Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

[+5]    #1 07/01/2022 12h36

Membre (2016)
Top 20 Entreprendre
Réputation :   41  

Je créée une file sur cette petite société cotée.

BIO-UV conçoit, fabrique et commercialise des systèmes de désinfection de l’eau sans produit chimique (ultraviolets et ozone).

2 gros marchés :
1) Le marché « terrestre » : piscines, spas, aquariums, traitement de l’eau potable et des eaux usées, aquaculture,… dorénavant très majoritaire dans le CA avec l’acquisition de Corelec (et notamment piscines)
2) Le marché « maritime » : eaux de ballast des navires
Ils ont également développé une activité de désinfection des surfaces (Bioscan) qui a fait beaucoup parler d’elle lors du 1er confinement 2020.

Forte croissance organique (+25% en 2020, +28% sur le S1 2021) et marchés porteurs au moins à moyen terme.
Et plusieurs acquisitions significatives (Triogen en 2019, Corelec finalisée récemment).
Les 2 cumulés permettent un gros levier sur le niveau et la marge d’EBITDA : 3,3 M€ d’EBITDA en 2020 (10,3% de marge) vs 1,3 M€ en 2019 (6,6%), 2,0 M€ au S1 2021 (12,6%) vs 1,1 M€ au S1 2020 (9,1%) et 0,5 M€ au S1 2019 (6,5%).

L’acquisition de Corelec (intégré depuis le 01/11) va faire changer d’échelle la société, le communiqué mentionnait >10 M€ de CA sur les 9 premiers mois de 2021 (on parle de traitement pour piscines privées donc les 3 derniers mois sur l’automne doivent être limités) en très forte croissance, et > 30% de marge d’EBITDA.

Ce qui devrait sans doute amener à un niveau d’EBITDA 2021 « pro forma » proche de 8 M€.

Vs une capitalisation de 50-60 M€.
La dette nette était proche de 0 au 30/06/2021, il faut y ajouter l’acquisition de Corelec (dont le prix n’est pas connu mais financé « pour l’essentiel » à partir de la trésorerie existante – 11,3 M€ au 30/06/21 – et d’une dette d’acquisition).

Ce qui donne un multiple semble-t-il raisonnable au vu du potentiel de croissance.
Début 2021 ils visaient 60 M€ de CA uniquement en organique (vs 32,4 M€ en 2020).

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Mots-clés : bio-uv, désinfection, piscine

Hors ligne Hors ligne

 

#2 07/01/2022 12h55

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   304  

Bonjour,

Je la regardais ces derniers jours. Il y a peut être effectivement une opportunité car le cours avait bien flambé avec le covid, or ce n’est pas une "valeur covid" stricto senso, par ailleurs le focus sur l’hygiène devrait perdurer après l’épidémie. Cela fait un moment qu’on consolide sur les 5 Euros, il ne manque qu’un catalyseur pour repartir ?

Hors ligne Hors ligne

 

#3 07/01/2022 14h38

Membre (2015)
Top 20 Année 2021
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   521  

Bio UV est effectivement une valeur à connotation Covid ; je vous laisse parcourir la section recherche : Recherche et Développement au sein de BIO-UV Group
Pour le covid c’est peut être un peu tard ; mais le catalyseur pourrait bien venir de ce secteur.
Le cours à baissé car les investisseurs n’ont pas (?) tous apprécié l’augmentation de capital https://www.actusnews.com/fr/bio-uv/cp/ … estisseurs
J’ai vendu à l’époque mais j’y reviens car je crois au dynamisme du dirigeant et au CA lié aux piscines (cf ma sélection https://www.devenir-rentier.fr/p508855#p508855)

Dernière modification par Iqce (07/01/2022 14h49)


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#4 07/01/2022 22h58

Membre (2022)
Réputation :   0  

Bonsoir à tous
Je suis pas mal investit dans cette société et je la suis de prêt.
J’ai publié une étude sur Twitter en Novembre. Je pense que ça va s’accélérer sérieusement cette année.
Je vous mets les deux liens à toute fin utile

https://twitter.com/lebrunthomas12/stat … 42689?s=21

https://twitter.com/lebrunthomas12/stat … 87523?s=21

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 08/01/2022 11h45

Membre (2021)
Réputation :   6  

Bonjour  Thomas86 et bienvenue,

Comme vous êtes très investi et peut être informé sur BIO UV, auriez-vous des précisions sur le montant du rachat récent de Corelec ?


L'investissement, c'est ce que l'on fait de son temps et de son énergie

Hors ligne Hors ligne

 

#6 08/01/2022 11h59

Membre (2022)
Réputation :   0  

Bonjour
Benoit Gillmann a précisé que Corelec a été racheté 7 à 8 fois l’EBITDA. Dans le même esprit que Triogen. Donc je dirais entre 15 et 20 millions. A noter que toute la somme levée n’a pas été dépensé car ils ont eu recours à de l’emprunt bancaire également pour financer cet achat. Et j’ai cru comprendre dans des sous entendus que les emplettes ne seraient pas finies même si le gros morceaux est fait.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 08/01/2022 14h07

Membre (2022)
Réputation :   0  

A noter également que le PER 2022 devrait être de l’ordre de 16. Pour une entreprise de croissance comme Bio-uv ça devrait commencer à intéresser les gros poissons ;-)

Hors ligne Hors ligne

 

#8 13/01/2022 13h48

Membre (2014)
Réputation :   50  

Bonjour, vu que vous semblez bien connaître l’entreprise, vous pourrez peut-être répondre a mes questions.

-Pourquoi le président fondateur et Eiffel Investment Group (un investisseur réputé) ont-ils réduit significativement leur participation en 2020 et pas forcement aux plus hauts (le fondateur a vendu une partie de ses parts a 3.6 euros)?

-Dans le rapport annuel, il est évoqué un procès en cours aux Etats-Unis suite a une plainte d’un client de ce qui était leur filiale américaine (revendue depuis). J’ai lu la décision de justice de mai 2021 qui enjoint a Bio-UV d’honorer d’éventuels dommages et intérêts. Il est aussi mentionné que Bio_UV semble avoir de bons arguments de défense. Toutefois, a-t-on une idée chiffrée du risque potentiel?

En ligne En ligne

 

#9 13/01/2022 14h59

Membre (2022)
Réputation :   0  

Bonjour
Pour votre première question je ne pourrais vous répondre précisément mais EIG était rentré sur Bio-UV à 4,75€. Le cours de 2020 à pour la plupart du temps évolué nettement au dessus de cette valeur donc il est probable qu’il y est eu une prise de PV. Cependant au 31/12/2020 EIG détenait toujours 11,5% de Bio-UV.
Concernant le litige j’ai cru comprendre lors du dernier Webinaire que BIO-UV avait obtenu gain de cause mais vous avez raison de poser la question et je vais demander confirmation via le club des actionnaires.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 27/01/2022 19h01

Membre (2016)
Top 20 Entreprendre
Réputation :   41  

Pour le suivi, publication du CA 2021 ce soir

https://www.bio-uv.com/app/uploads/2022 … 022-FR.pdf

Chiffres pas bons, CA du S2 2021 en recul par rapport au S2 2020 et en très faible croissance par rapport au S1 2021, on est loin des objectifs annoncés au mois de juillet

Hors ligne Hors ligne

 

#11 28/01/2022 18h56

Membre (2022)
Réputation :   0  

Ça dépend comment on voit les choses. Le cours a pris l’effet dilutif de l’AK en Octobre 2020 mais ne devrait pas prendre l’effet relutif du chiffre et marge amené par Corelec. Je ne suis pas d’accord avec ça, moi je retiens 44,3 M€ de CA et non 33 comme vous.
Après ils avaient prévenu que l’activité maritime été freinée et ils n’y sont pour rien. Et puis on a le CA mais ils confirment un EBITDA de 12,6% et supérieur à 15% avec Corelec et c’est encore plus important que le CA.
Je reste hyper confiant et beaucoup préfèrent voir le verre à moitié plein

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 31/01/2022 12h38

Membre (2016)
Top 20 Entreprendre
Réputation :   41  

La communication erratique a créé de la méfiance sur le marché.
En juillet 2021 ils annoncent viser 40 M€ de chiffre d’affaires pour 2021 (+25% par rapport à 2020, soit le rythme de croissance constaté sur le 1er semestre), en octobre-novembre ils avaient pondéré en disant qu’il y avait un ralentissement sur la partie « maritime » (qui représente moins de la moitié du CA), et en janvier 2022 ils annoncent qu’ils ont fini l’année à 32,5 M€ en organique, soit à peine plus qu’en 2020…

L’acquisition de Corelec parait effectivement positive mais on n’en connait pas précisément le prix.

Sur la base de leurs indications (« CA 2021 pro forma de 44 M€ et EBITDA 2021 supérieur à 15% »), cela donne 6,6 M€ d’EBITDA en intégrant Corelec pour 2021 (15%).

Si on suppose une valeur d’entreprise de 65 M€ (capitalisation + hypothèse approximative faute de mieux de 15 M€ de dette nette), cela fait donc autour de 10x l’EBITDA 2021.

Bref pas un multiple bon marché dans l’absolu, mais en supposant que la croissance revient à 10-15% en 2022 et 2023, l’EBITDA devrait rapidement se rapprocher d’une (petite) dizaine de M€.

Hors ligne Hors ligne

 

#13 31/01/2022 13h31

Membre (2014)
Réputation :   50  

Le gros problème est la communication.

Le management ne peut pas faire d’erreurs aussi grossières de prévisions sans induire une grande méfiance du marche.

J’évite souvent les entreprises qui communiquent un peu trop (trop promotionnelles). Ça m’a parfois fait manquer de belles histoires (Thermador). Je comprend pourquoi Bio-UV le fait (faire des augmentations de capital au meilleur prix pour continuer les acquisitions). Mais faire la tournée des blogueurs/youtubeurs avec un public de petits porteurs en annonçant des chiffres extrêmement impressionnant de croissance organique pour finir a un chiffre d’Affaires inchangé est suspect. Surtout que le manque de croissance ne concerne pas que le secteur maritime. Le secteur terrestre a aussi eu une croissance décevante (par rapport aux chiffres annonces).

En ligne En ligne

 

#14 31/01/2022 15h10

Membre (2022)
Réputation :   0  

Oui je suis d’accord avec vous, c’est leur communication qui pêchent. Les fondamentaux sont eux excellents. Déja l’année passée le CA était inférieur à celui prévu, 35 M€ annoncés et atterrissage à 32,3..
Nous sommes d’accord sur ce que devrait être la valorisation de l’entreprise au jour d’aujourd’hui, environ 65 millions, soit une action entre 6,40 et 6,50..nous en sommes bien loin

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#15 31/01/2022 17h17

Membre (2016)
Top 20 Entreprendre
Réputation :   41  

Thomas86 a écrit :

Nous sommes d’accord sur ce que devrait être la valorisation de l’entreprise au jour d’aujourd’hui, environ 65 millions, soit une action entre 6,40 et 6,50..nous en sommes bien loin

65 millions d’euros c’est déjà la valorisation aujourd’hui : 50 millions d’euros de capitalisation boursière à date + une quinzaine de millions d’euros d’endettement net (c’est une hypothèse, on ne connait pas vraiment le chiffre vu qu’on ne connait pas le prix d’acquisition de Corelec) = 65 millions d’euros de valeur d’entreprise

Hors ligne Hors ligne

 

#16 07/04/2022 15h50

Membre (2016)
Top 20 Entreprendre
Réputation :   41  

Pour le suivi, publication des résultats 2021, le communiqué est ici
https://www.bio-uv.com/app/uploads/2022 … 022-FR.pdf

Je retiens notamment :
- EBITDA hors Corelec 3,9 M€ (2,0 M€ au S1 2021 donc le S2 légèrement < S1)
- EBITDA pro forma de l’acquisition de Corelec de 7,5 M€ dont une grosse partie (3,6 M€) vient donc de l’acquisition de Corelec
- Croissance de 22% du CA sur le Q1 2022 (qui n’est pas le plus significatif), 15% hors Corelec
- Dette nette plus élevée que prévu, 27,6 M€ au 31/12/2021. Prix d’acquisition de Corelec donc plus élevé que ce que le dirigeant laissait entendre mais au vu des résultats et de la croissance cela semble les valoir (EBITDA de Corelec plus élevé que celui du périmètre historique en 2022 ?)
- Le communiqué n’est pas hyper clair, il faut lire entre les lignes

Sur la base des cours du jour on a donc une valeur d’entreprise de 77 M€, soit un peu plus de 10x EBITDA 2021 et sans doute bien moins sur 2022 (pas d’objectifs chiffrés)

Dernière modification par Yoda (07/04/2022 15h58)

Hors ligne Hors ligne

 

#17 09/04/2022 19h33

Membre (2016)
Top 20 Entreprendre
Réputation :   41  

Yoda, le 07/04/2022 a écrit :

- Dette nette plus élevée que prévu, 27,6 M€ au 31/12/2021. Prix d’acquisition de Corelec donc plus élevé que ce que le dirigeant laissait entendre mais au vu des résultats et de la croissance cela semble les valoir (EBITDA de Corelec plus élevé que celui du périmètre historique en 2022 ?)

Je me réponds à moi-même, Bio-UV a publié un erratum de son communiqué de presse (pas très sérieux au passage) avec des éléments sur le prix d’acquisition de Corelec

Bio-UV a écrit :

Les opérations d’investissements ont consommé 20,7 M€, dont 18,0 M€ dédiés à l’acquisition de Corelec et 2,7 M€ de CAPEX (acquisition d’immobilisations) pour poursuivre la structuration du Groupe et les certifications des nouveaux systèmes, notamment sur les activités maritimes et
aquacoles.

Cela ne parait pas très cher payé donc (il faudrait voir cependant s’il y avait de la dette dans Corelec, ce que le communiqué ne dit pas).
Il semble que l’augmentation de la dette nette vienne aussi d’une hausse du stock (pour anticiper les ruptures d’approvisionnement disent-ils).

Hors ligne Hors ligne

 

#18 21/07/2022 10h19

Membre (2016)
Top 20 Entreprendre
Réputation :   41  

Pour le suivi, annonce d’un chiffre d’affaires en hausse de 21% en pro forma sur le 1er semestre 2021 (+17% à taux de change constants), portés notamment par l’activité maritime et la France.
Ils restent plus vagues sur les objectifs 2022 ("l’exercice 2022 sera marqué par une croissance dynamique de l’activité"), cela évitera au moins les erreurs de communication de l’an dernier.

Hors ligne Hors ligne

 

#19 24/07/2022 08h54

Membre (2019)
Top 20 Portefeuille
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   284  

article Interressant dans Midi Libre.

Le groupe héraultais, 20 M€ viennent du marché français. « 80 % de la production est lunelloise, et 50 % de nos ventes se font à l’export. L’accompagnement de Bpifrance nous a aidé à développer l’international. » Le développement de cette activité a obligé d’ailleurs Bio UV à pousser les murs. « Nous sommes aussi en discussion avec Bpifrance dans le cadre de l’extension de notre site de Lunel dont le coût est évalué à plus d’1 M€. Un terrain a été acheté à côté de l’usine et le permis de construire sera déposé en septembre pour une livraison mi-2023. Nous souhaitons ajouter 1200 m2 au 5400 actuels.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#20 04/08/2022 18h39

Membre (2017)
Réputation :   49  

Quand on regarde dans le détail le CA S1, on remarque que toutes les activités sont en croissance forte :
Activité terrestre (piscine) : vente de système de désinfection d’eau de piscine par UV ou hydrolyse du sel en hausse de 21%.
Activité maritime ( système de désinfection des eaux de ballast des bateaux) : en hausse de 38 % avec de belles perspective pour 2023 et 2024.

Corelec tout juste racheté va drastiquement augmenter la marge d’EBITDA (car ultra rentable). La division est en plus en croissance.

Bref la société est implanté sur des marchés porteurs (piscine, traitement des eaux de ballast, traitement des eaux usée). A l’heure ou l’on parle beaucoup de sécheresse, cette société a tout pour être la chouchou des marchés!

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Parrain Total Energie : 111 590 928

Hors ligne Hors ligne

 

#21 04/08/2022 23h17

Membre (2021)
Réputation :   0  

ITW M GILLMANN

Outre le parcours de Monsieur GILLMANN, deux remarques intéressantes :

- Volonté de revenir aux USA
- Difficulté pour faire rentrer des institutionnels

Comment expliquer ce manque d’intérêt pour les acteurs de la transition écologique, et plus spécifiquement BIO-UV  ?

Actuellement le flottant est de l’ordre de 84% pour un volume moyen de 16 000 titres.

Hors ligne Hors ligne

 

#22 Hier 20h19

Membre (2019)
Top 20 Portefeuille
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   284  

Bio uv est actif dans ses communications positionnées sur la REUSE en ces temps de sécheresse : communiqué Bio uv

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur