Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’ESI Group sur nos screeners actions.

[+3]    #1 08/06/2021 17h48

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   192  

@stanny a publié le 06/05/2017, page 13 du fil "Small Caps, Micro Caps et autres pépites boursières françaises" le post suivant:

Stanny a écrit :

L’hebdo du week-end revient sur un des évènements majeurs de l’année dans l’univers des small et micro caps.

Le cabinet d’analyse Midcap Partners a organisé mardi et mercredi (2 et 3 mai 2017), au Pavillon Gabriel, à Paris, la quatrième édition de sa Conférence annuelle, consacrée aux small caps. Quelque 70 sociétés étaient présentes et 150 investisseurs institutionnels et gérants de fonds avaient fait le déplacement.

Le journal était invité…et a rencontré une entreprise en devenir :

ESI GROUP dont les technologies peuvent susciter les convoitises.

ESI GROUP est un acteur de la réalité virtuelle, éditeur leader mondial dans le domaine de la simulation numérique dédiée au prototypage prenant en compte la physique des matériaux.

Fondé il y a plus de 40 ans, ESI GROUP a développé un savoir-faire rare afin d’aider les industriels à remplacer les prototypes réels par des prototypes virtuels, leur permettant de fabriquer, assembler et tester leurs produits dans des environnements différents.

Cette technologie permet en outre aux industriels de réduire les délais de conception d’un nouveau produit et d’abaisser de fait les coûts de développements.

La conclusion du journal : éditeur de logiciels bien géré dans un secteur porteur - viser 65e

Quelques exemples en vidéo  :

Exemple vidéo 1  :Audi :  ESI-GROUP Virtual Performance Solution - Audi A8 3Dcrash - YouTube

Exemple vidéo 2 : témoignages dans l’aéronautique : ESI Group at Paris Air Show 2015 [Le Bourget Air Show] - YouTube

Exemple vidéo 3 : YouTube

Le fondateur et principal actionnaire : Actionaria 2012 : Agora des Présidents de ESI GROUP - Alain de ROUVRAY, Président-Directeur général - vidéo Dailymotion

AMF : actionnaire d’ESI GROUP depuis 1-2016

@suivre
Bons trades
Stan

A cette époque, le cours flambait (PH historique à 62.30€ fin mai 2017, sur des rumeurs d’OPA… qui n’est jamais arrivée.
Ensuite pour schématiser, le cours est redescendu à un PB de 21,50€ début 04/2019 avant de réellement redécoller début 06/2020 (cours à 30€) pour revenir dans la zone des 60€ (PH à 61.40€ le 02/06/2021).

Que s’est-il passé entre temps, de mai 2017 à juin 2021 ?
Le fondateur, Alain de Rouvray qui était âgé de 74 ans à l’époque (et la rumeur d’OPA en 2017 s’appuyait en grande partie sur l’âge avancé du capitaine) a maintenant 4 ans de plus…
Le CA a continué (sauf en 2020) à croître doucement, mais la profitabilité reste médiocre, essentiellement à cause des frais de commercialisation élevés de produits complexes d’une niche, produits qui doivent être commercialisés mondialement.

Pour ceux qui s’intéresseraient à cette entreprise, tous les rapports annuels, très complets, sont disponibles.

Je m’attacherais donc dans ce post à seulement détailler les indices qui me font penser que cette fois, malgré l’absence de rumeurs, une cession de l’entreprise est probable:

- changement de l’année fiscale qui a été alignée sur l’année civile au lieu de la période 01/02 à 31/01 qui reflétait mieux l’activité annuelle de la société (indice fragile).

- le PDG de cette PME familiale a 3 enfants, dont aucun ne semble intéressé, pour lui succéder:
- il nomme néanmoins PDG une de ses deux filles, Cristel, qui était censée diriger la société depuis l’établissement secondaire de Californie. Or cette personne a un profil qui ne semble pas en adéquation avec la Direction d’une entreprise de technologie (informatique, conception assistée par ordinateurs, résistance des matériaux, etc …). Elle a passé de nombreuses années à assister la veuve de Steve Jobs (fondateur d’Apple) dans la gestion de ses oeuvres caritatives.
- sa seconde fille est acheteuse aux US.
- son fils Alex est concepteur de mobilier design qu’il commercialise dans sa propre boutique à Paris et auprès de revendeurs.
- son associé historique est décédé et le reliquat de sa participation est géré par sa veuve, pour le compte de leur descendance.
Depuis 2010 un pacte d’actionnaires classique a été signé entre les différents membres de la famille de Rouvray et la succession de son ancien associé Dubois (35.83% du K et la majorité des droits de vote).

- le 29/09/2020, une AG exceptionnelle valide une modification des statuts de la Société pour permettre la nomination de censeur(s) et le soir même M Alex Davern est nommé censeur.
Le profil de ce dernier: irlando-américain, petite soixantaine, très bonne connaissance du marché des entreprises technologico-informatiques.
- le 09/02/2021 M Davern est nommé PDG, Cristel de Rouvray étant "ravie" de lui céder sa place, mais restant néanmoins Directrice Générale.
- à partir du 16/02/2021, M Davern commence a à acheter des titres ESI (rien de plus normal si après 4 mois en position de censeur, il prends confiance dans l’avenir de la Société).
- les achats du nouveau PDG se multiplient ensuite et deviennent maintenant quasi quotidien, par quantité de 250 au maximum par jour pour atteindre 8800 titres et une mise de fonds de 464.000€.

- la structure du capital est très bien détaillée dans les rapports annuels, y compris les détentions connues de moins de 5% et ce jusqu’à la parution des rapports soit en avril de chaque année.
Quatre fonds étrangers sont présents dont trois américains Long Path US, Briarwood US et Fil Limited US et un anglais Loys.
Les dernières positions connues, toutes en hausse, sauf Loys, sont:
Long Path 13% le 12/02/2021,
Briarwood 7.59% le 28/01/2021
Fil Limited 4.32% le 20/11/2020
Loys 4.47% le 14/04/2020
En pointant les évolutions successives des participations des fonds américains et en les rapprochant des échanges sur le marché (Euronext + Equiduct), on s’aperçoit qu’à plusieurs reprises les augmentations de détention ont été supérieures au total des échanges sur le marché (achats de blocs hors marché):
exemple Long Path:
627.767 le 12/02/2021
787.757 le 26/03/2021, soit environ 3,4 fois le volume total des échanges "officiels" sur le marché pendant cette période.

- mon estimation des autres fonds français et étrangers présents au K est de 25%, ce qui laisserait une estimation des PP autour de 3 à 4% seulement, l’autodétention étant de 6%, cette faible part des PP expliquant les volumes journaliers faibles, la hausse depuis quelques mois et une possible volatilité du cours.

- fin du pacte d’actionnaires:
en 03/2021 Cristel de Rouvray a annoncé sa sortie du pacte d’actionnaires.
Ensuite, à la demande de tous les membres du pacte sauf Alain de Rouvray (voir déclaration AMF) il a été mis fin au pacte avec effet au 05/06/2021. La rédaction de la déclaration me fait dire que l’ex PDG fondateur a fait un peu de résistance (il détient personnellement 19.93% du K).

- enfin la structure de direction a déjà évolué et tous les anciens ont pris leur retraite ou sont sur le point de la prendre (ex DG Chaillou 70 ans lors de l’AG de 06/2021).

Quelle peut être la valorisation de ce type d’entreprise ?
Comme déjà dit, la valorisation par rapport au PER n’a pas de sens (PER de 88 au cours actuel de 58€, capitalisation de 345M€), son intégration dans un grand groupe pouvant changer dramatiquement les frais de commercialisation.
Par le passé des sociétés de ce type (rachats par Dassault de petites entités, Autoform en 2017, CST) ont été rachetées sur un multiple de 3 à 5 du CA.
Aux US les multiples sont encore plus élevés.

Un ratio de 3 sur un CA de 145M€ donnerait un cours d’OPA de 73€ et un multiple de 4 une cible de 97€.

En ce qui me concerne, cela fait 5 ans que je suis cette société et ma ligne ESI est maintenant devenue conséquente.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (09/06/2021 08h59)

Mots-clés : de rouvray, esi, informatique, simulation

En ligne En ligne

 

#2 09/06/2021 10h29

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   192  

Pour ceux qui ne seraient pas familiés avec l’activité de "prototypage virtuel" (!), ESI vient justement de publier l’article ci-après.

21700_cp_esi_volkswagen_fr_final.pdf

Du premier crash test virtuel dans les années 80, on est donc passé au pont entre la conception assistée par ordinateur (outil Catia de Dassault par exemple) et le crash test, puis à l’intégration complète de la conception jusqu’à la production.

Sans doute avez vous remarqué le renouvellement accéléré des modèles des constructeurs automobiles.
Ce type de développement à base d’informatique n’y est pas étranger.
JB

En ligne En ligne

 

#3 09/06/2021 10h49

Membre (2016)
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   477  

Deux (petites) précisions sur ESI (pour ce que ça vaut) :

Avec son ’jumeau virtuel, ESI va au delà du cycle conception - production. L’idée est d’accompagner les biens tout au long de leur cycle de vie, par exemple pour anticiper les besoins de maintenance, changements de pièce etc. Cette entreprise est un concentré d’intelligence en matière de calculs / simulations.

Le fonds de JF Delcaire (HMG Découvertes) l’a depuis longtemps. En 2020, il notait dans son rapport de février qu’ESI opère dans un contexte de transactions sectorielles à des multiples très supérieurs à ceux d’ESI (comme vous Jbpv, en multiple de CA ; forte PV potentielle en cas d’OPA ?).

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par carignan99 (09/06/2021 10h51)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 09/06/2021 11h45

Membre (2014)
Réputation :   112  

INTP

Une question peut-être naïve, si Esi réalise en tant qu’éditeur des marges aussi faibles c’est sans doute qu’il existe des produits concurrents équivalents offerts aux constructeurs.
Est-ce que vous connaissez les concurrents et les différences de leur offre par rapport à celle d’ESI ?

Hors ligne Hors ligne

 

#5 09/06/2021 12h26

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   192  

@carignan99
Oui, c’est exact en ce qui concerne la prise en compte de modèles de "fatigue" ou de MTBF des pièces.
On pourrait bientôt arriver par exemple à une conception de voitures qui tomberont en lambeaux juste après la fin de la période de garantie !

@etzanas
La MB est de 75%, la Société est mature et a fait depuis longtemps sa mutation du modèle économique de licences perpétuelles (qui ne représente plus que 10% environ du CA) vers la vente par abonnements qui est plus rentable sur le long terme mais pénalise la rentabilité à court terme.
Il n’y a donc, pour moi, rien à gratter de ce côté là.

En regardant les comptes, j’ai eu l’impression que c’est au niveau des frais de commercialisation, de frais indirects de structure que de (grosses ?) économies seraient possibles.

Quant à l’obsolescence des produits, je me suis aussi posé la question: le top management est / était très âgé et dans ce domaine, quelle que soit la qualité intrinsèque des individus, on vieillit vite.

Vous trouverez pages 6 et suivantes du rapport annuel 2020 une liste des principaux clients dans les différents secteurs d’activité: que du "beau monde".
Par contre, je n’ai pas creusé l’axe concurrence.

JB

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (09/06/2021 12h29)

En ligne En ligne

 

#6 16/06/2021 13h24

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   192  

Boursier vient de publier le 15/06 un papier concernant ESI intitulé: "ESI Group Bien valorisé ?".

Cet article étant réservé aux clients de Boursier (mais également disponible pour les clients de certains brokers comme Bourse Direct) je ne peux malheureusement pas vous faire un copié / collé.
Un papier précédent soulignait que le cours correspondait à un ratio de 2 fois le CA, ce qui était très élevé. En conséquence il conseillait de s’alléger.
Le nouveau papier mentionne que le ratio est passé à 2,7 fois et que malgré le caractère opéable de cette Société, il convient de s’alléger, voire de vendre, le journaliste ne croyant pas que la Société puisse éventuellement se négocier suivant un multiplicateur allant jusqu’à 10, comme cela est parfois le cas pour certaines valeurs anglo-saxonnes.

On notera les phrases suivantes que j’ai extraites":
"Après avoir plaidé pour l’autonomie, ces actionnaires de référence ne seraient plus opposés à un rapprochement si tant est qu’il apporte de la valeur."
"La feuille de route des dirigeants d’ESI consiste à adopter l’offre au travail à distance, à simplifier la structure, à développer de nouvelles fonctionnalités…".

Ces deux phrases vont dans le sens de mes précédents posts, à savoir (1) que les enfants de Rouvray souhaiteraient vendre mais que le père fondateur ferait de la résistance et serait donc plutôt partisan d’un rapprochement, sans doute au travers d’une vente partielle et (2) que des économies de frais seraient possibles.

Dans l’hypothèse d’une vente partielle dans laquelle Alain de Rouvray (20% du K) n’apporterait pas, il y aurait néanmoins, à mon avis OPA, l’acheteur ne se contentant pas de l’achat des blocs des enfants et des héritiers Dubois (15.9% du K).

Bien sûr ces indices et le scénario restent des éléments fragiles, à chacun de se faire sa propre opinion et ce post n’a pas d’autre but que d’y contribuer si vous vous intéressez à cette valeur.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (16/06/2021 13h25)

En ligne En ligne

 

[+1]    #7 09/08/2021 18h33

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   192  

J’actualise ce fil, des évènements significatifs s’étant produits depuis ma dernière mise à jour du 16/06:

Tout d’abord Long Path s’est encore renforcé et a déclaré le 28/06 une position à 13,84% du K et 10,07% des DV.
Les quatre fonds anglo-saxons (Long Path, Briarwood, Fil et Loys) pointeraient donc au total à 30% du K, les dernières positions connues étant pour Briarwood 7,59% le 28/01/2021, 4,32% pour Fil le 20/11/20 et 4,47% pour Loys le 14/04/20 (voir document d’enregistrement universel 2020).

Ensuite le nouveau PDG, Davern a continué ses achats, la dernière déclaration datant du 27/07.
Au total, depuis le 10/02, il a acheté 9491 actions (total=505K€, PRU=53,2€).
On remarquera que depuis le 18/05 Davern n’hésite pas à se renforcer entre 59,9€ et 61€, soit à un cours historiquement très élevé.

Enfin, le plus important, le PDG fondateur, Alain de Rouvray (agé de 77 à 78 ans) vient de déclarer le 09/08 le transfert au 03/08 de quasiment la moitié de sa détention au profit de son épouse (qui ne détenait que 2184 titres), Monsieur détenant maintenant 604.788 titres et Madame 604.787 …

On peut supposer que le cours fiscalement retenu pour ce transfert de 602.603 actions sera voisin du cours actuel de l’action (60€), à moins qu’une décote pour transfert de bloc de 10% du K puisse être acceptée ?

Quelle interprétation donner à ce transfert ?
Pour moi et contrairement à ce que j’ai écrit dans mon post du 16/06, il m’apparaît probable que toute la famille de Rouvray (et non seulement les trois enfants), soit 35,8% du K et sans doute la succession Dubois (5,7% du K) va vendre sa participation (et probablement à un cours supérieur aux cours actuels), le nouveau PDG anglo saxon ayant principalement été embauché dans cette optique, comme je l’ai déjà mentionné.
Dans ce cas une OPA est inévitable (Euronext, seuil à 30%).

Les autres actionnaires connus (Axa Managers, Allianz, KBC et Aviva) étaient à 6,3% au 31/12/20, les autres fonds français et étrangers seraient à 17,7%, l’auto détention est à 6% ce qui ne reste donc que 3,4% pour les PP (dont votre serviteur).

On notera cependant que l’action se traite, dans des volumes parfois très réduits, à un cours quasiment stable depuis le mois de mai 2021, mais historiquement voisin de ses plus hauts.
Il y a donc un risque à se positionner actuellement sur cette action ….

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

En ligne En ligne

 

#8 21/08/2021 16h26

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   192  

Nouvelle mise à jour:
Le 18/08 Briarwood vient de déclarer à l’AMF le franchissement à la hausse des 10% du K.
Trois fonds américains (Long Path, Briarwood et Fil Limited) montent progressivement au K depuis 2019:
Long Path:
01/10/2019 +5,11% (307.393 titres) première déclaration
03/01/2020 +6,89% (414.752 titres)
13/02/2020 +7,50% (451.475 titres)
29/07/2020 +10,03% (604.303 titres)
12/02/2021 +10,37% (627.767 titres)
26/03/2021 +13,00% (787.757 titres)
28/06/2021 +13,84% (839.087 titres)

Briarwood:
22/07/2020 +3,12% (187.685 titres) première position connue
24/08/2020 +4,46% (268.600 titres)
07/09/2020 +5,20% (313.525 titres)
01/12/2020 +6,92% (417.426 titres)
29/01/2021 +7,62% (459.895 titres)
18/08/2021 +10,00% (606.511 titres)

FIL Limited:
20/11/2020 +4,34% (261.820 titres) première et seule position connue

Ces données sont issues des déclarations AMF et complétées par des informations issues des documents universels 2019 et 2020.

Par ailleurs en comparant les évolutions de positions avec les échanges quotidiens sur le marché (volumes faibles et parfois squelettiques) on s’aperçoit que les volumes acquis peuvent représenter jusqu’à plus de trois fois les échanges sur le marché de la même période => les achats hors marché sont très importants

Le fonds britannique Loys s’était positionné en 2018 (ou avant):
11/12/2018 +5,17% (311.277 titres sans doute acquis vers 32€ pour un montant un peu inférieur à 10M€)
Ensuite sa position a oscillé plusieurs fois autour de 5%, la dernière déclaration connue étant:
14/04/2020 -4,50% (271.079 titres)
D’après MorningStar (les données de ce site sont cependant peu fiables) sa position actuelle serait voisine de zéro.
Je pense que Loys a fait partie des fonds ayant cédé des titres hors marché (à quel prix ?) aux fonds américains (tout en engrangeant une PV de l’ordre de 100%, soit 10M€).

Il est intéressant de noter que trois fonds américains ont maintenant acquis environ 28% du K de ESI:
Long Path: investissement de l’ordre de 28 à 35M€, PRU de l’ordre de 34 à 40€
Briarwood: investissement de l’ordre de 25 à 30M€, PRU de l’ordre de 40 à 50€
Fil Limited: investissement de l’ordre de 10M€, PRU de l’ordre de 40€

La structure actuelle du capital serait:

03/08/21 De Rouvray Alain (fondateur)    604 788        9,97%
03/08/21 De Rouvray Amy (épouse)            604 787        9,97%
21/05/21 De Rouvray Cristel (fille)            206 270        3,40%
21/05/21 De Rouvray Alex (fils)                204 270        3,37%
21/05/21 De Rouvray Amy-Louise (fille)    204 275        3,37%
21/05/21 Succession Dubois (ex associé)    346 619        5,72%
31/12/20 Autres CA (managers)                  25 178        0,42%
24/07/21 Davern new PDG                        9 491        0,16%  505K€, PRU=53,2€
28/06/21 Long Path US (AMF)                839 087        13,84%
18/08/21 Briarwood US (AMF)                606 511        10,00%
20/11/20 Fil limited US (rapport 2020)            261 820        4,32%
18/08/21 Loys UK (MorningStar ?)              20 000        0,33%  Epsilon
31/12/20 Axa Managers                    114 350        1,89%  Douteux
31/12/20 Allianz                                      99 406        1,64%  Douteux
31/12/20 KBC                                  88 219        1,46%  Douteux
31/12/20 Aviva                                  78 588        1,30%  Douteux
23/03/21 PP (rapport 2020)                        205 000        3,38%  Probable, voire moins
22/06/21 Auto détention                    363 281        5,99%
Par différence autres IE et IF                              19,47%
03/08/21 K                              6 063 092        100,00%

La famille de Rouvray + succession Dubois + Managers + nouveau PDG possède 36,38% du K
Les trois fonds américains sont à environ 28,16%, en hausse constante depuis 2020
La part des PP est très réduite (de l’ordre de 3% du K)

Le cours actuel, malgré de petits volumes journaliers (donc une grande volatilité potentielle) est soigneusement maintenu autour de 60€ depuis plusieurs mois, proche de ses plus hauts historiques.

Mon interprétation  (donc sujette à caution) est que toute tentative de baisse par quelques ventes de sacrifice serait mise à profit par un autre intervenant pour se renforcer.
Une baisse pour faire vendre les PP (mathématiquement sans doute presque tous en PV potentielle) ne semble pas "rentable", au vu de leur faible participation au K.

Le prochain "passage à niveau" est la sortie des résultats S1 le 9 septembre après Bourse.

Au vu de tous les indices déjà cités dans mes posts précédents, je ne serais pas étonné si une "bonne nouvelle" nous était annoncée dans les prochains mois …

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

En ligne En ligne

 

#9 02/09/2021 09h06

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   192  

Les deux fonds américains positionnés sur ESI

Briarwood Chase Management, première position connue 3,12% le 22/07/2020 a accumulé progressivement 10% du K (déclaration du 18/08/2021).
Long Path Partners, première déclaration le 01/10/2019 à 5,11%, a accumulé progressivement 13,84% du K (dernière position déclarée le 28/06/2021).

Quels sont les caractéristiques de ces deux fonds:
Briarwood est très petit,ne gèrerait que $155 millions au travers d’un seul fond, soit environ 130M€.
La mise de fonds client est d’au minimum 1 million de $ et il aurait 69 souscripteurs.
Le management possèderait 18% du K de ce fonds.
Au cours actuel de ESI (K de 364M€), cette ligne représenterait donc 28% du fonds !

Long Path est également un très petit fonds (13 personnes, gérerait $223 millions soit environ 187M€ pour 8 clients soit en moyenne $27,9 millions par client !).
Au cours actuel de ESI (K de 364M€), cette ligne représenterait donc 27% du fonds !

Comme je l’ai déjà mentionné, les acquisitions de titres ESI par chacun des deux fonds entre deux positions connues ont, de nombreuses fois, largement dépassés les échanges cumulés sur Euronext et Equiduct. De nombreuses acquisitions l’ont donc été hors marché.

ESI a certes une activité internationale, dont les US, mais l’intérêt marqué et permanent de ces deux fonds pour cette PME française peut donner à réfléchir …

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

En ligne En ligne

 

[+1]    #10 10/09/2021 14h52

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   192  

Quelques informations complémentaires sur cette entreprise:

Tout d’abord, le rappel d’un article de Challenges, libre d’accès:
https://www.challenges.fr/femmes/criste … oup_774109

ESI vient de publier ses résultats du S1 2021

Cette adresse est celle du rapport financier S1 2021 (plus complet que le communiqué de presse, voir commentaires ci-après)
https://investors.esi-group.com/sites/d … finale.pdf

et cette adresse est celle du rapport financier S 2020 (voir commentaires ci-après)
https://investors.esi-group.com/sites/d … 0_VDEF.pdf

Le communiqué de presse - un peu trop positif - ne compare le S1 2021 qu’au S1 2020 qui a été fortement impacté par le covid et passe à la trappe une comparaison moins flatteuse avec le S1 2019.

Quelques grands chiffres:
CA S1 2019    88,3M€
CA S1 2020    80,8M€
CA S1 2021    81,8M€
=> le CA S1 2021 reste inférieur au CA S1 2019

MB S1 2019    68,6M€
MB S1 2020    62,4M€
MB S1 2021    64,0M€
=> même remarque, mais le taux de marge progresse légèrement, comparé aux deux semestres précédents

RO S1 2019    19,6M€
RO S1 2020    8,9M€
RO S1 2021    18,2M€
=> même remarque, mais le taux rapporté au CA est redevenu celui de S1 2019 (22,2%)

Quand à la trésorerie elle progresse d’année en année et passe de 16,3M€ à 24,7M€ puis 36,2M€ au 30/06/21
L’endettement de la Société est quasi nul.

A noter que le "New Business" (les affaires nouvelles) repartent enfin à la hausse et devraient permettre, dans l’avenir, de plus que compenser l’attrition  du CA des anciens clients.

Au total un résultat correct, sans plus et principalement dû à une meilleure gestion.

Le plus important se situe pages 8 et 9 du rapport S1 2021 et concerne l’évolution de l’actionnariat:
On constate que "le petit" (voir post précédent) Briarwood a encore augmenté sa participation, en passant de 606.511 titres au 18/08/2021 à 632.197 au 02/09/2021, soit plus de 25.500 titres achetés en 15 jours calendaires environ, soit, une fois de plus, bien plus que les échanges officiels sur Euronext pendant la même période.

Pour la première fois la détention de managers (Salari, Lefevre, Romefort) non membres du CA (donc considérés comme non initiés et donc non tenus aux déclarations AMF) sont publiées et sont non négligeables (exemple Salari 11351 titres soit une ligne de presque 700K€).

Aujourd’hui, le cours progresse légèrement dans de faibles volumes.

Comme déjà mentionné précédemment, le seul attrait de cette valeur réside dans une OPA, à mon avis très probable, qui viendra un jour… (sinon comment expliquer l’acharnement des deux petits fonds américains à chercher et trouver du papier d’une petite entreprise française dont le cours a quasiment un encéphalogramme plat depuis plusieurs mois et dont l’activité aux US reste faible (15 à 20% du total)).

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (10/09/2021 14h57)

En ligne En ligne

 

Favoris 1   [+3]    #11 14/09/2021 10h39

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   192  

A ce fil il n’y a que deux abonnés, dont moi-même (!) soit un pelé et un tondu.
Je continue néanmoins à vous informer.

Hier le 13/09, Investir vient de publier un article sur ESI intitulé "La valorisation reste tendue chez ESI Group".
https://investir.lesechos.fr/actions/co … 979710.php
Le papier recoupe largement mes propres conclusions, à savoir:
- l’évolution du CA au S1 2021 est faible, malgré la comparaison avantageuse avec le seul CA S1 2020 qui a été impacté par le covid,
- le résultat opérationnel a progressé de 50% (S1 2021/S1 2020) essentiellement par des économies effectuées dans les charges,
- enfin la structure du bilan est très saine, pratiquement pas de dette.

En conséquence, au vu d’une valo à 60 fois les résultats attendus pour 2022, le journal est "A l’écart" sur ESI, ce qui est logique.

Cela n’a pas empêché aujourd’hui la valeur de s’extraire (provisoirement ?) de la zone 59 /61€ et de marquer un nouveau PH historique à 64.80€ et de clôturer à 64.60€ en progression de 6,60% sur le cours de la veille. (mise à jour effectuée à 19h).

Concernant l’accroissement de participation du petit fonds Briarwood entre le 18/08 et le 02/09, le volume de titres acheté entre ces deux dates est de 2,3 fois le total des transactions Euronext+Equiduct pendant la même période. Le hors marché confirme donc être la principale origine des achats de Briarwood et de Long Path, d’autres fonds ou sicavs s’allégeant progressivement (à quels prix?).

La structure du K dans le document S1 2021 est plus détaillée que d’habitude, il est fait mention des titres détenus par les employés non au CA, 270.696, soit 4,46% du K, ce qui est un chiffre plutôt élevé.
Au total la détention famille de Rouvray (30,08%) + succession Dubois (5,72%) + managers (Cristel de Rouvray exclue) et employés (5,42%) est donc de 41,22%.
La détention des deux fonds américains très actifs sur cette valeur (Briarwood et Long Path) est de 24,27%.
Compte tenu des autres fonds présents (dont encore un américain, Fil estimé à 4,3%) et d’un autocontrôle à 5,99% , j’ai estimé la détention des PP autour de 3%, en légère baisse par rapport aux chiffres déduits du document universel 2020.

Je maintiens la conclusion de mon post précédent.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (14/09/2021 19h01)

En ligne En ligne

 

[+1]    #12 05/10/2021 10h13

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   192  

ESI annonce ce soir et commente durant une conférence Investisseurs de 15h30 à 17h30 son plan plan stratégique "OneESI 2024 - Focus to Grow".

https://www.esi-group.com/company/news/ … us-to-grow

Ses objectifs sont particulièrement ambitieux:

2022   CA +4 à 6%  EBIT  10 à 12%
2023   CA +6 à 8%  EBIT  15 à 17%
2024   CA +10à12% EBIT  20 à 22%

Peu de détails dans le communiqué:
- a confirmed opportunity in a growing and vibrant simulation market
- a renewed operating model
- a best-in-class governance
- commited teams
… et une réduction du personnel de 5% à l’horizon 12/2022 puis stabilisation et une réduction des coûts.

En attendant le cours vient de toucher un nouveau PH à 68,80€ dans un volume toujours aussi faible, en moyenne.
A propos de ce volume journalier sur Euronext, c’est même pire que cela:
En comparant mois après mois les volumes échangés aux volumes issus du contrat d’animation (ou de liquidité du titre), on s’aperçoit que ce dernier est en moyenne sur 18 mois de 25%, ce qui est énorme.

Tout se passe donc (ou presque) hors marché, voir posts précédents, mais les volumes journaliers sont restés suffisants pour avoir permis à votre serviteur de se constituer une belle ligne ESI (+50% de hausse en un an et +76% en 3 ans).

Est-il trop tard pour se positionner ou se renforcer ? Je ne suis pas devin mais il est clair que les objectifs s’ils sont crédibles rebattent les cartes de la future valorisation d’ESI (en vue d’une cession au moins partielle) par la famille de Rouvray.

Dernière info: le nouveau VP des ventes Francis Griffiths a fait une bonne partie de sa carrière chez National Instruments (NI) comme le nouveau PDG Alex Davern

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (05/10/2021 10h14)

En ligne En ligne

 

#13 05/10/2021 18h09

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   192  

La nullité des analystes !
Avant même le début de la réunion de présentation du plan à trois ans, "Cercle Finance" écrivait que "le nouveau plan stratégique reçoit un accueil mitigé à la Bourse de Paris, certains analystes doutant de la capacité du spécialiste du prototypage virtuel à faire décoller sa croissance".

Mais l’argument qui tue est que "à l’approche du déjeuner, l’action avance d’un peu plus de 0,8%, …."
Comme je l’ai expliqué, les volumes échangés sur Euronext sont très souvent extrêmement faibles, le plus gros des échanges se faisant hors marché.

La bonne approche eut été:
- de ne pas s’appuyer sur l’évolution du cours de Bourse a très court terme dans des volumes lilliputiens à 12h08 (!), ce qui est stupide et d’autant plus ridicule que le cours clôture sur un nouveau PH de 71€ en hausse de 3,80% pour un volume échangé de 2405 unités.
- d’attendre la présentation de cet après midi de l’écouter et de se forger une opinion.

https://vimeo.com/615993440

Sans surprise l’accent va être mis sur l’organisation des ventes et la réduction des coûts indirects.

Dans mon premier post j’écrivais:

Jbpv a écrit :

"Le CA a continué (sauf en 2020) à croître doucement, mais la profitabilité reste médiocre, essentiellement à cause des frais de commercialisation élevés de produits complexes d’une niche, produits qui doivent être commercialisés mondialement."

Vouloir passer de 5% d’EBIT en 2020 à 20% en 2024 est extrêmement ambitieux mais montre aussi le travail d’optimisation de l’organisation commerciale qui est à faire dans cette boîte "d’ingénieurs".
Un slide sur le positionnement des concurrents illustre le retard de rentabilité et donc de valorisation de la Société.
Cristel de Rouvray m’a surpris par son engagement.
L’influence de sa culture américaine sur cette présentation qui avait visiblement aussi pour but de faire mieux connaître ESI est évidente, d’où un côté un peu "show marketing".

Sur le plan de l’actionnariat et des perspectives d’évolution de l’action, pas de question des analystes mais juste une allusion de C de Rouvray que l’actionnariat n’est plus verrouillé (fin effective du concert familial depuis le 05/06/21).
Par ailleurs un plan d’actionnariat salarié de motivation va être mis en place.

dans la soirée: maj de l’URL de la présentation du plan à 3 ans, le live n’étant plus disponible sur le site d’ESI.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (05/10/2021 23h57)

En ligne En ligne

 

#14 14/10/2021 13h30

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   192  

Du nouveau concernant ESI:

1 - Tout d’abord le nouvel administrateur indépendant Patrice Soudan, 63 ans, ex Legrand vient de déclarer un achat de 2100 titres à 70.18€ (147K€) le 11/10.
Sa nomination est récente (réunion du CA du 03/09).
Le montant me semble trop important et en une seule fois (donc moins visible que si l’achat avait été réparti sur plusieurs journées de Bourse) pour que l’on puisse penser qu’il s’agirait d’une simple "manipulation" pour faire artificiellement monter le cours de l’action.
Donc ce nouvel administrateur, au profil financier indéniable (voir "Bio" sur le site d’ESI) a confiance dans la Société ….
On notera cependant que rien n’exclu qu’il n’ait pas acheté d’autres actions ESI avant la nomination qui en fait maintenant une personne "initiée".

2 - Depuis deux jours le cours progresse rapidement (effet Soudan ? !), +3.40% le 12/10 et +2% environ aujourd’hui, en enregistrant chaque jour de nouveaux PH historiques.

Même si le PER actuel semble irraisonnable, je continue de penser que la réorganisation administrative et commerciale de cette Société peut dramatiquement changer le taux de transformation de la MB en résultat.
Cependant la progression du cours de l’action (+62% depuis le 01/01 et +93% depuis 12 mois) est trop importante par rapport à l’évolution des résultats et aux promesses du nouveau plan, d’où le point suivant.

3 - On notera la petite phrase de la DG, Cristel de Rouvray, lors de son interview par Le Figaro le 05/10: «Je suis la seule à avoir levé la main pour devenir DG».
Évidemment cette phrase visait sa soeur, acheteuse aux US et son frère designer décorateur.
Il ne me paraît pas exclu qu’une cession d’une bonne partie des parts de la famille de Rouvray soit dans les tuyaux, d’autant que, sauf erreur de ma part, la Société n’a jamais distribué de dividendes.

Rappel de la répartition après donations, le concert entre actionnaires ayant été rompu le 05/06/21:
Fondateur: Alain de Rouvray (78 ans) 9,97% du K
Epouse: 9.97%
Cristel de Rouvray DG: 3,40%
Fils: 3.37%
Autre fille: 3,37%
Succession Dubois (ex associé décédé): 5,72%

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (14/10/2021 13h33)

En ligne En ligne

 

#15 02/12/2021 10h20

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   192  

ESI change de dimension.

Article paru hier soir.

ESI Group, Apave, et Onet Technologies collaborent à un important projet d’EPR en Inde

ESI Group

Ce communiqué d’hier soir fait suite à celui sur la nouvelle structure de Direction, daté du 29/11:
ESI Group

Le changement de génération de dirigeant commence à se faire sentir.
On pourra noter l’origine de certaines des nouvelles recrues: NATI ou National Instruments, la même société où le nouveau PDG non exécutif, Alex Davern, a exercé une bonne partie de sa carrière, je cite sa bio extraite du site de ESI Group:

Bio Davern ESI Group a écrit :

Mr Alex Davern
Président et Administrateur indépendant du Conseil d’administration
Président du comité des Rémunération et de la Gouvernance

Alex Davern, censeur depuis le 21 octobre 2020, a été nommé Président du Conseil d’administration suite à sa cooptation le 8 février 2021.

Alex Davern a exercé pendant 26 ans au sein de la société National Instruments, leader mondial des systèmes de tests et de mesures automatisés, à différentes fonctions de direction. Il a notamment été Directeur des opérations puis Directeur général. Alex Davern a contribué au développement de la société jusqu’à ce qu’elle atteigne un chiffre d’affaires d’environ 1,4 milliard de dollars avec 7 400 personnes réparties dans 50 pays. Il a récemment décidé de quitter son poste de DG afin de se concentrer sur son rôle d’administrateur au sein de la société National Instruments et d’autres sociétés cotées (Cirrus Logic et ESI Group). Il est diplômé de l’Université de Dublin en commerce et comptabilité professionnelle et a une double nationalité irlandaise et américaine.

Sur le plan boursier on notera la grande stabilité du cours de l’action et sa quasi insensibilité aux remous actuels.
Le cours est toujours proche de ses plus hauts historiques.
Je maintiens mon point de vue (point 3) du post précédent.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (02/12/2021 10h23)

En ligne En ligne

 

[+1]    #16 02/12/2021 12h10

Membre (2014)
Réputation :   112  

INTP

Voici une liste d’acteurs dans le CAEM (Computer Aided Engineering market) :

ESI Group
Mentor Graphics Corporation
Dassault Systems
ANSYS Inc.
Aspen Technology Inc.
Siemens Product Lifecycle Management Software Inc.
Altair Engineering
MSC Software Corporation
Autodesk Inc.
Bentley Systems Inc.
Exa Corporation

Qui sont les concurrents directs d’ESI Group dans le prototypage virtuel et quels seraient les acquéreurs potentiels de la société ?

A première vue, ANSYS développe des SW similaires.
"Founded in 1970, Ansys is the original and gold standard simulation provider."
the-ansys-story

Dernière modification par etzanas (02/12/2021 12h11)

Hors ligne Hors ligne

 

#17 02/12/2021 12h56

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   192  

Oui, @etzanas, la comparaison avec Ansys est pertinente en ce qui concerne l’ancienneté des Sociétés et leurs secteurs d’activités.

Clairement Ansys qui est coté au Nasdaq et a intégré la Nasdaq100 en 2019 ne joue plus dans la même catégorie que ESI:
- CA de 1,6 milliards de $ à comparer avec les 130 millions d€ d’ESI
- capitalisation de $34 MM (!) et PER autour de 50 à comparer avec les 414M d’€ d’ESI et son PER de 85 (défavorisé jusqu’à présent par une profitabilité insuffisante, comme expliqué dans des posts précédents).

Sauf à être dépassé techniquement (ce que je ne pense pas) ESI est donc pour moi, dans son contexte patrimonial actuel, une cible attractive.
En ce qui concerne un acquéreur éventuel, je n’en ai aucune idée.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

En ligne En ligne

 

[+1]    #18 22/12/2021 17h11

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   192  

Le PDG fondateur de ESI en 1973 et maintenant âgé de plus de 77 ans vient de démissionner de son poste d’administrateur, après avoir quitté son poste de PDG début 2019 et la présidence du CA en février 2021.

Le CA est donc maintenant composé de 7 membres dont 6 indépendants (dont le PDG Alex Davern) et Cristel de Rouvray (un des trois enfants du fondateur).
C’est une situation assez inhabituelle dans une PME familiale de cinq membres (le père, la mère et les 3 enfants totalisant avec la succession d’un autre membre fondateur décédé 35.80% du K et 50% environ des DV).
A noter que le pacte d’actionnaires entre toutes les personnes ci-dessus a été rompu le 05/06/2021.

Après Artefact (OPR en cours) et SQLI (OPA en cours), ESI est la troisième PME de mon portefeuille de petites valeurs.

Le cours est historiquement très élevé mais peu volatil.
Les salariés (cadres, dirigeants et membres du CA hors de Rouvray) détiennentt environ 5,5% du K ce qui est plutôt élevé.
Les deux plus gros actionnaires sont deux petits fonds américains détenant environ 25% du K.
On notera que la majorité des transactions a lieu l’après midi, ce qui est un indice fragile (décalage horaire).
L’attrait est donc essentiellement spéculatif, bien qu’un nouveau plan de développement, très (trop?) ambitieux au niveau de la rentabilité a été récemment annoncé.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

En ligne En ligne

 

[+1]    #19 13/01/2022 11h57

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   192  

Je reviens sur les donations effectuées entre membres de la famille de Rouvray:

Tout d’abord en 08/2021, le fondateur a transféré en franchise d’impôts à son épouse américaine la moitié de sa détention, chacun détenant après ce transfert 9.97% du K.
Ensuite en 10/2021, l’épouse américaine a donné a chacun de leurs trois enfants 46784 actions, drôle de chiffre qui s’explique ainsi:
46784 * 3 * 71€ = 9.965.000 € soit $11,58 millions qui correspond au montant maximum des donations en franchise d’impôts aux US ….
Ces donations seront certes prises en compte dans la succession mais l’opération reste intéressante surtout si le cours de ESI était plus élevé dans l’avenir.

On remarquera que depuis cette date aucun des enfants (personnes initiées car liées par des liens familiaux avec un membre du CA) n’a déclaré la moindre vente.
Il en a été de même depuis 06/2021 échéance du concert entre tous les membres de la famille de Rouvray et la succession Dubois.

Pour des raisons déjà évoquées dans mes posts précédents je pense que la sagesse pour une bonne partie de cette famille serait de vendre ou de s’alléger largement.

En attendant, le cours peu volatil de cette action rejoint de nouveau son PH historique (75.4€) malgré un PER beaucoup trop élevé, rapporté aux résultats actuels de l’entreprise.

A chacun d’en tirer ses propres conclusions, en ce qui me concerne je suis positionné et patient ….

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

En ligne En ligne

 

[+1]    #20 14/01/2022 17h48

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   192  

Comme sur Artefact il y a quelques mois, 4 abonnés dont moi-même, donc 3 pelés et 1 tondu, j’assume le rôle du tondu, enfin j’espère pour pas trop longtemps encore.

Juste une info pour compléter mes posts précédents sur cette valeur: ce soir, clôture à 79.80€ (+7.84% / hier) et un millier de titres échangés.

Ce PH tout en fin de séance se substitue au PH historique précédent à 75.40€ datant du 14/10/21.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

En ligne En ligne

 

#21 14/01/2022 18h22

Membre (2020)
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   130  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Ne pas être abonné à une file n’empêche en rien de la consulter, ni d’apprécier vos points réguliers sur certaines valeurs 😉


Team Faux Pas 0+0

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #22 15/02/2022 11h44

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   192  

Ce post pourrait trouver sa place dans un fil d’explications sur les manipulations de cours effectuées par les algos.
Comme il vient d’avoir lieu sur ESI à la suite d’un achat de ma part, je publie l’explication sur ce fil.

Situation avant mon ordre d’achat, ce matin à 9h58’45" de 58*75.00€:
CO vente:  2 ordres de vente pour un total de 37*75.00€
Logiquement mon ordre d’achat est partiellement exécuté (19+18=37 titres) et un reliquat à l’achat de 21 titres*75.00€ est généré dans le CO achats.
Mais dans la même SECONDE (9h 58’45") on a les transactions suivantes:
- Ajout d’un ordre d’achat de 60*75,20€
- Achat de (13+10)*75,20€ qui vide la nouvelle ligne la plus haute du CO vente,
- Le reliquat de 37*75,20€ apparait logiquement dans le CO achat.

Jusque là rien d’anormal sinon l’exécution de l’ensemble de ces ordres dans la même seconde qui prouve qu’au moins un "non humain" est à la manoeuvre.

La suite est plus intéressante:
Toujours dans la même seconde:
- Ajout d’un ordre d’achat de 5 *75.00€ qui devient l’ordre le plus prioritaire du CO achats
- Exécution d’un ordre de vente de 5*75.00€
=> le but est évidemment de faire apparaître une dernière transaction exécutée à 75€ afin de rendre attractif pour un vendeur les 37 titres encore à l’achat à 75,20€

Plus d’une heure plus tard, à 11h24, la situation reste inchangée:
- dernier cours affiché à 75€,
- CO achat de 37 titres à 75,20€
- CO vente de 4 titres à 76€
=> Pêche à la ligne et Bourse = patience!

Remarque:
L’ordre de vente le plus haut dans le CO vente de 4 titres à 76€ n’est pas anodin, il est là pour inciter un vendeur éventuel à placer un ordre de vente en dessous de cette valeur, soit à 75,20€ ou moins (idéalement) soit entre 75,20€ et 76€ (à défaut), le but étant d’acheter tout en freinant la hausse du cours.
Ce que l’on voit ici sur cette valeur peu liquide se passe également sur les valeurs très travaillées mais la vitesse et la fréquence d’exécutions des ordres rend impossible toute analyse.

J’espère que ce petit exemple aura enfin convaincu les sceptiques sur la possibilité d’acheter tout en faisant baisser le cours d’une action ou au minimum en freinant sa hausse et vice versa.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (15/02/2022 11h47)

En ligne En ligne

 

#23 15/02/2022 13h36

Membre (2015)
Réputation :   122  

Très intéressant, mais je n’ai pas compris comment l’ajout d’un ordre d’achat de 5 *75.00€ peut passer prioritairement sur votre reliquat de 21 titres à l’achat à 75€ qui lui était pourtant antérieur.

Hors ligne Hors ligne

 

#24 15/02/2022 15h00

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   192  

@evariste
Bonne question:
Effectivement "dans le temps" le reliquat d’un ordre restait prioritaire par rapport aux ordres placés ultérieurement, y compris d’un jour sur l’autre (si l’ordre le précisait).
Ce n’est plus le cas maintenant (pour toutes les banques ou pour certaines, je n’en sais rien) mais pour Bourse Direct qui est le teneur de mes comptes, j’en suis certain.
Edit de 16h51: il y a (sauf ordres ATP) une permutation circulaire entre les différents ordres au même cours (ce qui maximise la probabilité d’ordres partiellement exécutés).
J’ai été plusieurs fois "victime" de cette nouvelle façon de procéder qui a un avantage pour les banques: multiplier les ordres exécutés partiellement donc potentiellement les commissions bancaires.

De toute façon il était aussi possible de générer un ordre d’achat ATP de 5 suivi d’un ordre de vente de 5 pour passer devant moi et à 14h55 je suis toujours avec mon reliquat de 21 non exécuté, ce qui signifie bien que je n’ai pas été le bénéficiaire en tant qu’acheteur de l’échange de 5 titres.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (15/02/2022 16h54)

En ligne En ligne

 

[+1]    #25 15/02/2022 15h41

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Réputation :   1397  

Merci jb,

Je remarque aussi de plus en plus souvent malheureusement, des ordres limités émis après le mien et qui me passent devant dans le CO alors que je suis la meilleure offre.
On est au même prix, ils arrivent après mais ils passent devant et sur le CO c’est très clair puisqu’il y a deux lignes affichées ! Et que je reste sur le carreau à l’exécution…

Exemple même en ce moment…….



Je crois qu’avec le temps, on a perdu en spread ce que l’on a gagné en frais de courtage (voir plus)…

Dernière modification par bibike (15/02/2022 15h42)


Parrain InteractiveBrokers Boursorama ETPL4810 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal RedSFR BSDirect eBuyClub

En ligne En ligne

 

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’ESI Group sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur