Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Warner Bros Discovery sur nos screeners actions.

[+3]    #1 06/02/2021 19h12

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   440  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

La société Discovery inc (DISCK).

Disco est un distributeur et producteur de contenus non scénarisés  à faible coût de production .

Capitalisation : 20 milliards.
Une dette nette d’environ 14 Milliards.
Un bilan de bonne qualité, une dette remboursable en moyenne dans 15 ans et un taux moyen de moins de 5%.
Cette société génère plus de 3,1 Milliards de FCF après impôts.
Une bibliothèque de 300 000 heures de contenu.
Ils gagnent des parts de marché.

Avec 11 Milliards de chiffre d’affaires la société arrive a sortir 3 Milliards de Cash par an  c’est énorme .
Comment cela est possible ? Tout simplement car Discovery est un distributeur et producteur de contenus non scénarisés  à faible coût de production .
Tous les reportages, les documentaires que Discovery réalisent et produit ne reviennent pas très chères et rapportent beaucoup d’argent d’autant plus qu’ils se vendent facilement à l’étranger .
Actuellement Netflix, Amazon, OCS dépensent des milliards chaque année pour acheter et produire du contenus scénarisés (séries, Films etc) .
Elles ont faim de contenus et font grimper les prix .

Discovery à lancé un tout nouveau service de streaming et la production nécessaire de nouveaux contenus pour le lancement n’a même pas entailler le FCF.. De plus c’est une activité à besoin en fond de roulement négatif contrairement a leur activité historique. Les gens payent des abonnements au mois voir à l’année.

Ils achètent et s’allient à tout ce qui peuvent pour faire grossir leur service de streaming de niche:

All3 buys ‘Our Planet’ & ‘Perfect Planet’ producer Silverback Films – TBI Vision

Série d?accords entre Discovery et BBC Studios pour une nouvelle offre mondiale de streaming | Offremedia

Discovery to enter Turkish market after investing in local streaming service | Daily Sabah

Rachètent des chaines grâce à elles ils peuvent promouvoir leur service de streaming et leurs programmes dans le monde, un atout de taille que ne possèdent pas les autres services de streaming:

Discovery buys 21% stake in Israel’s Reshet 13 - Globes

Discovery takes ’bet on NZ’ by buying television channel Three | Stuff.co.nz

Même Netflix voit de l’intérêt aux chaines jugées rétro par le marché:

Discovery takes ’bet on NZ’ by buying television channel Three | Stuff.co.nz

Discovery en possède déjà quelques fois 8 à 10 par pays …

Je suis aussi impressionné par les partenariats qu’ils ont signés rapidement avec des partenaires influents dans chaques pays :
USA:
Verizon
Roku
Amazon
Samsung
chromecast
Apple

Telecom italia italie
SKY en UK
Vodafone pour l’Europe
Satzplay  pays arabes
etc

Le marché pense que l’entreprise ne peut pas survivre dans la guerre de streaming et que son contenu n’est pas assez intéressant.

La coupure de cordon aux usa va surement s’accélérer et si l’entreprise n’a pas d’avenir dans streaming, ils devront se vendre ou fusionner et si jamais personne ne veut d’eux c’est la faillite.

Dernière modification par vbvaleur (06/02/2021 19h19)

Mots-clés : contenu, disca, disco, documentaire, producteur, streaming

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #2 23/02/2021 06h22

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   440  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Les résultats sont tombés, 12 millions d’abonnés à la fin du mois c’est un très bon départ :

Discovery, Inc. Reports Fourth-Quarter And Full Year 2020 Results

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 29/03/2021 09h15

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1400  

Sauf erreur de ma part, vbvaleur parle de AMC Networks (AMCX), sur WSB le pump est sur AMC Entertainment (AMC), 2 sociétés distinctes.


Parrain InteractiveBrokers Boursorama ETPL4810 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal RedSFR BSDirect eBuyClub

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #4 29/03/2021 17h04

Membre (2016)
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   258  

Bonjour tout le monde

@jardinier
Moteur de recherche/mots-clés Disca /PTF vbvaleur, par ex, P5
site:www.devenir-rentier.fr disca at DuckDuckGo

Bonnes recherches
Mimizoé1


Parrainages Binck, BourseDirect, Véracash, BullionVault, WeSave, (Me contacter en MP)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 29/03/2021 18h05

Membre (2018)
Réputation :   138  

De manière globale il y a plusieurs class possibles pour une action A/B/C,
Un peu de lecture ici :

Class A
Class B
Class C

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 17/05/2021 14h39

Membre (2012)
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   354  

Confirmé; cette présentation résume le deal.

Le moat de Netflix risque de se retrouver mis à mal, entre Disney+ et ce nouveau mastodonte.

Mine de rien, cette combinaison (si elle se produit) va créer un concurrent sérieux à Disney+:
- De l’IP très solide avec Warner/HBO (DC Comics (Batman, WonderWoman, …), Game of Thrones, …)
- Du filler content de très grande qualité (Discovery), qui a jusqu’ici un excellent engagement sur Discovery+
- Du contenu pour enfants (Looney Tunes, …)

Sans parler des droits sportifs. Ce n’est pas tout à fait Disney+ en terme de qualité, mais la structure et le type de contenu y ressemble beaucoup.

La grande question reste évidemment le rythme de la montée en puissance sur le canal du streaming par rapport au câble, mais Discovery + WarnerMedia semble avoir les armes pour faire quelque chose de bien.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 17/05/2021 19h09

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   440  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

InvestisseurHeureux a écrit :

Mais la nouvelle entité aura un endettement énorme, à 5 fois l’EBITDA !

Un peu comme quand Discovery à acheté Scripps et quelques années après il est passé à 3.

Il vont être plus gros que Netflix et ils possèdent bien plus de contenus qu’eux.. Avec ces atouts je pense qu’ils pourraient avoir rapidement l’échelle de distribution mondiale de Netflix.

Rapidement pour avoir une idée :

Actuellement Mr le marché avec tous ces nouveaux concurrents donne à Netflix une Valeur d’entreprise de 230 Milliards.

Si on donne la même Valo pour ce nouveau challenger on aurait 172 Milliards de capitalisation.
172X0.29 (Pourcentage de participation de Discovery) = 50 Milliards pour les actionnaires Disco.
50 MDS / 667 Millions d’actions = 75$ L’action.
A ce prix là c’est aussi 20 X le FCF de 2023.
Combien sera le FCF de Netflix en 2023 ?

C’est juste une idée comme ça.

Dernière modification par vbvaleur (17/05/2021 19h17)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 17/05/2021 22h32

Membre (2016)
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 5 Crypto-actifs
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   672  

La dette d’AT&T étant le frein principal au développement de contenu et à l’acquisition agressive de clients pour les services de streaming, qui conduit au constat d’échec de la fusion, j’ai du mal à comprendre comment refiler quasiment toute cette dette à la nouvelle entité est un bon deal pour cette dernière, a fortiori pour le minoritaire qui arrive avec un levier bien inférieur

Dernière modification par corran (17/05/2021 22h33)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 17/05/2021 23h17

Membre (2012)
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   354  

Parce qu’AT&T a un business à forte intensité capitalistique à gérer; je ne sais pas si ça faisait beaucoup de sens d’intégrer des infrastructures telecom avec du contenu et ils vont avoir assez à faire avec le déploiement de la 5G et la fibre.

Cela dit, WarnerMedia et Discovery dépensent déjà $20B dans le contenu en combiné et la part de Warner est importante. C’est plus que Netflix qui annonce $17B pour 2021. HBO Max compte déjà 44 millions d’abonnés.

Si vous ajoutez $3B de synergies aux dépenses actuelles, ça vous donne $23B d’investissements dans le contenu soit 35% de plus que Netflix. Ce qui pourrait évidemment être encore accéléré une fois une partie de la dette remboursée.

Malgré ces investissements, le business va générer du cash qui va permettre de rembourser une partie de la dette pour revenir à un ratio de 3x l’EBITDA sous 2 ans (donc à mon avis, c’est un problème qui sera rapidement oublié).

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #10 19/05/2021 10h51

Membre (2012)
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   354  

Je me permets de poster un article venant de Yet Another Value Blog et daté d’hier soir, où l’auteur donne son avis sur la fusion. Je pense que c’est intéressant car il est spécialisé sur le secteur média/telecom et suivait de près ces entreprises (il déclare être investi dans Discovery et short AT&T, donc c’est peut-être biaisé).

Yet Another Value Blog a écrit :

My overall thoughts remain consistent with my Sunday blog post: I think the deal is an absolute master stroke for Discovery.

As I write this, DISCK stock is trading at roughly the same level as it was on Friday, before the deal was announced. I think that’s an absolute gift; while not without risk, the combination is hugely strategic, and I could see an extremely easy path to the stock more than doubling over the next 3-5 years as the company executes their vision.

Malone has chosen to bless a merger that will take share buybacks off the table for several years and has him giving up voting control of Discovery for nothing. John Malone is not the type of person to give up control of a company lightly, and he’s certainly not the type of person to give up control for free. My bet is (and I think all of the evidence supports) that he saw this deal as an incredibly synergistic one, and he was willing to give up control because he knew the combo was that strong.

I think it’s safe to say that the combined company and Netflix will be, by far, the two biggest content buyers in the world when this deal is done. Given how weighted DISCA is to cheaper reality type shows, I think Discovery Warner will be head and shoulders above anyone else when it comes to sheer volume of content released.

But I love this deal, and I think buying DISCK at no premium to the pre-deal price is a really unique opportunity.

Beaucoup d’arguments déjà évoqués ici, mais je n’avais pas pensé au fait que John Malone abandonnait effectivement le contrôle de Discovery et que c’est quelque chose d’assez unique.

Dernière modification par SirConstance (19/05/2021 11h02)

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #11 19/05/2021 20h20

Membre (2016)
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 5 Crypto-actifs
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   672  

vbvaleur a écrit :

Moi ce qui me déçoit dans ce deal c’est la valorisation de Discovery mais après je n’ai pas eu assez de temps pour bien analyser Warner média. J’espère qu’ils avaient bien 3 fois plus de valeur et donc qu’ils se partageront équitablement les grosses synergies.
Il faut que je mette la main sur tous les résultats des 5 dernières années de Warner média et j’aimerais bien savoir si ATT avait aussi des actifs dans le secteur avant la fusion avec time Warner ?

Att a fait de gros efforts en coupant la vente de son contenu à des tiers pour garder l’exclusivité sur HBO max et ça a fait baisser nettement les revenus c’est un choix de long terme pour prendre de l’échelle plus vite avec HBO max mais a court terme les comptes sont pas très flatteur.

Je vais vous répondre parce que j’étais (très brièvement) insider lors de l’annonce du rachat de TW par AT&T.
Les 3 années du deal (2016, 2017, 2018), TW sortait grosso modo 8-9B d’EBITDA par an. 2019 fut une bonne année pour le box office, donc c’est monté à 11B, et en 2020, forcément, c’est redescendu à 9B. Le périmètre est resté le même pré et post-acquisition.

A la prise de contrôle, toute une partie du management (chez Warner, pas chez HBO) a dégagé, y compris créatif, puis AT&T a changé l’organisation et le CEO historique d’HBO est parti, ça a commencé à être la merde, et l’été dernier Jason Kilar a été nommé pour prendre toute Warnermedia sous son aile. Il a à peu près viré tout le monde, s’est mis l’industrie à dos, de nombreux créatifs sont partis puisqu’on ne leur donnait pas l’argent pour créer le contenu pour nourrir HBO Max, Warner est devenu infréquentable à Hollywood, et son propre boss lui a planté le coup de poignard dans le dos en négociant le merger sans lui.
En résumé, la destruction de valeur par AT&T de WB est massive. Et c’est maintenant que WB/HBO a besoin de dépenser pour reconstruire son equity et justifier de vendre HBO Max à $15+ (à ce tarif là il faut fournir de la nouveauté, et pour l’acquisition clients, et pour justifier le prix ; le tarif pour du back-catalogue, ie l’intégrale de Friends et de Game of Thrones c’est $5+, c’est ce qu’ont très bien compris Disney et Discovery) qu’on lui colle un énorme boulet de dettes au pied. Ca fait combien de temps qu’HBO n’a pas sorti une série qui a réuni culturellement la moitié des US (sans parler du monde) ?

Dernière modification par corran (19/05/2021 22h02)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #12 27/05/2021 22h26

Membre (2012)
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   354  

Nouveau billet concernant Discovery sur YetAnotherValueBlog avec quelques réflexions supplémentaires, alors que Discovery s’échange 10% en dessous du niveau pré-annonce.

Je vous encourage à lire le billet. L’auteur reprend les raisons qui expliquent la baisse:

1) Le niveau de dette annoncé (5x l’EBITDA) est élevé et les synergies annoncées ($3B) semblent ambitieuses. Mais Discovery est une vraie machine à cash avec une bonne visibilité sur ses revenus; le management a un historique prouvé de réalisation des synergies (exemple avec l’acquisition de Scripps Networks: Discovery avait un niveau de dette similaire et il leur a fallu la moitié du temps annoncé pour atteindre leur objectif de désendettement, comme l’a déjà souligné vbvaleur), et la guidance n’intègre pas de synergies sur les revenus qui pourraient être significatives.

2) Il y a un risque que les actionnaires d’AT&T, qui posséderont 71% de l’entreprise, vendent leurs actions après la clôture de la transaction, ce qui créera une pression à la baisse sur le titre. Mais il serait dommage de prendre le risque d’attendre, car rien ne dit que le cours ne remontera pas d’ici là. Et il pourrait y avoir une contre-offre pour Discovery, de la part de Comcast par exemple.

3) La transaction ne sera finalisée que mi-2022 et l’intégration prendra du temps qui est précieux dans cette course. Mais ça ne veut pas dire que le management va se reposer sur ses lauriers d’ici là: ils vont évidemment continuer à développer leur offre DTC et préparer la transition.

Surtout, l’auteur a un raisonnement très logique sur ce qui pourrait pousser Comcast à faire une contre-offre d’achat pour Discovery: ils amélioreraient non seulement leur position en terme de contenu; et mettraient en difficulté AT&T sur leur coeur de métier avec qui ils sont en concurrence directe.

J’avais déjà un avis très positif sur Discovery à la suite de cette transaction, et je suis entièrement d’accord avec ces réflexions. Cela faisait longtemps qu’une valeur ne m’avait pas autant intéressée: un dossier value et vraiment pas cher (FCF yield supérieur à 10%), pour une entreprise déjà en croissance et dont la transition sur un secteur plus "sexy" est déjà enclenchée avec des premiers signes de succès, avec en plus une fusion qui va encore plus renforcer sa position pour en faire un concurrent sérieux à Netflix et Disney. Dans un marché où tout semble très bien valorisé, j’ai du mal à trouver aussi intéressant malgré les risques d’exécution.

J’en ai profité pour renforcer ma position dans Discovery à hauteur de 2.2% de mon portefeuille et n’hésiterai pas à ajouter progressivement à ma position au cours actuel lors des prochains mois.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #13 14/07/2021 10h00

Membre (2011)
Réputation :   36  

C’est malheureusement illisible.
Si vous utilisez un tableur en lignes dans un butineur (browser), pour les copies d’écran il y a Nimbus screenshot ou d’autres extensions simples qui s’ajoute au butineur.


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #14 14/07/2021 12h17

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   440  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

C’est peut-être un peu mieux, il m’a fallu pas mal d’heures pour coucher sur tableur ce qui est si simple a faire de tête ..

Dernière modification par vbvaleur (14/07/2021 12h18)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #15 14/07/2021 13h58

Membre (2020)
Top 20 Année 2021
Réputation :   196  

C’est un tableau intéressant.

Vous avez choisi Discovery qui évolue dans un secteur où la concurrence sera extrêmement rude ces prochaines années.

Donc quid des FCF de la concurrence, des rapprochements par absorption de Comcast par exemple ?

Si le nombre d’abonnés commence à ralentir pour Disney voire Netflix comme certains analystes le pressentent, quels avantages possède DISC-K pour voir son nombre d’abonnés continuer sa progression par rapport aux autres qui ont une belle gamme de contenus à leur actif également ?

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par RadioInvest (14/07/2021 13h59)


"Il faut de la mesure en toutes choses" Horace.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #16 22/07/2021 19h13

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3444  

INTJ

Dans ce rapport trimestriel, vous avez le gérant du fonds Silver Ring Value Partners (probablement un très petit fonds) qui explique pourquoi il est rentré dans Discovery.

Les explications ne vont pas au-delà de ce que nous avons déjà dit, et même moins loin, par contre, selon lui, si le cours est bas c’est que "monsieur le marché" considère que les possibilités haussières du titres sont limitées tant que la fusion avec WarnerMedia n’est pas effective.

Ceci, même si Discovery montre des signes positifs de croissance sur son offre streaming.

Comme vbvaleur, il pense que WarnerMedia est obtenu à un bon prix, car AT&T vend à la va-vite. Les bons chiffres trimestriels de WarnerMedia vont encore dans ce sens.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #17 30/07/2021 15h45

Membre (2013)
Réputation :   49  

Sirconstance,

Pour la sortie simultanée, c’est un contexte pandémique ou cela offre un filet en cas de flambée parce que l’on ne peut plus reporter. Malgré la communication de disney, c’est un échec. Disney a d’ailleurs annoncé que le prochain Marvel sera une exclusivité cinéma. Warner a aussi annoncé qu’il n’y aura pas de sortie simultanée en 2022.

Sirconstance, vous comparez la moyenne des abonnés ayant accès, à des abonnés ayant une démarche active pour regarder les programmes discovery. Quand vous prenez en direct, les abonnés du cable; ca va compliqué la négociation des contrat d’édition. Bel exemple en France, le contrat d’exclusivité avec SFR n’a pas été renouvelé et ils reviennent chez canal avec un contrat probablement peu avantageux et la présence à terme de discovery est menacé.

Il y a une vrai valeur de discovery aux Etats Unis, dans le reste du monde c’est discutable.

Dans le monde d’avant, je partageais ma vie entre la France et les Etats Unis. Je reçois la communication d’HBO à ses abonnées. En regardant la communication financière, on voit un bel habillage pour rendre attractif le spin off "fusionnel"

Pour rappel, Warner c’est pas uniquement HBO c’est HBO et cinémax. Quand ils ont lancé HBO now, ils ont séparé le nombre d’abonné à chaque service. HBO max, c’est la réunion des service HBO now, HBO cable et Cinémax. Au final, la croissance du nombre sur laquelle ils communiquent est un peu bidon. En tant qu’abonnés vous avez une très forte incitation à basculer sur HBO max. Pour les gens qui avaient HBO cable ou max, on vous offre le bouquet cinémax qui valait 9.99$, pour ceux qui avaient les 2, on vous baisse le prix de 10$ et les abonnés cinémax uniquement ils vous font une offre pour basculer à seulement 6$ avec des mois gratuits. Sachant qu’ils ont toujours moins d’abonné qu’avant la séparation des chiffres.

Le relais de croissance à l’international est moins évident. Les acteurs locaux sont davantage préparés, il faut payer des impôts, avoir un contenu local (avec ou sans quotat) alors que les meilleurs partenaires locaux sont déjà engagé.

On est dans un modèle en transition qui présente des risques en terme de rentabilité. Le risque de se retrouver avec une partie du publique qui en demande toujours plus, qui papillonne et partage ses compte est à mon sens non négligeable.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #18 17/08/2021 14h14

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3444  

INTJ

Pryx, le 16/08/2021 a écrit :

VBvaleur ? Il y aura donc un droit de vote obtenu gratuitement pour les actions K et une perte de 9 pour les B ?

Cela sans compensation financière ? Cela me semble étrange.
Les marchés sont certainement parfois en manque d’efficience mais je pense qu’il manque quand meme un truc dans l’équation. 15$ d’arbitrage ca me semble enorme (33% ou 50% de spread selon qu’on regarde la K ou la B).

Comme je l’indiquais, le sujet a déjà été abordé dans la file, mais si vous doutez :

SeekingAlpha a écrit :

However, there is one factor to this deal that I think is especially interesting. Discovery has been controlled as part of John Malone’s empire for quite some time. That control was held through the multi-vote B shares (symbol DISCB). The B shares trade at a huge premium to both the A shares (DISCA) which have one vote, and the K shares (DISCK) which have no votes. But as a condition of the deal the multi-vote structure is being collapsed for no consideration, and all the Discovery share classes will be equal (and fungible!).

That suggests a potential merger arbitrage strategy here (which full disclosure I implemented and shared with my Microcap Review subscribers prior to Michael Burry’s disclosure here). Because all three share classes will convert to the same thing and they trade at different prices, shorting one of the more expensive classes and buying the cheaper locks in the spread when the deal closes. The B shares (which have a huge spread) haven’t been available to borrow for shorting, but the A shares (which have a more modest spread of around 5%) are available to short. Because the SEC doesn’t require managers to disclose their short positions, we don’t know whether Michael Burry has shorted the A shares to hedge his position in the K shares or whether it is a straight long of the K shares (which are the cheapest way to play a straight long thesis). Either way, I think a deeper look into the Discovery situation is something that is worth doing for most investors. That is one of the primary reasons I review the holdings of top investors - to get ideas for further research.

Source : Michael Burry Shorts ARK Innovation ETF (ARKK) | Seeking Alpha

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #19 04/11/2021 10h23

Membre (2012)
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   354  

Discovery a publié un bon Q3 avec des revenus en hausse de 23%, et un OIBDA en baisse comme annoncé (coûts liés aux Jeux Olympiques et certains droits sportifs).

Les revenus "Next Generation" (DTC) sont en hausse de +100% et atteignent un run-rate de $1.7 milliards par an. Discovery+ a désormais 20 millions d’abonnés, soit 3 millions de plus par rapport au trimestre précédent.

Des informations intéressantes ont également été dévoilées lors de la conférence téléphonique:
- On s’attend désormais à un levier sous les 4.5x au moment de la clôture de la fusion avec WarnerMedia, en baisse par rapport au 5.0x communiqué précédemment. Ils annoncent également que l’objectif de dette à 3x l’EBITDA sera atteint bien plus rapidement que prévu.
- Kevin Mayer, ancien Chairman de la division Direct-to-Consumer de Disney et qui a lancé Disney+ devrait les rejoindre en tant que consultant.
- On en sait un peu plus sur la stratégie d’intégration: les platformes DTC de Discovery et WarnerMedia doivent à terme fusionner pour proposer sous la même application les contenus Discovery et WarnerMedia. Pour le moment, Discovery ne cherche pas la croissance à tout prix sur Discovery+ mais priorise les marchés sur lesquels HBO Max n’est pas présent pour construire une présence avant la fusion et éviter de dupliquer les coûts marketing.

Dernière modification par SirConstance (04/11/2021 14h08)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #20 28/11/2021 08h29

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   440  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

A la page 345 du rapport de fusion de plus de 670 pages ils ont indiqué que pour les 9 premiers mois de 2021 Warner média a dépensé tout l’argent tout ses cash-flow en contenu.



Ça c’est une très mauvaise nouvelle selon moi car si c’est pas suivi d’une augmentation substantielle d’abonnés c’est de l’argent brûlé.

Heureusement qu’il y’a aussi des bonnes nouvelles dans le rapport.

Les dirigeants d’Att ont géré d’une façon catastrophique cette société, il valait mieux pour Warner média que ça s’arrête rapidement.
La Matière première c’est les créateurs de contenus Warner média a les meilleurs créateurs et toutes les cartes en main seulement il faut apprendre à travailler avec ces gens talentueux et leurs gros égos. Faut pas gérer ça comme un cablo-opérateur, il faut se sortir des chiffres et aimer le contenu dans son ensemble car Warner Bros, Discovery possède tous les styles de contenu.

Dans le secteur du streaming il va y avoir  un moment ou les gens vont vouloir payer uniquement pour ce qu’ils regardent.
Ils voudront plus de qualité.
Et le monde du streaming va s’orienter moins vers la croissance d’abonnés et plus vers la rentabilité.

Par exemple Disney sera plus rentable et imbattable si il se concentre sur les enfants et les jeunes adultes.

Après y’aura le sport, la télé réalité, les documentaires, l’horreur etc.

Tout ça va se réorganiser progressivement.

Pour rylorin en point de réputation et pour ne pas finir sur une mauvaise nouvelle.

Sachez que les banques d’affaires page 198 du rapport on évalué la valeur intrinsèque de Discovery puis de Warner média et ensuite des deux sociétés y compris synergie à une fourchette de 48 à 75$ l’action pour Warner Bros Discovery y compris synergie.
Donc X2, X3.

Elles se sont basé sur des résultats futurs bien en dessous des guidances des sociétés.

Soit:

Dernière modification par vbvaleur (28/11/2021 10h05)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #21 15/12/2021 18h14

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   440  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Incompréhensible peut-être mais je donne quelques raisons probables :

-Malone vend des actions.

-Le graphique de Discovery est inquiétant.

-Ils ne peuvent plus racheter leurs actions.

- Selon des articles ils parlent qu’une bonne partie des FCF seront investis  dans le contenu super.. mais pour moi le FCF c’est pour le rachat des actions, le remboursement de la dette ou le rachat d’une entreprise. Si on commence à mélanger les dépenses en contenu et le FCF c’est pas rassurant.

-Il y’a des contestation au congrès concernant la fusion ce qui pourrait retarder la fusion, c’est embêtant car nous  sommes dans une course..
Congress members blast proposed Discovery-WarnerMedia merger - Los Angeles Times

-Disney parlent d’investir 33 millards dans le contenu..
Disney va dépenser près de 30 milliards d?euros en contenu en 2022  | CNEWS
Tout le monde va claquer beaucoup d’oseille seulement pour le bénéfice du consommateur mais pas des sociétés.

-Netflix a gagné encore plus de 4,4
millions d’abonnés et Hbo seulement 2,5 millions sur le dernier trimestre.

-Le variant Omicron n’est pas bon pour les salles de ciné et les annonceurs.

-Dans les articles ont dit que c’est Discovery qui a racheté WarnerMedia qui est 2 à 3 fois plus gros avec un gros endettement, pas très rassurant..

-Peut-être que quelques  fonds values achètent un peu d’actions mais d’autres comme Mick Burry vendent fortement.

Dernière modification par vbvaleur (15/12/2021 18h19)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #22 08/01/2022 08h38

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   388  

En fin d’année, tax loss selling et nettoyage de vitrines beaucoup de valorisations n’ont plus de sens. L’année dernière  je notais que la value ne comptait plus sur certaines valeurs.

En début d’année les fonds vont fort la où ils voient de la valeur. Les choses belles et decotées montent.
Ça se voit beaucoup aux USA.

Autre exemple mais moins fort ab InBev, picanol, bastide, alibaba

Ce genre de trend devient trop gros.. et trop facile!

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


An der Börse ist alles möglich - auch das Gegenteil - André Kostolany.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #23 18/02/2022 16h05

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3444  

INTJ

Coke a écrit :

Les C ne comportent pas de droit de vote il me semble. Elle est la la contrepartie, mais a notre échelle autant dire qu’il n’y en a pas.

Il n’y a pas que ça. Tout est expliqué dans la file, par exemple ici ou ici ou encore ici.

Les C vont fusionner avec les A ; avec la même parité, au moment de la fusion avec WarnerMedia.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #24 10/08/2022 08h39

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   440  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Pour commencer en tenant compte des objectifs de la société énoncées au Q2 qui prennent en compte une éventuelle récession voici un tableau où j’ai projeté les probables résultats à venir de Wbd :


Dans ce ce tableau je tiens compte des FCF et Ebitda estimés de la société, du taux de conversion de l’Ebitda en FCF a 30 et 50% puis 60%.

Et dans ce tableau je suis plus pessimiste que la direction pour 2024 car la société a maintenu sont objectifs de levier brut de 2,5 a 3 fois l’Ebitda, ce qui voudrait dire soit de plus gros FCF remboursant la dette, soit un Ebitda de 14 millards environ en 2024.
Ou bien il ne tienne pas leurs objectifs.
Ce qui m’étonnerait fort.

En gros en lissant nous aurions probablement un rendement de 30% par Année pour les 8 prochaines années si la réalité colle à mon tableau à l’avenir. Peut-être + peut-être-.
——
Maintenant je vais passer à des éléments très positifs que le marché peut difficilement percevoir sans connaissances financières importantes.

D’abord concernant la dette, tout le monde surestiment l’importance de la dette et à peur de l’augmentation des taux.

Moi j’ai fait le pari inverse je l’ai dit dès le début l’augmentation des taux  et l’inflation sont bénéfiques pour la société car ça participe à l’effort de réduction de dette de la société mais pour cela il faut un endettement à très long terme et des taux fixes comme ce pourquoi la société a opté :

En français :

"La juste valeur estimée des billets de premier rang en circulation de la Société en utilisant les prix cotés des marchés de gré à gré, considérés comme des intrants de niveau 2, était de 42,1 milliards de dollars au 30/06/2022.

La valeur nominale des billets seniors était de 45,76 milliards de dollars au 30/06/2022.

Par conséquent, la hausse des taux a en fait amélioré le bilan de WBD du point de vue de la valeur marchande si les obligations étaient remboursées aujourd’hui.

Une fois que les prêts à terme (6,5 milliards de dollars) seront entièrement retirés au cours des 12 prochains mois, tout taux croissant sera un avantage net pour les actionnaires étant donné que le reste de la dette est fixe.

Résultat la montée des taux a réduit de 3,6 milliards l’effort de désendettement de la société et c’est sûrement pas fini.

Autre chose normalement la société aurait dû démarrer avec plus de 2,4 milliards d’actions en circulation, et surprise dans le Q1 ça parle de 2,286 millions d’actions en circulation..



Ils se pourrait bien qu’une bonne partie des actions préférentielles de la famille Advance , aient été convertis en $, en tout cas dans le rapport plusieurs centaines de millions près de 1 milliards aient ont étés comptabilisés comme frais de restructuration donc en plus déductible des impôts !
Un rachat d’actions déductible parfait.

Common Stock Issued in Connection with the WarnerMedia Merger
In connection with the Merger, each issued and outstanding share of Discovery Series A common stock, Discovery Series B common stock, and Discovery Series C common stock, was reclassified and automatically converted into one share of WBD common stock, and each issued and outstanding share of Discovery Series A-1 convertible preferred stock (“Series A-1 Preferred Stock”) and Series C-1 convertible preferred stock was reclassified and automatically converted into 13.1135 and 19.3648 shares of WBD common stock, respectively.
The Merger required the consent of Advance/Newhouse Programming Partnership under Discovery’s certificate of incorporation as the sole holder of the Series A-1 Preferred Stock. In connection with Advance/Newhouse Programming Partnership’s entry into the consent agreement and related forfeiture of the significant rights attached to the Series A-1 Preferred Stock in the reclassification of the shares of Series A-1 Preferred Stock into common stock, it received an increase to the number of shares of common stock of the Company into which the Series A-1 Preferred Stock converted. The impact of the issuance of such additional shares of common stock was $789 million and was recorded as a transaction expense in selling, general and administrative expense upon the closing of the Merger.
On April 8, 2022, the Company issued 1.7 billion shares of WBD Series A common stock as consideration paid for the acquisition of WM. (See Note 3).

La dette nette est de 49.3 milliards de dollars: 87% à taux fixe et avec une maturité moyenne de 14 ans. Ils veulent rembourser 6 milliards de dettes d’ici à fin Août

——
Ils veulent pas ils auront remboursé 6 milliards, 1,2 milliards supplémentaires vont arriver de Att suite à une réévaluation du fond de roulement.

The Merger was executed through a Reverse Morris Trust type transaction, under which WM was distributed to AT&T’s shareholders via a pro rata distribution, and immediately thereafter, combined with Discovery. (See Note 3.) Prior to the Merger, WarnerMedia Holdings, Inc. distributed $40.5 billion to AT&T (subject to working capital and other adjustments) in a combination of cash, debt securities, and WM’s retention of certain debt. Discovery transferred purchase consideration of $42.4 billion in equity to AT&T shareholders. In August 2022, the Company and AT&T finalized the post-closing working capital settlement process, pursuant to section 1.3 of the Separation and Distribution Agreement, which will result in the Company receiving a $1.2 billion payment from AT&T in the third quarter of 2022, which is recorded in prepaid expenses and other current assets on the consolidated balance sheets at June 30, 2022. AT&T shareholders received shares of WBD Series A common stock (“WBD common stock”) in the distribution representing 71% of the combined company and the Company’s pre-Merger shareholders continued to own 29% of the combined company, in each case on a fully diluted basis

Avant tout le monde parlait de la dette affreuse de 58 milliards je trouve que ça va vite quand même  depuis le 8 avril.

Passons à la baisse de L’ebitda,
Att a géré d’une façon catastrophique la société, ils ont signés tout est n’importe quoi lancé CNN + pour un coût qui va se rapprocher de 1 milliards. Tout cela aura un impact de 2 milliards sur l’Ebitda, et ça un impact sur l’exercice 2022 et 2023: car les contrats de production c’est long.

évidemment, de nombreuses décisions de structuration des coûts, en particulier pour le contenu, sont prises 18 mois, 24 mois à l’avance.

Et je me demande même si Jason Killar n’a pas même  saboté un peu la société car ayant été exclus des pourparlers de la fusion puis avec le lancement de CNN+ qui ne pouvait pas être rentables avant de longues années juste avant la clôture des résultats c’est à se poser des questions ce n’est pas possible d’être aussi nul.

De plus Wbd et le premier  producteur de contenus mondial l’ancienne direction a rendus exclusifs beaucoup trop de contenu à hbo max, ce n’est pas bon pour l’Ebitda,
Zaslav va y remédier et monétiser le contenus dans tout les canaux de distribution de la société : cinéma, diffusion, chaîne câbles, streaming, accords de licence, téléchargements etc
Dans un monde où il y’a maintenant pléthores de services de streaming et où le streaming ralenti, la croissance et l’échelle dans le streaming n’est plus si important que ça.
L’important pour nous c’est de maintenir l’échelle dans la production monétiser, et réduire la quantité et améliorer la qualité et garder notre image de marque.

La direction va faire passer l’Ebitda négatif de plus de 2 milliards des activités streaming à un Ebitda positif de 1 milliard avant 2025 sans croissance phénoménale du nombre d’abonnés cela va clairement participer à la transition progressive des anciens canaux au nouveau qu’est le streaming.
On a plus de temps car le streaming patine les autres sociétés pur player Amazon et netflix sont entrain d’augmenter les prix pour soutenir la croissance car la croissance des abonnés patine, et le marché sans ça ne sera pas content.
Ça sert plus rien de dépenser des milliards en contenu de 3 eme categories  et inonder le marché et noyer les consommateurs avec.
Qualité, franchise et non quantité sont la clef du succès et de côté là beaucoup d’entreprises envies la position de Wbd.

Concernant les frais de restructuration énormes, plus il y’a de synergies, plus il y’en aura et c’est bon signe pour la suite, il va y’avoir beaucoup de licenciements et la direction décide d’aller très vite avec cela mais encore une fois ça une répercutions non récurente sur 2022 et 2023 et ensuite on tira pleinement les bénéfices de tout cela.
C’est un signe qu’il Y’a beaucoup à optimiser de ce coté la, que Warner média et Discovery sont plus forts ensemble et aussi que Warner média était très très mal gérée..

Le plus gros point négatif c’est probablement les effets d’une éventuelle récession sur le marché publicitaire (11 milliards de revenus de la publicité pour wbd), bon pour le moment à l’Upfront la société à réussit à négocier 10 a 15% d’augmentation du CPM grâce à un meilleur pouvoir de négociation ont pourra un peu limiter les dégâts éventuels et c’est pas un problème uniquement pour Discovery.. mais aussi pour beaucoup beaucoup d’autre sociétés ..
La direction a prit en compte la récession dans ses estimations ce qui est pas trop mal.

Maintenant concernant les abonnés streaming ça ne m’intéresse plus de regarder le nombre d’abonnés streaming qui veut tout dire et rien dire, et une société médiatique est plus difficile à valorisée que regarder uniquement son nombre d’abonnés tout cela a entraîné beaucoup trop de mauvaises décisions de la part des PDG de courir après ça pour satisfaire wallstreet.
L’activité médiatique de Sony n’a pas d’abonnés pourtant, elle a beaucoup de valeur.
Les PDG des autres sociétés vont encore détruire beaucoup de valeur supplémentaire si ils ont pas le courage de dire au marché que le streaming ce n’est pas la seule chose qui compte car c’est pas demain la veille que les autres canaux de distribution vont disparaître.
Le cinéma fait encore beaucoup d’argent, et ça fait des dizaines d’années qu’on dit que la télé diffusee va disparaître pourtant elle est toujours là, les téléspectateurs diminuent mais le CPM augmente, résultat ils font beaucoup d’argents.

Maintenant j’incite personne à investir, on m’a demandé agréablement en message privé ce que je pensais de la situation alors j’y répond, le timing de mon investissement était clairement pas le bon mais avec ce marché foufou comment savoir quand il faut monter dans le train ou pas …

Dernière modification par vbvaleur (10/08/2022 15h15)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #25 16/08/2022 12h41

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   440  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Pour étayer mes propos voilà ce que dit la direction :

Concernant le montant des dépenses en contenu :

Avant cela, je voulais partager quelques priorités de haut niveau que nous creusons dès le début, ainsi que quelques priorités financières et opérationnelles initiales depuis la clôture. Numéro un, le contenu. Je travaille en étroite collaboration avec nos équipes de direction créative et financière pour examiner la totalité de nos 23 milliards de dollars plus les dépenses annuelles de contenu afin d’analyser le retour sur investissement de chaque dollar dépensé. Le but de cet exercice n’est pas de trouver des moyens de réduire ce que nous dépensons en contenu, mais d’harmoniser les processus et les analyses, afin d’être plus cohérents et plus efficaces dans la façon dont nous répartissons nos dépenses de contenu sur l’ensemble du portefeuille mondial afin d’optimiser les rendements

Au sujet de la conversion de l’Ebitda en FCF :

Enfin, fonds de roulement. Depuis que j’ai rejoint Discovery il y a cinq ans, le principal domaine d’intérêt a été d’améliorer l’efficacité du fonds de roulement. Cela a été une partie essentielle de la formule qui a conduit à ce que notre taux de conversion des flux de trésorerie disponibles figure parmi les meilleurs de nos pairs. De même, je crois que nous avons une formidable opportunité de continuer à améliorer l’efficacité du fonds de roulement chez Warner Bros. Découverte, sur le plan opérationnel et structurel, et ce sera un ingrédient clé dans la réalisation de nos objectifs de taux de conversion des flux de trésorerie disponibles

Concernant la gestion de Discovery puis la gestion de Warner média :

35:28 Je suis à Discovery depuis 15 ans maintenant, et pour ceux d’entre vous qui nous ont suivis, nous sommes concentrés. Discovery était une machine à flux de trésorerie disponible. Nous générons plus de 3 milliards de dollars de flux de trésorerie disponibles depuis longtemps en investissant dans nos nouveaux médias, ce que nous avons fait avec succès, et nous avons beaucoup appris. Nous générions encore près de 2,5 milliards de dollars de flux de trésorerie disponibles. Maintenant, nous regardons Warner générer 40 milliards de dollars de revenus et presque aucun flux de trésorerie disponible, et avec toute la grande propriété intellectuelle dont ils disposent, nous apportons cette discipline et cet accent sur ce dans quoi nous investissons. Investissons-nous dans des actifs qui vont - des investissements qui vont générer un rendement réel ? Cela va-t-il contribuer à la croissance de nos abonnés ? Cela va-t-il nous être utile sur nos plateformes ? Et nous pensons qu’il y a une réelle opportunité pour nous

Gunnar Wiedenfels

28:18 Vijay, permettez-moi de commencer par le dernier, parce que je veux le préciser. Nous travaillons toujours sur notre bilan d’ouverture et il y a des travaux d’ajustement du fonds de roulement qui sont toujours en vue, et je préfère discuter des détails de ces résultats lorsque nous aurons tout cela entièrement cuit et vérifié, espérons-le, dans quelques semaines ici. Mais je pense que la vue d’ensemble ici est que, comme nous l’avons dit, 2022 va être bruyante. Et vous avez mentionné certains des facteurs qui vont passer à travers. Mais si je prends du recul ici et que je regarde, appelez-le, au cours des 15 derniers mois pour WarnerMedia en quelque sorte en tant que groupe de carve, nous envisageons plus de 40 milliards de dollars de revenus et vraiment pratiquement aucun flux de trésorerie disponible. Et à tort ou à raison, la direction a pris la décision d’investir une grande partie des fonds entrants dans un certain nombre d’initiatives d’investissement. Et comme je regarde à nouveau sous le capot ici, CNN+ n’est qu’un exemple, et je ne veux pas passer en revue une sorte de liste d’exemples spécifiques, mais il y a beaucoup d’investissements volumineux qui manquent de ce que je considérerais comme une base analytique et financière solide et à surmonter les obstacles au retour sur investissement que j’aimerais voir pour les investissements majeurs.

Bref il va falloir laisser travailler ces gars au bilan jusqu’ici plutôt très satisfaisant, ne leur jeter pas la pierre pour le boulot de m… réalisé par les autres.

Alors oui vous pouvez comparez la dette et la capitalisation pour dire Houlala, et si la capitalisation serait à plus de 220 milliards comme Disney vous verriez aucun problème avec ça, pourtant le risque de la dette est le même.
Ensuite on peut parler de l’Ebitda d’une année de transition et restructuration, mais est-il bien représentatif de la valeur de la société ? la direction coupe à la hache à peu près tout ce qui n’est pas pertinent sans aucun souci de ce que pense le marché et on dirait bien qu’il y’a énormément de chose à couper..
J’ai rarement vu un tel niveau d’indépendance vis à vis du marché.
Alors oui à court terme on le subit ce genre de chose , la communication de netflix est beaucoup plus soucieuse du marché, aujourd’hui netflix n’a presque pas de FCF, pas de Ebitda, peu de croissance mais ça passe, on est content d’avoir perdu que 1 million d’abonnées.
Puis d’un autre côté il y a aussi Disney,
Qui a gagné 14 millions d’abonnés et sur les 14 il y’en a 8 millions à un Arpu de un peu plus de 1$ .. une blague mais tout les articles disent que Disney est passé devant Netflix ! .. Alors le marché ajoutes 1 milliards de $ de capitalisation en  plus par million d’abonnés supplémentaire totalement logique.

la direction de wbd a un plan pour faire croître le FCF, pas pour faire plaisir au marché.
3 —> 4 —->6 —>8

Seth Klarman a acheté 18 millions d’actions avant les résultats près de 4% de son portefeuille.
Seth Klarman c’est Buffet en plus jeune.

Les initiés se sont renforcés. Après le 10q
Une dizaine d’initiés différents ont achetés l’action, moi j’ai rarement vu ça ailleurs.

Le marché lui, qu’est-ce qu’il peut bien comprendre aux affaires ?

Dernière modification par vbvaleur (16/08/2022 13h35)

Hors ligne Hors ligne

 

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Warner Bros Discovery sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur