Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de CNP Assurances sur nos screeners actions.

#1 06/08/2012 14h43

Membre (2011)
Réputation :   18  

J’ai parlé dans un autre sujet des difficultés financières (relatives) de certains assureurs-vie, sans donner de lien. Un article de La Tribune parle justement des difficultés de CNP.

La solidité financière de CNP Assurances mise en doute

Mon point de vue : ça ne veut évidemment pas dire qu’il faut absolument retirer tout son argent de toutes ses AV dans la minute qui suit, mais je ne trouve pas que le gain potentiel des fonds euro par rapport au livret A soit intéressant ; je trouve que remplir une AV n’est réellement intéressant qu’une fois qu’on a rempli ses livrets défiscalisés (à l’exception de la somme minimale pour ouvrir un contrat, pour prendre date), et il est indispensable de diversifier et d’avoir plusieurs assureurs.

Message édité par l’équipe de modération (25/03/2020 12h16) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Mots-clés : assurance vie, cnp

Hors ligne Hors ligne

 

#2 06/08/2012 15h31

Membre (2012)
Réputation :   9  

Je pense que les assureurs traversent quasiment tous une période difficile.
Concernant l’utilité de l’assurance vie, il ne faut pas juste voir la rémunération du support euro comme seul avantage de l assurance vie …
Je la considére plus comme une enveloppe dans laquelle je peux investir sur différents supports ( opcvm….), puis un moyen de transmettre une partie de mon patrimoine sans taxation notariale ou de l’etat ( enfin pour le moment et bien évidemment en respectant certains critères )
Et pour conclure c’est un support qui permet également de sortir en faisant  des retraits partiels programmés pour ma retraite par exemple.

Bref je pense que c’est un support important de l’épargne même avec une baisse de rémunération du support euro.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 06/08/2012 23h44

Membre (2010)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Réputation :   218  

Hors ligne Hors ligne

 

#4 28/03/2013 15h56

Membre (2010)
Top 5 Expatriation
Top 10 Vivre rentier
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Finance/Économie
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   707  

CNP pourrait perdre plusieurs centaines de millions d’euros a cause de sa participation a 50% dans CNP Laiki Insurance Holdings

Marché : La facture chypriote risque d’être salée pour CNP - Trading Sat

Hors ligne Hors ligne

 

#5 28/03/2013 22h14

Membre (2011)
Réputation :   146  

d’après le communiqués des resultats 2012 Chypre pèse pour 0,6% des primes de CNP..

et  d’après votre article les 50% de la part dans la JV Chypriote est dans le bilan à 170M€, sachant que le titre cote à 45% de sa BV (d’apres les capitaux propres du screener de IH avec une capi de 7Mds et Fds Prpres de 15,5Mds)

ca fait en gros un poids de chypre ramené à la capi de: 45%x170/7000 soit 1,1%

et 15% du RN annuel en cas de liquidation à 0€ (RN~1Mds)

=+> je suis pas sur que cela soit si catastrophique que cela…

Hors ligne Hors ligne

 

#6 03/09/2018 15h52

Membre (2017)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   107  

Bonjour,

Je reprends ce fil sur CNP afin d’évaluer la possibilité d’une offre d’achat des minoritaires, consécutivement à la prise de contrôle que LBP va effectuer grâce aux actions de la CDC .

La presse souligne qu’une dérogation de l’AMF est nécessaire pour éviter une telle offre. N’est-ce pas une forme d’abus (l’Etat étant partie prenante dans la nomination du Directeur de l’AMF)? Y-a-t-il une vraie base juridique (et pas politique)  pour donner cette dérogation? 
Pour un gouvernement qui souhaite relancer les privatisations, ce serait un bon signal envers les petits porteurs.
D’autant plus qu’à 10 fois les bénéfices, et avec un flottant de 22%, on pourrait raisonnablement espérer de LBP un rachat avec un premium de 20%, cela ne changerait pas l’intérêt stratégique de la prise de contrôle, et cela permettrait de s’émanciper d’un listing contraignant à la bourse.

Bref s’il y a d’autres actionnaires qui aimeraient faire chorus sur ce sujet auprès de l’AMF, ce serait intéressant de se manifester et d’en débattre.

NB: porteur de l’action, naturellement.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 24/03/2020 21h36

Membre (2016)
Réputation :   47  

"CNP Assurances est le 1er assureur de personnes en France. Le groupe est présent en Europe et en Amérique latine, avec une forte activité au Brésil, son second marché.
Il compte plus de 37 millions d’assurés en prévoyance/protection dans le monde et plus de 14 millions en épargne/retraite. Assureur, co-assureur et réassureur, CNP Assurances conçoit des solutions de prévoyance et d’épargne innovantes. Elles sont distribuées par de nombreux partenaires et s’adaptent à leur mode de distribution, du réseau physique au 100% online, et aux besoins des clients de chaque pays." (source boursorama)

J’ai profité de ce mini-krach pour faire la chasse aux actions délivrant les meilleurs rendements en tentant sélectionner les dossiers les plus solides. Vous pouvez trouver le classement des meilleurs rendement ici. C’est au gré de ces circonstances que je suis ainsi tombé sur CNP assurances.

Le site internet de CNP propose une synthèse des données financières essentielles que l’on peut aussi télécharger sous forme d’un tableau Excel. On constate que les chiffre d’affaire et la rentabilité suivent une tendance haussière depuis 2012. Pour 2019, CNP a réalisé un chiffre d’affaires de 33.5 milliards d’euros (progression de 3.5 % vs 2018) et un résultat net de 1.412 milliards d’euros. A cours actuel de 8.27 €, la société capitalise 5.678 milliards d’euros.

En poursuivant les recherches, on peut aller consulter les publications.

Partons sur celle de 2019. Page 8, les perspectives annoncent pour 2020 un RNPG en croissance de 3 à 7 % et un dividende de 0.94 € par action. Ce montant suit également une tendance haussière depuis ces dernières années. La société a d’ailleurs confirmé son intention maintenir le dividende (à voir ici).

A noter que l’actionnariat a évolué suite à un pacte d’actionnaires entre l’état, la banque postale et la BPCE. La banque postale détient désormais 62.13 % du capital, le second actionnaire étant le BPCE (16.11 %). Le flottant est de 21.76 %.

Sans pousser plus loin mon analyse, j’ai considéré que les cours de ces derniers jours étaient attractifs pour se constituer une ligne de long terme avec pour objectif d’obtenir un rendement supérieur à 10 %. L’action qui s’échangeait autour de 18 € début janvier 2020 est aller chercher un point bas à 5.3 € le 18 mars. Comme pour les autres sociétés, l’impact du COVID19 sera à observer sur les activités de CNP.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Less is more

Hors ligne Hors ligne

 

#8 24/03/2020 22h38

Membre (2016)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   519  

Bonsoir Max52,

Il est sans même dangereux d’investir sur une société en se basant presque exclusivement sur son rendement. Certes vous dites avoir regardé les prévisions quant à l’exercice 2020. Sauf que dans les circonstances actuelles les "objectifs 2020" ne veulent absolument plus rien dire. Unibail Rodamco Westfield aussi avait annoncé que le dividende ne baisserait pas dans les années qui viennent… finalement c’est année qu’il baisse.

Alors je vous rejoins sur le fait que la société puisse sembler intéressante (mais pour d’autres raisons que son rendement et ses objectifs). Elle ressort de mon screener avec une note plutôt bonne, mais elle a, selon moi, un (très) gros "handicap"… l’État et ses légendaires capacités de gestionnaire.


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 24/03/2020 23h01

Membre (2016)
Réputation :   47  

Bonsoir Neo45,

Je vous rejoins sur ce point (le rendement ne doit pas être le seul critère de sélection d’une valeur).

C’est pour cela que j’ai consulté l’historique des données financières de CNP Assurances. A première vue, j’ai considéré le dossier comme solide parmi les autres que la sélection me proposait. La société était jusqu’en 2019 sur une trajectoire de croissance et de rentabilité. Le PER 2019 est de 4, c’est dérisoire.

La période actuelle est faite d’incertitudes et aura des impacts significatifs sur certains secteurs et sociétés. L’inconnue est bien entendu l’impact du COVID19 sur les objectifs annoncés (cette question se posera pour toute les sociétés par ailleurs).

A noter que contrairement à un précédent échange qui ne m’avait pas convaincu concernant Total, je préfère prendre des risques plus importants dans une période de krach pour potentiellement avoir un rendement mécaniquement plus important sur le long terme (je précise une fois de plus sur des dossiers sélectionnés).

J’aurais préféré que nous puissions échanger plus sur le dossier en lui même que sur des généralités qui ne s’appliqueront pas nécessairement à CNP. L’état n’est plus directement actionnaire.

Pourriez-vous m’indiquer quels sont les critères de sélection de votre screnner et pourquoi CNP en ressort avec une bonne note ?

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par max52 (24/03/2020 23h09)


Less is more

Hors ligne Hors ligne

 

#10 24/03/2020 23h50

Membre (2016)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   519  

L’État n’est plus directement actionnaire mais il détient 100% de la maison mère de CNP. Il y a donc fort à parier qu’il exerce toujours une certaine influence sur la société.

Je comprends parfaitement l’intérêt du krach pour acheter à moindre coûts et donc profiter d’un rendement potentiel plus important. C’est ce que je fais moi-même avec les sociétés que je détiens en portefeuille.

Mes critères sont :
. le nombre d’années de versement d’un dividende
. le type de croissance du dividende (continue, discontinue, pas de croissance, erratique) sur 3 ans, 10 ans et 15 ans
. la croissance annuelle moyenne du dividende sur 3 ans, depuis 2008 et sur l’historique complet des versements
. le taux de distribution du dividende par rapport au BNA
. le taux de rendement financier de la société
. et j’applique un "malus" dégressif aux sociétés ayant totalement coupé leur dividende au moins une fois au cours des 20 dernières années

Pour ce qui est de CNP, la société a un long historique de versement. Elle n’a jamais coupé son dividende, affiche une croissance annuelle moyenne du dividende qui est correcte sur court et long terme, et a un taux de distribution sur BNA qui est raisonnable.


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 25/03/2020 00h55

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   152  

On peut aussi investir sur les obligations CNP qui sont actuellement bien malmenée. La perpétuelle CNP FR0013336534 a un rendement jusqu’au call d’environ 9% alors même qu’elle est investment grade.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 31/03/2020 08h25

Membre (2020)
Réputation :   91  

Communiqué de presse a écrit :

Tout en confirmant les termes du communiqué de presse du 18 mars 2020 sur la solidité financière de l’entreprise, il a décidé de modifier l’ordre du jour de l’Assemblée générale du 17 avril 2020 afin de proposer l’affectation de l’intégralité du résultat de l’année 2019 en report à nouveau en lieu et place du versement d’un dividende.

Cette décision prise dans un contexte légal et réglementaire évolutif fait suite aux différentes annonces et recommandations publiées en fin de semaine dernière sur le sujet. Le Conseil d’administration évaluera régulièrement au cours des prochains mois si, et dans quelles conditions, une nouvelle assemblée générale pourrait statuer sur une distribution de dividendes.

Coupe de dividende chez CNP Assurances. Sauf erreur de ma part, j’ai 20 ans d’historique de dividendes croissants sur la valeur.

Quelque chose me dit que l’actionnariat très public a pesé dans la balance…

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par piwai (31/03/2020 08h25)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 31/03/2020 08h47

Membre (2018)
Réputation :   58  

En effet, il s’agissait d’un aristocrate du dividende, qui avait maintenu celui-ci en 2008 et en 2009… A tempérer, ils ne l’ont pas augmenté tous les ans, de 2011 à 2016 il est resté le même, mais de là à couper…

Cela permet de remettre en question un certain nombre de stratégies, et de mettre en lumière certains mauvais élèves, un peu trop influençables…

Hors ligne Hors ligne

 

#14 31/03/2020 09h09

Membre (2013)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Réputation :   1278  

Sacré "retournement de veste" en quelques jours, mais respect des directives gouvernementales.

Communiqué du 18 mars 2020

Dans les circonstances de marché actuelles, le taux de couverture de la solvabilité du groupe CNP Assurances demeure à un niveau élevé. CNP Assurances confirme sa proposition d’un dividende de 0,94 € par action à l’Assemblée Générale du 17 avril 2020, qui sera mis en paiement le 27 avril 2020.

--

Intervention gouvernementale (27.03.2020)

Le ministre de l’Économie "Bruno Le Maire a annoncé aux partenaires sociaux qu’il remettrait une proposition au Premier ministre cet après-midi sur l’impossibilité de cumuler les demandes de reports des échéances fiscales et sociales et versement des dividendes", a indiqué l’Élysée vendredi.

Cette initiative avait été révélée quelques minutes auparavant par Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, qui avait indiqué à l’AFP que "normalement il devrait y avoir un projet de loi incitatif pour les entreprises qui ont reçu de l’aide et qui ne pourront pas verser de dividendes".

--

Communiqué du 30 mars 2020

Il a décidé de modifier l’ordre du jour de l’Assemblée générale du 17 avril 2020 afin de proposer l’affectation de l’intégralité du résultat de l’année 2019 en report à nouveau en lieu et place du versement d’un dividende.

Dernière modification par maxicool (31/03/2020 09h09)


Parrain LINXEA. Boursorama (FRVE9093). Fortuneo (12662218). Zen'Up. Vattenfall. Bourse Direct (2019704537)

Hors ligne Hors ligne

 

#15 31/03/2020 11h29

Membre (2011)
Top 20 Vivre rentier
Réputation :   189  

Ce n’est pas encore perdu pour cette année :

Agefi a écrit :

Le report à nouveau figure au passif du bilan d’une société, logeant le bénéfice qui n’a été ni distribué ni mis en réserve.
"Le conseil d’administration évaluera régulièrement au cours des prochains mois si, et dans quelles conditions, une nouvelle assemblée générale pourrait statuer sur une distribution de dividendes", a indiqué CNP Assurances.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#16 31/03/2020 12h06

Membre (2018)
Réputation :   13  

Je trouve ça tellement inadmissible !

Je vois pas en quoi le gouvernement a son nez à mettre dans les entreprises en voulant décider à leur place et en faisant une recommandation générale de ne pas verser de dividendes !

C’est du jamais vu pour moi !

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#17 31/03/2020 12h19

Membre (2015)
Réputation :   195  

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais il y a beaucoup de "jamais vu" pour beaucoup d’entre nous depuis quelques semaines.

Le "gouvernement" à son nez à mettre dans les entreprises afin de faire face à des temps qui s’annoncent difficiles pour un grand nombre de personnes. Une entreprise saine (ie n’ayant pas demandé d’aide de l’état, et n’étant donc pas interdit de fait de distribuer ses revenus) qui conserve de la trésorerie, c’est une entreprise qui aura probablement plus d’incitations à investir dans le tissu économique, ce qui peut avoir des effets positifs. On peut être d’accord ou ne pas l’être, mais comme pour bien d’autres sujets, ce n’est pas nous qui prenons cette décision.

Il met également son nez dans les entreprises pour supporter celles en difficulté (décalage de décaissements pour impôts, certaines factures, …), que leurs salariés (chômage partiel pris en charge, possibilité de se mettre en arrêt pour la garde des enfants, …)

Il y a des mesures qui vous plaisent plus que d’autres, certaines qui vous indiffèrent, mais il ne me semble pas que l’on puisse dire que l’état n’a pas à s’occuper de la situation… (quoi que l’on pense de ses décisions)

Dernière modification par wulfram (31/03/2020 12h20)

Hors ligne Hors ligne

 

#18 31/03/2020 12h19

Membre (2011)
Top 20 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   405  

granx a écrit :

Je trouve ça tellement inadmissible !

Je vois pas en quoi le gouvernement a son nez à mettre dans les entreprises en voulant décider à leur place et en faisant une recommandation générale de ne pas verser de dividendes !

C’est du jamais vu pour moi !

Vous parlez de l’organisme qui finance le chômage partiel aux entreprises ?

Vous aurez préférez que l’état laisse les entreprises se débrouiller sans aide ?

On est dans une situation jamais vu, donc qu’il y est des décisions jamais vu, c’est prévisible.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #19 31/03/2020 13h26

Membre (2020)
Réputation :   91  

granx a écrit :

Je trouve ça tellement inadmissible !

Je vois pas en quoi le gouvernement a son nez à mettre dans les entreprises en voulant décider à leur place et en faisant une recommandation générale de ne pas verser de dividendes !

C’est du jamais vu pour moi !


Source: zonebourse

En l’occurence, l’Etat a de bonnes raisons de mettre son nez dans la politique de CNP…

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #20 31/03/2020 13h49

Membre (2018)
Réputation :   13  

Piwai : le gouvernement de France a vendu ses parts et n’en a désormais plus, par contre comme certains l’avaient dis avant je ne serai pas surpris qu’ils exercent toujours une pression via une holding.

Ensuite, je parlais en général et pas seulement sur cette entreprise.

Certes, le gouvernement ne veux pas couler mais c’est pas en interdisant aux entreprises de reverser les dividendes aux actionnaires que cela va mieux aller…

Que ça soit pour celles qui ont demandé le chômage ou non…

Hors ligne Hors ligne

 

#21 31/03/2020 13h53

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 SCPI/OPCI
Top 10 Immobilier locatif
Réputation :   1201  

Une source svp.


Parrain BOURSORAMA boosté 130 € (mp) et TOTAL ENERGIES code 112210350

Hors ligne Hors ligne

 

#22 31/03/2020 13h55

Membre (2012)
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Finance/Économie
Top 10 SIIC/REIT
Réputation :   780  

Site CNP Relations investisseurs a écrit :

Le 4 mars 2020, dans le cadre de la constitution d’un grand pôle financier public annoncé par les actionnaires publics de CNP Assurances le 30 août 2018, des échanges et transferts de titres ont été réalisés entre l’Etat français, la Caisse des Dépôts, La Poste et La Banque Postale.

62.13% Banque Postale
16.11% BPCE
21.76% Flottant

Hors ligne Hors ligne

 

#23 31/03/2020 14h25

Membre (2016)
Réputation :   47  

granx a écrit :

Je trouve ça tellement inadmissible !

Je vois pas en quoi le gouvernement a son nez à mettre dans les entreprises en voulant décider à leur place et en faisant une recommandation générale de ne pas verser de dividendes !

C’est du jamais vu pour moi !

Au contraire, je trouve cela "sain" dans la mesure où les sociétés bénéficieront d’aides directes ou indirectes de l’Etat.

Dans le contexte actuel, cela peut aussi s’apparenter à de la "com" pour aller dans le "politiquement-correct". Les actionnaires sont souvent montrés du doigts parce qu’ils touchent des dividendes. N’allons pas jeter de l’huile sur le feu en pleine crise !

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Less is more

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #24 31/03/2020 14h46

Membre (2014)
Top 5 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   529  

Cela ne me choque pas qu’un groupe détenu majoritairement par l’état respecte les demandes de ce même état

L’ARCP, organisme de surveillance de la CNP entre autre, a fait la même demande

J’irai même plus loi, quand on voit la solvabilité très moyenne de CNP, on ne se fait pas prier pour ne pas payer de dividende

Je vous rappelle le tour de passe passe réalisé par les différents assureurs vies fin 2019 avec l’aval de Bercy : La reconnaissance de la  PPE (l’argent des assurés) comme éléments de TIER 1

Sans cela nous aurions un taux de solvabilité passant de 187% (fin 2018) à 167% (fin 2019), 227% fièrement annoncé ….! Sachant que les taux 10A ont baissé depuis fin 2019, 50bp de baisse donne 23 points de solvabilité en moins, il vaut mieux ne pas payer de dividende que de faire une recapitalisation en urgence comme SURAVENIR ou d’autres ….

Je vous le dis avec force, sortez votre argent des fonds euros des assureurs tant qu’il en est encore temps

Hors ligne Hors ligne

 

#25 31/03/2020 17h08

Membre (2018)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Réputation :   243  

Une réponse partielle à Surin

ici et puis également.

J’abonde totalement les propos de Tssm smile

Dernière modification par Aigri (31/03/2020 17h10)


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de CNP Assurances sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur