Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 26/05/2021 19h06

Banni
Réputation :   -1  

Mon portefeuille dans les métaux précieux :
Rationnel de l’investissement :
Beaucoup pensent que le prix des actions, de l’immobilier, des grands crus, des œuvres d’art etc… augmentent. Je ne pense pas que ce soit le cas, je pense plutôt que ce soit la valeur de la monnaie fiduciaire qui baisse en proportion de sa création. C’est une évidence mathématique cependant beaucoup ne s’en rendent pas compte et pense simplement avoir eu du flair d’avoir acheté un logement, une action etc…. Si on regarde sur longue ou très longue durée la valeur d’un terrain, d’un indice boursier, d’une matière première etc est globalement stable dans le temps une fois exprimée en or. L’effet inflationniste de cette création monétaire a été partiellement et temporairement masquée par trois facteurs : baisse du risque géopolitique avec la victoire de l’occident dans la guerre froide / ouverture au commerce internationale qui est déflationniste (au moins en occident) / vente de métaux précieux par les banques centrales dans les années 90 (pour une raison qui m’échappe d’ailleurs). La montée en puissance de la Chine, le retour du protectionnisme en occident et la fin des ventes d’or par les BC (c’est même l’inverse) implique un retournement de cette tendance. J’en rajouterais un 4e que je n’avais pas identifié initialement : la montée du populisme en occident qui fait que l’orthodoxie budgétaire et le poids de la banque centrale diminuent (mais je convient que ce point est discutable).

Mon scénario :
Le prix des métaux précieux va monter de façon crescendo dans le temps. Ce sera le cas de l’ensemble des actifs tangibles mais l’or étant mobile géographiquement il montera davantage qu’un actif centré sur la France.  L’argent devrait suivre le mouvement (je pourrais revenir si le sujet vous intéresse) mais me parait plus spéculatif (donc mon exposition sera moindre).

Ma stratégie d’investissement (Initiée entre 2018 et 2020) est en deux parties (plus on avance dans la lecture plus le risque / ROI attendu est élevé)
1/ Les métaux précieux (50%+ du mix)
-    Or & Argent via des ETF / certificats : Risque modéré  / pas d’effet temps. C’est une forme de buy and hold et représente environ 50% de mon investissement (40% or / 10% argent)
-    Or & Argent via des turbos (prendre une barrière suffisamment basse). (argent uniquement). Spéculatif / j’essaye d’apprendre. 1% de mon portefeuille
-    Or & argent via des warrant avec la date d’expiration la plus longue possible (2% de mon portefeuille). A noter qu’il est de plus en plus difficile de trouver des maturités longues sur saxo
2/ Les sociétés du secteur (environ 45% du portif)
-    Le plus facile et moins risquées : les royalties/streameur. 3 lignes : Franco Nevada la blue chip du secteur solide et bien gérée / Wheaton a une plus forte partie de son activité dans l’argent / Abitibi : un pari sur un dirigeant, une stratégie audacieuse qui a l’air de fonctionner. Les 3 sont classées du moins risqué au plus risqué (12% portif)
-    Le cas Sprott : Un dirigeant visionnaire. Rappelons nous que dans la ruée vers l’or ce sont le vendeurs de pelle qui font fortune. Quand aura lieu la ruée vers les métaux précieux comme investissement sprott sera la société qui en bénéficiera le plus (5% du portif)
-    Les minières : Des acteurs établis qui bénéficieront d’une hausse ou d’un maintien des prix élevés des métaux précieux. Une grandie partie est composée d’une importante ligne de call sur Barrick (10% en incluant les calls). First majestic me plait beaucoup du fait de son positionnement et de l’importance des shorts.
-    Les futures minières : (15-20% portif). Les minières ont assez peu investi échaudées par la crise de 2011-2015 malgré une forte progression de leur rentabilité. Petit à petit les réserves vont diminuer et étant donné le délai considérable entre la décision d’investissement et la mise en production la seule solution sera le rachat de projet par les gros acteurs comme Barrick et Newmont. Souvent les petits projets ont aussi des couts d’extraction plus élevés ce qui rend ces dossiers plus sensibles à une variation des prix des métaux. N’ayant qu’une connaissance limitée de ce secteur j’ai diversifié dans plusieurs sociétés en visant des sociétés avec des projets dans des environnements géopolitique à risque réduit. A noter que cette partie de mon portefeuille étant plus à risque j’ai assumé ce choix en investissant davantage dans des projets argent qu’or.  Mes principales lignes : AbraSIlver, McEwen mining, et des toutes petites lignes (Argonaut,excellon,Harte,Orex,Sabina,Silvercrest,steppe…..)

Message édité par l’équipe de modération (27/05/2021 10h36) :
- suppression de balises Quote

Mots-clés : argent, or, portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

#2 26/05/2021 20h19

Membre
Réputation :   51  

Aveduroule a écrit :

Si on regarde sur longue ou très longue durée la valeur d’un terrain, d’un indice boursier, d’une matière première etc est globalement stable dans le temps une fois exprimée en or.

Voici une longue série, celle de Friggit (2.5) :



Dividendes et loyers réinvestis, ça donne une perspective différente.

Dernière modification par BNH (26/05/2021 20h44)


Buy N' Hodler

Hors ligne Hors ligne

 

#3 27/05/2021 10h01

Banni
Réputation :   -1  

Alors il y’a deux biais majeurs dans ce tableau
Le point de départ correspond à la mise en place du franc or et la fin au debut des années 2000 ou l’or était au plus bas. En commençant 20 ans avant et/ou finissant 20 ans après vous auriez une vision sensiblement différente.
Les éléments de comparaisons sont biaisés : bien sur que la bourse américaine a monté en même temps que les USA sont devenus la première puissance mondiale, les prix de l’immobilier à paris sont parmi ceux qui ont le plus monté mais en 1800 la proportion de paris est infime dans la population en 1800. Si vous prenez la bourse de shanghai madrid lisbonne st petersburg qui étaient de plus grandes économies à l’époque

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 27/05/2021 11h24

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   381  

Bonjour
Il me semble que vous pouvez le prendre par les bouts que vous voulez, la pente de long terme de l’or reste faible.







De plus cette faiblesse de pente à longue échelle amplifie le coût d’opportunité si vous faites un investissement régulier (DCA) ce qui est le cas de la plupart des investisseurs.
Ici le même graphe que ci-dessus (qui est dividendes non re-investis) mais avec un investissement annuel.


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#5 27/05/2021 11h42

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2254  

Ca me fait penser au portail et forum Hardinvestor. Vous connaissez, sans doute ?

Ca fait depuis 1998 que Sandro dit : "ça ne va pas tarder à monter". Entre 2000 et 2010, il y eu la période grisante où il pouvait dire : "j’avais raison !". Encore que, les minières ont toujours tardé à suivre le cours des métaux, c’est à dire à augmenter autant que leur sous-jacent, et ça c’est un peu rageant quand on a toujours professé "l’effet de levier" des minières.

Depuis 2010-2011, ce discours marque le pas. On attend, on attend… et on attend encore. Ils doivent se dire "On finira bien par avoir raison, et alors, rira bien qui rira le dernier !". Le tout, c’est d’avoir raison avant de mourir. Et que cette hausse-finale-qui-finira-bien-par-arriver rattrape la croissance cumulée de la bourse, sinon cette victoire aura tout de même un goût amer.

C’est étonnant de voir des gens rentrer dans ce secteur en 2018 en disant que "c’est pour bientôt". Ce à quoi les anciens pourraient répondre "eh, il y a qui attendent depuis plus de 20 ans, avec exactement les mêmes arguments, alors mettez-vous dans la file s’il vous plaît ! Ne doublez pas, on attend bien sagement et en rang ! Les portes vont bientôt s’ouvrir, bientôt ! ".

Sinon, si j’en crois le titre du topic, vous avez présenté votre "portefeuille d’actions". 100 % sur un seul secteur, les métaux précieux ? Aucune diversification ? Si c’est le cas, je trouve que la stratégie et la réflexion sont un peu limitées.

Dernière modification par Bernard2K (27/05/2021 11h48)


Ma formation Youtube : "s'enrichir par l'analyse technique de la beta-fluctuation des cryptos pour réussir dans l'immobilier"

Hors ligne Hors ligne

 

#6 27/05/2021 14h34

Banni
Réputation :   -1  

Je réitère mon propos mais faire une comparaison de l’or qui est un actif global aux seules actions US qui ont naturellement augmentées dans le sillage des USA devenant la 1ere puissance mondiale est un biais majeur. C’est comme si vous prenez la seule performance des GAFAM pour la tech au niveau mondiale (quid des alcatels blackberry, nokia  etc….. star des débuts du siècle)
Idem les comparaisons qui commencent en 2011 au pic de l’or…. c’est du même niveau que si je montais un graph avec début pile en 1970 ou en 2000 avec la bourse au sommet et l’or avant un bullmarket.

Pour répondre à la question j’ai aussi des actions qui sont soit des semi-monopoles comme FDJ & ADP soit S30. Je ne vois pas l’intérêt de commenter en particulier sur les deux premières qui sont des fonds de portefeuille et que je ne vois pas de raison de vendre et pour S30 je me suis engagé à ne plus commenter le titre sur le forum aupres de Philippe.

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "portefeuille d'actions d'aveduroule"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur