Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

[+3]    #1 17/02/2021 14h27

Membre
Réputation :   1  

J’ouvre ce topic afin de recueillir des avis sur les restrictions de libertés aux personnes non vaccinés dont on entend de plus en plus parler.  De mon coté, je suis contre l’idée de privation de liberté aux non vaccinés même en ce qui concerne les voyages.

* Tant que l’on n’aura pas prouvé qu’une personne vaccinée n’est pas contaminante, l’argument de la protection des autres ne tient pas.  Un individu habitant à l’autre bout du monde peut très bien venir en France en étant vacciné et nous ramener son variant. Un test négatif est plus indiqué.

* J’ose espérer que tout le monde sera d’avis qu’il n’est pas non plus envisageable de mettre en place ce genre de passeport tant que toute la population n’aura pas eu pas au vaccin.

* Combien de temps le vaccin est il efficace ? Pourra-t-on vacciner l’ensemble de la population à chaque période de fin d’efficacité ?

* Quid des personnes qui ne peuvent se vacciner pour raison médicales ?

Mots-clés : bon sens, liberté, vaccinaton

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #2 17/02/2021 22h48

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   339  

Coco352 a écrit :

J’aimerais que vous ayez raison mais ce que je lis dans les média est certains souhaites que plus rien ne soit possible pour les non vaccinés a part rester chez soi.

"D’après les journaux"
Bon, j’ai rigolé, concrètement, c’est quoi votre inquiétude ?

Que les journaux arrivent à prédire quelque chose de vrai, alors oui, là je serais très inquiet!
Si vous avez un doute, prenez une recherche au hasard, et passez en archive dans google.
Exemple qui me traverse la tête : Coronavirus : faire ses courses avec un masque ne sert à rien

Plus sérieusement les journaux ont besoin de contenus pour occuper le temps d’antenne.
Donc ils disent, tout et sont contraire, faut juste faire du bruit!

De toute façon si ça passait, vous faites quoi ?
Et que pourrez vous faire contre ?

Mon diagnostic est plutôt un état de stress post-Journo-télévisuelle.
Je recommande d’urgence une désintoxication médiatique.
A prendre 24h par jour, à vie.
Ca peux également faire diminuer le stress, la tension et améliorer l’humeur, mais c’est des effets secondaires contre lequel on peux pas faire grand chose. il faudra vous y faire!

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 18/02/2021 12h18

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   381  

Coco352, le 17/02/2021 a écrit :

* Quid des personnes qui ne peuvent se vacciner pour raison médicales ?

Eh oui, on n’en parle pas des masses. Un cas intéressant que je suivrai de près : les personnels de santé (au contact des patients) qui ne peuvent pas se faire vacciner, on va leur interdire de travailler? Pour l’instant, non. En espérant que ça dure.

tigrou a écrit :

Le passeport vaccinal me semble une évidence car tout simplement je ne vois pas d’autres solutions. Quel est le plan B sinon?

Sur le plan B : vacciner ceux qui peuvent l’être et qui l’acceptent + soigner les malades?

Faith a écrit :

Ce passage ne fait que dire que si on a un test positif (donc qu’on est malade), il faut appliquer les gestes barrière. C’est presque une évidence.

Un test positif ne signifie pas qu’on est malade. Ça signifie qu’on a une charge virale détectable. C’est bien pour ça qu’on parle de pré symptomatiques (porteur mais pas malade - mais qui peuvent le devenir), d’asymptomatiques (porteurs pas malades) et de symptomatiques (porteurs et malades). C’est le lot de très nombreux virus (peut être même tous, je ne sais pas). Porteur ne signifie pas nécessairement être malade.

Et comme je sais que vous êtes particulièrement pointilleux sur les études de ce genre :

Faith a écrit :

Covid-19 : pas contagieux, les asymptomatiques ? Gare à une étude sur « 10 millions d?habitants » mal interprétée

Cette étude chinoise portant sur 10 millions de personnes existe bien (…) Cent sept cas positifs asymptomatiques identifiés, aucune contamination observée (…) Plusieurs autres études avaient déjà montré que la contagiosité était proportionnelle aux symptômes. (…) Selon une analyse sur la question, réalisée à Singapour auprès de 628 porteurs du SARS-CoV-2 en isolation et leurs 3 790 proches contacts, publiée dans The Lancet, le niveau de contagiosité des individus symptomatiques est 3,85 fois plus élevé que celui des asymptomatiques.

Dans le lien que vous portez à notre connaissance, la conclusion sur l’étude chinoise n’est pas inintéressante non plus :

[url=https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2021/01/06/covid-19-pas-contagieux-les-asymptomatiques-gare-a-une-etude-sur-10-millions-d-habitants-mal-interpretee_6065361_4355770.html a écrit :

Le Monde[/url]]De ce point de vue, la publication de Nature Communications n’est pas un bon indicateur de la contagiosité des asymptomatiques.

Dernière modification par carignan99 (18/02/2021 12h35)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+2]    #4 18/02/2021 13h00

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   658  

Le "passport vaccinal" me semble bien complique a établir vu que:
- il y a plusieurs vaccins bien différents en % d’efficacité
- on ne sait toujours pas pour combien de temps chaque vaccin marche - donc on va finir pas établir des dates de renouvellement … comment ?
- quelque vaccin que ce soit… ne semble pas totalement empêcher la contagiosité

Perso je doute que ce soit la réponse pour le moment ! Faudrait deja accélérer le rythme des vaccinations pour ceux qui veulent être vaccines et voir l’impact …!

Quand j’ai demande a mon médecin de 38 ans ce qu’il pense des vaccins , il s’est exclamé avec passion : "si j’avais a décider … je vaccinerais toute la population immédiatement" "Encore faudrait il que les vaccins commandés arrivent!"

Certains pays ont commandes d’autres vaccins que ceux acceptes par l’EU … comme de Sinopharm efficace a 91% ou le russe…

La variante sud-africaine semble nécessiter une version différente des vaccins, or elle est deja présente dans une quarantaine de pays et beaucoup plus contagieuse. On attend avec impatience un vaccin très efficace contre cette variante… mais il y pas photo … il y aura d’autres mutations.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #5 18/02/2021 13h04

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   521  

@Faith : Vous confondez, moi je suis le troll pro-IEF et anti-confinement wink Ma seule position sur une fermeture de quoi que ce soit, c’est que tous ceux qui ont peur (vulnérables ou pas) (et leurs aidants s’il y en a) puissent rester chez eux sans pénalité et que ceux qui veulent sortir (vulnérables ou pas) puissent le faire.

Après tout, un diabétique de 90 ans peut préférer risquer de mourir du coronavirus pour profiter de ses derniers jours, plutôt que courir le risque tout aussi réel de ne pas se réveiller un matin en ayant passé son dernier mois enfermé.

Et un jeune adulte impressionnable mais en bonne santé physique devrait aussi pouvoir préserver sa santé mentale en restant télétravailler chez lui.


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 18/02/2021 14h35

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   521  

@MaturinF : Ce que vous dites est juste, mais cette pénurie de lits de réanimation n’a rien à voir avec l’épidémie en soi. C’est l’aboutissement d’un long processus politique, qui fait que notre système hospitalier fonctionne désormais "tout juste" en situation normale et ne peut plus encaisser une situation exceptionnelle.

Un gouvernement au service du peuple devrait travailler d’arrache pied à redresser la barre de ce côté là (que ce soit avec la participation du privé, ou en faisant venir des réanimateurs étrangers, etc…) et le sens civique du peuple (appliquant les "gestes barrières" avec l’inconfort quotidien que cela implique) ne devrait être que cela : du sens civique, temporaire, en attendant que l’Etat remplisse de nouveau correctement la mission pour laquelle il est payé.

Ce qu’on observe actuellement, c’est que ces mesures prises par sens civique deviennent obligatoires et durables tandis qu’on ne crée pas de nouveaux lits, voire que l’on continue d’en supprimer :

Y a-t-il plus de lits de réanimation en France depuis la première vague ? Oui, mais… - Paris (75000)
Hôpitaux & Urgences : Six mois après le Ségur de la santé, « rien ne change » : les soignants appellent à la mobilisation - [Yonne Lautre]

L’Etat semble un bien mauvais médecin, préférant supprimer les symptômes plutôt que traiter la maladie. Ici, ça ressemble à forcer un pauvre type dont la jambe gangrénée pue atrocement à porter en permanence une épingle à linge sur le nez. Astucieux, problème réglé !

Dernière modification par doubletrouble (18/02/2021 14h38)


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 18/02/2021 15h26

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   339  

tigrou a écrit :

La seule question est où sera mis le curseur: voyages à l’étranger, certains lieux publiques ou événements..

Les 1ers échos que j’ai entendu (pré 2nd confinement de souvenir), c’était en résumé une vie normale pour les vaccinés et un confinement pour les non vaccinés.
Mais c’était une vision médiatique, donc à positionner entre la réalité et un scénario hollywoodien.

sissi a écrit :

Quand j’ai demande a mon médecin de 38 ans ce qu’il pense des vaccins , il s’est exclamé avec passion : "si j’avais a décider … je vaccinerais toute la population immédiatement" "Encore faudrait il que les vaccins commandés arrivent!"

Venant d’un médecin, la phrase devrait choquer.
Cela signifie clairement qu’on annihile la logique de bénéfice/risque du médical.
Après le délire sur la chloroquine, un peu de retenue des professionnels seraient plus que le bienvenue.

J’en profite pour aborder une question souvent passé sous silence : pour un individu relativement jeune, avec une vie saine, et en bonne santé, quel est le bénéfice/risque du vaccin ?
Question annexe : dans une société basée sur l’égo-centrisme, pourquoi cet individu devrait accepter un médicament lui étant risqué au profit d’une autre personne ?
C’est pas une polémique, c’est une question sans réponse, mais qui est à l’image de notre société du chacun pour soi.

Coco352 a écrit :

Par contre, je ne peux pas me passer de prendre le métro pour aller travailler et ne me vois pas me faire refuser l’accès à la pizzeria du coin.

Bienvenue chez les personnes qui n’ont pas accepté le passage à 11 vaccins pour leurs enfants : interdits d’école pour non respect du plan vaccinal obligatoire. (source, avant-avant-dernier point)
Donc pourquoi les enfants auraient ils des restrictions de déplacement mais pas les adultes ?

D’ailleurs question pour finir, on parle de vaccin, mais est ce que tout les protagonismes sont à jours des vaccinations "classique" (ROR et DTPC en gros) ?
Non parce que c’est beau de parler des nouveaux vaccins, mais avant de poser la toiture vaccinale, il faudrait pas commencer par les fondations du programme vaccinal !


Edit , @Goodbylenine : Le gouvernement continue de supprimer des lits d’hospitalisation : la carte des hôpitaux concernés
Sujet datant du dernier trimestre 2020…

Dernière modification par gunday (18/02/2021 15h28)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 18/02/2021 17h16

Membre
Réputation :   21  

Le conseil économique social et environnemental a mis en ligne une consultation "pour ou contre le passeport vaccinal":
Pour ou contre le passeport vaccinal?

En page d’accueil, on peut lire les avis opposés de Geoffroy Roux de Bézieux et de Axel Kahn.

Je ne sais pas si le résultat de cette consultation sera utilisé pour prendre une décision (je ne pense pas), mais j’ai quand même participé à, la consultation, on ne sait jamais…


Iuva te et caelum te iuvabit

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 18/02/2021 17h43

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   381  

J’avoue ne pas bien comprendre toutes ces histoires de passeport vaccinal, ne serait-ce qu’en matière d’affaires intérieures.

On m’explique (ou je crois comprendre que c’est l’objectif) que le vaccin va 1) protéger efficacement les personnes vaccinées et 2) peut-être même, une fois le taux de couverture optimal atteint (quel qu’il soit) régler tout ou (une grande) partie du problème.

Donc quel serait l’intérêt d’un passeport vaccinal?
Si le vaccin protège les vaccinés, quel est le souci de les ’mélanger’ avec des non-vaccinés?

A moins que ce ne soit envisagé comme une manière coercitive pour pousser les gens à se faire vacciner? Si c’est ça, il y a plus simple : rendre la vaccination obligatoire.

Et sinon, ceux qui ne peuvent pas se faire vacciner (pour raisons médicales), on en fait quoi? Pour l’instant, on leur fout la paix (par ex. les personnels de santé) et j’espère que ça va continuer…

Dernière modification par carignan99 (18/02/2021 17h45)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #10 18/02/2021 17h47

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   339  

carignan99 a écrit :

A moins que ce ne soit envisagé comme une manière coercitive pour pousser les gens à se faire vacciner? Si c’est ça, il y a plus simple : rendre la vaccination obligatoire.

c’est l’idée : rendre le vaccin obligatoire, mais sans le rendre obligatoire.

C’est comme l’école, le but n’est pas de la rendre obligatoire, mais de faire en sorte qu’elle soit le seul choix éducatif parmi le panel possible.

C’est un peu le nouveau slogan français : ce n’est pas obligatoire, vous pouvez choisir parmi la seule option disponible.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #11 18/02/2021 19h33

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   381  

@JL

à la question ’qu’est-ce qui vous dérange tant dans le fait de vous faire vacciner ?
Vous devez confondre avec quelqu’un d’autre?
Plus tôt je serais vacciné, mieux je me porterais. Je l’ai écris quelque part sur le forum (je sais plus où ; en grattant un peu vous trouverez).
Je suis un peu bête et méchant : je suis les recommandations de mon médecin. Pour ma pomme, le ratio bénéfices / risques est très largement en faveur des bénéfices (mon médecin et le Pr Raoult d’ailleurs sont raccords sur les risques : j’ai très peu de chances d’avoir des nageoires qui me poussent dans le dos à cause du vaccin…moi, ça me va ; source : ici).

Sur le reste : "Le passeport vaccinal permettra justement aux personnes qui ne peuvent pas se faire vacciner d’avoir accès aux lieux où le passeport sera obligatoire, étant entendu que ceux qui ne peuvent pas être vaccinés auront le passeport par dérogation  "
Là vous me perdez. Donc ceux qui ne peuvent pas se faire vacciner pourraient circuler librement. Mais ceux qui ne le souhaitent pas ne pourront pas circuler librement? Donc deux catégories de non-vaccinés?
Ça devient drôlement complexe ce truc.

EDIT : bref, je me fait des nœuds au cerveau pour rien. Comme je l’ai écris en réputation de Gunday finalement tout ça est peut être très simple. Le passeport vaccinal, c’est comme la célèbre ’Contribution Volontaire Obligatoire’, levée par les Interprofessions agricoles. C’est pas obligatoire mais obligatoire…pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué!

Dernière modification par carignan99 (18/02/2021 21h06)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 19/02/2021 02h45

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   521  

Aigri, le 18/02/2021 a écrit :

Avant toutes choses, il me paraît utile de préciser que je ne suis ni pour ni contre basiquement. Et surtout pas du tout intéressé par toute forme de polémique.

Mon post a pour unique but de rappeler les recommandations de l’Assurance Santé, à travers cette intéressante Fiche AMELI.

Je me permet d’insister, ne pas oublier de lire le petit encadré en bas de page intitulé :

Continuer à appliquer les gestes barrières et à respecter l’isolement.

AMELI a écrit :

En l’état actuel des connaissances, les vaccins aujourd’hui disponibles ou en cours de développement réduisent la gravité des symptômes, mais pas la contagiosité. Il faut donc continuer à s’isoler en cas de test positif à la Covid-19, en cas de contact avec une personne positive, ou en cas de symptômes. Les gestes barrières sont toujours à appliquer scrupuleusement. Le port du masque reste recommandé, y compris pour les personnes vaccinées.

Pour info il y a ce jour un pre-print de Pfizer sur la base des données israéliennes qui montre :
- 89.4% de réduction pour les infections
- 93.7% sur les formes symptomatiques
- 93.3% sur les hospitalisations
- 93.9% sur les formes sévères
- 92.9% sur les décès

Le variant britannique était dominant au moment de l’étude.

Dernière modification par Geronimo (19/02/2021 02h57)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #13 19/02/2021 11h09

Membre
Réputation :   11  

Ce sujet est très polémique, et il est facile de se retrouver dans une situation de conflit d’opinion. J’exprime mon opinion juste pour faire reflechir, et non pour offusquer. Je pense qu’avoir des opinions divergents est ce qui fait avancer la reflexion.

Ce qui me surprends le plus, c’est lorsque l’on parle de couts pour la societé, le cout que nous avons payé avec cette crise est bien supérieur a n’importe quel autre solution que l’on aurai pu mettre en place.
Avoir un système médical plus developpé aurai été très très loin en cout de cette crise COVID. Des dizaine de miliards pour confiner, et fermer des commerces. Des lits d’hopitaux en plus sont beaucoup moins couteux.

J’entends bien que des personnes soient interessés par le vaccin et y voient une solution. J’ai moi même été moteur pour que ma grand-mère soit vaccinée.

Mais soyons honnête, est-ce que quelqu’un de jeune et en bonne santé doit se faire vacciner alors que le produit a moins d’un ans de recul?
Ma grand mère a 94 ans. S’il existe des effets long terme je pense que les consequences seront faible… Mais prenons mon exemple, j’ai 31 ans et je suis en bonne santé. Imaginons qu’un effet indesirable du vaccin se manifeste après 3 ans ? 5 ans ou même 10 ?
Il n’est plus à prouver que les grandes entreprises ont déjà été le théatre de corruption, et ce vaccin est une opportunité financière pour des nombreuses entreprises.
Il me semble alors logique de me questionner.

J’ai l’impression que de plus en plus les libertés sont limités pour arriver à un conformisme… Et même si l’on n’y voit pas de danger à court terme. Je pense que sur le long terme, c’est une pente dangereuse…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #14 19/02/2021 12h17

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   164  

Si on voulait être cynique, on pourrait se poser la question : combien cela aurait couté de ne rien faire et de laisser les hôpitaux débordés et les morts s’amoncelés ? A partir de combien de morts c’est rentable de ne rien faire. Si on considère les 85000 morts du Covid et le cout disons de 90k$ (de souvenir - et encore on trouve des couts d’indemnisation des assurances plus bas que ça) pour un mort. Et même si en ne faisant rien on serait arrivé à x2 morts ou x3 ou x10… je ne suis pas sur que ce soit rentable de soigner.

Perso, la question du vaccin ne se pose pas maintenant car je ne suis pas éligible mais dans le futur, c’est sur que ce ne sera pas Astrazeneca le vaccin que je recevrai dans tous les cas.

La vaccination est un acte altruiste/citoyen/pour la société/pour son entourage (rayer la mention qui vous convient) autant que de protection personnelle. Ne pas se faire vacciner c’est participé au fait de ne pas protéger les autres autant que ne pas se protéger.
Du coup, pas de vaccination, c’est aussi alourdir la charge au niveau des hôpitaux. Une personne non vaccinée doit-il supporter les couts de sa décision dans le cas où il infecte autrui ? Une personne qui serait contaminée par une personne non vaccinée pourrait légitimement lui en vouloir (un peu comme les fumeurs passifs…). On est là au frontière de la liberté. Imposer une vaccination ne serait pas liberticide à mon sens puisque jouir de sa liberté ne doit pas nuire à autrui. Dans ce sens, une personne qui ne serait pas vaccinée et qui resterait chez lui respecterait ces convictions et ne viendrait pas nuire à la liberté d’autrui. Bien sur, les personnes qui ne souhaitent pas être vaccinés (moi le premier) n’ont pas envie de rester cloitrer et veulent avoir des interactions. C’est un peu tout le dilemme. Chacun fait en son âme est conscience.

Pas de jugement pour ma part, je n’ai fait que les vaccinations obligatoires (et j’en ai eu beaucoup) et ne fait jamais la grippe. A contrario, j’ai fait une vaccination en vue de protéger mon fils lorsqu’il était à naitre (contre je ne sais plus quoi d’ailleurs). Je suis flexi-vacc en gros smile

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #15 19/02/2021 13h38

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2352  

Sans oublier que "Imaginons qu’un effet indesirable du virus, sur les personnes infectées même si elles étaient  initialement asymptomatiques, se manifeste après 3 ans ? 5 ans ou même 10 ?" devrait alors aussi être pris en compte.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #16 19/02/2021 13h50

Membre
Réputation :   11  

Entendez moi bien, je ne suis pas anti vaccin, je tiens juste à garder l’esprit critique.

Il semble clair que chez certaines personnes il existe des effets à moyen terme assez ennuyants, étant sportif j’ai vu pas mal de sujet sur des sportifs ayant des problèmes à retrouver leur forme physique, des personnes se plaignant d’effet durant dans le temps…

C’est juste que la maitrise avec laquelle on semble accéder à ce vaccin me laisse perplexe. Je vois les medecins prescrires la pillule comme si c’était anodin et pourtant ca ne l’est pas, et ce n’est plus à prouver.
Les choix prit face a cette pandemie on été anarchique et j’ai du mal à croire que d’un côté on soit aussi sachant, le vaccin est fiable ainsi que non nocif pour la santé. Alors que de l’autre on peine a avoir des informations fiable sur ce même virus. On connait une liste de facteurs agravants, mais pas ce qui fait que certaines personnes en bonne santé peuvent être touché durement par ce virus.
On voit tout et son contraire. Ce qui n’amène pas à la confiance a mon sens.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #17 19/02/2021 14h50

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1030  

MaturinF a écrit :

Une non prise en charge des frais médicaux et des congés maladies des patients anti vaccins, à partir du moment ou il est accessible pour tous, serait à mon sens une bonne décision.

Je précise que ça n’augure pas de ma position de pour ou contre le vaccin mais je pense que si l’on vous suit, ça serait une "bonne décision" de laisser sur le carreau les fumeurs, alcooliques, ceux qui font des sports à haut risque ou risqués tout court, tout ceux qui sont responsables de ce qu’il leur arrive de par leur attitude, alimentation ou choix de vie et les laisser se tourner vers le privé pour s’assurer ou régler eux-même leur soins. Je suis persuadé que la CPAM économiserait au moins la moitié de son budget.
Voyez, où mettre la limite ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #18 19/02/2021 15h25

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   381  

MaturinF a écrit :

Donc dans un sens ils ne veulent pas de faire vacciner, se protéger et protéger les autres mais dans l’autre sens s’ils sont hospitalisés ils n’auront rien a payer grâce à la solidarité.

Une non prise en charge des frais médicaux et des congés maladies des patients anti vaccins, à partir du moment ou il est accessible pour tous, serait à mon sens une bonne décision.

Cout d’une journée en réanimation dans les 3000 euros.



Tout le monde serait libre des ses choix mais il faudrait assumer derrière.

Deux choses :

- Concernant l’assurance maladie : bien sûr qu’on paye - au travers de nos cotisations.

- Cet argument de ’il faut assumer ses choix’ dans ce contexte n’a aucun sens. Ou plutôt si mais à ce moment là, il faut en tirer les conséquences et supprimer l’essentiel de l’assurance maladie. Dans la mesure où beaucoup de pathologies et/ou maladies résultent pour tout ou partie de choix individuels :

- je roule trop vite, je me plante
- je mange du big mac et boit des sodas à longueur de journée > je développe des pathologies associées
- je bricole chez moi et m’entaille avec un cutter ou me blesse avec la perceuse ou tombe de l’échelle
- je travaille trop et fait un arrêt cardiaque
- je traverse la rue sans regarder et me fait faucher
- je fume
- je fait trop de sport et me blesse
- je ne lave pas les dents trois fois par jour > caries
- je me baigne à la plage et boit la tasse
- je ne met pas de chapeau en pleine cagne et me prend une insolation
- etc
- etc

Note : je tiens à préciser que la liste ci-dessus est à vocation purement illustrative et que je ne pratique pas la totalité de ces activités…

Dernière modification par carignan99 (19/02/2021 15h30)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #19 19/02/2021 16h19

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   128  

Ce serait d’ailleurs cool que l’ivermectine ou le prozac (ou le plaquenil) marchent. Ce serait encore mieux que le viagra marche d’ailleurs. Ça permettrait de le faire rembourser par la sécu et les vieux mâles fatigués retrouveraient une nouvelle jeunesse. Économiquement, la libération d’ esprits animaux qui en résulterait ne pourrait qu’avoir des effets positifs. Avec un peu de chance ils claqueraient même plus tôt résolvant le problème des retraites.

Dernière modification par Caratheodory (19/02/2021 16h20)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #20 19/02/2021 18h19

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   183  

En ce qui me concerne, cela me hérisse le poil que l’on puisse ne serait-ce qu’imaginer de mettre en place un passeport vaccinal.

C’est typique pour moi de la fausse bonne idée dont l’implémentation ne pourra que créer un monstre juridique et technique.

En terme d’anticipation, je vous conseille de lire "Les Furtifs" d’Alain Damasio. Il y décrit très bien le "technococon" que nous sommes entrain de tisser autour de nous.

Quand il faudra badger pour aller au moindre endroit (service public, parc, restaurant, bar, cinéma, ..) pour le plus grand plaisir du "pigdata" et prendre avec soin les petites pilules que la "commission de validation des traitements obligatoires pour toute personne civique" aura pensé utile ou rémunérateur de mettre à son agenda, alors l’humain n’en sortira pas grandi…

Le livre Globalia de Jean-Christophe Rufin est aussi très instructif. Nous ne sommes plus très loin de ces dystopies, et il ne tient qu’à nous de nous réveiller !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #21 20/02/2021 06h31

Membre
Réputation :   21  

gunday, le 19/02/2021 a écrit :

Sauf que vous vous basez sur l’exagération.

Me reprocher mon "exagération", pour ensuite dérouler un argumentaire expliquant que le la mise en place d’un passeport vaccinal pourrait conduire à une dictature…

gunday, le 19/02/2021 a écrit :

- école républicaine obligatoire (c’est en cours)
- présence obligatoire aux jeunesses macronniennes
- vote obligatoire pour le parti d’état.
- visionnage obligatoire des discours républicains.

…, j’avoue que les bras m’en tombent…

Ce sera pour ma part mon dernier post sur cette file.
Je vous laisse à vos certitudes et vous souhaite, vous et vos proches, de ne jamais être contaminé par le Covid.


Iuva te et caelum te iuvabit

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #22 20/02/2021 09h16

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   381  

bajb a écrit :

L’exagération peut aussi aller dans l’autre sens, et à ces chevaliers de la liberté individuelle, il n’est pas inutile de rappeler qu’une vie en société est basée sur des règles, par définition injustes, incomplètes,… qui s’appliquent à tous, autrement la seule qui prévaut s’appelle la loi de la jungle.

Ils existe en effet des règles, qui s’appliquent à tous. Par exemple en matière de vaccination obligatoire pour les enfants (11 vaccins depuis 2018, trois avant). Comme JeromeLeivrek le rappelle, c’est obligatoire par exemple pour aller en crèche :

JeromeLeivrek a écrit :

Ce qui me dérange c’est d’entendre crier au scandale sur le passeport vaccinal. C’est deja obligatoire pour aller à la crèche depuis belle lurette.

Cela étant, le parallèle qui est fait ici avec le passeport vaccinal dont on parle (Covid) ne me semble pas être pertinent.

C’est obligatoire pour aller en crèche parce que la LOI a rendu ces vaccins obligatoires (Article L3111-2 du Code la santé publique).

Mais sauf erreur de ma part, il n’existe pas de loi qui ai rendu obligatoire la vaccination contre la Covid.

En revanche, il en existe une qui précise que toute personne a le droit de refuser ou de ne pas recevoir un traitement (article Article L1111-4 du Code de la santé publique).

En l’état actuel des choses, un passeport vaccinal serait une vraie honte. Sur quel fondement pourrait-il être mis en place? Pour avoir eu l’audace d’exercer une liberté inscrite dans la loi, de recevoir ou de ne pas recevoir un traitement qu’on est (en l’état) parfaitement libre de recevoir ou non?

Dernière modification par carignan99 (20/02/2021 09h42)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #23 20/02/2021 10h18

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   521  

@gunday : Pour rigoler, entre l’obsession du vélo, les néo-gardes rouges "woke" qui patrouillent les réseaux sociaux et les confessions/excuses publiques auxquelles doivent se livrer les personnes qu’ils épinglent, la fréquence des allocutions publiques (quotidiennes dans certains états américains[1]), les slogans identiques omniprésents (même plus traduits en français - "Stay Home Save Lives" et ses déclinaisons, "Build Back Better" utilisé dans toute la sphère anglo) à la manière des dazibao, les vélleités de main-mise sur la santé (procédures obligatoires) et l’instruction (école obligatoire) des citoyens, possibles systèmes de passeports internes jamais vus en dehors de l’URSS et de la Chine des années dures, les vieilles Républiques occidentales ont l’air bien décidées à devenir "populaires"…

Autre chose qui m’amuse : l’impression qu’ont les "woke" d’être des rebelles, alors qu’ils sont grassement financés par tout le "Système" (grosses multinationales, gouvernements, …) et que leurs idées simplistes sont placardées absolument partout (je n’ai pas de TV mais l’autre jour en regardant une vieille série chinoise sur YouTube, j’ai été sidéré par une pub Toyota où ne figure aucune voiture - juste des nageuses aux jambes amputées. Si je ne connaissais pas la marque, j’aurais supposé qu’il s’agissait d’un prothésiste). Je n’ai jamais vu autant d’images de piqûres de ma vie que depuis quelques mois, et je ne m’étendrais pas sur les campagnes risibles comme celle de Ryanair (d’ailleurs pas assez pure : elle a été annulée car on y voyait des gens sans masques…).

Ryanair ’jab and go’ TV ad banned for encouraging Covid risk-taking | Ryanair | The Guardian

[1] For officials, Newsom’s COVID-19 briefings leave questions  - Los Angeles Times
Andrew Cuomo: Why is New York’s governor facing controversy? - BBC News

Dernière modification par doubletrouble (20/02/2021 10h48)


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #24 22/02/2021 16h28

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   381  

Pour l’instant ce n’est qu’au stade de concept (pas sûr que ça aboutisse) mais voici ce que à quoi pourrait ressembler le passeport vaccinal, dans certains pays : ’no jab, no job’, Pimlico Plumbers to introduce ’no jab, no job’ work contracts

Pour faire simple, le principe est celui-ci : on laisserait aux entreprises (des organisations privées donc) le pouvoir d’obliger (de fait) leurs salariés (ou postulants) à se faire vacciner. En dehors de toute obligation réglementaire, comme par exemple les vaccins obligatoires pour les enfants pour les crèches/écoles ou pour entrer dans certains mays (malaria etc.). En somme, des entreprises auraient un pouvoir de contrôle médical autonome (décorrélé de toute réglementation en la matière) sur leurs salariés, avec moyens de coercition à l’appui.

Mais de grandes âmes nous expliquerons sans doute (de façon docte) que tout ça est pour le bien de l’humanité. Et que promis, juré, craché on sera super vigilant sur le contrôle éthique de ce système. Rien de bien grave en somme. Seuls les idiots ou les inconscients (ou les deux) pourraient s’en émouvoir.

Dernière modification par carignan99 (22/02/2021 17h01)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #25 01/03/2021 13h33

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   521  

@gunday : Vous oubliez le point 3, je vois bien une recrudescence de "COVID parties" de jeunes exaspérés par tout ce cirque et rendus nihilistes par ce qu’ils subissent qui préfèreront avoir le virus plutôt que se soumettre à des tests humiliants chaque semaine pour vivre normalement.

Je crois que les livres d’histoire du futur ne seront pas très tendres avec notre époque - enfin il faut voir qui les écrira wink

Dernière modification par doubletrouble (01/03/2021 13h34)


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur