Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

[+5]    #1 25/05/2020 17h05

Membre
Réputation :   8  

PORTEFEUILLE CRYPTOS DE YOHOL (dividendes)


I. Portefeuille en USD


https://i.imgur.com/UjKZicM.png

II. « Dividendes » par crypto et par mois en USD


La valeur des « dividendes » en USD est là à titre indicatif. En réalité je réinvestis tout, ce qui abaisse mon PRU.

https://i.imgur.com/IwJMuCd.png

III. Evolution des dividendes sur plusieurs années en USD


https://i.imgur.com/CJ6r6AZ.png

Mon aventure


Mon aventure dans les cryptos a débuté mi-2017, j’y ai mis environ 6000 euros. Après la bulle fin 2017/début 2018, j’en suis ressorti avec d’énormes gains et pas mal de pertes. En gros, j’ai réussi à doubler ma mise, ce qui m’a permis de ressortir mes 6000 euros initialement déposés et j’ai laissé mes 6000 euros de gains dans les cryptos. Je les ai passé en USDT, un stable coin indexé sur la valeur du USD de janvier 2018 à juin 2019.

En juin 2019, je me suis remis à investir/spéculer dans les cryptos. J’ai repris mes 6000 euros d’USDT, puis au fil des mois j’ai lissé mes nouvelles entrées dans les cryptos. En outre, depuis juin 2019, je rajoute environ 300 euros par mois, que « j’investis » à ma convenance dans le mois.

Ces 6000 euros de gains + mes dépôts d’environ 300 euros par mois depuis juin 2019 forment ce portefeuille. A ce jour, je continue de mettre entre 200 et 400 euros tous les mois. Pour cela, j’utilise majoritairement le site Kraken.

Mon objectif


Mon objectif d’ici quelques années est de dégager au moins 1000$ de rente par mois avec les intérêts, les dividendes, et les masternodes. Je vais donc présenter chaque mois l’évolution du portefeuille, un peu à la manière de Prune, en montrant les dividendes et intérêts que je reçois (en USD). En réalité, je réinvestis pour l’instant chacun de ces dividendes et intérêts. Objectif court terme : renforcer FLINE.

A noter :


- Je raisonne presque exclusivement long terme. Mon horizon « d’investissement » dans les cryptos est de 10 ans.

- Je suis également prêt à perdre tout mon argent dans les cryptos, j’estime que le jeu en vaut la chandelle, réponse d’ici quelques années.

- Je ne faisais pas de suivi portefeuille avant. Ainsi, calculer le PRU du portefeuille était un jeu d’enfant pour certaines valeurs (notamment pour les fonds ouverts, car l’historique des transactions est retrouvable facilement sur le site desdits fonds). Ce fût en revanche extrêmement difficile pour d’autres, notamment les cryptos qui nécessitent d’aller sur des échanges décentralisés (DEX) pour s’en procurer, ou des exchanges qui ont tout simplement fermé ou exit scam dans l’année (cryptobridge, idax). J’ai néanmoins retrouvé 90% des historiques donc le PRU est correct à 90%. Le reste est estimé au mieux.

- Tout est très volatile, y compris les « dividendes » qui sont reversées en cryptos (btc ou autre). Leur coût en USD est donc estimé en utilisant le taux de change en vigueur au 25/05/2020.

TYPES DE CRYPTOS DANS LE PORTEFEUILLE


Masternodes


Contrairement aux coins Proof of Work (PoW) comme Bitcoin, les coins masternodes ne valident pas les transactions de la blockchain à l’aide de mineurs et de matériel hardware physique. Ce sont les détenteurs des coins qui doivent en bloquer un certain nombre (différent pour chaque crypto, pour DASH, c’est 1000 par exemple) sur un serveur informatique en ligne. Cette transaction bloquée qui sera appelée un nœud de validation permettra alors de valider les autres transactions du réseau et le détenteur du nœud recevra des récompenses pour cela, (souvent journalières, ça dépend du réseau) en coins. On dit souvent que DASH est le bitcoin des masternodes car c’est le premier coin à utiliser ce type de consensus depuis 2015.

Buy & Burn


Les coins B&B sont les projets dont l’équipe/entreprise utilise une partie de leurs revenus pour racheter des coins de leur crypto sur les marchés, et les envoyer à une adresse bloquée à laquelle personne n’a accès. Ces coins sont donc considérés comme « brûlés » et ne faisant plus partie du Total Supply. Cela est sensé rajouter de la valeur aux coins restant sur le marché.

Dividendes


Ces types de coins sont ceux dont l’équipe/entreprise reverse des dividendes, souvent en ethereum aux détenteurs de tokens, pas toujours régulièrement.

Intérêts


Ces types de coins sont ceux dont l’équipe/entreprise reverse des intérêts aux détenteurs de tokens de manière régulière. Dans ce cas précis pour BTC et MNI, hebdomadairement.

VALEURS DU PORTEFEUILLE


Bitcoin – lending – Total Supply : 21 000 000 BTC


Même si ce n’est pas le cas actuellement, j’estime que d’ici 10-15 ans BTC a le potentiel pour devenir une valeur refuge dû entre autres au faible nombre de coins en circulation. Cela ne veut pas dire que je vois le prix d’un BTC exploser démesurément. Si dans 10 ans le BTC tourne autour de 10-30K, cela m’ira. Sur le tableau, j’ai rajouté 15% d’intérêts dans la 1ère ligne BTC car je fais du lending avec mes BTC, ils sont stockés dans un site dont le taux de prêt est, à ce jour, de 15%/an en BTC. Les BTC ne sont pas bloqués.

Bitcoin – trading – Total Supply : 21 000 000 BTC


Ces BTC sont sur Bitmex, je les utilise pour spéculer à la hausse (long) ou à la baisse (short) sur le BTC. Cette partie est sans doute la seule que je vois comme étant du court terme dans mon portefeuille crypto. Comme sur Bitmex, les gains et pertes sont exprimés en BTC et pas en USD, cela pose un problème : J’ai commencé avec 0.0501 BTC et j’ai maintenant 0.04543 BTC. J’ai donc perdu des BTC, mais en plus de ça, mes BTC restants ont eux aussi perdu de la valeur en USD puisque j’étais rentré quand le BTC était à 9566 USD, et il est à ce jour à 16h à 8765.75 USD. J’ai donc dû utiliser un produit en croix pour modifier le PRU, il est plus haut que la normale, mais il reflète mes pertes réelles.

Crypto10 – Total Supply : infini


Crypto10 est un fonds « tokenisé » ouvert qui suit le cours des 10 premières cryptos du marché (visible sur : Cryptocurrency Market Capitalizations | CoinMarketCap). Le token n’est pas achetable sur les marchés, mais seulement sur le site d’Invictus Capital (l’entreprise qui a créé le fonds). Ce fonds peut être hedgé manuellement par l’équipe et Invictus se permet pour cela, quand ils le veulent et aussi longtemps qu’ils le souhaitent, de transposer une partie des fonds en USD. Il est possible à tout moment de revendre ses tokens à la team au taux du Net Asset Value (NAV) du token. La revente est automatisée et utilise pour cela le protocol ethereum (sur lequel le token est basée) et notamment les smart contracts. En cas de revente, nous recevons l’équivalent NAV des tokens en Ether.

Crypto20 – Total Supply : 40 656 082 C20


Crypto20 suit le cours des 20 premières cryptos du marché. A la différence de Crypto10, ce fonds « tokenisé » n’est pas hedgé et est censé suivre le marché tel quel. Il est également fermé et le token est donc disponible sur les marchés cryptos ainsi que sur des sites de finance décentralisée (defi). Invictus Capital rééquilibre le fonds une fois par semaine. Tout comme Crypto10, Il est possible à tout moment de revendre ses tokens à la team au taux du Net Asset Value (NAV) du token. La revente est automatisée et utilise pour cela le protocol ethereum (sur lequel le token est basée) et notamment les smart contracts. En cas de revente, nous recevons l’équivalent NAV des tokens en Ether.

Fline - Total Supply : 5 000 000 FLN


Fline est une cryptomonnaie créée par l’équipe MIDAS dont je parle ci-dessous. Avec Fline, l’équipe a pour but de créer un écosystème composé de produits d’investissement (bots automatisés) destinés au monde des cryptos et de la finance plus généralement. Ils ont déjà 2 bots, 1 sur BTC/USD sur bitmex depuis quelques années, et l’autre sur BNB/USD sur Binance depuis 1 mois. Le 3ème est à venir, sur TESLA/USD, en actions. Fline est à la fois un coin masternode et un coin buy & burn. En effet, l’équipe utilise une partie des bénéfices des bots pour racheter des coins Fline sur le marché, et les bloquer sur une adresse de laquelle ils ne pourront jamais être repris.

Invictus Hyperion Fund – Total Supply : 122 438 337 IHF


IHF est un autre fonds « tokenisé » d’Invictus Capital. Les gérants aiment à parler de ce fonds comme étant un Venture Capital (VC) dans les cryptos. Ils utilisent l’argent qu’ils ont récolté pendant l’ICO en 2018 pour investir dans des entreprises du monde des cryptos. J’utilise bien le terme « investir » car ils n’achètent pas de cryptos dans ce fonds, mais bel et bien des actions d’entreprises dans le domaine crypto/blockchain. IHF a donc un Net Asset Value (NAV) trouvable sur le site d’Invictus Capital en fonction de la valorisation de leur portefeuille. Ce dernier trimestre ils ont reçu un dividende d’1 million d’euros grâce à leurs actions chez Quantfury. Ils l’ont utilisé en partie pour du réinvestissement et en partie pour faire du buy & burn avec IHF. En brulant IHF, cela augmente la valeur du token sur le marché qui est en ce moment bien plus basse que son NAV. Contrairement à C10 & C20, il n’est pas possible de revendre ses IHF à l’équipe au cours du NAV. Il sera cependant possible de l’échanger au cours du NAV dans quelques années quand l’équipe décidera de clore le fonds.

Invictus Margin Lending Fund – Total Supply : Infini


IML est encore un autre fonds « tokenisé » ouvert d’Invictus Capital. Ce fonds est composé de stablecoins indexés sur l’USD (TUSD, USDT) qui sont utilisés pour faire du lending actif dans le monde des cryptos. L’objectif du fonds est de faire environ 10% / an. Il peut être comparé à des services comme Nexo ou Celsius qui proposent aussi des intérêts sur des stablecoins en faisant du lending. L’avantage d’IML est qu’il est géré de manière active et ils peuvent donc tenter de trouver les meilleures opportunités de lending sur le marché au quotidien. Il est possible à tout moment de revendre ses tokens à la team en fonction du Net Asset Value (NAV) du token. La revente est automatisée et utilise le protocol ethereum (sur lequel le token est basée) et notamment les smart contracts. En cas de revente, nous recevons l’équivalent NAV du token en TUSD (stablecoin indexé sur le dollar).

Midas – Total Supply : 5 000 000 MIDAS


Midas est à la base un service de hosting pour les coins masternodes. Ils ont évolué petit à petit en créant leur propre échange de crypto monnaies, en proposant des services de lending sur des cryptos à plus grosses capitalisations (BTC, LTC), ainsi que d’autres produits. A terme, ils souhaitent également proposer la possibilité pour les gros utilisateurs de cryptos de spéculer sur le cours des actions en utilisant leurs cryptomonnaies (d’ailleurs c’est un très gros marché ça : Quantfury le fait déjà et ça marche du feu de dieu).

Melon Protocol – Total Supply : 1 532 258 MLN 


Basé sur la blockchain Ethereum, MLN est un protocole de finance décentralisée (defi) qui permet à tout un chacun de créer des fonds décentralisés dans lesquels d’autres personnes peuvent investir. Tout est déjà opérationnel et il est possible dès maintenant de créer son propre fonds décentralisé sur la plateforme MLN, mais le nombre de coins que l’on peut choisir pour son fonds est encore assez limité pour le moment. Ce sont principalement des tokens ERC20 (donc sur la blockchain ether). A terme, ils souhaitent proposer plus de tokens avec lesquels créer un fonds, et même des coins d’autres blockchains.

Masternode Index – Aucun supply, investissement en BTC


MNI est un fonds de masternodes proposé par Midas. Ce fonds suit la valeur de 5 cryptos : 4 masternodes : MIDAS, ESBC, TELOS, DIVI + Bitcoin. Chaque crypto a une valeur égale (20%) dans le fonds. En tant que masternode, chacune a un rendement différent et le rendement de MNI est donc la moyenne des rendements des 5 cryptos. Des intérêts sont payés hebdomadairement aux détenteurs de part de MNI. Le fonds est rééquilibré une fois par mois, et les intérêts sont payés en BTC tous les lundis. L’investissement se fait en BTC (cela aide à comprendre le PRU…).

NapoleonX – Total Supply : 29 800 000 NPX


L’ambition de NPX, c’est de devenir « le blackrock des cryptos ». Les gérants sont tous issus du domaine de la finance traditionnelle. Ils créent depuis quelques années des stratégies de trading sur les index dans le domaine des actions (NIKKEI, FTSE, SP500, etc.), et se lancent dans des stratégies cryptos depuis 2017. Ils ont une licence AMF et souhaitent lancer des fonds décentralisés basés sur leurs stratégies automatisées de trading. Une fois les fonds lancés, les détenteurs de tokens NPX se repartageront des dividendes : une partie des frais de performance de chacun des fonds. Pour l’instant ils n’ont lancé qu’un seul fonds d’exposition, et les dividendes sont là, mais minimes.

Quotation Coin – Total Supply : 21 000 000 QUOT


Actuellement le gérant de QUOT gère simplement un fonds d’arbitrage crypto en BTC. La détention de QUOT permet de réduire les frais. Plus petite capitalisation du portefeuille !

Pour finir… Je suis conscient que ce portefeuille est très atypique, même pour un portefeuille crypto, puisqu’à part BTC, je ne m’intéresse qu’à des fonds ou à de très petites capitalisations. J’espère cependant que tout est clairement présenté.
J’ai pris le temps de présenter les valeurs de mon portefeuille ainsi que les différents types de coins, mes prochains posts seront évidemment beaucoup plus courts !
Au plaisir de vous lire en attendant l’évolution du PF fin juin !

Dernière modification par yohol (04/09/2020 17h35)

Mots-clés : cryptos, dividende, masternodes, portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

#2 25/05/2020 20h00

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   145  

Vous avez très bien présenté tout ça. Chapeau.

yohol a écrit :

Buy & Burn


Les coins B&B sont les projets dont l’équipe/entreprise utilise une partie de leurs revenus pour racheter des coins de leur crypto sur les marchés, et les envoyer à une adresse bloquée à laquelle personne n’a accès. Ces coins sont donc considérés comme « brûlés » et ne faisant plus partie du Total Supply. Cela est sensé rajouter de la valeur aux coins restant sur le marché.

« à une adresse bloquée à laquelle personne n’a accès » c’est une spécificité du protocole qui est capable de générer de telles adresses… ou c’est l’émetteur qui a promis-juré-craché que personne n’a la clé privée (en quel cas, je vais me permettre d’en douter…) ?

Dernière modification par Gog (25/05/2020 20h00)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 25/05/2020 21h27

Membre
Réputation :   8  

Gog a écrit :

« à une adresse bloquée à laquelle personne n’a accès » c’est une spécificité du protocole qui est capable de générer de telles adresses… ou c’est l’émetteur qui a promis-juré-craché que personne n’a la clé privée (en quel cas, je vais me permettre d’en douter…) ?

Bonjour Gog, merci pour votre retour !

Merci également pour votre question, elle est très importante. Dans la blockchain Ethereum, l’adresse composée uniquement de 0 (0x0000000…) est inaccessible et c’est effectivement une particularité du protocole car programmé ainsi dans la blockchain ether.

L’explorer ether étant public, il est tout à fait possible de voir ces fameuses transactions à partir desquelles les coins sont envoyés sur l’adresse 0x00000… Voici par exemple les 1.516 Millions de tokens IHF qui ont été brûlés et envoyés à cette adresse : Invictus Hyperion (IHF) Token Tracker | Etherscan

Cette spécificité du protocole a pour grand avantage de réduire presque à néant les vols de l’entreprise, les erreurs humaines, etc. Je dis bien presque car il y a tout de même un risque : en théorie, il serait possible de récupérer ces coins tout simplement en trouvant par hasard ou par erreur la clé privée de l’adresse, mais les chances de trouver/créer cette clé privée sont réellement minimes, il me sembe qu’elles sont de 2 puissance 256. Cet article explique en effet pourquoi 256 (car les clés privés sont composées de 256 bits). Intéressant à lire, mais in English : Create full Ethereum wallet, keypair and address

D’ailleurs tout comme vous, je ne serais absolument pas serein si une seule personne ou entreprise prenait en charge la clé privée des tokens brûlés !

Dernière modification par yohol (25/05/2020 21h38)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 25/05/2020 21h43

Membre
Réputation :   2  

Bonjour,

Pour être énormément investi en crypto (voir ma présentation), et pour être dans les cryptos depuis un certain moment (j’ai commencé en 2015 de mémoire), votre stratégie me semble innoportune (n’y voyez aucune offense).

Les cryptos sont un domaine d’investissement très risqué, très volatile, et particulièrement incertain.

A mon sens, et de par mon expérience dans ce milieu, mieux vaut buy and hold BTC ou les alts majeures, plutôt que chercher du rendement (exception faite d’ETH, lors du potentiel passage en POS).

J’ai connu ceux qui tradaient à fond, et ont fait des sous avec la bulle, mais ont perdu l’équivalent de 33% des gains en frais. Ceux qui ont scalpé à fond, et se sont retrouvés à poil, et tant d’autres.

J’ai connais en revanche d’autres, qui partis de 5k€, ont dépassé le million. Mais ceux-ci sont des exceptions.

En somme, je vous inviterai à ne pas chercher de rendement, mais de la performance: achat alt majeures, BTC, pourquoi pas quelques coups de poker (j’ai personnellement acheté Sumokoin à 0.30$ et revendu à 8$) en mode "ca passe ou ça casse" sur dix voire vingt cryptos: si une ou deux ont du succès et sont chillées par crypto twitter, elles couvreront amplement les pertes du reste.

A bon entendeur,
GM.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 26/05/2020 08h28

Membre
Réputation :   8  

Bonjour generation maudite et merci pour votre retour.

J’entends votre point de vue et le respecte totalement. Je vous rejoins sur pas mal de choses :

1. Je n’ai clairement pas assez de "grosses caps" ou "alts majeurs" (seulement 25% avec les fonds et IML) comme vous les appelez, dans mon PF. Cela ne me dérange pas d’aller chercher des petites caps et des placements plus risqués, simplement car j’ai une part assez grande de mon PF plutôt sécurisé (j’ai une grosse part monétaire).
2. Il vaut mieux éviter le trading et le scalping, totalement d’accord avec ça.

Sur le reste, notre vision diffère clairement et ma raison est simple : après les avoir longuement étudiées, je ne crois aucunement en la plupart des alts du top 30. Mise à part quelques perles évidentes (LINK, ETH, XMR, éventuellement DASH et MKR), la plupart des "alts majeurs" sont pour moi vouées à disparaître et être remplacées dans un futur pas si lointain.

C’est pourquoi j’ai largement préféré m’exposer au top 20 et au top 10 à travers des fonds (C10, C20) qui sont rééquilibrés et s’adaptent ainsi aux coins qui entrent et sortent du top 10-20.

De plus, je suis en désaccord avec vous concernant la stratégie de rendement (forcément, vu mon PF) pour plusieurs raisons, mais une en particulier que vous mentionnez : le passage d’ETH en PoS dans un avenir (espérons-le) assez proche : ETH 2.0 sera une grande porte ouverte vers l’univers du PoS et des Masternodes pour beaucoup de nouveaux investisseurs cryptos mais aussi d’anciens qui ne connaissent pas forcément des consensus différents de celui du minage (PoW).

Le fait de devoir hodl des noeuds de 32 ETH (Sharding FAQ · ethereum/wiki Wiki · GitHub) ressemble étrangement à l’univers des masternodes et pourrait permettre à certains investisseurs de découvrir le milieu.

Dernière modification par yohol (26/05/2020 08h44)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 16/06/2020 23h48

Membre
Réputation :   4  

yohol, le 25/05/2020 a écrit :

Dans la blockchain Ethereum, l’adresse composée uniquement de 0 (0x0000000…) est inaccessible et c’est effectivement une particularité du protocole car programmé ainsi dans la blockchain ether.

L’explorer ether étant public, il est tout à fait possible de voir ces fameuses transactions à partir desquelles les coins sont envoyés sur l’adresse 0x00000… Voici par exemple les 1.516 Millions de tokens IHF qui ont été brûlés et envoyés à cette adresse : Invictus Hyperion (IHF) Token Tracker | Etherscan

Bonjour Yohol, je suis allé voir par curiosité cette page de transaction, et ce que je vois, c’est que des transactions d’une adresse ne contenant que des 0 sont bien effectives en sorties. Est-ce que cela ne contredit pas ce que vous dites au sujet de l’inaccessibilité des fonds à partir d’une adresse sous la forme 0x0000000000000000000000000000000000000000 ? C’est très probable que je ne sais pas interpréter ce graphique aussi…

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/10231_zero_resize.jpg


Parrain Boursorama - Fortuneo (12756645) - Yomoni - Linxea …Contactez-moi

Hors ligne Hors ligne

 

#7 02/08/2020 14h13

Membre
Réputation :   8  

Ameriatus, le 16/06/2020 a écrit :

yohol, le 25/05/2020 a écrit :

Dans la blockchain Ethereum, l’adresse composée uniquement de 0 (0x0000000…) est inaccessible et c’est effectivement une particularité du protocole car programmé ainsi dans la blockchain ether.

L’explorer ether étant public, il est tout à fait possible de voir ces fameuses transactions à partir desquelles les coins sont envoyés sur l’adresse 0x00000… Voici par exemple les 1.516 Millions de tokens IHF qui ont été brûlés et envoyés à cette adresse : Invictus Hyperion (IHF) Token Tracker | Etherscan

Bonjour Yohol, je suis allé voir par curiosité cette page de transaction, et ce que je vois, c’est que des transactions d’une adresse ne contenant que des 0 sont bien effectives en sorties. Est-ce que cela ne contredit pas ce que vous dites au sujet de l’inaccessibilité des fonds à partir d’une adresse sous la forme 0x0000000000000000000000000000000000000000 ? C’est très probable que je ne sais pas interpréter ce graphique aussi…

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/ … resize.jpg

Bonjour Ameriatus, désolé de répondre si tardivement, je n’avais pas vu votre question. Votre question est très bonne et effectivement les transactions à partir de cette adresse peuvent porter à confusion.

En réalité, ce ne sont pas des vrais transactions mais le minting (la création) des tokens qui sont redistribués aux premiers investisseurs. Ce minting se fait généralement à partir de l’adresse 0x000 car c’est plus simple à voir sur etherscan pour les investisseurs. Quelqu’un explique très bien sur Stackexchange (solidity - Why Transfer(0x0, _to, _amount) after Minting Tokens - Ethereum Stack Exchange) que ce ne sont pas des transactions mais en fait des notifications car il y a eu des plaintes d’utilisateurs qui ne voyaient pas leur investissements dans leur wallet.

Une fois le minting original effectué, le code du smartcontract permet de s’assurer qu’il est impossible de re-minter des tokens ou de les transférer. Dans le cas d’IHF le code du smart contract est lisible ici : Contract Address 0xaf1250fa68d7decd34fd75de8742bc03b29bd58e | Etherscan

Hors ligne Hors ligne

 

#8 02/08/2020 16h51

Membre
Réputation :   8  

JUIN/JUILLET 2020


I. Portefeuille en USD


https://i.imgur.com/W6sdZJ3.jpg

II. « Dividendes » par crypto et par mois en USD


J’ai calculé les dividendes pour juin et juillet en même temps et j’ai divisé par 2. Ce n’est pas exact car j’ai reçu un peu moins en juin, et un peu plus en juillet. Les dividendes sont réinvestis et abaissent le PRU. Je n’ai pas compté les dividendes des positions que j’ai coupé ces 2 derniers mois, j’ai perdu le fil, mais j’ai ajusté le PRU au mieux.

https://i.imgur.com/wymGOR0.jpg

III. Evolution des dividendes sur plusieurs années en USD


https://i.imgur.com/DZBxd7o.jpg

Juin/Juillet 2020


2 mois après mon premier post je me rends compte à quel point il est difficile de suivre un portefeuille crypto. Je passe parfois plus de 10-15 ordres par jour et je n’ai pas encore la force de tout répertorier. Mon objectif est de suivre mes changements de position avec plus d’assiduité pour proposer un suivi plus régulier…

Positions


J’ai fait de mon mieux pour refléter ces gains et pertes sur le PRU de mes positions restantes.

- Je coupe ma position sur NapoleonX (-50%) et Fline (-60%) en perte, mais les teams désertent clairement le projet, j’ai donc préféré récupérer quelques bitcoins avant qu’il ne soit trop tard et que les positions ne soient plus liquides.

- J’ai pris mes gains sur Masternode Index (+20%) et Melon Protocol (+400%).

- Je coupe ma position sur Bitcoin – trading en perte (-20%) pour passer le restant de ces bitcoins en lending, ainsi que sur C20(-25%) car similaire à C10

- De gros gains sur MIDAS et IHF. Je ne vends pas d’IHF pour le moment, j’ai même renforcé un peu à 0.09 USD. Concernant MIDAS, j’ai revendu un peu mais je réinvestis presque tout, j’ai donc plus de coins que la dernière fois grâce aux 38% de ROI sur la masternode et les burnouts que j’ai fait sur la plateforme. Les gains journaliers et réinvestissements me permettent de baisser mon PRU sur MIDAS.

- Je conserve ma position sur QUOT, et j’accumule un maximum en lending BTC, & IML puisque ces deux positions sont un peu plus « sécurisées » que les autres et offrent des gains modérés mais généralement assez « stables ».

TYPES DE CRYPTO DANS LE PORTEFEUILLE


Voir 1er post.

NOUVELLE VALEUR DU PORTEFEUILLE


Statera – Total supply = 88 Millions (déflationniste – 101 Millions au début)


Statera est un fonds indiciel crypto déflationniste et décentralisé. Tout d’abord, le coin est créé à partir de smart contract sur la blockchain ETH (c’est donc un token ERC 20). Statera est déflationniste car à chaque transaction, 1% de la transaction en Statera est automatiquement brûlée (inscrit dans le smart contract). Pour le côté fonds indiciel : statera est lié à une balancer pool dont le portfolio est constamment mis à jour et rebalancé entre ces 5 cryptos : Bitcoin, Ethereum, Chainlink, Synthetix, et Delta (50/50 Ether/Statera). Les tokens Statera sont donc liés à cette pool. Chaque personne peut participer à la pool et rajouter un peu de ces 5 cryptos en échange de BAL qui sont des tokens qui peuvent être revendus sur uniswap. Un des grands intérêts du projet est sa décentralisation, la team ne contrôle pas la pool, c’est bel et bien les individus qui participent à l’agrandissement du fonds. Il est tout à fait possible d’imagine que dans le futur Statera soit inclus dans d’autres pools ce qui contribuerait à sa croissance et au burn d’encore plus de tokens.

C’est un projet qui n’est pas forcément évident à comprendre au premier abord, mais passionnant, voici un lien pour ceux qui souhaitent creuser : STATERA: AN INDEXED DEFLATIONARY TOKEN | by STATERA PROJECT | Medium

Dernière modification par yohol (02/08/2020 17h33)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 02/08/2020 17h14

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   145  

Quid de C20 ?

Hors ligne Hors ligne

 

#10 02/08/2020 19h53

Membre
Réputation :   8  

J’ai oublié d’en parler effectivement, j’ai coupé ma position en perte de 25% sur C20 afin de simplifier le portefeuille. J’ai gardé ma position sur C10, qui est très similaire, mais je préfère l’idée de fonds ouvert avec C10 pour éviter la spéculation.

J’ai modifié le post et l’ai rajouté, merci.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 09/08/2020 09h52

Membre
Réputation :   8  

- Achat de 10 000 STONK à 0.02c. Description du projet à venir dans la prochaine update mensuelle.

- Achat de 647.71 IHF à 0.16c

Dernière modification par yohol (09/08/2020 22h01)

Hors ligne Hors ligne

 

#12 15/08/2020 21h49

Membre
Réputation :   8  

- Achat de 675.56 IHF à 0.1586 $ - Accumulation

- Achat de 405.9 IHF à 0.1573 $ - Accumulation

- Achat de 135.44 IML à 1.107 $ - Accumulation

- achat de 1024.54 IHF à 0.1561 $ - Accumulation

- vente de 10 000 stonk à 0.0207 (+3.5%) - Je revends avant même mon update mensuelle car le projet s’est métamorphosé au dernier moment, ce qui était censé être un fonds indiciel DEFI devient un exchange décentralisé, ce qui ne me convient pas.

Hors ligne Hors ligne

 

#13 16/08/2020 21h42

Membre
Réputation :   8  

- Achat de 23,180.98 DOT à 0.00215$ (50$)

- Achat de 37,225.92 DOT à 0.00134$ (50$)

- Revente de 5 000 DOT à 0.058$ (294.18$)

- Revente de 55,406.91 DOT à 0.057$ (3,185.77$)

Me voila donc avec un gain de 3379.95$ (USDT) qui sera reflété dans la prochaine update mensuelle et qui abaissera mes PRU selon les coins dans lesquels je réinvestirai.

Tout s’est passé ce soir sur Uniswap. Le token vient d’être créé. Voici le token en question : DEXTools.io - BETA

Comme vous le voyez le token est monté bien plus haut mais j’ai préféré prendre mes gains considérables plutôt que tenter le diable.

Dernière modification par yohol (16/08/2020 21h47)

Hors ligne Hors ligne

 

#14 22/08/2020 11h34

Membre
Réputation :   8  

- Achat de 670.74 IHF à 0.149476$

- Achat de 14.8733 TRND à 13.4583$

Hors ligne Hors ligne

 

#15 25/08/2020 20h07

Membre
Réputation :   8  

Ces derniers jours,

- achat de 0.61 ETH à 391,37$ (238.7357)

- Achat de 13 TRND à 14.3115$ (186.0495)

Hors ligne Hors ligne

 

#16 29/08/2020 17h50

Membre
Réputation :   8  

- achat de 236.14 MIDAS à 1.247$

- achat de 1,019.1852 IHF à 0.14717

Hors ligne Hors ligne

 

#17 29/08/2020 18h53

Membre
Réputation :   8  

AOUT 2020


I. Portefeuille, en USD


https://i.imgur.com/XswjIRB.png

II. Dividendes par mois sur plusieurs années en USD


La valeur des « dividendes » en USD est là à titre indicatif. En réalité je réinvestis tout ce qui abaisse mon PRU.
-    Staking de 243.43 MIDAS via masternode, soit à ce jour environ 304.2875$
-    Staking de 0.00315886 BTC via lending, soit à ce jour environ 36,31$

https://i.imgur.com/9pX4Aay.png

Aout 2020


Peu de choses à dire, j’ai pris l’habitude de suivre mon portefeuille au quotidien, et… qu’est-ce que ça fait du bien de se sentir à jour ! Etant donné que j’achète principalement mes cryptos de manière décentralisée (uniswap), je me suis beaucoup retenu ces derniers temps puisque nous sommes en pleine bulle de finance décentralisée et les frais ont bondi. J’accumule donc modestement.

J’ai toutefois fait un énorme gain de plus de 3000$ ce mois-ci (voir posts précédents), que je n’ai pas encore réinvesti car je trouve le marché globalement trop cher en ce moment, je garde donc mes gains en liquidité et j’attends de belles corrections. Je suis plutôt satisfait de mes dividendes ce mois-ci et prends conscience que ce ne sera pas toujours comme ça. Mon objectif est de continuer à accumuler les cryptos que j’ai déjà et ne pas ouvrir tant de nouvelles positions que ça.

Je souhaite particulièrement renforcer IHF régulièrement qui est à mon sens complètement sous-évalué, ainsi que Statera une fois qu’il sera revenu vers les 0.10$.

Positions


Je n’ai coupé aucune position ce mois-ci, au contraire j’ai acheté 2 nouveaux coins, de l’ethereum (ETH - qu’on ne présente plus !) et du trendering. L’idée est de mettre l’ETH en lending comme je le fais déjà avec BTC. Le taux pour l’ETH est de 10% annuel, énorme donc mais moindre que le taux du BTC. Je mets le BTC et l’ETH en lending sur MIDAS.

Pour trendering, une micro-cap, ce qui m’intéresse est l’accès à l’application décentralisée (dapp) que le développeur a créé. Elle permet de voir d’un coup d’œil les nouveaux coins ERC20 (donc issus de la blockchain Ether) qui arrivent sur le marché. L’accès à la dapp ne se fait qu’avec 13 TRND.

TYPES DE CRYPTO DANS LE PORTEFEUILLE


Voir 1er post.

NOUVELLES VALEURS DU PORTEFEUILLE


Trendering – Total supply = 113 000 TRND

Trendering est une crypto dont l’ambition de l’auteur est de créer un écosystème qui permet de repérer les arnaques (scams) parmi tous les nouveaux tokens ERC20 qui sont créés et ajoutés sur Uniswap. La dapp est utilisable pour toute personne possédant 13 TRND. Elle est sobre pour le moment mais permet déjà de vérifier certaines informations essentielles telles que : Est-ce que le contrat du ERC20 est vérifié sur etherscan, est-que la pool uniswap est active, etc. C’est donc très utile pour quiconque souhaite se lancer dans les pépites ultra low cap ERC20 sur uniswap.

Ethereum – Total supply = infini

Ethereum est un protocole qui a révolutionné les crypto monnaies puisqu’il permet à tout un chacun de créer sa propre crypto monnaie : un jeton (token) ERC20 (ainsi que d’autres types de tokens) qui est créé sur la blockchain d’ether. Etherscan est le site sur lequel se rendre pour naviguer parmi les transactions / achats / ventes etc. d’ethereum ou de jetons ERC20. La plupart des nouveaux tokens de finance décentralisée sont créés sur Ethereum et sont des tokens ERC20. Exemple de token ERC20 très connu : Chainlink (5ème plus grande crypto)

Dernière modification par yohol (29/08/2020 19h02)

Hors ligne Hors ligne

 

#18 30/08/2020 04h31

Membre
Réputation :   61  

Bonjour Yohol,
Pourriez vous détailler votre stratégie de lending?

Vous mentionnez faire du lending sur vos BTC, quel site utilisez vous (si vous pouvez partager) et quels sont les frais d’entŕée/sortie? Est-ce que les intérêts sont stables et réguliers?

Y a t’il un équivalent en ethereum?

Merci!

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #19 31/08/2020 21h21

Membre
Réputation :   8  

Bonjour Liberty,

Pour le lending, j’utilise la plateforme Midas. Il n’y a pas de frais d’entrée ni de sortie, les intérêts sont réguliers et payés hebdomadairement. Je les connais depuis 2 ans et j’ai une confiance aveugle en Midas et la team. Le taux actuel pour BTC est de 15% annuel, celui d’ETH est de 10% annuel, mais cela peut changer.

N’hésitez pas à me contactez par MP si vous souhaitez avoir plus d’infos. Je peux également parrainer pour avoir un petit bonus à se repartager..

Dernière modification par yohol (04/09/2020 19h47)

Hors ligne Hors ligne

 

#20 31/08/2020 22h24

Membre
Réputation :   30  

yohol a écrit :

Je les connais depuis 2 ans et j’ai une confiance aveugle en Midas et la team. Le taux actuel pour BTC est de 15% annuel, celui d’ETH est de 10% annuel, mais cela peut changer.

Par curiosité intellectuelle, sur quels critères accordez-vous toute votre confiance à cette plateforme ? Elle semble peu connue et n’affiche pas clairement son mode de fonctionnement ou son équipe. Les rendements proposés sont en outre très éloignés de ce que l’on trouve sur des plateformes comme Compound (ETH à 0,2%) ou les lending pools des plateformes d’échange.

Dernière modification par nuitnoire (31/08/2020 22h24)

Hors ligne Hors ligne

 

#21 01/09/2020 17h57

Membre
Réputation :   8  

nuitnoire, le 31/08/2020 a écrit :

yohol a écrit :

Je les connais depuis 2 ans et j’ai une confiance aveugle en Midas et la team. Le taux actuel pour BTC est de 15% annuel, celui d’ETH est de 10% annuel, mais cela peut changer.

Par curiosité intellectuelle, sur quels critères accordez-vous toute votre confiance à cette plateforme ? Elle semble peu connue et n’affiche pas clairement son mode de fonctionnement ou son équipe. Les rendements proposés sont en outre très éloignés de ce que l’on trouve sur des plateformes comme Compound (ETH à 0,2%) ou les lending pools des plateformes d’échange.

Cela est principalement subjectif, je connais personnellement la team (russe) et j’ai eu l’occasion de discuter de nombreuses fois avec Trevor (CEO) et CC le community manager, même de vive voix. Ce sont des personnes dont les principes rejoignent les miens. Elle est peu connue oui, ils ont commencé dans l’univers des masternodes (niche dans les cryptos…) mais ils s’en éloignent petit à petit. En revanche leur mode de fonctionnement est clairement affiché sur leur wiki : Notion ? The all-in-one workspace for your notes, tasks, wikis, and databases.
Ainsi que son équipe : Notion ? The all-in-one workspace for your notes, tasks, wikis, and databases.

Cela est seulement mon explication du pourquoi je mets mes coins chez eux et n’est en rien un encouragement à faire de même. D’ailleurs on dit souvent que si vous ne possédez pas vos clés privés, alors vous ne possédez pas vos cryptos, je rappelle donc qu’il est dangereux de déposer ses coins sur une quelconque plateforme centralisée, que ce soit Midas, Binance, Nexo, ou une autre.

Concernant la comparaison à compound, elle est ardue car compound propose du lending décentralisé, par contre le service de Midas serait plutôt comparable à celui de Nexo ou Celsius. Les taux plus élevés que la normale s’expliquent dans le sens où Midas ne fait pas que du lending, une partie des BTC, ETH, et LTC est mise en lending, mais en plus de cela ils redistribuent une partie de leur profit directement en BTC, ETH et LTC, ce qui vient gonfler le taux. J’aime cet aspect car ils voient les holders de MIDAS presque comme des actionnaires et la valeur de leur token est clairement liée à la croissance de leur écosystème (voir burn-out, une autre offre de Midas).

Ceci dit, ce taux de 15% qu’ils proposaient vient de changer aujourd’hui, il faut maintenant posséder 1250 MIDAS pour bénéficier des meilleurs taux (16%)

Dernière modification par yohol (01/09/2020 17h59)

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "portefeuille de cryptomonnaies de yohol (dividendes)"

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur