Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 27/06/2014 15h09

Membre
Réputation :   10  

Bonjour,

J’arrive un peu tard dans la discussion (y’à encore quelqu’un ?!)… mais juste pour vous signaler qu’en matière de "bonheur" on n’a pas encore fait mieux que le débat entre Epicure (bonheur = permanence de plaisirs ’raisonnés’) et Sénèque (bonheur = absence de malheur).
Les écoles de pensée de l’épicurisme et du stoïcisme restent les deux références occidentales… et j’aurais tendance à dire que pour nous, 2300 ans après, il n’y a plus besoin d’opposer les deux.
Il y a seulement des circonstances de vie qui rendent l’un, ou l’autre, approprié à certains moments.

L’épicurisme, par J. Brun, Paris, PUF, 1959, collection "Que sais-je ?".
Les Stoïciens par J. Brun, PUF, Paris, 1966

Pour comprendre à quel point le sujet est radical, voir "Le rire de Démocrite" par Michel Onfray :
Le rire de Démocrite

Dernière modification par YP (27/06/2014 15h22)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #27 30/06/2014 10h26

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   504  

Voici un article qui me parait intéressant sur la perception du bonheur selon différents critères tels l’âge, la nationalité, la richesse… c’est ici
Le secret du bonheur en douze graphiques


"La liberté existe toujours, il suffit d'en payer le prix"- Henry de Montherlant

Hors ligne Hors ligne

 

#28 28/05/2016 03h04

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   157  

"L’argent ne fait pas le bonheur mais c’est un merveilleux bouclier contre le malheur", selon le philosophe Pascal Bruckner.

J’ai trouvé cette intervention de Bruckner très intéressante :

"L’argent ne fait pas le bonheur mais c’est un merveilleux bouclier contre le malheur", selon le philosophe Pascal Bruckner

Dernière modification par Thomas (28/05/2016 03h06)


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #29 11/06/2016 07h17

Membre
Réputation :   3  

Je viens de découvrir Serge Maquis grâce à France Culture.
Il s’interroge avec humour sur ce qui nous empêche de profiter de notre vie.
Et ce sera peut-être aussi l’occasion de faire connaissance avec un petit animal dans votre tête ;-)

Hors ligne Hors ligne

 

#30 22/05/2020 13h16

Membre
Réputation :   37  

L’argent fait il le bonheur ?
A partir de quel niveau de patrimoine un € supplémentaire ne vous apporte rien de plus ?
Quelle est votre relation à l’argent ?

etc…

Venez débattre de ces thèmes ici.

Je commence par cet article, qui m’a donné l’idée de ce sujet :
« L?épargne de précaution, immédiatement disponible, a l?effet le plus significatif sur le bonheur »

« L’épargne de précaution, immédiatement disponible, a l’effet le plus significatif sur le bonheur »
Alors que le Livret A a fait le plein en avril, l’économiste Mickaël Mangot décrypte les effets de l’épargne sur le bonheur. Se sentir riche, ce n’est pas forcément avoir de gros revenus, c’est avant tout détenir un montant suffisant d’épargne liquide.

Propos recueillis par Aurélie Blondel Publié aujourd’hui à 05h00, mis à jour à 07h55

On observe également une corrélation positive, mais moindre, entre bonheur et épargne mobilisée en immobilier. En revanche, on ne constate pas d’effet global positif de l’épargne investie en actions sur le bonheur, le bonheur des investisseurs fluctuant largement avec les performances boursières. Sans compter que, pour eux, en temps de crise, c’est la double peine : ils sont, comme le reste de la population, anxieux pour leur emploi, mais sont en plus anxieux pour leurs économies.

Dernière modification par FCP (22/05/2020 13h32)

Hors ligne Hors ligne

 

#31 22/05/2020 13h23

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   111  

En terme de flux, au delà de 2500 euros net d’impôts par mois, le gain en "bonheur" est marginal pour moi.

En terme de patrimoine, je n’ai pas gagné plus de sérénité après environ 60 000 euros. Enfin si, mais ça devient plus une satisfaction en terme de performance disons.

Mais clairement, avant ces deux seuils, la contribution de l’argent au bonheur est spectaculaire.

Hors ligne Hors ligne

 

#32 22/05/2020 13h50

Membre
Réputation :   36  

Je pense que cela dépend de la ville/région ou l’on vit mais 2500€ net d’impôt par mois c’est faible dans les zones ou la vie est chère.

Hors ligne Hors ligne

 

#33 22/05/2020 14h01

Membre
Réputation :   17  

Pour moi, l’argent, c’est de la rassurance.

Se rassurer contre la perte d’emploi, contre la maladie, et à terme, contre la mort.

A partir du moment où ces risques sont couverts, un surplus d’argent ne présente plus grand intérêt.

Pour les dépenses quotidiennes, (hors loyer ou remboursement d’emprunt) je dois dépenser moins de 1500 € par mois. Le problème est donc plus de quoi faire de l’excédent. Cela risque d’être du "plaisir potentiel" qui ne sera jamais consommé.

Hors ligne Hors ligne

 

#34 22/05/2020 14h20

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   111  

flosk22 a écrit :

Je pense que cela dépend de la ville/région ou l’on vit mais 2500€ net d’impôt par mois c’est faible dans les zones ou la vie est chère.

Oui, dans mon cas j’habite à Lyon et je vis seul.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #35 22/05/2020 14h42

Membre
Réputation :   81  

C’est une question propre a chaque personne.

Si l’argent fait le bonheur, oui probablement. Disons qu’en manquer peut causer des problèmes.
Bon nombre de couples que je vois se séparer autour de moi ont des problèmes d’argent.

Après le seuil d’argent nécessaire dépendra de vos aspirations, passions, envies.

Aujourd’hui 3800 € net suffisent à ma famille pour vivre (couple sans enfant), sans se priver mais sans grand plaisir non plus.
De beaux vêtements, un bel appartement, une berline Allemande + une seconde voiture (500), vacances une fois par an pour ~3000€ + un ou deux weekend. Tout le reste est épargné.

Mon seuil pour moi est de 10 000€ par mois, après épargne. Disons qu’avec 10K€ on peut s’acheter une belle maison (par chez moi ~700K€), trois voitures (une pour madame, un beau Daily pour Monsieur et une autre pour le weekend), partir en vacances plusieurs fois par an dans de beaux hôtels + des weekends et aller dans de bons restaurants chaque semaine. De quoi payer des études aux enfants si besoin aussi.
J’ai aussi découvert le bateau pendant les vacances de l’an passée, et c’est quand même super cool. Encore un truc qui coûte un bras.

Le concept d’arrêter de bosser avec 2K€ par mois est intéressant mais ne me correspond pas.
Cependant, je peux comprendre que pour certains, ce soit suffisant.

Dire que l’argent ne fais pas le bonheur sur un forum d’aspirants rentiers ET heureux me parait être incongru, l’argent permettant d’acheter pour nous tous en premier lieu du temps.

Pour conclure avec une cible de 4% l’an, le patrimoine devrait être de 3M€ aujourd’hui.

Dernière modification par LoopHey (22/05/2020 14h54)

Hors ligne Hors ligne

 

#36 22/05/2020 15h11

Membre
Réputation :   36  

10 000 € par mois après épargne et impôts ?

Peu d’emploi peuvent permettre de prétendre à ce niveau de rémunération quand même…

A moins bien sur d’être son propre patron.

Hors ligne Hors ligne

 

#37 22/05/2020 15h34

Membre
Réputation :   81  

flosk22 a écrit :

10 000 € Peu d’emploi peuvent permettre de prétendre à ce niveau de rémunération quand même…

Je ne parlais pas de gagner 10 K€ par mois avec un emploi mais plutôt avec un revenu du patrimoine ce qui correspond à 3M€ à 4% ou 2.4 M€ à 5%.

Sinon pour l’emploi, c’est sur qu’en France cela peut ressembler à l’Everest, aux USA ou en Suisse, c’est plutôt une petite colline, largement atteignable avec un peu de sueur.
Il n’en reste pas moins qu’avoir 10K€ dans ces pays ou l’on peut se faire virer du jour au lendemain (le CDI n’est pas bridé comme en France) peut rendre la situation "précaire", surtout pour celui ou celle qui consomme totalement le fruit de son travail et qui vit au jour le jour.

Dernière modification par LoopHey (22/05/2020 15h36)

Hors ligne Hors ligne

 

#38 22/05/2020 15h37

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   163  

Quand j’avais 20 ans, j’aurai répondu sans hésiter 8000 francs par mois de revenu, avec RP pas chère du tout payée et un capital modeste, car mes besoins l’étaient aussi.

A 40 ans, j’aurai répondu 10 ke mensuels et 2 millions de patrimoine net.

A 45 ans passés, je placerai désormais la barre à environ 5 millions net (dont 3 d’actifs financiers)  pour passer en mode relax sans plus se poser aucune question ni avoir de regret ensuite d’avoir lâché la course à l’accumulation. Par contre, je ne fais plus aucune fixation sur le niveau de revenus perçus comme auparavant, celui-ci me semblant satisfaisant dès lors qu’il demeure une capacité théorique d’épargne.

La constante de tout cela est que le besoin ou plutôt l’idée qu’on a de ce concept  évolue en même temps que le bonhomme, (couple, enfants, loisirs..)  l’appétit vient en mangeant comme on dit.

Je me suis posé la question de savoir si une fois ce dernier seuil atteint je chercherai à le dépasser : à ce jour, je ne vois pas ce qui me motiverait à aller chercher plus haut, mais rien n’est jamais définitif non plus….

Hors ligne Hors ligne

 

#39 22/05/2020 15h44

Membre
Réputation :   36  

Ouais, moi je me suis fait une raison, je n’atteindrais probablement jamais le million comme l’immense majorité de la population mondiale, alors 3 ou 5m je ne me pose même pas la question.

Cela dit je partage votre point de vue, ce n’est certainement pas en France qu’on compose le plus vite.

Les amortisseurs en cas de coup dur ne sont pas non plus les mêmes notamment aux US.

Votre situation est finalement pas mal, vous profitez de l’état providence à la Française mais empocher les rémunérations Suisse, seul inconvénient majeur il faut avoir envie de vivre à la frontière Suisse.

Hors ligne Hors ligne

 

#40 22/05/2020 15h52

Membre
Réputation :   81  

flosk22 a écrit :

Votre situation est finalement pas mal, vous profitez de l’état providence à la Française mais empocher les rémunérations Suisse, seul inconvénient majeur il faut avoir envie de vivre à la frontière Suisse.

Alors "profiter de l’état providence" pas vraiment. Pour le chômage je suis en Suisse, pour la retraite aussi, et pour l’assurance maladie aussi. En fait je paie chaque mois une assurance maladie privée Suisse + une mutuelle en France pour être totalement couvert en France et en Suisse.
Je paie mes impôts en Suisse. Il y a un gain, c’est certain, notamment sur le logement, les courses et les assurances. Mais il faut savoir donner du temps, notamment en transport pour aller bosser. Disons que c’est le revers de la médaille. Assez peu son prêt à faire ce sacrifice (~2 à 3H de transport par jour). En revanche, beaucoup le fond sur Paris avec des transport en commun surchargé et un salaire moins élevé.

Flosk22 a écrit :

Envie de vivre à la frontière Suisse ?

Voici quelques photos de où je vis si jamais :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/18726_photo_1.jpg

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/18726_evian.jpg

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/18726_evian_bis.jpg

Il y a pire non ? smile

La photo 1 n’est pas ou je vis mais c’est le paysage que je vois chaque matin en allant et revenant bosser (je fais le tour du Léman et c’est incroyable).

Dernière modification par LoopHey (22/05/2020 16h02)

Hors ligne Hors ligne

 

#41 22/05/2020 16h01

Membre
Réputation :   36  

Profiter de l’état providence n’est pas péjoratif, tout le monde en profite, la France met à disposition un grand nombre d’infrastructures gratuitement contrairement à beaucoup d’autres pays, les études et la santé notamment qui sont d’importants postes de dépenses aux USA par exemple.

Tout dépend de ce qu’on aime… ça manque énormément d’animation de mon point de vue, surtout quand on est jeune.

Peut être qu’en vieillissant j’aspirerais plus à ce type de cadre de vie.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #42 22/05/2020 16h06

Membre
Réputation :   81  

Peu d’animation ?

Ski à 10 min, des randos ou VTT de fou, du golf, toutes les activités nautiques possible sur le Léman, les théâtres à Genève, les salles de concert de Lausanne (30 min en bateaux), le montreux jazz festival, le montreux comedy, le départ de la coupe des Alpes, le mont blanc à proximité, et j’en passe.

Vous ne vous rendez pas compte de tout ce que la Haute Savoie peu faire pour vous smile

Dernière modification par LoopHey (22/05/2020 16h07)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #43 22/05/2020 16h12

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2521  

FCP a écrit :

A partir de quel niveau de patrimoine un € supplémentaire ne vous apporte rien de plus ?

Le sujet est un peu "bateau", mais il y a un exercice mental qui permet de répondre à la question, aussi objectivement que possible, et d’en apprendre également sur soi-même.

Il faut répondre à la succession de questions suivantes :

- si je gagnais au loto, et que je touchais à vie une rente de 500 euros par mois indexée sur l’inflation, qu’est-ce que je ferais ? Qu’est-ce que je changerai au quotidien ? Plus grand logement, plus grande voiture, une journée chômée par semaine, changement d’emploi, j’aiderai mes parents, mes enfants, plus de loisirs, déménagement, etc.

- si je gagnais au loto, et que je touchais une rente à vie de 1000 euros par mois indexée sur l’inflation, qu’est-ce que je ferais ?

- … 2000 euros … qu’est-ce que je ferais ?
- … 3000 euros … qu’est-ce que je ferais ?
- … 5000 euros … qu’est-ce que je ferais ?
- … 10 000 euros … qu’est-ce que je ferais ?
- … 20 000 euros … qu’est-ce que je ferais ?
- … 50 000 euros … qu’est-ce que je ferais ?
- … 100 000 euros … qu’est-ce que je ferais ?

Pour que l’exercice marche, il faut être progressif et prendre le temps de réfléchir.

Dans mon cas, assez rapidement cela ne change rien du tout.

Mais d’autres ont plus d’imagination… :-)

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "la quête du bonheur : la grande illusion du bonheur ?"

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur