Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de PCAS sur nos screeners actions.

Favoris 1   [+6]    #1 10/05/2021 19h43

Membre (2012)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   254  

Suite à la rumeur d’Eurazeo de vendre sa filiale Seqens, le cours de PCAS, la filiale cotée de Seqens dont elle détient 76%, a grimpé de près de 30% dans l’hypothèse d’une OPAS proche.

Depuis ce bond, le cours de PCAS végète autour de 13 €, alors que la sortie de la cote pourra difficilement se faire en-dessous de 17 €. Cela signifie que les investisseurs n’ont pas la certitude que l’OPAS ait lieu.

Pourtant, avec deux amis investisseurs, nous avons noté des éléments troublants qui laissent justement à penser que du côté de Seqens, on se prépare à l’avalement de PCAS tout en restant le plus discret possible, quitte à commettre quelques irrégularités…

1 - Départ de trois administrateurs


Notons  tout d’abord la démission de deux administrateurs, Mme Ginestié et Mr de Salaberry, sans explication. Puis le non renouvellement du mandat d’administration de Mr de Roquefeuil, actuellement DAF du groupe. Aucune explication n’est donnée la non plus.

2 - Retard non justifié de la publication des comptes


Le rapport annuel a été publié en 2020 le 31 mars, et le 3 avril en 2019.
PCAS a obligation de publier leur rapport annuel le 30 avril au plus tard.
Or, en 2021, ils l’ont publié le 4 mai, soit un mois en retard. Sans explication.

3 - Défaut d’information sur le soutien de l’Etat pour 28 M€


Enfin, aucune mention n’est faite des subventions déjà reçues à la date de l’édition du rapport et à recevoir a posteriori alors que les investissements qu’elles vont financer y sont clairement indiquées*. Ceci constitue un défaut d’information sanctionnable et alimente ma thèse que chez Seqens on ne souhaite pas que la mariée soit trop belle.

-----------------------------------------------------------

(*) Pour être précis, voici un rappel des éléments relatifs aux subventions qui cumulent 65 M€ (à comparer à un chiffre d’affaires de 200 M€, ce n’est pas rien du tout).

En bas de la page 28 du rapport, on peut lire :

A ce titre, 65 millions d’euros seront investis sur les trois prochaines années pour augmenter les capacités de développement et de production de principes actifs et d’intermédiaires pharmaceutiques et pour accélérer le déploiement sur les sites de technologies de rupture.

Nous savons grâce à cet extrait le montant global des investissements (qui s’élèvent donc à 65 M€).

– Le 8 janvier : le premier élément probant est le compte-rendu du déplacement du sous-préfet à Aramon, où il est clairement indiqué que Seqens va bénéficier d’une avance de l’Etat de 15,4 M€.

– Le 3 février : le préfet de l’Orne confirme sur sa page facebook le soutien de l’Etat à hauteur de 28,3 M€, qui outre les 15,4 M€ d’avance précédents, inclut 13 M€ supplémentaires de subvention.

– Le 28 février : nous apprenons grâce à un article des Echos que Seqens est en négociation avec l’Etat pour l’obtention d’une subvention justifiée par deux projets majeurs d’un montant global de 65 MEUR relatifs à des sites appartenant tous à sa filiale PCAS.

– Le 12 avril : par ce document publié sur le site du gouvernement, nous apprenons d’une part que l’Etat, via le plan France Relance, financera à hauteur de 20% la modernisation de plusieurs sites (dont Porcheville, qui appartient à PCAS, est spécifiquement mentionné) et d’autre part que « le matériel est en cours de réception pour une mise en service dès l’été 2021 ». Bien sûr, vous avez noté que 20% de 65 M€ font 13 M€, le montant complémentaire aux 15,4 M€ d’Aramon pour totaliser le soutien de 28,3 M€ confirmée par le préfet de l’Orne. On réalise à ce stade que le PDG de Seqens savait parfaitement que la subvention était déjà négociée dans son intégralité, contrairement à ce qu’il annonçait aux Echos le 28 février.

– Le 5 mai, le rapport annuel de PCAS confirme le plan (voir la citation ci-dessus) et cite les sites concernés. Tout éventuel doute sur la destination des subventions est écarté : il s’agit bien de PCAS et non Seqens.

Conclusion : à aucun moment Seqens n’a ni mentionné publiquement PCAS comme bénéficiaire de ces subventions, ni communiqué la moindre information à ce sujet (ni publiquement ni – encore plus grave – dans son rapport annuel). Mais au contraire, elle a usé d’une communication intense sur la sélection de Seqens dans le cadre du plan. Je considère que cette information capitale a volontairement été cachée aux actionnaires dans le seul but de nuire au cours de bourse dans le cas d’une OPAS sur PCAS.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Mots-clés : eurazeo, opas, pcas, seqens

Hors ligne Hors ligne

 

#2 10/05/2021 19h58

Membre (2018)
Top 20 Année 2021
Réputation :   145  

C’est ce genre de communication média qui sème le trouble.
Macron en visite chez Seqens pour promouvoir la relocalisation de principes actifs

Vidéo YouTube


Une performance qui est à mettre à l’actif de Seqens qui, à travers la société PCAS qu’il a rachetée en 2017, travaille depuis 2011 sur la mise au point d’un procédé de production performant en un minimum d’étapes.
On fait comme s’il n’y avait pas de minoritaires dans PCAS…
P.S: Je suis pas investisseur mais je longe régulièrement ce site en allant au Parc des Chanteraines.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #3 10/05/2021 23h55

Membre (2011)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 10 Actions/Bourse
Réputation :   452  

Concernant la détention du capital de PCAS, la cartographie est celle-ci (source RFA PCAS 2020) :




On constate donc que Seqens s’est renforcé, et sur le site AMF, il n’y a toujours pas la déclaration des rachats faits en 2020 par Seqens sur 78 mille titres PCAS (0.5% du K) !

On voit aussi que Innocap a du probablement être un fort contributeur à l’écrasement du cours .
On se souvient que ce fonds avait refusé d’apporter à l’OPA de 17€ avec les explications ici :
https://www.dailymotion.com/video/x5ysn4u

Concernant la valorisation de PCAS, vue par la mère Seqens


Dans le RFA au 31/12/2019 de Seqens (le 2020 n’est pas encore disponible), on a ceci qui est particulièrement intéressant.



Curiosité :


Les comptes PCAS 2020 sont bien rouges, il en était de même en 2019 après avoir été déjà bien grattés par de l’exceptionnel.

Mais curieusement, la mère Seqens semble particulièrement confiante sur la valorisation future de sa fille PCAS, tant les perspectives semblent bonnes.

Mon avis :


Je peux me tromper, mais pour moi on a ici un classique dans les tours de table.

Eurazéo (qui détient Seqens, qui détient PCAS) va sortir de Seqens selon une période "classique" pour un fonds , soit au bout de 4 ans environ.

En juin 2021 Seqens aura > 90% DDV de PCAS par le jeu des DDV qui doublent au bout de 4 ans (OPA ayant été faite en juin 2017)

On change le board de PCAS pour préparer la sortie de Seqens.

Moi aussi je joue l’OPRO.

Au pire, avec mon PRU sous 10€ grâce au krach, je pense avoir de belles perspectives si je reste actionnaire sur les 4 ans à venir.

A suivre.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par srv (11/05/2021 00h04)


Youtube Ici - Twitter Ici

Hors ligne Hors ligne

 

#4 11/05/2021 06h56

Membre (2012)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   254  

srv, le 10/05/2021 a écrit :

En juin 2021 Seqens aura > 90% DDV de PCAS par le jeu des DDV qui doublent au bout de 4 ans (OPA ayant été faite en juin 2017)

Bien vu srv, je n’avais pas noté cela. Cela peut expliquer le retard de la publication des comptes… Cela commence à faire beaucoup de signaux convergents.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par valeurbourse (11/05/2021 06h57)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #5 11/05/2021 17h15

Membre (2015)
Top 10 Actions/Bourse
Réputation :   410  

Ayant sélectionné l’entreprise dans mes listes au "jeuthebull 2021" et "vos 5 actions préférées pour 2021",
cf point au 10 mai des 10 entreprises sélectionnées :


Je note que valeurbourse a bien étudié le Groupe dans une note très complète il y a quelques semaines : PCAS : entre OPA, relocalisation et croissance – Valeur bourse

Mon choix relève de la thématique : "souveraineté sanitaire" qui sera à n’en point douter au centre de la future campagne présidentielle.

Ci-après, l’extrait d’un article paru dans le journal Les Echos le 24/02/2021 sous l’intitulé : "Ces entreprises qui font le pari du made in France"
…..
Le groupe Seqens , lui, est spécialisé dans la synthèse pharmaceutique chimique. Il développe et fabrique des principes actifs et des intermédiaires pharmaceutiques. Il bénéficie aussi du soutien de l’Etat sur deux de ses projets . Le premier prévoit la mise en place d’une unité de production d’antiviraux et d’anticancéreux sur le site d’Aramon dans le Gard. Le second consiste en une relocalisation - sur les sites de Couterne (Orne), Limay (Yvelines), Bourgoin-Jallieu (Isère) - de la fabrication de produits intermédiaires de synthèse et de principes actifs clés de 12 médicaments destinés à traiter les patients atteints du Covid-19.

Le centre de recherche sera installé à Porcheville (Yvelines). « Le coût des deux projets s’élève à 65 millions d’euros. Nous sommes en cours de négociations avec l’Etat sur les modalités et le montant de leur aide. Nous aurons la réponse d’ici à quelques semaines. Dans les trois années à venir, nous devrions créer jusqu’à 100 emplois directs et 300 emplois indirects », détaille Pierre Luzeau, le PDG du groupe.



@suivre

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par stanny (12/05/2021 05h58)


stock picker de small et micro caps - France -

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #6 12/05/2021 09h46

Membre (2016)
Réputation :   88  

Si la situation est décrite comme classique pour l’expérimenté srv, elle est ubuesque à mes yeux de novice de la situation spéciale.
Je suis éberlué par la communication tout azimut de la mère Seqens sur son site linkedin.. alors même que ne sont concernés que les sites de la fille PCAS.

Jugez plutôt (du plus récent au plus ancien sur site linkedin de Seqens)

[Reportage TF1] : Les équipes du Groupe TF1 étaient au SEQENS’LAB hier pour un reportage autour de la relocalisation.
[Challenge] : Le numéro deux européen de la chimie pharmaceutique est le fer de lance de la relocalisation de molécules voulue par le gouvernement.
[Les Echos] : « Le coût des deux projets s’élève à 65 millions d’euros.. », détaille Pierre Luzeau
[Invest in Normandy] : Son site de couterne est dédié à la production de molécules et d’additifs complexes pour un large éventail d’industries. L’entreprise investira 10 M€….
[Actu.fr] : Seqens investit 10 M€ à Couterne pour relocaliser la production de médicaments.💊 Le 28 janvier, la préfète de l’Orne a visité l’entreprise Seqens etc…
[Usine nouvelle] Relocaliser en France, oui, mais comment ?
[Post] : SEQENS recevait aujourd’hui sur son site de Couterne (61) la préfète de l’Orne
[La Tribune] : France Relance ,Le site CDMO de SEQENS à Aramon, en première ligne pour la production de principes actifs.
[La Tribune again]
[Les Echos] : Seqens se prépare à produire plus de solvants pharmaceutiques
[Objectif gard] : ARAMON, Relocaliser la production de médicaments : Seqens s’y engage!
[Les Echos] : Un nouvel atelier OEB 4, de production de principes hautement actifs sur le site d’Aramon.
[Post] : Le site Seqens de production de principes actifs pharmaceutiques d’Aramon a eu l’honneur de recevoir M. le sous-préfet Jean Rampon
[Le Parisien] : Covid-19 : les Yvelines (Porcheville) terre de choix pour relocaliser la fabrication des médicaments.
[RMC Decouverte] : sécuriser la chaîne d’approvisionnement de médicaments critiques sur 5 de ses sites français
[Post] : Chacun d’entre eux entrera dans la composition d’un des 12 médicaments à produire pour sécuriser la chaîne d’approvisionnement de médicaments critiques sur 6 de nos sites français
[Le magazine de la santé] : Les équipes du "Magazine de la santé" se sont rendues au Seqens’Lab (Porcheville) et sur le site de Limay pour mieux comprendre les enjeux de la production de principes actifs
[Usine Nouvelle] Retenu dans le cadre de l’appel à projets France Relance, Seqens va investir 65 millions d’euro
[Communiqué de presse] le SEQENS’LAB sous les feux des projecteurs pour une grande chaine de la télévision française… Comming soon
[Communiqué de presse] SEQENS investit dans les nouvelles technologies …dans 5 de ses installations industrielles
[Communiqué de presse] Les projets du groupe SEQENS sélectionnés dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt lancé par le gouvernement

Donc
--> un reportage télé
--> une émission de radio
--> 8 articles dans des journaux prestigieux
--> 3 communiqués de presse + des posts

Tout cela relayé uniquement sur le site linkedin de Seqens, concernant exclusivement des sites de PCAS, et sans que PCAS ne soit cité une seule fois

ps à Stanny : vous n’avez pas le monopole du choix de PCAS sur le jeu the bull smile

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par gdauph (12/05/2021 09h50)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+8]    #7 09/06/2021 23h59

Membre (2011)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 10 Actions/Bourse
Réputation :   452  

Bonsoir

J’ai été à l’AG de PCAS ce mercredi 9 juin 2021. J’étais le seul actionnaire, comme quoi, le stock picking a encore de beaux jours devant lui.

Tout en bas, les réponses du conseil d’administration à des questions écrites que j’avais envoyées, avec la réponse 7 assez bizarre (?!)

Rappels rapides de l’année 2020 :


CA 2020 conso : 194 Meur -3.4%, et -2.6% à taux de changes contant
EBITDA 2020 : 10.7 Meur (VS 16.3 Meur en 2019)
RN 2020 : -14.9 Meur (VS -13.7Meur en 2019)

Si on zoome, il y a des situations différentes selon les secteurs


Synthèse pharma : CA 2020 à +6% avec une production notable de solutions pour gel hydro sur Couterne et Bourgoin Jallieu

Chimie spécialité : CA 2020 -19%, malgré une bonne tenue de l’activité électronique, on a un fort recul de la partie lubrifiant et chimie fine (secteur auto, bâtiment)

Compte de résultat :


EBITDA/EBIT en recul , lié au retard de mise en production de Villeneuve la Garenne, la baisse de l’activité lubrifiants, et la mise en œuvre de moyens pour améliorer la production de nos sites, dont Limay

Produits et charges OP : RAS (VS 4M€ en 2019 pour PSE de Longjumeau)

Bilan :


Endettement net 66.7 M€ constant, mais le financement aujourd’hui est largement assuré par le Groupe Seqens via des apports en compte courant (mis en autres créances et autres dettes) => en intégrant le tout, ya 133 Meur de dette en 2020 (VS 98 M€ en 2019)

Actifs corporels bruts : en forte augmentation, c’est là que l’on voit le programme des forts investissements sur nos sites depuis plusieurs années

NDLR, mes recherches dans les comptes m’indiquent ceci en « actifs d’usines, bruts »


Stock : en augmentation, mais avec en fin d’année 2020 des achats de matières spécifiques sur des projets sur le site de Villeneuve qui avait été décalé

Provisions pour risques et charges : en diminution car en 2019 il y avait eu le PSE sur Longjumeau
Financement : supérieur à 30 M€ en 2020, continuant la politique du Groupe d’investir sur nos sites

CA T1 au 31/03/2021 – points notables


Activité R&D bonne reprise (avait été très perturbé par la crise)
Tassement des ventes de solutions hydro alcoolique
Début des ventes sur le site Villeuneuve la Garenne
Chimie de spécialité : partie électronique se tient bien, partie lubrifiant / chimie fine ca reprend

-- REPONSES A MES QUESTIONS ÉCRITES --


Selon plusieurs sources, notre société et sa filiale PROTEUS se sont vues notifier en 2021 par les pouvoirs publics des aides d’Etat pour un montant total supérieur à 28 MEUR ; plusieurs questions sur ce thème :

Question 1 :

Pouvez-vous confirmer et détailler ces aides d’Etat : subventions et/ ou avances remboursables ? Quels sont les sites concernés ainsi que les montants et programmes d’investissements ?

Question 2 :

Pourquoi notre société n’a-t-elle jamais communiqué sur ces soutiens importants qui auraient dû à eux seuls justifier une communication financière à part entière (les communiqués ayant tous été faits au nom du Groupe Seqens) ?

Question 3 :

Pourquoi dans le Document d’enregistrement universel de l’exercice 2020, ces aides de l’Etat ne figurent-elles pas à la rubrique « Evènements postérieurs à la clôture » ?

Réponse 1-2-3 du Conseil d’Administration :

Plusieurs projets industriels de PCAS ont été retenus par le gouvernement dans le cas du plan de relance en novembre 2020, les sites concernés sont : Porcheville, Limay, Couterne, Bourgoin et Aragon.

Ces projets vont bénéficier d’avances de l’Etat, sous forme de subventions et/ou d’avances remboursables pour des investissements étalés sur plusieurs années.

Le cahier des charges de ces investissements n’étant pas suffisamment précis à ce jour, il a été décidé de communiquer l’information uniquement qualitative (voir aussi les pages 24, 28 et 41 du Rapport 2020), et les informations chiffrées seront communiquées dans les prochains comptes semestriels et annuels.

Comme on est une société cotée, on ne doit communiquer que des informations définitives. Si on sort de ce cadre l’AMF peut nous solliciter pour nous demander des comptes.

Question 4 :

Concernant les sites de Limay et Villeneuve La Garenne, nous comprenons que plusieurs évènements concernant ces 2 sites industriels pèsent depuis l’an dernier sur la rentabilité de notre Groupe ; pouvez-vous nous donner des éléments de compréhension de la situation et de son évolution prévisionnelle ?

Réponse 4 :

Villeneuve : retard dans la mise en service de la production de molécule pharmaceutique hautement active, d’où le décalage de plusieurs mois. Limay : retard de production lié à une mauvaise fiabilité dont le traitement est soldé après des recours de ressources PCAS+Seqens et des consultants. A ce jour, la production est maintenant conforme.

Question 5 :

Avec le rebond économique actuel, notre société est-elle soumise à d’éventuelles pénuries de matières premières ou de hausses de prix ?

Réponse 5 :

oui, on constate une reprise avec des risques de pénurie et des hausses des prix des MP. Mais à ce stade il n’y a aucune rupture de sourcing, et la répercution des hausses de prix sur des activités à cycles courts est facile (comme lubrifiant), à cycle long c’est plus compliqué. Ca dépend aussi des clients. Notre plus gros client pèse 5% du CA.

Question 6 :

Pouvez-vous nous dire pourquoi le Document d’enregistrement universel de l’exercice 2020 a été publié plus tardivement que d’habitude ? (ci-dessous les dates comparatives des 4 derniers exercices)

Réponse 6 :

on a du prendre plus de temps du fait du covid et du retard associé.

Question 7 :

Sauf erreur de ma part, le renforcement de Seqens pour environ 78 mille titres entre 2019 et 2020 n’a toujours pas été déclaré en date du 03/06/21 où j’écris ces lignes.

Réponse 7 :

Il n’est pas prévu de déclaration spécifique car on pense que l’on n’a pas d’obligation à le faire car les seuils déclaratifs ne sont pas concernés et ce renforcement est le déclenchement du mécanisme de liquidité décrit dans la notice OPA de 2017.

C’est un rachat de parts de FCPE des salariés qui était prévu depuis 2017 (suite à un plan d’actions gratuites mis en place en 2014 et 2016)

Lors de l’opa en 2017, les actions gratuites étaient en période de conservation ou d’acquisition donc elles ne pouvaient être apportées à l’opa, donc au moment de l’opa de 2017 on a défini des accords pour permettre aux salariés de pouvoir vendre leurs actions gratuites avec une liquidité suffisante.

Pour le prix, il est dans une formule établie en 2017. Sa valeur est inférieure aux cours de bourse du moment.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par srv (10/06/2021 00h49)


Youtube Ici - Twitter Ici

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 11/06/2021 13h34

Membre (2011)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 10 Actions/Bourse
Réputation :   452  

Pour la suite je vois ceci

1. Franchissement de seuil - ou pas ?


- On surveillera cet été une déclaration sur le franchissement de 90% des DDV par Seqens.

En effet, selon les statuts de PCAS ci dessous



A partir de juillet 2021; cela fera 4 ans que l’OPA à 17€ a été faite. Si Seqens a mis les actions prises en 2017 au nominatif, les DDV associés doubleront.

On aura alors le franchissement du seuil de 90% du DDV (mais pas du capital).

2. Evolution du business


Ce métier étant très capitalistique, il y a une corrélation entre les investissements très conséquents faits dans les usines, et les performances économiques.

Cumulé avec le vent en poupe de la sécurité sanitaire, je m’attends donc à de prochaines années (3/4 ans) prometteuses; en clair, le pire est passé.

A voir si on sera encore actionnaire pour voir cela.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Youtube Ici - Twitter Ici

Hors ligne Hors ligne

 

#9 14/06/2021 09h29

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Top 5 Actions/Bourse
Réputation :   679  

Bonjour SRV,

Quelques commentaires :
1. je ne suis pas sûr que le franchissement des 90% des droits de vote n’entraine une obligation d’OPA. De mémoire, ce seuil de 90% fait référence à la détention du capital.

2. Sur votre question n°7 :

srv, le 09/06/2021 a écrit :

Pour le prix, il est dans une formule établie en 2017. Sa valeur est inférieure aux cours de bourse du moment.

Est-ce qu’ils étaient déjà engagés lors de l’OPA 2017 sur ces ventes différées du PEE (après période de déblocage fiscal) ?
En clair, si ce n’est pas le cas, les employés ont "juste" accepté un prix inférieur à l’offre de 2017… Ca semble pas illogique car les derniers exercices ont été franchement mauvais… Ceci pourrait "peser" sur le prix d’une éventuelle offre d’OPAS…

J’ai acheté quelques titres PCAS en 2020 vers 10€. Je suis ressorti assez rapidement vers 11€ après les résultats semestriels 2020 que j’ai trouvé très mauvais.
Hors OPA, la valorisation n’est pas aussi intéressante… J’avoue cependant que la probabilité d’OPA a augmentée suite aux rumeurs de cession de Sequens.
Attention quand même, rien n’est jamais sûr. A 15€,… et avec un upside qui me parait difficilement au dessus de 17€ considérant les mauvais résultats récents, je ne trouve pas la situation aussi intéressante…


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris" @StockPick_fr

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 14/06/2021 14h27

Membre (2011)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 10 Actions/Bourse
Réputation :   452  

Le seuil obligatoire pour une OPA est à 30% sur du marché réglementé, les 90% n’ont rien à voir donc.

Mais le dépassement de 90% de DDV permet potentiellement de lancer une OPR (mais pas une OPRO), à la fois par le majoritaire, mais aussi un éventuel minoritaire qui en ferait la demande et qui serait acceptée par l’AMF.

Extrait d’un artcile du RG AMF . Le livre II de ce même RG AMF explique tout ca en long et large via d’autres articles, ici je copie un seul article, pour illustrer


Concernant le prix de vente des actions des salariés : ce sont des actions gratuites, donc que du plus pour eux.

Mon idée est simple


1. Il y a eu OPA foirée à 17€ en 2017 (OPRO voulue mais Inocap avait bloqué à l’époque)
=> il est plus simple de faire de la gestion Private Equity quand plus rien n’est en bourse

2. A tout moment , Seqens peut lancer le second tour, qu’il y ait franchissement ou pas des 90% DDV

3. Mais un éventuel franchissement des 90% DDV est une étape vers l’éventuelle OPRO (Rappel pour une OPRO il faut > 90% DDV ET >90% du K)

4. Eurazéo vendra plus facilement si les minoritaires sont sortis de PCAS AVANT la vente de Seqens (NOTA : Même idée que lorsque Soufflet avait tenté une OPA 600€ sur Malteries Franco Belges fin 2018 pour vendre tout le groupe Soufflet par la suite -  la suite on la connait, Soufflet s’est vendu à Invivo en mai 2021 et on attend l’approbation des différents législateurs européens pour annoncer la suite de MFB)

5. Au pire, si l’OPRO sur PCAS ne se fait pas, on a une belle croissance à venir.
Pourquoi ? Car dans les processus industriels, la capacité à monter ses bénéfices et marges dépend de la qualité des outils de production, du sourcing et des débouchés. Sur ces 3 points, on a un bel alignement des planètes à mon avis.

6. Les comptes PCAS 2019 et 2020 sont bien rouges par de l’exceptionnel. C’est un grand classique dans les dossiers des OPA / OPRO foirées avant l’OPRO du second tour

7. Donc si on n’est pas sortis de PCAS en 2021, il me semble fort probable que la création de valeur sur les années 2022 à 2024 soit très largement supérieure à ce que le Groupe PCAS a connu par le passé (en 4 ans, les Capex ont monté la valeur des usines de 30% et ce n’est pas fini)

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par srv (14/06/2021 15h00)


Youtube Ici - Twitter Ici

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #11 14/06/2021 19h23

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Top 5 Actions/Bourse
Réputation :   679  

à CT, je dirais que le risk / reward n’est pas si intéressant considérant que :
1. L’offre d’OPR est tout sauf sure
2. Si offre, je vois difficilement un prix supérieur à la dernière offre considérant les mauvais résultats sur les derniers exercices
3. Le potentiel parait faible avec un cours actuel vers 15€

à MT, je suis plus posfitif … mais il faudra que la société redresse significativement les résultats avec la fin des "éléments non récurrents".

Bref, je ne suis pas intéressé pour le moment. J’attends soit un cours beaucoup plus bas à CT, soit des publications financières enfin positives…


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris" @StockPick_fr

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #12 23/06/2021 22h04

Membre (2011)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 10 Actions/Bourse
Réputation :   452  

Conformément à ma demande, les réponses à mes questions ont été mises dans le PV de l’AG du 9 juin.

Et le PV a été mis en ligne.

https://cellar-c2.services.clever-cloud … n-2021.pdf

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par srv (24/06/2021 16h10)


Youtube Ici - Twitter Ici

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #13 02/07/2021 21h36

Membre (2011)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 10 Actions/Bourse
Réputation :   452  

Un pdf de communication de Seqens sur la mise en service de la ligne UPP30 à Villeneuve La Garenne l’année dernière :

PLAQUETTE COMMUNICATION SEQENS

Et ma vision sur les perspectives en date du 2 juillet 2021 "faut-il vendre ?"

- après notamment les 30 Meur de pertes comptables sur 2019 et 2020
- tous les capex passés et à venir
- et le newsflow sur la sécurité sanitaire

Vidéo YouTube

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Youtube Ici - Twitter Ici

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #14 15/07/2021 23h52

Membre (2011)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 10 Actions/Bourse
Réputation :   452  

Pour le suivi :

Les DDV de PCAS fin avril et fin juin 2021 :



Ca sent le DDV double chez Seqens.

Bizarrement, il n’y pas pas de déclaration de franchissement du seuil des 90% des DDV ?

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Youtube Ici - Twitter Ici

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #15 21/07/2021 20h53

Membre (2011)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 10 Actions/Bourse
Réputation :   452  

Pour le suivi , 3 points

Le CA au S1 :


https://bit.ly/36TPiE2

Pour les perspectives, toujours le même discours qui semble bloqué sur mars 2020.
Rien sur les subventions / avances de l’Etat pour les 5 sites de PCAS concernés.

Carnet d’ordres :


Il semblerait que les ordres iceberg soient partis.

En tous cas, un bloc a changé de main le 19/07/2021 comme ceci



Un entretien de Pierre Luzeau du 1er juillet 2021


Il revient sur les projets de Seqens et notamment ceux qui concernent PCAS à la fin de la vidéo.

https://youtu.be/Hs2Ni1MX3mg

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Youtube Ici - Twitter Ici

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #16 21/07/2021 22h30

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Top 5 Actions/Bourse
Réputation :   679  

Les chiffres restent quand même mauvais dans l’absolu et assez "dramatique" considérant l’énorme rush sur beaucoup d’autres chimiques qui ont des résultats exceptionnels / historiques sur le S1 2021 (Covestro, BASF …).

Il est clair que la société ne restera pas cotée pour les 10 prochaines années … mais l’attente de l’OPA semble une éternité tant que les résultats ne remontent pas.
Le "problème" est que Sequens s’arrangera pour lancer l’OPA juste avant la remontée des résultats…

Il y a à mon sens toujours mieux à faire sur d’autres chimiques… J’ai personnellement vendu après les résultats semestriels 2020 sentant que la recovery prendrait du temps.


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris" @StockPick_fr

Hors ligne Hors ligne

 

#17 22/07/2021 20h43

Membre (2011)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 10 Actions/Bourse
Réputation :   452  

Il est certain que le t.on plaintif sur les perspectives me rappelle  Gaumont, entreprise que j’ai lâchée par lassitude.

A suivre ici avec Pcas

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Youtube Ici - Twitter Ici

Hors ligne Hors ligne

 

#18 04/08/2021 17h59

Membre (2011)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 10 Actions/Bourse
Réputation :   452  

Pour le suivi

Les DDV doublent pour la partie Seqens visiblement :

Seqens a 11.6 Mtitre selon RFA 2020
Avril 2021 il y avait 15.2 M DDV
Juillet 2021 les DDV passent à 26.6 M , soit +11.4 M

C’est donc Seqens qui a les DDV qui doublent avec des titres mis au nominatif depuis 4 ans (opa juillet 2017)



On connait le nom de l’acheteur du bloc PCAS du mois dernier, et Sunny Managers n’était pas enregistré pour l’AG de juin dernier



A suivre ….

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par srv (04/08/2021 20h13)


Youtube Ici - Twitter Ici

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #19 26/08/2021 10h19

Membre (2011)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 10 Actions/Bourse
Réputation :   452  

Ca suit son cours

Eurazéo communique officiellement sur la vente en cours de Seqens

https://www.eurazeo.com/sites/default/f … 20vDEF.pdf

Dans les comptes clos de Seqens le 31/12/2020, on a la valorisation de PCAS qui a été examinée comme en 2019.

Et comme en 2019, il n’y a pas de dépréciation à faire.



PCAS n’est pas suspendue, et ca s’emballe un peu, pariant sur une OPA sur PCAS , même prix que dans les comptes de Seqens.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par srv (26/08/2021 10h22)


Youtube Ici - Twitter Ici

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #20 22/09/2021 23h09

Membre (2016)
Réputation :   88  

Tiens, Gay Lussac aussi s’intéresse au dossier
Voici une copie des commentaires de gestion envoyés hier.



Ce n’est guère étonnant en fait, vu qu’ils se sont portés acquéreurs de 75000 titres depuis la dernière fois que j’ai regardé



On notera au passage les 5 jolies étoiles sur Morningstar du fond en question

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#21 23/09/2021 07h06

Membre (2016)
Réputation :   12  

les précédents UFF et Malt doivent éveiller la méfiance , acheteriez vous cette société sans la perspective d’OPA ?

Ce qui est vendu c’est le groupe  et non Pcas

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #22 23/09/2021 09h10

Membre (2010)
Réputation :   53  

Une OPA vers 17€ permettrait une performance intéressante à court-terme mais personnellement je préfère accompagner la société quelques années.
La politique de relocalisation en France de ce type d’activités et les investissements importants me font envisager une croissance de l’activité et des résultats

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #23 26/09/2021 22h14

Membre (2011)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 10 Actions/Bourse
Réputation :   452  

Concernant l’OPRO que peut demander un minoritaire selon le RG AMF.

En 2014, sur le titre Colas, certains actionnaires s’étaient réunis et avaient demandé à l’AMF de forcer Bouygues à faire une OPRO sur Colas avec maitre Julien Visconti en représentant.

L?AMF saisie d?une demande pour que Bouygues rachète le solde de Colas

Je n’ai pas réussi à trouver la réponse de l’AMF, mais l’OPRO n’avait pas été acceptée.

La réponse de Bouygues a été de refuser cette demande

Bouygues: répond à quelques actionnaires de Colas.

Ainsi, je pense qu’une éventuelle demande d’OPRO sur PCAS aura la même réponse que pour Colas en 2014.

Le principal arguement du refus est que l’on ne peut pas demander une OPRO si on peut vendre sur le marché ou si on s’est volontairement mis dans une situation d’illiquidité.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par srv (26/09/2021 22h15)


Youtube Ici - Twitter Ici

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #24 05/11/2021 21h56

Membre (2021)
Réputation :   4  

18 octobre, communiqué de presse de SK capital :

Communiqué presse de SK capital du 18/10

SK Capital note que la contribution de PCAS … représente une part mineure et ne constitue pas un actif essentiel au sens de l’article 234-9, 8° de l’AMF ; SK soumettra à l’AMF une demande de dérogation à l’obligation déposer une OPA obligatoire sur PCAS

Vont ils gagner ?

selon mes chiffres PCAS représente
31% des effectifs de Seqens
20 % du CA
la Capitalisation boursière de PCAS représente 12.8% du prix de vente estimé de Seqens.

que va retenir l’AMF ?

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par fhumbert (06/11/2021 12h05)

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #25 08/11/2021 09h39

Membre (2011)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 10 Actions/Bourse
Réputation :   452  

Pour le suivi.

Courrier envoyé ce jour à l’AMF afin d’indiquer mon point de vue sur le coté significatif ou pas de PCAs dans le Groupe Seqens.

En gros 4 axes

1. Position stratégique unique : cf sécurité sanitaire avec le  plan "capacity building" qui concerne 6 sites de PCAS (cf rapport S1 de PCAS)

2. Les effectifs : > 30% des effectifs Seqens sont dans PCAS

3.  Le CA : 20% CA Seqens est fait dans PCAS

4. Les investissements massifs réalisés depuis 2017 (date de la rpise de contrôle de PCAS par Seqens).
La valorisation brute des actifs corporelles PCAS est passée de 290 M€ en 2017 à 370 M€ en 2020.
Et dans le cadre du « capacity building », 75M€ supplémentaires sont en cours de déploiement.

Il faudra que l’AMF définisse plus clairement cette notion "d’actif essentiel", il y a trop de  flou et d’interprétations possibles.

Certes il y a déjà eu des études de l’AMF en 2015, mais cette notion reste encore trop vague.

Je remets le  lien d’un document de communication de Seqens sur la sécurtié sanitaire.
https://www.devenir-rentier.fr/uploads2 … ressed.pdf

Si avec ca, PCAS n’est pas un actif stratégique pour Seqens ?

NOTA : attention, bien faire le tri, dans les communiqués Seqens, PCAS n’est jamais citée, il n’y a que des sites ; certains sont dans PCAS (Villeneuve, Aramont, Porcheville, Limay, Couterne etc.), d’autres non (Péage de Roussillon pour le paracétamol made in France par exemple, via Novapex)

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par srv (08/11/2021 09h54)


Youtube Ici - Twitter Ici

Hors ligne Hors ligne

 

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de PCAS sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur