Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#26 05/10/2020 07h10

Membre
Réputation :   7  

Bonjour,
L’opération consiste effectivement à libérer du capital de BPI grâce aux souscriptions pour la redéployer vers de nouveaux investissements. C’est utile pour l’Etat en cette période de crise.
La Direction du Trésor a forcément du calculer le TRI probable / potentiel des investisseurs à 6 ans, ayant tout l’historique des investissements de BPI et proposant les anciens, non les nouveaux, en période de crise. Par ailleurs, je vois mal le gouvernement proposer sciemment un montage perdant à tous les coups aux Français.
La question pour moi est quel est ce TRI potentiel ex ante issu de la construction de ce montage. Si quelqu’un a cette information…

Hors ligne Hors ligne

 

#27 05/10/2020 09h41

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   421  

Bonjour

Comme beaucoup ici, je trouve le concept tel que présenté intéressant (ouverture du PE aux particuliers, dilution du risque sur 1500 PME, financement de l’économie), mais me méfie profondément de la gestion politique des fonds.

Pour l’avantage fiscal, je n’ai pas de source "plus solide", mais j’entendais Nicolas Doze sur BFMBusiness qui parlait d’une exonération totale sur la PV (éventuelle) au terme des 6 ans de dossier bloqué.


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

#28 05/10/2020 11h02

Membre
Réputation :   12  

Pour la fiscalité, si on se rapporte aux documents trouvables sur le lien cité plus haut (https://fonds-bpifrance.123-im.com/comment-investir/), il y a deux types de parts accessibles aux particuliers (hors AV) :

- parts "A1"  : "Exonération d’impôt sur le revenu sur les distributions reçues du Fonds sous certaines conditions notamment de conserver les parts A1 pendant au moins 5 ans. Les prélèvements sociaux restent dus"
A noter que ces parts ne recevront aucune distribution pendant au moins 5 ans également.
=> si on respecte les critères on peut être exonéré d’IR (mais pas des prélèvements sociaux) sur la PV éventuelle.

- parts "A2" : elles peuvent être détenues dans un PEA-PME (mais pas dans un PEA selon le réglement)
=> donc peuvent bénéficier du régime fiscal du PEA-PME.

Hors ligne Hors ligne

 

#29 05/10/2020 12h44

Membre
Réputation :   17  

Bonjour,
ayant déjà maximisés les PEA (le mien et celui de madame), il est en effet très tentant de prendre des parts de ce fond dans le cadre du PEA-PME (les SICAV éligibles PEA-PME étant chargées en frais, le seul ETF très étroit et le stock-picking fastidieux). Cependant, le côté double couche de frais (fond de fonds) et gestion publique me fond craindre un TRI assez faible à l’arrivée.


L'argent, c'est de la liberté frappée.

Hors ligne Hors ligne

 

#30 12/10/2020 00h46

Membre
Réputation :   69  

Je trouve assez rassurant que deux institutions privées aient souscrit au portefeuille qui est proposé aux français.

la BPI sur son site a écrit :

Bpifrance met donc en œuvre à l’identique la démarche, avec une cession de 5% du même portefeuille auprès des grands opérateurs professionnels. À la suite d’un processus ouvert, deux institutions privées reconnues et indépendantes viennent de signer, il y a quelques semaines, pour l’acquisition de ce portefeuille.



Je me demande quelles sont ces 2 institutions.

Le fait que le portefeuille soit assez mature est également rassurant; il est piloté depuis longtemps.
"Bpifrance met à disposition une partie de son portefeuille fonds de fonds, représentant 145 fonds partenaires nés entre 2005 et 2016" 

Le caractère diversifiant vis à vis des titres cotés semble avéré. Être dans le même bain que la BPI et 2 institutions privées professionnelles (et au même prix) sont des facteurs rassurants sur un sujet qui ne l’est guère, par son opacité et ses aléas consubstantiels.

Hors ligne Hors ligne

 

#31 22/11/2020 00h47

Membre
Réputation :   0  

Bonjour,

Je souhaite investir dans des part de BPI France pour bénéficier des 25% de réductions d’impôts jusqu’à la fin de 2020.

Dans quelle enveloppe investir ces parts pour optimiser cet investissement, PEA-PME, Assurance vie … ?

Délivre t-elle des dividendes annuelles?

Quel est la fiscalité au delà des 5 ans de détention?

En attente de votre expertise.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #32 22/11/2020 01h00

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613  

Investir dans des parts de BPI France ?
C’est une banque publique, son seul actionnaire est l’Etat, via la Caisse des Dépôts.

Sans doute pensez-vous à un FCP axé sur les PME françaises et géré par BPI France.
On en parle ici :
Investissements financiers » Actions » Création d’un FCP axé sur les PME françaises et géré par BPI France !

Il y a une fonction "Utilisez la recherche :" en haut à droite …

Dernière modification par ArnvaldIngofson (22/11/2020 01h01)


Dif tor heh smusma

En ligne En ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur