Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 08/06/2021 10h56

Membre
Réputation :   29  

Bonjour tout le monde,

Après diverses recherches sur la création d’entreprise en France (EURL, SARL, SASU, SAS…) je me pose une question.

Dans un contexte post Covid-19 où le télétravail se généralise et ou les métiers "s’uberisent", en particulier dans le domaine du conseil, vaut-il mieux devenir indépendant ou associé pour s’insérer sur l’autoroute du rentier ?
Je m’explique :

Dans certains domaines du conseil (finance, informatique, BTP, …) dont les compétences sont actuellement très recherchées, il est aujourd’hui aisément possible de devenir indépendant et de s’assurer un CA annuel de 120-150k€ (sans la problématique du financement d’un fond de commerce nécessaire dans d’autres domaines d’activité).

Par ailleurs, la période étant propice à la création de ce type d’entreprise, une multitude de petits cabinets de conseil en croissance (<10 personnes) ont vu le jour et il est aujourd’hui possible de devenir associé de l’un d’entre eux via par exemple l’apport d’un carnet de clients.

Je distingue ainsi dans les 2 cas la fiche de poste et les aspects financiers :

Fiche de poste :

Indépendant :

Avantages : autonome (pour le meilleur et pour le pire), gère toutes les activités opérationnelles et administratives de l’entreprise

Inconvénients : autonome (pour le meilleur et pour le pire), échanges internes limités (comptable, avocat, etc.)

Associé :

Avantages : fonction de direction, management de salariés, responsabilité limitée dans les activités administratives de l’entreprise

Inconvénient : n’a pas la main sur toutes les décisions, dépend de la stratégie de l’entreprise

Aspects financiers

Indépendant :

Avantages : gestion totale des revenus et de la trésorerie
Inconvénients : dépendance totale envers les revenus

Associé :

Avantages : salaire, dividendes, appréciation des parts
Inconvénients : achat des parts, moins rémunérateur qu’indépendant ?

N’hésitez pas à intervenir sur les différents aspects ou partager vos expériences de vie sur le sujet.

Dernière modification par Cigarette (08/06/2021 12h01)

Mots-clés : associé, conseil, entreprendre, indépendant, startup


Parrainage Boursorama (80€), Bourse Direct (50€), Binck (100€) et iGraal.

Hors ligne Hors ligne

 

#2 08/06/2021 13h58

Membre
Réputation :   24  

Actuellement dans une réflexion similaire je me permets d’ajouter quelques éléments.
Je pense pour ma part me diriger vers l’alternative "associé" (domaine conseil comptabilité) que ce soit en création de nouvelle entreprise ou intégration d’une structure déjà existante.

Cigarette a écrit :

Fiche de poste :

Indépendant :

Avantages : autonome (pour le meilleur et pour le pire), gère toutes les activités opérationnelles et administratives de l’entreprise

Inconvénients : autonome (pour le meilleur et pour le pire), échanges internes limités (comptable, avocat, etc.)

Associé :

Avantages : fonction de direction, management de salariés, responsabilité limitée dans les activités administratives de l’entreprise

Inconvénient : n’a pas la main sur toutes les décisions, dépend de la stratégie de l’entreprise



Dans les avantages de la structure avec associés il y a également le fait d’avoir des associés compétents dans d’autres domaines pour renforcer sa capacité à faire face aux demandes clients et également le fait de "cumuler" les expériences (important dans les domaines mentionnés).
Cette structure permet aussi d’avoir des procédures de contrôle ou un deuxième point de vue lors du traitement des dossiers (dans mon domaine cela a par exemple une importance dans la couverture des assurances mais permet plus généralement de se sentir plus sécurisé à mon avis).

Aussi, une impression qui est peut-être subjective, mais le fait d’être plusieurs aide à se vendre au niveau des clients (site web qui vous montre un indépendant vs. une équipe avec des personnes ayant un domaine de prédiléction) - Permet aussi de rassurer (si vous passez sous un train demain le client sait que tout ne s’écroule pas, détail d’importance majeur dans la gestion des risque pour beaucoup).

Cigarette a écrit :

Aspects financiers

Indépendant :

Avantages : gestion totale des revenus et de la trésorerie
Inconvénients : dépendance totale envers les revenus

Associé :

Avantages : salaire, dividendes, appréciation des parts
Inconvénients : achat des parts, moins rémunérateur qu’indépendant ?



Dans tous les cas vous êtes totalement dépendant des revenus (en d’autres termes pas de clients = pas de chiffre d’affaires = catastrophique dans tous les cas).
Pour assurer une compensation juste à chacun/chacune il est possible d’établir une convention d’actionnaires ou un contrat cadre interne (dans mon domaine les clients et les heures sont généralement imputés à un centre de profit, les rémunération sont ensuite liées aux performances).

Le plus grand avantage financier que je ne vois pas apparaître est la division des coûts. Seul vous supportez l’intégralité alors qu’à partir de deux vous ne supportez que la moitié (enfin plus que la moitié en réalité mais vous voyez où je veux en venir).
Il y a en effet un seuil d’entrée important quand vous êtes seul (paiement du loyer, serveur & assistance informatique, comptabilité, etc.) et le fait de n’être que deux permet déjà d’alléger considérablement le fardeau.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 08/06/2021 15h12

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   364  

et le portage salariale ?

comme ça vous êtes indépendant salariés.

Autre question, le fait d’être indépendant ne va pas être gênant ?
car les gros clients exigent souvent de prendre les prestas externes dans une liste d’entreprises pré-défini.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 08/06/2021 15h34

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2408  

Cigarette a écrit :

Dans un contexte post Covid-19 où le télétravail se généralise et ou les métiers "s’uberisent", en particulier dans le domaine du conseil, vaut-il mieux devenir indépendant ou associé pour s’insérer sur l’autoroute du rentier ?

J’ai un peu l’impression que vos questions (comme les avantages/inconvénients : assumer seul ou pas, en plus du coeur de métier, la partie démarchage commercial, suivi administratif, etc. et travailler seul ou en association) étaient exactement les mêmes que celles que pouvait se poser tout bon professionnel dans un domaine d’expertise où les entreprises sont susceptibles de faire intervenir des prestataires extérieurs, il y a 10, 20 ou 30 ans (et sans doute avant, mais je n’y était pas).
Sauf peut-être qu’il existe à présent (mais ça ne date pas du Covid-19) un peu plus de facilités pour se faire "porter" ou pour "rester seul" (auto-entreprise relativement facile à créer, simple à gérer), et que c’est un peu plus mis en avant.
(Et dans d’autres métiers, généralement moins rémunérés, l’interim ne date pas d’hier).

Dans l’idéal, si vous trouverez de "bons associés" vous serez sans doute plus fort à plusieurs.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 08/06/2021 23h08

Membre
Réputation :   4  

gunday a écrit :

et le portage salariale ?

Le portage salarial n’a d’intérêt que dans le cas où on a un besoin impératif d’une fiche de paie.
Sinon cela revient à réduire de façon conséquente sa rémunération et perdre en liberté (sur la gestion des frais pro par exemple), sans réel bénéfice.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 09/06/2021 00h45

Membre
Réputation :   26  

Cigarette, le 08/06/2021 a écrit :

Associé :

Avantages : fonction de direction, management de salariés, responsabilité limitée dans les activités administratives de l’entreprise

Ce même point en gras est pour moi l’un de plus gros inconvénient du statut d’associé!

Il n’y a pas de solution optimale, mais il y a votre solution optimale. La mienne a été l’indépendance après 10 ans de conseil en société. Ma propre grille de lecture est:

Indépendance:
Positif:
- Pas de management
- Résilient en cas de crise économique (pas de frais fixe)
- Liberté dans les missions, la localisation du travail, les horaires, …
- Choix total sur la stratégie et la rémunération (directement lié à la quantité de travail)
- La facturation (quel bonheur de générer ses factures en fin de mois et de concrétiser son travail sous ses yeux)
- Du temps de qualité pour ses clients, sa famille, et soi-même

Négatif:
- Une rémunération maximale capée
- L’impossibilité de prendre certains projets trop imposants
- La prospection ?
- L’administratif dans ses cotés les plus archaïques (Le registre des décisions de l’actionnaire unique, exemplaire parfait de notre bureaucratie)

Associé
Positif:
- Aventure en commun (si les autres associés sont câblés comme vous)
- Rémunération potentiellement énorme
- Projets stimulants

Négatif:
- Le management et ses bonheurs
- Le temps de travail potentiellement exponentiel
- La moindre résilience en cas de forte crise éco
- Le risque de brouille entre associé
- L’éloignement du terrain, de la technique, des compétences pures, pouvant vous empêcher de switcher en indé si ça tourne mal.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur