Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+1]    #1 26/06/2020 10h06

Membre
Réputation :   18  

J’initie cette file pour vous partager la composition de mon portefeuille ainsi que les mouvements qui y seront faits.

Avant de le détailler, voici un rapide résumé du passé. Je ne rentre pas dans les détails car l’historique est impossible à reconstituer (voir ma présentation pour un peu plus de détails).

En gros :
- j’ai essayé le trading sur PEA = echec. Perte de 1400€ pour 2400€ investis.
- J’ai essayé les OPCVM sur assurance vie = echec. Après des bons débuts (entre +30% +40% sur environ 5000€ investis, de façon programmée et mensuelle), je réinvesti de façon plus importante en début d’année, et notamment sur …. H2O Multibonds jusqu’à ne détenir que presque exclusivement cet OPCVM. La crise étant passée par là, je me retrouve à nouveau en perte d’environ 14000€ par rapport à la somme investie, et environ 18000€ par rapport au plus haut.

Je le précise plus en détail dans ma file, mais je détiens aussi de l’investissement immobilier physique représentant une part >> supérieure à ces investissements. Mais quand même : ça pique et ça fait mal !

Aujourd’hui, je détiens :
- 485 actions Unibail sur 2 assurances vie, PRU 48,54.
- 19 parts AMUNDI CW8, PRU  288,058. Dernier achat mardi 23/06, 10 parts à 295,899 (+0,2% de frais)
- 14,574 parts d’Amundi Russell 2000, PRU 160,35

Ma stratégie :
- achat tous les trimestres vers le 21/03, 21/06, 21/09 et 21/12 d’environ 2000€ d’Amundi CW8.
- lorsque liquidité issue de vente immobilier physique disponible : achat de l’action Unibail sur Assurance Vie. Je vise entre 1000 et 1500 parts en tout, sous réserve que le cours reste sous 60€. Entre 60€ et 75€, je ne dépasserait pas 1000 titres, et si au-delà, je resterais à 485 titres.
  - j’envisage, de façon occasionnelle, d’acheter un ETF émergent/Asie sur PEA si j’estime qu’il y a du potentiel.

L’objectif avec Unibail étant de dégager des revenus bi-annuels qui seront selon le besoin du moment :
- consommés
- réinvestis

La stratégie ETF m’est devenue évidente en partie grâce à la lecture du blog et au livre de Fructif, et bien sûr de certains intervenants de ce forum.

Pour Unibail : c’est ma conviction forte. Et comme je liquide mon immobilier physique (j’espère récupérer entre 150 et 160k€ cette année), cela me permet de continuer à détenir de l’immo. Cela peut paraître disproportionné, mais je ne trouve pas :
- pour moi l’action est décotée, et le statu de SIIC oblige a distribuer des revenus. Je parie sur 5€ par action cette année et en 2021. A horizon 5 ans, je pense que l’on reviendra sur un 80% des dividendes précédents, soit environ 8€ par action.
- est-ce plus ou moins risqué que de détenir un seul appartement à 80k€ ou même 2 à 40k€ ? Pour moi clairement non, en tout avec un PRU vers 50€.

La détention sur assurance vie est issue d’un calcul que j’ai fait et d’une discussion sur le forum qui montre que l’AV est plus avantageuse qu’en direct. Malgré tout cela me gène de ne pas les détenir directement (vie de l’entreprise, j’enrichis l’assureur grâce à la défiscalisation de l’enveloppe AV).

Tout est détenu sur 3 contrats d’assurance vie, sauf le tracker Amundi CW8 qui est logé sur mon PEA.

Voilà, c’est tout pour le moment.
Bonne journée à tous.

Dernière modification par sinwave (26/06/2020 10h49)

Mots-clés : amundi cw8, etf, portefeuille, unibail, urw

Hors ligne Hors ligne

 

#2 14/08/2020 21h18

Membre
Réputation :   18  

Après la lecture du message de Lopaz  sur une possible AK de 3,5mds d’euros, me vient un gros doute sur ma stratégie Unibail : arbitrer quitte à encaisser de (nouvelles) pertes, ou au contraire faire le dos rond, voire participer à cette AK si elle se matérialise ?

Les deux options sont envisageables. 

Malheureusement j’ai bien peur que lundi cela soit rouge à l’ouverture : je me dit de plus en plus que je dormirais mieux avec un ETF World car je ne me suis presque jamais distingué par mes choix d’actions…

Dernière modification par sinwave (14/08/2020 21h20)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 23/08/2020 10h57

Membre
Réputation :   18  

Je suis allé regarder dans le détail l’avenant que j’ai souscrit sur mon contrat Mes-placements libertés pour détenir l’action Unibail, et il est écrit la mention suivante :

Mes-placements.fr a écrit :

L’Assureur conserve l’exercice et le bénéfice de tous les droits qui sont attachés à la détention de ce Support

Je comprends en première lecture qu’il s’agit des droits de vote associés aux actions.

Mais qu’en est-il des éventuels DPS si AK avec droit préférentiels il devait y avoir ?
Seront-ils automatiquement la propriété de l’assureur ou bien est-ce que je pourrais les exercer ?

Dernière modification par sinwave (23/08/2020 11h08)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 24/08/2020 09h35

Membre
Réputation :   18  

Je viens d’avoir un conseiller Mes-placements liberté au téléphone, et sa réponse a été très claire : il ne me sera pas possible de souscrire à augmentation de capital !

Détenant d’autres titres Unibail sur une assurance vie Boursorama, je leur ai fait la même demande. La conseillère n’a pas su répondre immédiatement, elle a donc transmis ma demande au service assurance vie.
Lorsque la réponse me sera parvenu, je ne manquerait pas de la partager ici.

En tout cas cela me pose un sérieux problème, et remet complètement en question ma stratégie de détention Unibail en AV.

Je laisse murir ma réflexion, et je vois à date deux scénarios :
- vider complètement mes contrats (sans toutefois les clôturer), et soit détenir les même titres mais en direct, soit aller vers du 100% ETF sur PEA
- conserver l’épargne dans chaque contrat, mais réorienter vers un des ETF disponible 

Je retiens de cet épisode qu’il est plus risqué de détenir des actions dans une assurance vie, plutôt que de détenir les mêmes action en direct. Pour moi c’est même rédhibitoire

L’avantage fiscal de l’assurance vie se paie au prix fort, et avec une augmentation du risque : créance sur un assureur et perte de "pouvoir".

J’étais déjà allergique à l’AV, je le suis encore un peu plus…

A suivre donc.

Dernière modification par sinwave (24/08/2020 10h07)

Hors ligne Hors ligne

 

#5 25/08/2020 22h52

Membre
Réputation :   6  

Navré de lire votre mauvaise expérience avec les actions en assurance vie. Effectivement, de mon point de vue les unités de compte ASV sont intéressantes pour de l’ETF non disponible en PEA, ou éventuellement de la SCPI.

Concernant Unibail, dans le principe vous avez raison : c’est bien moins risqué que d’acheter un seul logement à 100k ou plus, et concentrer tous ses risques dedans.


Apprendre, comprendre, entreprendre ; s'élever, progresser, lutter, même quand on a mal.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 25/08/2020 23h43

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   156  

Bonsoir,

Avez-vous posé uniquement cette question ? Il me semble qu’il aurait été intéressant d’aller un peu plus loin.

En lisant la mention que vous citez (

L’Assureur conserve l’exercice et le bénéfice de tous les droits qui sont attachés à la détention de ce Support

) je m’interroge fortement sur un point : lors du versement de dividendes par la société, celui-ci vous revient-il sous une forme ou une autre ? (Versé sur un fond euro, automatiquement réinvesti sur le même support, …)

Car le droit au dividende est… un droit. Si l’assureur conservait effectivement le bénéfice de tous les droits, vous ne verriez pas la couleur de ce dividende. Hors, il me semble qu’il n’en est rien.

La formulation, qui plus est accompagnée de la réponse du conseiller, peut n’être qu’un rappel du fait que c’est l’assureur qui est propriétaire des titres. L’ensemble des droits qui y sont rattachés lui reviennent donc effectivement. Il n’en reste pas moins que les unités de compte qu’il vous propose doivent, déduction faite des divers frais contractuels, refléter la vie du titre sur lequel ils s’appuient.

Il me paraît donc fort plausible qu’en cas d’augmentation de capital (incertain) avec détachement d’un droit préférentiel de souscription (incertain) vous ne puissiez effectivement choisir d’exercer ou non ce droit (après tout, vous n’êtes pas propriétaire des titres !), mais que la valeur de ces droits (à un instant "choisi" par l’assureur) vous reviennent d’une manière ou d’une autre (car l’assureur doit remplir ses obligations contractuelles).

Cela n’est que pure supposition de ma part, je n’ai pas lu le contrat, ne suis pas spécialiste du code des assurances, et ne fait que raisonner sur la base des quelques faits portés à ma connaissance par vos messages.

Dernière modification par wulfram (25/08/2020 23h45)

Hors ligne Hors ligne

 

#7 26/08/2020 07h53

Membre
Réputation :   18  

Effectivement, il est possible qu’il y ait eu confusion, et votre analogie avec les dividendes paraît logique. Lorsqu’ils sont versé c’est sur le fonds euro.

Pourtant j’ai relancé/reformulé à plusieurs reprise mon interlocuteur pour être certain qu’il avait bien compris.

Et je n’exclue pas en effet que l’on ne se soit pas compris.
Il m’a indiqué à un moment dans la discussion que cela serait l’assureur qui choisirait - ou pas - de souscrire au DPS, mais à aucun moment il ne m’a indiqué que cela serait fait par l’assureur à ma demande et pour mon bénéfice, moyennant bien sûr mise à disposition des fonds adéquats.

Je n’ai pas encore eu la réponse de Boursorama, nous verrons si elle diffère de celle de Mes-placements.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 29/08/2020 11h36

Membre
Réputation :   18  

Je viens d’avoir la réponse de Boursorama, et elle va dans le même sens que celle de Mes-placements :

Boursorama Vie a écrit :

Nous vous informons que dans le cadre d’une assurance vie, les DPS ne sont pas distribués.

C’est bof bof toute cette affaire…

Hors ligne Hors ligne

 

#9 17/09/2020 11h31

Membre
Réputation :   18  

Suite aux annonce d’Unibail hier et ce matin, et étant dans l’impossibilité de souscrire à l’AK à travers l’AV, je viens d’envoyer un ordre d’arbitrage de 100% de mes actions Unibail détenues dans mes 2 assurance Vie.

Pour le moment l’arbitrage est fait sur le fonds euro.

Je n’ai pas encore choisi ce que je vais faire par la suite.

Pistes que je vais étudier :
1/ retirer les fonds des assurance vie, même si en moins value et
     - utilisation des fonds comme apport pour acquérir des parts de SCPI à crédit.
     - acquisition de CW8 à travers PEA
     - acquisition d’un ETF World momentum sur CTO (je surveille la file dédiée)
     - acquisition d’Unibail sur CTO selon évolution du cours à venir et souscription à l’AK ensuite (scénario peu privilégié mais je ne l’exclue pas)

2/ garder les fonds sur assurance vie et placer sur Groupama Avenir Euro N / et où ETF world selon ce que proposent mes contrats

Je suis à l’écoute de vos remarques ou proposition (je sais, la diversification…).

Avec ce que j’ai vécu, je privilégie la détention en direct plutôt qu’à travers un assureur, même si pour cela je dois payer des impôts…

Hors ligne Hors ligne

 

#10 17/09/2020 11h41

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   324  

sinwave a écrit :

Pistes que je vais étudier :
1/ retirer les fonds des assurance vie, même si en moins value et
     - acquisition d’Unibail sur CTO selon évolution du cours à venir et souscription à l’AK ensuite (scénario peu privilégié mais je ne l’exclue pas)

Élément de réponse dans ce que vous écriviez il y a 3 mois :

sinwave, le 26/06/2020 a écrit :

Pour Unibail : 
- pour moi l’action est décotée, et le statu de SIIC oblige a distribuer des revenus. Je parie sur 5€ par action cette année et en 2021. A horizon 5 ans, je pense que l’on reviendra sur un 80% des dividendes précédents, soit environ 8€ par action.

Êtes-vous toujours confiant dans ce scénario ?

En ligne En ligne

 

#11 17/09/2020 12h04

Membre
Réputation :   18  

Oui, je pense que la distribution globale sera dans ces proportions :
- ils ont annoncé supprimer 500m€ de dividende sur 2 ans,
- puis 80% en prenant en compte la baisse des revenus et la baisse du CA suite aux sessions me semble toujours pertinent.

Cependant, et contrairement à ce que j’écrivais, les montants distribués par action seront bien différend si l’AK à lieu. Et dans ce, cas, tout dépendra de la dilution. Je suis bien incapable de l’estimer. Ou alors à la louche, mais qu’est-ce que cela vaut ?

Donc à la louche ça donne sur la base d’une AK au cours du moment (37€/action, 5,1mds€ de capi) :
- émission d’environ 95 000 000 actions
- dividende 2020 et 2021 : 3,2€/action nouvelle soit un rendement brut de 8,65% sur le cours du jour
- ensuite, 5,12€/action nouvelle soit un rendement brut de 13,85% sur le cours du jour

Dernière modification par sinwave (17/09/2020 12h05)

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "portefeuille d'actions et d'etf de sinwave"

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur