Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Favoris 1    #1 10/11/2020 15h25

Membre
Réputation :   0  

Bonjour à tous,

Je souhaiterais votre avis éclairé sur mon portefeuille d’investissement. J’ai 35 ans, marié et deux enfants en bas âge. Propriétaire d’un appartement (reste 250K€ de crédit).
Mon objectif est de faire travailler mon épargne, en limitant les risques de pertes, avec un horizon de placement disons de 15 ans (éventuelles études supérieures des enfants).
Capacité d’épargne assez variable, je dirais 300-400€/mois.

- Liquidités (Livret A, etc.) : 25K€
- Fonds euros : 30K€
- OPCVM sur AV Fortuneo Vie (risque DICI 2 à 5) : 15K€
- SCPI sur AV Linxea Spirit (Primovie, Primopierre, Epargne Fonciere, PFO2) : 15K€
- ETF sur PEA (45% SP500, 40% EUROSTOXX 300, 15% MSCI Emerging) : 15K€
- PEE : 3K€
- Actions sur PEA (pour "jouer") : 4K€

J’essaye au maximum de diversifier (les classes d’actifs, les sociétés de gestion, etc.) tout en faisant la chasse aux frais. J’avais envisagé d’arbitrer totalement ma poche d’OPCVM AV, par exemple vers des ETFs, mais j’ai finalement opté pour conserver les lignes dont le risque DICI est inférieur à 5 pour dynamiser le contrat en limitant les risques.


Merci pour vos retours !

Mots-clés : aimge, opcvm, portefeuille, scpi

Hors ligne Hors ligne

 

#2 10/11/2020 15h47

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   483  

aimge a écrit :

Bonjour à tous,

Je souhaiterais votre avis éclairé sur mon portefeuille d’investissement. J’ai 35 ans, marié et deux enfants en bas âge. Propriétaire d’un appartement (reste 250K€ de crédit).
Mon objectif est de faire travailler mon épargne, en limitant les risques de pertes, avec un horizon de placement disons de 15 ans

Votre allocation d’actifs équilibrée semble en adéquation avec votre objectif (obtenir un gain à long terme avec un risque modéré). La poche sans risque (liquidités et fonds euros) semble suffisante, votre capacité d’épargne peut aller intégralement vers la poche risquée (OPCVM et ETF).
Le fait de séparer clairement la part du capital qui travaille et la part spéculative (4K d’actions pour "jouer") est à mon sens un très bon point.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 10/11/2020 15h53

Membre
Réputation :   0  

Merci pour votre retour.
Moi qui suis relativement novice dans le domaine, je trouve que j’apprends énormément de la période actuelle, qui a le mérite de rappeler que le risque existe.
Je ne l’ai pas précisé mais j’ai un tout petit peu de H2O Multibonds et Multistratégies… donc la diversification me semble encore plus importante désormais !

Vous indiquez que je pourrais investir ma capacité d’épargne vers les poches risquées. Est-ce un conseil "universel" (quand on a sécurisé un montant jugé satisfaisant sur des placements sans risques, tout le reste va sur du plus risqué ?). Car évidemment si je suis cette stratégie, dans 15 ans la poche sans risque représentera une part plus faible du total, avec donc le risque d’une perte en capital plus grande en cas de mauvaise surprise.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 10/11/2020 16h03

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   483  

aimge a écrit :

Vous indiquez que je pourrais investir ma capacité d’épargne vers les poches risquées. Est-ce un conseil "universel" (quand on a sécurisé un montant jugé satisfaisant sur des placements sans risques, tout le reste va sur du plus risqué ?).

C’est à vous de voir, vous dites que vous voulez faire travailler votre argent mais la part que vous gardez sur livret ou en fonds euros ne travaille pas à proprement parler, elle vous permet juste de bien dormir même quand les marchés dévissent.
Combien garder sous le coude est un choix personnel, chacun a un niveau d’aversion au risque qui lui est propre.
À vous de voir jusqu’à quel point vous êtes confortable avec une part risquée qui augmente. Vous pouvez par exemple investir chaque mois sur les ETF et OPCVM et rééquilibrer une fois par an si vous estimez que la part investie en bourse devient trop importante.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #5 10/11/2020 16h05

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   207  

L’idée est d’avoir un objectif pour votre poche sans risque (par exemple tenir 6 mois ou un an sans revenus en cas de problème). Une fois cet objectif rempli, à moins d’un changement d’objectif (parce que vos dépenses augmentent, par exemple enfant ou parent à charge), vous n’avez pas forcément besoin de maintenir le pourcentage de votre poche sécurisée par rapport à votre total.

Mais il n’y a pas de règle universelle (je suis par exemple au delà des montants habituellement alloués en cash en raison de ma situation et mes préférences personnelles)

Hors ligne Hors ligne

 

#6 27/11/2020 09h44

Membre
Réputation :   0  

Bonjour,

J’investis en ETF en DCA sur mon PEA depuis peu. Pour l’instant j’ai 3 lignes: SP500, EuroStoxx 300, Emerging Markets.
Je me rends compte que ma ligne EuroStoxx 300 ne me convient pas, car la valorisation (j’ai choisi Lyxor) est trop élevée : c’est compliqué de gérer la pondération des lignes en restant dans la bonne tranche pour ne pas payer trop de frais.

Du coup je cherche un équivalent sans trop de frais et à une valorisation plus faible.
J’ai du mal à me décider entre des indices MSCI Europe ou MSCI EMU. J’ai l’impression qu’Europe est plus large (inclus notamment les UK) mais les performances ont été moins bonnes qu’EMU.

Avez-vous un retour d’expérience à faire ?

Hors ligne Hors ligne

 

#7 27/11/2020 10h10

Membre
Réputation :   4  

Bonjour,

je peux proposer une lecture intéressante sur le sujet :

(34/38) Trackers PEA : liste complète des trackers éligibles PEA



il présente les indices EURO STOXX .

il y a aussi le STOXX 600 ( plus large)

bonne journée

Hors ligne Hors ligne

 

#8 27/11/2020 10h15

Membre
Réputation :   25  

Bonjour aimge.

aimge a écrit :

Je me rends compte que ma ligne EuroStoxx 300 ne me convient pas, car la valorisation (j’ai choisi Lyxor) est trop élevée : c’est compliqué de gérer la pondération des lignes en restant dans la bonne tranche pour ne pas payer trop de frais.

Lorsque vous parlez de valorisation vous voulez dire la valeur de la part ? Pourriez-vous nous indiquer le nom de l’ETF sur lequel vous investissez actuellement ainsi que son code ISIN pour bien l’identifier ?

aimge a écrit :

J’ai du mal à me décider entre des indices MSCI Europe ou MSCI EMU. […] Avez-vous un retour d’expérience à faire ?

Pour investir sur l’Europe, je vous conseille Vanguard FTSE Developed Europe UCITS ETF, code ISIN IE00B945VV12. J’investis dessus depuis plusieurs années. Cet ETF suit l’indice FTSE developed Europe, c’est un indice qui suit les 571 plus grandes capitalisations d’Europe développée:
Constituants
FTSE developed Europe Factsheet

Les frais sont trés bas : 0,1% .
Point important à noter, cet ETF est distribuant. Il distribue ses dividendes tous les trimestres environ. Puisque vous investissez sur un PEA en DCA ce point n’est pas gênant car il n’y a qu’à cumuler les dividendes perçus avec vos versements récurrents avant de passer les ordres d’achats.
C’est un ETF à réplication physique, c’est à dire que Vanguard achète vraiment les titres qui composent l’indice et les possède directement en proportion de leurs poids dans l’indice.

En effet je trouve l’EuroStoxx 300 que vous citez assez étroit pour couvrir l’Europe entière. Le stoxx 600 est plus large et répandu.

Au plaisir d’échanger avec vous.

Dernière modification par outoftheratrace (27/11/2020 10h38)


La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie

Hors ligne Hors ligne

 

#9 27/11/2020 10h33

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   483  

aimge a écrit :

Je me rends compte que ma ligne EuroStoxx 300 ne me convient pas, car la valorisation (j’ai choisi Lyxor) est trop élevée : c’est compliqué de gérer la pondération des lignes en restant dans la bonne tranche pour ne pas payer trop de frais.

Qu’entendez-vous par "gérer la pondération des  lignes" ?
Déterminer une allocation cible (type 60% US, 30% Europe, 10% Emergents) c’est bien mais dans allocation cible il y "cible" ; si au cours du temps le portefeuille s’en éloigne temporairement ce n’est pas ben grave, l’idée c’est de tendre vers cette allocation au fur et à mesure de ses versements complémentaires (surtout au début quand le portefeuille est petit) et plus tard par des arbitrages ponctuels. 
Changer de support juste pour pouvoir mieux coller à ce choix, somme toute arbitraire, n’est à mon avis pas une bonne décision de gestion.

Dernière modification par dangarcia (27/11/2020 10h35)

Hors ligne Hors ligne

 

#10 27/11/2020 10h35

Membre
Réputation :   40  

Un élément à prendre en compte : acheter un ETF Europe à réplication physique dans un PEA pourrait être bientôt impossible avec le Brexit, donc le VEUR de Vanguard pourrait ne pas être une si bonne solution.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 27/11/2020 10h38

Membre
Réputation :   4  

bonjour, il me semble que c’est déjà le cas.. il faut basculer sur CTO pour des réplications physiques. PEA = ETF swap only.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 27/11/2020 10h47

Membre
Réputation :   0  

Merci à vous tous.
L’ETF en question est Lyxor Core EURO STOXX 300 (DR) - UCITS ETF Acc (MFED) qui cote à 188€ aujourd’hui (LU0908501058).

Effectivement l’allocation peut dévier de la cible et ce n’est pas forcément un problème. Simplement je trouve qu’à près de 200€ la part, je n’ai pas beaucoup de flexibilité (parfois je voudrai peut-être verser peu, et tout de même verser "partout"). Encore une fois il y a le rationnel de la décision de gestion, et le psychologique de verser une somme régulièrement sur le PEA en répartissant autant que faire se peut sur les différents supports.

Je suis quelqu’un qui apprend en faisant, et c’est pourquoi j’en arrive à ces questionnements qui peuvent paraitre arbitraires ou ridicules.
En réalité je commence même à me demander l’intérêt d’investir sur des ETF individuels en essayant de toute façon de répliquer le monde. Je voulais au départ limiter les frais au maximum, mais (il faudrait que je fasse le calcul) au final mes lignes multiples risquent de me couter en frais de versement.
D’ailleurs je joue un peu avec les portefeuilles Quantalys pour comparer et je n’arrive jamais à battre le monde avec les allocations que j’ai en tête.

Dernier essai en date qui fait toujours moins bien que CW8 sauf en 2017 :

45,00    Lyxor PEA S&P500 ETF-EUR    FR0011871128   
35,00    Lyxor Core MSCI EMU ETF Dis EUR    LU1646360971
10,00    Amundi ETF PEA MSCI EM UCITS ETF EUR C/D   
5,00            Lyxor MSCI EMU Small Cap ETF Dis EUR   
5,00            Amundi IS Russell 2000 UCITS ETF EUR C    LU1681038672

Hors ligne Hors ligne

 

#13 27/11/2020 10h48

Membre
Réputation :   25  

Caramba !

https://www.lerevenu.com/placements/pla … -votre-pea

Moi j’ai encore plein de VEUR, j’en ai même racheté récemment. Comme c’est quand même un ETF d’actions européennes ils sont à peine un peu au dessus du plafond. On verra bien si ils forcent la vente parce que j’ai aucune envie de repasser à la caisse.

Mais en effet Aimge je modère mon avis. Il faut peut-être vous orienter vers un ETF à réplication synthétique par précaution en vue des impacts du Brexit sur le PEA.

Dernière modification par outoftheratrace (27/11/2020 10h54)


La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie

Hors ligne Hors ligne

 

#14 27/11/2020 11h03

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   483  

aimge a écrit :

En réalité je commence même à me demander l’intérêt d’investir sur des ETF individuels en essayant de toute façon de répliquer le monde.

Le seul intérêt d’investir sur des ETF individuels est de pouvoir sur- ou sous-pondérer telle ou telle zone,  soit en fonction de ses convictions (encore faut-il avoir des convictions et les compétences pour les former), soit parce qu’on est déjà fortement investi par ailleurs sur une zone couverte par un ETF Monde (exemple typique de l’investisseur PEA qui s’est constitué un portefeuille de titres français et européens : pour se diversifier il sera plus judicieux de compléter avec un ETF US et un ETF Emergents par exemple).

Si c’est pour répliquer un ETF Monde franchement je ne vois pas, sauf à avoir un très gros portefeuille auquel cas grapiller 0,2% de frais (en admettant que les ETF individuels sont moins chargés en frais qu’un ETF Monde) peut faire une petite différence.

Hors ligne Hors ligne

 

#15 27/11/2020 11h26

Membre
Réputation :   0  

Oui j’en arrive en effet à cette conclusion. Cette obsession de limiter les frais n’est pas forcément la meilleure conseillère.
Pour mon cas personnel, je ne suis pas investi en actions en direct. Je détiens quelques OPCVM Europe et Monde, mais dont je pense me départir pour aller sur de l’ETF justement.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #16 27/11/2020 11h57

Membre
Réputation :   25  

dangarcia a écrit :

Le seul intérêt d’investir sur des ETF individuels est de pouvoir sur- ou sous-pondérer telle ou telle zone,  soit en fonction de ses convictions (encore faut-il avoir des convictions et les compétences pour les former), soit parce qu’on est déjà fortement investi par ailleurs sur une zone couverte par un ETF Monde (exemple typique de l’investisseur PEA qui s’est constitué un portefeuille de titres français et européens : pour se diversifier il sera plus judicieux de compléter avec un ETF US et un ETF Emergents par exemple).

Aimge a écrit :

En réalité je commence même à me demander l’intérêt d’investir sur des ETF individuels en essayant de toute façon de répliquer le monde. Je voulais au départ limiter les frais au maximum, mais (il faudrait que je fasse le calcul) au final mes lignes multiples risquent de me couter en frais de versement.

Je trouve vraiment intéressant de se positionner sur telle ou telle zone / pays. Cette année la diversification géographique a été particulièrement utile. Regardez le parcours indiciel de la Corée :


Ou celui de l’Inde :


Lorsque je regarde cette année avec un peu de recul, ces deux pays ont générés les plus grosses plus values en pourcentage dans mon portefeuille d’ETF, de très loin, la Corée en raison de la remontée impressionnante de son indice grâce à la bonne gestion sanitaire des autorités, l’Inde pour une question de market timing à l’achat :


Sinon le stock picking opportuniste a aussi payé sur Kinepolis :


Donc un unique ETF world c’est tentant en suivant le principe "KISS" (Keep It Simple and Stupid) mais je trouve que l’on passe à coté de quelque chose : la possibilité de régler soi même la pondération sur telle ou telle zone, et la possibilité de faire un peu de market timing sur telle ou telle zone, au grès des événements (crise sanitaire, politique, tensions géopolitiques…), un peu comme les actions individuelles vs ETF mais différemment.

A bientôt.

Dernière modification par outoftheratrace (27/11/2020 12h11)


La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie

Hors ligne Hors ligne

 

#17 27/11/2020 12h15

Membre
Réputation :   0  

outoftheratrace a écrit :

dangarcia a écrit :

Le seul intérêt d’investir sur des ETF individuels est de pouvoir sur- ou sous-pondérer telle ou telle zone,  soit en fonction de ses convictions (encore faut-il avoir des convictions et les compétences pour les former), soit parce qu’on est déjà fortement investi par ailleurs sur une zone couverte par un ETF Monde (exemple typique de l’investisseur PEA qui s’est constitué un portefeuille de titres français et européens : pour se diversifier il sera plus judicieux de compléter avec un ETF US et un ETF Emergents par exemple).

Je trouve vraiment intéressant de se positionner sur telle ou telle zone / pays. Cette année la diversification géographique a été particulièrement utile. Regardez le parcours indiciel de la Corée :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/ … _coree.jpg

Ou celui de l’Inde :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/ … 7_inde.jpg

Lorsque je regarde cette année avec un peu de recul, ces deux pays ont générés les plus grosses plus values en pourcentage dans mon portefeuille d’ETF, de très loin, la Corée en raison de la remontée impressionnante de son indice grâce à la bonne gestion sanitaire des autorités, l’Inde pour une question de market timing à l’achat :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/ … ts_pea.jpg

Sinon le stock picking opportuniste a aussi payé sur Kinepolis :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/ … values.jpg

Donc un unique ETF world c’est tentant en suivant le principe "KISS" (Keep It Simple and Stupid) mais je trouve que l’on passe à coté de quelque chose : la possibilité de régler soi même la pondération sur telle ou telle zone, et la possibilité de faire un peu de market timing sur telle ou telle zone, au grès des événements (crise sanitaire, politique, tensions géopolitiques…), un peu comme les actions individuelles vs ETF mais différemment.

A bientôt.

Super intéressant, et c’était aussi mon idée de départ.
Ceci dit, investir sur un secteur/région, ça reste un pari plus risqué que de placer sur un ETF world (il faut bien une contrepartie à la performance tant espérée). Et donc il faut suivre son portefeuille et la conjoncture.
Donc plutôt quelque chose de court-terme pour ma part.

A ce stade j’en arrive à une stratégie 100% World, qui laisse toujours la possibilité de compléter avec des ETF sectoriels ou géographiques pour surpondérer/timer/spéculer.
En d’autres termes, je peux surpondérer la Corée sans avoir à gérer 6 autres lignes d’ETF pour le reste du monde : il me suffit à un instant T d’investir dans un ETF Corée.

Qu’en dites-vous ?

Hors ligne Hors ligne

 

#18 27/11/2020 12h46

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   483  

aimge a écrit :

Ceci dit, investir sur un secteur/région, ça reste un pari plus risqué que de placer sur un ETF world (il faut bien une contrepartie à la performance tant espérée). Et donc il faut suivre son portefeuille et la conjoncture.

Exactement. Ce sont 2 approches possibles, le tout est de choisir celle qui vous convient le mieux : si vous êtes disposé à suivre les marchés et vous sentez capable d’anticiper leurs mouvements, vous pourrez trouver intérêt à investir de façon plus ciblée, avec une espérance de rendement plus élevée (et un niveau de risque plus élevé aussi, ça va de pair) ; si non, une stratégie qui se contente de suivre les grands marchés via un ETF World sera plus adaptée.

aimge a écrit :

A ce stade j’en arrive à une stratégie 100% World, qui laisse toujours la possibilité de compléter avec des ETF sectoriels ou géographiques pour surpondérer/timer/spéculer.

Vous pouvez faire 90% World et garder 10% pour essayer de faire mieux. Si vous y arrivez c’est du bonus (par rapport à 100% World), sinon c’est un moindre mal, au pire vous perdez 10%.

Dernière modification par dangarcia (27/11/2020 12h46)

Hors ligne Hors ligne

 

#19 27/11/2020 14h29

Membre
Réputation :   25  

Aimge a écrit :

A ce stade j’en arrive à une stratégie 100% World, qui laisse toujours la possibilité de compléter avec des ETF sectoriels ou géographiques pour surpondérer/timer/spéculer.
En d’autres termes, je peux surpondérer la Corée sans avoir à gérer 6 autres lignes d’ETF pour le reste du monde : il me suffit à un instant T d’investir dans un ETF Corée.

Qu’en dites-vous ?

Oui c’est une approche qui tient la route.
- Un unique ETF world a l’avantage de la simplicité et c’est très efficace. Cela laisse la possibilité de compléter avec d’autres ETF.
- Ajouter quelques ETF en plus du world permet de compléter comme vous dites
- Sinon vous pouvez fixer tout vous même en composant votre panier, mais avec les problématiques de frais et de réequilibrage que vous évoquez
- Sinon vous pouvez passer en stock picking avec PEA + Compte titre (Bonne chance avec la fiscalité !)

Pour rappel L’ETF World contient à 67% des actions US. C’est donc plutôt un tracker "US" essentiellement et un peu du reste :


Sectoriellement le MSCI world est très orienté sur la tech :


Les principales lignes du MSCI world sont donc les GAFAM :


Et le MSCI World ne contient aucun émergents : ni la Chine, ni les autres BRIC Brésil Russie Inde, ni la Corée du sud.

Les US sont, sans doute a juste titre actuellement, la zone du monde dans laquelle les actions sont les plus chères en proportion de leurs PER ajustés cycliquement à 10 ans (shiller price earning ratio): Carte du monde des shiller price earning ratio (CAPE)


Il y a quelques discussions sur les paniers d’ETF passifs sur le forum, qui devraient aussi vous intéresser, par exemple :
Discussion autour d’un tracker world
Discussion autour d’un portefeuille d’ETF

Je vous recommande aussi l’excellent livre de fructif si vous ne l’avez pas déjà lu:
Livre de fructif

Enfin il y a une phrase de Raffarin que j’aime beaucoup:
"le 19ème siècle a été celui de l’Europe, le 20ème siècle celui des Etats-unis et le 21ième siècle sera celui de la Chine"

A vous de voir…

A bientôt.

Dernière modification par outoftheratrace (27/11/2020 15h24)


La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie

Hors ligne Hors ligne

 

#20 28/01/2021 11h25

Membre
Réputation :   0  

Bonjour et merci pour tout ce travail.
Je suis toujours à la recherche d’une SCPI disponible en AV avec une grosse part de logistique/entrepôts. J’ai beau chercher, je ne trouve pas.

Ca n’existe pas ?

Hors ligne Hors ligne

 

#21 29/01/2021 12h53

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1061  

Bonjour,
Je ne connais que Interpierre et Activ’Immo comme SCPI comportant une majorité de logistique/entrepôts.
Seule Interpierre est disponible en AV.

Répartition du patrimoine de Interpierre :

Source BT3

Hors ligne Hors ligne

 

#22 01/02/2021 15h49

Membre
Réputation :   0  

Merci, je vais creuser du côté d’InterPierre.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur