Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+1]    #1 04/04/2020 20h54

Membre
Réputation :   20  

REPORTING MARS 2020   (1er reporting)


Je lance à mon tour mon portefeuille. Le but est surtout personnel, de manière à poser par écrit mes objectifs et ma stratégie pour m’astreindre à plus de rigueur, et garder un historique de mes actions (et erreurs..!). Bien entendu, je suis à l’écoute des remarques, avis et conseils constructifs qui pourraient me faire progresser.

Jusqu’à présent je n’ai que peu géré mes investissements, fonctionnant plus au feeling qu’à l’analyse, avec les mauvais résultats qui vont avec bien évidemment! J’ai ouvert un PEA fin 2019 de manière à souscrire à l’introduction de la FDJ. J’ai revendu dans la semaine avec une belle plus-value de l’ordre de +20%, que j’ai perdu presque en totalité en investissant au feeling sur Renault. Je suis désormais 100% liquide, j’attends que le marché et la volatilité s’apaisent un peu pour re-rentrer.



OBJECTIF


Me constituer un capital, avec un objectif de 30 K€ en portefeuille à échéance 2025.



STRATEGIE INITIALE


- Cette stratégie peut être amener à évoluer dans le temps, mais je pense partir sur une allocation du type :
25% ETF S&P500,
25% ETF CAC40,
50% de stock-picking sur actions éligibles au PEA.

- Versement de 500€ mensuel sur mon PEA.



PORTEFEUILLE


Montant investit : 3 000€
Valeur du portefeuille : 3 041,43€
Performance du portefeuille : +1,4%

- ETF : Néant
- Actions : Néant
- Liquidités : 100% / 3 041,43€



Wish-List Actions : Air Liquide / Danone /Albioma

Mots-clés : action, pea (plan d'epargne en actions), portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

#2 14/04/2020 20h25

Membre
Réputation :   20  

Deux achats au cours de cette première partie du mois pour initier mon portefeuille :

 
- Le 06/04/2020 : Achat de 5 DANONE à un PRU de 58,17€.
Pour un premier achat, j’ai voulu partir sur une valeur que j’estime qui devrait plutôt bien résister à cette crise sanitaire.
J’ai hésité entre les Télécoms (Orange), la Santé (Sanofi) et l’Alimentaire (Carrefour/Casino/Danone). J’ai vite abandonné l’idée d’Orange suite à l’intervention de B. Lemaire sur les dividendes ; Sanofi je l’a mets de côté pour plus tard. Restait la grande distribution ou l’agroalimentaire. Je suis parti du constat que Danone se trouvait chez Carrefour ET Casino, j’ai donc pris du Danone pour initier cette première ligne.
 

- Le 14/04/2020 : Achat de 10 LYXOR ETF CAC 40, PRU 45,13€.
Première ligne sur l’ETF CAC40, qui a vocation à grossir avec le temps. Ligne prise lorsque le CAC était autour des 4 570 points. Evidemment, j’ai acheté au plus haut de la journée… Mais bon, autant sur le stock-picking je suis court-moyen terme, autant sur les ETF je vais être long-très long terme, donc ce n’est pas très important.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 14/04/2020 22h00

Membre
Réputation :   24  

Pourquoi restreindre votrès allocation au cac 40 et au SP500 seulement ?

Les ETF Monde comme le MSCI World sont plus "constants"/"performants" dans la durée.

Ne faites pas vos choix en fonction de l’actualité ou du dernier interview sinon vous allez craquer !

Demain on dira du mal de Danone et vous hesiterez à renforcer ?

Soyez convaincu de l’entreprise que vous achetez plutôt que de vouloir faire un coup comme avec Renault (si j’ai bien compris).

Si vous pensez avoir du mal à tenir la rigueur forcez vous à simplifier votre allocation sur des ETF par exemple. Vous eviterez comme ça d’acheter et de regretter pour une raison diverse.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 15/04/2020 09h01

Membre
Réputation :   20  

Bonjour Stratus. Tout d’abord merci pour vos remarques constructives.


Stratus a écrit :

Pourquoi restreindre votrès allocation au cac 40 et au SP500 seulement ?

Les ETF Monde comme le MSCI World sont plus "constants"/"performants" dans la durée.

J’ai en effet vu que les ETF World étaient plus performants historiquement, mais ne dit-on pas que les performances passées n’augurent en rien des performances futures? :-)
Blague à part, c’est surtout que je me sens plus à l’aise avec des indices que je suis et que je « comprends » un peu mieux tels que le CAC et le S&P.



Stratus a écrit :

Ne faites pas vos choix en fonction de l’actualité ou du dernier interview sinon vous allez craquer !

Demain on dira du mal de Danone et vous hesiterez à renforcer ?

Soyez convaincu de l’entreprise que vous achetez plutôt que de vouloir faire un coup comme avec Renault (si j’ai bien compris).

Oui, ça c’est clairement un erreur que j’ai faite à mes débuts (avec Renault je ne l’imaginais pas aller plus bas, je voulais faire un coup, sans pour autant valoriser l’entreprise en tant que telle).
Pour Danone c’est différent : je fais preuve d’opportunisme avec un cours attractif, pour une belle entreprise qui me plait tant sur les aspects économiques que de « valeurs » (l’engagement RSE de Danone est vraiment intéressant, cela me parle), et que j’avais dans le viseur depuis quelques temps.

Après ce n’est pas pour autant que je vais faire du buy&hold sur l’action si le cours dévisse. Je veux par dessus tout éviter ce que je peux voir sur certains portefeuilles (et ce qui m’était arrivé avec Renault), à savoir des moins-value de -15 ou -20%. J’ai placé un stop-loss en amont.



Stratus a écrit :

Si vous pensez avoir du mal à tenir la rigueur forcez vous à simplifier votre allocation sur des ETF par exemple. Vous eviterez comme ça d’acheter et de regretter pour une raison diverse.

J’avoue ne pas avoir compris pour l’aspect « manque de rigueur ». Pourquoi (où?) est-ce que j’ai fait preuve d’un manque de rigueur sur ma stratégie ETF? J’en ai sélectionné 2, j’ai pris une première ligne sur l’un des deux lors de mon premier mois, je suis dans ma stratégie je trouve.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 15/04/2020 12h43

Membre
Réputation :   24  

Par manque de rigueur j’entends :

- Respect du planning d’investissement

- Résistez aux tentations plus ou moins  justifiées en investissant sur de mauvaises valeurs par "cupidité" (Renault).

Je rebondis sur votre stop loss : à combien de moins value max est-il positionné ?

Quand je lis -15/-20 % je vous préviens que c’est très courant. Par contre en ce moment il vous faut accepter ce type de fluctuation. Le meilleur plan c’est surtout de renforcer tranquillement votre valeur en "moyennant à la baisse".
Si votre stop-loss passe trop vite vous raterez le possible rebond qui suivra à un moment

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 15/04/2020 13h38

Membre
Réputation :   20  

Je comprends mieux le questionnement dans ce sens alors.

En fait je pense que je serai régulier dans ma stratégie ETF (un mois ETF CAC, un mois ETF S&P), par contre je me laisse le loisir dans le mois concerné de faire du market-timing (je sais que c’est un gros mot sur ce forum) pour savoir si je vais investir dans l’ETF en question le 5 du mois ou le 25. En me trompant peut-être sur ce fameux market timing d’ailleurs, mais je préfère agir ainsi dans un premier temps.

Et pour l’aspect « cupidité » (Renault), je compte bien capitaliser sur mon expérience passée pour ne pas reproduire l’erreur. A titre d’exemple, je suis titillé par Airbus et Vinci pour « faire un coup ». Il y a de cela 3 ou 4 mois j’aurai déjà acheté les actions! Là je m’interdit de le faire pour le moment.


Pour le -15/-20%, vous remarquerez que je suis plutôt parti sur une valeur « défensive » qui limitera ce risque de volatilité, même si elle ne l’élimine bien évidemment pas complètement. Pour répondre à la question, je l’ai placé à 54,90€ ce qui fait tout de même au cours d’aujourd’hui du 10/12% de perte « acceptée » ;-)
Et en réalité, je préfère me faire sortir à 54,90€ pour re-rentrer à 50€ (ou louper le train si elle rebondit à 54,50€, mais c’est le jeu), que de rester scotché comme j’ai pu l’être avec Renault.

Je réserve la stratégie Buy & Hold à la partie ETF de mon (petit) portefeuille ;-)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 20/04/2020 12h22

Membre
Réputation :   20  

Achat du jour :

- Le 20/04/2020 : ACHAT de 10 NEOEN à un PRU de 35,35€.
J’ai découvert la société en parcourant le portefeuille (extrêmement instructif) de Croissance Verte.
L’aspect renouvelable / économie verte m’intéressait déjà fortement. La récente interview du PDG a fini de me convaincre (cf. vidéo ci-dessous). J’ai donc acheté ce matin sur léger repli.

Dernière modification par PureLake (20/04/2020 12h23)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+2]    #8 01/05/2020 18h05

Membre
Réputation :   20  

REPORTING AVRIL 2020   (2ème reporting)




MOUVEMENTS ET COMMENTAIRES DU MOIS

Le CAC a oscillé entre 4 140 et 4 700 points sur ce mois d’Avril. Difficile de savoir si l’on est en train de poursuivre le rebond initié mi-mars, ou si l’on est dans un range entre 4 400 et 4 700 points.


> CASH
Pas d’ajout de cash par rapport au mois dernier contrairement au versement mensuel de 500€ prévu initialement.
Je vais donc investir 1 000€ sur mai en compensation (virement lancé ce jour).


> ACHAT
Les achats du mois s’élèvent à 1 095€ :
     - Achat de 5 DANONE à un PRU de 58,17€ ;
     - Achat de 10 LYXOR ETF CAC 40 à un PRU de 45,13€ ;
     - Achat de 10 NEOEN à un PRU de 35,35€.


> RENFORCEMENT
Néant.


> VENTE
Néant.


> ALLEGEMENT
Néant.





PORTEFEUILLE


Montant versé depuis l’ouverture du PEA : 3 000€
Valeur du portefeuille : 3 055,90€
Performance du portefeuille : +1,9%

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21978_ptf.jpg

* PRU intègre les frais du courtier ainsi que la TTF.


https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21978_camembert.jpg

Le portefeuille est en cours de constitution, l’allocation cible de mon message #1 n’est donc bien évidemment pas encore au rendez-vous mais cela prend forme tout doucement.

Wish-List pour le mois à venir : ETF S&P (allocation cible), Air Liquide, Albioma, Edenred, Rubis.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 06/05/2020 11h56

Membre
Réputation :   20  

Vente le 05/05 : 10 NEOEN à 31,85€ => -10,5% et -37€.

Le cours a touché mon coupe-circuit. J’avais posé un stop loss à 31,85€, fidèle à ma stratégie explicitée dans mon post #1 où j’indique ne pas vouloir rester scotché comme à l’époque sur Renault.

J’en suis au début de mon portefeuille, donc je fais des erreurs mais j’essaye de capitaliser sur celles-ci. Sur Neoen par exemple, j’ai de belles convictions sur le titre mais je me suis laissé aveuglé par mes convictions en rentrant au mauvais moment, très proche du point haut historique alors que nous sommes en plein dans une crise mondiale. Le titre chute encore ce matin, donc on va dire que (au moins à court terme), c’est un mal pour un bien.

Je garde Neoen dans le viseur, mais plutôt vers 28€.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 08/05/2020 15h25

Membre
Réputation :   20  

Achat du jour :

- le 08/05/2020 : ACHAT de 20 VEOLIA ENVIRONNEMENT à un PRU de 19,61€.

Il s’agit d’une société de prestations « essentielles » (traitement et distribution de l’eau potable, traitement et valorisation des déchets, chauffage), qui sera impacté par la baisse d’activité de l’industrie sur sa partie « Traitement des déchets », mais qui devrait être plus résiliente sur ses métiers « Eau » et « Chauffage ».

Hors ligne Hors ligne

 

#11 09/05/2020 17h58

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   206  

Je l’ai achetée aussi récemment. Valorisation raisonnable et défensive, au dividende croissant.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 09/05/2020 19h54

Membre
Réputation :   2  

Bonjour Purelake,

Pourquoi placer des stop loss ? Acheter un titre et le revendre 1 mois après parce qu’il a baissé de 15%, n’a pas vraiment de sens…

Je vous encourage plutôt a sélectionner des titres que vous apprécierez avoir en portefeuille, quelquesoit la plus/moins value latente. Il faut être patient en bourse pour y faire des bénéfices.

Hors ligne Hors ligne

 

#13 09/05/2020 20h49

Membre
Réputation :   20  

Tout d’abord merci pour votre retour Zenithar.

En réalité, je suis encore aux balbutiement de la mise en place de ma stratégie et de ma gestion de portefeuille, donc mes choix initiaux peuvent/sont amenés à évoluer.

Je suis parti sur une optique de stop loss pour éviter les déboires que j’ai vécu sur Renault (cf. mon post #1), en partant du principe que quand une action commence à sombrer, autant en sortir le plus vite possible. Je n’étais pas investi au début du krach boursier de cette année, mais si je l’avais été j’aurais été content de me faire sortir dès le début grâce à mon stop plutôt que de rester scotcher avec du -50 ou -60% comme on a pu le voir sur des bancaires ou sur Airbus par exemple.
De même sur Neoen l’action continue de descendre, et l’on vient d’apprendre que la société est confrontée à des problématiques actuellement au Mexique… l’information avait du fuiter quelques jours plus tôt.


Après je n’ai pas mis des stop partout : l’ETF est en mode buy & hold, donc pas de stop. Sur Danone et Veolia, les stop sont très larges et j’hésite même à les supprimer. Mais sur des Small-Mid, je conserverai je pense une gestion serrée des stops wink

Hors ligne Hors ligne

 

#14 09/05/2020 21h36

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   323  

PureLake a écrit :

en partant du principe que quand une action commence à sombrer, autant en sortir le plus vite possible.

Cela revient à dire déjà que quand une action commence à sombrer, elle va continuer à le faire.
Ce n’est pas toujours vrai. Cela dépend entre autres de
- pourquoi elle baisse : ce peut être une bonne ou une mauvaise raison
- d’où elle vient i.e. si elle était notoirement sur valorisée ou non avant la baisse
- si elle baisse toute seule ou si elle est entraînée par un mouvement géneral du marché (krach boursier)

En combinant uniquement ces 3 facteurs on arrive déjà à 8 cas possibles ; dans certains cas ce que vous dites est peut être vrai (une action survalorisée qui baisse toute seule en raison de résultats moins bons qu’attendus et sans perspectives de redressement, mieux vaut sans doute sortir au plus vite) ; dans d’autres, il serait au contraire plus judicieux de profiter de l’aubaine (une société solide correctement valorisée qui baisse parce que tout le marché baisse)

Cela revient aussi à dire que, étant donné que vous êtes en phase d’investissement, vous serez capable ensuite de réinvestir le produit de la vente sur une autre valeur qui montera ou au moins ne baissera pas autant que celle que vous venez de vendre. Là c’est votre talent de stock picker que ça interroge. Avez-vous ce talent ? Sachant que si vous avez vendu via un stop loss vous vous êtes déjà trompé au moins une fois) ?

PureLake a écrit :

Je n’étais pas investi au début du krach boursier de cette année, mais si je l’avais été j’aurais été content de me faire sortir dès le début grâce à mon stop plutôt que de rester scotcher avec du -50 ou -60%

Je ne crois pas (même si par expérience je sais que c’est ce qu’on a toujours tendance à croire, après, quand on sait) ; en pratique si vous vous étiez fait sortir à -10% vous seriez certainement re-rentré à -20%, dans le meilleur des cas ; dans le pire des cas vous seriez sorti fin janvier quand le marché a connu une première alerte avant de rebondir encore plus haut courant février, et vous auriez réinvesti à ce moment soit juste avant le "vrai" krach, prenant donc 2 fois la baisse initiale.

PureLake a écrit :

Après je n’ai pas mis des stop partout : l’ETF est en mode buy & hold, donc pas de stop. Sur Danone et Veolia, les stop sont très larges et j’hésite même à les supprimer. Mais sur des Small-Mid, je conserverai je pense une gestion serrée des stops wink

À mon sens l’utilisation d’ordres stop n’a de sens que pour une stratégie de trading ou à la rigueur pour le très bon stock picker ; pour l’investisseur long terme lambda c’est le plus souvent contre productif (sauf pour son broker !) sauf à être en phase de consommation du capital, là cela peut avoir du sens de placer des ordres stops sur des valeurs qui ont beaucoup monté jusqu’à être bien voire sur valorisées, et dans l’optique de sortir ses plus values pour les consommer.

NB: je me relis mais il peut rester quelques coquilles dans mes derniers messages en date, je viens de changer de mac et passer en qwerty (clavier espagnol) je ne suis pas encore habitué à 100%, mes excuses donc si certains accents ou certaines lettres sont mql plqc2s ! lol

Hors ligne Hors ligne

 

#15 09/05/2020 21h40

Membre
Réputation :   2  

Une baisse de 15%, c’est normal et ça arrive a des valeurs qui se portent très bien.

Sur Renault, c’était peut être un bon investissement quand vous l’avez acheté, et une baisse de 15% n’en fait pas forcément une mauvaise affaire. Il faut accepter la volatilité.
Il s’agissait aussi peut être d’un mauvais choix a la base mais dans ce cas, pas besoin de stop loss si on s’abstient d’acheter…

Personnellement je pense que mettre un stop loss dès l’achat c’est s’avouer à demi mot qu’on investit sans conviction.

Mais je comprends votre réflexion et votre approche va évoluer au gré de votre expérience.

Hors ligne Hors ligne

 

#16 09/05/2020 23h24

Membre
Réputation :   20  

Merci à tout les deux pour vos points de vue.
Je vais essayer de vous répondre ce que je « ressens » suite à vos interrogations/affirmations.



dangarcia a écrit :

Cela revient à dire déjà que quand une action commence à sombrer, elle va continuer à le faire.
Ce n’est pas toujours vrai. Cela dépend entre autres de
- pourquoi elle baisse : ce peut être une bonne ou une mauvaise raison
- d’où elle vient i.e. si elle était notoirement sur valorisée ou non avant la baisse
- si elle baisse toute seule ou si elle est entraînée par un mouvement géneral du marché (krach boursier)

En combinant uniquement ces 3 facteurs on arrive déjà à 8 cas possibles.

Je ne compte pas autant de cas que vous :
- pour moi, il n’y a jamais de bonne ou mauvaise raison à une baisse ;
- sur le 2ème point je suis en phase avec vous, d’où ma réflexion actuelle sur le maintien ou la suppression des stops sur mes actions du CAC achetées récemment ;
- qu’elle baisse seule dans un marché haussier/neutre (TRES mauvais signal) ou dans un krach (mauvais signal), je ne veux pas rester scotché à cette action dans cette période.




dangarcia a écrit :

dans certains cas ce que vous dites est peut être vrai (une action survalorisée qui baisse toute seule en raison de résultats moins bons qu’attendus et sans perspectives de redressement, mieux vaut sans doute sortir au plus vite) ; dans d’autres, il serait au contraire plus judicieux de profiter de l’aubaine (une société solide correctement valorisée qui baisse parce que tout le marché baisse)

Justement, je veux profiter de l’aubaine comme vous le suggérez. Mais pour profiter de l’aubaine, il faut avoir du cash, cash qui sera libéré en sortant de positions en amont.




dangarcia a écrit :

Cela revient aussi à dire que, étant donné que vous êtes en phase d’investissement, vous serez capable ensuite de réinvestir le produit de la vente sur une autre valeur qui montera ou au moins ne baissera pas autant que celle que vous venez de vendre. Là c’est votre talent de stock picker que ça interroge. Avez-vous ce talent ? Sachant que si vous avez vendu via un stop loss vous vous êtes déjà trompé au moins une fois) ?

Je pense que je n’ai pas fini de me tromper pour être honnête smile
Je souhaite juste capitaliser sur chacune de mes erreurs Pour sans cesse m’améliorer, sinon elles n’auront pas eu d’utilité wink




dangarcia a écrit :

À mon sens l’utilisation d’ordres stop n’a de sens que pour une stratégie de trading ou à la rigueur pour le très bon stock picker ; pour l’investisseur long terme lambda c’est le plus souvent contre productif (sauf pour son broker !)

Je vous rejoins (partiellement). C’est la raison pour laquelle je ne mets pas de stop sur mon ETF, car je suis sur une stratégie long terme sur cette enveloppe.
Sur l’enveloppe « Actions », je souhaite prendre des actions pour du LT, mais aussi pourquoi pas tenter un peu de swing trading. J’ai tenté cette deuxième option avec Neoen, sans succès. Je prends note et j’apprends. Pour BN et VIE, je suis sur une optique plus long termiste, d’où ma réflexion actuelle sur le fait de maintenir ou non mes stops.



Zenithar a écrit :

Sur Renault, c’était peut être un bon investissement quand vous l’avez acheté, et une baisse de 15% n’en fait pas forcément une mauvaise affaire. Il faut accepter la volatilité.
Il s’agissait aussi peut être d’un mauvais choix a la base mais dans ce cas, pas besoin de stop loss si on s’abstient d’acheter…

Pour Renault, j’avais acheté aux alentours de 50€ de mémoire. Je suis sorti aux alentours de 30€ de mémoire également. Aujourd’hui elle cote 17€. Un stop aurait permis de me faire sortir bien avant de cette erreur de jugement.
Mais je vous rejoins, si je ne faisais aucun mauvais choix d’investissement, je n’aurai pas besoin de stop. Mais je suis humain, je fais des erreurs smile Et malheureusement, le mauvais choix, on ne le sait qu’à postériori!

Hors ligne Hors ligne

 

#17 18/05/2020 16h49

Membre
Réputation :   20  

Derniers achats :

- le 11/05/2020 : ACHAT de 10 EDENRED à un PRU de 39,96€.
J’ai choisi cette société pour son Moat que je considère très important (Tickets Restaurant), ainsi que ses développements en terme de digitalisation (passage du TR Papier à la carte ou à l’application TR sur téléphone). Elle va souffrir un temps du fait de la fermeture des restaurants durant le Covid, mais les achats peuvent toujours se transférer en partie sur des achats alimentaires en grande surface.
Et le gouvernement vient d’augmenter le plafond d’utilisation des TR.
 

- le 18/05/2020 : ACHAT DE 15 TOTAL à un PRU de 33,27€.
Pour initier une ligne sur cette major du pétrole.

Hors ligne Hors ligne

 

#18 22/05/2020 11h30

Membre
Réputation :   20  

Encore quelques achats, surement les derniers pour ce mois de Mai :
 
- Le 20/05/2020 : ACHAT de 35 BNPP SP500 (ETF S&P500) à un PRU de 12,81€.
Cet achat s’intègre dans ma stratégie d’allocation du portefeuille, à savoir le renforcement un mois sur un ETF CAC40, et l’autre mois sur un ETF S&P500.


- Le 22/05/2020 : RENFORCEMENT de 10 EDENRED à un PRU de 33,95€.
Suite à la forte chute du jour (le cours a touché les -5%), j’ai pris la décision de renforcer la position. Cela me permet d’abaisser mon PRU de 39,96€ à 36,95€.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #19 25/05/2020 20h10

Membre
Réputation :   8  

Bonjour Purelake,

Je trouve la performance de votre PEA tout à fait honorable surtout pour un début. Votre entrée sur Danone est bien vue, c’est une entreprise qui va solidifier votre PEA. Votre erreur sur Renault est en fait une chance et vous avez l’air de la prendre comme telle : il vaut mieux faire ce type d’erreurs au début que plus tard avec plus de liquidité.

J’ai récemment vu quelqu’un sur le forum qui, dans son message de présentation, a dressé une liste de toutes ses erreurs passées en bourse. Je dois dire que c’est quelque chose de très constructif et je vous conseille de vous en constituer une ! Pour ma part je vais bientôt me lancer plus sérieusement dans les actions également et j’en ferai certainement une smile

Je vais suivre votre portefeuille avec grand intérêt !

Dernière modification par yohol (25/05/2020 20h10)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #20 29/05/2020 19h42

Membre
Réputation :   20  

Dans mon message précédent j’indiquais que j’avais probablement terminé mes emplettes du mois… Et en fait non!

 
Le 27/05/2020 :  ACHAT de 5 HEINEKEN à un PRU de 80,10€.
Le titre a bien souffert durant la crise du fait de la fermeture administrative des bars et de l’annulation des évènements festifs. Cependant il s’agit d’un titre haussier lorsque l’on regarde ses cours sur le long terme, avec plus de 300 marques en portefeuille : Heineken, Amstel, Desperados, La Mort Subite, le Panach’, etc.
Je vise une recovery avec la réouverture des bars/restaurants, et c’est toujours sympa d’avoir quelques bières au frais dans son portefeuille!
 
   
   
 

REPORTING MAI 2020   (3ème reporting)



MOUVEMENTS ET COMMENTAIRES DU MOIS

A l’image du mois dernier, le CAC a bien navigué entre environ 4 200 et 4 750 points. Sur la fin du mois il tente une sorte de rallye haussier, mais j’ai peur que cela ressemble plus à un bull-trap.
Dans les points positifs, le déconfinement de phase 1 a eu lieu sur le mois.
Dans les points négatifs, retour des tensions Sino-américaines sur fond de guerre commerciale/conflits à Hong Kong.

> CASH
Comme prévu, j’ai investi 1 000€ de cash sur le mois de Mai.

> ACHAT
Les achats du mois s’élèvent à 2 479€ :
     - Achat de 20 VEOLIA ENVIRONNEMENT à un PRU de 19,61€ ;
     - Achat de 10 EDENRED à un PRU de 39,96€ ;
     - Achat de 15 TOTAL à un PRU de 33,27€ ;
     - Achat de 35 BNPP SP500 à un PRU de 12,81€ ;
     - Achat de 5 HEINEKEN à un PRU de 80,10€.

> RENFORCEMENT
Les renforcements du mois s’élèvent à 340€ :
     - Renforcement de 10 EDENRED à un PRU de 33,95€.

> VENTE
     - Vente de 10 NEOEN à 31,85€   => -10,5% et -37€.

> ALLEGEMENT
Néant.

> DIVIDENDES
Les dividendes du mois s’élèvent à 10€ :
     - VEOLIA ENVIRONNEMENT : 10€, soit 2,5% de rendement sur PRU.




PORTEFEUILLE

Montant versé depuis l’ouverture du PEA : 4 000€
Valeur du portefeuille : 4 073,94€
Performance du portefeuille : +1,9%


https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21978_ptf1.jpg
* PRU intègre les frais du courtier ainsi que la TTF.





REPARTITION SECTORIELLE

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21978_cam.jpg


Wish-List pour le mois à venir : ETF CAC40 (allocation cible), Rubis, Unilever, Worldline, Orpea, Albioma.

Hors ligne Hors ligne

 

#21 29/05/2020 19h59

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   316  

Bonjour PureLake,

Pourquoi avez-vous un ETF CAC40 en portefeuille ?

Cela n’est-il pas redondant avec vos positions sur des titres vifs ?

De plus le CAC40 est un indice relativement petit pour lequel il y a peu d’interêt à posséder un ETF. Si vous voulez vous diversifier sur l’Europe, pourquoi pas un ETF Stoxx50 ou Stoxx600 ?

Bien à vous.

Hors ligne Hors ligne

 

#22 29/05/2020 21h46

Membre
Réputation :   20  

Bonsoir MrDividende,

En réalité, lors de ma phase de réflexion initiale sur mon allocation cible, je me suis fait une check-list des éléments qui m’intéressaient et que je souhaitait avoir en portefeuille. Il en est ressorti, grossièrement, les éléments suivants :

- Titres vifs : pour la partie plaisir du stock-picking, de suivre la vie d’une/plusieurs sociétés, etc. ;

- ETF S&P : car ce sont les US, et que traditionnellement le SP surperforme le reste des indices, et que cela me permet de diversifier et d’éviter de n’avoir que du franco-français en PEA ;

- ETF CAC : car il s’agit de l’indice de référence français (donc un peu de chauvinisme / soutien à ma petite échelle de l’économie française).


J’aurai pu prendre le MSCI World mais trop « illisible » pour moi, je ne vois pas facilement sa composition une fois que l’on a enlevé le quota de 20% d’US.
J’aurai pu prendre un ETF Euro, mais une fois encore, cela me ferait perdre en « lisibilité » par rapport à l’actualité économique et boursière que je regarde au quotidien.

Donc vous l’aurez compris, c’est un mélange de volonté de lisibilité/intérêt national qui a dicté mon choix pour cet ETF, plus qu’une analyse des rendements potentiels avec D’autres ETF européens.

J’espère que cela répond à vos interrogations, belle soirée à vous.

Hors ligne Hors ligne

 

#23 29/05/2020 21h56

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   316  

Un ETF World n’est pas si illisible que cela, vous pouvez par exemple consulter le site de Blackrock qui donne pour son ETF World Physique (IWRD) la composition de toutes les lignes. Il est possible de télécharger le fichier Excel contenant les positions, le poids indiciel, les pays, les secteurs etc…

La méthode est valable pour tous les ETF de Blackrock.

Je comprends votre volonté de privilégier la France que vous connaissez mieux, mais c’est un biais connu qui nuit souvent à la performance et la diversification.

Bien à vous.

Hors ligne Hors ligne

 

#24 29/05/2020 22h20

Membre
Réputation :   20  

Quand je vois que l’ETF de Blackrock pèse à 65% sur les US (je me suis trompé sur les 20%, je ne sais pas d’où j’avais cette information en tête) et 3% sur la france, je me dis qu’au final mon ETF S&P et mon ETF CAC représentent finalement 68% de la répartition de Blackrock! Il s’agit d’une boutade mathématiquement fausse bien évidemment wink

Merci pour le lien, cela l’a permis de mieux comprendre la composition de cet ETF, je n’imaginais pas une présence si importante de la Suisse par exemple.

Hors ligne Hors ligne

 

#25 03/06/2020 16h28

Membre
Réputation :   20  

Comme je l’indiquais dans la whish-list de mon reporting à fin mai, je surveille de près (entre autres) Orpéa et Albioma. On va dire que l’attente n’aura pas été longue smile


   
- Le 01/06/2020 : ACHAT de 4 ORPEA à un PRU de 104,71€.
Cet achat me permet d’initier une première ligne dans le secteur de la Santé pour mon portefeuille. J’apprécie le caractère résilient de ce domaine d’activité grâce à la courbe des âges qui augmente et le vieillissement général de la population.
La société a une forte présence en Europe (France, Italie, Suisse, Belgique, Allemagne, Irlande…) et en Amérique latine. Je perçoit Orpéa sur un segment plus « premium » que ses concurrents directs que sont Korian et LNA.


- Le 03/06/2020 : ACHAT de 12 ALBIOMA à un PRU de 32,77€.
Difficile de rentrer sur Albioma tant elle progresse ces derniers temps. J’ai profité d’un repli ce matin pour entrer sur l’action.
J’apprécie le caractère « énergie alternative » de cette société.



Pour le reste du mois, je dois encore renforcer mon ETF CAC dans le cadre de ma stratégie Lazy, et j’envisage de renforcer Danone qui représente désormais la plus petite ligne de mon portefeuille, et qui n’a pas tant « explosée » que cela ces derniers jours.

Dernière modification par PureLake (03/06/2020 16h30)

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de purelake"

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur