Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#476 23/01/2018 08h42 → Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   327 

Bonjour,

Quelques mots sur Le gestionnaire et les états financiers D-Claude Laroche préconisé par IH. Je vais vous parler de la version de 2011 mais il existe une version 2017 actualisée qui fournit en plus le livre version numérique et d’autres options.

Au début ce livre ne me donnait pas envie, assez cher neuf, très populaire sur Amazon avec ses zéro commentaire, une couverture bizarre, bref… Finalement une bonne occasion à 15 € m’a décidé à l’acheter.

Ce livre s’appuie sur les normes IAS/IFRS* donc tout à fait adapté à la Bourse.
*Etat de situation financière = bilan
*Etat du résultat global = compte de résultat + résultat global (= flux latents non matérialisés)

Personnellement j’y ai appris beaucoup de choses malgré mon BTS Gestion/Compta et mon métier de contrôleur de gestion, alors j’imagine qu’il est encore plus enrichissant pour quelqu’un n’ayant aucune formation dans le domaine (tout en étant très clair et facile d’accès).

Le chapitre 8 sur les flux de trésorerie est très pédagogique car il reprend par l’exemple poste par poste avec une série de transactions (financières ou non), et explique le lien avec tous les états financiers. Il construit entièrement un tableau de flux de trésorerie d’une entreprise X. Cela permet de bien intégrer la gymnastique.

Ce livre est LE mode d’emploi pour l’analyse des états financiers et des ratios dans xlsValorisation ! On sent bien l’inspiration entre les cartouches du logiciel et le livre ;-)

Quelques points ou j’ai vraiment amélioré mes connaissances, voir appris des choses nouvelles :

Les formes d’entreprises
La différence entre un résultat net et un résultat global
Les impôts différés (actif et passif)
La différence entre un amortissement et une dépréciation
Les tests de dépréciations
Un bon rappel sur les méthodes d’amortissements et leurs impacts + méthode des unités d’oeuvre + l’approche par composante + la réévaluation + la durée finie ou indéterminée des incorporelles
Les méthodes d’évaluation des coûts caractéristiques et différences
Certains critères fondamentaux pour comptabiliser ou non charges / produits
Autres créances et autres actifs courants
Méthodes de comptabilisation des placements mobiliers et immobiliers
Produits différés
Effets à payer
Des précisions sur les provisions pour risques et charges
Les différentes formes d’emprunts courants et non courants
L’état de variation des capitaux propres : contenu
Composantes des capitaux propres
Les contrats de location-financement / crédit bail
La consolidation : intérêts minoritaires, quote-part de résultats, je connaissais les grands principes mais le livre va plus loin dans le détail et les différents cas

L’interprétation de ratios que je n’utilisais pas jusqu’à présent (rentabilité et rotation de l’actif).
Une meilleure considération de certains : pour le ratio de délai de règlements fournisseurs, je n’avais pas intégré que le dénominateur "coûts des ventes" était une mesure approximative des achats à défaut d’avoir le véritable montant.
D’ailleurs au sujet des ratios de règlement clients et fournisseurs, j’ai appris qu’il y avait possiblement des effets négatifs à une amélioration des ratios.

Le chapitre 11 permet de comprendre comment sont enregistrés quotidiennement les mouvements au sein de l’entreprise et comment ils passent des journaux, aux grands livres (général et auxiliaires), à la balance puis enfin aux états financiers que l’on trouve dans les rapports annuels
C’est également un excellent rappel sur les deux conventions de signe utilisées, qui régissent les règles des débits et des crédits selon qu’il s’agisse d’un compte d’actif ou de passif (personnellement j’avais carrément oublié, et je ne suis même pas sûr d’avoir vu cela en cours).

Ce livre est une merveille, et j’y ai probablement plus appris qu’en deux ans de BTS AG PME/PMI et que dans mes cours d’analyses financières en école de commerce (pas que l’intervenant était mauvais, mais parce qu’une classe de branques immatures empêche d’avancer…).

C’est incroyable ce que l’on peut apprendre en quelques jours grâce aux bons livres.

Je vous détaille ci-dessous le sommaire pour que vous puissiez avoir un aperçu de la richesse du livre, sachant que certaines sous parties type "Le passif courant" sont encore détaillées en sous-sous parties (poste par poste).

Le gestionnaire et les états financiers

Sommaire a écrit :

1.    La comptabilité et l’entreprise   
1.1.    La comptabilité : un système d’information financière   
1.1.1.    L’utilisation de l’information financière   
1.1.2.    La lecture des états financiers   
1.2.    Les états financiers, leur utilité et le processus inhérent à leur publication   
1.2.1.    La présentation des états financiers   
1.2.2.    L’utilité des états financiers   
1.2.3.    Le processus de publication et ses intervenants   
1.2.4.    La technologie comme support de publication   
1.2.5.    Ce que les états financiers ne sont pas   
1.3.    Les types et les formes d’entreprises   
1.3.1.    Les types d’entreprises   
1.3.2.    Les formes économiques de l’entreprise à but lucratif   
Conclusion   
Annexe 1.1 Les formes juridiques de l’entreprise à but lucratif   
2.    Les états financiers : un aperçu   
2.1.    Introduction   
2.2.    L’état de la situation financière et l’identité fondamentale   
2.3.    L’état du résultat global   
2.4.    L’état des variations des capitaux propres   
Conclusion   
3.    Le processus de normalisation internationale et le cadre conceptuel   
3.1.    La raison d’être des normes comptables internationales   
3.2.    Le cadre conceptuel international   
3.3.    Les objectifs   
3.4.    A la base des états financiers : le concept d’entité et l’hypothèse de la continuité de l’exploitation
3.4.1.    Le concept d’entité   
3.4.2.    L’hypothèse de la continuité de l’exploitation   
3.5.    Les caractéristiques qualitatives de l’information financière utile   
3.5.1.    Les caractéristiques qualitatives essentielles   
3.5.2.    Les caractéristiques qualitatives auxiliaires
3.6.    La contrainte du coût   
3.7.    L’évaluation   
3.7.1.    Le coût historique   
3.7.2.    Le coût actuel   
3.7.3.    La valeur de réalisation   
3.7.4.    La valeur actuelle   
3.7.5.    La juste valeur   
3.7.6.    Que conclure de ces diverses méthodes ?   
3.8.    La comptabilisation   
3.8.1.    Les critères généraux   
3.8.2.    Les actifs et les passifs   
3.8.3.    Les produits   
3.8.4.    Les charges (et le rattachement des charges aux produits)   
3.9.    Le jugement et les considérations éthiques   
4.    Les composantes de l’état de la situation financière : les actifs   
4.1.    Présentation général de l’état de la situation financière   
4.1.1.    La société Thomson Reuters Corporation   
4.2.    La nature des actifs   
4.2.1.    L’actif courant   
4.2.2.    L’actif non courant   
5.    Les composantes de l’état de la situation financière : les passifs   
5.1.    La nature des passifs   
5.1.1.    Le passif courant   
5.1.2.    Le passif non courant   
6.    Les composantes des capitaux propres, de l’état du résultat global et les notes aux états financiers   
6.1.    La nature des capitaux propres   
6.2.    Les composantes des capitaux propres   
6.2.1.    Le capital-actions   
6.2.2.    Le surplus d’apport
6.2.3.    Les résultats non distribués   
6.2.4.    Le cumul des autres éléments du résultat global   
6.2.5.    Les participations ne donnant pas le contrôle (intérêts minoritaires)   
6.3.    L’état de variations des capitaux propres   
6.4.    L’état du résultat global   
6.4.1.    La présentation du résultat global   
6.4.2.    Les composantes de l’état de résultat global (méthode CRD)   
6.5.    Les notes complémentaires aux états financiers   
6.5.1.    Les engagements contractuels non comptabilisés (hors bilan)   
6.5.2.    Les évènements postérieurs à la date de clôture (IAS 10)   
6.5.3.    L’information relative aux parties liées (IAS 24)   
7.    La comptabilisation et l’interprétation de certains postes particuliers   
7.1.    Les frais de recherche et développement   
7.2.    La rémunération fondée sur des actions
7.3.    Les contrats de location   
7.3.1.    Le contrat de location-financement (= crédit bail)   
7.3.2.    Le contrat de location simple   
7.3.3.    Exemples de contrats de location   
7.4.    L’impôt sur le résultat   
7.5.    Les avantages du personnel   
7.5.1.    Les prestations de retraite   
7.6.    Les participations dans d’autres entités   
7.6.1.    La comptabilisation d’une participation dans des entreprises associées   
7.6.2.    La comptabilisation d’une participation dans une filiale   
7.6.3.    L’état de résultat global consolidé   
7.6.4.    L’était de la situation financière consolidée   
7.6.5.    La comptabilisation d’une participation dans une coentreprise   
7.7.    Les effets des variations des cours des monnaies étrangères   
7.7.1.    La conversion de transactions effectuées en monnaies étrangères   
7.7.2.    La conversion d’états financiers en monnaies étrangères   
7.8.    Les secteurs opérationnels   
8.    Le tableau des flux de trésorerie   
8.1.    Les flux de trésorerie – liens avec les divers états financiers   
8.1.1.    Les flux de trésorerie   
8.1.2.    La comptabilité d’engagement (et la notion de spécialisation ou d’indépendance des exercices)   
8.1.3.    La conversion des divers états financiers en flux de trésorerie   
8.2.    L’établissement des flux de trésorerie   
8.2.1.    Les composantes du tableau des flux de trésorerie   
8.2.2.    Les flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation   
8.2.3.    Les flux de trésorerie liés aux activités d’investissement et de financement   
8.3.    La présentation du tableau des flux de trésorerie   
8.3.1.    La trésorerie et les équivalents de trésorerie   
8.3.2.    La présentation des composantes du tableau des flux de trésorerie   
Conclusion   
Annexe 8.1 Le tableau des flux de trésorerie de Thomson Reuters Corporation   
9.    L’analyse des états financiers   
9.1.    Les interrogations suscitées par l’analyse   
9.2.    Les sources d’information   
9.2.1.    Les communiqués de presse, les déclarations de la direction, le rapport annuel et les prospectus   
9.2.2.    Les états financiers trimestriels et annuels   
9.2.3.    Le rapport de l’auditeur   
9.2.4.    Les bases de données statistiques
9.2.5.    Les analyses spécialisées et les articles de journaux   
9.3.    La démarche d’analyse   
9.3.1.    La définition de l’objectif de l’analyse   
9.3.2.    La collecte des données   
9.3.3.    Le traitement de données
9.3.4.    L’interprétation des résultats obtenus par le traitement des données   
9.4.    L’importance de l’examen des états financiers et des activités de l’entité   
9.5.    L’analyse verticale et l’analyse horizontale   
9.6.    Les ratios : analyse approfondie   
9.6.1.    L’analyse des résultats
9.6.2.    L’analyse de l’actif   
9.6.3.    L’analyse du financement   
9.6.4.    L’analyse des flux de trésorerie   
9.6.5.    La synthèse des ratios   
9.7.    L’incertitude inhérente à l’analyse des états financiers
9.7.1.    Les limites de l’analyse   
9.7.2.    Les limites inhérentes aux états financiers   
10.    Les normes pour les entreprises à capital fermé   
10.1.    La pertinence de l’information financière pour les entreprises à capital fermé   
10.2.    Le cadre conceptuel   
10.3.    Les états financiers   
10.3.1.    L’état des résultats   
10.3.2.    Les capitaux propres   
10.4.    Les postes particuliers   
10.4.1.    Les placements   
10.4.2.    Les immobilisations   
10.4.3.    L’impôt sur le résultat   
10.4.4.    Les contrats de location   
10.4.5.    Les avantages du personnel   
10.4.6.    Les frais de développement (actifs incorporels générés à l’interne)   
Conclusion   
11.    L’application de l’identité fondamentale : les débits et les crédits   
11.1.    Les deux conventions de consignation des opérations   
11.1.1.    La première convention   
11.1.2.    La deuxième convention
11.2.    Le grand livre général et le journal général   
11.3.    Les journaux spécialisés   
11.3.1.    Le journal des ventes   
11.3.2.    Le journal des achats   
11.3.3.    Le journal des encaissements   
11.3.4.    Le journal des décaissements (ou débours)   
11.3.5.    Le journal des salaires   
11.4.    Les grands livres auxiliaires   
11.4.1.    Le grand livre auxiliaire des clients   
11.4.2.    Le grand livre auxiliaire des fournisseurs


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne

 

#477 07/03/2018 14h01 → Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   327 

Bonjour,

Je serai intéressé par quelques retours sur les livres ci-dessous, de ceux qui les ont lu ?

Warren Buffett et l’interprétation des états financiers

J’ai l’impression que c’est un livre très basique, pour débuter ?
@ IH : pensez-vous que ce livre soit utile quand on a déjà bien assimilé Le gestionnaire et les états financiers ? Vu l’ordre de votre sélection "formation bourse" j’ai un gros doute.

Benjamin Graham - L’interprétation des états financiers même impression de livre pour débutant ?

Warren Buffett - Les écrits de Warren Buffett Si je comprends bien ce livre regroupe une partie des lettres aux actionnaires de Buffett, de manière organisée ?

Joël Greenblatt - Le petit livre pour battre le marché avis sur ce livre ? Est-ce dans celui ci que l’on parle de la Magic Formula ?

Joël Greenblatt - Vous pouvez être un génie de la bourse ?

Merci d’avance.


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne

 

#478 07/03/2018 15h07 → Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1898 

Le livre Warren Buffett et l’interprétation des états financiers est un effet bien moins complet que Le gestionnaire et les états financiers.

Benjamin Graham - L’interprétation des états financiers est assez daté. Warren Buffett le cite souvent, mais c’est qu’il n’a pas dû lire d’autres livres sur le sujet depuis un moment… ;-)

bibike a écrit :

Warren Buffett - Les écrits de Warren Buffett Si je comprends bien ce livre regroupe une partie des lettres aux actionnaires de Buffett, de manière organisée ?

Exactement : c’est intéressant, mais vous n’apprendrez rien si vous avez lu toutes les lettres de Warren.

bibike a écrit :

Joël Greenblatt - Le petit livre pour battre le marché avis sur ce livre ? Est-ce dans celui ci que l’on parle de la Magic Formula ?

Exactement : l’essentiel du livre démontre avec de nombreuses statistiques que la démarche et la formule fonctionnent. Fondamentalement, il n’y a pas grand-chose en plus que sur le site : Magic Formula Investing

Le dernier que vous citez, Joël Greenblatt - Vous pouvez être un génie de la bourse, je ne l’ai pas lu, mais il date un peu vu les thématiques abordées.

Si vous cherchez quelque chose à lire à ce stade, vous pouvez lire toutes les lettres de Warren Buffett. Il y a des répétitions, mais Warren distille avec humour et pédagogie ses idées et voir l’évolution de Berkshire Hathaway au fil des années est passionnant.

Notamment, on évoque souvent les performances boursières de WB. En réalité, BRK c’est aussi (et même surtout) de nombreuses acquisitions de filiales au fil des années, avec un historique de succès exceptionnel.

Hors ligne

 

#479 07/03/2018 15h26 → Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   327 

Merci IH pour votre avis éclairé.

Les écrits de WB me semble intéressant alors, je n’ai pas encore lu ses lettres originales malgré un réel intérêt, mais mon niveau d’anglais me bloque. C’est peut-être cela que je devrais suggérer comme idée cadeau…

Apprendre une langue : ressources internet, livres, audios…

Dernière modification par bibike (07/03/2018 15h36)


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne

 

#480 07/03/2018 15h28 → Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   191 

Sur "Joël Greenblatt - Vous pouvez être un génie de la bourse", de mémoire il peut avoir un intérêt si vous vous intéressez aux situations spéciales (spin-off etc.) sur lequel il fait un focus.

Hors ligne

 

#481 01/04/2018 20h59 → Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   558 

Amusant que le dernier post soit justement sur Joel Greenblatt ! Mon lien est, à mon avis et oui avec sens de la mesure, l’une des meilleures lectures gratuites sur l’investissement.

Lu déjà une grande partie ce WE : je trouve ça mieux même que les bouquins (payants !) de Greenblatt big_smile

Il s’agit des notes prises par plusieurs étudiants et compilées sur le cours de Greenblatt concernant les situations spéciales à la Columbia Business School de 2002 à 2006.

Régalez-vous : focusedcompounding.com/wp-content/uploa … -Class.pdf


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#482 04/04/2018 10h51 → Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   156 

MisterVix a écrit :

Suite à votre message, j’ai fait une pause dans la saga de "la compagnie des glaces", et j’ai commencé la lecture cette semaine.

J’ai regardé ce que c’était que cette saga que je ne connais pas… 98 Tomes?????

Hello,
J’ai terminé la 1ère époque, soit 62 tomes d’environs 150/175 pages chacun. Diable, je ne pensais pas arrivé au bout. Et bien si, ce fut un grand plaisir, lecture facile, monde cohérent, intrigues passionantes, et même une touche d’émotion à la fin de ce 62ème tome.
J’ai trouvé quelques longueurs entre les 40 et 50ème tomes, mais après de terribles et assez incroyables révélations. Suite à celles ci, il y a 2 ou 3 tomes un peu moins dynamiques, afin de mettre en place la poursuite des aventures de cette planète, de ces peuples et des ses personnages principaux.

A ce titre, la fin de cette première époque est assez basée sur l’économie, la spéculation, les échanges commerciaux entre factions qui surivivent et se développent dans ce monde qui change. Tiens, tiens, sujet O combien d’actualité !

Bref, je recommande vivement cette saga aux amateurs d’anticipations, d’aventures, de monde post apocalyptique, de reflexion sur le comportement des humains en situation de survie …
Cette saga n’a pas pris une seule ride.

Quelle merveilleuse série TV cela pourrait faire, même si il y a certains messages politiques, notamment au début. On y retrouve l’impérialisme américain, l’incapacité des européens à faire quoi que ce soit, le collectivisme russe …. Il ne faut pas oublié que cette saga a débutée au tout début des années 80 dans un contexte géopolitique particulier.

Et bien, j’ai démaré la seconde époque, qui débute 15 ans après le moment ou le tome 62 s’est terminé.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#483 20/04/2018 14h18 → Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1898 

Si vous voulez une cure d’optimisme, je vous recommande le livre Non ce n’était pas mieux avant du journaliste suédois Johan Norberg.

A partir de données historiques factuelles et de sources écrites, l’auteur compare la situation actuelle dans le monde avec celle qui prévalait auparavant (il y a quelques décennies ou plusieurs centaines d’années) sur dix thématiques : éducation, liberté, pauvreté, démocratie, écologie…

Les graphiques (par exemple le taux d’alphabétisation mondial ou d’espérance de vie) sont éloquents et montrent à quel point l’humanité à progresser a progressé, spécialement à partir de la révolution industrielle et la deuxième guerre mondiale.

On voit d’un autre œil la pollution urbaine actuelle quand on se souvient que Paris était une puanteur pleine d’excréments et d’urine il y a moins de deux siècles et qu’on s’intoxiquait dans sa propre maison en se chauffant au poêle à charbon.

Sur la partie écologie, l’auteur peine à convaincre par contre, et pour cause, pour le coup il est difficile de voir une amélioration.

Hors ligne

 

#484 20/04/2018 16h00 → Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   69 

InvestisseurHeureux a écrit :

Les graphiques (par exemple le taux d’alphabétisation mondial ou d’espérance de vie) sont éloquents et montrent à quel point l’humanité à progresser

L’humanité à progresser, vraiment ?
Dans une phrase parlant du taux d’alphabétisation c’est cocasse tongue

Hors ligne

 

#485 20/04/2018 16h17 → Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   

La case sur le respect de l’orthographe est purement décorative, de nombreux intervenants la cochent machinalement tout en postant des horreurs.

Hors ligne

 

#486 20/04/2018 18h35 → Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1898 

dangarcia a écrit :

InvestisseurHeureux a écrit :

Les graphiques (par exemple le taux d’alphabétisation mondial ou d’espérance de vie) sont éloquents et montrent à quel point l’humanité à progresser

L’humanité à progresser, vraiment ?
Dans une phrase parlant du taux d’alphabétisation c’est cocasse tongue

Une coquille de grammaire dans la totalité de mon message, c’est vrai que cela valait la peine d’être mentionné. Et Deb67 de renchérir derrière…

Au passage, ce que l’on appelle alphabétisme, n’est pas de savoir écrire sans faute d’orthographe, mais simplement de savoir lire et écrire.

Hors ligne

 

#487 20/04/2018 20h59 → Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   

Ce n’est pas vraiment un livre mais on peut trouver sur internet un condensé pdf des écrits de Michael Burry. Il s’agit des réflexions qu’il postait sur son blog aujourd’hui disparu et qui l’ont petit à petit rendu célèbre au point de l’amener à travailler pour Joël Greenblatt. Michael Lewis en parle dans le big short.

J’apprécie ce genre d’écrits car je trouve qu’à un moment donné, les livres académiques ont fourni tous leurs secrets. Il ne reste alors plus qu’à faire des choix personnels tels que : Quand acheter ? Quand vendre ? Quels critères choisir ? Comment jauger du risque pris ? Jusqu’où pousser l’analyse ? Jusqu’où recouper l’information etc.

Je reconnaît que ce n’est pas facile à lire mais avec un peu de patience, l’auteur y fournit un vrai suivi de plusieurs investissements, explique sa philosophie, ses choix et les doutes du moment.

Dernière modification par bombadil (20/04/2018 21h02)

Hors ligne

 

#488 20/04/2018 22h31 → Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   417 

bombadil a écrit :

Ce n’est pas vraiment un livre mais on peut trouver sur internet un condensé pdf des écrits de Michael Burry.

Heu, vous avez un lien ?


Investisseur value et deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#489 21/04/2018 07h54 → Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   33 

J’ai trouvé ça. J’ai (très) rapidement survolé, ça me semble correspondre à la description faite par bombadil smile

En tout cas ça a l’air intéressant smile

Hors ligne

 

#490 21/04/2018 10h41 → Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   

Oui, c’est tout à fait ça.

Hors ligne

 

#491 21/04/2018 19h44 → Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   247 

Bonsoir !

InvestisseurHeureux a écrit :

Sur la partie écologie, l’auteur peine à convaincre par contre, et pour cause, pour le coup il est difficile de voir une amélioration.

Tout dépend ce que l’on regarde. Par exemple, grâce aux stations d’épuration, les rivières et fleuves de France (et sans doute d’Europe) sont bien moins pollués qu’il y a 40 ou 50 ans.

Autre exemple, grâce à une modération efficace, à des bannissements certainement douloureux, les présents forums restent très peu pollués par des trolls ou des robots, et sont en constante amélioration.
;o)


M07

Hors ligne

 

#492 29/05/2018 10h14 → Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   327 

Le Personal MBA - Josh Kaufman

Excellent livre sur la création, le développement, la gestion, la direction d’une entreprise. Son but est de vous apprendre pour seulement 30 €, l’essentiel des concepts enseignés au sein des plus onéreux MBA aux Etats-Unis (plus de 100K$ pour certains).

Le livre explique 254 concepts répartis sur 11 chapitres qui sont :
1. La création de valeur
2. Le marketing
3. La vente
4. Délivrer la valeur
5. La finance
6. L’esprit humain
7. Travailler avec soi-même
8. Travailler avec les autres
9. Comprendre les systèmes
10. Analyser les systèmes
11. Améliorer les systèmes


Ce livre est très bien construit car il décrit chaque concept sur 1 à 3 pages avant de passer au suivant. Il est très séquentiel dans son écriture et permet de s’y retrouver facilement et de se concentrer seulement quelques minutes pour intégrer un concept en peu de pages (et courir l’essayer / l’appliquer si vous en avez l’occasion).

Ce livre fait de vous un généraliste plutôt qu’un spécialiste (chaque concept est synthétisé). Vous pourrez évidemment approfondir chaque concept avec les livres sources cités.

Les 5 premiers chapitres concernent le fonctionnement de toute entreprise, les 3 suivants ciblent celui des humains et les 3 derniers s’articulent autour des "systèmes".

Je trouve Le Personal MBA excellent à lire avant tout projet de création d’entreprise, ou pour améliorer une entreprise, voir même en temps que salarié pour comprendre son entreprise et s’améliorer au sein de son organisation.

Si les futurs auto-entrepreneurs prenaient quelques jours pour lire et digérer ce livre, il y aurait probablement nettement moins de créations d’auto-entreprises et sûrement un meilleur taux de succès. Un article parmi de nombreux (même plus récents).

Un bémol sur le chapitre 5 "Finance", dans lequel je n’ai quasiment rien appris, mais cela tient à mon cursus métier et à la dernière année passée à me former en analyse financière.
J’ai trouvé ce chapitre particulièrement survolé, d’autres lecteurs spécialistes d’autres chapitres diront probablement la même chose des chapitres marketing ou ventes…
Néanmoins je suis certain que les enseignements de ce chapitre dépassent largement les connaissances de nombre d’entrepreneurs et qu’un entrepreneur n’a pas pour objectif d’être un parfait gestionnaire financier. De ce fait, le livre tient sa promesse.

Chapitre 1 La création de valeur : comment définir la valeur, ses 12 formes, comment trouver des idées pour améliorer la vie des autres, les besoins humains, les avantages de la concurrence, l’évaluation d’un marché, la valeur perçue, le cycle d’itération, tester la valeur etc… C’est le chapitre qui vous permet de définir votre offre en vous posant les bonnes questions.

Paul Graham - capital risqueur a écrit :

Faites quelque chose que les gens veulent… Rien n’a plus de valeur qu’un besoin insatisfait en train d’être satisfait. Si vous trouvez un problème que vous pouvez réparer pour un grand nombre de personne, vous avez trouvé une mine d’or.
Une entreprise est un processus lucratif capable d’être répété. Tout le reste est un passe-temps.

Chapitre 2 Le marketing : l’art et la science de trouver des prospects sans trop dépenser, comment attirer l’attention des bonnes personnes, la réceptivité, qu’est-ce qu’une caractéristique remarquable, la finalité d’une offre, la qualification des clients, le désir, la gratuité … Le chapitre des techniques/concepts marketing pour promouvoir la valeur que vous avez à offrir, car aussi géniale soit votre offre, si personne ne le sait, votre entreprise ne peut prospérer.

Chapitre 3 la vente : les techniques et outils d’aide à la vente, comment vendre efficacement gagnant-gagnant sans arnaquer ses clients, trouver une zone d’accord, quelles sont les 4 méthodes de tarification, les monnaies universelles, les 3 dimensions d’une négociation, la vente basée sur la valeur ou sur l’éducation, quelle est la seconde meilleure solution de votre prospect, utiliser un intermédiaire, le principe de réciprocité, les barrières à l’achat, l’inversion du risque. Un excellent chapitre qui fera de vous un bien meilleur vendeur. Comprenez votre client, prospect et vous saurez comment lui faire comprendre que l’achat de votre produit est une réelle bonne chose pour lui.

Jeffrey Gitomer a écrit :

Les gens n’aiment pas qu’on leur force la main mais ils adorent acheter !

Chapitre 4 Délivrer la valeur : distribuer ce que vous avez promis et assurer la satisfaction du client. Les circuits de distribution, le flux sortant, la duplication, la multiplication, la scalabilité, le multiplicateur de force, aller au delà de votre promesse. Comment distribuer efficacement et satisfaire vos clients.

Chapitre 5 La finance : vulgarisation des états financiers, des termes courants et leur utilité. A quoi sert la finance d’entreprise, les ratios utiles, la comptabilité analytique (coûts complets), la valeur du cycle de vie d’un client, les coûts d’acquisition client, coûts fixes, variables, le seuil de rentabilité, le pouvoir d’achat, le point de suffisance, le cycle de trésorerie, la liquidité, l’effet de levier, la hiérarchie des financements et le parallèle avec le contrôle cédé en contre-partie, les coûts irrécupérables etc. Comme expliqué en intro, un chapitre un peu light pour moi… Néanmoins j’ai découvert quelques notions nouvelles, ou plutôt une nouvelle manière de les interpréter et c’est toujours utile d’aborder les choses sous différents points de vue.

Le chapitre 6 traitant de la psychologie humaine est très intéressant, faire le parallèle entre nos comportements instinctifs et le business ne doit pas être automatique pour tous les entrepreneurs !! Une excellente manière de prendre le dessus sur ses concurrents en réfléchissant sciemment à la psychologie de ses clients/prospects.
Certaines méthodes marketing de ce chapitre sont connues mais je n’avais jamais réfléchis au pourquoi de leur existence et de leur efficacité.

Le chapitre 7 porte sur l’organisation personnelle, sur la productivité, l’efficacité. Chapitre orienté psychologie et méthode. Etant assez intéressé par ce sujet, de nombreux concepts ne m’étaient pas inconnus, mais j’ai pu mettre des mots sur des habitudes que j’ai prises au fil du temps en réfléchissant à comment m’améliorer.
Il parle aussi beaucoup de satisfaction personnelle et de méthode pour favoriser le bonheur, c’est assez plaisant de se retrouver dans plusieurs concepts que l’on a acquis tout seul (le piège de la comparaison, le manège du bonheur, l’idéalisation, l’attachement…) mais aussi d’en apprendre de nouveaux auxquels on avait jamais pensé !
Ce chapitre m’a aussi permis de me recentrer mentalement vers mes objectifs personnels, un petit instant à réfléchir : pourquoi je lis ce livre au fait ? Qu’est-ce qui m’a amené ici et ou je veux aller ?

Le chapitre 8 parle du travail avec les autres : clients, fournisseurs, collègues, salariés. Pour travailler efficacement avec les autres et maximiser sa propre réussite, il faut d’abord comprendre les autres. C’est donc aussi le chapitre du management (mais pas que). J’ai aussi pu conceptualiser mes lacunes dans le monde de l’entreprise et j’ai facilement identifié des raisons qui expliquent ma faible rémunération par rapport à d’autres collègues. A moi de changer ou pas, selon ce que j’estime être le plus important, l’argent et le pouvoir ou l’estime de soi et la liberté temporelle "relative"’…. smile Quelques techniques de recrutement sont abordées également (on oublie CV et lettre de motivation évidemment).

Un concept : l’intention du commandant m’a fait tilter. En gros ne dites pas à vos subordonnées quoi faire et comment le faire. Dites leur surtout pourquoi quel est le but. C’est un gros défaut des managers que j’ai pu côtoyer, je demande toujours "dans quel but ?" quand on me demande quelque chose. Non pas que je sois fainéant (quoique…) mais parce qu’on ne peut pas réaliser correctement un travail si on ne comprend pas dans quel but il doit être réalisé, c’est juste impossible de le faire correctement…. Quand "j’encadre" des alternants je fais bien attention à leur expliquer le but, l’objectif en premier lieu, sinon cela me semble impossible de mettre en perspective la demande… Je trouve étonnant que des tas de managers ne soient pas conscients de ça, ils manquent carrément d’empathie…

Le chapitre 9 expose ce que sont les systèmes : les entreprises au sein des marchés - secteurs d’activités - Etats. Comment ils sont interconnectés, quels sont leurs points communs et comment ils sont influencés par leur environnement. Ce chapitre insiste sur l’omniprésence des changements et des incertitudes (Cygnes noirs, prévisionnistes charlatans). Il initie aussi des méthodes d’amélioration continue (cf. 9.5 la contrainte).

Le chapitre 10 parle de l’analyse des systèmes : avant de vouloir améliorer il faut comprendre. Ce chapitre propose de décomposer les systèmes complexes en petites parties plus facile à comprendre. Puis découvrir l’interdépendance qui existe entre ces parties pour former le système dans son ensemble. Il y a par exemple une partie sur les indicateurs clés de performance et j’y retrouve un biais de mon métier de contrôleur de gestion : il est tentant de vouloir faire un énorme tableau de bord avec tout ce que l’on sait facilement mesurer. Alors qu’il est plus efficace de se contenter de quelques indicateurs véritablement utile. "Quelques" dans le sens 5/6 max car au delà ils gaspillent notre attention limitée. L’auteur propose une série de questions à se poser pour identifier ce qui est pertinent de ce qui ne l’est pas, en lien avec les 5 éléments de toute entreprise (les chapitres 1 à 5).

Le chapitre 11 est destiné à l’amélioration des systèmes : l’optimisation, l’élimination de frottements inutiles (et l’introduction de frottements utiles…), le développement de systèmes capables de gérer l’incertitude et le changement, les risques de l’automatisation, méthodologies pour mettre en place des process efficaces.
C’est un chapitre sur l’efficacité plus que la productivité. D’ailleurs il y a même un concept qui se résume en un mot et auquel j’adhère complètement.

PETER DRUCKER, PÈRE DU MANAGEMENT MODERNE a écrit :

Arrêter : Il n’y a rien de plus inutile que de faire efficacement ce qui ne devrait pas être fait du tout.

Le livre se veut être un synthèse de concepts donc il tient bien sa promesse, de nombreuses lectures sont conseillées durant le Personnal MBA afin d’approfondir tel ou tel concept.

Le dernier concept du livre, "Un processus sans fin" offre une citation parfaitement appropriée au Personal MBA :

HENRY DAVID THOREAU, ESSAYISTE ET POÈTE AMÉRICAIN a écrit :

Un livre vraiment bon m’apprend mieux que de le lire. Je dois rapidement le poser et commencer à vivre sur ce qu’il m’évoque. Ce que j’ai commencé par la lecture, je dois le finir par l’action.

Josh Kaufman a écrit :

Se former par soi-même, dans quelque domaine que ce soit, est un Tao, et le Processus est sans fin. C’est le chemin, le voyage lui-même qui est la récompense.

Même des maîtres dans l’art de gagner de l’argent comme Warren Buffett cherchent toujours de nouvelles choses à apprendre. Lorsqu’on lui a demandé, dans le cadre d’une interview avec des étudiants de l’Université de Nebraska-Lincoln, quels superpouvoirs il aimerait avoir, il a répondu : « J’aimerais être capable de lire plus vite. » Le travail quotidien de Warren Buffett consiste essentiellement à lire des rapports financiers et à apprendre de nouveaux concepts dans le but de trouver de nouveaux moyens d’accroître la valeur de son entreprise.

Annexe 1 la liste de lecture par thème du Personal MBA : version online ici. Dans l’annexe du livre, il est précisé quels sont les livres qui ont été traduit en français, très pratique !

Annexe 2 - 49 questions à se poser soit même pour identifier ce que l’on souhaite améliorer dans sa vie personnelle et professionnelle, ce que l’on fait pour et ce que l’on devrait faire. Très intéressant, c’est quelque chose que je ne fais pas assez et ça permet pourtant de prendre de la hauteur.

J’ai l’édition papier et le format ebook, ce dernier contient des tas de liens hypertextes pour les sources et également après chaque concept il y a un lien qui renvoie vers un résumé sur le site de l’auteur (en anglais).

J’ai vraiment adoré ce livre, c’est un bon point de départ pour réfléchir intelligemment à un projet entrepreneurial.

En complément voici la liste des 254 concepts dans l’ordre du livre. sommaire_-_le_personal_mba.doc

Merci encore IH, pour vos parcours d’auto-formation.


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne

 

#493 16/07/2018 16h42 → Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   

Bonjour à toutes et tous,

Avez-vous un bon livre sur le système bancaire à me conseiller svp ?

En français évidemment smile

Mer-ci d’avance !

Dernière modification par Bigem64 (16/07/2018 16h42)

Hors ligne

 

#494 18/07/2018 12h24 → Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   22 

Bonjour

Pour ceux qui, comme quoi, accordent une importance à la qualité du management d’une boite, voici un tour d’horizon sur les stratégies mises en oeuvre dans des boites familiales

Statégie du propriétaire

Sorti en 2012, ce livre fait le point sur les marqueurs des boites familiales et non familiales essentiellement en France (mais aussi Espagne, Portugal).

Statistiques à l’appui, l’impact de la crise 2009 est mesurée et comparée.

Sont évoqués les Bolloré, Ricard, Soufflet, Decaux, Hermès etc …

Bon bouquin, pour prendre un peu de hauteur sur les investissements dans des boites.

Bonne lecture

Hors ligne

 

#495 18/07/2018 23h46 → Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   22 

Bonsoir

Et un dernier book que j’ai lu le mois dernier et qui a été un coup de coeur, tant les recherches sont fouillées, argumentées, documentées.

Le sujet est le Graal de tous les invesseurs dans les boites cotées, à savoir la recherche des x baggers !

Et là, cela vise haut, très haut, puisque sont relatés tous les titres de la cote US qui sont a minima des 100 baggers, voire plus,  comme Berkshire Hathaway et son 18000 baggers sur 55 ans (oui ca fait rêver !!!) .

100 baggers !

Mais un 100 baggers, après tout ce n’est "que" 14%/an , mais pendant 35 ans (vive les intérêts composés !)

Alors comment les dénicher ?

Pour tenter d’y répondre, l’auteur traite une très longue période partant de la fin du XIXéme Siècle à 2014, en passant par les crises de 1929, le E krach de 2000, ainsi que la crise de 2008.

Plusieurs milliers d’historiques de boites cotées ont été repris pour identifier les 100 baggers.

J’ai trouvé ce livre passionnant , parlant de la chute depuis 1929 à 1932 de très belles valeurs  telles General Electric (qui passe de 403 à 8 USD), ou Otis (qui chute de 450 USD à 9 USD), Warner Bros. (64 USD à 0.5 USD), ou de la chute de 90% d’Amazon (91 USD en 1999 à 8 USD en 2001) puis des remontées vertigineuses en 100 baggers et plus de ces boites considérées comme foutues quelques temps avant.

Ainsi l’auteur essaie chapitre par chapitre, de dresser ce portrait robot des potentiels candidats, et de la stratégie d’investissement associée (elle est simple c’est du buy and hold !)

Je vous laisse découvrir les critères communs à toutes ces boites, le maître-mot restant les bénéfices, les bénéfices, toujours les bénéfices, de la croissance rentable, encore et encore.

Et à la fin du livre, il y a une annexe avec tous les titres estampillés 100 baggers et plus ainsi que le temps associé pour faire cette performance.
Certains titres sont devenus des 100 baggers en 12 ans, d’autres en 20/30 ans etc.

Moi qui n’ait pas un gros niveau en anglais, ce livre reste abordable pour qui se débrouille dans cette langue.

Livre que je conseille vivement !

En le refermant, on rêve un peu et on part ausculter ses portafs !

Bonne lecture !

Message édité par l’équipe de modération (19/07/2018 10h18) :
- ajout de balises Url/Société/Quote/Livre
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)
- suppression de la citation du message immédiatement précédent
- anonymisation du message

Hors ligne

 

#496 21/07/2018 10h13 → Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   110 

Bonjour à tous,

Ce post traite des "4 Cavaliers" Facebook, Google, Amazon et Apple qui ont chacun leur file dédiée sur le forum des IH:
- Facebook
- Google
- Amazon
- Apple


Je viens de terminer la lecture de l’oeuvre de Scott Galloway "The Four - The hidden DNA of Amazon, Apple, Facebook, and Google" que j’ai trouvé si riche d’enseignements que je souhaitais vous en souffler un mot.

Signe du temps j’ai basculé dans l’omnicanal en ayant acheté le livre au format Kindle (Amazon) et également au format papier (#alancienne). Ainsi j’ai pu commencer la lecture du livre sur Kindle (#jeveuxtouttoutdesuiteetmoinscher) alors que je transitais depuis ma résidence terne Parisienne vers mon lieu de villégiature plus au Sud. Puis j’ai acheté le livre papier en librairie :-) surtout pour pouvoir le prêter à mes proches en fait (je l’ai pris en français spécialement pour ça alors que je lis d’habitude en anglais) et continuer la lecture soit sur Kindle soit sur papier en fonction d’ou je me trouvais dans la maison.
Rien qu’à cela, j’ai compris la force qu’Amazon avait sur moi…

L’auteur décortique les histoires de chacun des Cavaliers de façon rationnelle et pragmatique, en exposant les forces et faiblesses ainsi que les impacts positifs/négatifs, et dommages collatéraux à l’économie que génèrent ces 4 puissances. Des parallèles sont régulièrement proposés au lecteur et un style très pédagogique est employé. L’auteur étant également un serial enterpreneur, il connait ces sphères (là ou trop de nos universitaires n’ont jamais mis les pieds en dehors de leur labo en France). Ce qui lui permet de puiser dans son expérience personnel et parfois caucasse, ce qui n’est pas sans apporter une touche de légèreté dédramatisante au récit.

Les dernières parties se refocalisent sur nous (en tant que produit de ces 4 firmes) et comment nous pourrions tirer notre épingle du jeu (love it or leave it). De nombreux concepts dont nous autres IH sommes friands (payez-vous en premier, acheter des actifs qui rapportent…) sont énoncés. Les liens vers l’éducation et le sens de la vie sont aussi fait (avec là encore de l’optimisme).

Ce livre se lit rapidement tout en étant à la foi instructif, existentiel et divertissant (c’est assez rare pour être remarqué).

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/5534_41lqr4tmeql_sx329_bo1204203200_.jpg

P.S.: ce post contient un lien d’affiliation

[EDIT] - ajustements suite au déplacement du post dans une file plus adaptée. Merci à la modération

Dernière modification par Dooffy (22/07/2018 08h08)


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne

 

#497 30/07/2018 14h11 → Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   

Bonjour tout le monde !

Je souhaite vous partager 2 livres qui peuvent vous apporter des informations précieuses pour les débutants, comme pour les plus initiés, pour moi les livres apprennent énormément de choses et peu de temps et permettent de gagner un temps précieux dans notre apprentissage :

- L’art du Trading (Thami Kabbaj)
- Psychologie des grands traders (Thami Kabbaj)

Grâce à ses deux livres, j’ai pu apprendre toutes les informations nécessaires à la bourse et au trading en général pour être beaucoup plus confiant dans mes prises de décision, mais également pour tout simplement mieux comprendre les graphiques, la psychologie des marchés financiers, les différents biais psychologiques des investisseurs, la puissance de l’analyse technique des graphiques actions, indices, matières premières etc… soyez patients, car les livres sont quand même assez gros 668 pages et 318 pages, mais ca vaut le coup!

Je suis la chaine YouTube de Mr.Kabbaj depuis un moment, il dispose d’un bon parcours et de nombreux diplômes je n’ai jamais acheter les formations qu’il propose dans l’indépendance financière ainsi que la bourse, pour le moment ca ne m’intéresse pas, mais les livres me suffisent amplement pour l’instant.

Dernière modification par michaelstaudi (30/07/2018 14h12)

Hors ligne

 

#498 30/07/2018 16h29 → Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   247 

Bonjour !

@Michaelstaudi, si je ne m’abuse, les livres et liens que vous avez cités traitent essentiellement de l’analyse technique. Cette dénomination recouvre en fait un Art divinatoire qui cherche à prédire les cours de Bourse par interprétation des graphiques des dits cours.

Est-ce exact ? Si oui, je préfère la Capnomancie (et pourtant je ne suis ni fumeur, ni fumiste).

Dernière modification par M07 (30/07/2018 16h30)


M07

Hors ligne

 

#499 30/07/2018 16h35 → Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Réputation :   

Alors, dans le livre de l’art du trading, l’auteur parle également de l’analyse fondamentale, qui bien sur, est très importantes en bourse. Mais il argumente ses dires, sur l’efficacité de l’analyse technique sur les marchés financiers qui étaient vraiment efficace pour augmenter les probabilités de détecter un essoufflement des cours, surtout pendant les krachs boursiers (il site également l’exemple du crash en Avril 2000) et d’autres. On pourrait croire à du " lavage de cerveau " mais honnêtement, il faut le lire pour bien voir de quoi il parle, preuve à l’appui, c’est extrêmement enrichissant et il ne se prends pas pour un " gourou " ou autre bien au contraire.

Message édité par l’équipe de modération (30/07/2018 17h01)
- suppression de la citation du message immédiatement précédent ( cf notre charte)

Hors ligne

 

#500 30/07/2018 17h04 → Vos livres préférés (finance, développement personnel…) ? (débuter, développement personnel, finance, investissement, livre, meilleur, économie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   232 

M07 a écrit :

@Michaelstaudi, si je ne m’abuse, les livres et liens que vous avez cités traitent essentiellement de l’analyse technique. Cette dénomination recouvre en fait un Art divinatoire qui cherche à prédire les cours de Bourse par interprétation des graphiques des dits cours.

Un article sur le sujet dans le WSJ aujourd’hui : These Hedge Funds Are Doing Great but Don?t Want Your Money  - WSJ

Les meilleurs fonds sont aujourd’hui ceux qui font du trading quantitatif et cela rapporte 35% par an depuis 1990 à Renaissance Technologies d’après l’article. D’accord, ce ne sont pas des outils à la portée de tous mais visiblement ils arrivent à faire beaucoup d’argent avec du trading, beaucoup de jus de cerveau et de l’informatique. Pas mal pour de l’art divinatoire.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech