Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#26 19/04/2012 12h13

Membre
Réputation :   10  

Imbru a écrit :

C’est un cas particulier en effet que vous prenez là.

Alors que faire? dire que le cas de FT est un généralité et que dès qu’une action atteint un pic, il faut de suite vendre?

Ou dire que dès qu’une action baisse, il faut de suite revendre?

Pour FT, on ne peut pas prédire ce qu’il va se passer dans 10 ou 20 ans, peut être que l’action remontera (peut être pas aussi haut qu’en 2000) ou peut être que l’entreprise coulera. Donc tant qu’il garde l’action, il n’a rien perdu jusqu’à preuve du contraire et il touchera toujours des dividendes.

Pour FT, si une personne avait mis toutes ces économies dans ces actions en 2000, il aurait tout perdu. Mais si il avait eu l’intelligence de répartir en secteur ces actions, il aurait été peut être moins impacté.

Pour ma part, je préfère l’approche buy&hold. C’est pour ça que je conseil de garder même si l’action est basse. Et dans le cas d’une forte baisse d’un secteur, faire en sorte de rééquilibré la répartition d’actifs.

Après, comme je dis, les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

Ce que je dis c’est que votre conseil pris au pied de la lettre est dangereux selon moi.
Il manque l’analyse de la valeur. Si on a analysé la valeur et que selon cette analyse le cours ne reflète pas cette valeur, alors il faut garder et renforcer. Si le cours est au delà de la valeur analysée (résultats futurs idylliques anticipés) alors il faut vendre et se couper le petit doigt ou la main.

Hors ligne Hors ligne

 

#27 19/04/2012 12h18

Membre
Réputation :   6  

Ce que je dis c’est que votre conseil pris au pied de la lettre est dangereux selon moi.

Et vous avez parfaitement raison.

Hors ligne Hors ligne

 

#28 19/04/2012 12h56

Membre
Réputation :   42  

ZX-6R a écrit :

Ce qu’il explique, ce sont des coups à jouer entre pros, bluffer des bluffeurs etc…

Vous avez déjà lu Buffet ?

De toute façon, les valeurs que vous avez achetées, tant que vous ne les avez pas vendu, vous n’avez rien perdu.

Pour moi cet adage est un non sens, tout particulièrement utilisé sans contexte. Je l’ai souvent entendu utilisé comme un mantra pour joueur de casino qui pense toujours qu’il va se refaire.

Dans le contexte où l’on a déterminé une valeur fondamentale pour l’entreprise et qu’aucune information ne soit venue modifier cette évaluation, une baisse du cours est sans importance aucune, voire est une opportunité de renforcer.

Dans le contexte où l’on joue sur une base non fondamentale (chartisme, pifomètre) et/ou les fondamentaux ont changé en moins bien, alors la baisse est probablement justifiée et la perte latente est réelle.

Les exemples comme FT sont légion : Alcatel, Eurotunnel, CA, Sogé, BNP, Nokia, Sony…

jeamb a écrit :

etant a l’etranger, (tres) loin de France, il m’est impossible de me documenter via des livres pour apprendre…

Vous vivez sur une autre planète ou bien ? Même pas de poste ? En ebook ?

Hors ligne Hors ligne

 

#29 20/04/2012 11h47

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   276  

Sinclair a écrit :

De toute façon, les valeurs que vous avez achetées, tant que vous ne les avez pas vendu, vous n’avez rien perdu.

Pour moi cet adage est un non sens, tout particulièrement utilisé sans contexte. Je l’ai souvent entendu utilisé comme un mantra pour joueur de casino qui pense toujours qu’il va se refaire.

Personnellement, je fais simple, j’applique les principes de prudence comptables acquis en cours :
dés que la perte est virtuellement prévue j’impacte.
Dés que le gains est physiquement encaissé j’impacte.

En clair, je perd quand le cours baisse et gagne lorsque que je vend en plus value.

C’est à peu près le contraire de l’idée facile qui dit qu’on gagne quand les cours monte, mais qu’on ne perd pas temps qu’on a pas vendu.

Hors ligne Hors ligne

 

#30 20/04/2012 23h47

Membre
Réputation :   38  

ZX-6R a écrit :

jeamb a écrit :

sans vouloir etre trop indiscret, pourriez-vous me donner quelques lignes que vous possedez dans votre categorie d’actions a rendement, que je suppose vous allez garder "a vie"?

de plus ,meme si je vais passer pour le debutant que je suis, je ne comprends pas votre phrase: "achat de BX4 quand je pense que ca va baisser".

Pour mon portefeuille rendement, voici mes valeurs : (classées par ordre d’importance)

LEG
AZN
CL
OTTR
IAF
PCY
FP
FDR
OTT
MRK
RAL
SEQ
FTR
AVP
WMT
PAREF
EUR
FTE
NLY
GSZ
VIV

La moitié sont FR les autres US. Pour me diversifier géographiquement, j’ai aussi des trackers mais ça ne rentre pas ds mes actions rendement.

c’est assez impressionnant comme lignes, rien que pour le rendement ! je suis loin d’en etre la… je n’en ai reconnu que quelques unes (pas facile tous ces acronymes)…

Sinclair a écrit :

jeamb a écrit :

etant a l’etranger, (tres) loin de France, il m’est impossible de me documenter via des livres pour apprendre…

Vous vivez sur une autre planète ou bien ? Même pas de poste ? En ebook ?

non je ne vis pas sur une autre planete, mais simplement dans un pays assez lointain ou la poste est a efficacité variable… je prefere donc, comme ecrit precedemment, attendre de rentrer en France pour congé pour faire mes achats… Quant a l’ebook, le livre de l’IH ne semble pas y etre dispo…

Essayant de changer mon fusil d’epaule, je viens de rentrer sur ABC, pour le coté rendement a LT… au vu des changements de valeurs peu importants depuis des années, le taux de redistribution, le rendement, etc… cela m’a l’air d’etre une entreprise stable… vous allez surement me critiquer sur cet investissement, mais bon, encore une fois, je suis la pour apprendre et partager sur ce forum pour apprendre de mes erreus!

Hors ligne Hors ligne

 

#31 13/05/2012 02h26

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   537  

ZX-6R a écrit :

jeamb a écrit :

sans vouloir etre trop indiscret, pourriez-vous me donner quelques lignes que vous possedez dans votre categorie d’actions a rendement, que je suppose vous allez garder "a vie"?

de plus ,meme si je vais passer pour le debutant que je suis, je ne comprends pas votre phrase: "achat de BX4 quand je pense que ca va baisser".

Pour mon portefeuille rendement, voici mes valeurs : (classées par ordre d’importance)

LEG
AZN
CL
OTTR
IAF
PCY
FP
FDR
OTT
MRK
RAL
SEQ
FTR
AVP
WMT
PAREF
EUR
FTE
NLY
GSZ
VIV

Très beau PF.

Pouvez-vous nous expliquer les motivations de l’investissement sur OTTR par exemple ? NLY ? OTT ? MRK ? SEQ ? FTR ? PAREF ?

Qu’est-ce que PCY ? EUR ?

Hors ligne Hors ligne

 

#32 14/05/2012 10h07

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   231  

Mise à jour :
FP    5,1%
FTE    3,5%
CL    3,4%
OTTR    3,3%
AZN    3,3%
PCY    3,3%
LEG    3,2%
IAF    3,1%
MRK    2,9%
FDR    2,6%
RAL    2,5%
AVP    2,1%
WMT    2,0%
VIV    1,9%
FTR    1,9%
PAREF    1,9%
SEQ    1,7%
NLY    1,6%
EUR    1,5%
OTT    1,3%
GSZ    1,2%
    53% du ptf total

J’ai acheté OTTR NLY OTT FTR pour leur haut rendement (actions US) MRK pour sa solidité, et SEQ et PAREF également pour leur fort rendment (actions FR)

Ca me permet de disperser les risques, car avec de tels rendements, évidemment, c’est risqué… je suis à -58% sur OTT, -42% sur SEQ pour les pires…

Néanmoins, le rendement moyen reste à 8%.


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne Hors ligne

 

#33 10/09/2012 08h58

Membre
Réputation :   38  

bonjour,

un petit update de ma progression, suite a la lecture de quelques livres cet été, de l’achat de xlsPortfolio, et bien sur du forum…

j’essaie de changer un peu de fusil d’epaule depuis mes debuts: diversifier les secteurs (pas les devises car pas de CT pour le moment), analyser avant achat (du moins essayer). J’essaie de mixer fort rendement/croissance…

je ne "m’enflamme" pas, mais j’ai l’impression que mes derniers achats, un peu plus reflechis, s’en sortent mieux pour le moment… reste a voir ca sur du long terme pour voir si c’est la chance ou les reflexions pre-achat qui font la difference…

je continue a apprendre tous les jours, alors encore merci a IH et a vous tous pour le forum…

VALORISATION DU PORTEFEUILLE AU 10/09/2012

~Consommation discrétionnaire (10,4%) :
    XX Cie Generale des Etablissements Michelin__10,4%

~Consommation de base :
n/a

~Energie (29,0%) :
    XX Total SA__________________________________29,0%

~Services financiers (23,0%) :
   XXX Credit Agricole SA________________________14,9%
   XXX ABC Arbitrage______________________________8,1%

~Santé :
n/a

~Industrie (18,3%) :
    XX Vinci SA___________________________________9,3%
    XX Bouygues SA________________________________9,0%

~Matériaux de base :
n/a

~Technologie de l'information :
n/a

~Services de télécommunication :
n/a

~Services aux collectivités (19,4%) :
   XXX Electricite de France SA__________________19,4%

~Foncières cotées :
n/a

~Fonds/Trackers :
n/a

~Liquidité :
__________________________________________________1,8%

Fait avec xlsPortfolio

VALORISATION DU PORTEFEUILLE AU 10/09/2012 (foncières cotées uniquement)

Fait avec xlsPortfolio

Hors ligne Hors ligne

 

#34 11/09/2012 07h31

Membre
Réputation :   38  

Petit update suite a l’achat de neopost hier (ouverture du secteur technologie de l’information)

sous "surveillance" en attendant un point d’entrée bas et pour continuer la diversification sectorielle: Sanofi, Air liquide, SIPH et Danone (sur laquelle je ferais peut-etre un petit ecart a mon critere des 4% de rendement, a voir)

VALORISATION DU PORTEFEUILLE AU 11/09/2012

~Consommation discrétionnaire (9,4%) :
    XX Cie Generale des Etablissements Michelin___9,4%

~Consommation de base :
n/a

~Energie (26,2%) :
    XX Total SA__________________________________26,2%

~Services financiers (21,1%) :
   XXX Credit Agricole SA________________________13,9%
   XXX ABC Arbitrage______________________________7,3%

~Santé :
n/a

~Industrie (16,5%) :
    XX Vinci SA___________________________________8,5%
    XX Bouygues SA________________________________8,1%

~Matériaux de base :
n/a

~Technologie de l'information (9,2%) :
    XX Neopost SA_________________________________9,2%

~Services de télécommunication :
n/a

~Services aux collectivités (17,6%) :
   XXX Electricite de France SA__________________17,6%

~Foncières cotées :
n/a

~Fonds/Trackers :
n/a

~Liquidité :
__________________________________________________1,3%

Fait avec xlsPortfolio

VALORISATION DU PORTEFEUILLE AU 11/09/2012 (foncières cotées uniquement)

Fait avec xlsPortfolio

Hors ligne Hors ligne

 

#35 25/09/2012 07h58

Membre
Réputation :   38  

Bonjour,

je fais suite a une autre discussion ou je presentais plus ou moins mon PF et mes attentes/interrogations.

le voici donc ici pour plus de clareté. Je suis en phase de construction de celui-ci. Mon prochain objectif est de rentrer sur les secteurs de la santé, les telecoms et conso de base. Etant au sein d’un PEA, cela limite un peu les choses, mais cela est faisable je pense.

je surveille donc Sanofi, Carrefour (meme si pas trop convaincu), Danone, Vivendi (qui ferait un peu doublon avec Bouygues mais je trouve VIV plus exposé aux telecoms), Air liquide.

pour les secteurs dans lesquels je suis deja investis, je regarde SIPH,

Je vais m’atteler a renforcer chaque mois dans les valeurs que je possede deja, jusqu’a ce qu’une des entreprises de la watching list atteigne mon point d’entrée.

L’objectif ici etant de prendre des sociétes leader ou presque, avec un CA et FCF stable, endettement peu elevé ou en diminution, rendement au dessus de 4% autant que faire ce peut, etc… comme decrit ici Investir : comment choisir ses actions ? bref rien d’exceptionnel :-)

j’essairai de faire une mise a jour mensuelle.

Je suis ouvert a toutes suggestions/critiques/questions

cdlt

VALORISATION DU PORTEFEUILLE AU 25/09/2012

~Consommation discrétionnaire (9,8%) :
    XX Cie Generale des Etablissements Michelin___9,8%

~Consommation de base :
n/a

~Energie (26,1%) :
    XX Total SA__________________________________26,1%

~Services financiers (21,3%) :
   XXX Credit Agricole SA________________________14,3%
   XXX ABC Arbitrage______________________________7,0%

~Santé :
n/a

~Industrie (16,0%) :
    XX Vinci SA___________________________________8,2%
    XX Bouygues SA________________________________7,8%

~Matériaux de base :
n/a

~Technologie de l'information (9,3%) :
    XX Neopost SA_________________________________9,3%

~Services de télécommunication :
n/a

~Services aux collectivités (17,5%) :
   XXX Electricite de France SA__________________17,5%

~Foncières cotées :
n/a

~Fonds/Trackers :
n/a

~Liquidité :
__________________________________________________1,3%

Fait avec xlsPortfolio

Dernière modification par jeamb (25/09/2012 08h01)

Hors ligne Hors ligne

 

#36 25/09/2012 09h00

Membre
Réputation :   52  

jeamb a écrit :

L’objectif ici etant de prendre des sociétes leader ou presque, avec un CA et FCF stable, endettement peu elevé ou en diminution,

Je ne comprends pas trop ce que fait EDF dans votre portefeuille:
- Fort endettement, en hausse
- FCF negatifs

Hors ligne Hors ligne

 

#37 25/09/2012 09h53

sergio8000
Invité

jeamb a écrit :

je surveille donc Sanofi, Carrefour (meme si pas trop convaincu), Danone, Vivendi (qui ferait un peu doublon avec Bouygues mais je trouve VIV plus exposé aux telecoms), Air liquide.

Bonjour Jeamb,

Je ne vais pas vous faire de remarques sur EDF alors que c’est a priori dans votre domaine de compétence (bien que la société ne répond effectivement pas aux critères de dette et de génération de FCF que vous avez fixés).
Il en est de même pour Crédit Agricole, qui n’a pas trop généré de cash ces dernières années et a la deuxième dette la plus élevée par rapport aux capitaux propres tangibles dans le secteur bancaire mondial (après Deutsche Bank). Avec Emporiki, une fois la transaction finalisée, ainsi que ses problèmes en Italie et en Allemagne, elle pourrait passer première en termes de dette/capitaux propres (via ré-ajustement des actifs à fair value). Cela dit, vous pouvez toujours tabler sur une recovery bancaire, même si la banque ne répond pas à vos critères (je relève simplement la la contradiction avec les principes d’investissement que vous exposez).

Autrement, je ne comprends pas pour quelle raison vous surveillez Carrefour si vous n’êtes pas convaincu. Lorsque je lis ça, je vous avoue que je suis quelque peu interpellé. Pour ma part, si je ne suis pas convaincu, je n’en veux pas, et les autres font ce qu’ils veulent :-).

 

#38 26/09/2012 01h34

Membre
Réputation :   38  

Bonjour et merci pour vos remarques.

Effectivement, EDF et ACA ne repondent pas aux criteres evoqués. Je me suis "imposé" ces remarques apres apprentissage via le forum et lectures diverses, mais apres mes premiers investissements. On dira que ces deux valeurs font parti de mes erreurs de jeunesse :-) (comme d’autre dont je me suis separé en PV heureusement tel que SG ou Veolia).

Ayant été en tres forte MV sur ACA et n’ayant pas vendu, j’attends que celle-ci monte vers les 6€ pour m’en separer. On va dire que quitte a m’etre trompé au depart, autant la "jouer" speculative.

EDF est un peu different, car je ne souhaite pas m’en separer. J’ai regarder les chiffres apres mes achats (erreur de jeunesse encore) et effectivement, je me suis apercu que les chiffres ne font pas rever. Cependant, je reste convaincu que c’est une valeur incontournable en France (pas dans le sens qu’il faut absolument l’avoir en PF, mais que c’est le fournisseur historique d’electricité et que peu de monde va chez la concurrence). Il y aura de lourds investissement, mais d’un autre coté, le gouvernement ne pourra surement pas "bridé" les prix ad vitam, sous reserve de subir les foudres de l’UE comme c’est le cas avec le gaz… Cela reste cependant un sentiment perso…

Enfin, pour Carrefour, vous avez a juste titre mis le doigt la ou ca fais mal :-) En fait, je souhaite comme expliquer rentrer dans des secteurs ou je ne suis pas investi, et la conso de base en fait parti.
Seulement, je n’arrive pas a trouver de valeurs logeable en PEA qui repondent a mes criteres (entre autre sur le rendement et leadership). L’oreal pourrait "faire l’affaire" mais a un rendement peu elevé et surtout bien trop cher en ce moment (ou du moins elle a été plus abordable il y a quelques mois, et elle est peut etre maintenant revenu a son prix)

Donc j’ai cité Carrefour, mais je ne suis pas convaincu au fond de moi… c’est surement un signe

merci pour vos remarques qui aide a la construction "intellectuelle"

Hors ligne Hors ligne

 

#39 26/09/2012 10h30

sergio8000
Invité

Tesco PLC, un vrai leader et générateur de cash, doit pouvoir se loger dans un PEA, non ?

Je ne suis pas sûr car je ne connais pas du tout ce support que je trouve absurde dans son essence, cet avis n’engageant bien entendu que moi. Je trouve qu’un investissement ne doit jamais être déterminé par la fiscalité, mais uniquement sa qualité intrinsèque. J’ai aussi le culot de penser que tous les investissements devraient être fiscalisés identiquement, pour ne pas créer d’incitations pour les dispositifs ne présentant aucun intérêt à la Scellier et compagnie…

 

#40 26/09/2012 13h36

Membre
Réputation :   6  

Bonjour,

je peux vous confirmer que le titre TESCO PLC est éligible au PEA.

Hors ligne Hors ligne

 

#41 27/09/2012 00h08

Membre
Réputation :   67  

Vous pouvez mettre les actions britanniques sans problème en PEA (avec une fiscalité optimale).
Vous aurez accès à de merveilleuses entreprises pour élargir vos horizons telles que TESCO, Unilever, Reckitt, Vodafone, Astrazeneca, Glaxosmith, BHP Biliton et autres.

Pour répondre à Sergio, il est clair qu’il est préférable d’avoir à payer des impôts sur de la plus value que pas d’impôt sur de la moins value. Et faire de l’optimisation fiscale la base absolue de tout investissement est dangereux car il y a un risque d’être orienté vers les plus mauvais investissements, vous avez parfaitement raison.
Mais ne pas tenir compte du tout de la fiscalité à contrario m’apparaît tout autant une mauvaise idée.
Si vous êtes imposé de moitié par l’Etat, vous devez trouver des rendements considérables pour que le jeu en vaille vraiment la chandelle par rapport à un placement moins risqué faiblement fiscalisé.
C’est très vrai pour les obligations en direct (par rapport aux fonds euro en assurance vie) mais je crois (avis purement personnel) que c’est aussi vrai dans une moindre mesure pour les actions internationales (par rapport aux actions européennes / trackers US/émergents logés en PEA)

Autant pour le Scellier, je trouve absurde de favoriser la bulle immobilière, autant je trouve que l’Etat est dans son rôle de favoriser le financement des entreprises européennes via le PEA.


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne Hors ligne

 

#42 27/09/2012 02h38

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   623  

jeamb

Vous vivez en Nouvelle Zelande (quelle chance!) donc vous etes expat, non?

Pourquoi un PEA et tous ces problemes de fiscalite…? pourquoi pas au Lux?

Avez vous regarde les traites de la Nouvelle-Zelande, iles Cook etc?

Dernière modification par sissi (27/09/2012 04h08)

En ligne En ligne

 

#43 27/09/2012 04h08

Membre
Réputation :   38  

merci a tous pour vos reponses. Ce forum est vraiment bien !

Petitportefeuille a écrit :

Vous pouvez mettre les actions britanniques sans problème en PEA (avec une fiscalité optimale).
Vous aurez accès à de merveilleuses entreprises pour élargir vos horizons telles que TESCO, Unilever, Reckitt, Vodafone, Astrazeneca, Glaxosmith, BHP Biliton et autres.

je ne savais pas que je pouvais loger au sein de mon PEA des titres UK ! il va falloir que je regarde si j’ai acces a ce marché financier via ma banque (LCL) et si oui a quel prix !

sissi a écrit :

Pourquoi un PEA et tous ces problemes de fiscalite…?

j’ai ouvert ce PEA avant d’apprendre que j’allais partir en expat. J’aurais du le cloturer, mais il semble que cela ne soit plus necessaire.

PEA en cas d’expatriation : Plus d’obligation de clôturer

C’est d’ailleurs un soucis pour moi, car j’aurais souhaité changer vers un courtier en ligne pour reduire les frais (9€ en moyenne par transaction avec LCL !), mais ma situation n’est pas facile (ou du moins je ne la maitrise pas trop):
je ne suis donc plus resident fiscal en France, mais ma situation en NZ n’est pas encore tres clair vis a vis des impots. Du coup, je ne sais pas si je peux transferer mon PEA vers un brooker en ligne type Binck, car j’ai vu sur leur site qu’il faut etre resident en France. (bon en meme temps je suis allé sur le site binck.FR)… Y a t-il des expats qui ont ouvert un CTO depuis leurs pays d’expatriation?

Donc avant d’optimiser l’imposition je cherche a optimiser les frais.

pour moi le PEA etait simple, et j’aime la simplicité vis a vis des impots: pas de declaration a faire dans l’IR car pas de retrait, donc pas d’imposition sur des PV/MV, etc… c’est deja assez compliqué en etant expat avec les impots, surtout la premiere année (2 declarations a faire), plus celle pour les revenus fonciers…. si je peux eviter d’y rajouter les revenus mobiliers, ce n’est pas plus mal!

sissi a écrit :

Vous vivez en Nouvelle Zelande (quelle chance!) donc vous etes expat, non?
Avez vous regarde les traites de la Nouvelle-Zelande, iles Cook etc?

je ne me suis pas interessé aux fiscalités NZ pour etre honnete, car je pense que cela va etre compliqué, surtout dans ma situation (oui la NZ est sympa, mais c’est moins bien que ce qu’on imagine, du moins la ou je vis et je n’y ferais pas ma vie).

sergio8000 a écrit :

J’ai aussi le culot de penser que tous les investissements devraient être fiscalisés identiquement

oui mais il pourrait niveler par le haut (ca changerai) et appliquer au CTO la fiscalité du PEA… et je suis sur que vous ne diriez pas non :-). On peux toujours rever n’est-ce pas…

Hors ligne Hors ligne

 

#44 27/09/2012 04h11

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   623  

Nos posts se sont croises…je venais d’ajouter; pourquoi pas au lux,une banque pour expats francais?

Dernière modification par sissi (27/09/2012 04h11)

En ligne En ligne

 

#45 27/09/2012 04h14

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   623  

jeamb

En tant que non resident vous avez tout avantage a regarder les assurance-vie de type luxembourgeois car vous y avez droit et si vous revenez…vous n’aurez pas de fiscalite pendant au moins 5 ans dessus.

De plus ce cher monsieur H veut s’attaquer aux expats…ils viennent d’ajouter la csg aux expats…
il y a des posts a ce sujet ici…

Il est plus prudent de suivre les nouvelles la-dessus et de prendre des mesures avant…

Dernière modification par sissi (27/09/2012 04h18)

En ligne En ligne

 

#46 27/09/2012 06h16

Membre
Réputation :   52  

jeamb a écrit :

Y a t-il des expats qui ont ouvert un CTO depuis leurs pays d’expatriation?

Je suis expat depuis plusieurs années et j’ai ouvert cette année un compte-titre chez Saxo. Dans l’ensemble pas trop mal, excepte le fait que Saxo ne gére pas du tout les conventions fiscales qui peuvent s’appliquer sur les dividendes. Suivant les accords entre votre pays de résidence fiscal et le pays de provenance des dividendes, il peut y avoir des traitements particuliers. Saxo prend le régime général et ne traite pas les exceptions. Cela peut entraîner un frottement fiscal.

Hors ligne Hors ligne

 

#47 27/09/2012 08h53

Membre
Réputation :   38  

faguoren a écrit :

Saxo prend le régime général et ne traite pas les exceptions

et donc comment cela se passe réellement? ils prennent un abattement "forfaitaire"?

merci pour votre retour d’experience (meme si on fait un petit HS de mon PF)…

Hors ligne Hors ligne

 

#48 27/09/2012 09h23

Membre
Réputation :   52  

Par exemple, pour les dividendes d’actions françaises, on me prélève 30% au lieu des 10% dans la convention fiscale.
Comme ça ne représente pas de montant important, je n’ai rien fait pour récupérer le delta. Mais suivant la taille du portefeuille, ça peut faire un écart très important.

Hors ligne Hors ligne

 

#49 27/09/2012 09h35

Membre
Réputation :   49  

jeamb a écrit :

Du coup, je ne sais pas si je peux transferer mon PEA vers un brooker en ligne type Binck, car j’ai vu sur leur site qu’il faut etre resident en France

Bink n’accepte pas les non résident, du moins, il y a 6 mois lorsque j’ai tenté d’ouvrir un CTO chez eux.

Je rejoins faguoren concernant Saxo.
Après à voir avec IB ou Lynx mais je vous renvois au sujet sur les courtiers pour les actions étrangères.

Hors ligne Hors ligne

 

#50 27/09/2012 21h00

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   623  

il y a internaxx.lu qui accepte les non-residents….mais leurs frais sont assez eleves compares a d’autres je crois… fait partie de TD ameritrade (enorme)…donc pas de soucis pour le capital

- pas de frais d’entree sur les sicavs ce qui est bien
- je ne vois pas d’obligations en direct…
- acces aux bourses asiatiques plus nord americaines,uk etc
- compte multi devises

Dernière modification par sissi (27/09/2012 21h15)

En ligne En ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur