Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#3201 11/02/2019 12h48 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   166 

Alors d’abord, je note que le privé (premier et second degré) permet de soulager les finances publiques.

En 2017, l’État + les collectivités territoriales ont injecté (chiffres arrondis) :
- Dans les écoles publiques : 81,1 milliards euros pour 10,5M d’élèves = 7 700€ p/élève
- Dans les écoles privées : 9,4 milliards euros pour 2,1M d’élèves = 4 400€ p/élève

(source : mes calculs d’après ministère EN).

Concrètement : le privé permet d’alléger la dépense publique dans des proportions importantes (environ 3k€ par élève d’économisé).

J’observe ensuite qu’on n’arrête pas de nous rabâcher que le manque de moyens est la cause de nombreux maux dans le public. J’émets des doutes sur cette doxa

Je m’appuie sur mon expérience : mes enfants (pré élémentaire et élémentaire) vont à la communale du coin (public). Je ne vois absolument pas l’intérêt de les envoyer dans le privé : l’éducation reçue est excellente.
- En maternelle: c’est activité sur activité, avec visite hebdo à la bibliothèque municipale + visites en musées, classes de découvertes, spectacle danse etc. (dés la PS)
- En élémentaire, c’est apprentissage ’par cœur’ des leçons de bio, maths, histoire etc. (ce qui ravit mon coté conservateur).

Le prix à payer : des maitresses/maitres qui suivent un peu trop souvent les grèves nationales. Mais ils sont tellement professionnels et engagées dans leur métier que je leur pardonne bien volontiers! Et des cours d’histoire un chouïa tendancieux (c’est pas grave, je redresse un peu la barre en faisant faire les devoirs smile

On est pourtant dans une ville pas très aisée, avec une sociologie de gamins très variée : ça va des enfants de notaire/médecins jusqu’à ceux de réfugiés récents, en passant par la classe moyenne et pauvre, y compris situations complexes (genre violences à la maison, père en prison etc.). Bref un reflet de la population locale.

Et cette école n’a pas plus de moyens financiers que les autres…comme quoi, tout n’est pas qu’affaire de moyens.

Par contre, le collège du coin est réputé être franchement tout pourri. On a prévu de les envoyer dans le privé à ce moment là.

Et il existe une forte probabilité qu’ils reviendront dans le public pour le lycée, ceux du coin étant réputés excellents pour certaines filières.

Bref, l’EN chouine beaucoup. Mais je constate qu’avec des enseignants motivés et pro et en étant exigeants (par exemple en n’hésitant pas à donner une tonne de devoirs dés le niveau élémentaire), le public peut très bien s’en sortir.

Mais qu’il est sans doute tiré vers le bas par des couches administratives délirantes et un recrutement sur concours qui ne garantit en rien des enseignants de qualité. Et une formation qui a trop longtemps été gangrenée par les tenants du pédagogisme et autres ’sciences de l’éducation.

Dernière modification par carignan99 (11/02/2019 12h52)

Hors ligne

 

#3202 11/02/2019 12h49 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   28 

Nous parlons là de l’éducation et de ses problèmes, mais il faut aussi se rendre compte de la difficulté à s’adapter à un monde dont les paramètres évoluent très vite, quelques points:

- Augmentation massive des classes scolarisées en trente ans au niveau Terminale, (et prochaine chute liée à la démographie)
- Diminution drastique de la valorisation de l’enseignant dans la société française,
- Culture de la contestation du savoir et de l’enseignant en tant que référence au sein des classes,
- Discipline inapplicable aujourd’hui avec la contestation systématique de l’autorité,

Ces quelques paramètres exogènes à l’EN ne sont pas des excuses pour les réformes ratées et multiples mais elles n’ont certainement pas entraîné une éducation améliorée en terme de pourcentage.

Certains d’entre nous pensent qu’il y a une disparité Paris Province ? Je le pense aussi mais je ponctuerai le propos. Je citerai des lycées bien connus et illustres:
Montaigne, Le parc, Masséna, Thiers, Lazare, Blaise pascal (Clermont), Kleber, Fermat, restent des Lycées illustres provinciaux où le niveau reste redoutable.

Pour anecdote (et pour apéro), je me revois sortant d’un lycée en tête de classe encouragé par ma famille rentrer en classe préparatoire à Masséna tout fier de ma bourse. Je me rappelle n’avoir strictement rien compris au premier cours de math ainsi qu’aux suivants alors que certains élèves considéraient qu’il s’agissait de révisions. Je ne pense pas que ceci ait beaucoup changé.

C’était en 1980 ! M. Ferrieux ancien de l’ENS ULM était au tableau noir.

Bon apéro à tous !

Dernière modification par johntur (11/02/2019 12h50)

Hors ligne

 

#3203 11/02/2019 13h02 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   131 

johntur a écrit :

Pour anecdote (et pour apéro), je me revois sortant d’un lycée en tête de classe encouragé par ma famille rentrer en classe préparatoire à Masséna tout fier de ma bourse. Je me rappelle n’avoir strictement rien compris au premier cours de math ainsi qu’aux suivants alors que certains élèves considéraient qu’il s’agissait de révisions. Je ne pense pas que ceci ait beaucoup changé.

Même histoire 15 ans en arrière pour ma part. C’est dû au fait que les lycées avec classes préparatoires détectent en amont leurs élites et leur font débuter le programme de Sup bien en avance (pendant la terminale) - des avantages énormes:
- Les élèves ne subissent pas la marche de niveau entre TS et Prépa qui est gigantesque
- Les élèves prennent de l’avance sur le programme de Sup et peuvent renforcer cela tranquillement entre septembre et décembre, là ou les taupins de base en "chient des ronds de chapeaux" (pardonnez moi l’expression mais je pense que c’est tout à fait à propos)
- Les élèves survolent les épreuves du Bac étant donné l’écart de niveau
- Les élèves se rendent compte du niveau avant de se lancer comme des perdus dans l’année de Sup, ce qui évite quand même pas mal de déconvenues, toujours mal vécues

Ceci dit le dispositif ne semble fonctionner que pour les grands Lycées de Paris et Province ayant une réputation à protéger.

Je ne suis pas malheureux que tout cela soit bien derrière moi…


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne

 

#3204 11/02/2019 15h18 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   20 

C’est bizarre, pour ma part j’ai eu la surprise inverse. Ayant ramé comme un malheureux en terminale maths avec des choses aussi poétiques que le théorème de Ménélaius (je dis ça de tête), je me suis retrouvé en fac de physique avec des 19 en maths, car les concepts étudiés étaient 10 fois plus intéressants (il me faut tout de même avouer un point noir, j’ai eu du mal avec les branches holomorphes, mais à part cela, miam !)
Cela dit, on sait que les maths de physiciens faisaient marrer les matheux, mais nous on se vengeait sur le chimistes :-)

Hors ligne

 

#3205 11/02/2019 16h58 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Banni
Réputation :   280 

carignan99 a écrit :

[ Et des cours d’histoire un chouïa tendancieux (c’est pas grave, je redresse un peu la barre en faisant faire les devoirs smile

A mon époque, certes déjà ancienne, les professeurs d’histoire étaient pour la plupart d’entre eux communistes, non point qu’ils en faisaient état, mais c’était un fait de notoriété publique de par leurs responsabilités syndicales ou électives. Je n’ai pas souvenir que leurs cours aient été tendancieux, mais je n’ai pas oublié à quel point ils étaient sévères et exigeants ; je me souviens d’une dissertation sur l’affaire Dreyfus dans laquelle j’avais oublié de citer Zola….la professeure fulminait à un point tel que j’ai craint d’être envoyé en colonie sur l’île du Diable pour y parfaire mes connaissances.

Quoi qu’il en soit, je leur dois d’être ce que je suis, doté d’une robuste charpente idéologique qu’aucun vent contraire ne fera dévier d’un mm.

Au bac, mon sujet d’histoire portait sur l’année 1917, tandis que l’épreuve de géo traitait de l’agriculture en URSS ; étant modeste de nature, je ne citerai pas ma note.

johntur a écrit :

Certains d’entre nous pensent qu’il y a une disparité Paris Province ? Je le pense aussi mais je ponctuerai le propos. Je citerai des lycées bien connus et illustres:
Montaigne, Le parc, Masséna, Thiers, Lazare, Blaise pascal (Clermont), Kleber, Fermat, restent des Lycées illustres provinciaux où le niveau reste redoutable.

Pour anecdote (et pour apéro), je me revois sortant d’un lycée en tête de classe encouragé par ma famille rentrer en classe préparatoire à Masséna tout fier de ma bourse. Je me rappelle n’avoir strictement rien compris au premier cours de math ainsi qu’aux suivants alors que certains élèves considéraient qu’il s’agissait de révisions. Je ne pense pas que ceci ait beaucoup changé.

J’ai en effet connu ce phénomène en arrivant au lycée du parc (Lyon) en provenance d’un petit lycée de campagne ; en règle générale, cet écart de niveau était plus ou moins résorbé après un ou deux trimestres, en tout état de cause longtemps avant les épreuves des concours.

Puisque certains ici abordent les classes préparatoires, je ne peux m’empêcher d’évoquer la prédation de Ginette (Sainte-Geneviève….les jésuites de Versailles) qui recrute sur toute la France sans doute les meilleurs élèves mais à quel prix ! Des parents se saignent aux 4 veines pour offrir Ginette à leurs enfants, avec des frais de scolarité pouvant dépasser 15 000 €, cela alors que leur progéniture aurait aussi bien réussi dans un lycée voisin.

On le comprendra et j’espère que l’on me croira : ni moi ni mes enfants n’avons jamais mis ne serait-ce qu’un orteil dans l’enseignement privé.

Dernière modification par stokes (11/02/2019 18h31)

Hors ligne

 

#3206 11/02/2019 17h03 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Banni
Réputation :   126 

Pourtant je me souviens d’un prof d’histoire auquelle j’avais demandé pourquoi le communisme était discuté avec bienveillance plutôt qu’envisagé comme un cousin peu fréquentable du nazisme alors que le nombre de mort provoqués était supérieur. La réponse de mon prof choqué par ma question avait été un cinglant "ce ne sont pas les mêmes morts, le communisme n’a pas que des mauvais cotés".

Dernière modification par TyrionLannister (11/02/2019 17h05)

Hors ligne

 

#3207 11/02/2019 18h19 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   29 

"Un bon indien est un indien mort"

Hors ligne

 

#3208 12/02/2019 11h24 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   

TyrionLannister a écrit :

Pourtant je me souviens d’un prof d’histoire auquelle j’avais demandé pourquoi le communisme était discuté avec bienveillance plutôt qu’envisagé comme un cousin peu fréquentable du nazisme alors que le nombre de mort provoqués était supérieur. La réponse de mon prof choqué par ma question avait été un cinglant "ce ne sont pas les mêmes morts, le communisme n’a pas que des mauvais cotés".

Bonjour,
J’ai connu le même problème de prosélytisme dans mon lycée dans les années 60-70. Ce n’était pas la même génération, ils portaient encore la tenue traditionnelle cravate, veston, mais c’étaient majoritairement des cocos et quelques uns SFIO (socialistes). En mai 68, bien sûr, ç’était forcément vacances et j’ai eu droit à des belles distributions de tracts dans les salles de cours les années suivantes. Très belle éthique.
C’est pourquoi je n’intervient pas dans ce débat sur l’E.N. On récolte aujourd’hui ce qui a été semé hier.

Hors ligne

 

[+3]    #3209 12/02/2019 15h49 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Banni
Réputation :   280 

stokes a écrit :

L’affaire Benalla, que j’évoquais supra, vient ces derniers jours de prendre un tour nouveau : la proximité de plusieurs de ses acteurs avec des individus de nationalité russe, désormais établie, conduit à poser la question d’une éventuelle intelligence avec une puissance étrangère dont auraient pu se rendre coupables de proches collaborateurs du Chef de l’Etat et de son Premier Ministre. Il s’agit là non point d’un délit mais d’un crime passible de 30 ans de prison.

Pour ceux qui s’en souviennent, on n’est plus très loin de l’affaire Gunther Guillaume qui avait entraîné la démission du chancelier Willy Brandt :

Affaire Guillaume ? Wikipédia

Mediapart a révélé cette semaine ce que rapporte la proximité avec l’enfant-roi, même dans une fonction subalterne de "body-guard" ou autre porteur de valise : cela vaut deux fois 980 000 € soit près de 2M€, généreusement accordés par les sieurs Farkhad Akhmedov et Iskander Makhmudov, personnages semblant attacher le plus grand prix à leur "sécurité".

Affaire Benalla : des contrats russes pour 2,2 millions d’euros - Le Point

On apprécierait que le parquet général dirigé par le très servile procureur Heitz fit preuve de la même célérité dans ses investigations, que dans celles relatives à l’enfoncement de la porte cochère de ce pauvre ministre Griveaux.

A l’évidence, il y a de quoi requérir et mobiliser de fins limiers pendant un bout de temps : corruption, trafic d’influence, prise illégale d’intérêt par un agent public, voire, comme je l’ai indiqué supra, intelligence avec une puissance étrangère et compromission du secret de défense, toutes choses in fine bien plus sévèrement réprimées que les horions de la Contrescarpe.

Il est assez cocasse de constater que le procureur Mueller s’acharne sur le Président Trump sur la base d’un dossier quasiment vide tandis que le procureur général Heitz estime qu’il est urgent d’attendre, alors même que les médias mettent en exergue sans aucun doute possible les liens existant entre des proches du chef de l’Etat et des agents russes. Ce même procureur juge plus urgent de faire procéder à une perquisition du média qui révèle ces informations…..

Hors ligne

 

[+1]    #3210 12/02/2019 16h48 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   38 

Apparemment, dans l’affaire dont vous semblez regretter la résolution rapide, vos copains gilets jaunes ont laissé leurs empreintes sur le tractopelle utilisé pour défoncer la porte du ministère.

On en pense ce qu’on veut ("tiens, ils étaient donc déjà connus?", ou "tiens, ils sont encore plus idiots qu’on croyait!"), mais il est probable que toutes les enquêtes ne sont pas si simples.

Dernière modification par Yonz (12/02/2019 16h48)

Hors ligne

 

[-1]    #3211 12/02/2019 17h26 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Banni
Réputation :   126 

Pour protéger Benalla - le président Macron avait pourtant été clair:

L’Express a écrit :

le chef de l’Etat a clamé qu’il était "le seul responsable" à plusieurs reprises du scandale Benalla. Surtout, il s’est montré offensif: "On ne peut pas être chef par beau temps. S’ils veulent un responsable, il est devant vous. Qu’ils viennent le chercher. Et ce responsable, il répond au peuple français, au peuple souverain"

source

Avec le recul cela devait s’adresser à la justice, celle-ci étant aux ordres, il ne risque malheureusement pas quand chose.

Nous verrons si nous sommes en quasi monarchie de droit divin ou dans un état de droit. J’ai malheureusement ma petite idée sur le sujet. En son temps Mitterand avec logé au frais de l’état sa maîtresse et sa batarde au 11 quai Branly,  l’endroit même ou Macron a logé son mignon, les affaires s’accumulent mais les passes droits restent.

Interessant également de voir que Benalla alors au service de Macron avait déjà signé un juteux contrat. Pourtant il y a bien obligations de loyauté et de non-concurrence pour bien de postes beaucoup plus modestes.

Quoi qu’on en disent, il y a peu de grand pays démocratiques qui accepteraient cela.

Dernière modification par TyrionLannister (12/02/2019 17h32)

Hors ligne

 

#3212 12/02/2019 17h41 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2119 

Effectivement, la justice aura matière à enquêter sur M. Benalla.

Mais toutes ces informations "confidentielles" qui sont distillées savamment au fil des mois, cela me rappelle furieusement l’affaire Fillon et cela fini par m’écœurer.

Hors ligne

 

#3213 12/02/2019 17h58 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Banni
Réputation :   280 

Il y a une différence de taille : Fillon a véritablement été flingué par la machine judiciaire qui a fait preuve d’une diligence dont elle est peu coutumière, afin de mener les investigations ayant conduit à sa mise en examen.

S’agissant de Benalla, force est de constater que le parquet fait preuve à son égard d’une mansuétude assez inhabituelle dont les "enfonceurs de portes cochères" ne bénéficient pas ; faut-il en conclure qu’il est plus grave d’enfoncer la porte cochère d’un ministère que de nourrir de suspectes accointances avec des ressortissants russes ?

C’est effectivement tout l’art des médias comme Le Canard ou Mediapart de ne pas dévoiler toutes leurs billes dès le 1er article mais de distiller leurs révélations par petites touches successives tenant en haleine le lecteur et donnant l’occasion à celui est visé de s’enfoncer encore plus dans le mensonge. Le sieur Benalla semblant être doté d’une intelligence assez moyenne, sans rapport ni avec son culot ni sa musculature, le travail des journalistes s’en trouve grandement facilité, cela sans parler des sénateurs Bas et Sueur qui l’ont cuisiné avec délectation.

Je n’augure plus grand-chose d’autre pour les prochains mois, voire années si le chef de l’Etat s’obstine, que des samedis à "gilets" et des jours ouvrés à révélations…

Dernière modification par stokes (12/02/2019 18h03)

Hors ligne

 

#3214 12/02/2019 22h36 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   218 

stokes a écrit :

que de nourrir de suspectes accointances avec des ressortissants russes ?

Je n’augure plus grand-chose d’autre pour les prochains mois, voire années si le chef de l’Etat s’obstine, que des samedis à "gilets" et des jours ouvrés à révélations…

Quelle est la source de toutes ces accusations à charge sans preuve ?

La seule chose qui semble être établie est que M. Benalla ai fait du business dans le dos de l’Elysée avec des oligarques Russes peu recommandables alors qu’il était en poste (et que c’est interdit).

C’est tout …. pour le moment, donc arrêtez de sous entendre ou d’accuser à charge sans preuve comme la stazi.

D’autre part faire un parallèle avec des voyous ayant attaqué un ministère me semble douteux, dans quelques posts vous allez pleurer sur le "manifestant" soit disant "journaliste", gilet jaune mais masqué et vétu de noir qui a ramassé une grenade glfi4 par "hasard" pour la repousser (et non évidemment pour la relancer sur les gendarmes) ?

Dernière modification par roudoudou (12/02/2019 22h37)

Hors ligne

 

[+2]    #3215 13/02/2019 08h29 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   24 

Je suis pour le coup parfaitement d’accord avec Stokes :
Benalla a beaucoup grenouillé en tant qu’intrigant proche du pouvoir; on lira avec intéret l’article de Nathalie MP hier sur Contrepoints : Benalla : le bodyguard qui voulait tutoyer les puissants | Contrepoints

Et effectivement, la justice a été d’une diligence toute autre concernant F. Fillon.

Concernant les GJ, on peut certes relever une certaine efficacité. mais il me semble obligatoire par les temps actuels que cette efficacité soit la même pour Benalla et quiconque serait inquiété sous peine d’exciter, à juste titre, les  esprits sur le thème des justices différentes selon que l’on est puissant ou pas.

Sur ce dernier point, je trouve assez remarquable que 86 députés de la majorité signe ce jour dans le figaro une tribune réclamant une taxe carbone. Il n’y a ps à dire, nous sommes vraiment gouvernés et représentés par des finauds …

Hors ligne

 

#3216 13/02/2019 15h49 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   28 

La justice doit poursuivre ses enquêtes, encore une fois la présomption d’innocence pour M. Benalla et les accusations déclarées de certains organes de presses semblent être discordants. Il est arrivé dans le passé que certaines vérités ne soient qu’assez imparfaites.

L’association Banella-Macron, que certains franchissent facilement semble un peu rapide tout de même. Y a-t-il simple fanfaronnade ? Quelle est la nature du contrat signé ? Il y a beaucoup de trouble agité par les média dans une enquête qui devrait être transparente et non publique. Tous les anti macrons et pro macrons ont des réponses déjà toute faites.

Je ne comprends pas très bien pourquoi la justice ne peut pas obtenir les sources d’un médiat ? Que craint ce médiat ? Quels sont les sources et les faits exacts reprochés ? Un protection Russe de la présidence ? Non ? Oui ? Une interdiction de collusion entre un ex proche du Président ? En quoi consistait l’objet du contrat avec un oligarche russe ? (Privé ou non ?)

Tant qu’autant de prétendues vérités ne seront pas vérifiées et que des pouvoirs étendues ne seront pas données à la justice pour perquisitionner sans limite, j’éviterai de porter des jugements hâtifs sur les coupables. Entre les fake news et les vraies news, il est bien difficile de séparer le bon grain de l’ivraie. Et comme le sénat de l’opposition fait du zèle sur ce dossier au lieu d’intervenir sur la vraie indépendance de la justice. Je ne mettrai pas un iota sur les conclusions de l’enquête sur M. Benalla.

L’article sur contrepoint est assez clair des vérités et des approximations de cette affaire.

Dernière modification par johntur (13/02/2019 15h56)

Hors ligne

 

#3217 13/02/2019 16h19 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   38 

Ricklatrick a écrit :

Et effectivement, la justice a été d’une diligence toute autre concernant F. Fillon.

Pour ma part j’en suis plutôt satisfait: alors même que son programme me convenait et que j’aurais à coup sûr voté pour lui, mettre HS un gars qui tapait dans la caisse depuis tant d’années n’est pas pour me déplaire.

De là à crier au complot quand d’autres affaires vont moins vite…

Hors ligne

 

#3218 13/02/2019 16h25 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   

johntur a écrit :

Je ne comprends pas très bien pourquoi la justice ne peut pas obtenir les sources d’un médiat ? Que craint ce médiat ? Quels sont les sources et les faits exacts reprochés ? Un protection Russe de la présidence ? Non ? Oui ? Une interdiction de collusion entre un ex proche du Président ? En quoi consistait l’objet du contrat avec un oligarche russe ? (Privé ou non ?)

Bonjour,
En matière pénale, un élément de preuve peut être admis que son origine soit légale ou frauduleuse. Par contre, si l’origine de l’élément est frauduleuse, la source peut être poursuivie par le détenteur de l’élément de preuve à qui il a été soustrait frauduleusement. Si médiapart avait accepté la perquisition alors qu’il pouvait la refuser, cette perquisition aurait peut être conduit à l’identification de la source.
Quelquefois, l’élément n’est pas suffisant et la justice requiert le témoignage et donc l’identification de la source pour le corroborer. En général les media ne donnent jamais leur source, c’est une question de confiance et de crédibilité.
Cordialement

Dernière modification par gentilhomme (13/02/2019 16h29)

Hors ligne

 

#3219 13/02/2019 16h27 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   24 

Je vous suis parfaitement Yonz : j’ai été terriblement déçu d’apprendre ce qu’il en était de François (et de Pénélope).

Ceci étant, mon propos n’est pas de regretter cette procédure ni même sa célérité mais beaucoup plus de constater, malheureusement, que la justice a été exceptionnellement et, on ne peut s’empêcher de le penser,à dessein, diligente.

J’aimerais qu’il en soit ainsi de façon plus généralisée, plus égale.

Hors ligne

 

[+2]    #3220 13/02/2019 17h14 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   391 

Si j’en crois mes recherches sur "chronologie affaire Fillon/Benalla"
Fillon mis en examen 1 mois et demi après la publication de ses méfaits supposés.
Benalla mis en examen 4 jours après la publication de ses méfaits supposés.

Dernière modification par Faith (13/02/2019 17h15)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

[+1]    #3221 13/02/2019 20h19 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Banni
Réputation :   280 

roudoudou a écrit :

D’autre part faire un parallèle avec des voyous ayant attaqué un ministère me semble douteux, dans quelques posts vous allez pleurer sur le "manifestant" soit disant "journaliste", gilet jaune mais masqué et vétu de noir qui a ramassé une grenade glfi4 par "hasard" pour la repousser (et non évidemment pour la relancer sur les gendarmes) ?

Il est assez affligeant de lire ces lignes qui transpirent la haine à chaque mot ou presque, s’agissant d’une personne qui a perdu 4 doigts sur 5. C’est digne de Luc Ferry.

Hors ligne

 

#3222 13/02/2019 20h54 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   28 

stokes a écrit :

roudoudou a écrit :

D’autre part faire un parallèle avec des voyous ayant attaqué un ministère me semble douteux, dans quelques posts vous allez pleurer sur le "manifestant" soit disant "journaliste", gilet jaune mais masqué et vétu de noir qui a ramassé une grenade glfi4 par "hasard" pour la repousser (et non évidemment pour la relancer sur les gendarmes) ?

Il est assez affligeant de lire ces lignes qui transpirent la haine à chaque mot ou presque, s’agissant d’une personne qui a perdu 4 doigts sur 5. C’est digne de Luc Ferry.

Il est regrettable que cette personne ait perdu ses doigts et l’usage de sa main, par contre nous ne savons pas dans quelle circonstance cela s’est passée. Après enquête il semble d’après la police que la personne pourrait s’être baissée pour prendre un objet. Et l’on sait que si cette intention était pour renvoyer un objet sur la police, il aurait fait acte d’une violence condamnable et le cas pourrait être un peu difficile à défendre pour la personne qui a perdu l’usage de sa main. Mais attention la personne prétend qu’il a voulu se protéger de sa main et que ceci aurait entraîné l’explosion d’une grenade contre sa main.

Là encore la justice aura à démêler cette affaire. Certains jugent suivant leur opinion. Les juges auront à visionner les images et le film qui ne donnera pas peut être une réponse absolue.

J’ai mis des conditionnels et des hypothèses partout. Je ne suis pas juge. Les scènes ont été violentes au sein de cette manifestation et là encore. Il n’est pas souhaitable t’attiser la haine des uns et des autres. Certains justifient la violence par la violence. Ce n’est pas ainsi que la désescalade se produira.

Dernière modification par johntur (14/02/2019 15h53)

Hors ligne

 

#3223 13/02/2019 21h08 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   38 

On ne devrait pas attendre trop longtemps avant de voir mis en cause le propriétaire du bobcat, coupable d’une grande négligence en ne s’étant pas assuré que l’engin dont il était responsable ne pourrait pas être utilisé par le peuple en colère.

Hors ligne

 

#3224 14/02/2019 09h24 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   

Pourquoi pas? Bizarre tout de même toutes ces coincidences, une porte de Ministère à casser, des individus cagoulés sur place de manière totalement inopinée pour le faire et, tout à fait par hasard, un engin sous la main pour réaliser l’opération. Les auteurs auraient peut être mieux fait de jouer à euromillions ce jour là.

Dernière modification par gentilhomme (14/02/2019 09h28)

Hors ligne

 

#3225 14/02/2019 09h25 → Situation économique et avenir économique de la France (avenir, france, économie)

Membre
Réputation :   68 

Parce que vous pensez réellement qu’il s’agit de négligences ?

Les éléments de chantier non sécurisés avant les manifs le sont souvent volontairement par les entreprises/employés de ces entreprises afin de faciliter l’éventuel usage lors des manifestations. Je tiens cela d’employés qui m’ont directement dit l’avoir fait.

Concernant la personne ayant perdu ses doigts, j’ai souvenir dans ma jeunesse d’une manifestation agricole ou une connaissance indirecte (un paysan comme l’était le membre de ma famille) a eu la main défoncée par une grenade…exactement comme ces derniers jours. Il voulait la saisir pour la renvoyer (sur la polica ou sur le côté dans une zone neutre, je ne sais pas )
Il y a deux différences majeures :
- il ne s’est jamais plaint car considère que personne ne lui a mis un flingue sur la tempe pour le forcer  ramasser la grenade.
- il n’y avait pas de réseaux sociaux à l’époque et personne pour faire mousser la chose le + possible, "pour faire le buzz"

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech