Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

[+3]    #1 14/05/2020 23h07

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   140  

Bonjour,

Je me lance à l’eau, sous les cris de la foule en délire :

Jeff33, le 10/05/2020 a écrit :

Bonjour Amoilyon

J’ai été de ceux qui ont posé la question (message 81) : j’ai démarré avec 500 euros (autant dire rien). J’ai essayé, j’ai appris et j’ai continué et pour l’instant je suis convaincu de ma méthode (que je n’ai pas inventé :  je suis celle d’ IH et de beaucoup d’autres).

A vous de tester et de voir.

Au plaisir de lire votre avancée sur le sujet et votre portefeuille.

A bientôt.

PS: réponse au commentaire de réputation Amoilyon :    non vous ne serez pas ridicule. Si vous avez envie de faire grossir votre portefeuille à l’avenir, ce sera d’autant mieux de créer votre file de portefeuille. Regardez le début de mon portefeuille : 2 lignes. (l’un des avantages dans mon cas de publier mon portefeuille est de pouvoir me comparer aux autres, c’est la motivation pour continuer, et cela m’empêche secrètement de tout vendre et de m’acheter une audi TT big_smile big_smile)

J’initie donc mon portefeuille, de débutante en bourse, et d’investisseuse en immobilier depuis 5 ans. Je suis ouverte à toutes les remarques. ( Et je supprimerai le post si les modérateurs jugent qu’il n’a pas sa place sur le forum).


Le PEA et la Bourse


adadou70, le 30/03/2018 a écrit :

Bonjour,

Démarrer avec un petit capital voir pas du tout est je pense une chance. Cela permet de pouvoir rentrer dans le marché au grès de ses apports et de lisser dans le temps son entrée et ne pas a a voir à se poser la question es ce le bon moment ou non?

Des courtiers permettent pour des ordres inférieurs à 500€ de ne payer que 0.99€, ce qui est intéressant. De la à savoir action à dividende/value/etf. J’aurai tendance à conseiller l’investissement en ETF qui permet de diluer le risque et de pouvoir se constituer un capital tranquillement. Après a chaqu’un de trouver se qui lui correspond le mieux en feuilletant le forum, avec les différents portefeuilles il y’a de quoi déjà se faire une idée de ce qui nous plait le mieux.

La constitution d’un portefeuille doit s’inscrire dans une démarche patrimonial globale. Avez vous une épargne de précaution, qu’elle est votre appétence au risque, avez vous défini une allocation de votre argent (quelle pourcentage pour les actions, pour les obligations, etc) Et ensuite une fois défini les grands axes affiner pour se lancer.

Adadou70

Je démarre donc avec un "petit" capital sur le PEA.
J’ai ouvert mon PEA dans ma banque traditionnelle fin 2014. Il a attendu sagement fin 2019 que j’y place 5000€ de liquidités pour l’introduction des actions FdJ, destinées à "populariser" la bourse aux français. Je me suis donc lancée et j’ai récupéré mes 117 actions FdJ.

Mon épargne de précaution est autour de 50 k€.
Très peu d’appétence au risque (la suite de ma présentation va démontrer la poule mouillée que je suis)
Tout sur un ETF, aucune action en direct (sauf les FdJ)
Et, … je me suis donc lancée ce mois du plongeoir !

Je m’inspire de vos histoires et j’en tiens un cahier. Celle-ci m’est restée en mémoire

lopazz a écrit :

Celui qui m’a le plus marqué est « Le petit livre pour investir avec bon sens » écrit par le fondateur de Vanguard (deuxième plus gros fournisseur au monde d’ETF indiciels), le regretté John C. Bogle, décédé il y a peu. Sa théorie est simple : à long terme, il n’y a rien de mieux pour un investisseur particulier que d’acheter un ETF qui reprend un indice diversifié, et de le conserver contre vents et marées. Je retrouve la même théorie dans Unconventional Success: A Fundamental Approach to Personal Investment de David Swensen qui gère le portefeuille de Yale (25 milliards USD), dans Les placements de l’épargne à long terme de JF Laulanie, dans les propos de Warren Buffett, etc.

Je me dis qu’ils ne peuvent pas tous avoir tort.

Pour en avoir le cœur net, je décide de comparer rétrospectivement la performance de mon portefeuille avec celle d’un ETF Monde, c’est là que je me rends compte avec STUPÉFACTION que mon incroyable talent d’analyste financier ne m’avait apporté aucun alpha. Zero, niet, je n’avais pas fait mieux qu’un bête panier d’actions.

Certains l’ont dit, et voici donc mon objectif :

DavidC, le 26/09/2015 a écrit :

Je suis un investisseur presque totalement passif qui touche rarement à son portefeuille et en fait je suis de plus en plus tenté de le simplifier jusqu’à l’extrême jusqu’à peut-être arriver un jour à un portefeuille parfaitement minimaliste et zéro maintenance constitué d’un unique tracker "World" (peut-être quand même réparti entre plusieurs sociétés de gestion…).

dangarcia, le 12/05/2020 a écrit :

[

Je crois au contraire que sauf à avoir les capacités, le temps et le talent de choisir les bons titres, les acheter et les vendre au bon moment, le mieux à faire est d’en faire le moins possible et laisser son portefeuille travailler.

C’est tout moi, aucune capacité, ni talent !

lopazz a écrit :

Le marché actuel est passionnant, surtout d’un point de vue comportemental, il y a beaucoup de choses à dire - beaucoup plus que les messages "brouillon" publiés par les dizaines de virologues amateurs sur les files "Covid-19" du forum. A chacun sa stratégie, l’important c’est qu’elle corresponde à ses objectifs patrimoniaux, qu’elle soit le plus simple possible, et surtout de faire preuve d’une grande discipline surtout en période de forte volatilité.

Bons investissements à tous !

Sur ces encouragements, je place donc mon premier ordre, sur 12 actions CW8.

48h après, elles ne font que baisser.https://www.devenir-rentier.fr/uploads/10385_cw8.png

Et tel un junky sous amphét, j’actualise frénétiquement mon téléphone en me répétant que j’aurais du attendre. Et que j’ai déjà une moins value…

colia a écrit :

En bourse, ll vaut mieux etre doté de sang-froid, savoir anticiper, assumer ses pertes et ne pas etre rancunier, c’est la contrepartie souhaitable du culot, meme si certains parleront d’inconscience. Et puis, Il y a des choses bien + importantes et genantes qu’une mauvaise passe financiere., L’essentiel n’est-il pas de tirer enseignement des epreuves qu’on est tous susceptible de traverser ici comme ailleurs ?
Si au moins cela sert a ca, tout n’est pas perdu.

Va vraiment, vraiment, falloir que je m’endurcisse… ( et j’ai acheté 12 actions… on parle pas d’un PEA plein à craquer)

bajb, le 18/03/2020 a écrit :

Un point sur la gestion de mon portefeuille… avant un bon moment smile !

Le confinement plus la volatilité (dans le sens de la dégringolade…) risquent de nous transformer en zombi accro aux écrans crispé avec une fascination morbide sur les écarts de cours, les pertes potentielles et bien sûr les "ah si j’avais fait ceci… cela…" !

Compte-tenu de cela et :
- sachant que la prise de décision en période stress est encore plus difficile que d’ordinaire
- considérant qu’on ne connaît pas ses limites de basculement dans la panique et que rester planter devant un écran peut accélérer l’arrivée de cette limite
- me rappelant que mon portefeuille était diversifié et construit "assez intelligemment" (cf. Coluche)
- …

J’ai décidé :
- de désinstaller toutes mes applications et pages de favoris internet "bourse" jusqu’à nouvel ordre et de m’éloigner du bruit ambiant
- de laisser mon portefeuille en état vivre sa vie ; pas un seul coup d’oeil avant au moins l’annonce d’un vaccin
- de considérer la globalité de mon patrimoine et de petit à petit considérer que la partie bourse est totalement perdue. Je vais pleurer un peu voire beaucoup. A la fin soit tout le monde sera lessivé et j’aurais psychologiquement préparé le terrain, soit il y aura un rebond et j’aurais plein de bonnes surprises !

Voici donc la prochaine étape. Laisse mon PEA vivre sa vie et vivre la mienne.
( Bon, les actions FdJ rattrapent la mise, je reste dans le vert en global).

Passons à l’immobilier, mon premier intérêt et ce pourquoi j’ai débuté sur le forum.
Amoureuse de Lyon, j’adore y flâner, et également y investir.

DavidC, le 14/04/2020 a écrit :

2) Ça fait maintenant des années que je travaille dur à peaufiner ma stratégie d’investissement en actions, en particulier au niveau allocation de portefeuille et fiscalité. Je trouve ça de plus en plus passionnant et ainsi j’ai fini par naturellement perdre tout intérêt à l’immobilier, j’ai vraiment l’impression d’avoir tourné cette page maintenant. De plus, l’immobilier est un domaine qui se prête naturellement moins à la modélisation mathématique/probabiliste que j’affectionne, c’est beaucoup plus empirique, sans possibilité d’interpréter des données historiques pour en dériver des projections fiables type règle des 4%, donc je trouve ça moins satisfaisant intellectuellement et par conséquent aussi moins rassurant pour moi (mais je conçois très bien que pour beaucoup de gens c’est l’inverse).

5) J’ai fait quelques expériences d’investissement immobilier dans ma vie (exactement trois, deux en résidence principale et une en location saisonnière, mais bien diversifiées s’il vous plaît: une dans une grande capitale parmi les plus chères du monde, une à la campagne au milieu de nulle part et une en bord de mer!) et j’ai toujours trouvé la rentabilité bof et tout le processus extrêmement lourd et générateur de stress.

Tout l’inverse pour moi. Un achat c’est clair et carré. On connaît son secteur, les objectifs sont déterminés à l’avance, je sais quel est son prix " de marché", quel est le bon prix d’achat, et quel sera le prix de la location.
On prospecte, on visite, on fait une offre, on courtise les banques, on signe, on choisit le locataire et tous les mois on suit son bien, et une ligne descend sur le prêt. On est pro-actif et j’aime cela.

L’immobilier, principalement à Lyon

- Achat passion d’un terrain agricole -2014-. 3 000€
J’ai été démarchée par une personne qui souhaite y planter des vignes. Visiblement mes " voisins de parcelle" ont cédé aux sirènes. Je n’y touche pas, il est loué contre entretien de la parcelle.

- Studio Lyon 12m² -2017-. Achat 49 500€ FAI. Prêt 55 000€. CRD 47 000€. Valeur 60 000€. Location LMNP 4740€ HC annuelle
4 ans de recherche pour un appartement qui réunit tous mes critères : emplacement, budget.

- Bureaux Lyon -2017-. Indivision 50%. Pour ma part achat 22 200€ FAI. CRD 17 500€. Valeur 40 000€. Location bail professionnel 6540 € annuelle HC

- Box Lyon -2017 - 2019-. X2. Achat 2400€ + 3400€. Valeur 6000€ l’un. Location 1080€ CC annuelle le lot.
L’AG de la copro a eu lieu début mars. J’ai "profité" de ce confinement pour faire ma petite liste annuelle, avec la liste des copropriétaires présents, absents et les nouveaux.
2019, j’ai envoyé un courrier aux propriétaires des box qui m’intéressaient. Un retour gagnant et l’achat d’un box en mars.
2020, j’ai envoyé un courrier aux nouveaux propriétaires. Pour l’instant, sur 9 sélectionnés, 3 souhaitent d’avantage de renseignements.
J’ai un avantage, et de taille, j’ai déjà un historique d’achat à (bon) prix. Dur ensuite de me dire " mais le syndic m’a dit qu’ils valaient 6000€".
Je souhaite donc " renforcer ma ligne" comme on dit.

- Bureau Lyon- février 2020- . 45 000€ FAI. CDR 48 000€. Location bail professionnel bureau équipé 3912 € annuelle HC.

- SCI 10%: 4 murs commerciaux Lyon, 3 appartements St Etienne, en cours achat 1 mur commercial St Etienne et 1 appartement St Etienne.

- Cave Paris. Achat en cours. 1350€ aux enchères avec frais d’enchère. Sera louée 30€/mois à terme.
Premier achat aux enchères réussi. Je souhaite continuer à explorer cette piste. D’où l’intérêt d’avoir des liquidités.

En surveillance (parce que ça se dit pour la bourse, avec la date de mise en observation):
- box : 3 copropriétaires (mai 2020), syndic avec les box en souffrance de charge (mars 2018), et un d’une succession (dossier débuté en 2015).
- cave Paris: en attente de l’ouverture des tribunaux (janvier 2020)
- appartement banlieue lyon : en attente de l’ouverture des juridictions (mars 2018)

- RP : Gros gros gros dossier.
Des travaux qui dépassent le budget, et la crise qui retarde, et repousse notre déménagement. Gros dossier brûlant qui prend tout notre temps, énergie, et nos économies…

Je laisse une trace de ce porte feuille en mai 2020, en espérant pouvoir en sourire dans quelques années, avec de nouvelles lignes qui seront apparues. Si certains souhaitent y participer.
( et si ce post ne vaut pas la peine d’en créer un, alors je transférerai dans ma présentation)

Mots-clés : amoilyon, immobilier, portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

#2 16/05/2020 00h29

Membre
Réputation :   17  

Bonjour Amoilyon,

Vous me faites douter, j’ai publié mon portefeuille et il est bien moins intéressant que le votre (principalement ETF avec quelques lignes directes pour la bourse comme vous, mais beaucoup moins d’expérience en immo et d’humour que vous…) smile

En tout cas ça intéressera au moins moi de lire votre évolution !
(Ne serait-ce que parce qu’on n’est pas beaucoup de femmes sur le forum, mais pas que)

Même si c’est plus facile à dire qu’à faire, essayez de vous forcer à ne pas vérifier votre PEA tous les jours - quitte à vous fixer par exemple "maximum une fois par semaine", ça permet de diminuer l’addiction en douceur.

Bonne continuation !

Hors ligne Hors ligne

 

#3 16/05/2020 23h19

Membre
Réputation :   17  

Bonjour et félicitations pour votre portefeuille immobilier déja bien étoffé !
Quelques petites questions si vous permettez:
Vos box à Lyon sont proche centre ville ou en périphérie ? quel est le business model ? (des particuliers qui stockent des vetements ou bien des artisans qui stockent du matériel)

Pareil pour les caves à Paris. Je ne vois pas de prime abord l’affaire. les gens louent des cavent dans des immeubles où ils n’habitent pas ?


L'argent, c'est de la liberté frappée.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 16/05/2020 23h39

Membre
Réputation :   1  

Bonjour, belle entrée en scène de votre portefeuille !
Je me retrouve un peu sur le côté PEA ouvert il y a quelques temps sans utilisation, et le début d’investissement sur le CW8 au même moment que vous, dites vous que c’est l’opportunité de l’avoir moins cher le moins prochain wink
Idem que choozpatate, je suis intéressé pour l’explication de la cave, le rendement m’a l’air excellent en ce cas particulier de la vente aux enchères !

Au plaisir de vous lire par la suite !

Dernière modification par DaminouTav (16/05/2020 23h46)

Hors ligne Hors ligne

 

#5 17/05/2020 22h19

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   140  

Pour mes fans hystériques, je refais donc un tour de piste smile

@Lollip

Que de compliments ! Pour 2 maigres lignes, dont une en rouge…
Je suis allée voir votre portefeuille, vous êtes dynamique ! C’est avec plaisir que je vais suivre vos aventures.

Pour l’addiction, malheureusement, je suis au stade des heures, à grand renfort de " rholala… rholala…rho…"
Puis quand je me compare, c’est pas flatteur…

ooryl, le 04/05/2020 a écrit :

Donc, investissement de 270,1892*3 = 810,5 euros.
Restent 9000 euros à investir sur les 9 mois restants.

[url]https://www.devenir-rentier.fr/uploads/15615_portefeuille_04-05-2020.jpg[/url]

Je vois que j’ai un "passif" immobilier, où, quand on voit un achat qui nous intéresse, on fait une offre tout de suite. Et j’ai fait exactement pareil en bourse… Je n’aurais pas du…

Gnr1976, le 14/05/2020 a écrit :

Mais l’expérience n’est-t-elle pas justement constituée de nos erreurs ? En bourse comme ailleurs, rien n’est gratuit, tout a son "cost of admission".

On va dire que c’est mon rodage.

gunday, le 15/05/2020 a écrit :

Pareil, je hais ce forum!

Y a des gens qui présente des stratégies d’investissement en bourse complètement délirante, comme investir dans un bête etf.
Comme si ça pouvait être aussi simple.

Et le pire, c’est ce qui me semble impardonnable, c’est que ces personnes ont de meilleurs résultats avec leur méthode bidon que moi avec la mienne!
pffff

Allons, allons, ça ira mieux dans quelques mois…

@choozpatate

Wahou, sacré PEA ! Félicitations ! La débutant que je suis regarde ceci avec des yeux admiratifs.

Concernant l’immo, je suis plus à mon aise.
Ma "zone de chasse" est grosso modo la ligne D de Guillotière à Grange blanche, et 5 min à pied au Nord et au Sud.
Les box sont dans le 8ème, à même pas 100m du métro, dans un quartier bien dynamique.

Pour le premier, j’ai le même locataire depuis le début. Auparavant il louait dans la même résidence un box plus grand pour 70€/mois, fin de bail pour vente du box. Il a donc été ravi de trouver mon box, plus petit mais moins cher, pour une très longue durée. Il y stocke ses affaires.

Pour le second, j’ai eu un locataire " entre 2 déménagements" pendant 6 mois, puis un second pour du long terme, pareil en stockage.

Pour la cave, oui, c’est un lieu de stockage. Plus les m² sont chers en habitation et plus les lieux de stockage sont prisés pour toutes ces affaires non indispensables au quotidien (vêtement d’hiver, ski, pneus hiver,…), et où les gens ne sont pas gênés de traverser la rue pour les chercher une fois par trimestre.

@DavinouTav

Ah, vous aussi pour le CW8 ? me voilà moi seule…
Vous avez aussi perdu un ongle quand vous avez vu qu’il était sous 270€ ensuite ?

Pour la cave, je pense que sur le marché traditionnel, je n’ai plus de chances. Là j’étais face à des copropriétaires de plus de 70 ans qui pensaient que ça valaient 500€ (surement qu’alors cela valait cela), et une foncière qui avait sa rentabilité en tête, d’où l’occasion pour moi, et j’ai sauté dessus.

Maintenant entre les grèves pour les retraites, et le covid, je n’ai toujours pas pu la voir de mes yeux.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 18/05/2020 17h42

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   912  

CW8 qui flirte avec les 285€ vous avez amorti les frais d’ordres et êtes en plus-value !
Je vous conseille de cesser de regarder son cours durant une semaine dans un premier temps, tout en réfléchissant à votre fréquence de prochain investissement si elle n’est pas définie (et le temps que vos ongles repoussent).
Dites-vous que certains étaient fiers d’en acheter en début d’année à plus de 320-330€.
Vous fixez un cap et laissez courir, vos biens immobiliers ne valaient plus grand chose quand tout le marché était bloqué, ça ne vous a pas soucié pour autant.

Ca vivra sa vie avec les aléas, ça retombera à 240 voire plus bas puis ça remontera, ou ça reviendra au dessus de 300€ et vous regretterez forcément de ne pas en avoir pris d’avantage (et vous trouverez sotte d’avoir pu regretter un achat à 283€ la veille d’une baisse légère si vite rattrapée).
Bref, bienvenue en bourse !

Hors ligne Hors ligne

 

#7 18/05/2020 21h52

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   140  

C’est un monde à 1000 lieux de ce que j’ai l’habitude pour mes investissements.

Ici, pas de recherche dans les petites annonces, pas de visite sur place, puis de rdv chez le notaire et en banque.
C’est tellement … passif.
Je suis pas habituée. Dur de ne pas actualiser la page, juste pour voir.

Après une offre immobilière, il y a tellement d’effervescence. Alors que là, je suis spectatrice sans aucun pouvoir dessus.
Effectivement, je vais avoir besoin d’une phase de rodage. Aujourd’hui, mes petits yeux s’écarquillaient à voir l’action qui montait, montait jusqu’à 285€ alors que quelques jours avant elle était à 270€.

Prochaine étape, transfert vers Binck et ses frais de courtage gratuit, ensuite je place 3 ordres avec un CW8 à 250, un EWLD à 13 et un FdJ à 19 et j’attends…

Sinon, en immobilier, les affaires continuent. 2 de mes 3 copropriétaires ont contacté leurs notaires pour des renseignements pour la vente de leurs box. Il n’y a pas à dire, je suis largement plus à l’aise dans ces transactions.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 18/05/2020 22h09

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   341  

amoilyon a écrit :

Après une offre immobilière, il y a tellement d’effervescence. Alors que là, je suis spectatrice sans aucun pouvoir dessus.

Comme avec l’immobilier quand le bien est acheté et le locataire en place : va-t-il payer son loyer le mois prochain ? Ne va-t-il pas quitter l’appartement dans 3 mois en pleine période de vacances ? Et si d’ici là les loyers ont baissé de 20% ? Et si un dégât des eaux majeur se déclare dans l’immeuble nécessitant des travaux urgents et coûteux ? etc.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 18/05/2020 22h19

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   959  

C’est tout le problème de la bourse qui clignote et de l’hyper liquidité des marchés financiers.
Très difficile de faire le lien avec l’immobilier tant c’est le jour et la nuit de ce point de vue (variation visible de la valeur de marché…).

Pour vous aider, faites le parallèle avec vos éventuels livrets et assurance vie.

Quand vous virez une somme sur un livret, vos intérêts sont calculés à la quinzaine, et vous ne les visualisez qu’en début d’année suivante. Sur l’assurance vie c’est même fin janvier suivant.
Essayez de vous rappeler que vous ne ressentez pas ce besoin d’actualisation constante avec vos livrets et assurance vie.

A votre place (mais je n’y suis pas), j’éviterai les ordres radins avec les ETF… En théorie le lazy investing on vire la somme et on achète, on essaie pas de timer ou de se prendre la tête. Vous avez une chance sur deux (probablement plus) de ne jamais être servi sur vos ordres en attente et donc au final d’obtenir le rendement du cash…

Ceux qui ont fait les radins début 2019 s’en sont bien mordus les doigts en fin d’année. Et l’imprévisible covid n’est pas bonne raison de justifier "l’attente du krach" qui aurait pu mettre 10 ans de plus à survenir.

Dernière modification par bibike (18/05/2020 22h20)


Parrain Ing Direct SENZYDB - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne Hors ligne

 

#10 18/05/2020 23h22

Membre
Réputation :   17  

n’y a pas à dire, je suis largement plus à l’aise dans ces transactions

c’est marrant pour moi c’est l’inverse:
avec des ETF en bourse, j’achete, j’oublie, et dans 10 je serai plus riche.

avec mon compromis immo en cours, je me demande si je dois renégocier, pourquoi la banque c’est plus long, est ce que je vais pas me faire arnaquer pendant les travaux….est ce qu’il y aura des locataires malgré la crise COVID….


L'argent, c'est de la liberté frappée.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 20/05/2020 22h23

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   140  

dangarcia, le 18/05/2020 a écrit :

amoilyon a écrit :

Après une offre immobilière, il y a tellement d’effervescence. Alors que là, je suis spectatrice sans aucun pouvoir dessus.

Comme avec l’immobilier quand le bien est acheté et le locataire en place : va-t-il payer son loyer le mois prochain ? Ne va-t-il pas quitter l’appartement dans 3 mois en pleine période de vacances ? Et si d’ici là les loyers ont baissé de 20% ? Et si un dégât des eaux majeur se déclare dans l’immeuble nécessitant des travaux urgents et coûteux ? etc.

Dorénavant, j’ai un bail notarié, avec un garant disposant d’un bon salaire. Ceci a valeur de titre exécutoire pour l’huissier:
La loi permet à tout créancier disposant d’un titre exécutoire, qui bénéficie d’une créance à l’encontre d’un salarié, dont le montant est chiffré, non contestable et exigible, de faire saisir une partie de la rémunération du salarié par l’employeur.

Juritravail a écrit :

Ainsi le barème des saisies sur rémunération pour 2020 pour un salarié ayant un enfant à charge est le suivant (2) :

Tranche de rémunération mensuelle (en euros)    Maximum saisissable par mois
de 0 à 446,67 EUR    1/20e soit 22,33 EUR
de 446,68 EUR à 753,33 EUR    1/10e soit 53 EUR
de 753,34 EUR à 1.061,67 EUR    1/5e soit 114,67 EUR
de 1.061,68 EUR à 1.368,33 EUR    1/4 soit 191,34 EUR
de 1.368,34 à 1.675 EUR    1/3 soit 293,56 EUR
de 1.675,01 à 1.987,50 EUR    2/3 soit 501,89 EUR
au-delà de 1.987,50 EUR    501,89 EUR + la totalité sur la tranche supérieure à 1.987,50 EUR

J’ose espérer ne jamais en avoir besoin, mais je dors sur mes 2 oreilles. ( Et le locataire paye bien tous les mois).

S’il part, j’ai un préavis d’un mois, et donc autant de visites sur ce mois.

Même si les loyers baissent, pour ce début d’année, ma trésorerie est positive, donc je m’adapterai.

Des imprévus, il peut y en avoir partout : chez soi, chez le locataire, sa santé… ( et j’en sais quelque chose en ce début d’année), mais on ne peut pas repousser l’investissement "au cas où". J’ai une trésorerie pour les imprévus.

bibike a écrit :

Très difficile de faire le lien avec l’immobilier tant c’est le jour et la nuit de ce point de vue (variation visible de la valeur de marché…).

Pour vous aider, faites le parallèle avec vos éventuels livrets et assurance vie.

Quand vous virez une somme sur un livret, vos intérêts sont calculés à la quinzaine, et vous ne les visualisez qu’en début d’année suivante. Sur l’assurance vie c’est même fin janvier suivant.
Essayez de vous rappeler que vous ne ressentez pas ce besoin d’actualisation constante avec vos livrets et assurance vie.

Je vois bien qu’il n’y a aucun rapport entre les deux… Et pourtant on a autant d’investisseurs en bourse qui n’ont jamais posté en immo, et inversement.

Les livrets sont ma "tirelire" où je sors mes chèques de banque pour mes enchères, et les remets quand je ne suis pas l’adjudicataire. Pour l’heure, j’en ai 2 de sorti et j’attends l’audience.
Il y a un "fond de roulement" et je n’attends pas grand chose des intérêts.

choozpatate a écrit :

c’est marrant pour moi c’est l’inverse:
avec des ETF en bourse, j’achete, j’oublie, et dans 10 je serai plus riche.

avec mon compromis immo en cours, je me demande si je dois renégocier, pourquoi la banque c’est plus long, est ce que je vais pas me faire arnaquer pendant les travaux….est ce qu’il y aura des locataires malgré la crise COVID….

Nous voilà complémentaire !

Pour mon ETF, je dois quand même signaler ma nette amélioration, je n’ai actualisé que quelques rares fois dans la journée,
déjà parce qu’il faisait beau, et qu’on jouait à cache cache
puis que j’étais dans les devis des diagnostics immo pour mes achats de box, et de mail aux notaires
et enfin, parce que le cours oscillait autour de 283€ et que c’est grosso modo ce à quoi je les ai achetés.

Pour l’immo, je trouve cela plus simple.
Pour la banque, j’ai mon idée du taux, et je pousse en fonction ( 1.35/20 ans le studio, 1.15/20 ans le bureau, 1/15 ans les bureaux), j’aurais peut être eu mieux mais à ce moment, et vu mon profil, ça me convenait ( comparaison RP 0.85/20 ans)
Pourquoi la banque est longue ? Parce qu’il y a une pile de dossiers et qu’ils reçoivent des " courriers internes".
Une copine devait acheter un immeuble, en février une offre de sa banque, elle y est retournée semaine dernière, et ils ne font plus que " RP, selon la nouvelle circulaire interne", donc adieu RS et investissements… Là voilà donc chez le courtier. rester en contact étroit avec votre conseiller.
Les travaux… Je vais m’abstenir de commenter ce (douloureux) point (cf RP)
Les locataires : vous connaissez votre zone de recherche, vous connaissez votre cible. Ayez confiance dans vos analyses. En tout cas, covid ou pas, je ne m’arrête pas !

Puis en immo, tout est négociable, pour les diagnostics immo obligatoires, les devis vont de 140€ à 75€. Finalement, j’ai mon rdv lundi pour 50€ TTC. Parfait.

Que j’aime les vendeurs qui s’ignorent ! Innocent du vrai prix de leurs biens, croyant la première entreprise de diag venue qui flaire le pigeon à 100mètres, et qui croient que "ça va être lourd de tout gérer pour la vente, les diagnostics, le syndic, le notaire…, alors je baisse le prix et je vous laisse gérer". Parfait, parfait smile

Hors ligne Hors ligne

 

#12 24/05/2020 22h26

Membre
Réputation :   35  

Amoilyon, je suis admiratif de la ténacité dont vous faites preuve pour l’acquisition de vos biens immobiliers. Votre parcours montre que même avec des tickets d’entrée modestes, on peut investir dans des villes aussi prestigieuses que Paris ou Lyon!

J’avais expérimenté cette voie aussi, avec l’acquisition d’une place moto dans les pentes de la Croix-rousse. Je l’ai cédée depuis, car j’ai eu une opportunité de vente intéressante.Je continue à regarder les stationnements et caves de temps en temps. Le seul bémol que je trouve à cette stratégie est le fait que un bail de 35€ par mois prend autant de temps que pour 350€. J’espère que vous viendrez nous donner des nouvelles de votre cave. Pour ma place de moto, ce qui marchait le mieux pour trouver des locataires était les petites affiches collées dans le quartier et pas les annonces. Je pense que pour les caves c’est pareil, les gens ne cherchent pas activement mais saisissent l’opportunité qui se présente à eux.

En tout cas, votre parcours me donne envie de m’intéresser un peu plus au marché des petits bureaux lyonnais!

Hors ligne Hors ligne

 

#13 24/05/2020 22h50

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   140  

@petitproprio

Je continue de suivre avec assiduité, en sous marin, vos nouveautés. J’aurais adoré être encore dans la proche banlieue lyonnaise.
Je perds en rapidité de visite, et donc en opportunité. Heureusement, je suis tenace, et de temps en temps cela paie (avec un peu de chance quand le premier acheteur potentiel se laisse la matinée avant de faire une offre, et que je visite en second pour le bureau. J’étais très étonnée qu’il se laisse quelques heures avant de faire une offre, mais ravie de l’opportunité pour moi).

Pour les box, tous les mois de mars, avec l’arrivée du printemps, arrive le compte rendu de copro ( et je l’attends comme les chocolats de Pâques ! smile )
Minutieusement, je relie les noms des présents, absents et représentés avec les propriétaires des box, et du coup je recense ceux qui n’existent plus, et hop ! Direction cadastre pour avoir les noms des nouveaux propriétaires des box. Ensuite une petite lettre et ne reste plus qu’à voir qui mord à l’hameçon.
Maintenant je suis en train de remonter la ligne, pour 2 box. Espérons que ces ventes arrivent au bout !

C’est une mine d’or votre box à moto, c’est de plus en plus couru. Pourquoi ne pas essayer de prospecter du côté des autres copropriétaires, si certains souhaitent vendre ? Vous connaissez déjà la copro, c’est un bon point.

Pour les baux, j’ai l’avantage d’avoir maintenant 2 locataires pour de la très longue durée. Puis j’ai déjà le modèle de bail, il ne me reste qu’à changer le nom et la date, ça va vite.
J’ai des paiements au trimestre, donc 8 virements/an pour mes 2 box. C’est très léger en administratif.

Pour les petits bureaux lyonnais, c’est un marché qui devient extrêmement couru. J’aurai plaisir à suivre vos visites.
J’en avais raté un l’an dernier, mais je ne sentais plus l’affaire. Peut être que j’aurais du continuer… En tout cas, j’ai fait le bonheur du second acquéreur potentiel. Chacun son tour !

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "portefeuille d'actions et d'immobilier d'amoilyon"

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur