Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 31/05/2020 20h38

Membre (2020)
Réputation :   0  

J’ai lu les anciennes discussions autour de ce forum et il semble que les gens voient un rendement annuel de 5% comme un bon résultat avant impôt. Pourtant, les Américains parlent de fonds communs de placement (mutual funds) qui apportent une moyenne annuelle (certaines années, elle est inférieure, certaines années, elle est plus élevée, mais disons une moyenne après 10 ans) de 12 à 15% annuel avant impôt.

Pourquoi la grande différence entre les deux valeurs?

Mots-clés : 12%, impôt, mutual funds


Je ne déteste pas le joueur, je déteste le jeu

Hors ligne Hors ligne

 

#2 31/05/2020 20h49

Membre (2018)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Réputation :   252  

Bonjour,

Je me permet de vous demander s’il vous est possible d’enrichir votre message avec des liens (lien hypertexte) au sujet des Mutual Fonds auxquels vous faites référence ?

Dernière modification par Aigri (31/05/2020 20h50)


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 31/05/2020 20h51

Membre (2011)
Réputation :   75  

Membre clivantMembre clivant Membre clivant

12%, ça parait beaucoup.

Le bourse sur le long terme c’est plutôt du 7% dividendes inclus. Non garanti bien sûr.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 31/05/2020 21h23

Membre (2011)
Réputation :   129  

Dans les périodes de forte inflation, c’est parfaitement possible pour un fonds de dégager 12% par an. Peut-être les "Américains" (lesquels ?) parlaient-ils de performances passées, sur des périodes bien précises ?

En tout état de cause, ce qui compte, c’est la performance réelle, nette d’inflation. A ce moment là, il faut plutôt espérer du 6 % environ.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 01/06/2020 09h14

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Top 5 Actions/Bourse
Réputation :   687  

1. L’avenir proche a peu de chance de ressembler à l’historique des dernières années !
Les valorisation boursières ont explosées à la hausse portées par la baisse des rendements obligataires (à cause des banques centrales qui injectaient massivement des liquidités).
Aujourd’hui, ce moteur puissant est au mieux à l’arrêt. Pire, si l’inflation venait à reprendre, ils fonctionnerait en plein régime dans l’autre sens impliquant une baisse importante de tous les actifs risqués.

2. Un rendement n’existe que sur la base d’un risque. Si vous souhaitez du sans risque (c’est pas 100% sûr mais c’est le plus en relatif par rapport aux autres actifs), il faut vous tourner vers des obligations d’états qui ne rapportent actuellement plus rien.
A côté des GAFA qui ont une croissances et une valorisation insolentes, il y a  surement plein d’autres start-up qui n’ont pas eu le même succès avec de nombreuses faillites. Les indices ne conservent que les "gagnats" et tout le monde a oublié les perdants alors qu’ils ont bien existé. Cela implique que le rendement réel de l’économie est un peu inférieur aux indices.

3. Pour du très long terme, si vous ne voulez pas faire de gestion active, vous avez 2 possibilités :
- soit les trackers monde qui suivront la croissance de l’économie mondiale
- soit les fonds de gérant value spécialisés tels que le légendaire Warrent Buffet via sa société Berkshire Hathaway. Il sous performe le marché ces dernières années mais surperforme très largement sur le TLT. Sa gestion est très conservatrice (risques modérés) et s’enrichi lors des crises lorsqu’il peut acheter des sociétés très largement sous-évaluées.


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris" @StockPick_fr

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur