Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 29/07/2020 20h12

Membre (2020)
Réputation :   38  

Bonjour à tous,

Tout d’abord brève explication de ma situation :
- 23 ans, résident parisien, CDI 2200€ net d’impot mensuel
- 1 PEA depuis avril 2020, 2k€ dessus
- en cours : 1 CTO chez DeGiro en cours d’activation, ainsi que recherche active de solution d’assurance-vie à profil très dynamique (rendement maximal). Pour le moment, Nalo, Link Vie ou Mon Petit Placement, startup intéressante, me paraissent des players de qualité.
- côté immo, j’ai également 3,5k€ en immobilier SCPI + un autre investissement à crédit de SCPI à venir (100k€ sur 20 ans).

Objectif : 800€/mois minimum d’investis, l’objectif étant de tendre à 1000€ pour avoir grosso modo 10k€ d’investissement chaque année. Je pars de 0 donc il faut mettre le plus d’épargne de côté possible. Sachant que très bientôt (quelques mois au plus), j’aurai près de 500/mois de crédit SCPI pour la part immobilière, donc la part d’investissement en action diminuera inévitablement, sauf si je gagne au loto ou deviens rentable grâce à mes futurs chaine youtube et blog d’investissement.

Voici mon portefeuille actions en ce moment, que je viens de commencer en avril dernier :

ETF World Amundi CW8 : 43%
ETF World PEA EWLD : 25%
IPSOS : 8%
JC Decaux : 5%
Savencia : 4%
Orange : 4%
ETF EM Amundi PAEEM : 4%
Danone : 4%
ETF levier inv CAC 40 Lyxor BX4 : 3%

Vous l’aurez compris, j’ai commencé par du boursicotage de valeur française en période covid, sans véritable stratégie préalable. Là je suis un peu bloqué parce que les actions actuellement détenues ne remontent pas. Jusqu’à présent je vendais à +7% de mon PRU, donc les actions ci-présentes n’ont encore jamais atteint ce seuil.

C’est entre temps que j’ai lu l’épargnant 3.0 et que je suis en train de dévorer le second bouquin sur les ETF’s.

Ma répartition cible d’actions serait, sans surprise :

75% ETF World
10% ETF EM
10% ETF Small caps
5% boursicotage "plaisir" pour me faire croire à moi-même que je peux faire mieux que des indices. Puis j’arrêterai quand j’aurai compris que non.

Mon point actuel est que, les ETF du PEA ne me semblent pas être les plus attractifs du marché en termes de frais. Autour de 0.4-0.6% pour les plus génériques (World, EM, Small caps), cela me paraît déjà une fourchette haute par rapport à ceux disponible en CTO/ASV.

De plus, je m’interroge également sur la pertinence ou non d’allouer une partie de mes fonds sur les foncières côtées et REIT américo-canadiennes.

C’est tout pour moi.

Dernière modification par Rodin (29/07/2020 20h14)

Mots-clés : 0, epargnant3, etf (exchange traded funds), jeune, portefeuille, reit (real estate investment trust), scpi (société civile de placement immobilier), siic (société d'investissement immobilier cotée)


100k dans 5ans puis devenir rentier en 10 ans

Hors ligne Hors ligne

 

#2 06/08/2020 16h14

Membre (2020)
Réputation :   38  

Bonjour,

Voici une capture pour donner plus de relief à ce portefeuille…. de débutant.



Aujourd’hui, j’ai décidé de renforcer mes actions qui avaient une baisse monumentale par rapport à mon PRU, j’ai nommé JC Decaux, Orange et Danone.

Ma stratégie est de revendre l’ensemble de mes actions à +5% de mes valeurs d’achats. Maintenant que j’ai un peu plus de prise en main, je n’acheterai des actions qu’avec une baisse significative en misant sur leur remontée. Voilà pourquoi un achat de Akka Technologies par exemple.

Je suis encore en balance de savoir si, à terme, je reste sur de l’ETF à 100% où je continue à boursicoter sur un 30-40% de mon portefeuille. Ouvert depuis avril dernier, ce n’est pas très concluant pour le moment.

Mais je ne perds pas espoir, j’ai un ami qui me déconseille les ETF puisque lui de son côté, après 1 année de prise en main, il est à x2 de valorisation d’un portefeuille comparable au mien (~4000 valo à 8000) grâce à l’achat revente. Je suis donc encore en balance.

Dernière modification par Rodin (06/08/2020 18h06)


100k dans 5ans puis devenir rentier en 10 ans

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 11/08/2020 11h35

Membre (2018)
Réputation :   22  

Conseil de lazy à lazy : restez sur de l’ETF à 100% car il est très, très difficile de battre le marché. Déjà, même avec un ETF, si vous réussissez à suivre votre stratégie en tout moments (crash, marché haut, invasion extraterrestre..) ce sera déjà très bien !

Hors ligne Hors ligne

 

#4 03/10/2020 18h08

Membre (2020)
Réputation :   38  

Mise à jour majeure de mon portefeuille, volet immobilier de SCPI’s :

J’ai sauté le pas, je souscris à crédit ! Les fonds sont sur mon compte et la souscription terminée.

30k€ et non pas 100k€ comme espéré, éventuellement un mal pour un bien d’après mon conseiller.
Certains ont du voir dans différentes files sur les SCPI, je prévoyais 100k de crédit immobilier à panacher sur 4 à 5 SCPI différentes finançables par les banques. Mon dossier de jeune épargnant a été refusé.

A la place, mon CGPI a pu attraper un crédit conso de 30k€ sur 10 ans, 6300€ de coût de crédit TTC, ce qui me revient à 300€/mois TTC.

J’ai choisi :

9810 sur Corum Origin
8883 sur Corum XL
11000 sur Corum Eurion

Ce qui porte mon patrimoine actif à
10900 sur Origin
11083 sur XL
11200 sur Eurion

Pour un total de
33183€ en SCPI

3800€ en PEA
300€ sur CTO
200€ en crowdfunding immobilier
400€ en liquide

Voilà qui est fait, une première étape dans une stratégie d’accroissement de capital en partant de 0, tant en numéraire que capital socio-culturel, où dans mon entourage l’épargne et tous ces sujets n’ont jamais été évoqués. Je suis fier d’être allé cherché par moi-même, et ce n’est que le début.

Désormais, j’ai 300€ soit un tiers de ma capacité d’épargne mensuelle (~900€) qui est consacrée à l’immobilier, Je prévoyais d’allouer tout le reste à l’augmentation du PEA.

Seulement je suis de plus en plus dubitatif quant à ma capacité à valoriser mon épargne sur le PEA auprès des courtiers/organismes bancaires, quand ceux-ci privilégient les épargnant avec apports en cash plutôt que de l’argent investi en actions pour accorder des prêts immobiliers (locatifs ou RP).
Dans le même temps, un investissement locatif dans les prochaines années me surexposerait à l’immobilier, mais dans mon objectif de générer à terme des revenus passifs issu de mon capital constitué, c’est un passage obligé d’après moi.

Dernière modification par Rodin (03/10/2020 18h30)


100k dans 5ans puis devenir rentier en 10 ans

Hors ligne Hors ligne

 

[-1]    #5 17/10/2020 16h53

Membre (2020)
Réputation :   0  

Bonjour Rodin !

Je réagis à votre poste car j’ai un profil extrêmement similaire : 23 ans, salaire semblable, je me lance dans l’investissement depuis 6 mois environ, sans personne d’experimenté dans mon entourage.
Une différence néanmoins : je débute avec 40k€ qui me viennent d’un héritage dont je me serais bien passée. Ma mère les a placés sur un PEL à 2,5%, et ils constitueront la base sûre de mon épargne.
J’ai construit ma stratégie à partir du blog l’avenue des investisseurs dont j’ai lu tous les articles, de l’epargnant 3.0, et de l’excellent "L’investissement socio-ethique", parce que c’est un sujet qui me tient à cœur smile
Pour info, mon but c’est d’être le plus lazy possible : placer intelligemment sur le long terme et ne plus avoir à m’en occuper.

Venons en aux faits !
J’ai ouvert un PEA et un CTO chez Bourse direct, une AV chez Nalo (profil très agressif ISR) et une AV Linxea Spirit.
J’epargne systématiquement 350/mois sur nalo et 150/mois sur un etf monde dans mon pea.
Si j’ai un surplus, je le vire sur mon CTO : c’est un kiff, c’est moins sûr, mais c’est quand même sympa smile Je suis abonnée à la newsletter "The Motley fool" (80€/an), et à "Not Boring" et suis leurs recommandations. Pour l’instant les résultats sont plutôt impressionnants haha, mais je réalise qu’on parle long terme donc je ne m’emballe pas.
Je compte suivre votre exemple et investir en SCPI à crédit bientôt, je vous tiendrai au courant smile

Mes retours pour l’instant :
Nalo : J’adore, UX et service client de qualité, pas mieux pour être lazy, j’investis sur des valeurs ethiques, et pour l’instant j’ai +10% de mes virements.
Linxea spirit : peu utilisée pour l’instant mais convaincue du contrat. C’est mon av "immobilier".
Bourse direct : ux pourrie, je ne comprends pas tout, mais des frais imbattables.
Motley Fool/Not Boring : Le moins nécessaire, mais également le plus intéressant. + Risqué/ plus gros gain possible.
Republic : À côté, j’ai financé quelques start ups en early investing. Là aussi, plus un kiff qu’autre chose, mais j’aime bien financer des projets auquel je crois smile
Mon petit placement : Un très bon copain est Chief Data Officer de la boîte, et je crois en eux. Je préfère cependant l’investissement passif à actif, donc je n’ai pas créé de compte.

Voilà !
Je découvre un peu tout à la fois donc c’est peut-être un peu brouillon, mais c’est super intéressant, et pour l’instant les retours sont à la hauteur.
Prochaine étape : diversifier avec l’immobilier.
N’hésitez pas si vous avez des questions, et bon courage !

Rose

Hors ligne Hors ligne

 

#6 17/10/2020 19h12

Membre (2020)
Top 150 Réputation
Réputation :   128  

Bonjour Rodin,

Vous êtes pro-actif dans votre gestion de patrimoine, vous voulez aller vite c’est louable mais il va falloir ménager votre monture.
Les banquiers ont beaucoup de défauts mais il est assez légitime de leur part de vous demander un minimum de liquidités "sans risque", ne serait-ce que pour votre propre sécurité.

Vous êtes entrer en bourse au bon moment (baisse brutale et marquée liée au Covid19) donc pour l’instant vous n’avez pas encore vécu de bad times en bourse. Lorsque vous y serez confronté (cela arrivera évidemment), un matelas de liquidités pour éviter de piocher dans un PEA vous semblera une bonne base pour vos fondations.

Ne grévez pas trop vite votre capacité d’emprunt sauf si vous prévoyez de faire x5 avec votre salaire dans les prochaines années. Ce serait dommage de ne pas pouvoir concrétiser un projet de vie faute de pouvoir emprunter.

Quand vous aurez +100k sur votre PEA ou AV, vous pourrez commencer à discuter nantissement avec votre banquier, avant cela risque d’être délicat.

Pour vos SCPI, n’oubliez pas de diversifier les sociétés de gestion, on n’est jamais à l’abri d’un couac…


Primum non nocere

Hors ligne Hors ligne

 

#7 28/10/2020 19h14

Membre (2020)
Réputation :   38  

KeyranDS, le 17/10/2020 a écrit :

boursedirect : ux pourrie, je ne comprends pas tout, mais des frais imbattables.

Complètement d’accord avec vous, quand il s’agit d’argent j’ai peu de scrupule ou plutôt d’exigence sur l’ux. Frais les moins chers donc j’ai ouvert là bas

KeyranDS, le 17/10/2020 a écrit :

Mon petit placement : Un très bon copain est Chief Data Officer de la boîte, et je crois en eux. Je préfère cependant l’investissement passif à actif, donc je n’ai pas créé de compte.

Amusé de voir que vous connaissez ! Par contre je n’ai pas compris votre point. MPP est à priori un investissement passif puisque sur support assurance-vie auprès de fonds d’investissement qu’ils qualifient de haut de gamme.

Je me suis retiré pour deux raisons, les frais de gestion qui restent élevé pour un fond qui a peu de chances de surperformer un ETF simple. Deux, leur association avec les fonds Natixis H2o, dont on ne présente plus les déconvenues ici.

RadioInvest, le 17/10/2020 a écrit :

Bonjour Rodin,
il est assez légitime de leur part de vous demander un minimum de liquidités "sans risque", ne serait-ce que pour votre propre sécurité.

Pour le commun des mortels je suis complètement d’accord, mais pour ceux qui souhaitent investir et qui savent de quoi ils parlent, je le suis moins. Cependant, je vous dis ça mais je ne suis encore jamais allé les voir, mais ce sont plutôt les retours que j’ai de proches ou de ce que j’entends à la radio (BFM Patrimoine)

RadioInvest, le 17/10/2020 a écrit :

Ne grévez pas trop vite votre capacité d’emprunt sauf si vous prévoyez de faire x5 avec votre salaire dans les prochaines années. Ce serait dommage de ne pas pouvoir concrétiser un projet de vie faute de pouvoir emprunter.

C’est déjà signé, à hauteur de 300€/mois pour mes SCPI, et je n’ai pas prévu d’aller plus loin avant quelques temps. Maintenant que j’ai celui-ci, je peux constituer mon épargne de précaution qui me servira également de garantie auprès du banquier que je sais épargner et épargner beaucoup à mon niveau.

RadioInvest, le 17/10/2020 a écrit :

Quand vous aurez +100k sur votre PEA ou AV, vous pourrez commencer à discuter nantissement avec votre banquier, avant cela risque d’être délicat.

Je comprends.

RadioInvest, le 17/10/2020 a écrit :

Pour vos SCPI, n’oubliez pas de diversifier les sociétés de gestion, on n’est jamais à l’abri d’un couac…

C’est prévu, à moyen terme cependant, pour le moment je suis engagé sur un société de gestion, cela reste en définitive un investissement diversifié. Par ailleurs, si vous avez des SCPI portées exclusivement ou en grande partie sur l’international à recommander (j’ai Pierval Santé dans le viseur), je suis preneur !

Dernière modification par Rodin (28/10/2020 19h21)


100k dans 5ans puis devenir rentier en 10 ans

Hors ligne Hors ligne

 

#8 20/01/2021 22h27

Membre (2020)
Réputation :   38  

Rappel de mon bilan d’année 2020

Information - Forums des investisseurs heureux

Rodin, le 02/01/2021 a écrit :

J’ai beau retourner l’équation dans tous les sens, je ne vois pas comment faire grossir mon faible patrimoine sans mettre la main à la pâte locative.

J’ai rencontré un professionnel qui pourrait changer tous mes plans d’investissement, dans le bon sens. Un chasseur de têtes immobilier en capacité de me proposer des biens de type immeuble, ou maison de campagne à bonne rentabilité, avoisinant les 10% brut.

Un exemple : proposition d’un immeuble de 4 lots dans le Nord (59) à 172k
- 150k net vendeur
- 12k de notaire
- 10k de commission

1520 € HC de loyer prévisionnel sur les 4 lots.

Je suis encore en pleine réflexion, car tous les conseils de mes proches me recommandent vivement d’investir près de chez moi, sur un marché dont je ne suis pas ignorant, et plutôt sur une petite surface en premier lieu.
Or cette personne, très expérimentée, me suggère de ne pas hésiter à commencer par un immeuble, même à deux ou trois heures de route. Eventuellement de le mettre en agence si la distance est compliquée à gérer.

Ayant seulement 2k de liquidité sur l’ensemble de mon patrimoine, je vais laisser de côté mes placements en PEA et privilégier les liquidités sur Livret pour l’année à venir afin de ne pas être bloqué lorsque je me sentirai prêt. Ou éventuellement sur CTO ! c’est vrai que je peux retirer à tout moment.
Je peux par exemple tenter de l’achat revente sur mes actions PEA pour augmenter mes plus-values, mais ce sera très calme en action cette année.

Dernière modification par Rodin (20/01/2021 22h43)


100k dans 5ans puis devenir rentier en 10 ans

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #9 22/01/2021 23h21

Membre (2019)
Réputation :   14  

Je vais aller droit au but : le chasseur d’appart, j’ai essayé, et j’en suis revenu.

On n’est jamais mieux servi que par soi-même.

Commencer par un immeuble, c’est déraisonnable, déjà car vous n’avez pas assez de connaissances en immo, et ensuite car si la rentabilité n’est pas au rendez-vous, vous allez le payer beaucoup plus cher que sur un investissement de taille modeste type T1 ou T2.

L’immeuble de cet exemple, pensez-vous vraiment qu’il n’y a aucun travaux à réaliser ? Soyons sérieux, c’est rare. Concernant la rentabilité de 10,6%, en ne connaissant pas la localisation ni les surfaces des appartements, il est impossible de dire si elle est bonne ou mauvaise. Mais je suis prêt à parier qu’il y a des travaux. Dans un post, Bernard2K disait que dans chaque bien à vendre, il faut être capable de d’identifier les travaux en retard. J’aime bien cette phrase car elle fait partir du principe qu’un bien sans travaux n’existe pas. Cela force à regarder avec attention le bien, et ses défauts, pour ensuite estimer le coût des travaux.

Vous dites ne pas savoir comment faire grossir votre faible patrimoine sans mettre la main à la pâte locative. Ce n’est pas ça, mettre la main à la pâte locative.

Vos proches vous conseillent d’investir sur une petite surface, et étayent leur propos.
Le chasseur d’appart, n’argumente pas. Il dit juste qu’il ne faut pas hésiter, et encore plus déléguer, en confiant la gestion à une agence. Quand vous aurez de vrais problèmes, l’agence ne les gèrera pas à votre place, et vous verrez la difficulté d’être à 2-3 heures de route.

Rendez-vous service, n’allez pas sur ce terrain tout de suite, pas dans ces conditions. C’est un coup à se dégoûter du locatif.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 25/01/2021 19h02

Membre (2020)
Réputation :   38  

Quel dommage, j’avais fait une réponse détaillée, j’ai redémarré mon PC sans sauvegarder, la classique. Je reprends point par point, désolé d’avance si la concision ce n’est pas mon fort.

letsinvest, le 22/01/2021 a écrit :

Je vais aller droit au but

Sur le sujet de chasseur d’appart : oui c’est toujours mieux quand on peut acquérir soi-même ses biens sans l’aide de personne. C’est également plus simple à énoncer lorsque l’on a déjà un background dans le milieu, éventuellement des proches qui ont déjà fait ça, et surtout que l’on en est pas à sa première opération (rassurez-vous je ne vous vise pas, je parle en général).

Pour ma part je ne coche aucune des cases, donc tout ce qui est : rechercher un bien rentable (et pas lézarder sur leboncoin sans but, ça ne compte pas sinon j’ai 300 heures à mon actif comme tout le monde), le visiter, être shortlisté par le vendeur, signer le compromis, réussir à se faire financer, et toutes les étapes suivantes…. je suis novice.
Et là où un chasseur d’appartement peut apporter une plus-value, c’est précisément grâce à son réseau. Concrètement, il peut proposer un logement qui n’est pas affiché (tandis que les bonnes affaires avérées partent en une journée sinon moins), faciliter les relations avec certains agents immobiliers, proposer des conseillers dans des banquiers qui comprennent la notion d’investissement, prendre en charge les travaux/la comptabilité à éprouver au créancier, et j’en passe.

Bien évidemment, mon but à terme c’est de faire tout ça tout seul, ou à minima de pouvoir déléguer tout cela avec un résultat similaire voire plus positif. Aujourd’hui, j’ai le choix entre faire tout ça, tout seul, dans mon coin, au risque de réussir, mais aussi de faire des erreurs qui coûtent chères malgré mes heures de formation à bouquiner. Ou sinon, la solution d’être accompagné d’un professionnel.

C’est peut-être une déformation professionnelle, mais sur des projets de grande envergure, au travail nous conseillons nos clients ; je vois l’immobilier à peu près de la même manière, je veux être un contributeur majeur nécessitant un accompagnement pour être, à terme, autonome.

Concernant l’immeuble en lui même : j’ai oublié de préciser que 3 lots des 4 sont déjà loués. Seul un des logements est à rafraîchir avec de la peinture d’après notre homme.
Bien évidemment, si j’en ai l’opportunité je n’accepterai jamais un tel logement sans le visiter et demander sur place le type de locataires déjà en place, sentir l’atmosphère de la ville, faire mon étude de marché sur le secteur…

Dans un cas général, je suis d’accord avec vous, un tel montage est bien plus risqué, c’est vrai. Maintenant, j’ai pu intercepté un débat de prétendus rentiers de l’immobilier sur Facebook, et l’essence même de la discussion était dans ce sens : ne pas se priver de commencer par une bonne rentabilité, si   l’opportunité est là.

Sinon, j’ai le choix de partir sur un bien sur Paris ou alentours, qui va prendre toute ma capacité d’endettement, et pour lequel je vais difficilement avoir une bonne rentabilité sans effort d’épargne.
Or, si j’avais voulu un tel schéma, j’ajouterai juste plus de SCPI à mon allocation ; si je pars sur l’immobilier en direct, cela me paraît cohérent d’exiger au moins un autofinancement du crédit sur 20 ans.

Dernière modification par Rodin (25/01/2021 19h15)


100k dans 5ans puis devenir rentier en 10 ans

Hors ligne Hors ligne

 

#11 26/01/2021 10h34

Membre (2019)
Réputation :   14  

Vous êtes encore plein de candeur au sujet de l’immo locatif. Je vais tenter de démêler tout cela, car je suis aussi passé par votre état d’esprit il n’y a pas si longtemps que ça, donc je comprends votre discours et souhaite que vous évitiez certains écueils.

Le meilleur moyen d’apprendre étant d’enseigner, je vais tenter de m’exercer sur vos propos.

Je rappelle aussi, pour situer mon contexte, que je n’ai pas réalisé d’investissement locatif à ce jour. Je n’en suis encore qu’à la phase de recherche. Je n’ai pas parole d’évangile. Les sachant sauront corriger si besoin.

c’est toujours mieux quand on peut acquérir soi-même ses biens sans l’aide de personne

Ce n’est pas mieux, c’est vraiment indispensable, surtout en "début de carrière", car vous êtes plus susceptible de vous faire avoir comme au coin d’un bois, que si vous avez plus d’expérience.

C’est également plus simple à énoncer lorsque l’on a déjà un background dans le milieu, éventuellement des proches qui ont déjà fait ça, et surtout que l’on en est pas à sa première opération

Ce background, il vous faut l’acquérir, il ne faut pas penser que quelqu’un fera le travail à votre place.
Visitez des biens, consultez la base dvf, exercez votre œil, allez aider vos amis/famille à faire des travaux, discutez avec les artisans que vous rencontrez des techniques et matériaux qu’ils utilisent. C’est en faisant ce travail que vous allez monter en compétence.

être shortlisté

Je reviens juste sur ce point. Vous n’êtes pas shortlisté par le vendeur, c’est vous qui proposez une offre d’achat. Ce n’est pas qu’une question de formulation, c’est une question d’état d’esprit. Vous êtes acteur de vos achats, ce n’est pas le vendeur qui vous fait une fleur en vous vendant son bien. Vous devez vous positionner en tant qu’investisseur, connaissant son affaire, ses objectifs de rentabilité, sa capacité de financement, les travaux à réaliser sur le bien, etc.

Et là où un chasseur d’appartement peut apporter une plus-value, c’est précisément grâce à son réseau.

Ne croyez pas que le chasseur va vous apporter son réseau tout cuit juste pour vos beaux yeux.

Concrètement, il peut proposer un logement qui n’est pas affiché

En théorie, oui. C’est même ce qu’il fera, mais pas avec vous. Soyez assuré qu’il proposera ce type de bien aux investisseurs avec qui il travaille de longue date. Ces investisseurs ont fait leurs preuves, seront suivis par leur banque, et connaissent leurs objectifs.
Dans le cas présent, vous avez plutôt le profil du pigeon idéal : il va faire un coup avec vous, vous vendre un bien bof en terme de rentabilité, toucher sa commission, et faire la même avec un autre débutant. Et vous, vous allez vous retrouver seul avec votre bien, à payer 250€ pour changer une serrure cassée, 150€ pour un évier bouché, (prix arbitraires) alors que vous auriez pu tout gérer si vous étiez à proximité. Vous serez seul maître à bord, et personne ne vous dira quoi faire, "l’accompagnement", ce sera terminé. Et encore, je vous parle là de soucis bien gentillets par rapport à ce qu’on peut rencontrer dans l’immo. Vous pourriez avoir une toiture qui fuit, et le couvreur qui vous dit qu’il faut remanier la toiture, quand un autre vous dit qu’il faut tout changer, et installer un écran sous toiture car le bien n’en dispose pas. Et bien d’autres exemples encore…
Pour vous donner mon exemple : Droit dans les yeux, un agent m’a dit que l’appart que je visitais était au prix (en mai 2020, il est toujours sur le marché), et que pour moi c’était un bon premier investissement, que je pourrais lui en reparler quand j’aurais 30 apparts. C’était faux, ça aurait plombé ma capacité d’endettement avec un CF<0, mais comme je semblais croire un peu à ce qu’il me disait, il y allait à fond. Qui ne tente rien, n’a rien.

Bien évidemment, mon but à terme c’est de faire tout ça tout seul, ou à minima de pouvoir déléguer tout cela avec un résultat similaire voire plus positif. Aujourd’hui, j’ai le choix entre faire tout ça, tout seul, dans mon coin, au risque de réussir, mais aussi de faire des erreurs qui coûtent chères malgré mes heures de formation à bouquiner. Ou sinon, la solution d’être accompagné d’un professionnel.

C’est peut-être une déformation professionnelle, mais sur des projets de grande envergure, au travail nous conseillons nos clients ; je vois l’immobilier à peu près de la même manière, je veux être un contributeur majeur nécessitant un accompagnement pour être, à terme, autonome.

Je vous confirme que c’est une déformation professionnelle. Il n’est pas là pour vous accompagner, il est là pour vendre. C’est à vous de vous prendre en charge et de monter en compétence pour pouvoir discuter d’égal à égal avec ce genre de personne. N’oubliez pas que beaucoup sont des margoulins. Je vous en donne un exemple juste après.

Seul un des logements est à rafraîchir avec de la peinture d’après notre homme.

Vous n’avez pas visité, et vous seriez surpris de constater lors de la visite le nombre d’éléments qui font défaut. Par ailleurs, les agents ont un langage qu’il faut décrypter :
Logement défraichi = à rénover complètement, juste garder les 4 murs.
Logement  sans travaux : prévoir des travaux de décoration, voire refaire sdb et cuisine qui sont propres mais datées. Ces pièces étant les plus chères à rénover.
C’est vous, et uniquement vous, qui devez voir ce qui est bon à rénover ou non, pas un agent qui veut avant tout vendre.

Dans un cas général, je suis d’accord avec vous, un tel montage est bien plus risqué, c’est vrai. Maintenant, j’ai pu intercepté un débat de prétendus rentiers de l’immobilier sur Facebook, et l’essence même de la discussion était dans ce sens : ne pas se priver de commencer par une bonne rentabilité, si   l’opportunité est là.

Ils disent cela car ils ont l’expérience. Ils ont raison. A la seule condition d’avoir le bagage financier et technique. Vous n’avez ni l’un, ni l’autre aujourd’hui.
Commencez par mettre de côté un an de dépenses perso, puis l’équivalent d’un an de loyers, afin de faire face aux imprévus : loyers impayés, travaux non prévus, etc.

Sinon, j’ai le choix de partir sur un bien sur Paris ou alentours, qui va prendre toute ma capacité d’endettement, et pour lequel je vais difficilement avoir une bonne rentabilité sans effort d’épargne.
Or, si j’avais voulu un tel schéma, j’ajouterai juste plus de SCPI à mon allocation ; si je pars sur l’immobilier en direct, cela me paraît cohérent d’exiger au moins un autofinancement du crédit sur 20 ans

C’est peut-être la solution. L’immobilier n’est pas forcément fait pour tout le monde, ni partout. Le cas de l’Ile de France est un peu à part, je laisse les connaisseurs en parler. Certains investisseurs arrivent à dégager un CF>0 en IDF, à vous de vous inspirer de leurs méthodes.

Vous avez besoin d’aller sur place, pour faire votre expérience. Allez-y, mais n’en attendez pas autre chose que de l’acquisition d’expérience.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 02/02/2021 01h40

Membre (2020)
Réputation :   38  

Actions, formations, finances personnelles, immobilier

Actions

Je me fais avoir par les marchés. Avec cette histoire de WSB, je me sens pousser des ailes alors que je ne suis qu’un amateur. Certes, sur quelques centaines d’euros investis en CTO (GME, BB, NOK, AMC, j’ai fait la totale) j’ai encaissé une plus-value de +10%, mais c’est largement compensé par les MV latentes que j’ai sur certaines autres valeurs du lot, et que j’ai vendu à perte pour certaines. Cela ne rime à rien.

Pareil sur le PEA, je fais toujours les mêmes erreur qu’en 2020, je continue à faire du stock picking alors que je suis nul à ça. Récemment j’ai acheté Trigano pour 15% de mon ptf juste parce que leur dividende allait tomber dans quelques jours, et parce qu’ils annonceraient des comptes en croissance.
Faut pas m’en vouloir, j’ai un ami qui a fait x2 sur ses dépôts depuis l’ouverture de son PEA en 2019. Pourtant il ne fait pas du day trading, je dirais plutôt quelques ordres par semaine sans plus.

Il est temps que je me fixe un ETF, et ne plus y toucher contre vents et marées. M’autoriser du stock picking sur 5% du portefeuille, mais c’est difficile…. quand on en a 5 on en veut 10, c’est toujours pareil.

Côté formations

En train de lire les bouquins suivants :
- l’immobilier pour les nuls : une vision objective intéressante, qui tranche avec la bulle spéculative emmenée par les "devenir rentier en 3 mois c’est possible grâce à mon e-learning en promotion à 4999€ jusqu’à mardi". L’Immobilier pour les Nuls, 5e éd.: Amazon.fr: SABBAH, Catherine, BOCCARA, Laurence: Livres

- la bourse pour les nuls : j’avais besoin de plus de connaissance de fonds notamment sur les différents types d’ordre, les autres produits que je connais moins bien (call put etc), le vocabulaire jargon, cela me paraît une bonne trouvaille. Amazon.fr - La Bourse pour les Nuls - 5e édition - HORNY, Gérard - Livres

- 77 exercices pour l’investisseur intelligent : suite logique du best seller du même auteur, que j’ai terminé (alléluia encore un livre terminé) https://amzn.to/3cuoBd5

- Comprendre bitcoin en seulement 2h https://amzn.to/3thc6HM

Je remarque qu’encore une fois je retombe dans mes travers -> commence tout, finis peu de choses.

Côté finances perso

Je viens de faire ce que j’aurais dû faire il y a un bon moment : résilier mes comptes en banque physique et passer tout en ligne. Une énième commission d’intervention liée à un découvert aura eu raison de moi.

Dans le même temps, si je prends des découverts, c’est que ma gestion n’est pas si saine que ça. J’ai fait du chemin tout de même puisque à un moment donné j’avais des commissions tous les mois. Là j’ai réussi à aligner trois mois sans aucun frais. J’espère que ça ne va pas me bloquer pour mes investissements ultérieurs.

Côté immobiliers

Peut-être une opportunité pour racheter ma RP (détail dans la file dédiée https://www.devenir-rentier.fr/p462197#p462197

Quelques réponses à letsinvest qui m’avait soumis quelque réponses

letsinvest, le 26/01/2021 a écrit :

Je rappelle aussi, pour situer mon contexte, que je n’ai pas réalisé d’investissement locatif à ce jour. Je n’en suis encore qu’à la phase de recherche. Je n’ai pas parole d’évangile. Les sachant sauront corriger si besoin.

Cela fait depuis que j’ai un CDI que je regarde des annonces, que je continue à me former au travers de bouquins. Ma peur, justement, c’est celle de ne jamais passer à l’action, et je sais que c’est totalement possible. Par comparaison, j’ai un cousin de mon âge qui a déjà acheté deux apparts, d’autres sont propriétaires de leur RP, et moi je suis là.

Ca ne veut pas dire que je vais sauter sur la première offre venue, mais si je commence à attendre, cela va se passer comme mes cousins, comme mes parents, comme tout mon entourage proche issu de famille modeste en fait : je vais terminer ma vie sans patrimoine physique parce que moi, je n’ai fait qu’analyser, faire des calculs (ou pas), critiquer telle ou telle solution, ne jamais visiter, et finalement ne jamais commencer (ou très tard). Même l’investissement le plus classique pour un jeune, un studio, je pourrais également trouver à redire autant qu’un immeuble, donc ça ne m’aide pas de penser comme ça. Une bonne formation, et je pense que c’est vrai en immobilier, c’est aussi sur-le-tas.

Si je finis mon analyse psychologique, ce que je viens de dire est bien la seule raison pour laquelle je me force à créer des opportunités devant moi et essayer de commencer au plus vite, sinon je ne vais jamais avancer sur le terrain immobilier en direct.

Ce background, il vous faut l’acquérir, il ne faut pas penser que quelqu’un fera le travail à votre place.
Visitez des biens, consultez la base dvf, exercez votre œil, allez aider vos amis/famille à faire des travaux, discutez avec les artisans que vous rencontrez des techniques et matériaux qu’ils utilisent. C’est en faisant ce travail que vous allez monter en compétence.

Bien reçu. Pour le moment je ne connais personne, mais si je vous renvoie à ma nouvelle file d’etude de cas vous verrez que je suis en train de constituer mon réseau : des estimateurs de bien immobilier pour commencer. Et puis j’ai un proche qui connaît quelques artisans et a des copains qui ont le million en patrimoine brut, ça devrait aider si je peux être mis en relation.
https://www.devenir-rentier.fr/p462197#p462197

Concrètement, il peut proposer un logement qui n’est pas affiché

En théorie, oui. C’est même ce qu’il fera, mais pas avec vous. Soyez assuré qu’il proposera ce type de bien aux investisseurs avec qui il travaille de longue date. Ces investisseurs ont fait leurs preuves, seront suivis par leur banque, et connaissent leurs objectifs.

Je comprends tout à fait votre crainte, maintenant lui m’avait assuré qu’il avait une approche long terme avec ses clients, donc son objectif est de réussir une première opération. Ou plutôt, si je soigne ma sémantique, réaliser une première opération réussie aux yeux du client, et poursuivre avec lui.

Bien évidemment, mon but à terme c’est de faire tout ça tout seul, ou à minima de pouvoir déléguer tout cela avec un résultat similaire voire plus positif. Aujourd’hui, j’ai le choix entre faire tout ça, tout seul, dans mon coin, au risque de réussir, mais aussi de faire des erreurs qui coûtent chères malgré mes heures de formation à bouquiner. Ou sinon, la solution d’être accompagné d’un professionnel.

C’est peut-être une déformation professionnelle, mais sur des projets de grande envergure, au travail nous conseillons nos clients ; je vois l’immobilier à peu près de la même manière, je veux être un contributeur majeur nécessitant un accompagnement pour être, à terme, autonome.

Je vous confirme que c’est une déformation professionnelle. Il n’est pas là pour vous accompagner, il est là pour vendre. C’est à vous de vous prendre en charge et de monter en compétence pour pouvoir discuter d’égal à égal avec ce genre de personne. N’oubliez pas que beaucoup sont des margoulins. Je vous en donne un exemple juste après.

Pour autant, j’ai pu encore discuter avec un autre professionnel de l’immobilier, et effectivement son point de vue est différent : avoir un chasseur permet d’accélérer les démarches de recherche immobilier, étape préliminaire qui peut prendre des mois voire des années lorsqu’on est à la recherche de la perle rare. Surtout quand c’est la première fois.

Seul un des logements est à rafraîchir avec de la peinture d’après notre homme.

Vous n’avez pas visité, et vous seriez surpris de constater lors de la visite le nombre d’éléments qui font défaut. Par ailleurs, les agents ont un langage qu’il faut décrypter :
Logement défraichi = à rénover complètement, juste garder les 4 murs.
Logement  sans travaux : prévoir des travaux de décoration, voire refaire sdb et cuisine qui sont propres mais datées. Ces pièces étant les plus chères à rénover.
C’est vous, et uniquement vous, qui devez voir ce qui est bon à rénover ou non, pas un agent qui veut avant tout vendre.

Je précisais également que je n’aurais jamais formulé une offre sans avoir visité le bien et confirmé les dires de cet agent. S’il m’avait menti, qu’il y avait plus que du rafraichissement à considérer, car pour moi c’est du mensonge, j’aurais juste arrêté une potentielle collaboration.

Dernière modification par Rodin (02/02/2021 01h43)


100k dans 5ans puis devenir rentier en 10 ans

Hors ligne Hors ligne

 

#13 18/02/2021 17h17

Membre (2020)
Réputation :   38  

Forte épuration de mon portefeuille PEA ce jour.

Avec Trigano qui s’est vendu aujourd’hui, je liquide ma dernière valeur qui était surélevé dans un portefeuille à approche passive.

Ouverture en avril 2020
5k€ de dépots
Valo totale à 5.5k
soit PV actuelle de +500€ soit 10% tout rond

Aujourd’hui,

70% de CW8 (ETF World)
20% de PAEEM (ETF Emerging)
Air Liquide, Danone et Europcar se partage les % restants.

Côté CTO, seulement 350€ de dépôts. PV récentes de +40€ grâce à la vibe wall street bets. Aujourd’hui approche plus globale avec deux ETF S&P 500
iShares S&P 500 EUR Hedged UCITS ETF
Vanguard S&P 500 UCITS ETF
Je cherche un ETF S&P capitalisant à faible coût compris dans les etfs sans courtage proposés par Degiro

Dernière modification par Rodin (18/02/2021 17h21)


100k dans 5ans puis devenir rentier en 10 ans

Hors ligne Hors ligne

 

#14 19/02/2021 17h04

Membre (2020)
Réputation :   0  

Bonjour Rodin,

Je reviens m’inspirer de votre situation, et vous partager l’évolution de la mienne.

Tout d’abord : changement de situation de mon côté, je change de travail mi-mars. Cela retarde à dans 4 mois, voire 8, l’emprunt immobilier que je comptais faire, mais s’accompagne en échange d’une nette augmentation de salaire ! Et d’un boulot plus intéressant, ce qui n’est pas négligeable.

Côté investissement, j’ai continué à épargner régulièrement chaque mois sur mon AV Nalo (15% de gain depuis novembre) et mon PEA sur un ETF World (7%). L’investissement passif me plait bien pour l’instant !
Nous sommes tellement dans un "bull market" qu’il est difficile de perdre de l’argent tant qu’on conserve les actions sans vendre. Je me suis un peu emballée sur mon CTO et j’ai maintenant une vingtaine d’actions : aucune n’est en MV si je l’ai depuis plus d’un mois. J’ai principalement des actions tech sur les recommandations de the Motley Fool et Not Boring, et le rendement dépasse les 30%, c’est dément. Je ne mets dans ce CTO que le "surplus" que j’économise grâce à mes plus faibles dépenses en temps de covid.
J’ai mis quelques centaines d’euros en bitcoin aussi, on ne sait jamais ! Le site StackinSat français m’a convaincue.
Prochaine étape dès la fin de ma période d’essai : emprunter environ 100 k€ pour investir en SCPI. A vous lire, je me conforte dans l’idée que l’investissement immobilier direct me parait bien trop complexe, et j’échange volontiers quelques % de rendement pour la tranquillité d’esprit.

Si je dois vous donner un conseil, et j’ai l’impression que vous le réalisez vous-même : vous avez l’air de succomber rapidement à l’envie de devenir "riche, vite", et vous vous comparez à vos proches qui réussissent, ce qui peut vous frustrer et vous amener à prendre des décisions risquées et rarement rentables (type GME). Je vois que vous avez ralenti sur le stock picking et avez investi plus sur des etf, je pense que c’est la bonne voie à prendre pour vous détacher un peu de vos comptes et ne plus les vérifier tous les jours. Et les rendements en seront même étonnement meilleurs.

Je vous souhaite le meilleur pour la suite,
Rose

Hors ligne Hors ligne

 

#15 28/03/2021 11h47

Membre (2020)
Réputation :   38  

Suite aux conseils Rose, je pense que je tiens ma stratégie de simplification.



Peu à peu j’ai pu épurer aux maximum mes lignes, quelques achats d’Air Liquide, sans réelle conviction, plutôt "puisque tout le monde en a", et que ça fait beau de recevoir des newsletters du groupe. Du Europcar à 0,47%, j’en dors la nuit.

Toujours en place chez Degiro avec des ETF S&P 500, et une AV Boursorama avec l’ETF Nasdaq pour 600€ le tout. Cela me confère une légère surexposition aux US sur 10% du portefeuille. Plus ou moins voulue je dois dire.

Et puis j’ai ouvert un compte Binance pour y loger à peu près 10% aussi de crypto, aujourd’hui uniquement du BTC et du ETH car je n’y connais rien à ce marché. Mes études d’ingénieur du numérique m’aident à comprendre les concepts de blockchain, mais je garde la même stratégie que pour les actions : j’achète le marché. J’irai me renseigner s’il n’y a pas déjà un ETF crypto, j’avais entendu parlé d’un produit canadien mais pas de nouvelles à ce sujet.

Dernière modification par Rodin (28/03/2021 11h48)


100k dans 5ans puis devenir rentier en 10 ans

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #16 28/03/2021 12h30

Membre (2016)
Réputation :   53  

Bonjour,

Pour un "ETF" crypto, vous pouvez regarder par la : BCI : Bitpanda Crypto Index

Bitpanda a l’avantage d’être un des rares courtier crypto à être titulaire de l’agrément DSP2.

Hors ligne Hors ligne

 

#17 10/04/2021 19h18

Membre (2020)
Réputation :   38  

Utilisation du portefeuille xlsAsset gratuit proposé par l’IH.

Quelques hypothèses/partis pris/biais :

Commentaire général
Je renseigne mes apports et non mes valorisations. Rappel des objectifs :
- gonfler ma poche liquide pour avoir de la précaution suffisante, et pour servir d’apport immobilier au besoin.
- une fois cette poche gonflée, feu sur le PEA !

- SCPI à crédit
Pour rappel j’ai souscrit à 30k de SCPI à crédit.
Pour autant, dans le tableau de gauche je préfère ne renseigner que l’actif net à la ligne SCPI. Sinon cela me donne un camembert trop grand sur l’immobilier et pas très significatif pas rapport à mes apports mensuels. Du coup, je ne mets pas la dette. Je ne sais pas si c’est très cohérent, mais j’ai le même résultat que si j’avais mis le patrimoine brut en "Immo" + mon CRD en "Emprunts, dettes, assimilés"

Monétaire
Aujourd’hui, je ne considère pas ces différentes enveloppes (CTO, ASV, CEFP Bourso) comme de l’action, bien que j’aurais pu. Pour la plupart, il s’agit de comptes que j’ai ouvert pour gagner des primes de parrainages. Donc même si j’ai de l’ETF US dessus, je les mets dans cette poche aujourd’hui.
Maintenant, si demain je les utilise pour du SIIC/REIT ou de l’US en plus grande proportion, je le passerai en Immo/Action.

Obligation
J’y ai mis mes opérations de crowdfunding immobiliers (via La Premiere Brique pour les connaisseurs). C’est le même principe que des obligations à mes yeux, prêt à 10% de rendement avec 0% de taux de défaut.

Exotique
Je pourrais renommer cette allocation par crypto. Objectif 10% de mon patrimoine global

Dernière modification par Rodin (10/04/2021 19h24)


100k dans 5ans puis devenir rentier en 10 ans

Hors ligne Hors ligne

 

#18 23/04/2021 17h09

Membre (2020)
Réputation :   38  

Cela fait désormais un an tout pile que j’ai ouvert mon PEA !



13% de plus-value c’est dans la moyenne je pense. Les stock pickers ont probablement fait plus,  personnellement je me cantonne à du ETF sur le long-terme.

En ce moment je me recentre davantage sur des sujets comme le minimalisme, le kaizen. Et j’ai tous mes virements programmés vers les liquidités, le PEA, et les plateformes cryptos, ça bouge pas.

A suivre donc.


100k dans 5ans puis devenir rentier en 10 ans

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #19 18/05/2021 14h06

Membre (2020)
Réputation :   0  

Bonjour Rodin,

Et félicitations !
13% ce n’est pas exactement "moyen", c’est super ! Quand on pense que l’immense majorité des français reste sur des livrets à 0.5%, vous faites 26 fois mieux qu’eux. C’est fou que la solution soit si simple et pourtant si peu appliquée, je le découvre également. Et les intérêts composés à 13% sont redoutables sur le long terme.

Je pense que vous êtes sur la bonne voie avec votre allocation et vos versements réguliers, ne changez rien !

Personnellement j’en suis là :
                 CIBLE      Actuel
Monétaire   5%          8,2%     (liquide, sans rendement)
Sûr            20%        32,2%   (pas de pertes, petit rendement 3%->6%, PEL/Fonds €)
Actions       30%        51,3%   (stock picking + PEA + AV)
Crypto       5%           0,4%     (BTC)
Exotique    5%           5,0%     (Forêts)
Immobilier 30%         0,0%     (achat de SCPI dès la fin de ma période d’essai)   
Crowd        5%          3,0%     (Investissement startup)
Mes actions CTO et cryptos ont pris un coup ces derniers temps (-2000€), alors que les ETF ont très bien résisté ! Cela ne fait que confirmer que rien ne vaut l’investissement passif pour moi.

Je ne connaissais pas la première brique, et je ne manquerai pas d’y jeter un oeil. Merci !

Je vous souhaite le meilleur pour la suite, et serais curieuse d’avoir des nouvelles de votre portefeuille de temps en temps, même une fois par an.

Rose

Dernière modification par KeyranDS (18/05/2021 14h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#20 02/06/2021 00h09

Membre (2020)
Réputation :   6  

rdv dans 5 - 10 ans pour voir la force de l’investissement long terme :)

Je vois des cryptos ^^ vous êtes resté sur le BTC / ETH uniquement ?

13 % c’est une bonne perf pour 5 minutes par mois :)

Dernière modification par Ouana (02/06/2021 00h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#21 03/06/2021 23h30

Membre (2020)
Réputation :   38  

Reporting au 03 juin : tous les chiffres actuels sont en termes de dépôt, et pas de valorisation.



L’allocation stratégique est encore loin de la cible. Je continue à gonfler ma poche monétaire jusqu’en fin d’année, et après cela, feu sur les actions !

Actions :

- PEA 70% CW8, 20% EWLD, 10% résiduel (Air liquide et Europcar)
- ASV etf nasdaq 100
- CTO sur ishares & vanguard S&P500
- CEFP en pilotage fonds dynamique
- PEE en action euro (arcancia). D’après mes analyses c’est le meilleur support qui était proposé (risque 6/7). Abondement de 100% soit + 1000€ en fin d’année, pas négligeable.

Perf globale +13%

Immobilier :

- 3200 de Corum en PP
- 1500 de capital remboursé Corum (30k à crédit)
A peu près équireparti entre Origin, XL, Eurion. Réinvestissement des dividendes à 100% dans de nouvelles parts

Obligations :

- 2 projets sur la première brique. J’en ai raté un bien sympa dans ma ville d’origine il y a quelques jours, ce n’est que partie remise.

Monétaire :

- ~4k sur un même livret, c’est mon plus haut ! Moi qui il y a quelques mois n’arrivait pas à garder en liquide le surplus de mon livret jeune, c’est pas mal.

Cryptomonnaies :

- 560€ de déposés sur Binance depuis janvier 2021
Après premiers dépots, je pars sur une stratégie DCA avec apport de 50€/mois.
J’ai rajouté +50€ lors du crash d’il y a une semaine.
52% BTC
35% ETH
08% ADA
05% VET

+11% sur Binance

- 350€ staké sur CRO pour crypto.com
- 20€ grâce à l’inscription
20€ résiduels grâce au cashback

KeyranDS, le 18/05/2021 a écrit :

CIBLE      Actuel
Monétaire   5%          8,2%     (liquide, sans rendement)
Sûr            20%        32,2%   (pas de pertes, petit rendement 3%->6%, PEL/Fonds €)
Actions       30%        51,3%   (stock picking + PEA + AV)
Crypto       5%           0,4%     (BTC)
Exotique    5%           5,0%     (Forêts)
Immobilier 30%         0,0%     (achat de SCPI dès la fin de ma période d’essai)   
Crowd        5%          3,0%     (Investissement startup)

Votre allocation me paraît plutôt défensive pour une personne de 24-25 ans, j’entends pour un public d’investisseurs avisés ! Peut-être je me trompe. L’adage 100-âge = % d’allocation en bourse me fait un bon leitmotiv.

Ouana, le 02/06/2021 a écrit :

Je vois des cryptos ^^ vous êtes resté sur le BTC / ETH uniquement ?

Avec mon reporting vous avez quelques réponses. Majoritairement du BTC, ETH, puis des petites sommes d’après des recommandations d’amis. Je vous avoue que je suis investi davantage par appât de gain que par curiosité ou intérêt technologique. Très sincèrement, j’en ai pas grand chose à faire des cryptos. Toutefois, je n’ai pas succombé aux sirènes des shiba, doge, etc

Dernière modification par Rodin (04/06/2021 09h37)


100k dans 5ans puis devenir rentier en 10 ans

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #22 09/08/2021 18h45

Membre (2020)
Réputation :   38  

Poursuite des petits pas de lazy, MAJ du portefeuille xls août 2021




Quick wins:


- PEA à 6k€ (apport de 150€/mois), répartition 80% CW8, 15% EWLD, 5% stocks résiduels (Air Liquide + Europcar)

- PEE à 2k -> 3k bientôt grâce à l’abondement entreprise. Mis sur le fond actions europe arcancia 725, le moins mauvais produit qui m’était proposé à mon goût (vs Arcancia dynamique 521, Actions éthiques et solidaires 721, Patrimoine 425)

- > 100€ de cashback crypto en quelques mois (Spotify + offre de bienvenue inclus), pas mal pour avoir juste utilisé une carte crypto.com à partir de Curve. PASSIF 😎 pour plus d’infos, cf CashBack : pertinent pour faire des économies ou marketing ? p.7
Apport également de 50€/mois supplémentaire sur Binance
Répartition globale équilibrée entre BTC et ETH. Je ne sais pas si je me limite à 50/50 ou si j’achète toutes les cryptos en fonction de la market cap actuelle. Un peu tiraillé

- le remboursement de capital suit son cours pour la SCPI

- Convergence petit à petit vers l’allocation cible. Cible
-- 70% en action : 100-mon âge feraient plutôt 75%, mais le game des cryptos y est pour quelque chose
-- 10% en immobilier
-- 10% en monétaire : 6-10k pas plus. Dès lors que j’aurai cette poche, si j’ai besoin de liquide supplémentaire pour un projet important (voiture, mariage, etc), je piocherai dans le PEA ou de l’assurance vie
-- 10% en cryptos me paraît convenable  pour ne pas rater le train. Je sais que je pourrai allouer plus, ou de manière générale en faire plus : rentrer dans l’analyse graphique, suivre la trend et les principaux pump and dump pour gagner plus. Mais j’ai un peu la flemme.
-- Ca fait 100%, reste à savoir si j’ai envie d’allouer une partie plus ou moins grande au crowdfunding immobilier pour le moment.

- Concernant l’immobilier physique, hormis éventuellement acheter une RP, pas de projet à venir. Surtout s’il faut mettre de l’apport, je préfère m’en passer et miser sur mes compétences actuelles lazy mais efficace !

- Petite autre bonne nouvelle, je vais recevoir 300€ du fisc, puisque j’avais sciemment appliqué à ma situation le taux non personnalisé, qui est un peu supérieur à mon taux réel. Stratégie payante !

Peut mieux faire :


- Mon principal objectif est difficile à atteindre : augmenter fortement ma poche liquide pour arriver à 6k (voire 10k). J’ai beau mettre 1000€/mois sur le LDDS en début de mois et me dire que je n’y touche plus, il y a toujours une dépense (double loyer, honoraires) ou une caution qui la prend.

Et ça m’embête beaucoup car c’est de l’argent que je préfèrerai dans mon PEA ou une ASV Nasdaq….

Suite notamment à mon déménagement, j’ai
- 900€ parti en dépôt de garantie (qui me reviendront donc),
- 1500€ bloqués sur ma réservation d’utilitaire, qui me reviendront aussi,
- 500€ qui doivent arriver de mon dépot de garantie de mon ancien logement,
- 300€ que me doit une billetterie de festival.
Mis bout à bout, ça fait + de 3k€ en attente.

Dernière modification par Rodin (13/08/2021 16h41)


100k dans 5ans puis devenir rentier en 10 ans

Hors ligne Hors ligne

 

#23 23/08/2021 00h11

Membre (2019)
Réputation :   10  

Bonjour Rodin,

Je viens à mon tour suivre votre portefeuille.

Je me demandais sur quelle partie de vos investissements vous comptiez le plus pour avancer ?
Surement le PEA car cela parait être le plus évident, surtout étant donné que vous n’envisagez pas d’acheter un appartement pour y faire du locatif.

Vous n’avez pas envie d’investir sur un CTO pour le moment ? il y a tellement de belles opportunités aux USA. (mais je comprendrais que vous ne voudriez pas)

Hors ligne Hors ligne

 

#24 25/08/2021 21h52

Membre (2020)
Réputation :   38  

Alanito, le 23/08/2021 a écrit :

Je me demandais sur quelle partie de vos investissements vous comptiez le plus pour avancer ?



il y a tellement de belles opportunités aux USA. (mais je comprendrais que vous ne voudriez pas)

Je suis plutôt satisfait de ma stratégie lazy, à savoir PEA + ETF Monde.

J’ai réussi à arrêter de reluquer les performances à droite à gauche des uns et des autres, ce n’est pas ma personnalité d’aller chercher et fouiner les opportunités.

J’ai vraiment une approche DCA quelle que soit l’actif, la volatilité et la tendance du marché : actions comme crypto, en crise comme en haussier, je mets une somme fixe par mois, et plus si affinités et liquidités.

J’espère ainsi être dans la bonne moyenne en mettant toute ma poche action dans des ETFs Monde+Emergent.

Actif ou passif en cas de krach ? - YouTube

Je suis quand même étonné de toujours voir la Chine et consorts dans un ETF pays émergent

Dernière modification par Rodin (25/08/2021 21h53)


100k dans 5ans puis devenir rentier en 10 ans

Hors ligne Hors ligne

 

#25 29/09/2021 02h43

Membre (2020)
Réputation :   38  

Poursuite des petits pas de lazy, MAJ du portefeuille xls septembre 2021


En résumé, bientôt à 20k d’actif net, notamment grâce :
- 1k€ brut d’abondement de l’entreprise,
- 70€ de cashback CRO ce mois-ci,
- au remboursement de capital de SCPI indolore,
- les dividendes de mes 30k de SCPI Corum, non réinvestis qui apparaissent désormais dans mon tableau. Avant cela c’était réinvesti automatiquement donc n’apparaissait pas (erreur de ma part, il faudrait réactualiser ça).

Objectif à court terme clair
10k€ de liquidité "opérationnelle" d’ici fin 2021.

L’image vous fera sourire mais dans cette réserve operationnelle, j’inclus : livrets, assurance vie, CTO, crowdfunding immo disponible. Et crypto uniquement si je suis en plus-value.
J’exclus donc le PEA, les parts de SCPI et le PEE, hors de question d’y toucher.

Objectif à moyen terme : 100k dans 5ans (2026 année de mes 30 ans)

Objectif à long terme : devenir rentier en 10 ans





Quick wins:


- Je retourne dans un mois beaucoup plus correct en terme de dépenses, car je suis <800€ (1200€ si je compte le loyer)

- Cashback CRO. Depuis juin, je suis à 250€ de cashback créé ex nihilo, ce qui me fait une moyenne de 60€ de gain mensuel. Pas mal. Dommage que le stake de CRO me donne actuellement une perte latente de 150€ (370€ de staked CRO il y a 4 mois, valo à 220 aujourd’hui). Je reste gagnant dans l’opération, toutefois si le CRO s’effondre je serai perdant.

- Apport au PEA descendu de 150 à 100€/mois. Répartition 85% CW8, 15% PAAEM

- PEE à 2.8k grâce à l’abondement entreprise. Le fond actions europe arcancia 725 n’est plus, il est remplacé par un fond ISR. Entre ça et Arcancia dynamique 521, j’ai l’impression d’y perdre au change avec deux fonds peu performants.

- le remboursement de capital suit son cours pour la SCPI.
Comme dit plus haut, réarbitrage de mes dividendes SCPI vers du liquide pour un projet immobilier à venir.

- Convergence petit à petit vers l’allocation cible. Cible
-- 70% en action : 100-mon âge feraient plutôt 75%, mais le game des cryptos y est pour quelque chose
-- 10% en immobilier
-- 10% en monétaire : Objectif 10k pour soutenir des frais de notaires et des dépenses inopinées.
-- 10% en cryptos

Peut mieux faire :


- Quelques loupés d’opportunité de cashback pour du ebuyclub igraal, mais rien de méchant. Si ce n’est que ça…

- j’ai mangé 4 fois dehors en complément de mes tickets EDENRED dépensés à ce sujet. Objectif 0, cad que tous mes repas extérieurs (sur place, click & collect, emporter, livraison) doivent être couverts par cette carte.

Désormais je préfère reporter juste avant ma paye, car ma situation à ce moment du mois est beaucoup plus conforme à la réalité. En début de mois, beaucoup de flux entre livrets et compte courant, et ce qu’il y a sur le livret en début de mois ne correspond pas toujours à la réalité vraie. Mon passé d’économe dépensier me rattrape.

Dernière modification par Rodin (29/09/2021 12h53)


100k dans 5ans puis devenir rentier en 10 ans

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de rodin"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur