Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

[+1]    #1 21/06/2020 09h58

Membre (2019)
Top 10 Année 2021
Top 5 Portefeuille
Réputation :   706  

Dividendes en action : est-ce une bonne chose


Certaines entreprises proposent le paiement de leurs dividendes non pas en numéraire, mais directement en action.

Dernièrement, c’est Rubis qui a proposé ce mode de paiement.

Comment cela fonctionne


L’entreprise en question va introduire de nouvelles actions (une sorte de mini augmentation de capital). Le prix sera la moyenne des cours sur une certaine période, moins le dividende, moins une certaine décote.

C’est dans cette décote (qui est généralement ~10%) que se trouve l’avantage pour l’investisseur. De cette manière, si l’entreprise vous intéresse et que vous auriez de toute manière réinvesti votre dividende, il vaut mieux accepter l’OST et recevoir des titres en action. Vous gagnez instantanément la décote, et en plus vous éviter les frais de courtage/TTF.

Quels sont les inconvénients


Mais alors, est-ce une si bonne chose que cela ? Pas vraiment.

Comme toute augmentation de capital. Les investisseurs sont dilués suite à l’introduction de nouvelles actions (chaque action détenue possède moins de bénéfices). De plus, les entreprises qui proposent le dividende en action le font surtout pour éviter de sortir du cash.

En effet, elles n’ont pas à payer le dividende à ceux qui acceptent l’offre puisqu’ils reçoivent des actions. C’est donc à court terme du cash qui ne sort pas de l’entreprise. Néanmoins, l’année suivante, il y aura plus d’actions donc l’entreprise dépensera plus en dividende. Potentiellement, l’entreprise espère à chaque fois « repousser le problème » tous les ans en pensant que les gens vont toujours demander le paiement en action. Mais si un jour tout le monde veut être payé en numéraire, l’entreprise peut ne pas avoir les moyens de le faire.

C’était typiquement le cas de Total pendant la crise de pétrole des années ~2013 qui n’avait pas le cash pour payer son dividende alors a proposé le dividende en action. Elle a vite arrêté cette proposition dès qu’elle en a eu les moyens (de mémoire en 2017) car ce n’est pas une situation pérenne.

Et vous, que pensez vous du paiement en action ?

Dernière modification par MrDividende (21/06/2020 10h01)

Mots-clés : action, avantage, dividende

Hors ligne Hors ligne

 

#2 21/06/2020 10h22

Membre (2014)
Réputation :   202  

Bonjour,
Intéressant sujet pour lequel une clarification m’est nécessaire.

Sauf erreur de ma part (faisons la lumière là-dessus), les sociétés peuvent continuellement racheter leur propres titres sur la marché (pour diverses raisons).
La destination est généralement pour annulation desdits titres (et donc augmentation de la valeur des autres titres en circulation) ou en prévision d’opérations de rémunération des salariés en actions de performance.
J’avais dans l’idée que ces actions rachetées au fil de l’eau et par opportunisme, permettaient également de satisfaire la demande des actionnaires de se voir payer leur dividende en action.
Je n’ai pas réussi à trouver une confirmation claire à ce sujet:
- Si positif, alors le tableau n’est pas aussi noir qu’indiqué, car les actionnaires ne sont pas dilués
- Si négatifs, effectivement l’émission de nouvelles actions dilue les actionnaires historiques


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne Hors ligne

 

#3 21/06/2020 10h26

Membre (2020)
Réputation :   2  

Sans mauvais jeu de mot, je suis TOTALement en phase avec vous. J’ai également choisi l’action à valeur réduite plutôt qu’être payé RUBIS sur l’ongle.
Les entreprises dont la valorisation augmente avec le temps peuvent se permettre de manière un peu plus pérenne, comme AIR LIQUIDE par exemple.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 21/06/2020 10h26

Membre (2018)
Réputation :   2  

Bonjour,

En ce qui me concerne un dividende en actions est équivalent à une absence de dividende.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 21/06/2020 10h34

Membre (2020)
Réputation :   139  

Bonjour MrDividende

On ne peut pas répondre de manière définitive à cette question, car il y a de multiples facettes.

a) Le réinvestissement du dividende (tout comme les actions gratuites chez AirLiquide ou Interparfums) permet à l’actionnaire d’étoffer sa ligne, sans frais de transaction et donc prétendre l’année suivante à plus de dividende. Cette option est appréciée par beaucoup d’actionnaires; pour l’entreprise c’est donc un moyen de fidéliser sa base.

b) Une société comme Rubis croît beaucoup par des acquisitions (en moyenne tous les deux ans). Il leur faut donc régulièrement du cash pour faire des emplettes. Le dividende en actions (choisi par environ 60% des actionnaires) permet donc de préserver ce cash. Optiquement Rubis a un payout élevé, mais comme beaucoup de gens ne prennent pas l’argent liquide, il y a beaucoup moins de décaissement qu’on ne pense. A long terme, l’intérêt de l’investisseur est donc clairement dans la poursuite de la politique de croissance externe.

c) On a aussi le cas des utilities comme Albioma qui propose chaque année un paiement partiel en actions. Comme toutes les utilities l’entreprise a un payout élevé et se vide donc de sa substance à chaque paiement de dividende. Toutes les utilities sont donc condamnées à continuellement remplir les caisses avec l’émission de dettes (emprunts/Obligations) ou à procéder à des augmentations de capital. Chez Albioma, le dividende en actions est donc aussi une forme d’augmentation de capital permanente et l’actionnaire espère que cela soutiendra les investissements futurs et donc la croissance.

d) Dans le cas de Total (qui reprendra également le dividende en actions à partir de juillet) c’est tout simplement un facteur vital pour l’entreprise. Avec la forte détérioration des bénéfices, ils n’ont pas les moyens de payer le dividende. Le versement en titres permet donc de contourner le problème. L’alternative serait de réduire ou supprimer le dividende. Et comme on le voit dans le cas de Shell récemment, cela est très mal perçu par les actionnaires.

Au final, je pense donc que cette option en titres a des avantages pour l’entreprise mais aussi le porteur. Il faut avant tout évaluer quelles sont les perspectives futures de la boite avant de choisir.

En ce qui me concerne, je suis actionnaire de Rubis depuis 18 ans et j’ai souvent pris l’option du dividende en actions. J’ai sur ce titre un TRI annualisé de 24.9% et je n’ai donc pas à me plaindre et je ne regrette en rien d’avoir étoffé ma ligne au fil du temps.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 21/06/2020 10h52

Membre (2019)
Top 10 Année 2021
Top 5 Portefeuille
Réputation :   706  

Bonjour à tous,

L’objectif en lançant le topic n’était pas d’obtenir une réponse « oui/non » mais de lancer la discussion.

Chaque entreprise est particulière et donc les réponses sont nécessairement diverses, c’est ce qui est intéressant smile

@Dooffy: le rachat d’action n’a pas nécessairement de lien avec le paiement en action (mais son effet est en effet l’inverse). Le rachat d’action permet de réduire le nombre d’actions en circulation, ce qui a 2 avantages : toutes les quantités « par action » augmentent car on partage le même bénéfice avec moins d’actions. Chaque actionnaire gagne donc de la valeur. C’est la raison pour laquelle c’est apprécié (mais à condition que l’entreprise rachète ses actions à bon prix, lorsqu’elle est sous-valorisée). L’autre avantage est qu’elle n’aura plus à payer les années suivantes le dividende sur ces actions puisqu’elle les annule. Certaines entreprises s’endettent pour procéder au rachat d’actions. C’est avantageux par exemple si elles s’endettent à 1% pour racheter des actions avec un dividende de 2% (1% de gain direct et cela chaque année).

@Ankh : en effet, pour les business qui consomment beaucoup de cash, c’est favorable à l’entreprise de procéder aux dividendes en actions pour continuer leurs investissements (s’ils sont « intelligents »). Après c’est à la société en elle même de bien gérer cela. Rubis a un très bon management, mais ce n’est pas le cas de toutes les entreprises. Pour Total on est d’accord, mais donc la proposition de dividende en action est bien le preuve que ça va mal dans les fondamentaux.

Concernant les actions gratuites (Air Liquide et Interparfums), il y a une file sur le sujet. Mais c’est encore différent. À mon sens, ce n’est que belle manière d’appeler ça un split 1/10 du cours de l’action. Soit vous avez moins d’actions avec un BNA plus élevé, soit vous avez 10% d’actions en plus avec 10% de bénéfices en moins. C’est donc une opération neutre qui sert uniquement de « Com » pour fidéliser les actionnaires et entretenir un cours de l’action pas trop haut (permettant aux petits porteurs d’y investir facilement).

Dernière modification par MrDividende (21/06/2020 11h01)

Hors ligne Hors ligne

 

#7 21/06/2020 12h39

Membre (2018)
Réputation :   31  

Ankh a écrit :

d) Dans le cas de Total (qui reprendra également le dividende en actions à partir de juillet) c’est tout simplement un facteur vital pour l’entreprise. Avec la forte détérioration des bénéfices, ils n’ont pas les moyens de payer le dividende. Le versement en titres permet donc de contourner le problème. L’alternative serait de réduire ou supprimer le dividende. Et comme on le voit dans le cas de Shell récemment, cela est très mal perçu par les actionnaires.

Bonjour,

D’après le site de Total, le paiement en action ne sera possible que sur le solde de dividende, à l’heure actuelle, ce n’est pas prévu de le faire pour le premier accompte.

Pour le sujet, c’est un débat intéressant, je suis pour le paiement des dividendes en action, ça permet à l’entreprise de ne pas taper dans la trésorerie. Par contre je suis partagé sur la politique de rachat d’action car le timing est souvent mauvais.
Si je prends l’exemple de Rubis et CBO Teritoria cette année, je me demande comment il sera possible de racheter des actions sans perdre d’argent (du point de vu de l’entreprise).

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 21/06/2020 12h50

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3378  

INTJ

MrDividende a écrit :

C’est un bon résumé, mais j’ajouterais deux éléments :

PREMIÈREMENT

Une augmentation de capital n’est pas nécessairement mauvaise pour une société, tout dépend du cours de l’émission.

Plus la valorisation est élevée, plus l’augmentation de capital (directement sur le marché ou par le biais d’un dividende en actions) est relutive, y compris pour les actionnaires historiques.

Plus la valorisation est basse, plus l’augmentation de capital est dilutive.

Dans le contexte actuel, quand les valorisations sont basses, ces dividendes en actions sont plutôt dilutifs.

Mais dans le cas de valorisation élevée, comme pour Air Liquide ou les sociétés de production d’électricité US par exemple, ils sont plutôt relutifs, car il abaisse le coût du capital de la société.

DEUXIÈMEMENT

En payant tout ou partie du dividende en actions, vous restez dans les classements de sociétés avec un bon historique de dividende, et non seulement ces classements sont regardés par les investisseurs, mais en plus ils sont utilisés par des trackers ou OPCVM.

Par conséquent, peut-être qu’une dilution est un moindre mal, plutôt que la société soit éjectée de fait de nombreux fonds.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 21/06/2020 13h11

Membre (2016)
Réputation :   246  

Bonjour à tout le monde

Il y a (eu) une file de discussion qui apporte plusieurs plusieurs éclairages

  Dividende en numéraire ou en actions ?      Dividende en numéraire ou en actions ?

Bon dimanche..

Mimizoé1


Parrainages Binck, BourseDirect, Véracash, BullionVault, WeSave, (Me contacter en MP)

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur