Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#26 28/04/2020 23h42

Membre
Réputation :   9  

Ce que je voulais initier par ce sujet est le changement du capitalisme comme nous le connaissons depuis quelques années et non comme depuis des dizaines et dizaines d’année.
Pour ma part je ne regarde pas la télé et pas forcément de site basique d’information comme Figaro et autres.
Mais force est de constater que le nombre de citoyen mécontent face au gouvernement augmente mais comme toujours les problèmes principaux sont le manque de pouvoir d’achat et les "vilains riches".

Flyz57 a écrit :

Bref un petit mix iphone à -20% et nutella à -50% et ça repart encore plus vite à la consommation!

Dans ce cas le problème principal est le pouvoir d’achat est le principal problème, donc tout dépendra des entreprises et de l’état… Mais ce n’est pas si simple malheureusement.

Kundera a écrit :

Créer un topic "Bientôt la fin du capitalisme ?" sur un forum d’investisseurs, c’est comme prôner le véganisme dans un colloque d’apprentis bouchers charcutiers.

Attention ce n’est pas quelque chose que je souhaite, simplement un questionnement !

En ligne En ligne

 

#27 28/04/2020 23h51

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1030  

Alanito a écrit :

Mais force est de constater que le nombre de citoyen mécontent face au gouvernement augmente

Avez-vous une source de cette augmentation ?
Depuis quand, depuis que les gouvernements existent ? Oui en effet. Rien n’a changé.

Alanito a écrit :

mais comme toujours les problèmes principaux sont le manque de pouvoir d’achat et les "vilains riches"

L’un n’empêche pas l’autre.
Le sentiment de manque de pouvoir d’achat est une vue de l’esprit, tant qu’il y aura un voisin plus aisé, il y aura des personnes en manque de pouvoir d’achat. Nous avons l’abondance dans nos sociétés et le "pouvoir d’achat" manque mais les gens manquent-ils vraiment dans l’absolu ?

Hors ligne Hors ligne

 

#28 29/04/2020 00h01

Membre
Réputation :   9  

@Surin j’avais vu un article sur ceci il y a quelques moins et c’est également mon avis personnel mais sur le fond vous avez raison.

Non globalement la population ne manque pas en général, la plupart des ménages peuvent survivre mais je pense que la pensée collective est, qu’il en faudrait plus, que chacun ne peut pas se faire plaisir comme il le veut, faire ses vacances aux Maldives et tout le tralala. Donc oui le manque de pouvoir d’achat est possiblement une vue de l’esprit, mais elle vient interférer dans la pensée de beaucoup.

En ligne En ligne

 

[+3]    #29 29/04/2020 02h21

Membre
Réputation :   17  

Bullebier a écrit :

Le capitalisme est l’état naturel de l’humanité. La bourse n’en est que son prolongement un peu plus organisé

Retournons aux sources; une ville dans un pays africain modeste. Tout le monde dans les rues vend et achète des marchandises provenant des campagnes avoisinantes. Personne n’est inscrit aux impôts ou l’URSSAF ou je ne said quoi.
Certains vendent des services comme taxi, sécurité, coiffure. On achète et vend aussi des cheptels. On se fait crédit sur les marchandises, on se prête de l’argent. C’est la base et c’est inné et cela ne s’arrêtera jamais.

Je ne suis pas d’accord avec vous. Aujourd’hui, en effet, le capitalisme est la règle, dans quasiment tous les endroits du globe.

Mais la source de l’humanité n’est pas une ville dans un pays africain modeste : L’humanité (Homo Sapiens) a environ 100 000 ans ; l’agriculture, environ 12 000 ans, la sédentarisation également. Même cette sédentarisation n’a pas toujours été accompagnée de la notion de propriété privée. Et même après cette date il est resté de nombreux peuples nomades sans plus de richesse que ce qu’ils pouvaient porter sur eux. Attila, Genghis Khan sont des figures de ces peuples qui étaient des hommes tout comme nous.

Si aujourd’hui, le but de ce que l’homme entreprend (à titre individuel ou collectif) est quasi-exclusivement l’argent, cela n’a pas toujours été le cas, loin de là. On a trouvé bien d’autres motifs à d’autres époques : les femmes, le feu, l’honneur ou une peur irraisonnée quelconque, etc…

Au XIII° siècle en Europe, les corporations fixaient les prix, les salaires, le nombre d’apprenti que vous pouviez avoir etc… Un poissonnier parisien qui aurait vendu son poisson moins cher que les autres se serait probablement fait lyncher dans son échoppe (située dans le quartier des poissonniers où il était, d’ailleurs, obligé de s’installer).

Bref,
Il y a un peu moins de 2000 ans en Europe, Dieu a remplacé les Dieux : Jupiter, Zeus et consorts… Eux même avaient remplacé en leur temps le soleil qui fait pousser les plantes, la source qui fait jaillir de l’eau du sol, le feu qui éclaire et réchauffe, le souffle de vie qui nous quitte quand on meurt etc…

Aujourd’hui, la raison, l’individualisme (et le bonheur…) ont remplacé Dieu et cela conduit l’homme à rationaliser ses échanges économiques à son profit. Chacun cherche donc tout naturellement à tirer le maximum de profit matériel (par rapport à un effort donné.)
Il ne faut pas se tromper, ces valeurs sont nouvelles. La transition se trouve probablement entre les XVI° et XVII° siècles en Europe. (Et ensuite, l’Europe a largement contribué à les promouvoir dans le monde).

Tout ça pour dire que l’histoire est longue et en perpétuelle évolution.
Sur l’échelle de l’humanité (qui devrait bien durer encore plusieurs dizaines voire centaines de milliers d’années, voire…) je pense que le système capitaliste (et même l’économie de marché) auront une fin à court ou moyen terme.
Chacun d’entre nous détient aujourd’hui une bien plus grosse influence sur notre environnement (empreinte carbone par exemple) mais aussi sur le chemin pris par l’humanité (sciences sociales, internet etc…) que ses homologues des siècles passés. Tout cela s’accentue avec le développement de la recherche et de la technologie qui ne cessent d’ouvrir des portes. Et chacun d’entre nous cherche son propre profit. Cela ne pourra pas continuer indéfiniment, ça me parait évident.

Au final, je pense que le capitalisme laissera tranquillement sa place, au gré des petites et grandes crises (et pas uniquement financières bien sûr) à un autre système de répartition des richesses, plus égalitaire ou non, probablement ni plus ni moins, comme d’ailleurs tous ceux qui l’ont précédé.
Et on sera passé à autre chose quasiment sans s’en rendre compte.
Mais pour l’instant… il a probablement encore de beaux jours devant lui et ce n’est sûrement pas cette petite épidémie qui va y changer quoi que ce soit.

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "bientôt la fin du capitalisme ?"

Discussion Réponses Vues Dernier message
22 2 147 04/09/2018 13h37 par Geoges
52 15 686 09/08/2020 17h52 par wincentheureux

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur