Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#351 06/08/2020 17h11

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   202  

Bonjour Kohai.
En alternative à Kaufman, Nexity est sans doute un bon pourvoyeur de dividendes réguliers, avec le management qui a aussi besoin de cette remontée de cash pour financer leurs achats d’actions de l’entreprise. L’activité de Nexity comporte une partie services (revenus récurrents) qui "sécurise" son profil.
Je la surveille (je ne suis pas actionnaire), elle a nettement plus baissé cette année que Kaufman (dont je suis actionnaire ; je me tâte pour échanger l’une pour l’autre).
A noter que Kaufman est éligible PEA-PME.

Hors ligne Hors ligne

 

#352 06/08/2020 17h26

Membre
Réputation :   57  

Bonjour Kohai,

Nous partageons des objectifs communs et avons une méthode et des critères de sélection proches.

Ceci étant dit, je suis sûr que vous la connaissez déjà mais j’aimerai avoir votre avis sur une autre stratégie qui est appliquée par certains IH et qui conserve exactement le même objectif qui est la génération de revenus.

L’idée est donc d’avoir des revenus et pour cela le principe n’est pas de se concentrer sur les dividendes mais d’avoir un PF cherchant à maximiser le total return pour vendre périodiquement une partie du PF pour obtenir les fameux revenus.

La notion de passivité étant importante et sachant en plus que battre le marché est particulièrement difficile, quoi de mieux qu’un ETF Monde type CW8 avec en plus la possibilité de le loger en PEA.

Il y a certes un certain nombre d’inconvénients comme par exemple :
- Devoir potentiellement vendre au plus bas
- L’impôt sur les PV
- Le risque sur l’émetteur de l’ETF et de ne pas réellement posséder les actions
- …

Mais ne sont-ils pas acceptable surtout si on les compare à ceux d’un PF dividendes à haut rendement ?

Aussi, en faisant un rapide calcul j’ai d’abord pensé que cette stratégie nécessitait un capital plus important pour obtenir la même quantité de revenu.
Par exemple, retirer au total 3,5% par an correspond environ à avoir un rendement brut moyen (hypothèses :50% des actions en CTO et 50% en PEA) de 4,5/5% sur un PF dividende.
Vous en conviendrez, difficile d’obtenir ce chiffre sans investir sur des titres un peu "risqués" (REIT, BDC, Financières,…) et surtout lorsque le PF est jeune. Sur une longue période l’augmentation des dividendes (si elle a lieu) augmentent mécaniquement le rendement moyen mais cela ne se fait pas en 2 ans.

Tout cela pour dire que même si je vous rejoins sur le fait qu’une stratégie ne doit pas changer tout les 2 mois, il me semble important d’être capable de prendre du recul et de garder un œil critique sur cette dernière. Chose que j’essaie de faire.

Surtout quand on regarde les deux très gros avantages de cette stratégie :
- Un ETF monde : 100% passif
- Historiquement une performance quasiment imbattable


Pour finir, un point encore en cours de réflexion pour moi est la façon de déterminer le % du PF à vendre chaque année en trouvant le meilleur rapport entre montant du revenu et conservation voir poursuite de la progression du PF.

Y avez-vous déjà réfléchis et qu’en pensez-vous ?


Feedback is a gift !   Parrainage Bourse Direct (50€) / Linxea / AV.com / MesPlacements.com / AV Luxembourgeoise. Contactez moi par MP ;)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #353 07/08/2020 10h08

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   271  

Bonjour Ribeiro,

Très rapidement, je pense que cet investissement n’est pas un investissement orienté revenu , mais orienté gain en capital.

Probablement d’ailleurs le plus sécurisé de ce type d’investissement, mais à l’instar d’une approche Value, Garp , Growth ou Momentum, l’objectif est avant tout la croissance du capital.

Qu’ensuite vous retiriez 4% (ou autre) par an de votre capital pour le transformer en revenus à consommer, c’est autre chose.

Aprés voici qq reflexions:

* Historiquement, la performance des marché est entre 7% et 9%, disons 8%.
Le yield de mon portefeuille aujourd’hui (avec les coupes et réduction de dividende que vous connaissez…) est de 6.1%.
J’ai donc mécaniquement 3/4 de la performance historique qui " tombe" automatiquement , chaque année. Ce qui est sécurisant pour une consommation (future pour moi) des revenus.

* La performance des marché est lissée sur 10 ou 15 ans.
Mais quand une année le marché fait -30% du fait, par exemple, d’une pandémie et que vous deviez quand mm vendre des actions pour générer votre revenu, cela peut fortement impacter votre capacité future à générer suffisamment de revenu…

* Vous parler de "portefeuille jeune" et de durée de 2 ans. Ce n’est pas cohérent avec les objectifs de rente à long terme, ni avec une rentabilité historique du portefeuille (8% :  moyenne à + de 10 ans).
Et pour une durée plus longue que 2 ans oui, les effets de la croissance des dividendes si vous choisissez des actions à dividendes croissants pour un yield de départ entre 3% et 5%, va être significatif.

Bref, je ne peux pas plus développer dans un message sur un forum, mais je vous encourage si vous souhaitez avoir plus de détail sur l’investissement dans des actions de rendement à lire (ou relire) qq ouvrages pendant la trêve estivale.

Je vous en recommande 3 (en anglais…):

- The Single Best Investment
- Get rich with dividends
- the Ultimate Dividend Playbook

Ils répondent tous plus ou moins en détail au genre de questions que vous vous posez (et vous avez raison de vous les poser!).

Dernière modification par Kohai (07/08/2020 10h19)


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne Hors ligne

 

#354 07/08/2020 14h07

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   167  

Ribeiro, le 06/08/2020 a écrit :

L’idée est donc d’avoir des revenus et pour cela le principe n’est pas de se concentrer sur les dividendes mais d’avoir un PF cherchant à maximiser le total return pour vendre périodiquement une partie du PF pour obtenir les fameux revenus.

L’un n’empêche pas l’autre. Vous pouvez peut être panacher vos investissements de façon à tirer profit du rendement mais aussi de plus values. Reste à savoir dans quelle proportion doit se faire la répartition.
Le problème d’un portefeuille de rendement, c’est que l’on reste prisonnier de thématiques incontournables (foncières, énergie, tabac, banques) au détriment de secteurs qui sont en vue en ce moment et qui vont y rester longtemps (technologiques, énergies vertes, biotechnologies).
Investir dan de la croissance, c’est pouvoir accéder à ces domaines désormais incontournables.

Kohai va pouvoir rééquilibrer et diversifier son portefeuille puisqu’il a décidé d’aller chercher des entreprises à dividendes croissants. Il fait donc une partie du chemin même si son objectif premier reste le rendement et qu’il a le temps d’en avoir besoin. Il reste donc fidèle à son univers d’investissement.

Personnellement, j’ai l’objectif d’atteindre 20 000 euros de rente nette de csg avec environ 400 k€ soit du 5% net. Pour l’instant, cela fonctionne malgré les dividendes coupés car j’ai pas mal mis au pot en mars et avril. Mais je me suis vite rendu compte que j’allais me limiter aux secteurs cités plus haut J’ai donc décidé de panacher un peu en restant à 85% sur du rendement et en cherchant un investissement sur d’autres valeurs pour les 15% restants. Je me suis décidé pour l’Investir 10 Valeurs Moyennes qui a une performance de 400% depuis 2003, ce qui devrait me permettre de sortir aisément 5% par an. Cela me permet d’accéder à d’autres secteurs et sur le segment d’entreprises de taille moyenne. Et je trouve d’une manière générale les conseils du journal très pertinents. Et c’est un peu plus fun qu’un ETF.
Coté rendement, je me sens limité dans mes choix de sélection/renforcement en ce moment car je suis allé cherché des dividendes supérieurs à 5%. Avec des moyens plus importants, j’essaierai de me diversifier vers un peu plus de croissance comme le fait Kohai en ce moment.

Comme dit Kohai, le plus important est de se fixer une méthode et d’essayer d’y rester, ce qui n’est pas simple en ce moment.

Dernière modification par ostal (07/08/2020 14h09)

Hors ligne Hors ligne

 

#355 08/08/2020 23h40

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   271  

ostal a écrit :

Le problème d’un portefeuille de rendement, c’est que l’on reste prisonnier de thématiques incontournables (foncières, énergie, tabac, banques) au détriment de secteurs qui sont en vue en ce moment et qui vont y rester longtemps (technologiques, énergies vertes, biotechnologies).

Ostal,

Permettez-moi de vous corriger puisque vous parlez de mon portefeuille et de mon approche:

1- Les valeurs de rendements ne se limitent absolument pas aux secteurs que vous citez.
j’ai un portefeuille résolument et uniquement orienté dans ce sens, et je suis investi dans quasi tous les secteurs d’activité.
En plus des 4 que vous citez (foncières, énergie, tabac, banques), je suis aussi présent dans les secteurs :

Industrie (3M), Pharma (Sanofi, Pfizer), Biens de consommations (GIS), Utilities (SSE), Media (WPP), Telco (AT&T),  et … même la tech ! (IBM, CISCO,…).
J’ai aussi une autre tech et une pure biotech dans mon portefeuille.

Donc avoir une approche orientée dividende n’est absolument pas synonyme de limite d’investissement sur les secteurs d’activité.

Effectivement, je n’ai pas de GAFA, mais je pourrais très bien avoir Microsoft, ou Apple, si le yield devient un peu plus élevé.

Et je suis actionnaire de BDC qui, je l’espère, sont eux propriétaires du futur Facebook ou Google!

Par ailleurs n’oubliez pas que la croissance de beaucoup des géants de la tech ou de la pharma sont faites au travers du rachat de start-up ou de bio-tech prometteuses ou déjà bien développées.

ostal a écrit :

Kohai va pouvoir rééquilibrer et diversifier son portefeuille puisqu’il a décidé d’aller chercher des entreprises à dividendes croissants. Il fait donc une partie du chemin même si son objectif premier reste le rendement

Non plus.
D’une part, je ne vais pas plus diversifier mon portefeuille, je vais certes le ré-équilibrer mais entre secteurs existants déjà.
D’autre part, rechercher des dividendes croissants (DGI, "Dividend Growth Investing") n’est pas du tout la même approche qu’une approche Croissance ("Growth"), orientée croissance du capital.

Je ne fais donc pas "une partie du chemin" si vous entendez par là que je vais panacher une approche dividende avec une approche Croissance.
Je reste sur ma stratégie orientée dividende.


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne Hors ligne

 

#356 05/11/2020 12h31

Membre
Réputation :   57  

Bonjour Kohai,

J’espère que vous vous portez bien.

Cela fait maintenant 3 mois que nous n’avons pas eu de nouvelles de vous et de votre portefeuille.

Je serai intéressé de savoir les opérations que vous avez réalisées et votre état d’esprit dans le contexte très particulier que nous vivons actuellement.

A bientôt smile


Feedback is a gift !   Parrainage Bourse Direct (50€) / Linxea / AV.com / MesPlacements.com / AV Luxembourgeoise. Contactez moi par MP ;)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #357 05/11/2020 18h19

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   271  

Bonjour Ribeiro!
C’est gentil de prendre de mes nouvelles :-)!

J’ai été (et je suis toujours!) très occupé  par différents projets, surtout professionnels, d’où mon absence de reporting, auquel je vais prochainement remédier.

Pour donner quelques jalons concernant mon état d’esprit:

1- je considère que nous sommes proches ou en plein dans le "pessimisme maximum". On a certes des raisons : Covid, confinement, attentats, élections aux US, crise économique qui se profile, pétrole bas, etc, etc…

2- Ma conviction (qui ne repose sur rien de tangible, si ce n’est que les crises ne durent pas éternellement, et que "cette fois c’est différent" est ce qu’on entend chaque fois), est qu’à moyen terme, disons 5 ans, les choses se seront améliorées.
Je dois donc au "Kohai de dans 5 ans" de ne pas le décevoir, de ne pas avoir de regrets et donc  ne pas me laisser abattre par le pessimisme ambiant, et d’investir. Je veux pouvoir me remercier dans 5 ans des décisions prises maintenant.
J’aurai plus investi en 2020 que sur n’importe quelle année (voire plusieurs années cumulées).

3- je continue d’investir dans des actions de rendement, en étant beaucoup plus sélectif. Déjà en supprimant les investissements dans toutes (ou presque) les sociétés qui ont coupé leur dividendes. Ce qui restreint de fait mon univers d’investissement en ce moment :-)!

4- je continue à tester à la marge des sociétés sélectionnées par une newsletter payante avec une approche que je trouve intéressante. Je ferai le point dans qq années (sauf catastrophe qui me ferait tout vendre).

5- Je suis en train de mettre en place un programme pour un horizon à 10 ans (retraite!): ouverture d’un PER et  transfert de fonds euros d’AV (fiscalité), étude de création d’une SCI pour héberger des SCPI qui seront achetées à crédit (effet de levier du crédit, et facilité de transmission), etc..
J’ai pour cela fait appel à du conseil auprès d’un cabinet.

Bref, comme vous le voyez, je suis actif, je pense que c’est maintenant qu’il faut agir pour le futur! Même à mon âge… :-)

J’essaierai de prendre le temps de faire un reporting plus complet ultérieurement.


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne Hors ligne

 

#358 09/11/2020 13h13

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   271  

Reportiong cumulé Aout/Septembre/Octobre 2020

Achats:

* Actions : Leggett, Cisco, Sanofi, Danone, Total, 3M, Pfizer, AT&T, Enbridge, General Dynamics, Vinci. Plus un panier d’actions issus d’un abonnement payant.
* REITs : -
* Preferred Shares : -
* BDC & CEFs : Barings

Ventes: Tapestry

Commentaires

Vente de Tapestry qui a coupé complétement son dividende. Son cours avait bien repris (je suis mm en PV, sans compter les dividendes perçus dans le passé). Cela me permet d’avoir du cash à réinvestir.

Recentrage sur les actions que je pense de qualité :
Sur le PEA, mon triptyque favori :  Total, Danone, Sanofi. Plus ponctuellement un peu de Vinci lorsque l’action a décroché.
Sur le CTO mon cœur de portefeuille: Leggett, Cisco, 3M, Pfizer, AT&T (et Emerson, que je n’ai pas renforcé ce trimestre). Plus ponctuellement Enbridge, et un CEF : Baring.

Nouvelle venue dans mon portefeuille : General Dynamics. Dividend Aristocrats avec de bons ratios, un yield ponctuel correct (>3%) et une croissance du dividende au cours des 5 dernières années de +10% .

Dividendes (versés)  NETS mensuels :

- Aout : 502 €
- Septembre  : 1572 €
- Octobre : 1779 €

Pour Octobre 2020, mes dividendes cumulés (sur 12 mois glissants) représentent 15.775 € sur les 12 derniers mois, soit une moyenne de 1315 € nets.
En décroissance de -9% par rapport Octobre 2019.

Et pour 2020, en cumulé sur les 10 mois de l’année, décroissance de -12% par rapport aux montants versés à la même période l’année dernière.

Cette assez faible décroissance des dividendes est dûe en grande partie aux investissement "massifs" fait cette année. J’ai encore beaucoup de sociétés qui n’ont pas repris leurs versements, mais pour lesquelles je suis confiant pour le futur (les financières, les REITs qui souffrent énormément bien entendu, etc…). Et un peu aussi au dollar, qui a beaucoup faibli face à l’euro (beaucoup de mes dividendes sont en $).

Je ne publie plus le tableau xlsPortfolio car il y a les 9 sociétés de la newsletter payante dans ce tableau.


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+5]    #359 06/01/2021 14h05

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   271  

Reporting Novembre/Décembre 2020

Achats :
* Actions : Danone, Vinci , Total, General Dynamics, Enbridge, Cisco, Emerson, Broadcom, Enagas, 3M, AT&T
* REITs : MPT, WP Carey
* Preferred Shares : -
* BDC & CEFs : ARCC
* Orther newsletter :

Ventes : SCOR, Viatris (spin off Pfizer)

Commentaires
Vente de SCOR pour réinvestissement, et de la spin off de Pfizer, que je considère comme un "dividende exceptionnel".

Les achats suivent toujours la même logique : qq actions clefs sur mon PEA (Total, Danone, Vinci) et des actions US que je considère de qualité.
Nouvelle venue : Broadcom, malgré une dette un peu élevée, mais actions techno intéressante.
Petit retour timide sur les REIT, je reviendrai sur ce point.

Dividendes (versés)  NETS mensuels :

- Novembre  : 1650 €
- Decembre : 1854 €

En 2020, mes dividendes cumulés (sur 12 mois glissants) représentent 16.364 € sur les 12 derniers mois, soit une moyenne de 1364 € NETS/mois
En décroissance de -7% par rapport à 2019.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Retour sur 2020 et perspectives 2021

Tout d’abord quelques chiffres.

Les Moins-Values réellement constatées (donc après la vente) sont de 15.445 €. Soit un peu moins d’un an de dividendes.
Les Moins-Value latentes restent élevées, à 52 K€ (11.7 % du portefeuille).
Les dividendes ont baissés de 7% par arpport à 2019, cette baisse étant à mettre en regard d’un apport de cash additionnel pour investissement réellement très important (dont enormément en mars).

Cette crise m’a permis de constater plusieurs choses:

1- Je ne panique pas.
En 2008/2009, mon portefeuille était naissant, les sommes impliquées non significatives. En 2020, c’est presque la moitié de mon patrimoine personnel qui est en jeu. Et quasiment tout en dehors de ma résidence principale.
Les enjeux étaient donc importants, mais j’ai réussi à me tenir à ma stratégie, et à renforcer dans les moments d’extrême pessimisme sur les marchés. Je reste convaincu que je me féliciterai plus tard des actions prises cette année.

2- Je me suis trompé sur un point crucial
Le montant du capital est important, même avec une approche orientée dividende.
J’ai quelques actions (pas mal d’actions…) qui ont fait du -50%, -70%, voire -80%. La plupart de celles-ci ont bien entendu coupé leur dividende. Et le retour de ces actions à la normale tant d’un point de vue de leur valorisation que de la distribution des dividendes est aléatoire, voire impossible.
Je me retrouve donc avec des actions "poids morts", dont la valeur est minime et dont la distribution de dividendes au niveau d’avant 2020 est douteuse.
Ces moins-values constatées ou latente pèsent bien sur sur la valorisation de mon portefeuille mais aussi sur le revenu.
Voilà ce qu’il en coute d’oublier les règles !

Warren Buffet a écrit :

Régle n°1 : ne pas perdre d’argent
Régle n°2 : ne pas oublier la régle n°1"

3- en général, les Dividendes Aristocrats ou actions de qualité assimilées ont trés bien traversé la crise.
Certes avec des secousses et de la volatilité, mais au final, des actions comme GIS, 3M, Emerson, Leggett, Sanofi, Pfizer et même AT&T ou Total ont continué à distribuer un dividende stable ou croissant, et la baisse de leur valorisation est restée dans des limites raisonnables (voire leur valorisation a augmenté).

Bien sur, compte tenu de mon style d’investissement, je ne suis pas investi sur les GAFAM, et je n’ai donc pas bénéficier de leur extrême performance (bulle?).
Mais j’aurais été ravi de me "contenter" des performances de ces actions de rendement de qualité sur l’ensemble de mon portefeuille!

Que conclure de tout cela, et quel plan d’action pour 2021 ?

1- Ré-organisation du portefeuille
Je divise mes actions en 4 catégories, suivant 2 axes :
- Un axe Valorisation : variation acceptable ou baisse irrattrapable; et
- Un axe dividende : Coupe volontaire sans espoir à court terme ou maintien/ augmentation/baisse légère (ou réglementaire, comme les banques).

Les "poids morts" dans la case "-/-", à savoir une baisse des valorisation extrême (>50%) et coupe du dividende devront être éliminées.
J’ai déjà commencé début janvier, et je ressens à plein la "douleur de la perte" dont on parle en investissement!
Mais je pense qu’il est nécessaire d’éliminer ce bois mort et de ré-investir les montants résiduels dans des sociétés de qualité.
Bibike disait dans un de ses messages: "Les clopinettes ça génère aussi des intérêts composés à long terme, il ne faut pas cracher dessus." Je suis d’accord!

Pour les stars du portefeuille (les +/+), renforcement régulier et important.

Pour les actions ayant coupé leur dividende mais ayant conservé une valorisation correct, elles seront à priori vendue. (Foot Locker par exemple, pour laquelle j’ai une plus-value de 50% mais qui a coupé son dividende. Ou WPP, baisse de 10% , mais coupe du dividende).

Pour les actions dont le cours a dévissé mais ayant maintenu un dividende correct, elles sont sous observation, mais je les conserve (Exxon par exemple).

2- retrouver une discipline, voire une rigidité sur le choix des actions.

Pour m’aider dans cette tache, je vais limiter le nombre d’achats par mois, et investir de plus grosses sommes au lieu de "saupoudrer" mes achats mensuels. Je ferai plus attention si je dois acheter pour 2000€ d’une seule action que 4x500€ sur 4 actions différentes.
Et je vais augmenter significativement le poids de mon "cœur de portefeuille", à savoir les actions de rendement solides, versus les "dividend boosters".

Pour les REITs, sélection plus drastique. La crise a servi de révélateur, avec certaines REIT qui s’en sortent très bien (Medical property, WP Carey), et d’autres pour lesquelles s’est catastrophique (Service property, URW). Le marché a fait le ménage pour moi…

3- Nouvelle règle :  vendre les actions qui dévissent, même si le dividende est maintenu. La limite reste à être fixée, mais je pense que je peux mette la barre vers les 25% ou 30% de MV. Au delà, le risque est trop grand de voir le dividende coupé et la perte en capital irrécupérable.

Mon objectif est toujours le même : dégager un rente mensuelle significative par l’investissement dans des actions  de rendement. Je pense que ces mesures vont dans le bon sens pour l’atteinte à terme de cet objectif.

J’arrête la ce message déjà bien trop long, et je vous souhaite une excellente année 2021, en pleine santé et plein de succès dans vos investissements!

Dernière modification par Kohai (06/01/2021 14h06)


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne Hors ligne

 

#360 06/01/2021 15h36

Membre
Réputation :   110  

Bonjour Kohai,

J’espère que vous pourrez nous mettre votre portefeuille patrimoniale (avec le nombre d’actions détenues) (et oui : toujours le même qui vous demande ça big_smile  )

Vous avez raison dans vos propos :
Pour une sélection plus drastique, quelque soit le prix de l’action, il faut faire attention à la dette, au dividend payout (faire très attention à ce qu’il soit couvert, et de préférence à un niveau très bas ==> de cette manière elles peuvent traverser la crise sans trop de secousse).
Reprenons le cas d’Aflac que j’ai déjà cité dans un message plus haut, dividende très largement couvert ==> elle a traversé le covid tranquillement (malgré une baisse des profits au 1er semestre) et s’autorise même à augmenter son dividende de 17% pour le prochain dividende (dividende Aflac)

Ce qui est cher ne l’est pas sans raison.

Kohai a écrit :

Pour les actions dont le cours a dévissé mais ayant maintenu un dividende correct, elles sont sous observation, mais je les conserve (Exxon par exemple).

Justement, ne faudrait-il pas renforcer sur ces baisses sur ces actions à dividende aristocrates (je ne prends pas l’exemple de Exxon Mobil spécifiquement qui est très impacté par le prix du baril de pétrole, mais plutôt pour ce genre de cas en général) ?


Parrainage Binck (100€)

En ligne En ligne

 

#361 06/01/2021 16h07

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   271  

Bonjour Jeff33,

Jeff 33 a écrit :

Pour une sélection plus drastique, quelque soit le prix de l’action, il faut faire attention à la dette, au dividend payout.

Certes. C’est ce que j’ai fait, les actions que j’achète répondent à ces critères.
Mais mes critères de sélection ne serve qu’à diminuer le risque, et ne sont pas une garantie absolue.
Exxon au moment ou je l’achète, ou Eutelsat, ou Imperial Brands sont tout à fait conformes aux critères. Ce qui n’empêche pas un cours représentant une MV aujourd’hui de 40% à  50% de mon PRU…

Les critères servent à acheter en diminuant le risque. Mais si l’avenir me donne tord sans espoir de "recovery", il faudra revendre, d’où ma nouvelle règle basée sur les cours de l’action (vente si MV > 25% ou 30%)

Jeff 33 a écrit :

Justement, ne faudrait-il pas renforcer sur ces baisses sur ces actions à dividende aristocrates (je ne prends pas l’exemple de Exxon Mobil spécifiquement qui est très impacté par le prix du baril de pétrole, mais plutôt pour ce genre de cas en général) ?

En fait, j’aurais du les vendre dés qu’elle passait sous le seuil de 25% ou 30% de moins value.

Maintenant que je les ai toujours en portefeuille, j’ai 3 choix :
-Les vendre, mais je concrétise une MV alors même que le dividende est toujours là (et a traversé la crise).
- Les conserver, en touchant le dividende, mais en prenant en compte le fait qu’elles sont fragiles d’un point de vue boursier.
- Renforcer si ma conviction est que j’ai raison contre le marché, et en prenant le risque d’avoir malgré tout une coupe du dividende (ça arrive AUSSI aux (ex-) Dividend Aristocrats!) et de devoir perdre encore plus.

En fait, ça va être un "mix" de ces 3 solutions. Je vais en revendre qq’unes, renforcer peut être d’autres (Imperial Brands?) et laisser en l’état la majorité pour l’instant.

En fait je préfère simplement investir mes fonds, qui ne sont pas illimités, dans des sociétés qui ont à la fois maintenu/augmenté leur dividende ET dont le cours s’est à peu prés (ou très bien) comporté pendant la crise (qui n’est d’ailleurs peut être pas totalement terminée!).
Je pense que c’est moins risqué.

Pour le portefeuille patrimonial, je vais voir ce que je peux faire, mais il faudra que je floute certaines valeurs.


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+3]    #362 07/04/2021 14h37

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   271  

Reporting Janvier/Février/mars 2021

Achats :

* Actions : Bouygues, Rubis, Danone, 3M, General Mills, General Dynamics, Leggett & Platt, Cisco, Broadcom, Pfizer, AT&T, Philip Morris, AbbVie, Unilever, IBM, Enagas, Enbridge
* REITs : WP Carey, VICI, Nexity
* Preferred Shares : -
* BDC & CEFs :ARCC
* Other: "newsletter"

Ventes :
Unibail, Tour Eiffel, BP, WPP, Foot Locker, FIF, Service properties, H&R, Royal Dutch Shell, SSE, CBL Pref D, GSK, "other newsletter"

Commentaires

Tout d’abord, comme vous pouvez le constater, mon reporting devient plus "erratique" car beaucoup de choses à gérer personnellement ( changement de job en cours, etc…).

Au cours des 3 derniers mois, réorganisation de mon portefeuille en revendant des actions qui ne se sont pas bien comporté pendant la crise ( Coupe ou suppression du dividende) et qui ne me semblent pas avoir de potentiel de rebond (ou moins que d’autres dans mon univers d’investissement).
Donc un nombre de mouvements important.

Au final, j’ai concrétisé pratiquement 21 K€ de MV sur ce début de 2021 mais je repars sur des bases plus solides.

Quelques nouvelles venues:
- Abbvie dans la pharma
- Unilever dans les Consumer products
- Rubis dans l’energie
- VICI (m.erci IH!) et Nexity (merci K.orben!) dans les REIT

J’ai malgré tout gardé Exxon, Imperial Brands, ou Eutelsat dont je parlai en début d’année.
Exxon a bien remonté (et son dividende était maintenu) Eutelsat remonte lentement aussi, Imperial Brands est toujours au fond du gouffre, …

Le portefeuille a bien sur pas mal remonté au cours des 3 dernier mois, avec des PV réalisés sur certaines petites lignes, et des PV latentes qui sont du même ordre de grandeur que les MV réalisées en 2021.

Dividendes (versés)  NETS mensuels :

- Janvier : 1378 €
- Février : 578 €
- Mars : 826 €

Sur les 3 premiers mois de 2021, mes dividendes cumulés sont en décroissance de -9% par rapport à 2020.
Cela est tout à fait normal, les effets du Covid ne se sont fait sentir que plus tard en 2020. Par ailleurs, j’ai conservé des actions qui avaient diminué leurs dividendes car je pense qu’il va y avoir une reprise de celui-ci : BNP, Vinci, Michelin, etc…
Je reste très confiant sur le fait d’avoir un dividende en croissance importante en 2021 et 2022 (sans compter bien sur les apports de cash réguliers que je continu de réaliser!).

Dans l’orientation de mon dernier reporting, j’ai commencé à mettre en place des "stop loss trainant" à 25% du max. Pas tant pour l’aspect déclenchement automatique (je ne pense pas qu’il y aura un effondrement brutal de -25% dans la journée) mais simplement pour me rappeler les régles de préservation du capital qui m’ont fait défaut en 2020.

Autre nouveauté : je joue aussi (un peu!) sur les cryptos. Mon portefeuille est extrêmement faible bien entendu pour l’instant (6K !), mais je "prends date" et ça m’intéresse de voir les différents projets et l’effervescence autour de ce sujet.
Au delà des traditionnels Bitcoin et Ethereum, j’ai quelques crypto en DeFi, et une dans le domaine des NFT (MANA).
Je n’utilise que Coinbase, donc un peu limité dans les choix, mais de toute façon ça ne fait pas grande différence vu les montants investis.
En tout 15 cryptos (BTC, ETH, Litecoin, ZCash, Chainlink, Stellar, Filecoin, Cardano, Aave, 0x, Tezos, Civic, Synthetix, Uniswap et Decentraland).
Je ne ferai pas la mise à jour de ce portefeuille "exotique" que je considère plus comme de la "fun money" pour l’instant.


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #363 07/04/2021 15h19

Banni
Réputation :   6  

Bonjour Kohai,

Félicitations pour votre endurance et votre nouvelle diversification dans les cryptos.

Nous avons des objectifs et une méthode similaires, à ceci près que je vise une rente de 12k€ bruts annuels sous forme de dividendes, seuil que vous avez largement depassé.

J’ai également un portefeuille crypto que je considère comme ma poche spéculative et un booster de rendement du patrimoine. Après 1 an sur ce marché, les variations de mon PEA me font autant d’effet qu’une AV en fonds euro.

J’ai choisi pour ma part de partager le suivi de ce portefeuille crypto uniquement, ma poche action n’ayant rien d’innovant ni d’original. Nous avons quelques lignes en commun, dont LINK, une conviction forte depuis 3,99€. Côté NFT j’ai fait le choix de OMI, leur portefeuille de licences actuel (Dc comics, Ghostbuster, Back to the future,…) et potentiel (Pokemon, Dragonball,…) leur donne selon moi un potentiel énorme chez les collectionneurs de la génération manga/comics.
Êtes-vous également sur du Buy&hoDL sur cette poche ou vous autorisez-vous quelques A/R ?

Dernière modification par Papassia (07/04/2021 15h32)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #364 07/04/2021 15h44

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   271  

Bonjour Papassia,

J’ai fait un A/R en janvier, pour un gain d’environ 60%. J’ai depuis ré-investi la somme initiale plus le gain.
Aujourd’hui, je pense faire essentiellement du B&H sur les cryptos avec un horizon long (disons, au dela du prochain halving du BTC pour simplifier) et voir ce qu’il se passe. Soit les "prédictions" ( je n’ose pas appeler cela des prévisions) des tenant sdes cryptos se réalisent, et cela permettra d’avoir un peu de patrimoine additionnel, soit sinon, et bien cela m’aura fait une bonne experience de bulle techno!

La bulle internet en 2000 ( que j’ai vécu!) a bien explosé, mais "internet" est devenu incontournable et le Cloud est aujourd’hui au centre de l’IT.
En sera-t-il de même pour la blockchain et autres "smart contract" ? Je n’ai pas les compétences pour savoir si ces technos et leurs implémentations seront à la base de la prochaine révolution ou si il s’agit juste d’une passade.
Mais au cas ou, comme je l’ai dit je "prend date" en jouant une part trés trés faible de mon patrimoine global.

Sinon, pour répondre avec retard à une certaine demande ( il se reconnaitra :-) !), voici une image de mon portefeuille  à partir de xlsPortfolio, avec les tickers, les quantités et le PRU. J’ai flouté les actions issues des newsletter payantes.


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne Hors ligne

 

#365 07/05/2021 09h06

Membre
Réputation :   0  

Bonjour Kohai,

Merci pour toutes vos informations. je suis avec intérêt votre portefeuille, ayant une approche similaire à la votre.
Je serais intéressé, si cela n’est pas trop indiscret et si c’est permis par les règles du forum, de savoir où trouver votre newsletter payante (lien internet par exemple).
D’avance merci
Exo

Hors ligne Hors ligne

 

#366 07/05/2021 09h39

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   271  

Bonjour exo7,

Je suis abonné à plusieurs newsletters payantes.

- Celle de notre hôte pour la partie REIT

- Celles de Contrarian Outlook : Contrarian Income Report & Hidden Yields Contrarian Outlook

- Celles de The Oxford Club : "The Oxford Income letter" (de Marc Lichtenfeld, auteur du livre "Get Rich with Dividends" dont j’ai déjà parlé). Et Strategic Trends (je viens juste d’essayer) The Oxford Club ? Home | The Oxford Club

Il y a en a 2 ou 3 autres, mais je les recommande moins (Sure Dividend et DSR : Dividend Stocks Rock).

Le but est pour moi d’avoir qq idées que je soumets ensuite à ma méthodologie, ou bien d’aller un peu en dehors de mon univers d’investissement classique avec des actions à plus bas yield mais plus de croissance potentielle (Hidden Yields ou Strategic Trends).

AU bout d’un an, je verrai celles que je garde et celles que j’éliminerai. Je suis abonné à Contrarian Income et à The Oxford Income depuis plus d’un an, donc je pense garder ces 2 là.

Si je devais n’en choisir qu’une : Contrarian Income Report.


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de kohai"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur