Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#176 14/01/2017 18h23

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   111  

Si ça intéresse du monde, les estimations 2017 de JPM (décembre 2016) (en prenant en compte les hausses de taux FED 2017/2018)

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12103_reit.jpeg

Ps: Vous pouvez en déduire les targets estimés par JPM

Dernière modification par niceday (14/01/2017 18h33)

Hors ligne Hors ligne

 

#177 14/01/2017 18h58

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2570  

La hausse des taux a en effet du décimer la book value des mREITs et leur décote avec.

Par contre, si le spread entre le 2-10 ans américain nous sert d’approximation pour les profits futurs, ils devraient augmenter et le dividende avec.

Hors ligne Hors ligne

 

#178 04/02/2017 23h01

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   535  

Bonsoir !

Hier, Trump a signé des décrets pour diminuer les contraintes de régulation des banques et autres organismes financiers.
Cela a provoqué un sursaut des REIT et notamment des mREIT.

Comme quoi toute analyse est souvent limitée, et devrait comporter un volet sur les mannes ou les risques d’origine politique ou macroéconomique.


M07

Hors ligne Hors ligne

 

#179 05/02/2017 01h43

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   252  

Plus précisément, la première conséquence de l’EO de Trump est de rendre à  nouveau possible l’émission des prêts pourris qui ont causés la crise des subprimes. Ils avaient quasi disparus.

Les mReits vivent des prêts immobiliers. C’est donc logique que l’intérêt de WS augmente. Par contre, le risque va augmenter en //, il va falloir être prudent. C’est pas encore tragique parce que les nouvelles  règles sur la titrisation sont encore en place et ne peuvent pas être rayées d’une signature car il y a une loi.

Hors ligne Hors ligne

 

#180 05/05/2017 11h47

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2570  

Alors que plusieurs foncières de prêt hypothécaire cote légèrement au-dessus de leurs capitaux propres, du jamais vu depuis 2013 de mémoire, les augmentations de capital reprennent.

MFA Financial hier, AGNC quelques jours avant.

Rappelons qu’aux USA, les foncières ont la capacité de faire des augmentations de capital directement sur le marché secondaire, qui "avale" alors l’augmentation s’il est suffisamment liquide.

Les foncières cotées de prêts hypothécaires sont particulièrement friandes des augmentations de capital quand elles cotent au-dessus de leur capitaux propres et des rachats d’actions dans le cas inverse, car ce sont des opérations relutives sans trop se "fatiguer".

Ceci est rendu possible car la valeur des capitaux propres reflète exactement la valeur des actifs nets de la société, attendu que ceux-ci sont cotés ou quasi-cotés.

Hors ligne Hors ligne

 

#181 06/11/2018 00h36

Membre
Réputation :   50  

Bonjour IH

Penseriez-vous que vous remettriez tôt ou tard dans votre portefeuille, une ou plusieurs mREITs ?
Surement selon le contexte du marché .
Tôt ou tard probablement les taux se stabiliseront , ou repartiront vers une période baissière .
On dirait aussi qu’il y a une réduction par période du Spread entre les 2-10 ans américains donc une perte de rentabilité ?

J’en connais qui ont 7 mREITs pour équilibrer le risque de défaillance … et encaisser les dividendes .
Les dividendes à 10 % ou 12 % sont très appréciables pour beaucoup de monde .

J’ai toujours du CYS qui est devenu du Two Harbors .
Mais comme ce type de titre n’est plus trop suivi, et que comme beaucoup je ne sais pas vraiment les analyser, je n’ose le renforcer .

Hors ligne Hors ligne

 

#182 07/11/2019 01h28

Membre
Réputation :   50  

Bonjour ,

Au sujet de l’ETF REM d’iShares Mortgage Real Estate , beaucoup de gens doivent trouver depuis l’année 2008 que la courbe historique du cours a fortement baissé , et que les titres Mortgage qui le composent aussi .
Car d’habitude sur les sites web ils ne remontent que aux cours de l’année 2008 .
Et sur le site de l’émetteur iShares , ils disent Inception : 2007

Mais aux vues de ces graphiques , on dirait bien que ceux qui y ont investi depuis les années 1996 , et avant la grosse chute du cours de 2008 .
Et bien ils se sont probablement bien gavé avec un copieux dividende , non ? Ou si d’autres personnes ont des avis et des infos ?

Au vu que cette ETF a résisté a deux grandes crises , je me demande si cela ne serait pas une bonne idée que les émetteurs d’ETFs rendent ces ETFs Mortgage disponibles en UCITS .
Peut être faire des pétitions .

Stock Quotes and News - Benzinga

iShares Mortgage Real Estate Capped ETF (REM) Quote | Morningstar

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/10502_2019-11-07_mod_2.png

Dernière modification par Serrure (07/11/2019 09h30)

Hors ligne Hors ligne

 

#183 07/11/2019 09h51

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   248  

L’ETF que vous décrivez a été créé en 2007 d’après ishares:

iShares Mortgage Real Estate ETF | REM

Avec un total return de -46% après taxation des dividendes depuis la création de cet ETF, il me semble que ce sont surtout les impôts et les gestionnaires Ishares qui se sont "gavé", pour reprendre votre expression communiste.

Hors ligne Hors ligne

 

#184 07/11/2019 10h33

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   535  

Bonjour !

@Serrure, j’aime bien REM. C’est mon plus gros ETF, dans lequel j’ai mis 5 % de mon portefeuille boursier total. Depuis presque 4 ans. Et, à cause de MiFIT-2, je ne peux plus en acheter. Vendre, oui ; acheter, non.

Mon PRU est de 44,551 ; ce qui, avec le prix actuel de 43,27 fait une baisse de -2,88 %. Cependant, les dividendes versés trimestriellement correspondent à 8,5 % annuels (mais, il y a 3 ans on était à 10 %). Donc, au final, j’ai tout lieu d’être satisfait. Même si Trahcoh a raison en pensant que les services fiscaux et iShare se seraient (aussi) gavés.

Le problème que vous soulevez, l’impossibilité d’en acheter, est effectivement pénible, empêchant les arbitrages. Mais je doute qu’il soit possible de faire évoluer les choses, car, pour iShare, ce produit ne concerne que les USA ; alors l’adapter à la petite, et lointaine, Europe…


M07

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #185 23/01/2020 10h42

Membre
Réputation :   15  

Un article frais du jour sur Seekingalpha :

Classement des mREITS des plus sous évalués aux surévaluées

Au delà du rendement et de l’évolution de la capitalisation l’auteur ajuste les données avec des scorings
incluant notamment les facteurs de risque, la croissance et le bêta.
Il conclue que le groupe sous-évalué concerne essentiellement des petites capitalisations (assez logiquement , les grosses capis rassurant les investisseurs )
Au final son favori est Cherry Hill Mortgage dont la fiche se trouve là:
Cherry Hill Mortgage

Hors ligne Hors ligne

 

#186 25/03/2020 03h11

Membre
Réputation :   79  

Les mREIT sont apparemment au coeur de la tempête : Mortgage investment funds become ‘epicentre’ of crisis

The falling value of their mortgage bonds, driven down by the rush for cash and worries about defaults as the coronavirus leaves homeowners unemployed, has pushed the Reits past their leverage limits, forcing them to sell bonds into an already weak market.

“We expect there was a steady pattern of forced selling in recent weeks by Reits to try to manage leverage levels,” wrote UBS analyst Brock Vandervliet in a note to clients on Monday.

Comme disait Buffett, c’est quand la mer se retire qu’on voit ceux qui nageaient sans maillot.

Hors ligne Hors ligne

 

#187 25/03/2020 09h25

Membre
Réputation :   39  

Lu sur le site de MFA (traduit avec google)

NEW YORK, 24 mars 2020 / PRNewswire / - MFA Financial, Inc. (NYSE: MFA) (la "Société") a annoncé aujourd’hui qu’au cours des dernières semaines, en raison des turbulences sur les marchés financiers résultant de la pandémie mondiale de Le virus COVID-19, la Société et ses filiales ont reçu un nombre inhabituellement élevé d’appels de marge de la part de contreparties financières et ont également connu des coûts de financement plus élevés en ce qui concerne ses accords de rachat. À la fermeture des bureaux le 23 mars 2020, la Société n’a pas répondu à ses appels de marge. De plus, le 23 mars 2020, la Société a avisé ses contreparties financières qu’elle ne prévoyait pas être en mesure de financer le volume prévu d’appels de marge futurs dans le cadre de ses accords de financement à court terme en raison de perturbations du marché créées par le Pandémie de COVID-19. La société estime qu’au 20 mars 2020, les obligations globales de la société en vertu de ses divers accords de financement s’élèvent à environ 9,5 milliards de dollars.

Hors ligne Hors ligne

 

#188 25/03/2020 09h40

Membre
Réputation :   26  

@Barns Doit-on comprendre qu’il s’agit d’une faillite dans le cas de MFA Financial ?


Parrainage Boursorama (80€), Bourse Direct (50€), Binck (100€) et iGraal.

Hors ligne Hors ligne

 

#189 25/03/2020 10h27

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   535  

Bonjour !

Le secteur des mREIT souffre beaucoup, en ce moment.
Ainsi, TWO-arbors, après avoir perdu plus de 80 % en moins d’un mois, vient d’annoncer une suspension de son dividende, pour ses actions comme pour ses préférentielles (voir article Seeking-Alpha )
Mais TWO a réussit à renégocier ses conditions/appels de Marge ("financing arrangements" dixit le CEO).

Reste à voir si MFA pourra trouver un accord similaire.

[Edit] Suite à son annonce, TWO remonte de plus de 60 %  et MFA dépasse les 200 %

Dernière modification par M07 (25/03/2020 18h56)


M07

Hors ligne Hors ligne

 

#190 25/03/2020 11h02

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   248  

J’aime bien la synthèse épurée réalisée par un intervenant du forum sur les mortgage REITs. Je ne suis pas certain que ce soit dans cette discussion, alors je me permets de le citer de mémoire, qu’il veuille bien m’en excuser:

"Regardez les cours des mREITs lors du krach de 2008-2009, ça fait peur".

Si quelqu’un arrive à gagner de l’argent après impôts en investissant dans les mREITs, qu’il n’hésite pas à partage son expérience sur ce forum.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur