Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Favoris 4    #26 03/02/2021 19h41

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   603  

Non je parle bien de Comgest Growth Europe, car nous étions sur l’univers Europe grandes caps wink
Les fonds sont très similaires, oui, parce qu’ils travaillent dans le même univers, sont dans la même maison de gestion, et les grandes caps de qualité en Europe ne sont pas légion.
Néanmoins, les pondérations diffèrent (un peu), et la part C (moins chargée en frais et accessible en CTO et quelques AV) de Comgest Growth Europe surclasse chaque année Renaissance Europe, qui est par ailleurs de très loin le fonds le plus distribué avec une présence dans 195 (!) contrats d’AV, soit je pense à peu près tous les contrats qui existent en France.

Pour l’Europe et le Japon, ce n’est pas dans les grandes caps que la performance est à aller chercher, pour pas mal de raisons, mais dans les small & mid et dans les growth (qui sont rarement des grandes caps). Du coup ces 2 régions sont très mal couvertes, en terme d’espérance de performance, par le MSCI World, ce qui rend pertinent, à mon sens et en gardant la pondération régionale du World, de couvrir les US avec de l’ETF S&P500 et ou du Nasdaq100 (à l’inverse de l’Europe et du Japon, il n’y a pas de surperformance à aller chercher du côté des smalls, en tout cas pas avec un ETF Russell 2000 qui est à peu près tout ce à quoi on a accès en Europe), et l’Europe et le Japon avec des fonds actifs (plutôt small&mid pour l’Europe, growth pour le Japon), puisque le marché des ETFs UCITS sur ces 2 régions est extrêmement pauvre.
Pour la composante Chine qu’on ne peut pas oublier, KWEB fait très bien l’affaire en CTO, sinon MSCI China n’est pas trop horrible compte tenu du poids des TAJMPBX dans l’indice ; le Lyxor MSCI China finira bien par être référencé en AV, voire, sait-on jamais, avoir une version éligible PEA.
On peut aussi couvrir facilement l’univers des grandes caps Europe en PEA avec les KOHLAS + Novo Nordisk si on veut de la pharma + Orsted, Verbund ou Enel si on veut une utility + Iliad si on veut une telecom + Total si on veut une pétrolière

Hors ligne Hors ligne

 

#27 08/02/2021 22h10

Membre (2020)
Réputation :   7  

corran, le 03/02/2021 a écrit :

La I est la part investisseurs, réservée aux institutionnels. L’achat est bloqué car le montant initial minimum est de 1.5M€ smile

En effet, ça va être un brin au-dessus de mon budget! ^^

 

NicolasV a écrit :

je pense que vous pourriez simplifier votre ptf en évitant de répéter les mêmes expositions au sein de chaque enveloppe. Je suis aussi dubitatif sur l’intérêt des fonds "mono" pays ou thématiques, bien que ça soit la mode. Dans tous les cas je vous recommande de les considérer comme de la diversification.

Diversifier, nous sommes bien d’accord.
Suite aux diverses remarques, j’ai choisi de remanier la part europe pour profiter des outils non éligibles PEA comme le soulignait gravel.

Ce sera donc Comgest Growth Europe Opportunities & Smaller Compagnies sur Spirit, ETF Nordic sur Avenir, Renaissance sur PEA et bien sûr le PEA-PME complété selon les conseils de corran.
Même si les conseilleurs ne sont pas les payeurs, j’assume complètement de suivre son avis car ma sélection ne repose de toute façon que sur ma lecture du forum et mes avis personnels très biaisés, aucunement sur de l’analyse fondamentale.


La partie CTO sera aussi élaguée, avec la vente à court/moyen terme des trackers Russell Growth et Disruptive Tech et peut-être de l’immo europe (pour ne garder que celui du PEA).


Je dois vous sembler bien girouette à changer d’avis tous les 4 matins, mais c’est en faisant des erreurs qu’on apprend non? smile

Hors ligne Hors ligne

 

#28 28/02/2021 17h56

Membre (2020)
Réputation :   7  

Février 2021 – Reporting n°2


La clôture de Nalo étant finalisée, les fonds restants ont été répartis sur les différents supports. Le contrat a été ouvert le 16/04/20, investi le 30/04 et cloturé le 19/02/21 (VL du 17/02). Au total, la performance nette est 11,95%, ce qui est loin d’être ridicule. Vu les montants en jeu le gain reste modeste mais j’en suis tout de même satisfaite.

Suite aux remarques précédentes, j’ai re-réfléchi à mon allocation et procédé à quelques modifications :

• Spirit

Apport de 640€
     -    Vente de 3.64 Amundi S&P 500 à 60.25€ (+5.2%)
     -    Vente de 0.15 SCPI LF Europimmo à 961.43€ avec malus de 3% (-9.4%)
     -    Vente de 1.33 OPCI Sodify Pierre Europe à 111.65€ (-1.3%)
     -    Achat de 9.8 Comgest Growth Europe Smaller Compagnies, PRU 45.89€
     -    Achat de 17.1 Comgest Growth Europe Opportunities, PRU 52.54€
Loyer 0.62€ net pour Primovie (janvier)

• Degiro

Pas d’apport, 15€ de frais de connexion aux places boursières pour 2021
     -    Vente de 2 FDJ à 39.98€ (+5.3%)
     -    Vente de 1 Lyxor Russel 1000 Growth à 317.94$ (+5.4%)

• PEA

Apport de 500€ + liquidités 2100€, versement mensuel de 250€
     -    Vente de 54 BNPP Stoxx 600 en 2 fois, PRU 11.73€ (+10.2%)
     -    Achat de 1 Amundi Russell 2000, PRU 256.75€
     -    Achat de 20 Amundi Em. Markets, PRU 24.88€
     -    Achat de 2 Amundi Topix, PRU 23.33€
     -    Achat de 20 Amundi Nasdaq (en 3 fois), PRU 32.47€
     -    Achat de 64 BNPP S&P500 (en 2 fois), PRU 15.32€
     -    Achat de 5 Comgest Renaissance Europe (en 3 fois), PRU 203.88€

• PEA-PME

Apport de 550€
     -    Allègement de 2 Carmat à 29.95€ (+15.6% sur PRU)
     -    Achat de 14 Miliboo (en 2 fois), PRU 5€
     -    Achat de 1 Pharmagest, PRU 114.71€
     -    Achat de 1 Esker, PRU 234.99€
     -    Achat de 1 Thermador, PRU 77.38€
     -    Achat de 1 Envea, PRU 112.06€
Dividende de 0.5€ pour LDLC

• Linxea Avenir

Pas d’apport mais changement d’allocation
     -    Vente de 1.34 Amundi Russell 2000 à 264.8€ (+8.1%)
     -    Vente de 1.08 Amundi MSCI USA à 414.74€ (+4.45%)
     -    Achat de 0.46 Amundi MSCI Nordic, PRU 486.71€
     -    Achat de 0.78 JPM US Technology Acc, PRU 743.5€

• Darjeeling

Versement mensuel de 70€ puis retrait de 670€ (+5.75€ de PFU)
Modification d’allocation
     -    Vente de 4.8 Lyxor Core Stoxx 600 à 175.89€ (+2.7%)
     -    Vente de 11.7 Lyxor Nasdaq 100 à 44.87€ (+7.1%)
     -    Achat de 2.86 Lyxor MSCI World Dist, PRU 231.95€

• PEE

Problème non résolu. Il faut que j’appelle Epsens car les mails sont inefficaces, mais je manque de temps.
Apport de 1097€ au titre de 2021 versé sur le LDD en attendant.

• Crowdfunding

Liquidités de 110€ investies sur Bienpreter. Je récupère petit à petit les intérêts sur les plateformes où je ne souhaite pas continuer à investir. Deux prets sont encore en attente sur Miimosa, les conditions suspensives n’étant pas levées.

 

Bilan du mois :


Visiblement les marchés ont passé une mauvaise St Valentin !
Les valeurs "vertes" sont tombées comme des mouches sur la deuxième quinzaine : Global Clean Energy finit le mois à -17% (descendu à -25), L&G résiste un peu mieux avec "seulement" -9.7%. Le Disruptive Tech tombe lui de 7%.
Je comptais alléger iShares, j’aurais dû le faire en début de mois comme prévu. Ca m’apprendra à attendre que ça monte "juste encore un peu". Bref ce n’est pas grave, je ne suis pas sûr qu’une telle débandade soit réellement justifiée, donc on va prendre le temps de voir venir. J’hésite même à profiter de la baisse et des liquidités pour renforcer le L&G. L’autre option est de renforcer l’immobilier US.

Côté PEA-PME, là aussi le vert est à la peine : Fermentalg touche le fond (et creuse encore). Le bond de janvier était certainement un peu trop optimiste et la correction n’a pas tardé. Esker et Pharmagest ont été achetés en début de mois, juste avant de louper une marche et font donc grise mine.
En revanche Miliboo, piochée chez Corran, est en pleine forme et sauve les meubles : +35% au cours actuel, après un passage à +50% dans la semaine.
Carmat se comporte bien également ainsi que Bourse Direct et mon petit préféré Vetoquinol.
Carmat annonce d’ailleurs une augmentation de capital mais comme j’ai allégé en début de mois car la ligne devenait trop importante et que je n’ai plus de liquidités, je ne pense pas y participer.

Pour ce qui est de Darjeeling, je suis très déçue de SwissLife. Ils ont la réactivité d’un bulot narcoleptique à marée basse, et ce malgré le courtier qui lui fait son job et relance régulièrement. Le versement du mois n’aurais pas dû être fait par exemple mais comme il faut 3 semaines pour que l’annulation soit prise en compte… Je trouve également que le fonctionnement du fonds euro est très opaque : je ne sais toujours pas exactement de combien a été valorisé mon contrat pour 2020.
Du coup c’est service minimum : je garde le contrat pour profiter du fond euros boosté (60% d’UC) mais il n’y aura que du World dessus. J’avais besoin de liquidités pour mettre Comgest sur Spirit d’où le retrait.
Tant que le rendement du fonds euro reste correct j’approvisionnerais mensuellement, au moindre signe de faiblesse je coupe les vivres.

J’ai ouvert un (petit) compte Kraken pour ne pas mourir bête mais j’ai vraiment du mal à comprendre les cryptos donc le dépôt de 350€ ne sera pas renforcé. Je ne détaillerais pas les mouvements sur ce compte.

Performance


Portefeuille complet (hors SCPI) : +2.18% YTD, volatilité 5.64%
Portefeuille hors immobilier : +2.16% YTD, volatilité 6.26%
Allocation World : +4.03% YTD, volatilité 5.12%
CW8 : +3.76% YTD, volatilité 5.1%

L’allocation world fait son job en mimant le CW8 de très près. Le but étant de faire au moins aussi bien avec une volatilité de préférence plus basse nous verrons sur les prochains mois si le contrat est rempli.
En revanche la poche smart beta censée booster le rendement est clairement dans le rouge ce mois-ci (-11% sur investissement). Le comportement de l’ETF momentum est correct, L&G aussi. Je vais vendre le disruptive tech dès qu’on repassera dans le vert et j’hésite à solder complètement ishares plutôt qu’à moitié comme prévu initialement.

Le plus gros des mouvements est fini, ce seront maintenant des investissements mensuels. Le S&P500 est pour l’instant un peu en retard sur son allocation en PEA et sera donc renforcé en priorité.

La part action progresse, +3% ce mois-ci. A noter que désormais les liquidités des différents comptes sont classées dans les obligations (avec les fonds euros) car elles sont pour la plupart peu mobilisables en pratique.




Edit : ajout de la partie performance

Dernière modification par Bemol (28/02/2021 21h03)

Hors ligne Hors ligne

 

#29 28/02/2021 19h02

Membre (2020)
Réputation :   4  

Bonsoir,

merci pour le partage. pour le fond Euros Swisslife, je suis dans le même cas que vous : impossible de connaitre le taux, surtout avec un 80% d’UC pour ma part.. l’interface étant vraiment laconique. Je vais relancer par mail ma demande.

Hors ligne Hors ligne

 

#30 28/02/2021 21h03

Membre (2020)
Réputation :   7  

Bonsoir Gizgiz,

Le fonds euro augmente tous les jours, sans qu’on sache réellement pourquoi ni à quel rythme… Si jamais vous obtenez une réponse claire, elle m’intéresse.
Normalement, au dessus de 60% d’UC le taux 2020 est de 2.7% sauf si encours >250 000€. Et ça c’est le forum qui vous l’apprends et non l’assureur, cherchez l’erreur.

De mon côté j’ai demandé l’arrêt des versements programmés puis en ai mis un nouveau en place (changement de montant et d’UC). C’était le 4 février, à ce jour ce n’est toujours pas validé. Ils attendent visiblement le versement de mars avant de changer, ce qui ne m’intéresse pas car ça veut dire encore des délais pour passer l’ordre programmé, valider l’achat, passer un ordre de vente, valider la vente … 10 jours au bas mot.
Du coup, j’en suis réduite à bloquer le prélèvement SEPA sur mon compte, j’attends de voir ce que ça donne.
Le rachat partiel a été rapide (pour eux) mais nécessité d’imprimer le formulaire, de tout re-remplir et de le renvoyer car la fonction internet ne marchait pas.
Autre chose qui m’agace, les dates de valorisation. Par exemple aujourd’hui 28/02 mon contrat est valorisé à la date du … 24/02! Donc quand vous faites un rachat, c’est le flou total. Au cours actuel, ça fait 50€ de différence soit quand même 5% de l’investissement… je trouve ça franchement gênant. Tous les autres contrats sont au pire à J+1, pour Avenir c’est même J0.

Il y a quelques lenteurs chez Spirit, mais dès qu’on relance Linxea l’info remonte et c’est corrigé rapidement.

Dernière modification par Bemol (28/02/2021 21h04)

Hors ligne Hors ligne

 

#31 28/02/2021 21h24

Membre (2013)
Réputation :   74  

Diversifier, nous sommes bien d’accord.
Suite aux diverses remarques, j’ai choisi de remanier la part europe pour profiter des outils non éligibles PEA comme le soulignait gravel.

Ce sera donc Comgest Growth Europe Opportunities & Smaller Compagnies sur Spirit, ETF Nordic sur Avenir, Renaissance sur PEA et bien sûr le PEA-PME complété selon les conseils de corran.
Même si les conseilleurs ne sont pas les payeurs, j’assume complètement de suivre son avis car ma sélection ne repose de toute façon que sur ma lecture du forum et mes avis personnels très biaisés, aucunement sur de l’analyse fondamentale.

Je me suis mal exprimé. Investir sur des fonds mono secteurs ou pays ce n’est pas diversifier mais au contraire concentrer son ptf par rapport à des indices plus larges. Je déconseille donc cette approche mais si l’on y tient je pense qu’il faut faire attention à que ça ne concerne qu’un faible % de son ptf (5 à 10% par ex).

Hors ligne Hors ligne

 

#32 08/03/2021 15h50

Membre (2020)
Réputation :   4  

bonjour,

je viens d’avoir une réponse de placement-direct:

En réponse à votre mail, nous vous informons que vous avez bénéficié du bonus maximal sur l’année 2020, à savoir un rendement de 2,70 % net de frais de gestion (hors prélèvements sociaux). Le rendement brut était de 3,32 %.

Il ne peut y avoir de meilleures conditions de bonus que celle d’être investi à plus de 60 % en Unités de compte.

je n’ai pas plus d’information. par contre, j’ai un contrat très jeune (octobre 2020) et je n’ai que 7k€ dessus.

bonne journée

Ps: si j’avais si, j’aurais embarqué plus dessus ..

Dernière modification par gizgiz (08/03/2021 15h57)

Hors ligne Hors ligne

 

#33 11/03/2021 14h33

Membre (2021)
Réputation :   0  

Bonjour Bémol,

Topic très intéressant, merci ! J’ai moi même une assurance vie chez Linxea Avenir et un CTO chez Degiro et j’aurais 2 questions :

Pourquoi 2 AV chez Linxea (Spirit et Avenir) ? Les support disponibles sont différentes selon le contrat c’est ça ?

Sur Degiro je commence un portefeuille d’ETF similaire au votre, mais si je renforce mes lignes à coup de 100/200€ j’ai l’impression que les frais de 2€ pour l’achat d’ETF sont bcp trop importants .. Qu’en pensez vous ? Cela reste rentable pour nous de renforcer les lignes à coup de 200€ ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #34 11/03/2021 15h08

Membre (2019)
Réputation :   78  

Spirit et Avenir sont chez deux assureurs différents (Spirit = Spirica, filiale du Crédit Agricole, Avenir = Suravenir, filiale du Crédit Mutuel Arkéa), les supports sont propres à chaque contrat (même si ça se recoupe) et vous répartissez le risque (70k € garantis en cas de faillite par Fonds de Garantie des Assurances de Personnes pour chaque assureur).

Sur Degiro, peut être jeter un œil à la liste d’ETF sans frais de courtage, qui n’est pas inintéressante (il y a des conditions mais je ne les ai plus en tête).


Parrainages Coinbase - Binance

Hors ligne Hors ligne

 

#35 11/03/2021 15h21

Membre (2020)
Réputation :   15  

1000€ l’ordre minimum pour les ETF gratuits de mémoire

Perso j’essaierais de ne pas dépasser les 0,5% de frais comme le PEA donc plutôt des ordres de 400€ quitte à passer à des achats trimestriels

Hors ligne Hors ligne

 

#36 11/03/2021 15h25

Membre (2019)
Réputation :   78  

Je viens de retrouver la brochure, il n’y a pas de restriction de montant sur la première transaction réalisée sur chaque ETF de la liste :

Sélection ETF gratuit Degiro a écrit :

Chaque mois calendaire, la première transaction réalisée sur chacun de nos ETF sélectionnés est gratuite, indépendamment du sens (achat/vente) et du montant de l’ordre à la condition que cette transaction ne résulte pas en une position à découvert (« short »). De plus, les transactions suivantes sur ce même instrument sont également gratuites, à condition que:
• le montant de l’ordre soit de 1.000€ minimum (ou dans une autre devise selon le produit) et;
• l’ordre soit dans le même sens que la première transaction exécutée sur ce produit durant le même
mois calendaire.
Dès lors qu’un ordre de sens opposé est exécuté sur ce même instrument dans le courant du
même mois calendaire, la règle ne s’applique plus et les frais normaux sont facturés.
Il se peut que certains ETF de la liste soient cotés sur plusieurs places boursières. Seuls les produits
listés ci-dessous sont concernés par l’investissement à zéro frais. Ainsi, il incombe à chaque client
de s’assurer que le produit figure parmi la liste.

Dernière modification par Ririsama (11/03/2021 15h25)


Parrainages Coinbase - Binance

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #37 11/03/2021 15h37

Membre (2020)
Réputation :   34  

Peyo a écrit :

Pourquoi 2 AV chez Linxea (Spirit et Avenir) ? Les support disponibles sont différentes selon le contrat c’est ça ?

Je trouve ça intéressant pour prendre les points positifs de chaque contrat.

Par exemple, concernant les SCPI, Linxea Spirit reverse 100% des loyers contre seulement 85% pour le contrat Linxea Avenir. Linxea Spirit à également un plus large choix de SCPI au passage.

Linxea Avenir propose la SCI Silver Avenir qui est très intéressante mais non-disponible chez Spirit..

De même pour certains fonds et ETF’s, on peut piocher dans les deux contrats pour profiter d’une plus large diversification.

Au plaisir de partager,


SITE PARRAINAGE  // Linxea 90€ offert // Boursorama 250€ offert // Code PEA Fortuneo 160€ : 13089299

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #38 11/03/2021 18h55

Membre (2020)
Réputation :   7  

Je suis désolée j’ai pris un peu de retard dans le suivi, je vais essayer de répondre à tous les points évoqués

NicolasV a écrit :

Je me suis mal exprimé. Investir sur des fonds mono secteurs ou pays ce n’est pas diversifier mais au contraire concentrer son ptf par rapport à des indices plus larges. Je déconseille donc cette approche mais si l’on y tient je pense qu’il faut faire attention à que ça ne concerne qu’un faible % de son ptf (5 à 10% par ex).

De quels fonds/ETF parlez-vous exactement? Les fonds europe? Vous préférez un ETF stoxx 600 qui semble a priori encombré de nombreux titres "inutiles" à un mélange de fonds? (C’est une vraie question, pas une critique)
Je comprends que la diversification soit importante, mais est-ce vraiment nécessaire d’avoir 600 entreprises en portefeuille si au final il n’y a (au hasard) qu’1/4 qui apportent réellement quelque chose?


gizgiz a écrit :

je viens d’avoir une réponse de placement-direct:
je n’ai pas plus d’information. par contre, j’ai un contrat très jeune (octobre 2020) et je n’ai que 7k€ dessus.

Un relevé de situation est disponible sur l’interface depuis début mars (soit un mois après tout le monde, comme d’habitude) et envoyé il y a quelques jours par courrier, qui mentionne en effet ce taux.
Pour ma part, mon contrat est très jeune également mais je ne sais pas s’il va avoir le temps de vieillir.
Ma demande de changement de versement n’est toujours pas enregistrée 6 semaines plus tard. SwissLife fait le mort et même Placement-Direct ne répond plus (il faut dire que mes mails sont de moins en moins aimables).
J’ai autre chose à faire que de devoir les harceler à la moindre modification donc j’attends encore un peu mais si ce n’est pas réglé rapidement je plie bagage, ras-le-bol des incompétents.


Peyo a écrit :

Pourquoi 2 AV chez Linxea (Spirit et Avenir) ? Les support disponibles sont différentes selon le contrat c’est ça ?

Comme le soulignent Ririsama et Sm1le22 il s’agit en effet de deux assureurs différents, avec du coup des supports un peu différents également.
J’avais ouvert Spirit pour les SCPI au départ, et j’y ai pris certains fonds europe suite aux remarques de gravel et de corran. En revanche j’utilise très peu le fonds euro dont je trouve le fonctionnement très obscur.


Peyo a écrit :

Sur Degiro je commence un portefeuille d’ETF similaire au votre, mais si je renforce mes lignes à coup de 100/200€ j’ai l’impression que les frais de 2€ pour l’achat d’ETF sont bcp trop importants .. Qu’en pensez vous ? Cela reste rentable pour nous de renforcer les lignes à coup de 200€ ?

Oui 2€ de frais ça fait beaucoup pour des petits renforcements. Pour le moment la part du CTO est un peu supérieure à ce que je voudrais donc je ne renforce pas (sauf ce mois ci sur L&G suite à la très forte baisse). Comme le dit gravel, j’essaye autant que possible de ne passer que des ordres >400€ soit environ 0.5% de courtage, ce qui est déjà plus acceptable. Du coup mes renforcements éventuels resteront très ponctuels, mais je programme quand même un virement trimestriel pour avoir de la liquidité au besoin.



gravel a écrit :

1000€ l’ordre minimum pour les ETF gratuits de mémoire

Vous avez l’extrait de la brochure qu’a donné Ririsama, en effet il y a 1 mouvement par mois gratuit et ce n’est qu’ensuite qu’il faut ce seuil de 1000€ + même sens de mouvement
Je n’ai rien trouvé de palpitant dans les ETF gratuits, en tout cas pour nous français qui disposons d’un PEA.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #39 24/04/2021 17h29

Membre (2020)
Réputation :   7  

MARS 2021 – REPORTING N°3


Avec un peu (beaucoup) de retard - et j’en suis désolée - voici le reporting du mois de mars, plutôt morose mais qui termine sur une bonne note.
Peu de mouvements ce mois-ci, essentiellement des achats programmés.

• Spirit

Apport trimestriel de 135€
     -    Achat de 1.12 Comgest Growth Europe Smaller Compagnies, PRU 44.73€
     -    Achat de 1.67 Comgest Growth Europe Opportunities, PRU 51.03€
Prélèvements des frais trimestriel (6.82€)

• Degiro

Aucun apport
     -    Achat de 18 L&G Clean Energy, PRU 10.68€

• PEA

Apport mensuel de 215€
     -    Achat de 16 BNPP S&P500, PRU 15.41€

• PEA-PME

Aucun apport, pas de mouvements

• Linxea Avenir

Apport mensuel de 40€
     -    Achat de 0.03 Amundi MSCI Nordic, PRU 502.2€
     -    Achat de 0.007 JPM US Technology Acc, PRU 691.92€

• Darjeeling

Pas d’apport, pas de mouvement
Versements programmés toujours non pris en compte en fin de mois, je laisse tomber.

• PEE

Statut quo

• Crowdfunding

Pas d’apport, prélèvements des intérêts mensuels sauf sur Bienpreter



BILAN DU MOIS :


Gros coup de mou en début de mois, un peu rattrapé sur la dernière quinzaine. Degiro finit à l’équilibre, la très bonne évolution de l’ETF immobilier US compensant le gouffre des ETF verts (et de l’ICLN en particulier). Le petit renforcement du L&G améliore le PRU et la baisse apparait donc moins sévère.

Je suis encore à la traine sur mon allocation SP500 et le portefeuille s’en ressent, il profite moins du rebond de fin de mois.
L’évolution du JPM US Tech n’est pas flatteuse depuis l’achat (quasiment à l’ATH) et impacte également la performance.

Les crytpos de Kraken sont en revanche en forme, avec un pic à 580€ pour 350 investis. Ce n’est pas avec ça que je vais faire fortune, mais c’est intéressant de suivre ce marché très particulier. Les variations se font à deux chiffres, cela permet de relativiser les sautes d’humeurs "minimes" du marché actions.


PERFORMANCE


Portefeuille complet (hors SCPI) : +5.58% YTD, volatilité 7.33%
Portefeuille hors immobilier : +5.11% YTD, volatilité 7.9%
Allocation World : +7.51% YTD, volatilité 6.78%
CW8 : +10.02% YTD, volatilité 6.76%

La volatilité de la poche World reste correcte mais le rendement fait grise mine. Nous verrons l’évolution une fois l’allocation plus proche de sa cible.

La part action progresse de +2% ce mois-ci, l’immobilier est stable toujours en retrait.


Rendez-vous la semaine prochaine pour le bilan d’avril, à l’heure cette fois-ci!

Hors ligne Hors ligne

 

#40 02/05/2021 20h12

Membre (2020)
Réputation :   7  

AVRIL 2021 – REPORTING N°4


Comme promis, le reporting de ce mois-ci est à l’heure, et je vais prendre le temps de détailler un peu plus certaines sections – autant pour en garder une trace que pour ceux que ça intéresseraient.

• Spirit

Apport complémentaire de 220€
     -    Achat de 2,22 Comgest Opportunities, PRU 53.99€
     -    Achat de 0,44 SCPI Efimmo
Distribution des loyers T1 sur le fonds euro:
     -    7.71€ pour Immorente
     -    5.53€ pour Primopierre
     -    4.66€ pour Primovie

• Degiro

Aucun apport
     -    Vente de 7 SPDR EPRA Europe ex-UK à 33,49€ (+0%)
     -    Achat de 22 Invesco US Real Estate, PRU 17,99€
     -    Achat de 1 Ishares Global Clean Energy, PRU 10,91€

• PEA

Apport mensuel de 215€ + Apport trimestriel de 135€ + Apport complémentaire de 485€
     -    Achat de 30 BNPP S&P500, PRU 16,51€
     -    Achat de 7 Lyxor PEA Immobilier, PRU 14,95€
     -    Achat de 10 Amundi PEA Emerging Markets, PRU 23.9€

• PEA-PME

Aucun apport.
Dividende de 1.82€ pour Thermador

• Linxea Avenir

Apport mensuel de 40€
     -  Achat de 0.0287 Amundi MSCI Nordic, PRU 522,4€
     -  Achat de 0.0069 JPM US Technology Acc, PRU 722,19€

• Darjeeling

Fermeture du contrat. Retrait de 1045€ + 13€ de PFU
Rendement sur investissement : 3,75% brut, 2,63% net

• PEE

Valeur actuelle : 1910€ soit -0.52% sur investissement (frais inclus)

• Crowdfunding

34 prêts en cours : montant prêté 1370€/encours 1321€/taux moyen 9%/durée moyenne 26 mois/ défaut 0%
     -    Bienprêter (50%): remboursement anticipé d’un prêt + 1% de pénalité. Intérêts mensuels 4.45€
     -    Miimosa (29%) : annulation d’un prêt (conditions suspensives non remplies), un deuxième va probablement suivre le même chemin. Intérêts mensuels 0.79€
     -    October (11%) : un retard de paiement de quelques jours en mars qui ne s’est pas réitéré. Intérêts mensuels 0.19€
     -    WeShareBonds (8%) : un seul prêt en cours, in fine donc pas d’intérêts mensuels
     -    Pretup (3%) : un seul prêt en cours. Intérêts mensuels 0.22€

• Crytpos

Ouverture d’un compte Binance, apport 250€
Investissement total 600€, valeur actuelle environ 970€ (01/05 15h) dont 6% de l’investissement converti en stablecoin.


BILAN DU MOIS :


Cela se profilait depuis 2 mois : j’ai finalement fermé mon contrat Darjeeling.
Hormis le fonds euro à 2.7% (taux 2020 sous conditions), il n’a aucune valeur ajoutée par rapport à ceux que je détiens chez Linxea. De plus le service client est déplorable et la réactivité – de l’assureur comme du courtier – est inexistante. Je considère que 7 semaines pour valider une modification de versements programmés est inacceptable d’un assureur à l’heure actuelle. Même ma banque traditionnelle était plus réactive, c’est dire ! Je n’ai pas de temps à consacrer aux incompétents, je passe donc mon tour.
Le montant du rachat a été divisé sur plusieurs postes : la partie fonds euros a été basculée sur le PEL (2.5% brut), le reste est réparti sur le PEA, Spirit et Binance.

Vous aurez pu remarquer à travers mes différents posts que j’ai du mal à m’en tenir à ce que je définis… d’où l’ouverture d’un compte chez Binance et le renforcement des cryptos (à petite dose, je ne suis pas non plus inconsciente). Binance offre beaucoup plus de variété que Kraken, dans les cryptos disponibles comme dans le staking (je m’en tiens au basique), mais est en revanche franchement moins intuitif et beaucoup moins clair.
J’ai prévu de sécuriser progressivement le montant investi en stablecoin (USDC sur Kraken, BUSD sur Binance).

Sur Degiro, j’ai eu la bonne surprise de voir que la moitié des ETF détenus sont désormais sans frais de courtage (Global Energy, Disruptive Tech, Momentum), ce qui explique le renforcement unitaire d’iShares. J’ai liquidé le SPDR par souci de simplification, il faisait double emploi avec le Lyxor du PEA (en espérant que celui-ci ne soit pas liquidé par la fusion avec Amundi).
J’ai un virement trimestriel sur mai que j’hésite à investir sur le Global Energy afin de baisser mon PRU, dans le but de revendre plus vite lors d’une remontée (évidemment cela suppose que la-dite remontée arrive un jour). L’autre option serait d’investir plutôt sur le momentum.

Sur le PEA-PME, Esker a repris des couleurs et est quasiment de retour au PRU, mais je m’interroge sur la pertinence de le garder en portefeuille. La valeur de part fait que cette ligne pèse 2 à 3 fois plus que les autres, ce qui déséquilibre nettement mon portefeuille à chaque variation.
Si j’en crois le tri de Bourse Direct, je suis plutôt concentrée en « technologies » et « santé » mais je manque de titres dans la catégorie « services ». J’ai donc repéré quelques valeurs susceptibles d’être intéressantes : SRP Groupe, Qwamplify et Invibes, ainsi que dans une moindre mesure Bilendi (détenue en partie par Qwamplify ?) et Artéfact. Vos avis sur la question et/ou vos suggestions sont les bienvenus.

 

PERFORMANCE


La date de valeur des parts Comgest est celle du 29/04, je ne pense pas que la différence soit flagrante. J’actualiserais lundi avec les valeurs du 30/04 si je peux éditer mon message.

Portefeuille complet (hors SCPI) : +8.5% YTD, volatilité 7.77%
Portefeuille hors immobilier : +8.41% YTD, volatilité 7.84%
Allocation World : +10.77% YTD, volatilité 7.28%
CW8 : +12.27% YTD, volatilité 7.15%

L’allocation World rattrape un peu de son retard, pour une volatilité qui reste acceptable

La part action est stable, la part obligataire perd 1% au profit de l’immobilier.


Il va maintenant être temps de se plier à l’exercice réglementaire en se plongeant dans la déclaration d’impots… Autant BNC et salarié je maitrise à peu près, autant le CTO et les IFU du crowdfunding, ce sera une première.

Bonne fin de week-end à tous.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #41 03/05/2021 15h07

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   603  

Je suis surpris de votre expérience avec Darjeeling, pour moi c’est tout l’inverse. Comme quoi…

Je me répète à travers les topics, mais vendez votre ETF Topix sur PEA et prenez un bon fonds Japon sur une de vos AV (Comgest Growth Japan ou JPM Japan Equity Fund). Avec l’argent de la vente, achetez 1 action L’Oréal smile

Qwamplify a cédé le solde de sa participation dans Bilendi en début d’année dernière
Si vous ne deviez en choisir qu’une, ce serait Artefact. Deux, rajoutez SRP ; mais je ne vendrais pas Exker pour autant, en 2023 vous le regretterez smile

Hors ligne Hors ligne

 

#42 03/05/2021 18h35

Membre (2020)
Réputation :   7  

Vous avez raison, vous m’aviez déjà parlé du Japon mais j’étais tellement focalisée sur mes fonds europe que je n’y ai pas prêté attention, mea culpa smile

Les deux fonds que vous citez sont dispo sur Avenir, mais le JPM est dispo uniquement dans sous sa forme USD, cela est-il un problème/avantage?
Je vois que JPM est plus orienté technologie que le Comgest, qui est plus équilibré sur les différents secteurs. Il est aussi un brin moins chargé en frais (1.50 vs 1.70) mais pourtant Comgest semble avoir jusqu’ici une performance un peu supérieure tout en étant moins volatil.
J’ai déjà 3 fonds Comgest en portefeuille (et 1 JPM), considérez-vous qu’il y aurait un véritable risque à en rajouter ou est-ce plus prudent d’équilibrer les émetteurs?

Pour Darjeeling, tant mieux si ce n’est pas le bazar chez tout le monde.
Ce qui me gêne beaucoup chez eux c’est l’inertie à chaque action. Rien que pour la souscription, les fonds ne sont réellement investis qu’un mois plus tard. C’est évidemment précisé dans le contrat (c’est comme leur garantie supplémentaire, ça m’apprendra à ne pas lire en détail les petites lignes) mais pour un contrat en ligne qui se veut pas définition réactif, je trouve que c’est bancal. Chaque modification n’est validée que le mois suivant, là encore on fait mieux coté réactivité.
J’ai aussi été gênée par la valorisation en décalé (systématiquement 3 à 4j de retard) mais c’est plus accessoire, il suffit de vérifier sur un autre courtier.
Je suis finalement contente de mes deux contrats Linxea donc je n’ai pas cherché plus loin. Quand on ne change pas d’avis tous les 3 jours comme moi, c’est probablement moins embêtant!

Si je ne vends pas Esker, il faudrait que je renforce le PEA-PME, pour l’instant je voudrais éviter. Je vais rester comme ça pour le moment, mais je garde Artéfact dans un coin de la tête.

Pourquoi L’Oréal en particulier?

Hors ligne Hors ligne

 

#43 03/05/2021 18h43

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   603  

Parce que ça ne ferait pas assez pour une action LVMH wink

Comgest est légèrement meilleur que le JPM sur la longueur, oui, honnêtement prenez celui avec lequel vous êtes le plus en phase au niveau de la composition (pour ça que j’aime bien GAM Star Leaders Japan actuellement alors que pourtant son track record est médiocre comparé aux 2 autres)

Hors ligne Hors ligne

 

#44 03/05/2021 19h10

Membre (2020)
Réputation :   7  

corran a écrit :

Parce que ça ne ferait pas assez pour une action LVMH wink

ça pourrait, en utilisant le renforcement mensuel qui va arriver ou le surplus de budget de ce mois-ci que je n’ai pas encore attribué…

Je vais prendre le temps de réfléchir un peu entre Comgest et JPM

Hors ligne Hors ligne

 

#45 04/05/2021 02h16

Membre (2013)
Réputation :   74  

corran, le 03/05/2021 a écrit :

Je suis surpris de votre expérience avec Darjeeling, pour moi c’est tout l’inverse. Comme quoi…

Je me répète à travers les topics, mais vendez votre ETF Topix sur PEA et prenez un bon fonds Japon sur une de vos AV (Comgest Growth Japan ou JPM Japan Equity Fund). Avec l’argent de la vente, achetez 1 action L’Oréal smile

Qwamplify a cédé le solde de sa participation dans Bilendi en début d’année dernière
Si vous ne deviez en choisir qu’une, ce serait Artefact. Deux, rajoutez SRP ; mais je ne vendrais pas Exker pour autant, en 2023 vous le regretterez smile

Je viens de jeter un oeil aux chiffres de la dernière étude Morningstar Europe à fin 2020 : à 3 ans 33,6%  des fonds actifs Japon Large cap ont battu les fonds ETF Japon, 30.7% à 5 ans, et seulement 12.3% à 10 ans. Je ne suis donc pas certain qu’il y ait une anomalie particulière sur l’univers japonais.

Par ailleurs les 2 fonds cités ont une thématique croissance, il faut donc s’interroger sur la part de leur performance liée à leur stock picking vs le vent arrière qu’a eu ces dernières années leur thématique d’investissement.

Hors ligne Hors ligne

 

#46 04/05/2021 04h35

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   603  

Libre à vous de penser que des valeurs adressant un marché à la démographie déclinante et déflationniste ou zombifiée par une politique de taux négatifs inextricable peuvent sur le long terme mieux performer que des valeurs (qui peuvent tourner plus rapidement que les indices) attaquant les poches de croissance disponible (numérisation, santé) du marché local ou très internationnalisées.
Je pense qu’aucun autre marché que le Japon ne présente un dichotomie aussi marquée entre bouses insauvables et entreprises de (grande) qualité au sein de ses indices. Au moins les bouses européennes peuvent avoir des moments justifiables de recovery, comme en ce moment. Au Japon, pour être qualifié de growth, il suffit de faire mieux que 0 2 années de suite, à +10/an vous êtes le roi du pétrole.

Sur un marché aussi difficile à pénétrer que le Japon, la grande majorité des fonds, surtout large caps, vont être des closeted index funds. Rien d’étonnant à ce qu’avec les frais ils fassent moins bien que leur indice de référence. Et rien d’étonnant non plus à ce que les gérants un peu sérieux, comme ceux de Comgest et JPM, fassent bien mieux que le Nikkei ou le Topix sur tout un cycle, même si ponctuellement il y aura des périodes de sous-performance (comme depuis le début d’année, ce qui les rend d’autant plus intéressants)

Hors ligne Hors ligne

 

#47 04/05/2021 13h45

Membre (2013)
Réputation :   74  

Merci du retour. Comme d’habitude la performance future dépendra aussi de la valorisation actuelle des entreprises de qualité vs les bouses.

corran a écrit :

Sur un marché aussi difficile à pénétrer que le Japon, la grande majorité des fonds, surtout large caps, vont être des closeted index funds. Rien d’étonnant à ce qu’avec les frais ils fassent moins bien que leur indice de référence. Et rien d’étonnant non plus à ce que les gérants un peu sérieux, comme ceux de Comgest et JPM, fassent bien mieux que le Nikkei ou le Topix sur tout un cycle, même si ponctuellement il y aura des périodes de sous-performance (comme depuis le début d’année, ce qui les rend d’autant plus intéressants)

Intéressant. Morningstar élimine très probablement les fonds indiciels explicites mais ce n’est peut-être pas le cas des fonds faisant du closet indexing (je n’ai pas trouvé d’information). Ils pourraient théoriquement facilement le faire car ils calculent "l’active share" des fonds mais il y a mon avis de + et du - à les retirer.

Je suis donc allé voir l’étude SPIVA Japon. Les fonds étant domiciliés au Japon, j’imagine qu’ils ne devraient pas avoir de difficultés à accéder à leur propre marché. Les chiffres sont un peu meilleurs, et de toute façon pas directement comparables, mais la tendance est la même : dans la catégorie Large Cap, l’indice S&P/TOPIX 150 a eu de meilleures perf que 70% des fonds actifs à 3, 5 et 10 ans.

Bref vous avez peut-être raison mais les choses ne sont probablement pas si évidentes.

Dernière modification par NicolasV (04/05/2021 13h47)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #48 04/05/2021 16h14

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   603  

Je vais prendre l’exemple du fonds Shin Nippon Baillie Gifford, qui est pour moi le meilleur fonds orienté Japon small caps accessible aux européens, dans un univers a priori moins zombifié que les large caps, et qui a un long historique.
L’indice de référence est MSCI Japan Small Caps

Performance 2010-2014 :



(sur l’année 2015 le fonds sous-performe légèrement son indice)

Performance 2015-2019 :



Performance 2018-2020 :



Le TER du trust est de 0.71%, soit pas beaucoup plus qu’un ETF. Pour être exhaustif, le fonds a bien plus mal vécu la crise financière de 2008 que son indice, mettant ensuite 3 ans à le rattraper ; vu le comportement en 2020, j’ai tendance à penser qu’ils ont appris de leurs erreurs.

Comme les chasseurs, il y a des bons et des mauvais gérants. Je classe Baillie Gifford et Comgest (comme on peut le voir avec leurs fonds monde et Europe notamment) dans les bons.

Hors ligne Hors ligne

 

#49 04/05/2021 22h02

Membre (2013)
Réputation :   74  

Oui on trouve toujours et très facilement de nombreux fonds actifs qui ont eu des performances exceptionnelles. C’est aussi bien connu qu’avant frais la majorité des gérants dégagent de la surperf. Si les frais moyens des fonds actifs étaient de 0,7% et non 2%, ces fonds seraient sans doute en moyenne bien plus intéressants. Malheureusement un tel tarif est assez rare et n’est pas celui des 2 fonds cités.

La gestion active sur le segment des small caps japonaises semble nettement plus performante que sur les big caps (étude spiva japon), mais si l’on s’en tient à une allocation monde par capi ce segment ne représente pas grand chose.

J’ai été surpris par l’utilisation de l’impératif et le caractère aussi affirmatif de votre message initial. Au final je pense qu’il faut être plus nuancé mais j’ai peut-être surinterprété vos propos.

Hors ligne Hors ligne

 

#50 05/05/2021 00h50

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   603  

Quand les 2/3 des sociétés d’un indice sont moisies, je préfère éviter de posséder l’indice. Ca vaut aussi pour le Stoxx 600.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur