Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+3]    #1 17/02/2021 14h27

Membre
Réputation :   1  

J’ouvre ce topic afin de recueillir des avis sur les restrictions de libertés aux personnes non vaccinés dont on entend de plus en plus parler.  De mon coté, je suis contre l’idée de privation de liberté aux non vaccinés même en ce qui concerne les voyages.

* Tant que l’on n’aura pas prouvé qu’une personne vaccinée n’est pas contaminante, l’argument de la protection des autres ne tient pas.  Un individu habitant à l’autre bout du monde peut très bien venir en France en étant vacciné et nous ramener son variant. Un test négatif est plus indiqué.

* J’ose espérer que tout le monde sera d’avis qu’il n’est pas non plus envisageable de mettre en place ce genre de passeport tant que toute la population n’aura pas eu pas au vaccin.

* Combien de temps le vaccin est il efficace ? Pourra-t-on vacciner l’ensemble de la population à chaque période de fin d’efficacité ?

* Quid des personnes qui ne peuvent se vacciner pour raison médicales ?

Mots-clés : bon sens, liberté, vaccinaton

Hors ligne Hors ligne

 

#2 17/02/2021 14h39

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   726  

Bonjour,

De la façon dont vous posez le problème, on ne sait pas si vous êtes contre par principe, ou si vous voulez discuter des modalités de mise en œuvre :

Admettons qu’on réponde  un jour positivement à vos quatre items * (oui le vacciné est non contaminant, oui ceux qui ne peuvent pas se faire vacciner auront un passeport quand même etc. etc. ) est-ce que vous serez pour le passeport vaccinal ?

La discussion va donc tout mélanger.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 17/02/2021 14h44

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   340  

Avant d’aller plus loin, je conseillerais une vidéos de défakator sur la couverture vaccinale.
C’est concis et assez bien expliqué.

Pour vous répondre : vacciné, c’est pas une garantie d’immunité.
Même avec un succès de 99%, sur plusieurs millions de personnes vaccinés, certains ne seront pas immunisés.

Un test négatif n’a une valeur qu’à la seconde où il est réalisé.
Pour caricaturer, si à la sortie du test, vous respirez une particule contaminée en allumant votre clope (ou autre c’est un exemple) vous serez contaminé mais aurez un résultat négatif, car contaminé post-test.

Ensuite, l’objectif n’est pas une vaccination totale, juste une couverture vaccinale, pour dans un 1er temps ralentir le virus, et dans un 2nd temps le stopper.
C’est la continuité de la stratégie de l’immunisation collective mise en place depuis 1 ans

Hors ligne Hors ligne

 

#4 17/02/2021 14h53

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   164  

Coco352 a écrit :

J’ouvre ce topic afin de recueillir des avis sur les restrictions de libertés aux personnes non vaccinés dont on entend de plus en plus parler.  De mon coté, je suis contre l’idée de privation de liberté aux non vaccinés même en ce qui concerne les voyages.

* Tant que l’on n’aura pas prouvé qu’une personne vaccinée n’est pas contaminante, l’argument de la protection des autres ne tient pas.  Un individu habitant à l’autre bout du monde peut très bien venir en France en étant vacciné et nous ramener son variant. Un test négatif est plus indiqué.

* J’ose espérer que tout le monde sera d’avis qu’il n’est pas non plus envisageable de mettre en place ce genre de passeport tant que toute la population n’aura pas eu pas au vaccin.

* Combien de temps le vaccin est il efficace ? Pourra-t-on vacciner l’ensemble de la population à chaque période de fin d’efficacité ?

* Quid des personnes qui ne peuvent se vacciner pour raison médicales ?

Juste une remarque en passant mais sachant que les conditions d’entrée sur un territoire et notamment en matière de santé est un droit national (y compris en EU), comment vous allez empêcher des pays d’interdire à une personne d’entrée sur son territoire alors qu’elle vient d’une zone où la couverture vaccinale (ou la circulation du virus) est jugée insuffisante. La seule façon c’est test ou vaccin obligatoire. De facto, votre liberté sera restreinte si vous n’êtes pas vacciné que vous ayez ou pas un accès au vaccin.

Quant à bouger en intra-territoire, là encore, ce genre de mesure est d’autant plus efficace que le nombre de personne vacciné est faible car la protection globale de la population n’est pas atteinte. La question dans ce cas est : confinement pour tous ou passeport de vaccination ? Personnellement, c’est un peu kiff kiff.
Ce type de mesure devient obsolète dès que la couverture est suffisante (en intra-territoire). Les autres pays eux attendront que la France soit jugée "indemne" (indemne est différent de 0 cas) pour alléger les mesures d’accueil des français.

Dernière modification par Kabal (17/02/2021 14h58)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 17/02/2021 16h41

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   521  

Coco352 a écrit :

J’ouvre ce topic afin de recueillir des avis sur les restrictions de libertés aux personnes non vaccinés dont on entend de plus en plus parler.  De mon coté, je suis contre l’idée de privation de liberté aux non vaccinés même en ce qui concerne les voyages.

Vous parlez de liberté, mais il y a toujours eu des conditions pour voyager dans des pays : visa, financières, assurance, vaccination.

Un exemple : pour aller en Guyane (française), une vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire.
En quoi est-ce différent ?

Dernière modification par Geronimo (17/02/2021 16h42)

Hors ligne Hors ligne

 

#6 17/02/2021 16h59

Membre
Réputation :   1  

Outre le fait que la fièvre jaune est peut-être plus dangereuse, c’est différent car malheureusement les privations de libertés dont on entend parler ne s’arrête pas aux voyages (restaurants, transport en commun, cinéma…)

Je peux très bien me résoudre à ne jamais aller dans un pays qui imposerait le vaccin, il y a plein d’endroit sympa en France.  Ce qui m’inquiète ce sont les autres privations de libertés.

gunday a écrit :

Ensuite, l’objectif n’est pas une vaccination totale, juste une couverture vaccinale, pour dans un 1er temps ralentir le virus, et dans un 2nd temps le stopper.
C’est la continuité de la stratégie de l’immunisation collective mise en place depuis 1 ans

J’aimerais que vous ayez raison mais ce que je lis dans les média est certains souhaites que plus rien ne soit possible pour les non vaccinés a part rester chez soi.

Dernière modification par Coco352 (17/02/2021 17h05)

Hors ligne Hors ligne

 

#7 17/02/2021 17h03

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   521  

Coco352 a écrit :

Outre le fait que la fièvre jaune est peut-être plus dangereuse

Et la COVID non ?

Coco352 a écrit :

c’est différent car malheureusement les privations de libertés dont on entend parler ne s’arrête pas aux voyages (restaurants, transport en commun, cinéma…)

Ok mais donc on sort du sujet que vous proposiez initialement.

Bref, je ne vois pas l’intérêt de contribuer, comme le prévoyait justement JL plus haut.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #8 17/02/2021 22h48

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   340  

Coco352 a écrit :

J’aimerais que vous ayez raison mais ce que je lis dans les média est certains souhaites que plus rien ne soit possible pour les non vaccinés a part rester chez soi.

"D’après les journaux"
Bon, j’ai rigolé, concrètement, c’est quoi votre inquiétude ?

Que les journaux arrivent à prédire quelque chose de vrai, alors oui, là je serais très inquiet!
Si vous avez un doute, prenez une recherche au hasard, et passez en archive dans google.
Exemple qui me traverse la tête : Coronavirus : faire ses courses avec un masque ne sert à rien

Plus sérieusement les journaux ont besoin de contenus pour occuper le temps d’antenne.
Donc ils disent, tout et sont contraire, faut juste faire du bruit!

De toute façon si ça passait, vous faites quoi ?
Et que pourrez vous faire contre ?

Mon diagnostic est plutôt un état de stress post-Journo-télévisuelle.
Je recommande d’urgence une désintoxication médiatique.
A prendre 24h par jour, à vie.
Ca peux également faire diminuer le stress, la tension et améliorer l’humeur, mais c’est des effets secondaires contre lequel on peux pas faire grand chose. il faudra vous y faire!

Hors ligne Hors ligne

 

#9 18/02/2021 00h24

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   120  

Avant toutes choses, il me paraît utile de préciser que je ne suis ni pour ni contre basiquement. Et surtout pas du tout intéressé par toute forme de polémique.

Mon post a pour unique but de rappeler les recommandations de l’Assurance Santé, à travers cette intéressante Fiche AMELI.

Je me permet d’insister, ne pas oublier de lire le petit encadré en bas de page intitulé :

Continuer à appliquer les gestes barrières et à respecter l’isolement.

AMELI a écrit :

En l’état actuel des connaissances, les vaccins aujourd’hui disponibles ou en cours de développement réduisent la gravité des symptômes, mais pas la contagiosité. Il faut donc continuer à s’isoler en cas de test positif à la Covid-19, en cas de contact avec une personne positive, ou en cas de symptômes. Les gestes barrières sont toujours à appliquer scrupuleusement. Le port du masque reste recommandé, y compris pour les personnes vaccinées.

Dernière modification par Aigri (18/02/2021 00h28)


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 18/02/2021 08h55

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   570  

Aigri a écrit :

Continuer à appliquer les gestes barrières et à respecter l’isolement.

AMELI a écrit :

En l’état actuel des connaissances, les vaccins aujourd’hui disponibles ou en cours de développement réduisent la gravité des symptômes, mais pas la contagiosité. Il faut donc continuer à s’isoler en cas de test positif à la Covid-19, en cas de contact avec une personne positive, ou en cas de symptômes. Les gestes barrières sont toujours à appliquer scrupuleusement. Le port du masque reste recommandé, y compris pour les personnes vaccinées.

Ce passage ne fait que dire que si on a un test positif (donc qu’on est malade), il faut appliquer les gestes barrière. C’est presque une évidence.

Les organismes de santé insistent sur le fait de continuer à appliquer les gestes barrières surtout pour qu’il n’y ait aucun relâchement dans le port du masque en ce début de vaccination. C’est essentiel pour ne pas se prendre un pic surprise.

Quant à la contagiosité post vaccin, il est faux de dire qu’elle n’est pas réduite. La version la plus honnête est de dire que pour la plupart des vaccins, elle n’a pas été testée (car très pénible), mais que Astrazeneca a quand même fait le test et a obtenu: "Selon les résultats de l’essai publiés en décembre, le vaccin a permis de réduire de près de 60% le nombre d’infections"

Ca fait donc beaucoup moins de malades, donc beaucoup moins de contagion. Ils n’ont cependant pas testé précisément la contagiosité des malades restant mais "pas testé" ne veut pas dire "résultats négatifs".
Surtout que, à ma connaissance, des études ont déjà commencé à montrer qu’un asymptomatique est moins contagieux qu’une personne symptomatique. Les vaccins réduisant drastiquement les symptomes, il semble probable qu’ils réduisent également la contagiosité.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

En ligne En ligne

 

#11 18/02/2021 09h43

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   120  

Faith a écrit :

des études ont déjà commencé à montrer qu’un asymptomatique est moins contagieux qu’une personne symptomatique. Les vaccins réduisant drastiquement les symptomes, il semble probable qu’ils réduisent également la contagiosité.

Vous serait-il possible de citer vos sources s’il vous plait, comme il est d’usage (la charte, notamment le point 10) sur le forum ?


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 18/02/2021 09h49

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   570  

Aigri a écrit :

Vous serait-il possible de citer vos sources s’il vous plait, comme il est d’usage (la charte, notamment le point 10) sur le forum ?

On peut aussi discuter en bonne intelligence, faisant confiance à celui qui parle… ça me paraitrait plus sain.

Covid-19 : pas contagieux, les asymptomatiques ? Gare à une étude sur « 10 millions d?habitants » mal interprétée

Cette étude chinoise portant sur 10 millions de personnes existe bien (…) Cent sept cas positifs asymptomatiques identifiés, aucune contamination observée (…) Plusieurs autres études avaient déjà montré que la contagiosité était proportionnelle aux symptômes. (…) Selon une analyse sur la question, réalisée à Singapour auprès de 628 porteurs du SARS-CoV-2 en isolation et leurs 3 790 proches contacts, publiée dans The Lancet, le niveau de contagiosité des individus symptomatiques est 3,85 fois plus élevé que celui des asymptomatiques.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

En ligne En ligne

 

#13 18/02/2021 11h32

Membre
Réputation :   54  

Le passeport vaccinal me semble une évidence car tout simplement je ne vois pas d’autres solutions.
Quel est le plan B sinon?

La seule question est où sera mis le curseur: voyages à l’étranger, certains lieux publiques ou événements..

Tous les pays en avance sur la vaccination(Israël, UK, Danemark etc.) sont actuellement en train de le mettre en place ou de l’envisager.

Stratégiquement, il semble logique que le gouvernement attende que le vaccin soit accessible à une large partie des Français avant de l’annoncer.

Dernière modification par tigrou (18/02/2021 11h52)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1 / -1]    #14 18/02/2021 11h57

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   522  

Le plan B, c’est de vivre comme on le fait depuis toujours, c’est à dire de pouvoir aller dans un musée ou au pub sans devoir exhiber un Ausweis.

Ou bien peut-être que pour vous rassurer, on pourrait épingler une étoile à six branche (virus et ses protéines spikes stylisées) verte sur la poitrine des non vaccinés, pour que les vaccinés les repèrent de loin et puissent changer de trottoir à leur approche.

@LeZig, désolé si ma blague a fait un four… j’imagine que de nos jours un juif n’a plus le droit de faire un peu d’humour noir, car c’est de l’appropriation culturelle ? wink

Dernière modification par doubletrouble (18/02/2021 13h13)


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #15 18/02/2021 12h18

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   381  

Coco352, le 17/02/2021 a écrit :

* Quid des personnes qui ne peuvent se vacciner pour raison médicales ?

Eh oui, on n’en parle pas des masses. Un cas intéressant que je suivrai de près : les personnels de santé (au contact des patients) qui ne peuvent pas se faire vacciner, on va leur interdire de travailler? Pour l’instant, non. En espérant que ça dure.

tigrou a écrit :

Le passeport vaccinal me semble une évidence car tout simplement je ne vois pas d’autres solutions. Quel est le plan B sinon?

Sur le plan B : vacciner ceux qui peuvent l’être et qui l’acceptent + soigner les malades?

Faith a écrit :

Ce passage ne fait que dire que si on a un test positif (donc qu’on est malade), il faut appliquer les gestes barrière. C’est presque une évidence.

Un test positif ne signifie pas qu’on est malade. Ça signifie qu’on a une charge virale détectable. C’est bien pour ça qu’on parle de pré symptomatiques (porteur mais pas malade - mais qui peuvent le devenir), d’asymptomatiques (porteurs pas malades) et de symptomatiques (porteurs et malades). C’est le lot de très nombreux virus (peut être même tous, je ne sais pas). Porteur ne signifie pas nécessairement être malade.

Et comme je sais que vous êtes particulièrement pointilleux sur les études de ce genre :

Faith a écrit :

Covid-19 : pas contagieux, les asymptomatiques ? Gare à une étude sur « 10 millions d?habitants » mal interprétée

Cette étude chinoise portant sur 10 millions de personnes existe bien (…) Cent sept cas positifs asymptomatiques identifiés, aucune contamination observée (…) Plusieurs autres études avaient déjà montré que la contagiosité était proportionnelle aux symptômes. (…) Selon une analyse sur la question, réalisée à Singapour auprès de 628 porteurs du SARS-CoV-2 en isolation et leurs 3 790 proches contacts, publiée dans The Lancet, le niveau de contagiosité des individus symptomatiques est 3,85 fois plus élevé que celui des asymptomatiques.

Dans le lien que vous portez à notre connaissance, la conclusion sur l’étude chinoise n’est pas inintéressante non plus :

[url=https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2021/01/06/covid-19-pas-contagieux-les-asymptomatiques-gare-a-une-etude-sur-10-millions-d-habitants-mal-interpretee_6065361_4355770.html a écrit :

Le Monde[/url]]De ce point de vue, la publication de Nature Communications n’est pas un bon indicateur de la contagiosité des asymptomatiques.

Dernière modification par carignan99 (18/02/2021 12h35)

Hors ligne Hors ligne

 

#16 18/02/2021 12h35

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   570  

carignan99 a écrit :

Un test positif ne signifie pas qu’on est malade. Ça signifie qu’on a une charge virale détectable. C’est bien pour ça qu’on parle de pré symptomatiques (porteur mais pas malade - mais qui peuvent le devenir), d’asymptomatiques (porteurs pas malades) et de symptomatiques (porteurs et malades).

Désolé, mais un porteur qui héberge la maladie et dans lequel elle prolifère EST malade, qu’il ait des symptômes ou pas.
Une personne en début de SIDA ou de cancer n’a aucun symptôme, il n’en est pas moins malade (et contagieux pour le premier).


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

En ligne En ligne

 

#17 18/02/2021 12h40

Membre
Réputation :   1  

Geronimo, le 17/02/2021 a écrit :

Ok mais donc on sort du sujet que vous proposiez initialement.

On ne sort pas du sujet que je voulais proposer initialement car je ne souhaitais me limiter aux voyages.  J’ai vraisemblablement mal rédigé mon post et le regrette.

Mon inquiétude est comme l’indique tigrou ou sera placé le curseur.  Je peux me résigner à ne jamais aller en Israël ou en Suède.  Je n’avais pas l’intention de m’y rendre de toute façon et il y a tant d’endroits sympa en France.  Par contre, je ne peux pas me passer de prendre le métro pour aller travailler et ne me vois pas me faire refuser l’accès à la pizzeria du coin.

gunday, le 17/02/2021 a écrit :

De toute façon si ça passait, vous faites quoi ?  Et que pourrez vous faire contre ?

Malheureusement pas grand chose mais il y a quand même une élection présidentielle l’année prochaine.  Je peux voter pour le candidat qui limitera les restrictions de libertés aux seuls voyages.

Hors ligne Hors ligne

 

#18 18/02/2021 12h41

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   381  

Faith a écrit :

carignan99 a écrit :

Un test positif ne signifie pas qu’on est malade. Ça signifie qu’on a une charge virale détectable. C’est bien pour ça qu’on parle de pré symptomatiques (porteur mais pas malade - mais qui peuvent le devenir), d’asymptomatiques (porteurs pas malades) et de symptomatiques (porteurs et malades).

Désolé, mais un porteur qui héberge la maladie et dans lequel elle prolifère EST malade, qu’il ait des symptômes ou pas.
Une personne en début de SIDA ou de cancer n’a aucun symptôme, il n’en est pas moins malade (et contagieux pour le premier).

Ben non, justement. Le Sida que vous évoquez est un très bon exemple, bien documenté et résumé ici (en gras = surligné par moi) :

[url=https://www.sida-info-service.org/difference-vih-sida/ a écrit :

sida infos services[/url]]L’organisme n’est pas capable d’éliminer complètement le VIH. Cependant, quand quelqu’un a le VIH, il ne va pas être malade tout de suite car le VIH met en général plusieurs années avant d’entamer sérieusement les défenses immunitaires. On ne parle de sida que lorsqu’une personne développe une maladie opportuniste.

Dans ce cas, on distingue le virus (VIH) de la maladie (Sida).

Les virus c’est ainsi : porteur ne signifie pas qu’on est malade (i.e. qu’on développe une maladie).

Dernière modification par carignan99 (18/02/2021 12h46)

Hors ligne Hors ligne

 

#19 18/02/2021 12h48

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   522  

Désolé mais ces joutes verbales sur la limite précise entre porteur, asymptomatique et malade me font trop penser à la phrase "Tout bien portant est un malade qui s’ignore" de Jules Renard smile

J’espère que dans un an ou deux, quand la poussière sera retombée, on reviendra au bon sens d’avant et qu’on arrêtera collectivement de considérer chaque passant comme une arme biologique en puissance.

Le pire c’est ces pauvres gosses qu’on force à mettre un masque et rentrer dans le délire psychotique des adultes. Quelle enfance, à devoir endurer des retards de développement[1] et considérer ses copains/copines comme des pestiférés dont il ne faut pas trop s’approcher - alors que le risque pour eux est nul.

[1] source "woke" de rigueur : Une épidémie de retards de développement à venir chez les enfants? | HuffPost Québec

Dernière modification par doubletrouble (18/02/2021 12h57)


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#20 18/02/2021 12h54

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   570  

carignan99 a écrit :

Les virus c’est ainsi : porteur ne signifie pas qu’on est malade (i.e. qu’on développe une maladie).

Soit. Alors remplacez "malade" par "porteur" dans mon post initial.

Dernière modification par Faith (18/02/2021 13h00)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

En ligne En ligne

 

Favoris 1   [+2]    #21 18/02/2021 13h00

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   658  

Le "passport vaccinal" me semble bien complique a établir vu que:
- il y a plusieurs vaccins bien différents en % d’efficacité
- on ne sait toujours pas pour combien de temps chaque vaccin marche - donc on va finir pas établir des dates de renouvellement … comment ?
- quelque vaccin que ce soit… ne semble pas totalement empêcher la contagiosité

Perso je doute que ce soit la réponse pour le moment ! Faudrait deja accélérer le rythme des vaccinations pour ceux qui veulent être vaccines et voir l’impact …!

Quand j’ai demande a mon médecin de 38 ans ce qu’il pense des vaccins , il s’est exclamé avec passion : "si j’avais a décider … je vaccinerais toute la population immédiatement" "Encore faudrait il que les vaccins commandés arrivent!"

Certains pays ont commandes d’autres vaccins que ceux acceptes par l’EU … comme de Sinopharm efficace a 91% ou le russe…

La variante sud-africaine semble nécessiter une version différente des vaccins, or elle est deja présente dans une quarantaine de pays et beaucoup plus contagieuse. On attend avec impatience un vaccin très efficace contre cette variante… mais il y pas photo … il y aura d’autres mutations.

Hors ligne Hors ligne

 

#22 18/02/2021 13h00

Membre
Réputation :   41  

Faith a écrit :

Une personne en début de SIDA ou de cancer n’a aucun symptôme, il n’en est pas moins malade (et contagieux pour le premier).

Une personne porteuse du VIH n’a pas nécessairement le SIDA, qui est défini par l’apparition d’une pathologie opportuniste ou un taux/nombre absolu de lymphocytes CD4 inférieur à un seuil défini.

https://www.msdmanuals.com/fr/professio … umaine-vih

Une personne porteuse du VIH n’est pas nécessairement contagieuse. Pour être contagieux, il faut que la charge virale soit supérieure à un certain seuil.

https://preventionsida.org/fr/ressource … us-le-vih/

Un porteur qui héberge un agent pathogène, covid ou autre, n’est pas nécessairement malade. Il peut être porteur asymptomatique. Et il n’est pas nécessairement contagieux non plus.

Si vous avez déjà fait de l’herpès, le virus est toujours dormant au sein de certaines de vos cellules. Vous considérez vous malade pour autant ?

Dernière modification par MilfordSound (18/02/2021 13h02)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #23 18/02/2021 13h04

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   522  

@Faith : Vous confondez, moi je suis le troll pro-IEF et anti-confinement wink Ma seule position sur une fermeture de quoi que ce soit, c’est que tous ceux qui ont peur (vulnérables ou pas) (et leurs aidants s’il y en a) puissent rester chez eux sans pénalité et que ceux qui veulent sortir (vulnérables ou pas) puissent le faire.

Après tout, un diabétique de 90 ans peut préférer risquer de mourir du coronavirus pour profiter de ses derniers jours, plutôt que courir le risque tout aussi réel de ne pas se réveiller un matin en ayant passé son dernier mois enfermé.

Et un jeune adulte impressionnable mais en bonne santé physique devrait aussi pouvoir préserver sa santé mentale en restant télétravailler chez lui.


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#24 18/02/2021 13h59

Membre
Réputation :   4  

Vous oubliez dans votre exemple que le diabétique ou le jeune quand ça fera 30 jours qu’il est en réanimation après avoir attrapé le covid il aura empêché combien de personnes de 40 50 ou 60 ans avec un cancer, une insuffisance cardiaque ou autres de se faire traiter chirurgicalement car leur opération a été repoussée faute de place en réa.

En tout cas je suis vacciné sans aucun effet indésirable, n=1 mais si ça peut déjà rassurer quelques un d’entre vous. La semaine prochaine prise de sang pour voir si les anticorps sont bien présents dans le cadre d’un essai clinique!

Dernière modification par MaturinF (18/02/2021 14h08)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #25 18/02/2021 14h35

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   522  

@MaturinF : Ce que vous dites est juste, mais cette pénurie de lits de réanimation n’a rien à voir avec l’épidémie en soi. C’est l’aboutissement d’un long processus politique, qui fait que notre système hospitalier fonctionne désormais "tout juste" en situation normale et ne peut plus encaisser une situation exceptionnelle.

Un gouvernement au service du peuple devrait travailler d’arrache pied à redresser la barre de ce côté là (que ce soit avec la participation du privé, ou en faisant venir des réanimateurs étrangers, etc…) et le sens civique du peuple (appliquant les "gestes barrières" avec l’inconfort quotidien que cela implique) ne devrait être que cela : du sens civique, temporaire, en attendant que l’Etat remplisse de nouveau correctement la mission pour laquelle il est payé.

Ce qu’on observe actuellement, c’est que ces mesures prises par sens civique deviennent obligatoires et durables tandis qu’on ne crée pas de nouveaux lits, voire que l’on continue d’en supprimer :

Y a-t-il plus de lits de réanimation en France depuis la première vague ? Oui, mais… - Paris (75000)
Hôpitaux & Urgences : Six mois après le Ségur de la santé, « rien ne change » : les soignants appellent à la mobilisation - [Yonne Lautre]

L’Etat semble un bien mauvais médecin, préférant supprimer les symptômes plutôt que traiter la maladie. Ici, ça ressemble à forcer un pauvre type dont la jambe gangrénée pue atrocement à porter en permanence une épingle à linge sur le nez. Astucieux, problème réglé !

Dernière modification par doubletrouble (18/02/2021 14h38)


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur