Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Petroleo Brasileiro Petrobras sur nos screeners actions.

[+1]    #1 30/09/2021 10h06

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   371  

Prix $10.31
Market Cap: 66 Milliards de $
Resultat net au S1 2021: 8 Milliards de $
FCF au S1 2021: 14 Milliards
c’est vraiment pas cher.

Dividendes en train de monter, car la dette a bien baissé.

Ex/EFF DATE    TYPE    CASH AMOUNT    DECLARATION DATE    RECORD DATE    PAYMENT DATE
08/17/2021    CASH    $0.608    08/06/2021    08/18/2021    09/01/2021
04/15/2021    CASH    $0.285    03/23/2021    04/16/2021    05/06/2021
07/23/2020    CASH    $0.093    07/08/2020    07/24/2020    12/22/2020

Beaucoup d’investisseurs ont peur de Petrobras, mais je ne vois pas ce qui pourrait l’empecher de gagner de l’argent en masse, et de le redistribuer aux actionnaires. Petrobras vend en USD au prix du petrole.

The Investment Doctor a écrit :

Petrobras: Likely The Cheapest Of All Oil Majors And Offers A 10% Dividend Yield
Sep. 13, 2021 10:30 AM ETPetróleo Brasileiro S.A. - Petrobras (PBR), PBR.A65 Comments27 Likes
Summary
Petrobras produces in excess of 2 million barrels of oil per day, making it one of the largest producers in the world.
The low production cost of just $5/barrel means the company is printing cash.
I anticipate Petrobras to generate north of $3/ADR in free cash flow this year, which will fully fund the almost $1.20 in dividends that have been declared for this year.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Mots-clés : bresil, dividende, petrole


An der Börse ist alles möglich - auch das Gegenteil - André Kostolany.

Hors ligne Hors ligne

 

#2 30/09/2021 10h24

Membre (2019)
Top 5 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   951  

La société a été mêlée à des scandales politico-financiers, ce qui a fait fuir les investisseurs et elle est passée en "non investment grade".

Opération Lava Jato ? Wikipédia

Comprendre le scandale Petrobras qui secoue le Brésil


Parrain Interactive Brokers  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#3 30/09/2021 10h30

Membre (2020)
Réputation :   21  

Bonjour Bullebier,

Il me semble que dans le cas de Petrobras le marché price la réputation sulfureuse de la société suite à l’opération Lava Jato. (comme vous l’indiquez je suppose lorsque vous dites "les investisseurs ont peur de Petrobras")

Je ne suis pas l’actualité brésilienne de près, je comprends qu’il est compliqué d’y voir clair dans cette affaire, un coup c’est un scandale d’Etat, ensuite c’est de la corruption, puis ensuite un scandale judicaire bref je suis perdu.

Après il y peut être autre chose mais ça peut expliquer la bonne affaire financière.

En tout cas ce post m’a donné envie de comprendre s’il subsiste encore des risques judiciaires ou si les procédures judiciaires sont derrière nous.

Edit : Devancé par le post d’Oblible

Dernière modification par Yumeria (30/09/2021 10h31)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 30/09/2021 10h31

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   371  

Moody’s upgraded the company’s rating yesterday afternoon from "Ba2" to "Ba1."

C’est le passé.

"Les faits reprochés, inclus dans un système dit de Petrolão, incluent des commissions pour des personnalités politiques de toutes affiliations en échange de leur implication dans des contrats publics surfacturés. L’affaire concernerait un volume de près de 3,5 milliards de dollar"

deux mois de profits.


An der Börse ist alles möglich - auch das Gegenteil - André Kostolany.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 30/09/2021 10h46

Membre (2019)
Top 5 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   951  

Je m’étais basé sur leur site internet, qui ne semble pas à jour sad

Ratings - Petrobras

Rating Agency    Global Rating
Moody’s    Ba2
Standard & Poor’s    BB-
Fitch    BB-


Parrain Interactive Brokers  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#6 30/09/2021 23h35

Membre (2014)
Réputation :   119  

BulleBier a écrit :

Prix $10.31
Market Cap: 66 Milliards de $
Resultat net au S1 2021: 8 Milliards de $
FCF au S1 2021: 14 Milliards
c’est vraiment pas cher.

Je regarderais plutôt EV/EBIT, un proxy pour EV / (EBITDA - capex de maintenance) qui est le ratio le plus intéressant, mais plutôt dur à calculer.
Il y a quand même 53 Mds de $ de dette (nette).

…Mais ce ratio se révèle faible également ! Effectivement, la boîte a l’air de cracher beaucoup de cash.
Et comme souligné, elle s’en sert pour se désendetter, une très bonne chose.

Malheureusement les comptes des pétrolières / gazières ont toujours été assez obscurs à moi (donc difficile de voir vite pour moi si elle devra dépenser beaucoup pour de l’exploration, ou des investissements variés), mais cette action mal-aimée m’attire, je dois avouer.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 01/10/2021 10h12

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   371  

C’est drole, J’ai juste fini d’ecrire sur la file LILAC pourquoi je n’aime pas les EV/EBITDA ou EBIT, qui montrent pas l’intensite capitalistique du business.

Oui Petrobras a beaucoup de dettes brutes mais fait aussi enormement de profits en face.
Ils ont un objectif de dette brutte a 60 milliards de $ et ensuite le Robinet a dividende augmente.

60% payout of free cash flow once gross debt plus capitalized leases moves below to $60 billion

La dette est de US$ 63.7 billion. On y arrive.


An der Börse ist alles möglich - auch das Gegenteil - André Kostolany.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 01/10/2021 23h26

Membre (2014)
Réputation :   119  

D’accord avec vous pour EV/EBITDA (qui est utilisé parce qu’il est neutre vis-à-vis de la structure du capital, donc les firmes de Private Equity peuvent charger la boîte de dette et le ratio ne bougera pas).

Par contre, l’EBIT prend bien en compte l’intensité capitalistique (à travers le D&A). Il faut éventuellement corriger en moyennant les D&A sur plusieurs années si ils sont très variables, mais ce n’est généralement pas le cas.

Le graal est bien le EBITDA-capex de maintenance (pour éviter de décompter le capex d’investissement, qui si la boîte est bien gérée amène de la croissance), mais difficile (impossible) à obtenir à partir des comptes.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 02/10/2021 10h21

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   444  

Le pétrole monte ça génère du cash ils disent qu’ils ont fait 18 Mds de FCF en 2019 et 22 Mds en 2020. Avec ça ils remboursent leur dette importante mais à relativiser vu le FCF..

Par contre pour le FCF du premier semestre vaut mieux annualiser ça car là-dedans ils y a des milliards d’impôts différés non payés encore mais si c’est pas ce semestre ça sera l’autre.

Perso j’aime pas investir à travers un ADR et le point noir c’est les scandales et la politique mais pourquoi pas en détenir dans un portefeuille diversifié.

Cette société souffre de sa réputation c’est évident.

Une chose qui m’embête aussi surtout quand un état est actionnaire, ces que ces majors peuvent réinvestir une bonne partie de leurs FCF monstrueux dans des projets d’énergie renouvelables par exemple non ou peu rentables ne laissant que le dividende lourdement fiscalisé aux actionnaires sur le long terme.

Dernière modification par vbvaleur (02/10/2021 10h31)

Hors ligne Hors ligne

 

#10 03/10/2021 17h55

Membre (2012)
Réputation :   35  

Ce n’est pas juste un état actionnaire.
Bolsonaro (actuel président Brésilien) a quand même remplacé l’ancien CEO par un général de l’armée - Joaquim Silva e Luna - Actuel CEO.

Face à l’augmentation forte du coût du combustible au Brésil, il y a tentation d’intervention de l’Etat Brésilien pour que Petrobras réduise le prix des combustibles. 
Pour le moment le CEO dit qu’il ne va pas limiter les hausses de prix, mais pour combien de temps?

Je rappelle que le Brésil entre en année électorale em 2022, le favoris actuel étant… Lula.

Si Lula est élu, quid de la gouvernance de Pétrobras? il va laisser un général de l’armée diriger l’entreprise?

Pour jouer le pétrole au Brésil, il y a PRIO3 (Petrorio).
Leu business model est l’achat et revitalisation de champs matures.

Cote à 7x EBITDA avec une forte croissance prévue avec la mise en service des champs Wahoo et Albacora (Si la rumeur de vente de Petrobras se confirme semaine prochaine).
Albacora  représenterait un doublement de la production.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 03/10/2021 18h18

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   444  

NicoZ
Rien est évident avec la politique.
Je ne suis pas un expert de la politique brésilienne c’est même complètement l’inverse mais c’est intéressant de voir comment le cours de Petrobras c’est comporté après l’élection présidentielle de Lula de 2003 à 2011 la société a explosé les années d’après:

Dernière modification par vbvaleur (03/10/2021 18h21)

Hors ligne Hors ligne

 

#12 03/10/2021 18h23

Membre (2012)
Réputation :   35  

Il est resté au pouvoir jusqu’en 2010, et son parti a gouverné 6 ans de plus.
Voyez au final la performance.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#13 03/10/2021 18h28

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   444  

Je sais pas, c’est pas ma partie mais je pense qu’il y’a un risque à prendre ici.
Et je comprends parfaitement celui qui est tenté par celui-ci smile.
Et je pense que les politiques c’est que des mythomanes.

Pourquoi pas en avoir en fond de portefeuille pour quelques %.

Dernière modification par vbvaleur (03/10/2021 18h30)

Hors ligne Hors ligne

 

#14 04/10/2021 12h29

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   371  

Entre 2010 et 2014, Petrobras avait une production plus faible que maintenant, et le Bresil alors en plein boom, consommait plus de Petrole que maintenant.
Brazil Oil Consumption, 1965 ? 2021 | CEIC Data

Resultat, Petrobras etait importateur net de petrole.

Lorsque les prix etaient elevés sur le marché mondial, Petrobras importait du petrole a 100 et le vendait sous pression politique a, au Hazard 80, mais a perte, afin que le Bresilien ait un prix a la pompe pas trop cher. Le segment raffinage et vente enregistra des pertes de 10 milliards de dollars pendant que le segment production de petrole gagnait de l’argent. L’entreprise payait des dividendes et s’endettait pour beaucoup de projets d’exploration. La mauvaise gestion et la corruption entrainait des surcouts importants.

Ensuite, la baisse du prix du petrole a remis en question la vache a lait de la production, et egalement les pertes de l’import subventionné par Petrobras.

Aujourd’hui, Petrobras est exportateur net de Petrole et produits raffinés. (994 exports vs 342 imports par jours au T2 2021). Elle est bien mieux geree et desendetee (en Brut), effectivement il y a un risque qu’ils repartent dans leurs travers, mais la structure de couts est plus faible, l’import net de petrole cher n’est pas d’actualité tant que la demande interieure de petrole d’explose pas au Bresil. Ils peuvent bien sur subventionner les prix des carburants, mais comme ce sera sur leur production ce ne sera pas a perte.

On est a mon avis au debut du cycle et il faudrait en effet s’en defaire avant un fin de cycle ou le Bresil redevient une economie en surchauffe avec une grande consommation de petrole et des projets de capex excessifs.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


An der Börse ist alles möglich - auch das Gegenteil - André Kostolany.

Hors ligne Hors ligne

 

#15 04/10/2021 12h43

Membre (2019)
Top 5 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   951  

Est ce que vous connaissez un courtier qui donne accès au marché Brésilien ? ( IB ne le propose pas )


Parrain Interactive Brokers  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#16 03/01/2022 13h27

Membre (2015)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   75  

Bonjour les IH,

Je n’ai pas fait de recherches approfondies mais le thème à l’air intéressant.

Les groupes pétroliers des pays émergents (PetroChina {PTR}, PetroBras {PBR}, SinoPec {SNP}) semblent bon marché. Bien sûr, la corruption et les interférences gouvernementales justifient un discount vs les majors des pays développés. Les thématiques émergent et pétrole ont été des dogs sur la dernière décennie. C’est en quelques sortes un jeu contrariant et deep value.



Source: données de seekingalpha

Nota Bene: pas de position, à part l’exposition au travers d’un ETF world.

Hors ligne Hors ligne

 

#17 03/01/2022 14h24

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   371  

Petrobras va gagner beaucoup d’argent (trop) a des prix du petrole >60$.
Le gouvernement bresilien va augmenter les taxes a l’export de petrole et probablement capper le prix de distribution du fuel au Bresil par Petrobras (2/3) des ventes.
Conclusion : Petrobras ne devrait pas trop beneficier d’une hausse des prix du petrole  (en dehors d’un changement de sentiment sur le secteur) mais continuer a imprimer du Cash a minima.
L’election avec Lula qui devrait revenir devrait creer de la volatilité sur le cours.
Vu que des entreprises canadiennes etaient a des prix similaires j’ai pris mon profit sur Petrobras et jai switché sur des petrolieres canadiennes et russes.
Sur les petrolieres chinoises je n’ai pas d’avis


An der Börse ist alles möglich - auch das Gegenteil - André Kostolany.

Hors ligne Hors ligne

 

#18 21/05/2022 14h48

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Réputation :   115  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

IB annonce 3 dividendes sur l’ADR Petrobras détachés le 24 mai ; il y en a au total pour 1,46$/action.

Il y avait déjà eu 1,16$ détachés le 14 avril et payables lundi qui vient. Soit 4 dividendes en guère plus d’un mois !

Cela représente près de 17% de la valeur de l’ADR et ce sera toujours mieux dans ma poche que dans celle de Bolsonaro !

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#19 08/08/2022 15h10

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Réputation :   115  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Et on remet çà : 1,29$ seront détachés le 12 août et payés le 27 septembre.

Sur l’année en cours, nous en sommes à 3,91$ de dividendes cumulés à comparer à un dernier cours de 14,82, soit un niveau de rendement véritablement monstrueux.

Avec une pareille vache à traire des coupons, franchement on ne regarde pas le reste : corruption, mauvaise gestion…peu importe tant que les dividendes rentrent !

Cerise sur ce gros gâteau, le Brésil ne pratique pas la retenue à la source.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par emilienlar (08/08/2022 15h11)

Hors ligne Hors ligne

 

#20 09/08/2022 11h17

Membre (2014)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   73  

@emilienlar

Je partage votre avis pour Petrobras, une vraie machine à cash !
Concernant votre remarque sur la retenue à la source, j’ai été voir en détail sur le site de Petrobras et de JP Morgan qui gère l’ADR.
Le premier versement est découpé en 2 parties :
-    Dividend : 6,3 BRL
-    Interest on capital (IOC) : 0,43 BRL

Bizarrement, seul l’IOC  subit une retenue à la source de 15% mais pas le dividende (idem pour le deuxième versement d’ailleurs).
A noter un tout petit fee de 0,45% sur les montants versés…..

De fait, vous avez raison, il n’y a quasiment aucune retenue à la source !

Hors ligne Hors ligne

 

#21 10/08/2022 18h36

Membre (2012)
Réputation :   12  

Bonjour à tous,

Juste un petit commentaire, le prochain dividende qui sera payé est basé sur une demande exceptionnelle de l’Etat Brésilien afin de pouvoir financer le programme et la campagne de Bolsonaro;
Il est d’ailleurs supérieur au résultat net.

Quoiqu’il en soit, sauf nationalisation, cela reste une très belle boite avec grosse reduction du fardeau de la dette grace aux cashs flows monstrueux dégagés actuellement.

Hors ligne Hors ligne

 

#22 12/08/2022 22h53

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Réputation :   115  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Cela se cumule : il y a le dividende dont j’ai fait état et aussi celui mentionné par Scarabée !

Nous avons détaché ce jour deux fois 1,29$, qui seront payés respectivement les 8 et 27 septembre, ce qui porte le rendement annuel à plus de 40%. A ce niveau là, ce n’est plus une pétrolière mais une vache laitière !

Dividendos de Petroleo Brasileiro Petrobras ADR | Calendario de dividendos - Investing.com

L’ADR prend ce jour plus de 8% ; je "tiens" bien sûr à fond pour Lula quand bien même Bolsonaro me couvre de largesses !

Voir ici une analyse qui conclut à la vente de l’adr après avoir empoché les dividendes 2022 qui risquent de ne pas se renouveler l’an prochain :

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par emilienlar (12/08/2022 23h03)

Hors ligne Hors ligne

 

#23 13/08/2022 12h56

Membre (2016)
Réputation :   236  

Bonjour à tout le monde

Je ne connais pas Pétrobras, et je vais peut-être poser une question stupide hmm

   En raison des sanctions contre la Russie, Pétrobras ne pourrait-il pas être plus exportateur vers l’ Europe ? (plus gros CA)

   Bien sûr, cela dépend de leurs capacités de production, des liens commerciaux possibles (compatibilité politique ?), des "normes" pétrolières, et autre ..

   (Sinon, en Guyane, on aurait pu se ravitailler officiellement depuis longtemps en pétrole brésilien ou vénézuélien, proches voisins) smile


Parrainages Binck, BourseDirect, Véracash, BullionVault, WeSave, (Me contacter en MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#24 13/08/2022 13h39

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Réputation :   115  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Je ne sais pas répondre à cette question, mais globalement il faut bien que le pétrole qui ne vient plus de Russie vers les pays sanctionneurs soit recherché ailleurs, par exemple chez Petrobras, ou chez son voisin Ecopetrol ou encore chez YPF. Les occidentaux ont tellement besoin de pétrole que soudainement le Venezuela est à nouveau devenu fréquentable.

La seule chose dont on soit sûr, c’est qu’au prix actuel du baril, Petrobras gagne un paquet de reals dont il ne sait que faire à part les distribuer à ses actionnaires.

A lire Mimizoé, on comprend que le pétrole consommé en Guyane ne vient pas d’Amérique du Sud ; les mauvais esprits en concluraient que les guyanais marchent avec les fesses par-dessus la tête mais ils n’ont rien compris : il faut bien faire vivre les importateurs qui sont en situation de monopole et la vie n’est sans doute pas assez chère dans les DOM…..Avec mes 516$ de dividendes Pétrobras, c’est sûr que je vais mener la grande vie quand je prendrai mes congés en Guyane !

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #25 13/08/2022 13h58

Membre (2014)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   73  

@mimizoe1

Votre question est intéressante et j’ai regardé les rapports financiers. Petrobras a bien augmenté ses ventes vers l’Europe.

Sur l’année 2021, les ventes hors Brésil vers l’export étaient réparties vers :
-    Chine : 45%
-    Europe : 20%
-    Amérique latine : 12%
-    USA : 7%
-    Asie (hors chine) : 7%
-    Inde : 6%
-    Autre : 3%

Au Q1 2022 (pas trouvé de données pour le Q2) :
-    Chine : 38%
-    Europe : 28%
-    Amérique latine : 17%
-    USA : 11%
-    Asie (hors chine) + Inde : 4%

Actuellement, l’Inde et la Chine achetant beaucoup de pétrole russe, les chiffres du Q2 seront intéressant à regarder.

Il faut savoir que Petrobras a une spécificité particulière : elle détient en propre toute une flotte de pétroliers qu’elle peut diriger à loisir vers la demande.

Hors ligne Hors ligne

 

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Petroleo Brasileiro Petrobras sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur