Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

[+1]    #1 09/02/2021 14h02

Membre
Réputation :   37  

Même si je pense qu’en plus d’être difficile, la pratique de l’investissement actif n’est pas la meilleure utilisation de mon temps libre, force est de constater que le sujet m’intéresse depuis des années. Je suis à la base un investisseur passif  (cf ma présentation) et je crois toujours qu’il est très dur de battre les indices après taxes et frais sur le long terme, mais j’ouvre néanmoins cette file pour vous présenter mon portefeuille d’actions et ainsi me couvrir de honte si je le mérite ou de gloire(si je suis chanceux) et par la même occasion coucher par écrit ma façon de voir les choses.

Pendant  le premier confinement j’ai complété mes connaissances en terme de lecture de résultats, d’analyse qualitative et de valorisation et que j’ai franchi le pas de façon un peu plus sérieuse que mes précédents essais à l’occasion de cette année 2020 inoubliable. A partir de mai , j’ai re-alloué mon portefeuille 100 % ETF en grande partie vers un portefeuille concentré d’actions en direct.

Le but de mon de ce portefeuille est de faire significativement  (5 %) mieux qu’un ETF World à bas frais sur le long terme après taxe et frais.

Je me base sur une approche qualitative, de sociétés que je comprends,  avec des bons retours sur capitaux,  un endettement modéré (super original, je sais ! ) en me basant sur les enseignements de Charlie Munger, Peter Lynch et Phil Fisher qui sont bien synthétisées par le livre plus récent «100 baggers» de Chris Mayer. Le résultats opérationnels doivent présenter une croissance probable dans un futur à moyen ou long terme.

J’investis soit dans des sociétés extraordinaires à prix ordinaire pour le long terme (mon Graal, mais je dois lutter contre une radinerie ancienne que j’essaie de combattre depuis des années) ou dans des sociétés plus ordinaires ou décotes mais vendues à un prix bien plus bas dans une optique plus court/moyen terme (2 à 3 ans).

Je n‘investis que dans des convictions fortes avec un potentiel élevé au regard de mon analyse, parce que je suis assez faignant, et qu’il il y a des retours décroissants si on diversifie un portefeuille vers des positions de moins en moins  intéressantes. Dans le pire des cas, si page blanche il y a, je peux acheter un ETF.

Après réflexion  et lectures des enseignements des maîtres, j’ai choisi d’avoir un portefeuille  relativement concentré avec une position initiale minimale de 5% et maximale de 25% ce qui aide à me prémunir contre les analyses bâclées et les spéculations à la petite semaine.
J’essaie de prémunir contre des biais cognitifs bien connus comme le biais d’ancrage (ne pas solder une position en perte si l’analyse initiale était erronée ou on contraire ne pas renforcer une position si la conviction est devenue encore plus forte par réticente à augmenter son PRU.

Je pense a travers mes lectures m’être fait une idée plus claire de quand vendre même si cela reste théorique à ce stade. En général les investisseurs on tendance à vendre trot tôt leurs position gagnantes (et à s’accrocher à leur positions perdantes) et à se priver ainsi de la partie la plus intéressante de la magie des intérêts composés, à savoir la fin. Pour mes positions long terme  je ne vendrai pas si elles ont dépassé leur valeur intrinsèque. Par contre si la qualité du business se détériore (ralentissement durable de la croissance , problème de management, perte de l’avantage compétitif) la question dépassionnée de la vente doit se poser.

Je vais donc essayer de faire preuve d’une des qualités apparemment indispensables de l’investisseur à savoir la patience , et de résister à l’envie de faire quelque chose d’inutile au mieux et de néfaste au pire.
Sans plus attendre et devant l’impatience de la foule déchaînée je vous dévoile mon portefeuille :

Focus Home Interactive 23 % premiers achats en juin  2020 à 24 €
AEFFE 13 % , premiers achats en novembre 2020 @ 0,74 €
Advance Nanotek 9 % , premiers achats en décembre 2020 @ 4,9$AUS
Renault 6 % premiers achats en juin à 2020 27 €
We.Connect 5 % , premiers achats en juin 2020à 11 €
LVMH +CDI 6 % , premiers achats en mai 2020 à 335€

ETF US SP 500 20%
ETF Europe 8%


Cash 11%


Dettes  -17 % (TAEG 1 % et 0%)

Rendez vous en mai pour la mesure de la performance annuelle de la partie action et la comparaison à l’indice monde Large ou avant pour mes thèses lumineuses sur ces sociétés !

Dernière modification par MartyFunkhouser (18/02/2021 12h29)

Mots-clés : concentration, garp, portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 19/02/2021 12h00

Membre
Réputation :   37  

Petit update que je m’efforcerai de faire à chaque mouvement (afin de devoir justifier chaque action inutile ou néfaste).
Achat pour 5 % du portefeuille de la société d’édition de jeux vidéo polonaise Playway, modèle unique assez hallucinant, croissance et retour sur capitaux incroyables, certes le prix  (EV/EBIT vers 30 ) n’est pas extraordinaire, mais c’est une position long terme. J’ai réduit en contrepartie ma portion d’ETF.
Je n’ai pas de société autre dans le viseur à ce stade. Je compte renforcer Advance Nanotek vers 3.5 mais la plupart de mes liquidités sont sur mon PEA.

Advance Nanotek 7 %
AEFFE 13 %
LVMH/CDI 6 %
Focus Home Interactive 24 %
WE.Connect 5 %
Renault 6 %
Playway 5 %

ETF Europe 3 %
ETF SP500 20 %

Liquidités 11 %

Dernière modification par MartyFunkhouser (19/02/2021 12h02)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 03/03/2021 09h31

Membre
Réputation :   112  

Qu’est-ce qui vous a poussé à être à la fois sur LVMH et sur CDI ?

Hors ligne Hors ligne

 

#4 03/03/2021 11h29

Membre
Réputation :   37  

En un mot : l’avidité. Essayer de capturer une décote sur les actifs de CDI. Autant vous dire que j’étais largement en dehors de mon cercle de compétence , n’ayant qu’une compréhension ultra superficielle des raisons de cette décote. Bien sur, le dieu des marché m’a puni pour mon péché en aggravant cette "décote" et je l’en remercie !
Une spéculation à la petite semaine pour quelques pourcents, à laquelle je tenterai de m’abstenir à l’avenir en ne me concentrant que sur les "gros coups" que je comprends bien.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 03/05/2021 08h38

Membre
Réputation :   37  

Chose promise, chose due, je reviens pour partager les résultats de la première année de mon portefeuille d’actions. Comme précisé plus au mon but est de faire 5 % annualisé de mieux sur le long terme  (Évolution de la valeur de la part, verdict dans 5 ans) que l’ETF Lyxor MSCI World capitalisant en euros (frais les plus bas du marché à 0,12 %), après tous frais (courtage, frais de change, retenues à la source, impôts sur les plus values) que je n’aurais pas encourus avec un ETF.

Cet objectif est ambitieux, voir irréaliste, surtout que:
1. Mon expérience et mon cercle de compétence sont très limités.
2. Je compte consacrer relativement peu de temps (2h par semaine, pas le week end) à cette activité.

Néanmoins ces contraintes peuvent peut-être faire ma force et comme  précisé plus haut, au vu de la lecture de mes maîtres, l’inactivité, couplée à  des actions rares  mais conséquentes lorsque , telle un miracle, une véritable conviction se présente à moi,semble être une des clés de la réussite.

Petit récapitulatif du bon et du moins bon de cette première année :

Le mauvais :
Trop de temps consacré à lire des forums, parcourir internet, plutôt qu’a faire de la véritable recherche (lire des rapports annuels, examiner des comptes).
J’ai manqué de patiente  lors de l’achat de mes 2 derniers sociétés, que je considère comme extraordinaires mais ou j’ai constitué des positions trop grosses à des valorisations juste correctes.

Le bon :
Je suis en paix presque parfaite avec les règles que je me suis fixé depuis l’été 2020 en terme de taille de positions (sujet qui est assez rarement discuté mais primordial à mon sens).
J’ai réussi à lutter contre le bais d’ancrage sur PRU. Je pense que nombre de fortunes ne sont pas faites à cause de petites positions dont la thèse s’améliore et se confirme avec le temps, mais que l’on ne renforce pas  pour ne pas faire monter son PRU et diminuer son pourcentage de gains affiché sur son ,courtier et -éventuellement- sur twitter ou des forums qui flatte notre égo. Le PRU est de toute façon un concept stupide car il ne prends pas en compte la valeur temps. J’ai ainsi renforcé jusqu’à avoir une taille maximale de position de 25% mon investissement dans ma plus grande conviction , qui a quasi triplé depuis mes premiers achats.

Concernant mon process :
J’ai réussi a écrire une thèse d’investissement pour les 3 derniers de mes investissements, je m’efforcerai de le faire avant chaque nouveau passage à l’acte. Je compte publier 2 nouvelles présentations dans les semaines et mois a venir sur ce forum .
Je crois avoir bien défini ce que je recherche dans une entreprise ( avantage concurrentiel, management transparent est aligné avec moi, retour sur capitaux élevé, peu de dettes, croissance CA et résultats).
J’ai constitué  et imprimé un fichier d’environ 1000 sociétés qui correspondent à la partie quantifiable de ces critères grâce au screener du Financial Times. Je parcours au fur et à mesure cette liste et en élimine la plupart des noms ( si je ne comprend pas rapidement le potentiel avantage concurrentiel, ou que le dossier est trop compliqué pour moi) , j’inscris ce qui reste sur une watchlist.
Il me reste  a trouver un système simple (Google docs ?) pour me prévenir quand les prix des actions de ma watchlist passent sous un certain seuil.

Le portefeuille :
Malgré sa concentration il est relativement diversifié en termes de secteurs(Jeux Vidéos, Luxe, Distribution informatique, Constructeur auto cyclique, Matériaux spécialisés)  (surtout qu’il me reste 20% en ETF  SP500) .  Il est composé de 7 valeurs. J’ai vendu une seule valeur au cours de l’année dernière, Hermes, parce qu’à l’époque où je me suis forgé une opinion sur la taille optimale de mes positions le cours de ma petite position ne me permettait pas d’envisager un renforcement  serein.
Depuis mon denier post, j’ai seulement renforcé l’action playway le 30/04 à 451 zlotys (vente du meme montant ETF Europe pour compenser).

Sauf LVMH/CDI les sociétés de de mon portefeuille me semblent encore de bonnes affaires au cours actuel.

Portefeuille au 30/04/2021 :

790 Focus Home Intercative 26 %
24000 AEFFE 13 %
6400 Advance Nanotek 7%
18 Christian Dior 5 %
6 LVMH 2 %
322 Renault 5 %
528 We.Connect 5%
105 Playway 5%


2735 ETF BNP Paribas SP 500 20 %
150 ETF Amundi MSCI Europe 2 %


Cash 10%

L’évolution de la valeur de la part  du portefeuille action (sans ETF,calculée avec le Bobbleheads Return Spreadsheet) est de 93,5 % du 30 avril 2020 au 30 avril 2021, mon benchmark l’ETF Lyxor MSCI World capitalisant est à + 29 %sur la même période. L’IRR du portefeuille ressort à 74,8 % .
Au plaisir de lire vos commentaires et remarques mérités sur ma chance du débutant.

Dernière modification par MartyFunkhouser (03/05/2021 15h45)

Hors ligne Hors ligne

 

#6 03/05/2021 14h54

Membre
Réputation :   48  

Bonjour,

Serait il possible de connaitre la performance de votre portefeuille depuis le 01/01/2021 ?

Merc.i par avance.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 04/05/2021 18h46

Membre
Réputation :   37  

Bonjour, +5.7 % je crois, c’est demandé gentiment donc je vous réponds, mais je ne posterai plus de performance autre qu’annuelle, qui est déjà un laps de temps bien trop court pour se faire une opinion sur la performance d’un portefeuille, à mon humble avis !

J’en profite pour apporter une correction concernant la performance du Lyxor MSCI World qui est de 32.3% sur la période  (selon le site lyxor NAV le 30/04/2020 à 9.24€ et 12.22€ le 30/04/2021)

Dernière modification par MartyFunkhouser (04/05/2021 18h55)

Hors ligne Hors ligne

 

#8 04/05/2021 20h30

Membre
Réputation :   48  

C’est gentil d’avoir répondu.

Pour peu que vous ayez une performance décente en 2021, ce que je vous souhaite, vous surperformerez encore le Lyxor MSCI World dans un an.
Il en sera probablement encore de même dans deux ans, trois ans, voir quatre, et ce même si vous sous performez le Lyxor MSCI World ces quatre prochaines années de quelques pourcents, si aucune de vos valeurs surpondérées ne prend un gros bouillon.

Peut on dire que vous aurez surperformé le world sur 5 ans si vous faites 5% de moins chacune de ces 4 prochaines années ? Dans l’absolu, oui, dans la réalité, je ne le pense pas. Vous serez juste parti avec une grande longueur d’avance grâce à vos débuts tonitruants d’investisseur dûs à la très grosse plus value en cours sur Focus Home Interactive.

Publier chaque mois le comparatif de performance permet à mon humble avis d’avoir un bien meilleur reflet de la performance réelle, et aussi éventuellement de remarquer si l’on surperforme plutôt lors d’un marché baissier ou haussier.

Cordialement

Hors ligne Hors ligne

 

#9 05/05/2021 13h36

Membre
Réputation :   37  

Je vous rejoins partiellement sur vos interrogations, néanmoins je ne pense pas que l’on puisse exclure une année  au prétexte que la performance vient  pour sa plus grande partie de ma plus grosse position (même si LVMH, We Connect et AEFFE ont aussi très bien marché), c’est un peu ce que je recherche en prenant une approche concentrée. Si dans 2 mois focus décroche de 75 %, je ne l’exclurai pas non plus de l’analyse.

Mais effectivement il n’y a pas trop d’intérêt pour moi a continuer l’investissement actif si je sous performe dans toutes les années qui suivent la première.

Par contre je ne vous rejoindrai pas sur la publication mensuelle des résultats, pour moi, en plus d’être fastidieux et chronophage, il y a bien trop de variance sur ce type d’échelle temporaire pour en tirer quelconque conclusion (pour mon type d’investissement). Pour le choix de la périodicité de publication je me contente de copier les maîtres ( Buffet, Terry Smith and co )

Le véritable biais que j’ai, par contre, c’est qu’au moment de formuler mon objectif (février 2021), j’étais influencé par les bonnes performances initiales du portefeuille. Je vais donc réfléchir à  faire débuter mon benchmark au moment où j’ai formulé par écrit mes objectifs, ou, plus simple, le 30 avril 2021.

Merci pour vos remarques qui m’ont permis d’avancer dans mes réflexions.

Dernière modification par MartyFunkhouser (05/05/2021 15h59)

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de martyfunkhouser"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur