Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+5]    #1 02/05/2020 15h20

Membre
Réputation :   47  

Bonjour à tous,

Tout le monde connaît Aston Martin, mythique constructeur des véhicules de James Bond.

https://www.turbo.fr/sites/default/files/styles/article_690x405/public/2018-09/logo_690x405_turbo_aston_martin_db5_james_bond.png?itok=BUgLQ-jl

Bien que n’étant pas familier du secteur automobile et encore moins amateur de voitures, ouvrir ce dossier m’a semblé intéressant compte tenu du prestige de la marque, d’autant plus que quelques connaisseurs de ce secteur arpentent le forum, comme en témoignent les nombreuses files sur les équipementiers.

Petit historique :

La création de la marque remonte à 1913 et son succès se construit progressivement avec son entrée sur le segment Grand Touring cars en 1951, puis avec l’apparition d’un véhicule dans "James Bond : Goldfinger" en 1964.
C’est, à n’en pas douter, une icône de la culture British.

Le parcours de l’entreprise n’a en revanche pas été à la hauteur du succès de ses véhicules.
Après avoir maintes fois changé de mains et été en faillite près de 7 fois dans son histoire, Aston Martin à fini par revenir sur les marchés.

IPO en octobre 2018 à 19GBP/action, qui valorisait alors l’entreprise 4.3bn GBP.

Aujourd’hui, nous cotons à 0.55GBP/action, une performance catastrophique bien loin de celle de la consœur Ferrari.

La période 2012-2019 a été marquée par des pertes récurrentes, un flou stratégique et des recapitalisations successives.

Finalement, fin 2019/début 2020, un nouvel actionnaire en la personne de Lawrence Stroll - milliardaire canadien actif dans la formule 1- négocie une entrée au capital et propose un plan de redéploiement de la marque.

Les derniers résultats parus :

Aston Martin IR - FY 2019

Préalablement à la crise du COVID-19, Lawrence Stroll devait apporter 182M GBP pour 16.7% du capital.
Ce sera finalement 171M pour 25% du capital, et une nomination au poste de Président Exécutif.

Cet actionnaire, à la tête d’un consortium, apporte également avec lui Ernesto Bertarelli, un milliardaire Suisse, et Toto Wolff, patron actuel de l’écurie Mercedes-Benz.

Comment le milliardaire Lawrence Stroll veut relancer Aston Martin grâce à la Formule 1

Regardons à présent les chiffres : 

CA 2019 : 997M
Véhicules vendus 2019 : 5 862 unités bien en deça des 7300 en 2007.
Moyenne prix de vente véhicule : 170 078 GBP
Marge d’EBITDA en 2019 : 13,44 %
Au cours actuel de 0.55 GBP, on a une capitalisation de 842M GBP.
On a également une dette de 876M au bilan, pas vraiment joli.

A titre de comparaison, pour Ferrari nous avons :

CA 2019 : 3,766bn
Véhicules vendus : 10,131 unités
Moyenne prix de vente véhicule : 371 730 EUR
Marge d’EBITDA : 30 % en moyenne sur les 3 dernières années
Capi : 25bn
VE : 26,491bn

Pour une valorisation de  20x Capi / Ebitda, un PER de 39, ou encore 6.75x le CA.

Les nouveaux investisseurs apportent 536M GBP d’argent frais ainsi que leur connaissance du secteur, ayant pour ambition de repositionner la marque et de redorer son image, pour l’aligner davantage sur le luxe que sur l’automobile.

Lawrence Stroll, dont la fortune est estimée à 2.6bn USD (en Fevrier 2020) à tout de même investi près de 7% de la valorisation de son patrimoine dans ce dossier, en plus des fonds investis dans le projet Racing Point Force India F1 Team.

Ce sera une recovery périlleuse mais non pas moins intéressante à suivre !

A vous lire,

PP

Dernière modification par PeterParker (02/05/2020 15h21)

Mots-clés : aston martin, automobile, ferrari, james bond, luxe

Hors ligne Hors ligne

 

#2 02/05/2020 15h43

Membre
Réputation :   0  

Je n’ai pas étudié AM, mais en tout cas, je miserai plus sur Ferrari RACE, l’action a fait X 3 depuis son lancement, MOAT bien plus important que AM.
Vrai valeur de luxe qui peut choisir ses clients, AM n’en est pas encore à ce stade.

Pour moi Ferrari est à considérer comme secteur du luxe et non constructeur automobile.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 02/05/2020 16h12

Membre
Réputation :   79  

Aston Martin est une belle marque, mais qui a subit plusieurs faillites (pas moi de 7 d’après Wikipedia). Ils sont trop petits et pas assez rentables pour faire leurs propres moteurs et sont obligés d’acheter chez Mercedes-AMG (ce qui n’est pas mauvais en soit, mais retire de l’exclusivité et indépendance)

A mon sens c’est un constructeur destiné à finir racheté par un grand groupe (probablement Mercedes, qui n’a pas de marque concurrente dans son portefeuille et qui a déjà tissé des liens). Ferrari est vraiment un cas unique dans l’automobile, aucun autre "petit" constructeur n’arrive à rester indépendant tout en ayant de telles marges et une tel pricing-power.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 02/05/2020 17h06

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   201  

Une très belle marque avec ses forces et faiblesses :

un suv DBX attendu en 2021, si le succès est dans la même proportion que le urus chez Lambo, belle perspective.

une arrivée en F1 en 2021 grâce à Stroll

Fin probable (de mon point de vue) du partenariat moteurs avec Mercedes AMG car ce dernier va sans doute arrêter les V8 : la future Classe C63 AMG doit être la première en 4 cylindres (on a bien sûr déjà le même schéma sur la classe A45 AMG mais catégorie en dessous..)

la Rapide en tout électrique déjà proposée

nouvelle génération hypercars avec la Valkyrie et entrée prochaine WEC catégorie hypercars qui devrait se vendre très facilement vu les caractéristiques.

Dommage qu’ils ne sachent pas mieux capitaliser sur leur Histoire, leur marketing devrait prendre exemple sur Ferrari qui eux savent valoriser ce patrimoine !

Possiblement un rapprochement avec un constructeur généraliste, mais lequel ? (doublon pour Mercedes avec AMG de mon point de vue…), VW a Bentley, BMW Rolls et Motorsport, PSA peut etre Maserati… les cartes sont déjà bien établies, et Ford ne réitérera sans doute pas l’expérience.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 02/05/2020 21h48

Membre
Réputation :   4  

Aston Martin va sortir un tout nouveau V6  pour replacer le V8 AMG.

Aston Martin Valhalla - Ce sera un V6 3.0 biturbo hybride !

Il y a toujours un lien entre Ford et Aston Martin car c’est Ford Allemagne qui assemble les moteurs V12.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 03/05/2020 04h00

Membre
Réputation :   79  

serenitis, le 02/05/2020 a écrit :

la Rapide en tout électrique déjà proposée

La Rapide E semble en suspend : Aston Martin’s electric-vehicle projects see major delays as the company gets a $240 million cash influx from billionaire Lawrence Stroll, le véhicule étant en "pause indéfinie" alors que son projet de sous-marque électrique Lagonda est repoussé à 2025.

Pour moi AMG n’est absolument pas doublons avec Aston : AMG ce sont des "super Mercedes" mais ça reste des Mercedes, qui est en terme d’image un cran en dessous d’Aston. De la même façon que Lamborghini cohabite et partage des composants et moteurs avec Audi mais se trouve dans une catégorie au dessus.

Pour Mercedes ce serait une acquisition facile, outre le partage de composants et la complémentarité, Mercedes reste globalement en bonne santé financière. A contrario Peugeot n’a aucun composant à offrir à Aston. On pourrait aussi envisager BMW : ils ont déjà fait main basse sur Mini et Rolls, ils ont l’habitude des vieilles marques anglaises et ils ont un trou dans leur gamme.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 03/05/2020 12h29

Membre
Réputation :   2  

J ’ai acheté en Lego une Aston Martin James Bond 007.

Peuvent ils toucher beaucoup de droits avec les produits dérivés ?

Hors ligne Hors ligne

 

#8 27/05/2020 12h04

Membre
Réputation :   47  

Bonjour,

Il y a du changement à la tête d’Aston Martin, le CEO de Mercedes remplace Andy Palmer à partir du 1er Août :

Aston Martin confirms Mercedes boss Moers will replace CEO Palmer

C’est une nouvelle très bien accueillie par le marché, l’action ayant repris 60% depuis son plus bas atteint mi-mai suite à une publication catastrophique (perte abyssale, ventes en baisse de 33%).

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 28/05/2020 01h10

Membre
Réputation :   4  

Il y a eu certes un sursaut fin mars mais depuis c’est retombé encore plus bas.

AST MRTN LGD Cours Action AML, Cotation Bourse LSE - Boursorama

Hors ligne Hors ligne

 

#10 29/06/2020 18h51

Membre
Réputation :   4  

En quête de fonds supplémentaires pour faire face à la crise du coronavirus, Aston Martin a annoncé qu’il allait procéder à une émission d’actions correspondant à 20 % de ses fonds propres existants et représentant une valeur de 152 millions de livres (167 millions d’euros).

Le constructeur britannique émettra 304 millions d’actions qui seront proposées au prix de 50 cents, soit 20 % en dessous du cours de clôture du 25 juin. Il a précisé que Yew Tree, son nouveau propriétaire, acquerrait 25 % des nouveaux titres et que Prestige Motors, qui fut son premier actionnaire, prévoyait d’en acquérir 8 %.

Aston Martin, qui a subi une lourde perte au premier trimestre après avoir vu se ventes reculer de près d’un tiers, a en outre indiqué s’attendre à une baisse plus marquée de ses ventes au deuxième trimestre.

Il a par ailleurs annoncé qu’un prêt de 20 millions de livres lui avait été accordé dans le cadre d’un programme de prêts soutenus par le gouvernement aux entreprises affectées par la crise du coronavirus.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (26/6/20)
Par Frédérique Payneau

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #11 19/07/2020 11h58

Membre
Réputation :   79  

A lire un article intéressant sur la situation de Ferrari / Aston Martin / McLaren au milieu de cette crise :

From its IPO in Oct 2018, which valued Aston Martin Lagonda at a little over $5 bil, 18 months later AML’s value sits at 16% of that after the share price recovered a bit in the last week.  It’s a spectacular destruction of shareholder value in a relatively short period of time.  Q 1 2020 for Aston Martin continued the downward spiral Aston perfected in 2019.  All of Aston Martin’s hopes and dreams right now are wrapped around the DBX SUV.  Whether the post Covid-19 economy will be a welcoming one for yet another $200k+ SUV is highly debatable.

Sans surprise, AML apparait comme le plus mal en point des trois.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 30/07/2020 11h03

Membre
Réputation :   79  

Résultats H1 2020 sans surprise fort mauvais, 41% de véhicules vendus en moins comparé aux H1 2019.

La vrai surprise est une révision des résultats précédents, avec des profits qui ont été surestimés de £15.3m dans les comptes.

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "aston martin lagonda : constructeur d'automobiles de prestige"

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur