Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#351 06/08/2020 17h11

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   105  

Bonjour Kohai.
En alternative à Kaufman, Nexity est sans doute un bon pourvoyeur de dividendes réguliers, avec le management qui a aussi besoin de cette remontée de cash pour financer leurs achats d’actions de l’entreprise. L’activité de Nexity comporte une partie services (revenus récurrents) qui "sécurise" son profil.
Je la surveille (je ne suis pas actionnaire), elle a nettement plus baissé cette année que Kaufman (dont je suis actionnaire ; je me tâte pour échanger l’une pour l’autre).
A noter que Kaufman est éligible PEA-PME.

Hors ligne Hors ligne

 

#352 06/08/2020 17h26

Membre
Réputation :   51  

Bonjour Kohai,

Nous partageons des objectifs communs et avons une méthode et des critères de sélection proches.

Ceci étant dit, je suis sûr que vous la connaissez déjà mais j’aimerai avoir votre avis sur une autre stratégie qui est appliquée par certains IH et qui conserve exactement le même objectif qui est la génération de revenus.

L’idée est donc d’avoir des revenus et pour cela le principe n’est pas de se concentrer sur les dividendes mais d’avoir un PF cherchant à maximiser le total return pour vendre périodiquement une partie du PF pour obtenir les fameux revenus.

La notion de passivité étant importante et sachant en plus que battre le marché est particulièrement difficile, quoi de mieux qu’un ETF Monde type CW8 avec en plus la possibilité de le loger en PEA.

Il y a certes un certain nombre d’inconvénients comme par exemple :
- Devoir potentiellement vendre au plus bas
- L’impôt sur les PV
- Le risque sur l’émetteur de l’ETF et de ne pas réellement posséder les actions
- …

Mais ne sont-ils pas acceptable surtout si on les compare à ceux d’un PF dividendes à haut rendement ?

Aussi, en faisant un rapide calcul j’ai d’abord pensé que cette stratégie nécessitait un capital plus important pour obtenir la même quantité de revenu.
Par exemple, retirer au total 3,5% par an correspond environ à avoir un rendement brut moyen (hypothèses :50% des actions en CTO et 50% en PEA) de 4,5/5% sur un PF dividende.
Vous en conviendrez, difficile d’obtenir ce chiffre sans investir sur des titres un peu "risqués" (REIT, BDC, Financières,…) et surtout lorsque le PF est jeune. Sur une longue période l’augmentation des dividendes (si elle a lieu) augmentent mécaniquement le rendement moyen mais cela ne se fait pas en 2 ans.

Tout cela pour dire que même si je vous rejoins sur le fait qu’une stratégie ne doit pas changer tout les 2 mois, il me semble important d’être capable de prendre du recul et de garder un œil critique sur cette dernière. Chose que j’essaie de faire.

Surtout quand on regarde les deux très gros avantages de cette stratégie :
- Un ETF monde : 100% passif
- Historiquement une performance quasiment imbattable


Pour finir, un point encore en cours de réflexion pour moi est la façon de déterminer le % du PF à vendre chaque année en trouvant le meilleur rapport entre montant du revenu et conservation voir poursuite de la progression du PF.

Y avez-vous déjà réfléchis et qu’en pensez-vous ?


Feedback is a gift !   Parrainage Bourse Direct (50€) / Binck (100€) / Linxea / AV.com / MesPlacements.com. Contactez moi par MP ;)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #353 07/08/2020 10h08

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   254  

Bonjour Ribeiro,

Très rapidement, je pense que cet investissement n’est pas un investissement orienté revenu , mais orienté gain en capital.

Probablement d’ailleurs le plus sécurisé de ce type d’investissement, mais à l’instar d’une approche Value, Garp , Growth ou Momentum, l’objectif est avant tout la croissance du capital.

Qu’ensuite vous retiriez 4% (ou autre) par an de votre capital pour le transformer en revenus à consommer, c’est autre chose.

Aprés voici qq reflexions:

* Historiquement, la performance des marché est entre 7% et 9%, disons 8%.
Le yield de mon portefeuille aujourd’hui (avec les coupes et réduction de dividende que vous connaissez…) est de 6.1%.
J’ai donc mécaniquement 3/4 de la performance historique qui " tombe" automatiquement , chaque année. Ce qui est sécurisant pour une consommation (future pour moi) des revenus.

* La performance des marché est lissée sur 10 ou 15 ans.
Mais quand une année le marché fait -30% du fait, par exemple, d’une pandémie et que vous deviez quand mm vendre des actions pour générer votre revenu, cela peut fortement impacter votre capacité future à générer suffisamment de revenu…

* Vous parler de "portefeuille jeune" et de durée de 2 ans. Ce n’est pas cohérent avec les objectifs de rente à long terme, ni avec une rentabilité historique du portefeuille (8% :  moyenne à + de 10 ans).
Et pour une durée plus longue que 2 ans oui, les effets de la croissance des dividendes si vous choisissez des actions à dividendes croissants pour un yield de départ entre 3% et 5%, va être significatif.

Bref, je ne peux pas plus développer dans un message sur un forum, mais je vous encourage si vous souhaitez avoir plus de détail sur l’investissement dans des actions de rendement à lire (ou relire) qq ouvrages pendant la trêve estivale.

Je vous en recommande 3 (en anglais…):

- The Single Best Investment
- Get rich with dividends
- the Ultimate Dividend Playbook

Ils répondent tous plus ou moins en détail au genre de questions que vous vous posez (et vous avez raison de vous les poser!).

Dernière modification par Kohai (07/08/2020 10h19)


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": investisseur-individuel.com/

Hors ligne Hors ligne

 

#354 07/08/2020 14h07

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   131  

Ribeiro, le 06/08/2020 a écrit :

L’idée est donc d’avoir des revenus et pour cela le principe n’est pas de se concentrer sur les dividendes mais d’avoir un PF cherchant à maximiser le total return pour vendre périodiquement une partie du PF pour obtenir les fameux revenus.

L’un n’empêche pas l’autre. Vous pouvez peut être panacher vos investissements de façon à tirer profit du rendement mais aussi de plus values. Reste à savoir dans quelle proportion doit se faire la répartition.
Le problème d’un portefeuille de rendement, c’est que l’on reste prisonnier de thématiques incontournables (foncières, énergie, tabac, banques) au détriment de secteurs qui sont en vue en ce moment et qui vont y rester longtemps (technologiques, énergies vertes, biotechnologies).
Investir dan de la croissance, c’est pouvoir accéder à ces domaines désormais incontournables.

Kohai va pouvoir rééquilibrer et diversifier son portefeuille puisqu’il a décidé d’aller chercher des entreprises à dividendes croissants. Il fait donc une partie du chemin même si son objectif premier reste le rendement et qu’il a le temps d’en avoir besoin. Il reste donc fidèle à son univers d’investissement.

Personnellement, j’ai l’objectif d’atteindre 20 000 euros de rente nette de csg avec environ 400 k€ soit du 5% net. Pour l’instant, cela fonctionne malgré les dividendes coupés car j’ai pas mal mis au pot en mars et avril. Mais je me suis vite rendu compte que j’allais me limiter aux secteurs cités plus haut J’ai donc décidé de panacher un peu en restant à 85% sur du rendement et en cherchant un investissement sur d’autres valeurs pour les 15% restants. Je me suis décidé pour l’Investir 10 Valeurs Moyennes qui a une performance de 400% depuis 2003, ce qui devrait me permettre de sortir aisément 5% par an. Cela me permet d’accéder à d’autres secteurs et sur le segment d’entreprises de taille moyenne. Et je trouve d’une manière générale les conseils du journal très pertinents. Et c’est un peu plus fun qu’un ETF.
Coté rendement, je me sens limité dans mes choix de sélection/renforcement en ce moment car je suis allé cherché des dividendes supérieurs à 5%. Avec des moyens plus importants, j’essaierai de me diversifier vers un peu plus de croissance comme le fait Kohai en ce moment.

Comme dit Kohai, le plus important est de se fixer une méthode et d’essayer d’y rester, ce qui n’est pas simple en ce moment.

Dernière modification par ostal (07/08/2020 14h09)

Hors ligne Hors ligne

 

#355 08/08/2020 23h40

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   254  

ostal a écrit :

Le problème d’un portefeuille de rendement, c’est que l’on reste prisonnier de thématiques incontournables (foncières, énergie, tabac, banques) au détriment de secteurs qui sont en vue en ce moment et qui vont y rester longtemps (technologiques, énergies vertes, biotechnologies).

Ostal,

Permettez-moi de vous corriger puisque vous parlez de mon portefeuille et de mon approche:

1- Les valeurs de rendements ne se limitent absolument pas aux secteurs que vous citez.
j’ai un portefeuille résolument et uniquement orienté dans ce sens, et je suis investi dans quasi tous les secteurs d’activité.
En plus des 4 que vous citez (foncières, énergie, tabac, banques), je suis aussi présent dans les secteurs :

Industrie (3M), Pharma (Sanofi, Pfizer), Biens de consommations (GIS), Utilities (SSE), Media (WPP), Telco (AT&T),  et … même la tech ! (IBM, CISCO,…).
J’ai aussi une autre tech et une pure biotech dans mon portefeuille.

Donc avoir une approche orientée dividende n’est absolument pas synonyme de limite d’investissement sur les secteurs d’activité.

Effectivement, je n’ai pas de GAFA, mais je pourrais très bien avoir Microsoft, ou Apple, si le yield devient un peu plus élevé.

Et je suis actionnaire de BDC qui, je l’espère, sont eux propriétaires du futur Facebook ou Google!

Par ailleurs n’oubliez pas que la croissance de beaucoup des géants de la tech ou de la pharma sont faites au travers du rachat de start-up ou de bio-tech prometteuses ou déjà bien développées.

ostal a écrit :

Kohai va pouvoir rééquilibrer et diversifier son portefeuille puisqu’il a décidé d’aller chercher des entreprises à dividendes croissants. Il fait donc une partie du chemin même si son objectif premier reste le rendement

Non plus.
D’une part, je ne vais pas plus diversifier mon portefeuille, je vais certes le ré-équilibrer mais entre secteurs existants déjà.
D’autre part, rechercher des dividendes croissants (DGI, "Dividend Growth Investing") n’est pas du tout la même approche qu’une approche Croissance ("Growth"), orientée croissance du capital.

Je ne fais donc pas "une partie du chemin" si vous entendez par là que je vais panacher une approche dividende avec une approche Croissance.
Je reste sur ma stratégie orientée dividende.


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": investisseur-individuel.com/

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur