Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 24/01/2021 19h56

Membre
Réputation :   2  

Bonjour à tous.

Voila je suis un jeune investisseur et je commence à penser à l’avenir.

Je suis détenteur de:

- Un bien en LMNP (réel )
- Un futur bien en LMNP, actuellement ma RP (si possible, l’exploiter en micro avec abattement à 50%?)
- Une SCI à l’IS (immeuble de rapport )

Je vais (malheureusement) finir par hériter d’une autre location nue et d’une location saisonnière.
Il faut malheureusement penser à l’avenir…

Jusqu’ici tout va bien car je m’y retrouve, mais je suis un peu perdu quand je penses à l’avenir et me demande comment je devrais déclarer ces nouveaux bien afin d’optimiser au mieux la fiscalité?

Sachant que le jour ou j’hériterai de ces bien l’immobilier deviendra mon activité principale…

Est-ce que je peux du coup cumuler les différentes activité de location ?
(exemple; jouer sur du LMNP au réel et du LMNP avec abattement ,en même temps tout en profitant de la location nue et en créant une activité spécifique à la courte durée… Tout cela en ayant une SCI  big_smile big_smile big_smile hmm sad   )

Aïe j’ai le cerveau en ébullition …………….

Dernière modification par Rudybnc (24/01/2021 20h00)

Mots-clés : courte durée, lmnp (loueur en meublé non professionnel), sci (société civile immobilière)


Bzh Bzh

Hors ligne Hors ligne

 

#2 24/01/2021 20h26

Membre
Réputation :   49  

Il faut raisonner en terme de personne, physique ou morale, et non en terme de biens. C’est donc la PP ou la PM qui perçoit les révenus qui est tenue de les déclarer.
Sachant que pour une même personne les régimes BIC sont exclusifs, donc soit micro, soit réel.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 24/01/2021 21h06

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   180  

Il faudra surtout vous poser la question, le moment venu, si cela vaut le coup de conserver et exploiter ces biens plutôt que de les vendre.

Tout l’intérêt de faire un investissement locatif, c’est de l’acheter sous le prix du marché pour dégager une PV latente dès l’achat, choisir un emplacement tel que la gestion à distance sera possible, choisir un mode de location et donc une fiscalité adaptée à votre situation et vos objectifs, démarrer l’exploitation avec un max de charges / amortissement / intérêts d’emprunts déductibles pour adoucir la fiscalité…

Bref tout l’inverse d’un bien hérité dont l’exploitation sera nécessairement sous-optimale.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 24/01/2021 21h15

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   341  

Dans le cas de plusieurs meublés, il vous faut choisir l’option. C’est soit réel, soit micro, mais pas les deux.

La location nue et meublée sont 2 activités séparées (l’une relève des revenus fonciers, l’autre des BIC).

Le plus important est de faire l’état des lieux et déterminer la rentabilité, une fois cela fait, vous serez en mesure de définir votre stratégie et prendre des décisions


Pour vivre heureux, vivons cachés

Hors ligne Hors ligne

 

#5 21/02/2021 16h57

Membre
Réputation :   2  

Ok pour le cumul d’activité donc ce n’est pas possible.
Savez vous où je peux trouver des écrits expliquant cela?

Pèrecastor, je comprend bien que l’intérêt d’un investissement est de cumuler toutes sortes de charges (ce que je fais moi même de mon coté).

Néanmoins vous êtes bien d’accord à un bien où il n’y a pas de crédit restera toujours quoi qu’il arrive plus intéressant financièrement?! Même si il n’est pas optimisé au maximum fiscalement…


Bzh Bzh

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur