Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Warner Bros Discovery sur nos screeners actions.

#176 05/07/2022 15h26

Membre (2014)
Réputation :   14  

D’un autre côté, si WBD veut réduire ses dépenses : couper dans les productions originales est une bonne idée (ça va réellement faire des économies).

Ce modèle est très capitaliste. Cf. Netflix qui fait un chiffre d’affaire très important, qui a grossi énormément mais qui à ce jour ne gagne toujours pas un rond ! Tous les bénéfices sont systématiquement ré-injectés dans de nouveaux contenus.

Je trouve que la nouvelle annoncée ci-dessus (réduction des prod. originales dans certains pays) est plutôt une bonne chose pour les comptes de l’entreprise et pour les actionnaires.

PS: pas de position (ni WBD ni netflix).

Hors ligne Hors ligne

 

#177 09/07/2022 21h06

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   439  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

loulou75015, le 05/07/2022 a écrit :

Dans un monde où ce qui compte le plus c’est le contenu, WBD coupe dans la production de contenu !

ZoneBourse a écrit :

Warner Bros Discovery (WBD) va stopper la production de contenus originaux dans plusieurs pays d’Europe via son service de vidéos à la demande HBO Max, comme le rapporte le magazine américain Variety. Sont concernés les pays nordiques (Danemark, Suède, Norvège, Finlande), l’Europe centrale, les Pays-Bas et la Turquie. Le géant américain du divertissement explique ce choix par les difficultés de croissance après la fusion entre Warner Bros et Discovery et par un objectif de réduction de coûts de trois milliards de dollars.

"Alors que nous continuons à travailler pour combiner HBO Max et Discovery en un seul service de streaming mondial mettant en valeur l’étendue du contenu de Warner Bros Discovery, nous examinons notre proposition de contenu actuelle sur les services existants. Dans le cadre de ce processus, nous avons décidé de retirer une quantité limitée de programmes originaux de HBO Max et de cesser nos efforts de programmation originale", a déclaré un porte-parole de WBD.

Ce qui est le plus important aujourd’hui dans le monde médiatique c’est pas le nombre d’heures de contenu mais plutôt à quel point ce contenu est bon.

En suite dans cet article ça parle du fait que la société va stopper la production de contenus originaux, donc exclusif pour HBO MAX.
Vous n’avez pas signé les contrats de production, vous ne savez quel genre de service de streaming va proposer la société à l’avenir.

Cela n’a surement pas de sens de favoriser un service de streaming qui va probablement disparaitre HBO max, ou du moins radicalement changer, et de même que signer probablement des contrats d’exclusivité HBO MAX avec les partenaires, producteurs, talents, réalisateurs.
Donc je le répète nous étions pas là à la signature des contrats vous ne pouvez pas bien interpréter l’actualité plus haut comme étant un aveu de difficulté cela pourrait être une erreur.

Faire du contenu scriptural de 3 éme catégorie couteux pour grossir son catalogue n’est surement pas une bonne idée du point de vue rentabilité surtout maintenant que le contenu alimentaire sans limite et beaucoup moins couteux de Discovery peut être ajouter à la plateforme pour satisfaire pleinement le  consommateur.

Une autre chose à ajouter c’est que la direction à déjà dit qu’elle ne répliquera pas la stratégie de l’ancienne direction de Warner media, il y’a des investissements avec une rentabilité estimée douteuse et pourtant ils n’ont pas hésité à y aller pour de mauvaises raisons comme des arrangements entre copains comme pour l’affaire avec Clint Eastwood, ZASLAV à dit c’est du show-business pas du Show-Friends. De plus la direction compte bien monétiser son contenu partout ou cela est possible afin de tirer pleinement partie de l’échelle du mastodonte qu’est cette nouvelle société. Que ca soit sur les chaines du câble, le cinéma, la diffusion etc
La société n’est pas Netflix, elle à de multiples canaux de distribution et entend bien en profiter.
Alors les exclusivités c’est pas la stratégie la plus recherchée en ce moment.     
 

InvestisseurHeureux, le 15/03/2022 a écrit :

J’avais déjà indiqué plusieurs fois dans la discussion que la rémunération de David Zaslav, CEO de Discovery était démentielle.

Quasi $250 M de package en 2021 :

Discovery CEO David Zaslav’s 2021 Pay Package Soars to $246M Ahead of WarnerMedia Merger

The company disclosed latest annual compensation details for its top executives, with the calculation for Zaslav getting a huge boost from stock options he received as part of a contract extension.

Source : Discovery CEO David Zaslav’s Pay Package Soars to $246 Million – The Hollywood Reporter

Et pourtant :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/ … y-2022.gif

Je veux bien que la marché sous-valorise l’action, mais il y a quand même un problème, quand il y a un tel décalage entre la performance boursière et la rémunération du management.

Rassurez-vous, vu que ce package sur plusieurs années est essentiellement basé sur des options d’achat , celui-ci à déjà nettement diminué et si le cours ne retrouve pas les 34$ et plus, Zaslav ne touchera pas grand chose de ses options.
Son salaire fixe est très faible comparé à ses pairs  de l’ordre de 3 millions par année de tête.
Une partie est basée sur ses performances et objectifs réalisés.
(Des objectifs déjà jugées par la foule comme irréalistes en période de récession..)
Et la plus grosse partie ou pas ce sont des stocks options.

Le tout pour garantir un alignement des intérêts avec les actionnaires, la famille Advance et Malone y veilleront.
Jusqu’ici Zaslav réalise un parfait boulot depuis qu’il est chez disco, qu’il à prit le contrôle de Scripps et maintenant on verra pour Warner Media.
Il est important de lire les rapports financiers des quinze dernières années pour s’en convaincre,
Oui je sais que ça prend du temps et que regarder le graphique boursier et le cours de l’action prend que 5 mn mais quelques fois c’est un mal nécessaire à une bonne compréhension de la situation.

Dernière modification par vbvaleur (09/07/2022 21h45)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #178 09/08/2022 22h10

Membre (2021)
Top 10 Année 2022
Réputation :   170  

Le Q2 2022 de WBD a été publié.

Les éléments principaux sont:

- Le Q2 2022 est de 9,8 milliards de dollars, en recul de 1% en proforma. Perte de moins de 4 milliards, incluant 2 milliards d’amortissements, 1 milliard de frais de restructuration et 983 millions de frais de transaction. Free cash flow de 789 millions, en hausse de 4%

- La dette nette est de 49.3 milliards de dollars: 87% à taux fixe et avec une maturité moyenne de 14 ans. Ils veulent rembourser 6 milliards de dettes d’ici à fin Août.

-Le groupe a 92,1 millions d’abonnés, en hausse de 1,7 millions au global (mais qui cache aux USA une perte de 0,3 millions). La société vise 130 millions d’abonnés à 2025.

- Ils veulent fusionner HBO Max et Discovery+ à l’été 2023 aux USA puis dans le reste du monde (Amérique latine fin 2023, Europe 2024, …). On a donc enfin une date pour l’arrivée du contenu HBO complet en France, même si ça reste flou. En effet, la France serait dans les "nouveaux marchés" du plan, avec donc une arrivée du service à fin 2024. C’est quand même un pool d’abonnés substantiel que ces pays Européens, même si la société monétise actuellement ses productions via des accords de distributions (OCS par exemple en France).

- La société réfléchit à un plan sur 10 ans pour DC Comics, à l’instar de ce qu’a fait Disney avec Marvel.

- Du coup il recrute en tant que consultant Alan Horn, celui qui est justement derrière le plan de Marvel chez Disney

- Dans le même temps, ils tuent des projets presque finalisés mais de qualité non acceptable pour eux (Batgirl, 90M$) ou des services non rentables comme CNN+

David Zaslav explique dans l’appel post publication qu’il ne peut pas être plus enthousiaste sur l’avenir de la société. Le marché ne semble pas être en phase avec cet enthousiasme, avec une baisse de 25% en deux jours et de plus de 50% depuis le début de l’année.

C’est un énorme chantier qui s’ouvre pour ce groupe. Il y a certes de belles marques dans les actifs du groupe mais des risques d’exécution également.

Je n’ai pas de doute que les pros de la société auront de précieux ajouts à nous communiquer.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Menethil (09/08/2022 22h11)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #179 10/08/2022 08h39

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   439  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Pour commencer en tenant compte des objectifs de la société énoncées au Q2 qui prennent en compte une éventuelle récession voici un tableau où j’ai projeté les probables résultats à venir de Wbd :


Dans ce ce tableau je tiens compte des FCF et Ebitda estimés de la société, du taux de conversion de l’Ebitda en FCF a 30 et 50% puis 60%.

Et dans ce tableau je suis plus pessimiste que la direction pour 2024 car la société a maintenu sont objectifs de levier brut de 2,5 a 3 fois l’Ebitda, ce qui voudrait dire soit de plus gros FCF remboursant la dette, soit un Ebitda de 14 millards environ en 2024.
Ou bien il ne tienne pas leurs objectifs.
Ce qui m’étonnerait fort.

En gros en lissant nous aurions probablement un rendement de 30% par Année pour les 8 prochaines années si la réalité colle à mon tableau à l’avenir. Peut-être + peut-être-.
——
Maintenant je vais passer à des éléments très positifs que le marché peut difficilement percevoir sans connaissances financières importantes.

D’abord concernant la dette, tout le monde surestiment l’importance de la dette et à peur de l’augmentation des taux.

Moi j’ai fait le pari inverse je l’ai dit dès le début l’augmentation des taux  et l’inflation sont bénéfiques pour la société car ça participe à l’effort de réduction de dette de la société mais pour cela il faut un endettement à très long terme et des taux fixes comme ce pourquoi la société a opté :

En français :

"La juste valeur estimée des billets de premier rang en circulation de la Société en utilisant les prix cotés des marchés de gré à gré, considérés comme des intrants de niveau 2, était de 42,1 milliards de dollars au 30/06/2022.

La valeur nominale des billets seniors était de 45,76 milliards de dollars au 30/06/2022.

Par conséquent, la hausse des taux a en fait amélioré le bilan de WBD du point de vue de la valeur marchande si les obligations étaient remboursées aujourd’hui.

Une fois que les prêts à terme (6,5 milliards de dollars) seront entièrement retirés au cours des 12 prochains mois, tout taux croissant sera un avantage net pour les actionnaires étant donné que le reste de la dette est fixe.

Résultat la montée des taux a réduit de 3,6 milliards l’effort de désendettement de la société et c’est sûrement pas fini.

Autre chose normalement la société aurait dû démarrer avec plus de 2,4 milliards d’actions en circulation, et surprise dans le Q1 ça parle de 2,286 millions d’actions en circulation..



Ils se pourrait bien qu’une bonne partie des actions préférentielles de la famille Advance , aient été convertis en $, en tout cas dans le rapport plusieurs centaines de millions près de 1 milliards aient ont étés comptabilisés comme frais de restructuration donc en plus déductible des impôts !
Un rachat d’actions déductible parfait.

Common Stock Issued in Connection with the WarnerMedia Merger
In connection with the Merger, each issued and outstanding share of Discovery Series A common stock, Discovery Series B common stock, and Discovery Series C common stock, was reclassified and automatically converted into one share of WBD common stock, and each issued and outstanding share of Discovery Series A-1 convertible preferred stock (“Series A-1 Preferred Stock”) and Series C-1 convertible preferred stock was reclassified and automatically converted into 13.1135 and 19.3648 shares of WBD common stock, respectively.
The Merger required the consent of Advance/Newhouse Programming Partnership under Discovery’s certificate of incorporation as the sole holder of the Series A-1 Preferred Stock. In connection with Advance/Newhouse Programming Partnership’s entry into the consent agreement and related forfeiture of the significant rights attached to the Series A-1 Preferred Stock in the reclassification of the shares of Series A-1 Preferred Stock into common stock, it received an increase to the number of shares of common stock of the Company into which the Series A-1 Preferred Stock converted. The impact of the issuance of such additional shares of common stock was $789 million and was recorded as a transaction expense in selling, general and administrative expense upon the closing of the Merger.
On April 8, 2022, the Company issued 1.7 billion shares of WBD Series A common stock as consideration paid for the acquisition of WM. (See Note 3).

La dette nette est de 49.3 milliards de dollars: 87% à taux fixe et avec une maturité moyenne de 14 ans. Ils veulent rembourser 6 milliards de dettes d’ici à fin Août

——
Ils veulent pas ils auront remboursé 6 milliards, 1,2 milliards supplémentaires vont arriver de Att suite à une réévaluation du fond de roulement.

The Merger was executed through a Reverse Morris Trust type transaction, under which WM was distributed to AT&T’s shareholders via a pro rata distribution, and immediately thereafter, combined with Discovery. (See Note 3.) Prior to the Merger, WarnerMedia Holdings, Inc. distributed $40.5 billion to AT&T (subject to working capital and other adjustments) in a combination of cash, debt securities, and WM’s retention of certain debt. Discovery transferred purchase consideration of $42.4 billion in equity to AT&T shareholders. In August 2022, the Company and AT&T finalized the post-closing working capital settlement process, pursuant to section 1.3 of the Separation and Distribution Agreement, which will result in the Company receiving a $1.2 billion payment from AT&T in the third quarter of 2022, which is recorded in prepaid expenses and other current assets on the consolidated balance sheets at June 30, 2022. AT&T shareholders received shares of WBD Series A common stock (“WBD common stock”) in the distribution representing 71% of the combined company and the Company’s pre-Merger shareholders continued to own 29% of the combined company, in each case on a fully diluted basis

Avant tout le monde parlait de la dette affreuse de 58 milliards je trouve que ça va vite quand même  depuis le 8 avril.

Passons à la baisse de L’ebitda,
Att a géré d’une façon catastrophique la société, ils ont signés tout est n’importe quoi lancé CNN + pour un coût qui va se rapprocher de 1 milliards. Tout cela aura un impact de 2 milliards sur l’Ebitda, et ça un impact sur l’exercice 2022 et 2023: car les contrats de production c’est long.

évidemment, de nombreuses décisions de structuration des coûts, en particulier pour le contenu, sont prises 18 mois, 24 mois à l’avance.

Et je me demande même si Jason Killar n’a pas même  saboté un peu la société car ayant été exclus des pourparlers de la fusion puis avec le lancement de CNN+ qui ne pouvait pas être rentables avant de longues années juste avant la clôture des résultats c’est à se poser des questions ce n’est pas possible d’être aussi nul.

De plus Wbd et le premier  producteur de contenus mondial l’ancienne direction a rendus exclusifs beaucoup trop de contenu à hbo max, ce n’est pas bon pour l’Ebitda,
Zaslav va y remédier et monétiser le contenus dans tout les canaux de distribution de la société : cinéma, diffusion, chaîne câbles, streaming, accords de licence, téléchargements etc
Dans un monde où il y’a maintenant pléthores de services de streaming et où le streaming ralenti, la croissance et l’échelle dans le streaming n’est plus si important que ça.
L’important pour nous c’est de maintenir l’échelle dans la production monétiser, et réduire la quantité et améliorer la qualité et garder notre image de marque.

La direction va faire passer l’Ebitda négatif de plus de 2 milliards des activités streaming à un Ebitda positif de 1 milliard avant 2025 sans croissance phénoménale du nombre d’abonnés cela va clairement participer à la transition progressive des anciens canaux au nouveau qu’est le streaming.
On a plus de temps car le streaming patine les autres sociétés pur player Amazon et netflix sont entrain d’augmenter les prix pour soutenir la croissance car la croissance des abonnés patine, et le marché sans ça ne sera pas content.
Ça sert plus rien de dépenser des milliards en contenu de 3 eme categories  et inonder le marché et noyer les consommateurs avec.
Qualité, franchise et non quantité sont la clef du succès et de côté là beaucoup d’entreprises envies la position de Wbd.

Concernant les frais de restructuration énormes, plus il y’a de synergies, plus il y’en aura et c’est bon signe pour la suite, il va y’avoir beaucoup de licenciements et la direction décide d’aller très vite avec cela mais encore une fois ça une répercutions non récurente sur 2022 et 2023 et ensuite on tira pleinement les bénéfices de tout cela.
C’est un signe qu’il Y’a beaucoup à optimiser de ce coté la, que Warner média et Discovery sont plus forts ensemble et aussi que Warner média était très très mal gérée..

Le plus gros point négatif c’est probablement les effets d’une éventuelle récession sur le marché publicitaire (11 milliards de revenus de la publicité pour wbd), bon pour le moment à l’Upfront la société à réussit à négocier 10 a 15% d’augmentation du CPM grâce à un meilleur pouvoir de négociation ont pourra un peu limiter les dégâts éventuels et c’est pas un problème uniquement pour Discovery.. mais aussi pour beaucoup beaucoup d’autre sociétés ..
La direction a prit en compte la récession dans ses estimations ce qui est pas trop mal.

Maintenant concernant les abonnés streaming ça ne m’intéresse plus de regarder le nombre d’abonnés streaming qui veut tout dire et rien dire, et une société médiatique est plus difficile à valorisée que regarder uniquement son nombre d’abonnés tout cela a entraîné beaucoup trop de mauvaises décisions de la part des PDG de courir après ça pour satisfaire wallstreet.
L’activité médiatique de Sony n’a pas d’abonnés pourtant, elle a beaucoup de valeur.
Les PDG des autres sociétés vont encore détruire beaucoup de valeur supplémentaire si ils ont pas le courage de dire au marché que le streaming ce n’est pas la seule chose qui compte car c’est pas demain la veille que les autres canaux de distribution vont disparaître.
Le cinéma fait encore beaucoup d’argent, et ça fait des dizaines d’années qu’on dit que la télé diffusee va disparaître pourtant elle est toujours là, les téléspectateurs diminuent mais le CPM augmente, résultat ils font beaucoup d’argents.

Maintenant j’incite personne à investir, on m’a demandé agréablement en message privé ce que je pensais de la situation alors j’y répond, le timing de mon investissement était clairement pas le bon mais avec ce marché foufou comment savoir quand il faut monter dans le train ou pas …

Dernière modification par vbvaleur (10/08/2022 15h15)

Hors ligne Hors ligne

 

#180 10/08/2022 12h00

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3355  

INTJ “Rationnel

@VbValeur

Merci d’avoir pris le temps de poster votre Excel.

Peut-être que c’est le passage de l’EBITDA au FCF qui me perturbe, mais comment avez-vous fait pour estimer les capex ?

Car si je prends Netflix :

Netflix Reveals $17 Billion in Content Spending in Fiscal 2021

Et d’ailleurs quand je regarde les comptes [de Netflix] :


Loin de diminuer, ça ne cesse d’augmenter, et on est sur des montants très élevés, très supérieurs à votre estimation ?

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#181 10/08/2022 14h30

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   439  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Bonjour, une partie des dépenses en contenu sont avant l’Ebitda et non après sinon ça collerait pas du tout (wbd depense plus en contenu que netflix.)
Mais ils vont baisser ça car ça va atteindre plus de 20 milliards de dépenses pour 2021 et 2022..
Tout ça pour baisser toujours plus en moyenne la qualité du contenu…

Tout d’abord, sur les dépenses de contenu. Nous vous avons fait baisser entre 17 et 18 milliards de dollars sur une base pro forma en dépenses de contenu en espèces. Et

Les sociétés médiatiques ont très peux de dépenses en immobilisation,(sauf celles qui ont beaucoup de parcs d’attractions comme Disney).
Dans ce que j’ai nommé Capex et impôt faut pas voir ça comme quelque chose de précis .
Ce qui est important c’est surtout le fait que la direction va convertir 33 à 50% du De l’Ebitda en FCF en 2023 puis 60% par la suite et + quand il y’aura moins d’intérêts du fait de la réduction de la dette.



Les taux de conversion de Discovery seule(environ 70%) et Warner média était aussi important.
Semble-t-il une bonne partie des frais de restructuration doivent faire gonfler certaine ligne temporairement.
Autre chose pour les impôts quasi toutes les sociétés de Malone s’arrangent pour réduire au possible les bénéfices et ainsi payer le minimum d’impôts possible.
Peut importe ce que pense le marché, l’important c’est le FCF pas les bénéfices.

Ce genre de chose même les petits dirigeants de petites entreprises astucieux  le font pour limiter l’impôt sur les sociétés.
En bourse beaucoup moins car il faut plaire à wallstreet malheureusement.

Dernière modification par vbvaleur (11/08/2022 06h19)

Hors ligne Hors ligne

 

#182 11/08/2022 14h03

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3355  

INTJ “Rationnel

vbvaleur, le 10/08/2022 a écrit :

Autre chose pour les impôts quasi toutes les sociétés de Malone s’arrangent pour réduire au possible les bénéfices et ainsi payer le minimum d’impôts possible.
Peut importe ce que pense le marché, l’important c’est le FCF pas les bénéfices.

Ce genre de chose même les petits dirigeants de petites entreprises astucieux  le font pour limiter l’impôt sur les sociétés.
En bourse beaucoup moins car il faut plaire à wallstreet malheureusement.

Mouaip… Je ne vais pas trop ergoter puisque vous avez votre conviction et votre position qu’il ne ferait aucun sens à ce stade de vendre.

Personnellement je m’estime coller sur ce titre, heureusement avec une position moindre.

Je ne crois pas que Wall Street ne sache pas faire la différence entre FCF et RN.

Par contre, là il y a un écart abyssal entre ce qui était annoncé au moment de la fusion, et la réalité, en terme d’EBITDA et FCF.

On est passé de $14 Md d’EBITDA et 8,4 Md de FCF à $12 Md d’EBITDA et $4-6 Md de FCF à quelques mois d’intervalle, et donc le management vient de perdre une partie de sa crédibilité ou en tout cas l’histoire se complique.

En attendant, la dette est très élevée, avec des échéances à court terme, et plusieurs milliards d’intérêts à payer chaque année.

Ce qu’on nous avait vendu comme une belle fusion est en train de se transformer en recovery, alors qu’au contraire Discovery démarrait une phase de croissance et pouvait en plus racheter des actions.

Aujourd’hui, la capitalisation boursière de l’ensemble vaut moins que la dette, donc l’effet de levier est énorme pour les actionnaires, mais il est à la hauteur du risque d’exécution, qui semble bien élevé vu les écarts entre les prévisions originelles et celles de 2022/2023.

Par contre, après les résultats trimestriels, S&P maintient une perspective positive pour la dette de WBD, ce qui est de bon augure :

S&P a écrit :

NEW YORK (S&P Global Ratings) Aug. 8, 2022--S&P Global Ratings today said our positive outlook on Warner Bros. Discovery Inc. (WBD; BBB-/positive/A-3) is unchanged after the company reported its first quarterly results post-merger and lowered its 2022 and 2023 EBITDA guidance. A positive outlook implies a 33% chance we will raise the ratings, but also up to a 67% chance of revising the outlook to stable.

We anticipated the second-quarter 2022 results and expect the third and potentially fourth quarters to be similarly noisy. A few factors complicate WBD’s 2022 performance, such as the complexity of the integration, especially as WBD got a late start on the detailed planning; a worsening economy already slowing advertising spending; and AT&T’s management of Warner Media, especially over the last year. AT&T made several strategic decisions that ran counter to Discovery’s own , including the aggressive new market launches of HBO Max in 2021, the greenlighting of numerous film and TV projects, and the launch of CNN+ just eight days before the merger closed on April 8, 2022. Unwinding these initiatives will require additional costs and lose the revenues included in AT&T’s plans but will also support WBD’s search for $3 billion in cost synergies.

The greater risk to our positive outlook and potential to raise our rating on WBD is the deteriorating macroeconomic environment. The decline in advertising spending impedes WBD’s ability to grow revenues and EBITDA. As a result, we believe WBD’s ability to reduce leverage will increasingly depend on identifying and realizing synergies above the $3 billion in the company’s guidance.

We estimate the company’s pro forma S&P Global Ratings’-adjusted leverage as of June 30, 2022, to be about 5.6x. Our adjustments to debt include the following:

    The $5.7 billion accounts receivable facility (legacy from AT&T);
- $3.3 billion in reported operating and finance lease liabilities;
- $355 million in tax effected pension and other post-retirement obligations;
- $3.9 billion in accessible cash (including $1.3 billion in restricted cash which was released and used to pay down debt in July); and
- $328 million in put rights for redeemable noncontrolling interests.

Our adjustments to pro forma last-12-month EBITDA include the following:

- $464 million in operating lease rent;
- $402 in share-based compensation expense;
- $52 million in dividends received from equity investments; and
- $910 million in transaction and integration costs.

Our positive outlook remains focused on WBD’s 2023 and 2024 operating performance and financial metrics, especially the pace of leverage improvement. We believe WBD can still achieve the deleveraging targets we laid out in our March 2022 rating action, in which we expected WBD’s S&P Global Ratings-adjusted leverage to decline from over 5x when the transaction closes to 4x in 2023 and to 3x in 2024. We are confident because we believe:

- WBD will achieve more than $3 billion in synergies;
- Its focus on profitable growth for its direct-to-consumer segment will result in lower segment subscriptions and revenues but also lower EBITDA losses and lead to an earlier path to profitability, and
- The company’s guidance incorporates a more conservative macroeconomic forecast than we are currently assuming.

We could change our view on the positive outlook and revise it to stable if we get greater clarity on 2023 and 2024 expectations and they are weaker than we current expect, resulting in a change in the pace of deleveraging. This could occur if:

- The macroeconomic environment materially weakens;
- WBD changes its strategy, integration is more challenging, or synergies are more difficult to identify and achieve; or
- The company revises its financial policy or desire to reduce leverage (by its definition) to 2.5x-3x

Source : S&P Global Ratings

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#183 11/08/2022 15h22

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   439  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Oui la direction a expliqué l’écart, c’est surtout dû à des éléments non récurrents et la gestion de Att, personnellement je suis scandalisé de ce qu’ils ont fait avec CNN+ par exemple et autre.

Votre opinion se comprend totalement.
Je ne suis pas pleinement satisfait non plus par la baisse de l’Ebitda estimé j’aurais préféré que les choses se passent différemment.

Mais ça ne remet pas en cause la thèse initiale .

A la différence de vous j’adore la gestion de l’équipe de direction actuelle, je ne peux pas me décoller de ça. Si ils échouent là-dessus c’est comme si moi j’échouai aussi avec mon entreprise ou que mon profil n’est pas adapté pour l’investissement car c’est tout ce dont je crois et ce que j’aime.
Je suis fan de la gestion indépendante du marché du PDG bien que je la subit un peu pour le moment.

Après vous je ne comprend même pas pourquoi vous avez encore l’action si vous adhérez pas à la gestion de l’équipe de direction.

Dernière modification par vbvaleur (11/08/2022 17h14)

Hors ligne Hors ligne

 

#184 13/08/2022 09h05

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   439  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Ce qu’on nous avait vendu comme une belle fusion est en train de se transformer en recovery, alors qu’au contraire Discovery démarrait une phase de croissance et pouvait en plus racheter des actions.

Et oui vous avez raison, sans la fusion jamais Discovery seul n’aurait été à ce cours là de 13$, car la société aurait eu un endettement très raisonnable à moins de 3 fois l’ebitda.

Minimum 2,5 Milliards  de FCF généré pour une capitalisation de 9 milliards.

Un service de streaming en croissance forte de 2 millions d’abonnées par trimestre pour 25 millions d’abonnées totaux et un pic des dépenses atteint dans les activités streaming de quoi espérer les 4 milliards de Fcf généré.

Surtout le catalyseur de pouvoir se faire racheter.
------
Le PDG aurait eu beaucoup plus de chance a court terme de se voir exercer ses options alors posez vous la question de pourquoi ont-ils fait la fusion ?

En 2019 Disco et Time Warner crachait beaucoup beaucoup de cash pourtant ils avaient une dette d’environ 37 milliards et des taux d’intérêt plus élevés.

En 2019 sans synergies, les sociétés dépassaient les 14 milliards d’ebitda.

Maintenant il y’a eu le Covid et Att et la direction de Warner media ont décidés de prendre tout le cash et de l’investir pour faire croitre HBO Max le plus rapidement possible ce qui heureusement à très bien marché sauf à l’international car Warner media avait des contrats dans beaucoup de marché stratégique.
Aujourd’hui ils ont atteint l’échelle aux Usa le plus important des marchés avec 53 millions d’abonnés et un ARPU de 10.54$.
pour comparer Disney+ c’est 44 millions d’abonnés et 6.27$ d’ARPU.

Ca c’est fait.
Maintenant que le streaming ralenti, il vaut mieux se consacrer à une croissance plus douce et pérenne et surveiller chaque dépense.
Revenir au model de 2019 et ça prendra bien 1,5 an le temps que les effets de la gestion de Att et la restructuration disparaissent.
C’est à ce moment là que vous allez pouvoir pleinement constater l’impact du boulot de l’équipe de direction actuelle.

Dernière modification par vbvaleur (13/08/2022 09h12)

Hors ligne Hors ligne

 

#185 13/08/2022 10h19

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3355  

INTJ “Rationnel

VbValeur, parfois cette histoire me fait penser à Sears.

J’ai vu un article négatif sur SeekingAlpha sur WBD, et les commentaires étaient très remontés pour défendre WBD !

Là on a construit tout une mythologie sur John Malone et David Zaslav, Discovery, puis maintenant Warner Bros. Discovery, et le streaming.

Cela me rappellerait presque Eddie Lampert et la plateforme communautaire de Sears !

Ce que je vois c’est qu’en dix ans, c’est une perte massive pour les actionnaires de Discovery, en absolu, et en relatif vs les indices j’en parle même pas.

Et le streaming ne rapporte toujours pas un rond, avec un breakeven sans cesse repoussé.

Il faut relire le premier message de la file de discussion (le votre) et la situation aujourd’hui…

Après, il semble clair que AT&T a bien bousillé WarnerMedia. Mais ils devaient le savoir aussi.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#186 13/08/2022 18h03

Membre (2012)
Réputation :   37  

A la différence de SEARS, il y a des cash flow.
L’entreprise n’est pas menacée.

Elle vaut quelque chose.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #187 13/08/2022 20h32

Membre (2015)
Réputation :   38  

Oui, c’est vrai qu’à la différence de Sears, qui était avant tout un énorme jeu d’actifs, WBD sort du cash. Je vois plus Warner Bros Discovery comme un pari sur leur capacité à prendre une place prépondérante sur des marchés très compétitifs, avec de gros acteurs en face, avec l’objectif immuable de se désendetter (ce qui créera potentiellement beaucoup de valeur).

J’ai lu avec attention tout le fil de l’histoire et en profite pour remer.cier de la qualité des échanges, j’étais intéressé mais je mets le dossier dans la "too hard pile". Trop complexe comme histoire !

Dernière modification par bonel (13/08/2022 20h35)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #188 14/08/2022 09h59

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   439  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

InvestisseurHeureux la seule chose qui peut vous faire penser à Sears , c’est que je m’intéresse et défend beaucoup ce dossier comme le faisait Investisseur Français avec son dossier Sears.

Toute comparaison s’arrête là, car les deux dossiers ont évidement rien à voir, vous le savez et c’est pas de votre niveau de penser le contraire.

Pour John Malone et David Zaslav, c’est pas de ma faute si je m’identifie à leur gestion et je me sent très à l’aise avec ça.
Je n’arrive pas à m’identifier à ce que fait Elon Musk par exemple pourtant bien plus riche qu’eux, je me reconnait pas dans ce qu’il fait et je ne suis pas à l’aise avec ça.
Pourtant vu que vous prenez le cours d’une  action sur une durée pour justifier toute réussite, Elon Musk à beaucoup beaucoup beaucoup réussit.

Sears c’était une activité non rentable à faible marge qui diminue, problématique alors que l’avantage concurrentiel de leur industrie sont les économies d’échelles.
Des actifs immobilier, avec beaucoup de valeur parait-il mais aussi des centaines de milliers de salarier à virer pour en profiter…

Wbd c’est une société médiatique avec des actifs incorporels qui ont une grande valeur, c’est un revenu par salarié très élevé et c’est aussi quelques fois des économies d’échelles à faire jouer.
Ca fait des dizaines d’années que le secteur médiatique et ses conglomérats sont très profitables, Disney, Time Warner, NbcUniversal, Paramount ont générés d’immenses FCF à leurs propriétaires.

L’ajout d’un canal de distribution supplémentaire le streaming a semble-il renverser la donne et moi je pense que c’est ce qui m’a ouvert une porte d’entrée sur le secteur.
Je pense que le streaming ne va pas perturber l’industrie pendant encore longtemps et que le mal est fait. 
C’est les vieilles sociétés médiatiques qui ont alimentés le monstre Netflix pour un profit supplémentaire rapide et immédiat, c’est  ce qui se passe quand on privilégie les intérêts à court terme. Malone avait avertit l’industrie sur les dangers de Netflix le jour ou celui-ci  allait se mettre à produire son contenu, ils ont attaqué à le faire en 2015.

Bref maintenant Netflix est un concurrent de + et une entreprise à part entière, mais il y’a beaucoup d’espace dans le paysage médiatique mondial pour que beaucoup de monde gagne de l’argent.

Avec le streaming on a fait croire plein de choses aux gens et je ne suis pas d’accords avec ces choses par exemple on a fait croire que les gens pouvait obtenir beaucoup de contenu pour pas chère, (les choses sont entrain de changer à ce sujet.)

On a fait croire que la publicité n’était pas nécessaire et qu’on allait pas embêter les gens avec ça, (les choses sont entrain de changer à ce sujet.).

On a fait croire que ça allait tuer tout les autres canaux de distribution : Diffusion, salles de ciné, TV payante etc (les choses sont entrain de changer à ce sujet.)

On à fait croire qu’on pouvait proposer tout le contenu en entier et en une seule fois, par exemple tout une saison d’un série couteuse et qu’on allait avoir du succès avec ça (les choses sont entrain de changer à ce sujet.)Maintenant les séries couteuses seront proposés épisode après épisode pour maintenir le client captif. 

Avec le streaming on  mélange nombre d’heures visionnées et valeur, juste assez pour penser que l’on peut proposer des films à 250 millions exclusivement sur une plateforme de streaming.

On a fait croire que le streaming était une question de quantité et qu’on pouvait acheter tout est n’importe quoi à n’importe quel prix, sans thématique sans rdv réguliers pour le consommateur sans franchise, un grand bazar quoi..

En faite on à fait croire tout ça car Netflix n’avait pas de concurrence donc même si ils étaient de parfaits idiots, ils étaient obliger de réussir.

Maintenant la donne à changer les vielles sociétés médiatiques font parties du paysage du streaming 
et attaquent la croissance de Netflix et maintenant toute l’industrie doit agir de manière plus intelligente. C’est à dire faire ce qu’elles ont fait par le passé, retourner à l’ancien model s’organiser par thématiques et spécialités, se faire distribuer pas seulement par les câblo-opérateurs mais aussi pourquoi pas par Amazon, Youtube, etc Se faire distribuer en Bundle aussi, l’avenir va ressembler étrangement au passé.

Je pense que WBD à le courage de montrer la voie et les autres vont suivre irrémédiablement. Il y’a toujours un avantage à être le premier à comprendre un changement de paradigme et à agir.

Maintenant ce qui parait risqué pour WBD aux yeux du marché c’est surtout la dette et le ratio d’endettement, une dette que la direction à choisit d’avoir car elle aurait très bien pu négocier moins d’actions pour Discovery et moins d’endettement, mais ils ont voulu se servir du levier comme avec Scripps et comme Malone aime bien le faire.

Maintenant le marché, les journalistes ont déjà jugés de la situation et enterrer la direction 4 mois après la conclusion de l’accord.. 
Bon c’est pas une chose qui m’étonne et j’au vu le marché changer des milliers de fois d’histoires au sujet des entreprises.
C’est quand le marché fait ça qu’il y’a de gros retours à espérer pour les actionnaires, maintenant je ne vais pas vous dire que ça sera un long fleuve tranquille, ni même que ce n’est pas risqué car cela est faux (investir dans une entreprise avec un levier de 5xL’ebitda c’est risqué). , de plus peut-être que ça sera très long et en tout cas ça commence de façon chaotique, on dirait bien que c’est pas si facile que ça de gagner de l’argent, en tout cas pour moi ça n’a jamais été simple j’ai l’habitude ^^

Dernière modification par vbvaleur (14/08/2022 10h36)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #189 16/08/2022 12h41

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   439  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Pour étayer mes propos voilà ce que dit la direction :

Concernant le montant des dépenses en contenu :

Avant cela, je voulais partager quelques priorités de haut niveau que nous creusons dès le début, ainsi que quelques priorités financières et opérationnelles initiales depuis la clôture. Numéro un, le contenu. Je travaille en étroite collaboration avec nos équipes de direction créative et financière pour examiner la totalité de nos 23 milliards de dollars plus les dépenses annuelles de contenu afin d’analyser le retour sur investissement de chaque dollar dépensé. Le but de cet exercice n’est pas de trouver des moyens de réduire ce que nous dépensons en contenu, mais d’harmoniser les processus et les analyses, afin d’être plus cohérents et plus efficaces dans la façon dont nous répartissons nos dépenses de contenu sur l’ensemble du portefeuille mondial afin d’optimiser les rendements

Au sujet de la conversion de l’Ebitda en FCF :

Enfin, fonds de roulement. Depuis que j’ai rejoint Discovery il y a cinq ans, le principal domaine d’intérêt a été d’améliorer l’efficacité du fonds de roulement. Cela a été une partie essentielle de la formule qui a conduit à ce que notre taux de conversion des flux de trésorerie disponibles figure parmi les meilleurs de nos pairs. De même, je crois que nous avons une formidable opportunité de continuer à améliorer l’efficacité du fonds de roulement chez Warner Bros. Découverte, sur le plan opérationnel et structurel, et ce sera un ingrédient clé dans la réalisation de nos objectifs de taux de conversion des flux de trésorerie disponibles

Concernant la gestion de Discovery puis la gestion de Warner média :

35:28 Je suis à Discovery depuis 15 ans maintenant, et pour ceux d’entre vous qui nous ont suivis, nous sommes concentrés. Discovery était une machine à flux de trésorerie disponible. Nous générons plus de 3 milliards de dollars de flux de trésorerie disponibles depuis longtemps en investissant dans nos nouveaux médias, ce que nous avons fait avec succès, et nous avons beaucoup appris. Nous générions encore près de 2,5 milliards de dollars de flux de trésorerie disponibles. Maintenant, nous regardons Warner générer 40 milliards de dollars de revenus et presque aucun flux de trésorerie disponible, et avec toute la grande propriété intellectuelle dont ils disposent, nous apportons cette discipline et cet accent sur ce dans quoi nous investissons. Investissons-nous dans des actifs qui vont - des investissements qui vont générer un rendement réel ? Cela va-t-il contribuer à la croissance de nos abonnés ? Cela va-t-il nous être utile sur nos plateformes ? Et nous pensons qu’il y a une réelle opportunité pour nous

Gunnar Wiedenfels

28:18 Vijay, permettez-moi de commencer par le dernier, parce que je veux le préciser. Nous travaillons toujours sur notre bilan d’ouverture et il y a des travaux d’ajustement du fonds de roulement qui sont toujours en vue, et je préfère discuter des détails de ces résultats lorsque nous aurons tout cela entièrement cuit et vérifié, espérons-le, dans quelques semaines ici. Mais je pense que la vue d’ensemble ici est que, comme nous l’avons dit, 2022 va être bruyante. Et vous avez mentionné certains des facteurs qui vont passer à travers. Mais si je prends du recul ici et que je regarde, appelez-le, au cours des 15 derniers mois pour WarnerMedia en quelque sorte en tant que groupe de carve, nous envisageons plus de 40 milliards de dollars de revenus et vraiment pratiquement aucun flux de trésorerie disponible. Et à tort ou à raison, la direction a pris la décision d’investir une grande partie des fonds entrants dans un certain nombre d’initiatives d’investissement. Et comme je regarde à nouveau sous le capot ici, CNN+ n’est qu’un exemple, et je ne veux pas passer en revue une sorte de liste d’exemples spécifiques, mais il y a beaucoup d’investissements volumineux qui manquent de ce que je considérerais comme une base analytique et financière solide et à surmonter les obstacles au retour sur investissement que j’aimerais voir pour les investissements majeurs.

Bref il va falloir laisser travailler ces gars au bilan jusqu’ici plutôt très satisfaisant, ne leur jeter pas la pierre pour le boulot de m… réalisé par les autres.

Alors oui vous pouvez comparez la dette et la capitalisation pour dire Houlala, et si la capitalisation serait à plus de 220 milliards comme Disney vous verriez aucun problème avec ça, pourtant le risque de la dette est le même.
Ensuite on peut parler de l’Ebitda d’une année de transition et restructuration, mais est-il bien représentatif de la valeur de la société ? la direction coupe à la hache à peu près tout ce qui n’est pas pertinent sans aucun souci de ce que pense le marché et on dirait bien qu’il y’a énormément de chose à couper..
J’ai rarement vu un tel niveau d’indépendance vis à vis du marché.
Alors oui à court terme on le subit ce genre de chose , la communication de netflix est beaucoup plus soucieuse du marché, aujourd’hui netflix n’a presque pas de FCF, pas de Ebitda, peu de croissance mais ça passe, on est content d’avoir perdu que 1 million d’abonnées.
Puis d’un autre côté il y a aussi Disney,
Qui a gagné 14 millions d’abonnés et sur les 14 il y’en a 8 millions à un Arpu de un peu plus de 1$ .. une blague mais tout les articles disent que Disney est passé devant Netflix ! .. Alors le marché ajoutes 1 milliards de $ de capitalisation en  plus par million d’abonnés supplémentaire totalement logique.

la direction de wbd a un plan pour faire croître le FCF, pas pour faire plaisir au marché.
3 —> 4 —->6 —>8

Seth Klarman a acheté 18 millions d’actions avant les résultats près de 4% de son portefeuille.
Seth Klarman c’est Buffet en plus jeune.

Les initiés se sont renforcés. Après le 10q
Une dizaine d’initiés différents ont achetés l’action, moi j’ai rarement vu ça ailleurs.

Le marché lui, qu’est-ce qu’il peut bien comprendre aux affaires ?

Dernière modification par vbvaleur (16/08/2022 13h35)

Hors ligne Hors ligne

 

#190 17/08/2022 10h00

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   439  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Une autre chose Wbd est avant toute chose un créateur de contenus, pour eux et pour les autres et ça le marché a beaucoup de mal à l’apprécier pour le moment.
Pour la direction c’est même le plus grand créateur de contenu du monde.
La série du seigneur des anneaux qui va coûter 1 millard New Line et Warner Bros télévision produisent aussi.

Ted lasso le grand succès Apple, Idem.

Abbot elementary de Disney + aussi.
Regardez sur Wikipedia.
Etc etc.

Les dires de la direction :

David Zaslav

32:36 Merci beaucoup. Regardez, je pense que c’est un grand avantage que nous soyons une entreprise entièrement diversifiée avec le plus grand fabricant de contenu et que ce soit Ted Lasso ou que nous ayons plus de 100 séries que nous produisons, et plus de 50 % d’entre elles sont destinées à des tiers, et nous générons beaucoup de revenus en étant un grand producteur et fabricant de contenu. De plus, nous avons notre activité traditionnelle que nous surpassons et nous générons beaucoup de flux de trésorerie disponibles

David Zaslav

58:45 Et en tant que plus grand créateur de contenu, nous pouvons changer de stratégie. Le monde est en train de changer. S’il s’avère que produire plus de contenu pour nous-mêmes, parce que nous accélérons sur cette voie médiane en tant qu’entreprise mondiale de vente directe aux consommateurs, nous n’aurons pas à faire beaucoup de contrôles aux autres pour obtenir le meilleur contenu parce que nous avons l’usine.

Donc, nous nous pencherons avec efficacité et efficacité sur notre activité traditionnelle, ce que nous pensons - qui génère énormément de flux de trésorerie disponible, nous nous pencherons en tant que fabricant à Warner Brothers Television où nous vendons, nous sommes un marchand d’armes et nous pourrions vendre du contenu et nous vendons parce que nous sommes le meilleur producteur de contenu. Nous vendons du contenu et obtenons des prix dans les guerres d’enchères pour obtenir ce contenu, et nous continuerons à le faire. Et puis, juste en bas de cette voie médiane, nous allons construire cet important moteur de croissance en commençant par HBO Max et Discovery+ et ce que nous avons à travers l’Europe.

Laissons les se battre un peu pour la distribution et améliorons notre échelle dans la création’ nous sommes une entreprise fondamentalement différente de netflix ou Disney, Voilà les dires de la direction.

Amazon a dépensé 1 milliard pour la série le seigneur des anneaux..
Comme à dit malone, le plus grand danger pour une industrie capitalistique  c’est le nouvel entrant idiot avec beaucoup d’argent
Je dit pas que bezos est un parfait idiot non plus, mais pour le coup là il fait la un investissement qui ne repose sur aucun model de retour sur investissement viable.
Un caprice de riche.
Il a  acheté les droits dû seigneurs Anneau pour 250 millions sans même une histoire ou les droits d’un autre livre de Tolkien …
Les mecs sont en roue libre complet, ils s’inventent un métier.
Pour moi l’important c’est le scénario, l’idée, l’histoire et le budget par la suite peu augmenter si il y’a du succès par exemple prenons l’exemple de la série Viking au début ils se bâtaient à 5 contre 5 sur la plage, et en suite le budget a augmenté suite au succès, Les dirigeants de amazon pensent différemment j’espère pour eux qu’ils mélangent pas qualité et budget..
La sortie des anneaux de pouvoir tombe en même temps que the House of dragon de Wbd on va bien voir si c’est juste une question d’argent ce métier.

Autre chose Amazon a acheter Mgm et la moitié de la bibliothèque de Mgm appartient à Wbd et Wbd vient de signer un contrat avec MGm.
Warner Bros To Distribute MGM Movies Abroad; What?s Up With Bond ? Deadline

Ce qu’il faut retenir de tout cela c’est que WbD est un gros joueur et l’industrie pourra difficilement se passer de lui tellement il est important.

Dernière modification par vbvaleur (17/08/2022 10h25)

Hors ligne Hors ligne

 

#191 10/09/2022 13h44

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   439  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Petite compilation des attaques des autres Pdg de l’industrie vis à vis de WBD concernant les stratégies et la situation de l’entreprise ^^:

L’ancien PDG de Disney Bob Iger :
Bob Iger Assesses Netflix, Apple TV+, Amazon Prime Video – The Hollywood Reporter

Bob Iger Says Linear TV Is Dead, Less Streamers In Future, Movies Smaller – Deadline

Anthony J. Vinciquerra de Sony Pictures Entertainment:
Sony Exec Discusses Unique Windowing Options as Content Arms Dealer, Questionable Decisions from Streaming Companies - The Streamable

Jon Feltheimer de Lionsgate Entertainement:
Lionsgate CEO Feltheimer on HBO Max-Discovery Combo Play: ’You’re Going to Throw It All in There, and That’s Going to Be Worth $40 Billion?’ | Next TV

Puis des attaques plus dissimulés de Jason Amstrong de Comcast:

Eh bien, je pense que le point de départ ici est que nous ne sommes pas limités en capital, et c’est un endroit très agréable à vivre. Ce n’est pas le cas de tout le monde dans notre groupe de pairs. Nous avons un bilan très solide qui correspond exactement à ce que nous voulons qu’il soit. Nous avons une très forte production de cash-flow libre. Et cela nous permet d’investir dans de nombreuses parties différentes de l’entreprise et de ne pas avoir à sacrifier une partie pour l’autre. Au lieu de cela, nous pouvons dire que s’il s’agit de projets à haut rendement et à fort potentiel, nous allons les financer et nous assurer que nous avons un certain nombre de merveilles de croissance.

Puis de Robert Bakich de Paramount :

Pour ce qui est de votre question sur où en est le départ, nous sommes très satisfaits de ce que nous avons vu du côté de l’agence. Nous avons un réel engagement. Cela témoigne de la puissance de notre portefeuille et de la façon dont nous avons abordé le marché très franchement. Nous en sommes à environ 80 % à 90 % à ce stade, donc pas totalement terminé, mais presque. Tarification, écoutez, je dirais que nous sommes dans des singles élevés. Fait intéressant, nous sommes également en haut singles pour le câble. Historiquement, le câble a retardé la diffusion, caché en dessous. Nous livrons des singles de haut niveau sur les deux et cela reflète la qualité de notre produit, mais aussi la façon dont nous le mettions sur le marché.

Le numérique est vraiment un jeu de volume. Et en fait, notre volume a considérablement augmenté et je pense que cela est dû au fait que certains de nos concurrents font des choses qui sont probablement trop agressives du côté des prix linéaires, car nous avons vu des agences ajouter du volume numérique au fur et à mesure que les avances se poursuivaient. Donc j’en suis très content. Donc net-net, le marché est un peu dur, certes, mais l’upfront progresse très bien. Nous sommes satisfaits du résultat et je pense que vous nous verrez très bien faire cette année.

------

Dernière modification par vbvaleur (11/09/2022 13h11)

Hors ligne Hors ligne

 

#192 11/09/2022 11h35

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   439  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

VBvaleur a écrit :

Amazon a dépensé 1 milliard pour la série le seigneur des anneaux..
Comme à dit malone, le plus grand danger pour une industrie capitalistique  c’est le nouvel entrant idiot avec beaucoup d’argent
Je dit pas que bezos est un parfait idiot non plus, mais pour le coup là il fait la un investissement qui ne repose sur aucun model de retour sur investissement viable.
Un caprice de riche.
Il a  acheté les droits dû seigneurs Anneau pour 250 millions sans même une histoire ou les droits d’un autre livre de Tolkien …
Les mecs sont en roue libre complet, ils s’inventent un métier.
Pour moi l’important c’est le scénario, l’idée, l’histoire et le budget par la suite peu augmenter si il y’a du succès par exemple prenons l’exemple de la série Viking au début ils se bâtaient à 5 contre 5 sur la plage, et en suite le budget a augmenté suite au succès, Les dirigeants de amazon pensent différemment j’espère pour eux qu’ils mélangent pas qualité et budget..
La sortie des anneaux de pouvoir tombe en même temps que the House of dragon de Wbd on va bien voir si c’est juste une question d’argent ce métier.

Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir :

Critiques de la série Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir - AlloCiné
Ce qui est positif c’est surtout le boulot de New Line Cinema le studio derrière la série appartenant à WBD, les décors , les images etc, le  reste, le script, les acteurs sont fades.
Elon Musk se paye Les Anneaux de pouvoir : "Tolkien se retourne dans sa tombe" | Premiere.fr

House of the Dragon:

Critiques de la série Game of Thrones: House of the Dragon - Page 2 - AlloCiné
ce qui est négatif c’est surtout pour les sensibles qui ont un problème avec le sex et la violence à l’écran.

-----

Dernière modification par vbvaleur (11/09/2022 11h43)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Warner Bros Discovery sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur