Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

[+7]    #1 11/05/2020 08h45

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   996  

Bonjour,

Au même titre qu’Indépendance et Expansion et HMG Découvertes ont leur file respective, je vous propose de découvrir le fonds Raymond James Microcaps géré par Louis De Fels depuis 2011 et Edwin Faure depuis 2016, quasiment jamais évoqué sur le forum.

Noté 5 étoiles par Morningstar, en tête de sa catégorie sur 1, 3 et 5 ans, il a, sur la récente période, supplanté des fonds stars comme I&E et HMG Découvertes.

Indice de référence : MSCI Europe Micro Cap NR EUR

Equipe de Raymond James

Présentation du fonds sur le site de RJ

Le fonds capitalise 45 M€ d’encours fin avril 2020.
Code ISIN - Part A    FR0010544791 (j’ai fait la demande de référencement chez Binck)
Bloomberg tk - Part A    RAYMICC FP

Les parts I, moins chargées en frais, sont destinées aux institutionnels.

DICI
Frais d’entrée : 2% sauf gratuité probable chez certains courtiers
Frais courants : 2.54% TTC (exercice 2018)
Commission de surperformance : 12,00% ttc de la performance annuelle du Fonds au-delà d’une valorisation minimale nette de 7% sur un an. Ces frais ne sont prélevés que si la performance annuelle du Fonds est d’au moins 7% sur la période de référence. (cela devait être sympa fin 2019).

Éligible PEA et PEA PME et à priori disponible sur certaines assurances vie.
Mise à jour de la VL quotidienne, centralisation des ordres avant 12h et exécution au prix de la prochaine VL.

Les récents rapports sont disponibles ici. (à droite rapports pdf)

Méthodologie issue du site officiel

RJ a écrit :

L’approche thématique transversale

L’Approche Thématique Transversale en réponse à …
    La globalisation de l’économie
    La convergence des données économiques, taux d’intérêt, inflation, …
    L’uniformisation des performances boursières
Les écarts de performance s’identifient au travers de thèmes forts et indépendants de tous pays ou marchés, suggérés par les évolutions macro et micro-économiques.

Phase 1. Définition d’un scénario macroéconomique à 3-6 mois

Le Comité d’Orientation Thématique se réunit 6 fois par an et établit un scénario macro-économique à 3-6 mois. Celui-ci est composé d’une quinzaine de professionnels, justifiant tous d’une très grande expérience et se nourrit ainsi de contributions très diverses, les participants étant d’horizons variés (économistes, stratégistes, chefs d’entreprise, journalistes, analystes crédit, …).

Le scénario est élaboré sur la base d’indicateurs pertinents, couvrant l’ensemble des grandes variables de la macro-économie moderne au niveau mondial (PIB, emploi, inflation, indices de confiance, productivité, …). Compte-tenu des problématiques économiques du moment, des indices spécifiques peuvent y être adjoints, apportant ainsi une valeur ajoutée supplémentaire à l’analyse menée (immobilier, crédit bancaire, …).

Phase 2. Identification des thèmes d’investissement

Sur la base du scénario établi en phase 1, le Comité d’Orientation Thématique, en lien avec l’équipe de gestion de Raymond James Asset Management International, cherche à identifier des thèmes d’investissement originaux. Ceux-ci sont globaux et indépendants de toute considération pays ou secteur, et doivent être générateurs de performance boursière absolue à un horizon minimum de 6 mois.

Les thèmes « structurels » correspondent à la mise en évidence par le Comité de tendances de fond majeures, transverses à l’économie et porteuses de valeur ajoutée pour le long terme. Ces thèmes sont la base des portefeuilles et sont, dès lors, implémentés dans une logique de moyen/long terme (plusieurs années).

Les thèmes « conjoncturels » sont adoptés pour répondre à l’identification de dynamiques macro-économiques plus ponctuelles, porteuses sur des périodes plus courtes (quelques mois). La rotation opportuniste des thèmes conjoncturels permet de capter la performance, née de thèmes d’investissement pouvant émerger au gré du cycle économique.

Phase 3. Sélection des valeurs sensibles aux thèmes d’investissement

Les dynamiques transversales ayant été identifiées, l’équipe de gestion de Raymond James Asset Management International sélectionne les valeurs ; celles-ci doivent correspondre impérativement à un ou plusieurs des thèmes d’investissement identifiés par le Comité d’Orientation Thématique.

Une grande importance est accordée aux critères qualitatifs, via des rencontres systématiques avec les entreprises et leurs dirigeants, mais également aux critères quantitatifs et, ponctuellement, à l’analyse technique.

Au terme de ce processus, le portefeuille est établi en adéquation avec l’univers d’investissement, suivant une logique de diversification et de respect des ratios prudentiels de maîtrise des risques.

Le portefeuille est axé sur une gestion de conviction, bénéficiant de la performance apportée tant par les différents thèmes d’investissement que par la sélection des titres au sein de ceux-ci.

Processus détaillé du fonds : Source : Magazine Investir du 9 mai 2020

D’abord un filtre volatilité/beta/momentum avant même un filtre fondamental, très loin de ce que l’on peut trouver chez I&E.

Ensuite un scoring maison sur la base des critères précités, et un picking parmi les 200 premières actions sur 700.

Le fonds a pour identité deux thématiques d’investissement structurelles, la transition numérique et énergétique et les situations spéciales (dont Gaumont, Harvest, Le Bélier…).
A cela s’ajoute des thématiques conjoncturelles, actuellement la pérennité du cycle aux USA et les taux durablement bas, qui favorisent les sociétés de croissance avec de la visibilité (Esker, Envea..).

Enfin une analyse fondamentale pour choisir la crème de la croissance organique récurrente, et favoriser la génération de free cash flow.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11791_raymond_james_process.jpg

On pourrait synthétiser la stratégie du fonds comme étant orienté croissance, très à l’écoute du marché (momentum) et prenant en compte les mesures académiques du risque : la volatilité intrinsèque et le beta.

Bref, un fonds dont la stratégie est diamétralement opposée à celle d’I&E.
Dans le même numéro d’Investir, William Higgons a un petit mot sur les valeurs à la mode et notamment le secteur de la transition énergétique :

WH a écrit :

« L’éventail des valorisations s’est ouvert de façon ahurissante, explique William Higgons. Des PER de 20 à 40 fois ne font peur à personne lorsqu’il s’agit de valeurs connotées ISR, surtout lorsqu’elles opèrent dans la transition énergétique. Cela me rappelle l’année 2000 avec Internet. Mais cet éventail risque un jour de se refermer brutalement, comme on l’a vu entre 2000 et 2003. »

J’avoue être dubitatif sur le sujet, d’un coté j’ai un gros biais value de par mon apprentissage de l’analyse fondamentale et il est bien possible qu’il y ait des bulles sectorielles, de l’autre, je prends de plus en plus conscience du changement de paradigme qu’entraînent les taux bas durables, grâce aux explications de Scipion8 bien sûr, et de l’outil DCF et des scénarios que l’on peut modéliser. Les PER > 25/30 ne sont pas si dingues quand on considère les taux de croissance réels des bénéfices, on est très loin du délire de la bulle des dot com où les bénéfices étaient rares et les ratios étaient plutôt des multiples astronomiques de CA.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11791_raymond_james_art.jpg

Avis aux amateurs, un fonds et un gérant sympa à découvrir à mon avis !

Mots-clés : micro caps, opcvm (organisme de placement collectif en valeurs mobilières), small caps


Parrain InteractiveBrokers IngDirect SENZYDB Bourse Direct Boursorama Degiro Fortuneo 12470190  eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne Hors ligne

 

#2 11/05/2020 09h44

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

Bibike a écrit :

Bref, un fonds dont la stratégie est diamétralement opposée à celle d’I&E.
Dans le même numéro d’Investir, William Higgons a un petit mot sur les valeurs à la mode et notamment le secteur de la transition énergétique :

WH a écrit :

« L’éventail des valorisations s’est ouvert de façon ahurissante, explique William Higgons. Des PER de 20 à 40 fois ne font peur à personne lorsqu’il s’agit de valeurs connotées ISR, surtout lorsqu’elles opèrent dans la transition énergétique. Cela me rappelle l’année 2000 avec Internet. Mais cet éventail risque un jour de se refermer brutalement, comme on l’a vu entre 2000 et 2003. »

M.erci pour votre synthèse, je trouve notamment ce point extrêmement intéressant. Y a-t-il d’autres "pépites" dans cette interview ?

Hors ligne Hors ligne

 

#3 13/05/2020 13h46

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   223  

Ce fond a l’air sympa, j’en ai entendu beaucoup de bien.

Permettez moi d’essayer de faire une critique, qui je l’espère sera constructive.

1.

Bibike a écrit :

D’abord un filtre volatilité/beta/momentum avant même un filtre fondamental

Bêta et volatilité désignent la même chose non ?
Curieux de filtrer par volatilité d’un titre, ce qui compte c’est la volatilité de l’ensemble. Un portefeuille value a une volatilité plus faible que l’indice, pourtant cela n’empêche pas certains titres d’être beaucoup plus volatile que le marché, d’ailleurs c’est souvent le cas. Peut être qu’il utilise la volatilité d’un titre pour ajouter un facteur de sur-performance, mais c’est étonnant car ce facteur n’est pas très performant par rapport aux autres.

2. L’indice de référence est le MSCI Europe Microcap (Net TR). Au 31/12/2018 le portefeuille est composé de 73% de valeur française contre 10% pour son indice de référence. On est assez loin du facteur géographique initial, le Cac Small NR semble plus appropriée.

3.

rjami.com a écrit :

Evolution - Part A du 17/12/2007 au 07/05/2020 +152,07 %

Le TRI est de 7,74% (378,1/150)^(365/4525). Loin d’être exceptionnelle. À sa décharge il démarre d’un point assez haut (17 décembre 2007, CAC 40 à 5600) et on termine en crise du Covid. A contrario on peut aussi parler de la période faste des small françaises (le CAC Small NR passe de 6700 en 2012, à 19 000 fin 2018).

4. D’après le site internet, Louis de FELS gère 5 fonds et Edwin Faure 4. C’est beaucoup non ?

5.

Prospectus PDF a écrit :

Frais d’entrée : 2%
Frais courants : 2,54%
Commission de performance : 12,00% ttc de la performance annuelle du Fonds au-delà d’une valorisation
minimale nette de 7% sur un an. Ces frais ne sont prélevés que si la performance
annuelle du Fonds est d’au moins 7% sur la période de référence

Les frais courants et d’entrée sont corrects.
La commission de performance c’est n’importe quoi. Un gérant honnête base les frais de sur-performance par rapport à son indice de référence, on paie quelqu’un pour qu’il batte le marché sinon autant prendre un ETF. En gros avec ce fond vous payez les krachs (actuellement le COVID) puis le gérant lors du rebond. Si le marché fait +30% et lui +10%, vous paierez une commission de performance.

6. Concernant la stratégie / méthodologie, très marketing voir pompeux ("L’Approche Thématique Transversale", " La convergence des données économiques", etc). A la fin de la lecture j’ai du mal à bien cerner la stratégie, c’est assez flou.

Stratégie rja a écrit :

Le Comité d’Orientation Thématique se réunit 6 fois par an et établit un scénario macro-économique à 3-6 mois.

Me rappel Lynch et la table Barron’s réunit annuellement. J’espère qu’ils sont plus doués.

C’est du stock picking pur, à la Moneta. J’ai une grande admiration pour les gens qui pratique cet exercice, malheureusement il est donc impossible de prévoir la performance future du fond. Nous devons faire confiance au talent du gérant. C’est un risque, le moindre changement dans l’équipe peut tout changer.

7. Les gérants ont-ils des intérêts financiers dans le fond ? je n’ai pas trouvé d’informations à ce sujet.

8.

Bibike a écrit :

Le fonds a pour identité deux thématiques d’investissement structurelles, la transition numérique et énergétique et les situations spéciales (dont Gaumont, Harvest, Le Bélier…).
A cela s’ajoute des thématiques conjoncturelles, actuellement la pérennité du cycle aux USA et les taux durablement bas, qui favorisent les sociétés de croissance avec de la visibilité (Esker, Envea..).

Sympa les fonds qui travaillent sur des situations spéciales, un peu comme HMG DECOUVERTES.

Je regrette la façon dont sont catégorisés les fonds en France, généralement c’est la taille et/ou la zone géographique, genre "Small Europe" et dedans c’est le fourre-tout du gérant ! En tant qu’investisseur, j’aimerais avoir quelque chose de plus précis, pour reprendre Raymonds James, au lieu de :

• RJ Microcaps
• RJ Smallcaps
• RJ EUROPE FLEX

J’aimerais :

• RJ France Small Value
• RJ France Small Growth
• RJ Europe special situation
• RJ Europe ecologie

Voyez l’idée ? Là c’est l’investisseur qui fait le choix de la thématique ou du style. Pas le gérant. Au US c’est fréquent.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 13/05/2020 14h16

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   996  

Bonjour,

@Vibe : non pas de mon point de vue.

Ce que je trouve sympa dans ce fonds, c’est qu’on a le détail du process qui est décrit dans l’interview d’Investir. Je ne suis pas très calé en fonds, mais il me semble relativement rare d’avoir autant de précisions sur un process. Seul I&E à ma connaissance, en a donné autant.

thomas69 a écrit :

1.

Bibike a écrit :

D’abord un filtre volatilité/beta/momentum avant même un filtre fondamental

Bêta et volatilité désignent la même chose non ?

Non, de ma compréhension, dans le cas présent la volatilité d’un titre seul représente son amplitude sur une période donnée par rapport à lui même, le beta mesure le rapport entre la volatilité du titre et son indice de référence.
En d’autres termes, mesure du risque intrinsèque et mesure du risque par rapport au marché.
Ce sont des mesures du risque* "académiques" et antinomique au value, rien d’illogique vu l’orientation du fonds. Je précise que je ne juge pas ce choix, j’explique juste ce que je comprends.
*filtre "défensif" dans l’interview

2. c’est souvent que l’on remarque un indice de référence pas forcément le plus adapté. Ce qui m’intéresse le plus c’est la description du process.

4 : je ne sais pas je ne suis pas gérant smile j’imagine que cela dépend du degré d’activité et de rotation des portefeuilles.

5. Oui je suis d’accord sur la commission de performance… c’est malheureusement assez courant. Tout investisseur qui lit le DICI signe en connaissance de cause, maintenant chacun fait ce qu’il veut ! smile

8. Oui je vois l’idée, dans ce cas autant prendre un ETF factoriel ou thématique. Si cela n’existe pas alors il faut bosser et le faire soit-même. wink

Dernière modification par bibike (13/05/2020 14h17)


Parrain InteractiveBrokers IngDirect SENZYDB Bourse Direct Boursorama Degiro Fortuneo 12470190  eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne Hors ligne

 

#5 27/06/2020 14h54

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   996  

Reporting de Mai de RJMC

Concernant la gestion du portefeuille, nous avons mis en avant notre thème d’investissement « Transition numérique et énergétique » avec l’initiation du groupe GPI, spécialiste de solutions IT dans le domaine de la santé et des services sociaux. Le groupe devrait bénéficier de l’accélération des investissements IT dans le domaine de la santé italienne ainsi que de nombreuses synergies avec l’acquisition de Medinfo, éditeur de logiciel dans le domaine de la transfusion sanguine. Nous avons renforcé notre position dans l’équipementier automobile Akwel, suite à la publication d’une bonne performance opérationnelle des mois de janvier et février, d’un effet BFR favorable dans un contexte de ralentissement et d’une réduction des CAPEX. Par ailleurs, nous avons augmenté notre position dans le spécialiste des connecteurs électriques dédiées au secteur ferroviaire Cembre, qui est positionné sur un secteur moins impacté par le COv19 et dispose d’une position de cash de plus de 10M à fin Avril 2020. Nous avons aussi renforcé notre position dans l’ESN Aubay, qui malgré un impact mécanique de la pandémie sur son activité, projette un recule limité de seulement 6% de son chiffre d’affaires au 2eme trimestre. Enfin, nous avons réduit notre position en Serge Ferrari après un beau parcours boursier et vendu entièrement nos Evolis pour nous repositionner sur notre nouveau thème Surprise Européenne.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11791_rj_themes.jpg

Je ne sais pas trop ce qu’est le nouveau thème mais on peut lire dans les rapports des autres fonds :

Rapport small caps a écrit :

Concernant la gestion du portefeuille, nous avons mis en avant notre nouveau thème d’investissement « Surprise Européenne » avec le leader européen de la blanchisserie industrielle Elis, qui malgré avoir touché un point bas en Avril, avec -40% de chiffre d’affaires, affiche une génération de cash positive depuis le début d’année

FCP RAYMOND JAMES EUROPE FLEX a écrit :

Notre nouveau thème « Surprise européenne », valorisant la reprise européenne post-covid-19, a également été mis à l’honneur avec l’achat de Ipsos et Kinépolis.

@Thomas : gérant de plusieurs fonds certes mais avec des synergies entre les fonds, pas totalement indépendants.

Dernière modification par bibike (27/06/2020 14h54)


Parrain InteractiveBrokers IngDirect SENZYDB Bourse Direct Boursorama Degiro Fortuneo 12470190  eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #6 18/07/2020 10h54

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   996  

Une interview du gérant dans l’hebdo du weekend

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11791_raymondjamesinterview.jpg

Je rebondis sur la vente de DESJOYAUX. Une microcaps d’un peu plus de 100 millions d’euros, non suivie par des analystes, aucune prévision sur ZoneBourse.

On lit souvent sur les forums que nous autres, petits porteurs, avons un avantage sur les gros sur ce type de capitalisations, car elles ne sont pas suivies, trop petites etc… Ca pour moi c’est l’ancien temps, une croyance que l’on s’ancre dans la tête "à cause" de lectures d’excellents livres de gérants US, qui sur ce point en tout cas, sont obsolètes.

Plus je regarde de rapports de fonds, et plus je constate que cette assertion est totalement fausse, nous avons des tas de fonds positionnés sur ce type de capitalisation non suivie, même des nanos qui n’appartiennent à aucun indice.

Et pour la liquidité, les robots de trading algorythmés sont là pour s’affranchir d’une moindre liquidité sans passer sa vie devant un carnet d’ordre.


Parrain InteractiveBrokers IngDirect SENZYDB Bourse Direct Boursorama Degiro Fortuneo 12470190  eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne Hors ligne

 

#7 19/08/2020 19h25

Membre
Réputation :   23  

Le fonds small cap a initié en juillet 2020 une nouvelle ligne sur la société finlandaise Musti Group, spécialisée dans le secteur des soins et l’alimentation pour animaux de compagnie.

MUSTI GROUP OYJ : Actionnaires Dirigeants et Profil Société | MUSTI | FI4000410758 | Zone bourse

Commentaire de Raymond James : « Fondée en 1988, Musti group, est une société Finlandaise spécialisée dans les produits et services pour les animaux de compagnie (Alimentation, jouets, accessoires, toilettage …). Le groupe se positionne sur le segment premium du marché et touche les consommateurs pour qui la qualité prime sur le prix. La société a profité d’un formidable développement dès 2010 suite à l’entrée à son capital d’un fonds de private equity. Le groupe affiche alors une croissance continue et soutenu. Il amorce une politique d’expansion, arrivant sur de nouveaux marchés tels que la suède (2012) ou la Norvège (2016). Musti group est aujourd’hui leader du marché nordique et compte à son actif 277 magasins et 32% de parts de marché.
Le groupe affiche une croissance annuelle moyenne de 26% depuis 2014. Ces performances sont le résultat d’une offre diversifié couplé à une bonne politique d’expansion. En effet Musti group commercialise une grande variété de produits, et plus de la moitié de ses ventes proviennent de produits originaux ou dont la marque à l’exclusivité (ce qui lui confère de meilleurs marges). Cette gamme étendue de produits permet notamment au groupe de pallier à la faible diversité de la concurrence. Le groupe continue à développer son offre proposant désormais depuis 2014, une gamme de services pour les animaux (toilettage, massage…), qu’il a pour projet d’étendre à un maximum de boutique. Enfin Musti group continue sa politique d’expansion et a pour projet d’ouvrir de nouvelles boutiques dans les différents pays dans lequel il opère. La Norvège représentera à court terme son principal chantier, arrivé dans le pays en 2016, le groupe est déjà leader et compte multiplier le nombre d’inaugurations afin d’accroitre ses parts de marché. Musti group bénéfice aussi d’un marché favorable marqué par une croissance exponentielle du nombre de personnes qui considèrent leurs animaux comme des membres de leurs familles. De plus le groupe, qui n’a pas été impacté par le COVID- 19, profite d’une augmentation du nombre d’animaux adoptés suite au confinement. Ces différents facteurs ainsi que les bons résultats affichés par le groupe ont même permis une réévaluation à la hausse de ses perspectives pour 2021 »

A première vue, la valeur à l’air intéressante et le current trading est très bon (croissance à 2 chiffres malgré le covid). A horizon 2023, l’objectif est de 350 M€ de CA (vs environ 250 M€ en 2019), 10/12% de marge EBITA (vs 9% en 2019) et un levier financier de 2.5x l’EBITDA max.

www.mustigroup.com/wp-content/uploads/2 … tion-1.pdf

En revanche, la valorisation est très élevée. On a une VT de près de 600 M€ et une dette nette de près de 100 M€. Le cours de bourse semble avoir bien flambé depuis l’introduction en bourse de la société début 2020 (levée de 45 M€ de cash pour financer le développement du groupe) a un cours de 9€ environ vs 17€ aujourd’hui …

Dernière modification par levovitch1988 (19/08/2020 19h43)

En ligne En ligne

 

#8 20/08/2020 13h08

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   294  

Cette boite a un excellent broker, tous les fonds smallcaps se l’arrachent.

En ligne En ligne

 

#9 20/08/2020 22h45

Membre
Réputation :   23  

Bonjour kiwijuice,

Par curiosité, à quels fonds small cap faites-vous référence ?

Musti Group PLC Ordinary Shares (MUSTI) Ownership | Morningstar

Morningstar ne mentionne peut être pas toutes les prises de positions récentes des fonds, ils ne mentionnent pas Raymond James par exemple.

Dernière modification par levovitch1988 (20/08/2020 22h45)

En ligne En ligne

 

#10 31/10/2020 18h24

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   223  

Un excellent article de h24finance sur le fonds RJ Europe Flex de Raymond James. Des détails sur le process, déjà expliqué ici par Bibike.

Quelques informations sur le calibrage des lignes :

h24finance a écrit :

Ajuster en baisse le poids réel de chaque valeur en proportion inverse de son potentiel de valorisation. Ainsi L’Oréal, qui a toutes les qualités recherchées par l’équipe de gestion, aura son poids réel en portefeuille plus faible que le poids cible, compte tenu de la faible réserve de performance par rapport au reste de l’univers.

Plus le potentiel baisse, plus on s’allège. Classique.

Plus d’infos sur la répartition des classes d’actifs au sein du portefeuille: 

h24finance a écrit :

Le fonds étant investi à 70%, les liquidités restantes sont investies dans 4 poches :
- Situations spéciales et actions sous OPA, s’intéressant aux offres d’achat amicales,
- Obligations Investment Grade,
- Placement monétaire, et
- Cash.

h24finance a écrit :

Un short structurel de 15 à 20%, pour optimiser le profil rendement-risque du fonds, ramène le taux d’investissement à 50% nets. Les gérants visent à capter la surperformance de leur portefeuille plutôt défensif, en particulier dans les phases baissières.

Je comprends tout à fait qu’un fonds souhaite se couvrir pour lisser ses performances. Les clients n’aiment pas trop la volatilité. Cependant je m’interroge, est-ce que Louis de Fels et Edwin Faure utiliserait la même stratégie s’il n’était pas lié à l’impératif institutionnel ? Ce serait sympa d’avoir leurs avis sur la question.

h24finance a écrit :

Selon les gérants, cette stratégie fonctionne bien au long du cycle, hormis pendant les phases haussières de marché tirées par les titres les plus volatiles, notamment les cycliques et les valeurs lourdement endettées.

Cohérent avec une stratégie assez défensive.

***

Suite à ce thread j’ai un peu surveillé les interventions publiques de Louis de Fels sur divers médias. C’est vraiment un bon, il maitrise très bien ses dossiers. Ses interventions sont pertinentes. Certainement un passionné. À suivre avec attention.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #11 31/10/2020 18h43

Membre
Réputation :   85  

Les confiantes affirmations de M. De Fels relativement à l’absence de reconfinement et à une bonne maîtrise d’une éventuelle seconde vague (voir le post de Bibike du 18/07) relativisent tout de même assez fortement la confiance que l’on peut porter aux gérants, si bons soient-ils.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #12 01/11/2020 15h30

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   302  

Louis de Fels est un excellent gérant et humble. It always good to be an optimist. Dans les faits ce second reconfinement est plus light et pragmatique pour essayer de sauver un peu l’économie.
Cheers!

Hors ligne Hors ligne

 

#13 02/11/2020 12h22

Membre
Réputation :   81  

Pourquoi est-ce un excellent gérant?  Sur quels faits étayer cette assertion?

Hors ligne Hors ligne

 

#14 02/11/2020 14h40

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   378  

En voilà une Marco

Source Quantalys 2-11-2020 (classement sur 3 ans)

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8751_quantalys_2112020.jpg

Je partage l’avis de Jeyfox ; dans l’univers des PME / ETI cotées, il se trompe rarement.

@+
Bons trades
Stan

Dernière modification par stanny (02/11/2020 14h44)


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne Hors ligne

 

#15 02/11/2020 14h45

Membre
Réputation :   81  

merci Stanny mais le track record affiché est de 3 ans.  Et avant?

Hors ligne Hors ligne

 

#16 02/11/2020 16h53

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   378  

Numéro 1 / 5 ans dans sa catégorie (+12% / an)
Je crois qu’ils sont gérants de père en fils… chez les DE FELS
@vérifier…


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne Hors ligne

 

#17 02/11/2020 16h58

Membre
Réputation :   81  

Je viens de regarder sur CityWire Zone Euro - petites et moyennes entreprises sur 5 ans.
Le classement est très bon mais je ne dirais pas exceptionnel. 4ème sur 39.  Dans les 10% de tête.

Dernière modification par marcopolo (02/11/2020 16h59)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #18 02/11/2020 17h10

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   378  

1er sur 171 sur QUANTALYS

Source en accès libre : Comparaison de fonds

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8751_quantalys_2112020_bis.jpg

@+
Bons trades
Stan


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne Hors ligne

 

#19 02/11/2020 17h31

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2074  

Merci Stanny. Ce qui est surtout remarquable à mes yeux, c’est qu’ils sont aussi les meilleurs de leur catégorie, sur 5 ans, s’agissant de la perte maximale. Donc en termes de couple performance/risque, ça semble effectivement un fonds intéressant. Leurs ratios Sharpe et Sortino sur 5 ans semblent le double de ceux des fonds suivants au classement. (Un peu déçu par leur reporting, tout de même : leur dernier rapport en ligne semble dater de juillet…)

Dernière modification par Scipion8 (02/11/2020 17h35)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+3]    #20 02/11/2020 17h39

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   350  

Scipion, sur le reporting.

RJM : je respecte infiniment comme fonds mais clairement, ce ne sont pas des génies de l’agencement de pages Web. Pendant longtemps, j’ai cru que leurs rapports avaient toujours 2-3 mois de retard.

Puis j’ai découvert qu’il ne fallait pas chercher le reporting mensuel à la rubrique ’rapports PDF’ (comme je soupçonne que vous le faites puisqu’on y trouve en effet le rapport de juillet, comme je l’ai longtemps fait…on ne doit pas être les seuls!).

En fait, il faut regarder sous le commentaire de gestion directement sur la page d’accueil, où vous trouvez le lien pour le dernier rapport, qui s’appelle ’lire le reporting MicroCaps ; en ce moment celui de septembre : Lire le reporting MicroCaps

c’est piégeux…

Dernière modification par carignan99 (02/11/2020 17h45)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #21 02/11/2020 18h18

Membre
Réputation :   81  

Je me suis promené sur le site d’I&E pour voir leur rendement depuis le lancement de RJMicrocaps.  Pour faire simple I&E a fait plus 155% depuis le lancement de RJMicrocaps.  Et RJMicrocaps a fait 205%.

OK pour le qualificatif d’exceptionnel alors!

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #22 02/11/2020 20h38

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   187  

Bonsoir

Quelques compléments sur cette file très intéressante, merci de l’avoir créée et animée !

Le process de sélection de valeurs de RJ petites capi. est le suivant

- filtres quantitatifs pour sortir les valeurs qui sont très volatiles et celles ayant une force relative < 0
- stock picking
- pondération dans les fonds selon une poche "risque"

Ceci est expliqué ici en 1 minute
GESTION RISQUE RJ   DEC 2018 - YouTube

Concernant la volatilité, des posts sur seekingalpha montrent qu’aux US les petites capitalisations peu volatiles surperforment le marché , il doit probablement en être de même pour les marchés Euronext

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1106_volatilite.jpg

Et concernant l’avantage comparatif d’un particulier par rapport à des gérants, je pense que sur Euronext il existe toujours et a même été renforcé par MIFID II qui a fait mourir les analystes indépendants.

De plus, sur les 1400 titres cotés sur Euronext, la distribution des capitalisations était au 31 mars 2020
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1106_repart.jpg

On voit la moitié des 1400 titres sous 100 Meur, et même 20% sous 10 Meur et il n’y a pas que des daubes !

Et concernant l’allègement de la ligne Desjoyaux par RJ, elle est liée à la poche de risque , comme le titre est monté vite, l’exposition du fonds était trop forte => process appliqué => vente partielle

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par srv (03/11/2020 08h41)


Youtube Ici - Tweeter Ici

Hors ligne Hors ligne

 

#23 02/11/2020 23h41

Membre
Réputation :   68  

Sur quel(s) contrat(s) AV ce fonds est il disponible ?
Je ne le vois pas sur mes contrats Suravenir (Linxea) ni Spirica (Mes Placements).
Un peu déçu des performances de mes favoris jusqu’alors, I&E et Decouvertes C, donc pourquoi pas introduire un nouveau fonds sur un univers Microcap.


Parrainage Yomoni  -  Linxea - MesPlacements - Fortuneo - Bourse Direct - Boursorama - Contact MP

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #24 03/11/2020 14h03

Membre
Réputation :   81  

En creusant un peu cette histoire de fonds européens à partir de RJ Microcaps, je suis tombé sur un gérant que j’ignorais.  Il s’agit de Maximilian Thaler.  D’après Citywire, sa performance sur 5 ans est de 136.5% (Citywire suit les gérants quand ils changent de fonds)!

Equity - European Small & Medium Companies | European Equities | Fund & Fund Manager League Table | Citywire

Il gère actuellement le fonds "Lloyd Fonds-European Hidden Champions".

Deux documents d’info sur le fonds dans la langue de Goethe:

api.fundinfo.com/document/ee30d18fa93db … b76473cc9d

api.fundinfo.com/document/2db0d510d82bd … b76473cc9d

Dernière modification par marcopolo (03/11/2020 14h11)

Hors ligne Hors ligne

 

#25 13/11/2020 16h30

Membre
Réputation :   81  

Avec le gérant principal en place depuis 2011, on peut utiliser la fonction Quantalys sur 8 ans et comparer avec I&E, HMG Découvertes, et Pluvalca Initiatives PME qui aura 8 ans le mois prochain. Quatre excellents choix avec des approches différentes (France only ou pas), Concentration ou pas, approche plus growth ou plus value…

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur