Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de VERBUND sur nos screeners actions.

#1 20/07/2012 16h36

Membre (2012)
Réputation :   20  

j’ai acheté des actions de la société Verbund AG
le EDF Autrichien qui produit essentiellement une energie propre hydroelectrique
je l’ai acheté car secteur énergie propre + service communauté + quasi-monople et surtout action très décotée pour une entreprise rentable.
Depuis le massacre continue
Tous les critères financiers sont bons: CA, Résutats, Marge, Rendement, ratio dettes etc…
Savez vous ce qui est reprochée a cette entreprise?
Merci
TM

Mots-clés : action, energie, verbund

Hors ligne Hors ligne

 

#2 20/07/2012 17h06

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3312  

Quelques ratios basiques (PER, EV/Ebitda) montre que Verbund est mieux valorisé que ses pairs.

A première vue, on dirait donc que l’action corrige car ses multiples de valorisation passées étaient bcp trop élevés.

Comment aviez-vous estimé la décote ?


Rapport Gérants : imiter les meilleurs gérants de fonds

Hors ligne Hors ligne

 

#3 20/07/2012 17h40

Membre (2010)
Réputation :   137  

En complément de ce qu’indique IH, et sans connaître la valeur, le secteur des "utilities" est particulièrement délaissé par les investisseurs depuis quelques mois. Donc beaucoup de vendeurs et peu d’acheteurs….donc baisse des cours.

Je le constate aussi sur mon portefeuille, car quasiment toutes les valeurs vraiment en perte sont justement dans ce secteur.

Dernière modification par Rodolphe (20/07/2012 17h41)

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #4 20/07/2012 18h35

Membre (2012)
Top 10 Dvpt perso.
Top 20 Invest. Exotiques
Top 10 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   384  

L’activité de production qui était celle où se faisaient les marges des utilities électricité souffre beaucoup en Europe actuellement :
  - Les cycles combinés gaz (les derniers investissements qui ont été mis en service massivement jusqu’à 2008-2009) tournent 1500 à 2000 h/an contre 5000 h prévu. Raison : différence entre le prix de marché de l’électricité et celui du gaz en Europe à ses plus bas historiques. Ces nouveaux investissements ont ainsi une contribution négative au résultat opérationnel des utilities.
  - Le nucléaire reste rentable en coût marginal mais il y a de grosses craintes sur la pérennité des anciennes centrales (cygne noir de Fukushima) + sur l’éventuel rajout (important) de provisions pour démentèlement à passer suite aux 1ers retour d’expérience.
   - Les steppes hydrauliques souffrent aussi car le delta sur le prix de l’électricité entre la pointe (jour) et l’off-pointe (nuit) est aussi à des mini historiques à cause de l’impact des nouvelles installations d’énergies renouvelables (solaire) qui fonctionnent toutes en même temps et plombent alors les prix de pointe.
  - Donc seules les centrales charbon ont la même rentabilité qu’il y a 2 ans car le delta Prix élec - Prix charbon en Europe s’est maintenu. Le prix de marché de l’électricité a baissé en europe (baisse des consommations [industrielles notamment] -> meilleure équilibre offre-demande etc…) mais celui du charbon aussi, en raison de quantités excédentaires de charbon mises à l’export par les Etats-Unis depuis l’exploitation de leurs shales gaz
  -  Enfin , les producteurs avaient créé des EBE "artificiels" avec des quotas de CO2 qui leur avaient été attribués gratuitement. Depuis, non seulement le prix de ces quotas a été divisé 2 (donc potentiel de valorisation moindre), mais la réglementation a changé et les producteurs d’électricité, en tant qu’industrie la moins délocalisable, ont cette fois par effet boomerang hérité du pactole à l’envers et se retrouve être l’industrie la plus pénalisée en ce domaine à partir du 01/01/2013, date où ils devront alors acheter 100% de leurs besoins en quotas de CO2.

Donc les marges de production qui faisaient le résultat des utilities électricité jusqu’à 2008-2009 (comme par analogie, c’est l’activité d’exploration-production qui fait la marge des pétroliers plutot que le raffinage-distribution etc…)  ont été sacrément rognées. Or, cette marge de production est la seule vraie variable. Et le mix énergétique du parc de production de Verbund est exposé à pas mal des problèmes que j’ai cités plus haut…

En effet, les marges des activités de transport-distribution (acheminement des électrons dans les "fils" des réseaux) sont quant à elles réglementés avec une commission de régulation qui acceptent les tarifs sur la base d’un TRI "maxi acceptable" à prouver par les gestionnaires de réseau.

Enfin, les marges de la fourniture (vente des "électrons" aux clients finaux) sont très basses (mais ça c’est le cas depuis qqs années déjà)

Les espoirs de retour à une meilleure rentabilité des actifs de production d’électricité reposent sur :
   1. Pour les cycles combinés gaz, un alignement vers le bas des prix de gaz Européens grâce à l’export possible des gaz de schiste Américains à partir de 2015 (1ers terminaux de liquéfaction achevés, et jeu de balancier alors possible entre prix européens et américains)
  2. Une remontée des prix de l’électricité sur les marchés boursiers européens (qui sont très volatils) grâce à des épisodes d’extreme tension (délestage, black out…) en période de forte contrainte climatique hivernale, qui redonnerait une impulsion haussière aux prix de l’électricité ("marge de sécurité" du système qui s’affaiblit)…ou même plus simplement une reprise économique changeant l’équilibre offre-demande par hausse des consommations
  En effet, si en France les tarifs de ventes aux particuliers et entreprises sont peu dépendants des prix de marché (tarifs réglementés historiquement bas en raison du parc nucléaire etc…), la France est l’exception. En Europe, les offres de ventes aux clients sont majoritairement construites en "cost +" par rapport aux prix de marché de l’électricité.
  3.  Des changements de réglementation : créations de "mécanismes de capacité" pour rémunérer la puissance installée en parrallèle des marchés de l’énergie (qui rémunèrent eux l’énergie produite) afin d’assurer une sécurité électrique dans un contexte où d’une part ce n’est plus que l’Etat qui décide des investissement comme il y a 20 ans (sorte de Plan à très long terme) mais des entreprises plus ou moins privées, et où d’autre part les énergies renouvelables intermittentes troublent les mécanismes de marché mis en jeu jusque là.

Dernière modification par julien (21/07/2012 12h59)

Hors ligne Hors ligne

 

#5 20/07/2012 22h35

Membre (2012)
Réputation :   20  

Merci beaucoup pour cette analyse interessante et complete; malheureusement pas tres encourageante; je vais delester;

Hors ligne Hors ligne

 

#6 22/07/2012 17h30

Membre (2012)
Top 10 Dvpt perso.
Top 20 Invest. Exotiques
Top 10 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   384  

Harricana, pour être totalement transparent, mon explication était là principalement pour justifier pourquoi le secteur utilities électricité souffre actuellement.

Sur ce qu’il faut faire vis-à-vis de Verbund au prix actuel, et notamment ce que vaut l’entreprise relativement au prix proposé (à la baisse depuis sa chute) par M.Le Marché , j’avoue ne pas avoir fait une analyse détaillée de la valeur à ce jour…

Benjamin Graham (Security analysis) a écrit :

Corrective forces are often set in motion to restore profits where they have disappeared, or to reduce them where they are excessive in relation to capital : […] the public utilities where unpopular in the 1919 boom because of high costs; they became speculative and investment favorites in 1927-1929;and ab 1933-1938 fear of inflation, rate regulation, and direct governmental competition again undermined the public’s confidence in them

Dernière modification par julien (22/07/2012 17h45)

Hors ligne Hors ligne

 

#7 11/09/2017 22h32

Banni
Réputation :   283  

Membre clivant Membre assez clivant Membre clivant

L’or bleu du Danube semble à nouveau retrouver la faveur des investisseurs : Verbund prend 25% en YTD et n’est plus très éloigné des 19€ de 2012 à l’ouverture de cette discussion.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 13/09/2018 18h23

Banni
Réputation :   283  

Membre clivant Membre assez clivant Membre clivant

J’y reviens un an plus tard : le beau Danube bleu continue à produire de l’électricité propre et rentable, ce dont Verbund profite du mieux possible : nous ne devrions pas tarder à passer les 100% en YTD. A n’en pas douter, les barrages profitent mieux aux investisseurs que les centrales nucléaires, fussent-elles des EPR.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 29/09/2018 14h36

Banni
Réputation :   283  

Membre clivant Membre assez clivant Membre clivant

J’y reviens encore : le titre Verbund n’a cessé de monter au cours du mois de septembre pour dépasser désormais les 42€, soit un cours quadruplé depuis le point bas de février 2016. Nous avons dépassé 100% en YTD et j’en suis à 155% de PV sur ma ligne.

Le titre de cette discussion pourrait utilement être modifié : Verbund n’est plus massacrée et n’a pas grand-chose à voir avec EDF ; la Compagnie Nationale du Rhône serait une comparable plus pertinente.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 25/01/2019 19h32

Banni
Réputation :   283  

Membre clivant Membre assez clivant Membre clivant

44,70€ en clôture hier soir proche du plus haut historique atteint à l’automne ; ce jour nous consolidons en repli de plus de 3%.

Verbund a révisé à la hausse ses prévisions de bénéfices pour 2018. Si la société avait précédemment supposé un résultat net d’environ 340 millions d’euros, elle s’attend maintenant à un bénéfice net d’environ 430 millions d’euros. Les résultats détaillés sortiront le 13 mars.

Verbund erhöht Gewinnprognose - Wiener Zeitung Online

Dernière modification par stokes (25/01/2019 19h39)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #11 18/12/2020 20h33

Banni
Réputation :   85  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Verbund a franchi hier un plus haut historique à 64,75€. Nous prenons près de 50% en YTD et le cours double depuis le creux de mars.

Voilà une affaire qui marche bien, qui produit de l’électricité "propre" et qui emplit les poches de ses actionnaires : il suffit pour cela de laisser couler le beau Danube bleu qui  fait tourner les turbines de Verbund.

Le fait majeur de l’année écoulée est le rachat du distributeur Gaz Connect Austria, Verbund devenant ainsi un distributeur intégré de gaz et d’électricité.

VERBUND AG  KAT. A (VER.VI) Stock Price, News, Quote & History - Yahoo Finance

VERBUND acquires OMV?s 51% stake in Gas Connect Austria

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 18/12/2020 22h49

Membre (2016)
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 5 Crypto-actifs
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   664  

Comme Orsted, Verbund profite à plein de sa présence dans la plupart des indices "verts" reproduits dans les ETF.
A noter que la surperformance de cette année est surtout depuis début novembre.
A près de 20x l’EBITDA, ce n’est pas donné pour une utility ; heureusement la dette est aussi très basse pour une utility (moins de 2x l’EBITDA)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 12/02/2021 13h22

Banni
Réputation :   85  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Nous perdons 7% ce matin mais je ne suis pas parvenu a en trouver la raison.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#14 12/02/2021 14h38

Membre (2018)
Top 20 Année 2021
Top 20 Expatriation
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   272  

Probablement des prises de PV. Pas mal de "vertes" sont à la peine aujourd’hui (Neoen, Encavis, Verbund, etc).

Il faut dire qu’elles avaient pris un coup de chauffe depuis décembre.

Dernière modification par Liberty84 (12/02/2021 14h45)


“It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.” M.Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#15 12/02/2021 15h49

Membre (2016)
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 5 Crypto-actifs
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   664  

Correction (saine) en cours sur tous les producteurs catégorisés énergie verte.

Hors ligne Hors ligne

 

#16 12/02/2021 18h09

Banni
Réputation :   85  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Verbund n’est pas verte : c’est le "beau Danube  bleu " !

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #17 17/03/2022 18h52

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Réputation :   115  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Quelle belle et magnifique valeur qui prend encore plus de 8% ce jour à Vienne après la sortie de résultats sensationnels :

EQS-News: VERBUND AG: 2021 annual results: VERBUND posts very encouraging business and share price performance in 2021 | VERBUND AG, 17.03.2022

On paiera au printemps un dividende de 1,05€.

Conseillée à moins de 19€ dans le message #7, l’action Verbund vaut ce jour 98€ et réussit même à rester dans le vert en YTD.

Comme quoi ce sont les affaires simples qui marchent le mieux : il suffit de laisser couler le Danube, qui se transforme en électricité puis en dividendes et plus-values.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par emilienlar (17/03/2022 18h54)

Hors ligne Hors ligne

 

#18 12/05/2022 15h23

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Réputation :   115  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

La société vient de publier des trimestriels extraordinaires avec un bénéfice qui augmente de 255 % par rapport au Q1 de l’an dernier :

VERBUND - Corporate news: results for quarter 1/2022

Cela ne doit pas suffire au marché qui sanctionne le titre de 9% ce matin à Vienne.

Nous perdons 20% sur ce très beau titre depuis le début du mois. Je conserve précieusement ; peut-être y a-t-il une fenêtre d’opportunité pour se placer.

Cette chute de Verbund en bourse montre une chose : ce n’est plus seulement la "tech" qui est attaquée mais l’ensemble de la côte y compris les valeurs traditionnelles de l’ancienne économie qui craque de toutes parts.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de VERBUND sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur