Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’Evolution sur nos screeners actions.

[+5]    #1 17/08/2020 23h41

Membre (2019)
Réputation :   10  

Bonjour,

Comme décrit dans ma présentation, je cherche quelques actions à croissance rapide pour booster mon rendement. Dans cette optique, je me suis intéressé à Evolution Gaming.

J’ai essayé de suivre aux mieux les conseils du livre de Peter Lynch, ceux de Philippe Proudhon et d’autres glanés sur ce site pour faire cette 1ère analyse.

I. Présentation d’Evolution Gaming et du secteur


I -1. Activité de la société

Evolution Gaming est une société suédoise, fondé en 2006 par Jens von Bahr et Frederick Österberg.

La société développe des jeux de casino sur internet. Au contraire des jeux de poker, bingo ou roulette faisant appel à un algorithme informatique, elle est spécialisée dans les jeux faisant appel à un animateur. Il y a donc une interaction entre les joueurs et l’animateur, le but étant de se rapprocher le plus possible de l’ambiance d’un casino réel. Les jeux sont filmés sous plusieurs angles, ce qui offre même des vues impossibles dans un casino réel. En plus de la vidéo, Evolution Gaming rajoute des animations 3D ou utilise la réalité virtuelle pour rendre les jeux plus attractifs. Ce type de jeux, avec un animateur en chair et en os parlant la langue natale des joueurs semble les rassurer.

Evolution Gaming a ainsi développé des jeux comme Live Roulette, Live Baccara, Live Blackjack en 2012. Plus récemment, ils ont sortis Live Monopoly, qui est une sorte de roue de la fortune, animés selon les codes du célèbre jeux de société. Un autre exemple est le jeux Deal or No Deal Live (A prendre ou à Laisser) qui est basé sur les mêmes règles que le jeux télévisé.

Les jeux sont crées et filmés dans des studios répartis en Belgique, Canada, Georgie, Lettonie, Malte, Espagne, Roumanie, Espagne et USA. Ces implantations permettent de toucher un large public en termes de langue mais certainement aussi d’optimiser les frais salariaux.

Evolution Gaming n’est pas un casino en ligne comme Unibet, Live-casino ou autres. Elle développe et commercialise des jeux pour ces sociétés de casino en ligne et a donc un modèle BtB. Les jeux qu’elle développe peuvent être soit exploités par plusieurs casinos en ligne, soit totalement customisés pour une société. La customisation va jusqu’au salle privé avec croupiers aux couleurs du casino.

Evolution Gaming est rémunéré par les casinos en ligne via un fixe et une prime variable si les jeux marchent bien. Il y a donc un intérêt particulier pour Evolution Gaming de créer des jeux attractifs et de garder un haut niveau d’exigence en termes de créativité.

Evolution Gaming a obtenu des licences dans 15 pays Européen (Grande-Bretagne et Suisse inclus), au Canada et dans le New-Jersey (USA).

I -2. Le secteur du jeux en ligne

Le marché du jeux toutes catégories (Sport, Loterie et Casino en ligne) s’élève à 107 Md€. Seulement 25% du marché du jeux est en ligne. Toutefois, la croissance de ce secteur est de 11% en moyenne annuel entre 2012 et 2019 contre 3% pour les casinos et paris classiques. Plusieurs sites internet confirment cette tendance (cf source).

Au sein du marché de jeux en ligne, on peut distinguer les catégories du paris sportif, paris hippique et casino en ligne. Aujourd’hui, Evolution Gaming s’intéresse uniquement à ce dernier sous-secteur. En 2019, il a affiché une croissance de 39% d’après le rapport annuel d’Evolution Gaming.

La majorité des casinos en lignes se trouve en Europe. En effet, la valeur du marché de jeux en ligne est de 2159 MEUR en Europe contre 180 MEUR en Amérique du Nord. Je précise toutefois que n’ayant pas trouvé des chiffres cohérents entre différentes sources, j’ai conservé ceux du rapport annuel 2019 d’Evolution Gaming car 1) propre à leur activité 2) les plus conservateurs. 

En Europe, les pays les plus développés ont déjà légiféré (Belgique, Danemark, Espagne, Italie, Portugal, Royaume-Uni, Suède, Malte). La France reste la grande absente en autorisant uniquement les jeux de paris sportif, hippiques ou poker en ligne. Les jeux de pure hasard type roulette sont encore interdits en ligne. Cependant, les opérateurs contournent le problème en obtenant des licences d’un autre pays, comme Malte ou Curaçao.

La valeur du marché des casinos en ligne est relativement modeste aux USA car il y a eu un mouvement hostile aux jeux en ligne avec le Federal Wire Acts voté en 2002. Cette loi visait plus spécialement les paris sportifs mais le département de justice l’a utilisé contre tous types de paris. En 2006, le Unlawful Internet Gambling Enforcement Act rendit illégal les transactions bancaires aux USA sur les jeux en ligne. Notamment, 3 site de poker furent bannis en Avril 2011 sous le coup de cette loi. Mais en Décembre 2011, le département de Justice recentre le Federal Wire Act sur les paris sportifs, ouvrant ainsi la voie aux casinos en ligne. Suite à cette détente du contexte réglementaire, c’est maintenant à chaque état de réguler le casino en ligne. Actuellement 4 états autorisent le casino en ligne (New-Jersey, Pennsylvannie, Virginie occidentale et Delaware) et 1 le poker en ligne uniquement (Nevada). Presque l’intégralité du marché de casino en ligne aux USA est aujourd’hui porté par le new-Jersey,  Atlantic city. Les législations en Pennsylvanie et Virginie occidentale sont récentes (Juillet 2019 et 2020 respectivement).

Le Canada est un pionnier du jeux en ligne, en abritant près de 100 plateformes de jeu.

Bien que les plus grands joueurs soient en Asie (toute personne ayant visité un casino un jour l’aura constaté), certains pays asiatiques interdissent le jeux en ligne, dont notamment la Chine et la Thailande. Officiellement, du fait de la doctrine socialiste, tous les jeux de hasard sont interdits en Chine sauf à Hong Kong et Macao. Les gros parieurs chinois en sont donc réduits à  contourner le firewall chinois via un VPN pour accéder à des sites aux Philippines ou au Vietnam par exemple. Certains sites estiment la valeur de ce marché pirate à 139 MUSD. Certains pays, comme la Thailande pense à légaliser le jeux en ligne pour contrôler la fiscalité et limiter la criminalité.

Sources :
1) Annual report 2019 Evolution Gaming
2) Online Gambling Market Size, Share | Industry Report, 2020-2027
3) https://www.globenewswire.com/news-rele … kdowns.htm
PEG
4) https://www.playusa.com/us/
5) affiliateinsider.com/featured/the-future-of-online-casinos-in-the-united-states/
6) bestuscasinos.org/legal/future-of-online-gambling-in-the-us/
7) https://europeangaming.eu/portal/latest … wing-down/
8) https://businesscasestudies.co.uk/onlin … -an-online
9) https://www.jpost.com/special-content/2 … all-608304
10) https://en.wikipedia.org/wiki/Gambling_ … ambling12) johnnybet.com/best-online-casinons-in-china
11) https://www.highstakesdb.com/10390-how- … sinos.aspx
12) https://www.lemonde.fr/economie/article … -interdits
13) casinoenligne.net/guide/legalite/

II. Quelques chiffres clés


II - 1. PEGY

PER    51,1       
Dividende    0,70%       
Croissance prev du BNA entre 2020 (inclu) et 2022 (inclu) :     39%    (source : Binck / Zone Bourse)

Donc PEGY = 1,29

II - 2.Autres

Je ne veux pas dévoiler ici tous les chiffres accessibles aux membres ayant souscrit à l’accès à l’IH score. Toutefois, j’attire votre attention sur les ROIC et CROIC hallucinants.

Le site du Morningstar indique également une marge d’EBIDTA supérieur à 35% depuis 2016 et même de 50% en 2019.

La marge bénéficiaire d’Evolution Gaming est de 41% contre 7% au mieux pour ses principaux concurrents (Flutter Entertainment 7%, Gamesys group 2%, Playtech -1%). 

L’endettement n’est pas significatif avec un ratio de 6% par rapport aux capitaux propres. Ces derniers ont augmenté de manière continu jusqu’en 2019.

III. Actionnariat

L’actionnariat est favorable aux petits actionnaires. En effet, les 2 fondateurs de la société, toujours au conseil d’administration, possèdent 15% des actions. D’autre part, le milliardaire Richard Linvingstone en possède 16%.

Les cadres achètent des actions de leur société et Evolution Gaming a racheté ses propres actions récemment.

Source :
13) RA Evolution Gaming 2019
14)  https://simplywall.st/news/need-to-know … ng-shares/
15) https://www.gurufocus.com/news/1024896/ … s-continue
16) Communiqué de presse Evolution Gaming du 31 juillet 2020 à 8h30

IV. Leviers de croissance

Si Evolution Gaming veut maintenir son PEG autour de 1,3, il lui faut atteindre une croissance du BNA de 39%, voir même idéalement de 50% pour avoir un PEG de 1. Quelle stratégie pour cela ?

Dans son rapport annuel 2019, Evolution Gaming indique que sa stratégie est de creuser l’écart avec ses concurrents pour rester ainsi le leader du développeur de jeux de live casino. Ainsi, en 2019, la croissance d’Evolution Gaming a été de 50% en termes de CA contre 39% pour le marché.

Pour conserver son avance sur le secteur, Evolution Gaming indique dans son R.A 2019 compter sur 3 piliers:
- L’innovation dans ses produits
- L’excellence opérationnelle pour garantir un fonctionnement sans heurt de la partie informatique (vidéo, animation, données clients…)
- optimisation client : sur la base des données de jeux, Evolution Gaming cherche à améliorer ses jeux mais surtout la fidélité des clients à l’opérateur de casino en ligne.

En plus de cette stratégie de croissance organique, Evolution Gaming achète des sociétés. Ainsi, l’achat en 2019 d’Ezugi leur a permis d’accéder aux marchés Sud Africain et de renforcer leur suprématie aux US , Ezugi et Evolution Gaming étant les seuls développeurs aux US en 2019.

Il est également noté dans le R.A 2019 que la structure de coût est essentiellement liée aux frais de personnel et au maintien des studios. Compte tenu 1) de l’implantation des studios en Europe 2) de l’usage du temps partiels (les R.A 2016, 2017, 2018 donnent les chiffres employés temps plein et partiel), je pense que les coûts salariaux sont déjà à peu près optimisés et que peu d’amélioration est à attendre de ce côté.

Bien que leader, il est certainement trop tôt pour Evolution Gaming pour augmenter ses prix.

Je pense donc que le principal levier de croissance du BNA d’Evolution Gaming est la croissance du secteur du casino en ligne. Cette croissance profitera d’une part à Evolution Gaming en gagnant de nouveaux clients, d’autre part en augmentant les revenus via les primes que les opérateurs rétrocèdent avec l’augmentation des clients. 

La croissance du secteur du casino en ligne bénéficie de plusieurs atouts:
- à court terme, du confinement lié au COVID. L’absence de paris sportif ou hippique et l’impossibilité physique de se rendre dans un casino a généré une nouvelle clientèle pour les casinos en ligne. Certains sites parlent d’une augmentation de 27% du CA par rapport à l’année précédente. Nombres de clients toutefois ne devraient pas rester fidèles.
- à moyen terme, de l’accroissement de l’accès à internet et du déploiement de la 5G.
- à moyen / long terme du développement des crypto-monnaie. Les joueurs préfèrent en effet ce type de paiement plus anonymes et plus sûres.

Le futur de la croissance du secteur se trouve clairement aux USA. L’évolution de la législation est favorable et devrait continuer, les états ne souhaitant pas voir leur échapper la manne liée aux jeux en ligne. Un autre signal très positif est l’accord de Google d’exposer des publicités pour des casinos en ligne fin 2019. Avec le rachat d’Ezugi, Evolution Gaming est déjà très bien placé pour profiter de ce nouveau marché.

Je ne pense pas qu’il faille parier trop fort sur le marché asiatique car le gros client, Chine, continue de censurer le jeux en ligne. Evolution Gaming a tout de même recruté plusieurs opérateurs sinophones.

Sources :
17) linchpinseo.com/trends-in-the-gambling-casino-industry
18) https://jobs.smartrecruiters.com/Evolut … e-speaking

V. Evaluation d’Evolution Gaming

Compte tenu de la forte croissance récente, je ne crois pas que l’évaluation sur les méthodes PER, Capitaux propre ou CA historique soit raisonnable.

D’autre part, si on compare à d’autres concurrents comme Playtech, International Games technology, Churchill Downs ou Scientific Games, les écarts sur les VE/EBIDTA, VE/CA et Prix/Capitaux propre sont tels que la comparaison me semble hasardeuse.

Je n’ai donc utilisé que la méthode DCF.
- D’après les données historiques, le CROIC serait de 62% et le taux de croissance de 65%. Je n’ai pas changé le CROIC car il a déjà été prouvé.
- Le taux de croissance du NOPAT sur la base des données historiques est de 65%. J’ai utilisé 2 valeurs : 50% et 65%
- pour la durée de la croissance je l’ai limité à 4 ans. En effet, si on utilise les chiffres données dans le RA 2019 page 12, les marchés Européen et US du casino en ligne représentent un total de 2339 MEUR. Si on compare au 366 MEUR de CA indiqué en page 72, la part d’Evolution Gaming représente donc 16% du marché. Je comprends donc qu’un jeux sur 6 est développé et exploité par Evolution Gamin.
Si on suppose un accroissement du marché de 11% par an et un accroissement de 50% du CA d’Evolution Gaming, la part d’Evolution Gaming atteindra 50% du marché en 2024. Autrement dit un jeux sur 2 serait alors exploité par Evolution Gaming. Cela me paraît une limite absolu au delà de laquelle soit un autre acteur aura conquis des parts de marché, soit de toute façon les opérateurs de casino en ligne refuseront de dépendre d’un acteur aussi gros qu’Evolution Gaming qui pourrait fixer ses prix et conditions. Je limite donc la croissance à 4 ans.

Avec 50% de croissance sur 4 ans, la méthode DCF nous donne une valeur intrinsèque de 462 SEK, soit 44 EUR.
Avec 65% de croissance sur 4 ans, la méthode DCF nous donne une valeur intrinsèque de 662 SEK, soit 64 EUR.
Compte tenu du dernier rapport trimestriel indiquant une croissance du BNA de 100 entre le 1er semestre 2019 et le 2ème semestre 2020, ce 2ème scénario ne semble pas irréaliste.

VI. Conclusions

Le titre d’Evolution Gaming évolue actuellement autour des 630 SEK. J’ai donc pris une petite position de 8 actions et je vais me renforcer aux cours de prochaines baisses de l’action.

Je pense que l’action est porteuse car le secteur est porteur, notamment dans le contexte Covid. Plutôt que de choisir un des trop nombreux opérateurs de jeux en ligne (je suppose qu’il y aura bientôt un mouvement de consolidation), je préfère choisir le fournisseur favori de ses opérateurs. D’autre part, j’apprécie le modèle en licence + fee d’Evolution Gaming, la partie fee me paraissant comme une sorte de lasy investment. Combinée à une politique d’Excellence pour développer les jeux, elle peut être un redoutable convoyeur de cash.

En termes d’indicateurs, je suivrai:
1) Le nombre d’état légiférant aux USA sur le casino en ligne
2) Le nombre d’employés d’Evolution Gaming aux USA et au Canada. Aux USA, il était de 0 en 2017 puis est passé de 52 à 141 entre 2018 et 2019. Au Canada, il était de 11 en 2017, 92 en 2018 et 162 en 2019. Compte tenu de leur activité et structure de coût, le nombre d’employés d’Evolution Gaming est directement lié aux profits.
3) La valeur globale du marché des jeux en ligne et si possible plus spécifiquement celle du casino en ligne
4) Le nombre de jeux sorti par Evolution Gaming et les récompenses associés
5) Les concurrents achetés par Evolution Gaming

N’hésitez surtout pas à commenter mon analyse et à créer des débats, notamment si j’ai omis de vérifier certains aspects. Je ne suis qu’un débutant et je cherche avant tout à progresser.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Mots-clés : fort ebidta, jeux casino en ligne, poker, roulette, société de croissance

Hors ligne Hors ligne

 

#2 29/08/2020 11h45

Membre (2019)
Réputation :   10  

Bonjour

Deux nouvelles importantes pour Evolution Gaming:

1) Accord signé avec MGM pour développer des jeux aux USA. MGM est un leader du jeux de paris en ligne aux USA. C’est une JV entre MGM qui détient des casinos terrestres et GVC qui est un spécialiste du paris sportif. MGM a déjà accès à 50% de la population US et est positionné sur 11 états. Le montant du contrat entre Evolution Gaming et MGM n’est pas connu.
=> croissance organique

Sources :
https://mb.cision.com/Main/12069/3183101/1298765.pdf
https://www.yogonet.com/international/n … -in-betmgm

2) Le calendrier de l’OPA d’Evolution Gaming sur NetEnt est publié. NetEnt est aussi un développeur de jeux et a le même business model qu’Evolution Gaming. Je ne sais pas si l’OPA est réaliste et je vais l’analyser dans un 2ème temps. Si elle fonctionnait, NetEnt amènerait une position dominante à EvolutionGaming sur les machines à sous en ligne.
=> croissance externe

Source:
https://mb.cision.com/Main/12069/3176900/1294982.pdf

Hors ligne Hors ligne

 

#3 29/08/2020 12h30

Membre (2018)
Réputation :   6  

Bonjour,

J’ai voulu acheter 15 titres ce vendredi mais au moment de confirmer, je me suis interrogé sur les frais, de plus l’heure était dépassé pour stockholm.

J’y réfléchirai en début de semaine prochaine.


Ouf ça y est vacciné à l'Astrazeneca ( première fois que je trouve un avantage d'être plus ou moins gros ).

Hors ligne Hors ligne

 

#4 30/08/2020 11h03

Membre (2019)
Réputation :   8  

Bonjour,
Savez-vous si cette action est éligible au PEA ?
Je pense initier un achat prochainement. Le marché du gambling me semble grossir rapidement, on le voit d’une manière différente dans les jeux vidéos avec l’arrivé de récompense aléatoire.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 30/08/2020 12h57

Membre (2018)
Top 150 Réputation
Réputation :   182  

D’après ABC bourse.

Sinon, cette valeur est négociable sur Saxo PEA.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

En ligne En ligne

 

#6 30/08/2020 22h09

Membre (2019)
Réputation :   10  

Bonsoir

@Vking
Pour l’instant j’ai logé mes actions sur un CTO chez Binck car j’attends le rapatriement de mon PEA (les frais de ma banque historique sont trop affreux). Je pense toutefois que cette action doit être logeable dans un PEA car le siège est basé à Stockholm.

Le marché global du gaming (terrestre + en ligne) est en croissance de 2% par an mais la partie en ligne est elle en croissance de 12% par an.

@Aigri
Le code ISIN de l’action d’Evolution Gaming est SE0012673267, du moins par rapport aux valeurs de cours indiqués dans leur rapport annuel 2019 (282 SEK au 30/12/19; 101,90 SEK au 28/12/18 et 116,10 SEK au 29/12/17). J’ai déjà vu ce code ISIN SE0006826046 d’ABC bourse mais je ne suis pas sûr de comprendre à quoi il correspond (peut-être la maison mère invoqué dans le RA?).

Hors ligne Hors ligne

 

#7 30/08/2020 22h47

Membre (2018)
Top 150 Réputation
Réputation :   182  

Mea-culpa, je n’avais pas vu pour l’ISIN se terminant par 46, le Mnémonique étant bien EVO aussi.

Sinon,  c’est bien l’action SE0012673267 Mnémonique EVO:xome cotée sur le NASDAQ OMX Stockholm (comme décrite ici) qui est négociable sur le PEA Saxo.

Mais les deux ISIN tapés dans la barre de recherche de mon PEA Saxo aboutissent au même résultat.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Aigri (30/08/2020 22h48)


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

En ligne En ligne

 

#8 25/11/2021 12h23

Membre (2020)
Réputation :   27  

Castorfute, le 17/08/2020 a écrit :

Le titre d’Evolution Gaming évolue actuellement autour des 630 SEK. J’ai donc pris une petite position de 8 actions et je vais me renforcer aux cours de prochaines baisses de l’action.

N’hésitez surtout pas à commenter mon analyse et à créer des débats, notamment si j’ai omis de vérifier certains aspects. Je ne suis qu’un débutant et je cherche avant tout à progresser.

Vous allez pouvoir vous renforcer ce matin puisque nous perdons  14% pour revenir aux niveaux de février !

C’est un froid polaire qui s’est en effet abattu sur la valeur : un avocat mandaté par un concurrent souhaitant rester anonyme a effectué un signalement auprès du procureur du New Jersey pour dénoncer des faits délictueux imputables a Evolution AB :

- activités en ligne depuis des pays comme la France où elle sont interdites pour l’heure,
- commerce avec des pays placés sur liste noire par les Etats-Unis : Iran, Syrie….

La société a réagi en annonçant le déclenchement d’une enquête interne….

Si les faits sont avérés, c’est bien ennuyeux : une multitude de poursuites pourrait être engagée à l’encontre de l’entreprise qui coulerait rapidement.

Sweden’s Evolution launches review after illegal gaming accusation

J’ai une petite ligne en MV de 25% et me garde bien de renforcer pour l’instant ; je n’hésiterai pas à bazarder si le flux de nouvelles continue à être négatif.

Nouvelle affaire Wirecard ou simple encoche dans le parcours boursier d’Evolution AB, nous le saurons dans les prochains mois.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par emilienlar (25/11/2021 12h23)

Hors ligne Hors ligne

 

#9 25/11/2021 13h32

Membre (2014)
Top 50 Réputation
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   417  

Les sociétés de casino en ligne sont très risquées en raison du risque règlementaire.
Ca devrait s’acheter sous des PE de 10x pour limiter ce risque.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 25/11/2021 14h08

Membre (2021)
Réputation :   3  

Personnellement, j’ai liquidé ma position sans attendre.

J’aimais beaucoup cette société (forte croissance, super ROIC, positionnement stratégique intéressant…) mais le risque me paraît trop important.

Je vais surveiller l’affaire et éventuellement y revenir plus tard si les nouvelles y invitent.

Ceci n’est bien sur pas un conseil de quoi que ce soit et n’exprime que mon opinion de boursicoteur du dimanche.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 25/11/2021 14h15

Membre (2012)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   309  

emilienlar a écrit :

Nouvelle affaire Wirecard ou simple encoche dans le parcours boursier d’Evolution AB, nous le saurons dans les prochains mois.

Où voyez-vous un lien avec l’affaire Wirecard qui est une fraude?!

Ici un concurrent reproche à Evolution Gaming d’opérer dans des pays où c’est interdit.

Evolution Gaming a publié un communiqué hier:
- L’entreprise fournit une solution B2B aux opérateurs de casino en ligne et même si elle procède évidemment à une due diligence sur ses clients, elle n’a pas la responsabilité de contrôler l’origine des joueurs. C’est comme reprocher à un fabriquant de machine à sous le fait qu’un joueur mineur joue sur ses machines dans un casino.
- Evolution confirme que ses jeux ne sont pas accessibles dans les pays sanctionnés par les US. Evidemment, si quelqu’un utilise un VPN, tout est possible; mais des mesures sont prises. Difficile de reprocher à Evolution quoi que ce soit là dessus aussi.

Que cette attaque vienne d’un concurrent n’est pas étonnant. Je ne suis pas avocat mais j’ai l’impression que ces accusations sont sans fondement: pourquoi s’attaquer à Evolution Gaming et pas à ses clients (les opérateurs de casino en ligne)?

Hors ligne Hors ligne

 

#12 25/11/2021 14h19

Membre (2020)
Réputation :   27  

Ce qui est reproché à Evolution AB est bien une fraude, pas au sens comptable du terme certes, mais une fraude quand même.

Est-ce ou non avéré, je n’en sais strictement rien et les dénégations de la société ne sont pas suffisantes pour me convaincre dans le sens qu’elle souhaite.

Parmi les joueurs illégaux au sens de la législation US, figureraient des membres de la famille du président syrien Assad :

Evolution Accused of Illegal Gaming Ops in Iran and Syria

On verra la suite, mais cela sent moyennement bon.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par emilienlar (25/11/2021 14h26)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 25/11/2021 15h00

Membre (2012)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   309  

Définition de fraude (Larousse):
"Acte malhonnête fait dans l’intention de tromper en contrevenant à la loi ou aux règlements."

Pour le moment nous n’avons que la version d’Evolution Gaming et pas celle du concurrent qui les attaque de manière anonyme, puisque leur avocat refuse tout commentaire.

D’après Evolution Gaming, l’accès s’est fait via VPN. Ça semble être une explication parfaitement cohérente. Est-ce que vous accuseriez Netflix de fraude si un utilisateur français du service s’y connectait via VPN pour accéder au contenu US (ce qui est parfaitement possible)? Ou mieux, est-ce que vous accuseriez Warner si un utilisateur de Netflix regardait ses films réservés aux US depuis la France via un VPN?

Difficile de dire que ça a été fait de manière intentionnelle si l’accès s’est bien fait via VPN et on est donc bien loin de la fraude. La seule fraude potentielle serait si Evolution payait des utilisateurs dans des pays à bas coût pour booster ses chiffres, et effectivement ce serait dans ce cas très inquiétant (mais on parle ici de Singapour, Hong Kong, et d’une famille royale…).

Dernière modification par SirConstance (25/11/2021 15h04)

Hors ligne Hors ligne

 

#14 25/11/2021 18h43

Membre (2012)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   309  

Pour information la transcription de la conférence d’hier sur le sujet (j’ai édité en partie pour retirer les questions).

Ceci n’est évidemment que le point de vue d’Evolution Gaming. Je pense que ce risque en particulier est surestimé (encore une fois - il s’agit d’une attaque d’un concurrent qui reste anonyme), et qu’au pire on demandera à EVO et aux opérateurs de renforcer les contrôles pour éviter ce genre de situations.

Evolution Gaming a écrit :

First, I would like to take you through the company’s business model to make that clear to everyone. We innovate, develop and produce content for online casino on a business-to-business basis and supply services to license business to consumer casino operator and B2B aggregators.

We perform full due diligence of the operators or aggregators, and we demand them to be licensed. In some jurisdictions, but far from all, suppliers like us, Evolution also needed business-to-business license to be allowed to supply content to the licensed operators. Today, we hold about 20 -- we hold 20 business-to-business licenses.

Consequently, we do not handle any players or any of the payers’ money. Evolution provides a service to the operator who in turn provides their services to the players. In the operator’s responsibility -- it’s the operator’s responsibility to conduct the KYC on each player and decide what markets to focus on and what players to accept. It is the operator’s responsibility to comply with the regulation and their own license. This is the same structure as for land-based casinos. Supplier of a cabinet on a gaming floor in a land-based casino is not responsible for who that enters the casino and plays on that cabinet. That means that the supplier of a cabinet is not responsible for the KYC of the player and does not handle the players money. The same principle applies in the online casino market. The control of who that plays the game is a strict responsibility of the operator.

(…)

We are a pure B2B service provider with no other business operations. We supply services to license B2C casino operators or B2B aggregators, as I stated already, and nothing else. It is important to point out that Evolution does not own or control any of the operators or aggregators we work with. Evolution does not control which players the operator allowed to play. It’s equally important to point out we use all tools at our disposal to block play from certain countries, including countries on sanctions list.

The matters that are behind the report are to put it mildly, in my view, very questionable. And the report is produced with an equally questionable intent. So I will not draw any conclusions about our culture based on that report. We have a strong culture in Evolution. The culture includes a constant improvement every single day strive towards being better. This has been central for our way of working and it will continue to be so going forward.

Evolution works closely with regulators and operators to support and provide tools for the operators to address and manage their markets according to their license and regulatory framework. Also frequent changes implemented from the regulators, which will affect both services supplied by Evolution as well as interaction with operators. I’ll repeat what I said earlier, Evolution does not handle any players or any players’ money. Evolution provides a service to the operator who, in turn, provides the services to the players. It is the operator’s responsibility to conduct a KYC on each player and decide what markets to focus on and what players to accept. It’s the operator’s responsibility to comply with the regulation and their license.

Those allegations originated from an anonymous third party with an appeared intention to discredit Evolution. I will now be slightly technical to explain. It has been stated -- it has been falsely stated that Evolution games are accessible directly from countries under U.S. sanctions. This is not possible without sophisticated technical manipulation. The allegations made in anonymous and questionable report involve active manipulation of the systems to create impression that the play from such countries were possible. The use of Evolution’s content through an operator that was not an Evolution customer, but connected to an aggregator, which Evolution has a customer was seemingly conducted by first establishing a VPN funnel from an IP address in a blocked country to obtain an IP address in accepted country. From this IP address, a connection to the operator to Evolution’s lobby was made, clearing all geographical IP checks. And the session was established within the browser. Thereafter, the VPN from the accepted IP address was terminated, while the content -- while the current session remained active in the browser.

The first IP address from the blocked country then became active. Prior to those steps, multiple attempts to connect directly from the IP address in the block country was rejected and done from the same user. This is a deliberate course of action to circumvent and broadly accepted and well-established process to check user geographical location with a seeming purpose to discredit Evolution.

We have a continuous dialogue with all of our regulators and frequently adapt on all situations that arise together. Evolution constantly works to be better with the objective to improve our operations, both when it comes to security for players, compliance with regulatory framework as well as supporting operators with their compliance. In this case, we have proactively reached out to the New Jersey Division of Gaming Enforcement as part of our standard procedure in relations with the regulators. An internal review inside Evolution has been initiated to ensure that we can respond swiftly to any questions from the DGE.

In all geographical areas in which we operate, we constantly and always work and have contact with our regulatory bodies also in Europe at the current.

Evidemment, si comme le soupçonne emilienlar il s’agit d’une fraude (i.e. Evolution a sciemment laissé (voir encouragé?) des joueurs dans des géographiques interdites se connecter à la plateforme d’un de ses clients), c’est beaucoup plus grave (mais aussi peut-être moins probable quand on connait l’historique et la réputation de l’entreprise). Le risque principal à mes yeux étant une régulation renforcée de ces jeux d’argent qui pourrait limiter la croissance d’Evolution Gaming à l’avenir et/ou engendrer des coûts supplémentaires.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #15 25/11/2021 19h53

Membre (2017)
Réputation :   7  

Pour avoir travaillé dans le gambling, notamment pour un opérateur suédois, voilà quelques éléments de réflexion :

1. Le régulateur suédois est très stricte et n’hésite pas à infliger des sanctions fortes. Ça donne plutôt envie de respecter les règles.
2. Comme expliqué dans leur conférence, évolution développe des jeux et les met à disposition d’opérateurs. Même si le studio de jeu a des contrôles de son côté, sur les IP par exemple, c’est surtout à l’opérateur de gérer cette partie là.
3. C’est une pratique courante de l’industrie de fournir des VPN (voir des smartphones ou PC avec le VPN d’installé) à des gros VIP (comprendre des joueurs perdant beaucoup) afin qu’ils puissent jouer depuis le pays de leur choix. Mais encore une fois, c’est côté opérateur que ça se passe.
4. Des trous dans la raquette sur ces réglementations on en trouve chez tous les opérateurs et dans tous les pays. Et sans intention frauduleuse. Quand ça se produit le régulateur en informe le fautif et demande des comptes + un plan d’action pour résoudre la situation.

Hors ligne Hors ligne

 

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’Evolution sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur