Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Achetez vos SCPI avec des conditions avantageuses en cliquant ici.

Sondage 

Synthèse des avis :

En 2022, recommanderiez-vous la SCPI Corum Origin à un proche ?


Oui, complètement (avis positif)

70% - 24
Oui, avec des réserves (avis assez positif)

14% - 5
Je ne sais pas (avis neutre)

5% - 2
Non, probablement pas (avis assez négatif)

5% - 2
Non, certainement pas (avis négatif)

2% - 1
Nombre de recommandations : 34   Recommandation moyenne : 3,4/4 Avis neutre

[+1]    #1326 13/01/2022 18h44

Membre (2011)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   67  

Normalement la taxe sur la PV a déjà été payée par la SCPI.
Ca rentrera juste en compte dans votre revenu fiscal de référence.

D’ailleurs j’écoute le Webinar là, et Corum Origin va de nouveau distribuer de la PV en mai 2022.

Hors ligne Hors ligne

 

#1327 13/01/2022 18h52

Membre (2021)
Réputation :   2  

Quelqu’un saurait-il si la PV constatée sur les parts "possédées" dans le contrat d’AV maison est identique à la PV obtenue pour les parts obtenues en direct (environ 7€ par part) ?

Hors ligne Hors ligne

 

#1328 13/01/2022 18h58

Membre (2011)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   67  

En direct du Webinar : ils ont reçu plein d’appels aujourd’hui d’associés qui croyaient à une erreur de montant en recevant le SMS !

Sinon par de revalo de parts prévu pour le moment, bien que les valeurs d’expertises soient bonnes, voire très bonnes. Car ils préfèrent rester prudents. Mais on sent que la revalo n’est pas loin quand même…

Hors ligne Hors ligne

 

#1329 13/01/2022 19h01

Membre (2011)
Top 10 SCPI/OPCI
Réputation :   101  

Quelle valeur de reconstitution ? (elle avait baissé en 2020)


Parrain Fortuneo : 13042518

Hors ligne Hors ligne

 

#1330 13/01/2022 19h10

Membre (2021)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   44  

cedREIM a écrit :

Quelle valeur de reconstitution ? (elle avait baissé en 2020)

Il faut être patient et attendre le RA 2021!

J’ai été surpris à la fin du webinaire d’apprendre que si on investi sur les SCPI via l’assurance vie de CORUM, CORUM reverse le crédit d’impôt étranger avec les loyers des SCPI….

Faut il bien comprendre que du coup pour une part le montant du dividende versé sur l’assurance vie est plus élevé que celui versé directement à l’associé sur son compte bancaire?

Si oui cela représente quel montant par part environ?

Quelqu’un aurait il un exemple concret?

Merci du retour de vos connaissances.

Dernière modification par Sisco2117 (14/01/2022 00h08)


Restez à l'écart des gens négatifs. Ils ont un problème pour chaque solution.

Hors ligne Hors ligne

 

#1331 13/01/2022 21h10

Membre (2013)
Réputation :   1  

Si j’ai bien compris le webinaire, le versement des dividendes dans l’AV comporte le dividende distribué en direct plus l’impôt qui est habituellement prélevé dans le pays d’origine.

Donc oui, la distribution dans l’AV est plus importante qu’en direct.

Ce n’était pas le cas auparavant car ils ont mis en place le dispositif en 2021. A regarder peut être un peu plus en détails, si ca vaut le coup …

Hors ligne Hors ligne

 

#1332 13/01/2022 23h55

Membre (2011)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   67  

Mais du coup l’impôt dû n’est pas payé à l’étranger ? Comment font ils pour ne pas le payer ?!?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #1333 14/01/2022 13h14

Membre (2013)
Réputation :   93  

Je viens de voir que tout comme la SCPI, ce sujet aura bientôt 10 ans, le temps passe vite…

J’en ai profité pour faire un tour des messages les plus réputés, je suis (re?)tombé sur celui-ci de 2014 :

parisien, le 07/10/2014 a écrit :

La stratégie de Corum Convictions depuis sa création il y a trois ans environ a été d’investir dans des actifs généralement non core (emplacement ou type d’actif pas de premier plan) et rapportant en contrepartie de ces inconvénients plus de 7,5% brut.
[…]
Si cette stratégie est aussi facile à mettre en place et "garantit" au début un rendement élevé, pourquoi les autres nouvelles SCPI ne l’appliquent pas?  C’est que ces actifs non core sont plus risqués que la moyenne, et qu’après les 4 premières années après l’acquisition où le loyer est généralement garanti par un bail ferme, le loyer risque d’être re-négocié à la baisse ou de connaitre des impayés (les locataires de ce type d’actifs étant parfois plus fragiles que la moyenne), la vacance locative risque de s’installer, et du coup, les loyers perçus et donc le rendement et la valeur de la part de la SCPI risquent d’en pâtir.

A cause de ces risques qui existent pour tous les actifs immobiliers, mais davantage pour ceux non core, la plupart des SCPI investissent en non core une part minoritaire de leur portefeuille et consacrent le reste à des actifs core, moins risqués et donc rapportant moins.

En définitive, le rendement n’est pas tout et il faut regarder aussi la qualité des actifs ayant permis ce rendement. Et si les risques ci-dessus se matérialisent, le rendement futur va baisser. Or un porteur de SCPI, contrairement à un souscripteur de sicav actions, investit pour le long terme à cause du poids des frais initiaux et de la fiscalité. Il ne peut guère partir rapidement et sans frais en cas de baisse future du rendement, si elle se produit.

Je me souviens également avoir été sceptique devant des performances supérieures au reste des SCPI, associées à des frais plus élevés que la moyenne et un marketing assez agressif.

Je pense encore que Corum prend un peu plus de risques que d’autres sociétés de gestion, mais 7 ans plus tard, force est de constater qu’il n’y a pas eu d’accident sur leurs SCPI et le risque semble avoir été correctement rémunéré. Les valorisations se sont maintenues, la vacance locative est faible, et le covid a eu moins d’impact que sur d’autres SCPI pourtant réputées plus sûres.

Bien sûr le passé ne présage pas du futur, mais j’apprécierais que d’autres SDG s’inspirent de Corum sur certain points.

Dernière modification par NicolasV (14/01/2022 13h23)

Hors ligne Hors ligne

 

#1334 14/01/2022 14h18

Membre (2020)
Réputation :   15  

FCP, le 13/01/2022 a écrit :

Mais du coup l’impôt dû n’est pas payé à l’étranger ? Comment font ils pour ne pas le payer ?!?

En écoutant la vidéo, ce que j’ai compris c’est que l’impôt est bien payé à l’étranger, que la société d’assurance bénéficie en contrepartie d’un crédit d’impôt et qu’ils ont trouvé un moyen de reverser le montant de ce crédit d’impôt aux assurés de façon à verser au global a priori le montant brut.

Rien n’est précisé sur le mécanisme mis en oeuvre pour y parvenir.

L’idéal pour préciser les choses serait d’avoir le témoignage d’un associé détenant ces SCPI au sein d’un contrat d’AV.

Hors ligne Hors ligne

 

#1335 14/01/2022 14h23

Membre (2012)
Top 100 Réputation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Invest. Exotiques
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   265  

Ne pas oublier que les prélèvements sociaux de 17.2% ne sont pas dus sur les loyers perçus en direct alors qu’ils le seront sur les PV et revenus au sein de l’AV.

Pour Corum, l’absence de report à nouveau explique aussi la performance mais d’autres sociétés de gestion ont bien mal utilisé ce report à nouveau pendant la crise en le laissant en place sans le verser comme il aurait fallu pour mieux compenser la baisse de rendement et ce dans le but de maintenir la valeur du prix de part à tout prix….

Carpediem


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne Hors ligne

 

#1336 14/01/2022 17h50

Membre (2021)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   44  

Thortue a écrit :

Rien n’est précisé sur le mécanisme mis en oeuvre pour y parvenir.

L’idéal pour préciser les choses serait d’avoir le témoignage d’un associé détenant ces SCPI au sein d’un contrat d’AV.

J’ai les CGV du contrat CORUM LIFE et je n’ai rien vu la dessus….
Ce qui m’étonne c’est que cela voudrait dire que CORUM fasse cadeau de la partie impôt qu’il paie à l’étranger pour les parts en assurance vie….

Si quelqu’un pouvait dire combien il touche de revenu pour une part dans CORUM LIFE ça serait intéressant…

carpediem a écrit :

Ne pas oublier que les prélèvements sociaux de 17.2% ne sont pas dus sur les loyers perçus en direct alors qu’ils le seront sur les PV et revenus au sein de l’AV.

Après 8 ans si on reste dans l’abattement annuel de 4600€ d’intérêt et plus-value pour un célibataire ou 9200€ pour un couple….donc égale un revenu de SCPI non imposé mais effectivement avec 17,2% de PS dans ses conditions.
17,2% ça reste bien plus faible que 30 ou 45% d’IR en fonction de son TMI !mais il est vrai que c’est encore plus avantageux sur des  SCPI avec revenus revenus français (soumis à l’IR + PS) et non étranger.

-----------------------------------------------------------------------
Quelque chose m’échappe sur le montant distribué hier de la PV (mes parts ont toutes plus de 2 ans sur XL ou ORIGIN).

Sur ORIGIN:
Au 30 sept 2021 : 2 000 000 de parts
L’article dans l’actualité de CORUM indique une PV  de 12.4 M€

Ce qui donne 6.2€ de PV par part.

Quand je multiplie ce chiffre par mon nb de part j’arrive à un montant inférieur de 20% que ce que j’ai touché…
Bien sûr le nombre de part est plus élevé au 31 déc 2021 mais cela ne justifie pas un tel écart…

Je n’arrive pas à me l’expliquer sachant que parallèlement j’ai appliqué le même raisonnement à CORUM XL et là c’est l’inverse j’ai touché 3 fois moins que ce que j’aurai dû….

Je dois oublier quelque chose dans mon raisonnement, mais quoi….peut être le délai de jouissance (nb de part "active" plus faible que le nb indiqué dans les BT) mais cela n’expliquerai que le cas CORUM ORIGIN mais pas XL

Dernière modification par Sisco2117 (14/01/2022 18h56)


Restez à l'écart des gens négatifs. Ils ont un problème pour chaque solution.

Hors ligne Hors ligne

 

#1337 14/01/2022 18h17

Membre (2013)
Réputation :   93  

carpediem a écrit :

Pour Corum, l’absence de report à nouveau explique aussi la performance mais d’autres sociétés de gestion ont bien mal utilisé ce report à nouveau pendant la crise en le laissant en place sans le verser comme il aurait fallu pour mieux compenser la baisse de rendement et ce dans le but de maintenir la valeur du prix de part à tout prix….

Carpediem

La constitution ou distribution de RAN/RPV n’impacte sur le long terme pas la performance globale (~TDVM + VPM) d’une SCPI. Et sur ce critère, Corum Origin s’en sort aussi très bien.

Sisco2117 a écrit :

Sauf après 8 ans si on reste dans l’abattement annuel de 4600€ d’intérêt et plus-value pour un célibataire ou 9200€ pour un couple….donc égale un revenu de SCPI imposé à 0% dans ses conditions.
Vous pourrez retirer une somme importante en totale exonération, et ce chaque année. il suffit après 8 ans de retirer par an un montant dont la part des intérêts est inférieur à 9200€ (ça commence à faire un beau montant du coup)

C’est bien sûr faux, les PS s’appliquent sans abattements.

Hors ligne Hors ligne

 

#1338 14/01/2022 18h46

Membre (2021)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   44  

Sisco2117 a écrit :

    Sauf après 8 ans si on reste dans l’abattement annuel de 4600€ d’intérêt et plus-value pour un célibataire ou 9200€ pour un couple….donc égale un revenu de SCPI imposé à 0% dans ses conditions.
    Vous pourrez retirer une somme importante en totale exonération, et ce chaque année. il suffit après 8 ans de retirer par an un montant dont la part des intérêts est inférieur à 9200€ (ça commence à faire un beau montant du coup)

C’est bien sûr faux, les PS s’appliquent sans abattements.

Exact, désolé j’ai écrit une grosse connxxxx! l’abattement n’est que sur l’IR et pas les PS….cela fait quand même une bien plus faible imposition qu’en direct (si on est imposé sur le revenu à 30 ou 45%).

Dernière modification par Sisco2117 (14/01/2022 18h59)


Restez à l'écart des gens négatifs. Ils ont un problème pour chaque solution.

Hors ligne Hors ligne

 

#1339 14/01/2022 18h48

Membre (2020)
Réputation :   15  

Voilà la théorie à confirmer concernant l’AV : La SCPI paie l’impôt à l’étranger et reverse à la société d’assurance le montant net. La société d’assurance a visiblement droit en sus à un crédit d’impôt. Elle reverse aux assurés le montant net et complète pour atteindre le brut. Elle ne perd rien si le crédit d’impôt est d’un montant équivalent à ce complément.

En AV, les prélèvements sociaux sont toujours dus après 8 ans.

Pour ce qui est de la PV que vous avez touché, si vous avez touché un montant supérieur à ce que vous calculez, c’est que vous avez probablement une erreur sur le montant de PV distribué. D’une manière générale, il faut également tenir compte du nombre exact de parts en jouissance, de la fiscalité et de la commission de la société de gestion.

Concernant la fiscalité :

Site de Corum a écrit :

Dans le cas d’un immeuble vendu à l’étranger, le régime d’imposition des plus-values dépend des conventions fiscales en vigueur entre le pays source des revenus et la France. La SCPI, assistée par des fiscalistes externes, avance l’impôt pour le compte de ses associés dans le pays de la vente, mais aussi en France en fonction des conventions fiscales établies avec ce pays. L’impôt, calculé selon le pays de la vente et le profil de chaque épargnant, est ainsi directement déduit du dividende exceptionnel versé.

Pour ce qui est de la commission de Corum, elle est précisée dans les statuts :

Statuts Corum Origin a écrit :

Une commission sur arbitrage sera prélevée par la société de gestion, uniquement en cas de réalisation d’une plus-value.
La commission sera égale à :
- 1 % TTI du prix de vente net vendeur si celui-ci est inférieur à 5 M€ ;
- 0,75 % TTI du prix de vente net vendeur si celui-ci est supérieur ou égal à 5 M€.

Hors ligne Hors ligne

 

#1340 14/01/2022 19h03

Membre (2011)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   67  

La société d’assurance a visiblement droit en sus à un crédit d’impôt.

Du coup, qui paye ce crédit d’impôt ?

Hors ligne Hors ligne

 

#1341 14/01/2022 19h25

Membre (2020)
Réputation :   15  

A priori, le fisc français en vertu des conventions bilatérales.

Hors ligne Hors ligne

 

#1342 14/01/2022 21h22

Membre (2011)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   67  

Dernier point trimestriel :

https://www.corum.fr/sites/default/file … ressed.pdf

Dans les PV réalisées, sait on ce qui a déjà été distribué ?

Hors ligne Hors ligne

 

#1343 14/01/2022 22h30

Membre (2021)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   44  

Thortue a écrit :

Pour ce qui est de la PV que vous avez touché, si vous avez touché un montant supérieur à ce que vous calculez, c’est que vous avez probablement une erreur sur le montant de PV distribué. D’une manière générale, il faut également tenir compte du nombre exact de parts en jouissance, de la fiscalité et de la commission de la société de gestion.

FCP a écrit :

Dans les PV réalisées, sait on ce qui a déjà été distribué ?

Le BT répond au point que je soulevais et explique pourquoi j’avais touché plus que ce qui était prévu….
Cela vient tout simplement que les PV sont plus nombreuses qu’indiquait dans l’actualité sur le site CORUM.

En effet, au total 9 ventes immobilières au T4 2021 (dont 3 actifs en France) : le montant total de plus-values exceptionnelles qui a été redistribué directement s’élève à 27,5 millions d’euros

La PV de 12,4 millions concerne les 8 hôtels dont 4 vendu en décembre et les 4 autres en mai 2022 il devrait donc y avoir un dividende exceptionnel en mai aussi.


Restez à l'écart des gens négatifs. Ils ont un problème pour chaque solution.

Hors ligne Hors ligne

 

#1344 15/01/2022 12h59

Membre (2011)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   67  

il devrait donc y avoir un dividende exceptionnel en mai aussi.

Oui, ils l’ont dit pendant le Webinar. Je l’ai évoqué plus haut.

Hors ligne Hors ligne

 

#1345 15/01/2022 14h43

Membre (2017)
Réputation :   51  

Bonjour, j’aimerais avoir des avis car je tiens un suivi de mes dividendes SCPI. Alors ma question : ce qui vient d’être touché il y a quelques jours, allons-nous le cumuler au T4 de 2021, ou au T1 de 2022, qu’en pensez-vous tous ? En effet il est logique qu’il faille du temps pour concrétiser le versement, mais alors devons-nous considérer sa date d’arrivée, ou celle du fait générateur, la vente ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #1346 15/01/2022 15h00

Membre (2018)
Top 100 Réputation
Top 10 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   251  

Ce dernier message m’inspire les commentaires suivants :

- Corum (voir BT4 21) rattache la distribution exceptionnelle au 4ème trimestre (10,26€ brut). Toutes les SCPI (qui distribuent trimestriellement) effectuent un versement en janvier qui correspond aux loyers du 4ème trimestre de l’année précédente.

- Il convient plus de parler de distribution de revenus / plus values que de dividendes (Corum emploie effectivement le terme de "dividende", mais explicite la notion dans la note 2).

- D’un point de vue fiscal :
1 - Les revenus distribués (sauf les revenus financiers) ne sont pas soumis à la fiscalité des dividendes mais à celle des revenus fonciers…
2 - L’impôt du n’est pas calculé (à la différence des dividendes) sur les revenus et plus values distribués mais sur les résultats et plus values de la SCPI qu’ils soient distribués ou pas (alimentation du RAN et de la RPV). D’un point de vue fiscal, la date de distribution n’intervient donc pas…

Canyonneur

Dernière modification par Canyonneur75 (15/01/2022 15h03)

Hors ligne Hors ligne

 

#1347 15/01/2022 16h06

Membre (2013)
Réputation :   82  

Thortue, le 14/01/2022 a écrit :

Pour ce qui est de la PV que vous avez touché, si vous avez touché un montant supérieur à ce que vous calculez, c’est que vous avez probablement une erreur sur le montant de PV distribué. D’une manière générale, il faut également tenir compte du nombre exact de parts en jouissance, de la fiscalité et de la commission de la société de gestion.

Petite précision : Il n’y a pas de délai de jouissance pour les distributions de PV. Le délai de jouissance s’applique uniquement sur les dividendes.


Parrain InteractiveBrokers / IngDirect / Fortuneo

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #1348 15/01/2022 16h52

Membre (2013)
Réputation :   11  

Désolé si ma question est naïve ou a déjà été abordée mais le fait que Corum distribue systématiquement les plus values, c’est positif, négatif ou neutre pour les associés ? Et à qui profite ces distributions (en dehors de Corum qui peut ainsi afficher un rendement plus élevé) ?

Perso, intuitivement je préférerais que ces plus values soient réinvesties pour générer des loyers supplémentaires et éventuellement à terme augmenter le prix de la part.

Hors ligne Hors ligne

 

#1349 15/01/2022 17h29

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 5 SIIC/REIT
Top 10 SCPI/OPCI
Réputation :   737  

Personnellement j’apprécie la politique de CORUM de distribuer rapidement les plus-values, et la politique plus générale "opportuniste" de vendre et concrétiser des plus-values.
Le problème principal n’est pas de réinvestir les plus-values, mais de réinvestir le cas échéant le montant total des ventes en plus d’investir la collecte (importante mais maîtrisée chez CORUM).


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#1350 15/01/2022 18h12

Membre (2015)
Top 20 Réputation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Top 5 SCPI/OPCI
Top 10 Immobilier locatif
Réputation :   1160  

Leur choix est de distribuer les plus-values générées pour que l’associé créé la corrélation immédiate entre une vente et ce qu’il perçoit. Sur la plupart d’autres SCPI, les PV viennent alimenter un compte après paiement de l’impôt et parfois ceux qui vont toucher la distribution seront ceux qui sont arrivés après, quand ceux qui auraient pu (dû ?) toucher la PV ne sont plus associés. Ca permet une certaine "justice" au détriment de la régularité de distribution encore qu’il faut voir : Corum peut décider de vendre ou non pour générer des PV, les autres ne se servent pas forcément de manière lisible du compte de plus-values, il n’est pas évident de lire la stratégie et les critères peuvent être subjectifs.
Là c’est clair, ce qui est perçu est distribué immédiatement. Attention à ce que cela n’entraîne pas la volonté de vendre des "bijoux de famille" (qui auraient servi un dividende durable) dans le but de soutenir une distribution à la peine, il n’y a pas de solution parfaite.

Arnval vous parlez de collecte maîtrisée chez Corum mais je ne vois pas sur quels critères. Avez-vous des exemples concrets de SCPI ne maitrisant pas leur collecte ? C’est rare et ponctuel. La plupart maîtrisent leur collecte (immense majorité), simplement elle ne communiquent pas forcément de manière opportune là-dessus, ce que Corum fait très habilement.


Parrain Total Energie code 111177632

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur