Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#26 30/04/2020 08h38

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   162  

La différence entre les écoles est incroyable.

La majorité de mes proches ne reçoivent rien pour les enfants de maternelle, et pas grand chose pour les primaires.

J’ai de la chance pour mes enfants, les profs ont fait des groupes facebook et whattsap, on reçoit des devoirs, des vidéos, comme apprendre à faire ses lacets pour le plus jeune, puis nous filmons le petit occupé de faire ses lacets, rouler à vélo dans le jardin, faire tel bricolage selon les consignes que nous avons reçues etc

Vraiment génial, nous devrons penser à bien remercier les profs de cette école qui ont vraiment pris le taureau par les cornes et n’ont pas oublié nos enfants.

Hors ligne Hors ligne

 

#27 30/04/2020 10h34

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

Bonjour Koldoun,

Nous sommes dans le même cas, peut être est ce finalement un cas assez "général" ? Les maîtresses s’entraident en mutualisant les connaissances/les idées et les compétences en informatique…

Finalement on est sur un résultat proche de la norme semble t’il avec un programme cohérent (avec des débuts chaotiques, c’est compréhensible) ; dés lors faut il remercier "simplement" parce que la norme est respectée ? Je pense que oui, vous avez raison, quand on est content il faut le dire, parce que si une 2éme vague revient les maîtresses sauront que les parents sont avec elles. Il faut tisser du lien chaque fois que possible surtout quand il y a des enfants au milieu. Et qui sait, l’EN tiendra peut être compte de ces bons retours et capitalisera les expériences ?
=> Si des enseignants ont des idées "pour faire remonter" qu’ils ne se privent pas. smile


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#28 30/04/2020 20h31

Membre
Réputation :   99  

Des idées de remontée vers les profs.

Contexte : j’ai mis en place un groupe WhatsApp de classe à la demande de mes parents d’élèves. On a aussi, pour l’école, un site gestionnaire de mails par lequel sont diffusés les notes de l’IEN, les infos de la FPE ; les propositions d’activités à mes parents sont envoyées par ce biais et ils peuvent répondre à l’enseignant qui leur envoie.

J’aime quand :
- les parents m’envoient une photo de leur enfant qui fait une activité que j’ai proposée,
- les parents m’envoient une photo de leur enfant en train de faire une activité que je n’ai pas proposée mais qui va donner des idées aux autres parents,
- les parents me disent qu’une activité n’a pas fonctionné et qu’ils expliquent un peu pourquoi,
- les parents expriment un problème de parenting et que les autres parents, solidaires, proposent des trucs et astuces,
- les enfants demandent à leur parent de les filmer pour envoyer un message perso à un de leur camarade, à tous leurs camarades, à l’Atsem ou à la maitresse,
- j’ai des preuves probantes que l’enfant va bien.

J’aime moins quand j’entends dans la vidéo que le parent tanne son enfant pour faire une vidéo mignonne pour épater la galerie WhatsApp.

J’ai très peur quand, malgré toutes les relances de la part de l’école ou moi-même, le parent ne donne pas de news ou, quand il en donne enfin, c’est "oui, sa* va."

🌷🌷🌦️🌷

Hors ligne Hors ligne

 

#29 20/03/2021 15h37

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   195  

Une étude sur les enfants et le confinaement, dont un paragraphe traite de l’enseignement :

INED a écrit :

Travail scolaire : les familles populaires en tête
Comment les enfants se sont-ils adaptés pour « passer le temps » ? Ils ont joué ou lu, beaucoup ; fait leurs devoirs, souvent ; aidé leurs parents, parfois ; sont sortis se promener, un peu.

Malgré la fermeture des écoles, le contact entre les enseignants et les familles n’a pas été rompu. La quasi-totalité des parents interrogés déclare ainsi que l’enseignant a transmis du travail scolaire et 95 % jugent que cela s’est fait sans trop de difficultés techniques, par courrier électronique (83 %) ou via l’espace numérique de travail de l’école (33 %). Le dispositif du Centre national d’enseignement à distance (Cned) « Ma classe à la maison » n’a été utilisé que par un enfant sur cinq, et le plus souvent occasionnellement.

Les parents déclarent également que le travail scolaire des enfants à la maison s’est plutôt bien passé. Deux tiers d’entre eux (65 %) ont pu facilement s’isoler pour travailler ; 95 % ont bénéficié de l’aide d’un proche, plus souvent de la mère que du père (respectivement 92 % et 60 %), parfois d’un frère ou d’une sœur (17 %).

Ce bilan plutôt positif doit néanmoins être nuancé. Les élèves ont en effet travaillé dans des conditions très inhabituelles. Les deux tiers d’entre eux ont travaillé moins de trois heures par jour. Seuls 13 % ont été aidés plus de 3 heures par jour. Et, dans un cas sur cinq, les proches auraient éprouvé des difficultés pour aider les enfants. La « continuité pédagogique » a donc été relative, reposant très largement sur la capacité des enfants à apprendre dans ces nouvelles conditions.


C’est dans les milieux modestes que le temps consacré au travail scolaire par l’enfant et par la personne qui l’aide a été le plus important, signe du volontarisme des parents concernés et sans doute aussi de leurs difficultés pour mettre en œuvre « l’école à la maison ». Toutes choses égales par ailleurs, les chances d’être aidé à ce niveau sont accrues de 80 % dans les foyers à dominante employé, ouvrier ou de travailleur indépendant comparés à ceux avec des parents cadres.

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "faire étudier des jeunes enfants à la maison ?"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur