Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 01/03/2014 15h14 → Fonds Souverain Norvegien : diminution des avoirs en France (eurozone, fond souverain norvegien)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   229 

En résumé je comprends qu’ils délèguent l’allocation tactique et s’occupent de l’allocation stratégique

Hors ligne

 

#27 23/08/2017 00h51 → Fonds Souverain Norvegien : diminution des avoirs en France (eurozone, fond souverain norvegien)

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   366 

Bonsoir,

Petite actualité sur le fond, tout simplement impressionnant.

Cet incroyable fonds souverain norvégien frôle les 1.000 milliards de dollars - Challenges.fr

Je retiendrai entre autres: plus de 184.000 dollars pour chacun des 5,3 millions de Norvégiens


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne

 

#28 23/08/2017 10h06 → Fonds Souverain Norvegien : diminution des avoirs en France (eurozone, fond souverain norvegien)

Membre
Réputation :   

Le plus symbolique est le fait qu’en mettant ces 184k$ en couronnes norvegiennes, tout norvegien serait millionnaire ^^

Hors ligne

 

#29 23/08/2017 10h25 → Fonds Souverain Norvegien : diminution des avoirs en France (eurozone, fond souverain norvegien)

Membre
Réputation :   

Ce qui est intéressant dans leur allocation d’actif c’est qu’ils suivent la recommandation principale de Swensen qui est : "a high equity exposure drives long term returns "!

Hors ligne

 

#30 23/08/2017 10h44 → Fonds Souverain Norvegien : diminution des avoirs en France (eurozone, fond souverain norvegien)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   461 

Intéressant aussi la stratégie des retraits

Challenges a écrit :

À cause de la chute du prix des hydrocarbures, Oslo puise désormais plus dans le fonds qu’il ne parvient à y placer. Cette pratique est toutefois très encadrée: pour éviter que le bas de laine ne finisse par rétrécir, l’équipe de droite au pouvoir a décidé d’abaisser à 3%, contre 4% auparavant, le plafond des ponctions autorisées.


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#31 17/11/2017 11h04 → Fonds Souverain Norvegien : diminution des avoirs en France (eurozone, fond souverain norvegien)

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   366 

Bonjour,

Norvège : le fonds pétrolier aux 1000 milliards de dollars renie… le pétrole

Paradoxe intéressant tout de même !
On peut malgré tout se dire que c’est cohérent et que selon l’adage, il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier !


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne

 

#32 17/11/2017 11h59 → Fonds Souverain Norvegien : diminution des avoirs en France (eurozone, fond souverain norvegien)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   198 

Si le fond souverain est sensé préparer la Norvège à l’après pétrole, alors en effet, c’est assez logique de ne pas investir dans des pétrolières !

Je regrette vraiment que nos énarques n’émettent pas de la dette à 2% pour faire un fond souverain français…(passif, pas une bpi).

Hors ligne

 

[+1]    #33 17/11/2017 12h46 → Fonds Souverain Norvegien : diminution des avoirs en France (eurozone, fond souverain norvegien)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   413 

J’imagine bien ce fonds souverain Français avec un énarque à sa tête, des politiciens dans son conseil d’administration et des investissements hasardeux, copinage … ( cf les millions investis par la BPI dans Viadeo ).

Hors ligne

 

[+1 / -1]    #34 17/11/2017 13h15 → Fonds Souverain Norvegien : diminution des avoirs en France (eurozone, fond souverain norvegien)

Banni
Réputation :   116 

AleaJactaEst a écrit :



Je regrette vraiment que nos énarques n’émettent pas de la dette à 2% pour faire un fond souverain français…(passif, pas une bpi).

Il y a aussi la CDC qui a des positions dans la CNP, Transdev, une fonciere, etc …

Il faudrait scinder en 2 la CDC et créer un autre fond souverain avec la FDJ comme participation.

On va vendre une boite qui a une progression de 10% par an et qui doit pouvoir distribuer un beau dividende…

Hors ligne

 

#35 17/11/2017 13h38 → Fonds Souverain Norvegien : diminution des avoirs en France (eurozone, fond souverain norvegien)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   198 

Justement un fond qui ne soit qu’un traqueur World, totalement passif.
Qui pourrait émettre de la dette souveraine …
Un peu comme la suisse qui émet de la monnaie pour acheter des actifs mondiaux et améliorer son bilan… gratuitement.

Hors ligne

 

#36 28/02/2019 11h44 → Fonds Souverain Norvegien : diminution des avoirs en France (eurozone, fond souverain norvegien)

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   366 

Bonjour,

Info qui remets un peu de hauteur ou rabaisse bien d’autres sociétés !

Le fonds souverain norvégien a perdu 50 milliards d’euros en 2018 | Le Revenu

Le fonds, placé aux deux tiers en actions, a dégagé un rendement négatif de 6,1%, plombé par les turbulences sur les marchés boursiers.

Dans un autre article on apprends:

À la fin de l’année dernière, les principales participations norvégiennes étaient placées dans Microsoft (64,7 milliards de couronnes), Apple (62,7 milliards), Alphabet (57,6 milliards), Amazon (54,8 milliards), Nestlé (53,9 milliards) ou encore Royal Dutch Shell (51,3 milliards). À noter que pour leur part, les investissements en obligations (30,7% des actifs) ont eu un rendement légèrement positif, alors que l’immobilier non coté (3% du portefeuille) a bondi de 7,5%.

On pourrait s’émouvoir de ces 50 milliards partis en fumée,mais grâce a des achats en fin 2018 (30mds !), le fonds a déjà recouvert cette perte.

Le fonds reste donc en dessous des 1000 milliards de dollars en 2018.


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne

 

#37 28/02/2019 12h11 → Fonds Souverain Norvegien : diminution des avoirs en France (eurozone, fond souverain norvegien)

Membre
Réputation :   70 

En tout cas bravo aux Norvégiens pour leur gestion de la manne pétrolière, certains pays ont tout dilapidé ( Venezuela ), d’autres ont vu leur fond souverain s’évaporer ( la Malaisie ) et d’autres dilapident la rente pétrolière dans des armes ( Arabie Saoudite ).

Hors ligne

 

[+1]    #38 28/02/2019 14h51 → Fonds Souverain Norvegien : diminution des avoirs en France (eurozone, fond souverain norvegien)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2267 

Oblible a écrit :

d’autres dilapident la rente pétrolière dans des armes ( Arabie Saoudite ).

Les achats d’armes ne sont pas nécessairement pour les armes elles-mêmes, c’est un moyen de retourner une partie de la rente pétrolière [essentiellement] aux USA. Bref, c’est surtout un instrument géopolitique. Ce podcast sur France Culture l’explique très bien : Faut-il vendre des armes aux dictateurs ?

Dans biens des cas, l’abondance de ressources naturelles pénalise in fine, le pays qui les possède, c’est le syndrome hollandais.

Donc comme vous le constatez, on peut s’étonner que ce ne soit pas la norme, mais les norvégiens sont une exception !

Hors ligne

 

#39 28/02/2019 15h45 → Fonds Souverain Norvegien : diminution des avoirs en France (eurozone, fond souverain norvegien)

Membre
Réputation :   42 

Autre exception au "syndrome hollandais": l’Australie dont les exportations de minerais(vers la chine essentiellement) constituent l’une des principales sources de revenu du pays.

Le pays connait en 2019 sa 27ème année de croissance sans récession: record mondial!
Ce record était détenu précédemment par… les Pays-bas.

Hors ligne

 

#40 27/08/2019 13h19 → Fonds Souverain Norvegien : diminution des avoirs en France (eurozone, fond souverain norvegien)

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   366 

Bonjour,

L’effet 2018 a été largement gommé puisque le fonds a atteint sa plus haut valeur et dépasse maintenant les 1 000 milliards de dollars (1 021 au cours actuel).
Les chiffres donnent toujours autant le tournis.

Le fonds souverain norvégien a encore grossi, approchant… 1000 milliards d’euros - BFM Bourse

Sur Q2 uniquement, c’est 25 milliards d’euros de gain supplémentaire.

le fonds a dégagé un rendement de 3% sur la période d’avril à juin de sorte que le montant de ses actifs a pour la première fois dépassé 9.000 milliards de couronnes, à 9.162 milliards exactement (919 milliards d’euros)

Les fonds souverains chinois (846 milliards d’euros d’actifs sous gestion selon le Sovereign Wealth Center) et saoudien (le montant exact de ses actifs sous gestion n’a jamais été dévoilé mais est estimé à environ 720 millions d’euros) complètent le podium des plus gros fonds souverains au monde, devant le fonds koweïtien (500 milliards d’euros).

Pour comparer un fonds européen souhaite se mettre en place pour 100 milliards…
L’Europe planche sur un fonds souverain de 100 milliards d’euros | Les Echos

69.3% placés en actions soit +3pts ce qui donne un rendement de 15,5% pour les 6 premiers mois selon l’article.

Présent au tour de table de plus de 9.000 entreprises, le fonds norvégien contrôle l’équivalent de 1,4% de la capitalisation boursière mondiale. C’est principalement au capital des GAFAM que le fonds détient ses plus grosses participations (8,58 milliards d’euros en titres Microsoft et 7,96 milliards d’euros en actions Amazon). Seul Nestlé (6,95 milliards d’euros) parvient à s’intercaler entre Microsoft, Apple et deux autres géants américain de la tech, à savoir Amazon (6,95 milliards d’euros) et Alphabet (6,06 milliards).

Donc les 5 premières positions représentent 36,5mds€ soit à peine 4% du total, c’est ce qu’on appelle une très grosse diversification.

Ce jour on apprend que la banque centrale norvégienne demande au fonds de réduire son exposition européenne et par conséquence d’augmenter celle en Amérique du Nord.

Le fonds souverain norvégien invité à réduire son exposition à l’Europe - Actualité des marchés

La banque recommande d’ajuster la distribution géographique en faveur de pondérations liées aux flottants, en augmentant la part des actions d’Amérique du Nord et en réduisant la pondération des actions des marchés développés européens


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne

 

[+1]    #41 27/08/2019 15h08 → Fonds Souverain Norvegien : diminution des avoirs en France (eurozone, fond souverain norvegien)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1338 

Je recommande l’excellent website du Fonds souverain norvégien, qui permet de visualiser (au 31/12/2018) l’ensemble de son portefeuille.

Au total le Fonds investit dans 73 pays, 9158 entreprises, et 3 classes d’actifs (actions, obligations et immobilier). La France est l’un des 5 pays (avec les USA, le Japon, le Royaume-Uni et l’Allemagne) où le Fonds investit en immobilier - des biens pour la plupart co-détenus avec des fonds immobiliers (AXA, Generali, Prologis).

En France, le Fonds norvégien détient des participations au capital de 220 entreprises (pour 32,1 milliards $), des obligations de 85 émetteurs (pour 12,7 milliards $, dont 5,5 milliards $ en titres souverains) et un portefeuille immobilier (pour 4,7 milliards $).

A noter que presque 20% des 300 milliards € investis par le Fonds norvégien en obligations ont désormais des taux négatifs. Evidemment, je pense que cela devrait les inciter à renforcer leur exposition en actions…

En comparaison, la Banque Nationale Suisse détenait des réserves de change de 776 milliards CHF à fin 2018, dont 19% étaient investis en actions (soit 132 milliards CHF d’actions, contre 550 milliards CHF d’obligations), dans 6700 entreprises. La BNS suit une approche de réplication du marché (pas de stock picking), mais avec des règles pour éviter les conflits d’intérêts et les problèmes éthiques / réputationnels : exclusion (i) de toutes les actions bancaires, (ii) des entreprises impliquées dans les violations des droits de l’homme, des désastres environnementaux, la production de certaines armes ou la fourniture d’équipements à des fins nucléaires militaires (hors les 5 pays reconnus par le TNP). Du coup, malgré son approche de réplication indicielle, la BNS n’utilise pas d’ETF (j’imagine que sur de tels volumes, des préoccupations de coût entrent aussi en ligne de compte).

Le fait que l’idée d’un fonds souverain européen ressurgisse alors que les taux souverains ne cessent de baisser (pour devenir négatifs pour beaucoup de pays européens) est intéressant. J’imagine que chez certains décideurs, l’idée d’émettre de la dette à taux négatifs (même sur des maturités très longues) pour investir en actions fait son chemin… C’est un peu l’équivalent pour les souverains du montage emprunt / SCPI si populaire ici ;-)

Perso je vois dans cette situation exceptionnelle une "déconnexion" partielle entre le pricing des obligations souveraines et le pricing des actions. A la "jointure" de ces 2 marchés, on observe d’ailleurs une envolée des valorisations : ainsi les actions des fournisseurs d’eau américains, parfois considérées comme des quasi-obligations du fait de la stabilité de leurs dividendes, tradent désormais à des multiples très élevés : PER American Water Works 39, American States Water 43… Ces multiples semblent délirants si l’on considère la croissance plutôt molle de ces utilities, mais "rationnels" si l’on commence à prendre en compte (dans une approche DCF) des taux sans risque quasi nuls, voire négatifs…

Bref, je suis bullish à moyen/long terme sur les actions, du fait du rebalancing inévitable des fonds souverains affectés par les taux négatifs sur leurs investissements obligataires, mais plus fondamentalement parce que je pense que les actions, à la différence des obligations, ne pricent pas le maintien des taux à des niveaux très bas (voire négatifs) sur longue période. [Evidemment, une autre façon que cette "déconnexion" entre actions et obligations disparaisse, serait que les obligations pricent un risque souverain beaucoup plus élevé - ce qui me semble improbable à moyen terme, pour diverses raisons.]

Hors ligne

 

[+1]    #42 12/10/2019 09h01 → Fonds Souverain Norvegien : diminution des avoirs en France (eurozone, fond souverain norvegien)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   165 

Bonjour,

j’ai trouvé intéressant de récapituler l’évolution de l’allocation du Fonds souverain norvegien sur les 10 derrnières années.
source : rapports semestriels successifs.

On note très clairement :
- une réduction constante de la poche obligataire qui passe très régulièrement de près de 40% à 28% sur dix ans.
- En contrepartie ils ont augmenté la poche Actions internationales qui passe de près de 60% à 69%
- et augmenté l’immobilier en direct à l’international qui était à zéro il y a dix ans et atteint désormais quasiment 3%.

On voit donc que le fonds souverain a une forte confiance dans les Actions, ou à tout le moins qu’il considère que le rendement/risque de cette poche est attractif. A l’inverse le fonds semble clairement fuir les obligations. Enfin pour ma part je suis un peu surpris qu’un investisseur de long terme comme celui ci ne rentre pas davantage qu’à hauteur de 3% sur de l’immobilier international en direct. Peut etre en raison d’un objectif de liquidité ?

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6148_fonds_norvegien.png


"Ne nous soumets pas à la tentation du stock picking…" - Portefeuille et Mon blog

Hors ligne

 

#43 12/10/2019 09h20 → Fonds Souverain Norvegien : diminution des avoirs en France (eurozone, fond souverain norvegien)

Membre
Réputation :   22 

Il s’agit de pourcentages mais pas de valeurs absolue. N’est-ce pas la montée des bourse mondiales qui explique cette diminution relative de la part obligataire?

Hors ligne

 

#44 12/10/2019 09h39 → Fonds Souverain Norvegien : diminution des avoirs en France (eurozone, fond souverain norvegien)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   165 

Bonjour sm94,
oui ce sont des pourcentages. à mon avis les nombreux gestionnaires du fonds souverain passent du temps à définir l’allocation qu’ils adoptent. le fait que les actions ont monté explique peut être à court terme le pourcentage augmente mais sur plusieurs semestres il s’agit bien à mon avis d’un choix délibéré d’allocation.
bonne journée.


"Ne nous soumets pas à la tentation du stock picking…" - Portefeuille et Mon blog

Hors ligne

 

[+1]    #45 16/10/2019 04h55 → Fonds Souverain Norvegien : diminution des avoirs en France (eurozone, fond souverain norvegien)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   142 

skywalker31 a écrit :

Enfin pour ma part je suis un peu surpris qu’un investisseur de long terme comme celui ci ne rentre pas davantage qu’à hauteur de 3% sur de l’immobilier international en direct. Peut etre en raison d’un objectif de liquidité ?

Bonjour Skywalker,
au contraire l’illiquidité est probablement recherchée par la NBIM. Jetez un coup d’oeil à
cette etude sur la possibilité d’augmenter le rendement en choissisant d’assumer des risques systématiques.

skywalker31 a écrit :

The illiquidity premium is one of the risk premia that are suitable for a large investor with a long investment horizon to capture. Due to the challenges related to defining and isolating this premium, we suggest that this premium should be captured indirectly through other risk premia such as size, value and volatility.

Donc une recommandation n’est pas action, mais bon généralement les recommandations des études deviennent la base des mandats de gestion future du fonds.

Le fonds est de toute façon illiquide à cause de la taille. Par ex le fonds possède 2,1 milliards USD d’action sanofi, donc environ 1,9 milliards d’€ , soit 23 millions d’actions à 82€. Le volume moyen donné par Yahoo est de 2,349 millions d’actions par jour, soit 10 jours pour vendre le lot. Après il y aura bien sûr de la liquidité en plus sur le marché en blocs, mais ça a un prix aussi.
Je peux vous retrouver une étude qu’ils ont fait sur ca si vous voulez.

Sur l’immobilier, il y a eu un changement de stratégie récent :
nouvelle stratégie et commentaire.

En gros ils vont prendre beaucoup plus d’immobilier côté et moins en direct. Même si il y a peut être d’autres raisons le coût de gestion est probablement un critère important.

Sur la proportion elle-même d’immobilier, lisez celle là sur le pouvoir diversificateur de l’immobillier.

La citation importante

NBIM a écrit :

Low correlation of real estate returns with returns of equities and bonds
are typically the key argument for including real estate in a mixed-asset
portfolio. This is especially the case for private real estate investments, as
public vehicles tend to correlate strongly with the general stock market.
The level of correlation is not stable over time, and correlations might
increase during extreme market movements, but empirical evidence is not
conclusive.

Mon interprétation:
- le portefeuille de marché aurait entre 10 et 15% d’immobilier, donc avec 3-5% qui est l’objectif du fonds ce n’est pas si loin que ça
- à long terme l’immobilier côté et non côté devraient donner les mêmes résultats, mais pas à court terme (plus de volatilité sur le côté)
- sur une perspective long terme, il n’est pas sûr qu’il y ai un gros pouvoir diversificateur de l’immobilier


Markets are not perfect, but everybody else is worse

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech