Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’AKKA Technologies sur nos screeners actions.

[+2]    #1 10/06/2020 22h44

Membre
Réputation :   12  

Bonjour, j’ouvre ce sujet car je n’ai pas trouvé la société Akka Technologies.
Si je me suis trompé n’hésitez pas à déplacer mon message.

Wikipedia a écrit :

Akka Technologies est un groupe d’ingénierie et de conseil en technologies, fondé et dirigé par Maurice Ricci. Le groupe est positionné sur l’ensemble des secteurs d’activités industriels et tertiaires, à savoir notamment aéronautique, automobile, énergie, ferroviaire, défense, spatial, système d’information, télécommunications. Les sociétés du groupe disposent de plus de cinquante implantations en France ainsi qu’en Allemagne, Belgique, Espagne, Inde, Italie, Maroc, Roumanie, Royaume-Uni, Chine, Amérique du Nord et Suisse.

D’après morningstar on a les ratios suivant :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21015_akka_technologie.jpg

C’est une société globalement en croissance (j’ai l’impression). Mais en ce moment son Entreprise Value a été divisé par 2.

C’est toutefois presque une entreprise value, on pourrait espérer doubler son investissement si l’entreprise revient à une valorisation moyenne d’un P/B de 3.

En terme de value je pense qu’il y a mieux en ce moment, bien que cette entreprise semble peu endetté. Et j’émets l’hypothèse que le ratio debt/Equity n’est pas très important puisque c’est une société de conseil avec peu de capitaux.

Bref, société qui pourrait être intéressante d’ici quelques temps.

Je suis ouvert à toutes les remarques, c’est ma première analyse publique.

Dernière modification par Ares (06/08/2020 13h06)

Mots-clés : conseil, ingénierie, value

Hors ligne Hors ligne

 

#2 10/06/2020 23h28

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   524  

Bonjour Ares,
Avant de regarde l’historique sur de longues périodes, il faut d’abord étudier l’actualité récente de la société ! A ce sujet, Akka vient  justement de boucler une importante croissance externe (Data Respons) juste avant la crise covid … Tout le "problème" est de savoir :
1. si l’acquisition n’a pas été surpayée (probable car les valorisations du secteur se sont BEAUCOUP dégonflées depuis la crise)
2. est-ce que le levier financier reste acceptable ?


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

#3 25/06/2020 19h38

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   524  

Boursier.com a écrit :

Akka Technologies : les défis de Maurice Ricci

Endettement.
Compte tenu du contexte, il va s’en dire qu’une structure financière caractérisée par un endettement élevé n’est plus du tout du goût des analystes. C’est probablement la raison majeure qui explique le fort déclin de l’action Akka au cours des derniers mois… Alors qu’Akka affichait préalablement un effet de levier mesuré, la reprise de Data Respons a complètement changé la donne. Avec 1.400 collaborateurs, cette société norvégienne est spécialisée dans le développement logiciels, les objets connectés et les systèmes embarqués. Grâce à une bonne implantation en Allemagne et dans les pays nordiques, Data Respons vient compléter l’offre d’Akka d’un point de vue géographique. Si le caractère stratégique de cette opération ne fait pas débat, son timing est bien malheureux.

Offre. L’OPA d’Akka sur Data Respons s’est en effet déroulée juste avant le confinement. Elle s’est effectuée sur des niveaux de prix généreux, soit 2,5 fois le chiffre d’affaires de la cible. La société de Maurice Ricci affiche désormais une dette nette de 455 Millions d’Euros ce qui équivaut à 2,4 fois l’Ebitda 2019. En période normale d’activité, un tel effet de levier ne serait pas inquiétant mais la crise actuelle est venue changer la donne… Les profits d’Akka vont piquer du nez cette année alors que le groupe est fortement exposé à l’aéronautique et à l’automobile, deux industries frappées de plein fouet par le coronavirus. La mobilité dans son ensemble représente environ 80% des débouchés de la société lyonnaise…

Semestre. La migration d’Akka vers le digital ou les objets communicants au détriment de la mécanique et de la conception devrait néanmoins permettre de limiter le reflux des ventes. A données identiques, le chiffre d’affaires a perdu 9,2% sur le premier trimestre. Le confinement va logiquement conduire à un reflux plus marqué sur le second trimestre… Mais la situation n’est finalement pas si mauvaise comparée aux autres acteurs de la spécialité. Le management d’Akka prévoit en effet des revenus proforma en baisse de 15% sur les six premiers mois de l’année. On peut faire confiance au fondateur Maurice Ricci pour mener à bien la remise à niveau de sa société. Certes, il va lui falloir du temps au vu de la situation économique difficile des principaux débouchés d’Akka. Au final, nous maintenons un avis favorable sur le titre… Nous continuons d’être favorables vis-à-vis d’Akka…

Source
Le deuxième paragraphe résume bien la situation…


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

#4 27/07/2020 19h51

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   524  

CA S1 2020 : -20% en organique !
Sachant que le Q1 était à seulement -10%, cela implique un -30% au Q2 ! Une très grosse sous performance par rapport aux ESN qui ont un CA beaucoup plus résistant pendant cette crise …
Rajoutez du levier avec le rachat de Data respons, IMO, il est urgent d’attendre… (i.e. rester sagement à l’écart).


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

#5 28/07/2020 09h59

Membre
Réputation :   6  

Bonjour Olivier,

je suis la valeur depuis mai mais je suis resté à l’écart, j’attendais un discount lié à un mauvais Q2 pour approfondir mais je ne m’attendais pas à cela, -31% en organique !

-18% ce matin.

Il faut voir jusque ou elle peut descendre et être capable d’évaluer un ROC normalisé avec l’intégration de leur dernière acquisition pour aller plus loin…


Benjamin

Hors ligne Hors ligne

 

#6 28/07/2020 12h20

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   524  

Les analystes dégradent désespérément la valeur.
Les résultats sont encore plus bas que leurs "estimations déjà très basses".
Ils évoquent même une AK à 20€ pour renflouer le groupe. Le problème est que le cours est déjà à 20€ … et qu’il faudra une décôte sensible sur ce niveau pour attirer le chaland. Les shorteurs vont rentrer dans le jeu dans cette anticipation et faire pression sur le cours qui fera mécaniquement baisser le prix de référence pour l’AK… A côté de ça, je vois peu d’investisseurs même value pour s’intéresser avec la dynamique opérationnelle morose et le bilan tendu…
Bref, tant qu’il n’il aura pas eu d’AK, il est urgent d’attendre. J’aurais presque shorté ce matin à l’ouverture …


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

#7 29/07/2020 09h21

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   524  

CA 2020 Q2 ALTEN : -18,4%
-> Akka a donc sous-performé de 12 points au Q2 par rapport au leader Alten…

Alten annonce des perspectives de reprise très très progressive au S2 : seulement une stabilisation par rapport au S1 et un CA à 12% en organique sur 2020.
-> pas super encourageant pour Akka …


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

#8 06/08/2020 13h35

Membre
Réputation :   12  

Akka est au plus bas depuis 2014 !

La société est certes endetté avec un Leverage (Dette / EBITDA) = 6.29.
Mais avec :
Quick Ratio = 1.64
(En finance, le ratio rapide, également connu sous le nom de ratio de test acide, est un type de ratio de liquidité, qui mesure la capacité d’une entreprise à utiliser sa quasi-trésorerie ou ses actifs rapides pour éteindre ou retirer immédiatement ses passifs courants.)
Current Ratio = 1.66
(Le ratio de liquidité générale est une comparaison des actifs à court terme d’une entreprise ou d’un particulier à ses passifs à court terme.)

C’est à dire qu’à court terme il n’y a pas de problème de dettes si je comprend bien.

Un P/B de 0.8, avec une moyenne sur les 5 dernières années de 3.85. ( 2.85 pour Alten en comparaison).
Cela fait un potentiel de hausse d’au moins +240% si elle revient au même niveau que Alten !

Bon, Akka reste très endetté, mais si on estime que la croissance va revenir et que l’entreprise aura à nouveau du travail, ça donne envie d’essayer !
(C’est la première entreprise que j’ai déniché tout seul, c’est pour ça aussi…)

Dernière modification par Ares (06/08/2020 13h36)

Hors ligne Hors ligne

 

#9 06/08/2020 16h58

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   105  

Bonjour Ares.
2 points pour nuancer votre enthousiasme :
- les ratios que vous indiquez sont peut-être basés sur des chiffres de 2019 ; avec ce qu’il se passe avec le COVID, que sont-ils devenus ?
- le covenant de la dette est à 5 d’après les infos trouvées dans le magazine Investir et une restructuration de dette (avec possible augmentation de capital dilutive à la clé) est à craindre. C’est ce qui fait baisser le titre.

Je l’ai en watchlist, mais j’attends d’y voir plus clair sur ce sujet avant tout investissement de long terme.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 06/08/2020 17h40

Membre
Réputation :   12  

Les ratios sont à priori sur 2020 (morningstar).

Okai donc c’est normal que l’action chute à cause de la dette qui fait prendre un énorme risque.
A la base je ne dois pas acheter de société endetté dans le processus. Alors c’est bon, tournons la page.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #11 06/08/2020 23h20

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   524  

1. Aller directement lire les infos à la source dans les rapports annuels et communiqués officiels (et pas dans les screener morning star ou ailleurs) permettra d’éviter des déconvenues

2. le ratio P/B ne veut ABSOLUMENT RIEN DIRE DANS CE SECTEUR :
- soit l’entreprise n’a pas fait de croissance externe et s’est vigoureusement développée sur une modèle capex light qui repose sur le consulting (et pas sur les capex) alors il est propable que l’entreprise côte à plusieurs fois ses fonds propres (potentiellement jusqu’à 5x et +)
- soit l’entreprise a effectué beaucoup de croissances externes à prix élevé et a incorporée beaucoup de goodwill au bilan qui peuvent être effacés du jour au lendemain selon les anticipations futures de la société (indice : en ce moment, on être loin d’être euphorique dans l’économie réelle…).
- les ratios des convenants dette / ebitda peuvent fondre comme neige au soleil les mauvaises années et forcer une recapitalisation au pire moment. Autant les banques font preuve de clémence en cette période exceptionnelle sur les dossiers qu’ils connaissent bien, autant une société qui vient de faire une grosse croissance externe juste avant la crise doit les inciter à être beaucoup plus prudent …


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

#12 25/09/2020 10h10

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   524  

Entretien avec Nathalie Buhnemann, Directrice Financière d’Akka
 
Nous travaillons à différentes options pour réduire le poids relatif de l’endettement

Boursier.com : Comment a évolué la demande dans la mobilité sur la première partie de l’année ?

L’aéronautique a connu un début d’année 2020 favorablement orienté suivi d’un arrêt assez brutal de nombreux contrats lors du confinement. Sur le second trimestre, les revenus d’Akka dans l’aéronautique ont reculé de 21%. Il s’agit du secteur économique sur lequel nous avons le moins de visibilité… Quant à l’automobile, nos ventes dans ce domaine ont reculé de 35% sur le second trimestre mais les perspectives sont meilleures… L’industrie automobile doit en effet réaliser des investissements massifs pour promouvoir les nouvelles technologies. La mobilité dans son ensemble a représenté 74% des ventes d’Akka sur le premier semestre 2020 contre 80% sur le S1 2019.
N.B.

Boursier.com : Quels ont été les secteurs résilients ?

Le poids des sciences de la vie, du ferroviaire ou de l’énergie a progressé de manière assez sensible. Alors qu’Akka était relativement peu actif dans les télécoms avant la pandémie, ce débouché a progressé pour représenter 5% des revenus semestriels contre 2% précédemment. Nous avons d’ailleurs déplacé certaines compétences de la mobilité vers ces débouchés…
N.B

Boursier.com : D’un point de vue géographique, la situation a-t-elle été différente selon les pays ?

La France et l’Allemagne ont été les plus pays les impactés par la crise. En revanche, nos implantations situées aux Etats-Unis, dans les pays nordiques, en Espagne ou en Italie ont fait preuve d’une certaine résistance.
N.B.

Boursier.com : La logique de l’acquisition de Data Respons est-elle remise en cause par les événements actuels ?

Au contraire, cette opération nous permet de disposer d’un portefeuille d’offres digitales parfaitement adaptées aux enjeux actuels de la mobilité. Alors qu’Akka est un spécialiste des produits, Data Respons intervient dans leur environnement. On parle là de l’expérience client, de la sécurité, de la connectivité, de l’internet des objets… Akka et Data Respons sont très complémentaires.
N.B.

Boursier.com : Comment a évolué la rentabilité d’Akka ?

Pour la première fois de son histoire, Akka affiche sur la première partie de l’année 2020 un résultat opérationnel des activités ordinaires dans le rouge à -12,6 ME contre +60 ME sur le S1 2019. En réponse à la crise, notre riposte à été rapide avec une accélération des mesures de réduction du point mort. Akka travaille à des mesures additionnelles qui devraient porter la réduction de sa base de coûts annuels à environ 45 ME au cours des 12 prochains mois. Il s’agit notamment de développer les ressources dans les pays à faibles charges salariales.
N.B.

Boursier.com : Votre dette est-elle trop élevée ?

D’une certaine manière, le niveau actuel de la dette est la résultante de nos choix car il est lié à la prise de contrôle de Data Respons. Au-delà d’un focus sur la rentabilité, nous travaillons à différentes options pour réduire le poids relatif de l’endettement…
N.B.

Boursier.com : Quelles sont vos prévisions annuelles ?

Avec une augmentation graduelle du taux d’activité, le second semestre devrait être de meilleure facture. Sur l’ensemble de l’exercice 2020, le résultat opérationnel d’activité d’Akka devrait être positif…
N.B.

A retenir :
- énorme exposition à la mobilité regroupant des secteurs en bernes tels que l’auto, l’aéronautique…
- le ROP devrait rester positif sur 2020 (à voir …)
- Le bilan est tendu… Gros risques d’AK sur AKKA smile


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

#13 06/10/2020 09h22

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   524  

AK réservée 200M€ à 22,50€ !prime de plus de 40%

L’AK était attendue par le marché … mais le prix est une totale surprise.
Dans ce genre de scénario, le prix de l’AK est souvent 10 à 20% inférieur au cours de référence….
Le pdg participe à hauteur de 50M€.
Le cours explose à l’ouverture à 21€ ce qui efface quasiment la prime de l’AK.


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

#14 06/10/2020 15h00

Membre
Réputation :   12  

Bon et bien dommage ! Je ne m’étais pas positionné sur cette valeur, mais il semble que d’autres ont considéré que c’était un bon prix smile, c’est quand même bon signe pour mon process de sélection de valeur.

Hors ligne Hors ligne

 

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’AKKA Technologies sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur