Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Si ce message s'affiche, le changement de serveur qui a eu lieu mercredi 14 avril au matin a réussi !

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Sondage 

Synthèse des avis :

En 2021, recommanderiez-vous la SCPI Corum Origin à un proche ?


Oui, complètement (avis positif)

66% - 40
Oui, avec des réserves (avis assez positif)

25% - 15
Je ne sais pas (avis neutre)

3% - 2
Non, probablement pas (avis assez négatif)

3% - 2
Non, certainement pas (avis négatif)

1% - 1
Nombre d’avis : 60   Avis moyen : 4,5/5 Avis positif ou avis plutôt positif

#726 07/02/2019 16h31

Membre
Réputation :   25  

Corum est surtout beaucoup plus innovateur et opportuniste que les autres.
Il suffit de regarder leur stratégie d’origine , avec Corum convictions pour sortir de France en privilégiant le rendement ou Corum xl pour chasser les opportunités dans le monde , coupler cycles immobiliers et devises afin d’avoir une hyper diversification du patrimoine et se prémunir d’un éventuel risque de la zone euro.

Hors ligne Hors ligne

 

#727 07/02/2019 18h30

Membre
Réputation :   35  

L’article de capital montre que cette performance fait débat même au delà des blogs et forums spécialisés. Mais il est quand même peu argumenté et plus orienté sur Corum XL.

Je viens de relire l’ensemble des commentaires de l’article cité par GBL.

Un des derniers pose une question trollesque mais que je trouve amusante et que je reprends ici: Est-ce que le meilleur rendement de Corum n’est pas le résultat des frais de gestion plus élevés et donc d’une meilleure gestion?

Dernière modification par petitproprio (07/02/2019 18h37)

Hors ligne Hors ligne

 

#728 08/02/2019 01h29

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1017  

Les frais de gestion sont élevés, c’est un fait.
Pour l’instant Corum AM a surtout fait des acquisitions et n’a pas eu à gérer de départ impromptu, il manque du recul pour juger de la qualité de gestion du turn-over en rythme de croisière, c’est sur le long terme qu’il faudra juger de la capacité de la société de gestion à retrouver des locataires aux quatre coins de l’Europe.
Le fait est que pour l’instant, il semble que leurs locataires restent en place alors que sur d’autres grosses SCPI comme Primopierre ou PFO2 des départs avaient eu lieu plus rapidement.

Dernière modification par kc44 (08/02/2019 06h14)

Hors ligne Hors ligne

 

#729 20/03/2019 22h50

Membre
Réputation :   1  

Bonjour à tous,
J’ai lu dans des posts précédents que les intérêts d’emprunts pour la partie affecté aux immeubles d’origine étrangers ne sont pas déductibles.
Pourtant la société qui me propose des SCPI à crédit me dit que ils sont bien déductibles et j’ai appelé Corum ils m’ont dit la même chose.
Merci

Hors ligne Hors ligne

 

#730 20/03/2019 22h55

Membre
Réputation :   57  

C’est un point pas très clair.
Je vais poser la question aux impôts.

Hors ligne Hors ligne

 

#731 20/03/2019 23h06

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   417  

Pour moi, c’est expliqué ici :
SCPI internationales : quel intérêt pour le patrimoine et quelles fiscalité?

stephane a écrit :

Les intérêts d’emprunt liés aux prêts finançant des parts de SCPI européennes

Ils ne sont pas déductibles des revenus fonciers de source française, exception faite de la partie qui concerne les revenus de source française. Le calcul d’un prorata correspondant aux seuls revenus de source française est donc nécessaire si la SCPI distribue à la fois des revenus de source française et des revenus de source étrangère. Seule la partie « française » doit être prise en compte. Toutefois, les intérêts d’emprunt peuvent venir réduire le montant du revenu foncier de source étrangère pris en compte pour la détermination du taux d’imposition en France des revenus de source française (dans la méthode du taux effectif) ou pour la détermination du montant du crédit d’impôt (dans la méthode de l’imputation).

En gros (de ce que je comprends mais je ne possède aucune de ces SCPI à titre personnel), avec un emprunt :
* dans la méthode du taux effectif, vous allez utiliser (revenus de source étrangère nets d’impôt étranger - intérêts d’emprunt associés) au lieu de (revenus de source étrangère nets d’impôt étranger) dans le calcul;
* dans la méthode de l’imputation, idem, vous allez utiliser (revenus de source étrangère bruts - intérêts d’emprunt associés) au lieu de (revenus de source étrangère bruts).

Bien à vous,
cat

Hors ligne Hors ligne

 

#732 20/03/2019 23h22

Membre
Réputation :   1  

Oui j’avais déjà lu ce post de Stéphane qui fait référence à un article de clubscpi.
Mais je n’ai trouvé aucune information officielle qui confirme cela.
J’ai lu notamment la notice de l’imprimé fiscale 2044 où il faut déduire les intérêts d’emprunt et il n’est nulle part mentionné que les revenus de source étrangères seraient exclus.

Hors ligne Hors ligne

 

#733 20/03/2019 23h34

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   417  

Par exemple, en jetant un coup d’oeil ici :
Notice revenu 2017 - Revenus de source étrangère

Notice a écrit :

Vous devez déclarer ces revenus sur l’imprimé no2047 en précisant l’identité de leur bénéficiaire, leur origine et leur montant brut (c’est à dire le montant des revenus après imputation des charges, sans déduire l’impôt acquitté à l’étranger). et compléter le cadre 6 de la dernière page. Le montant total de ces revenus doit être porté ligne 8TK de la déclaration no2042.

ou encore

Notice a écrit :

Vous devez indiquer ces revenus au cadre 8 pour leur montant après déduction des charges et de l’impôt payé à l’étranger. Le montant total de ces revenus doit ensuite être reporté ligne 8TI de la déclaration no2042.

Je pense c’est dans l’"imputation des charges" que viennent les intérêts d’emprunt.

Dernière modification par cat (20/03/2019 23h37)

Hors ligne Hors ligne

 

#734 20/03/2019 23h37

Membre
Réputation :   1  

cat a écrit :

Par exemple, en jetant un coup d’oeil ici :
Notice revenu 2017 - Revenus de source étrangère

Notice a écrit :

Vous devez déclarer ces revenus sur l’imprimé no2047 en précisant l’identité de leur bénéficiaire, leur origine et leur montant brut (c’est à dire le montant des revenus après imputation des charges, sans déduire l’impôt acquitté à l’étranger). et compléter le cadre 6 de la dernière page. Le montant total de ces revenus doit être porté ligne 8TK de la déclaration no2042.

Je pense c’est dans "après imputation des charges" que viennent les intérêts d’emprunt.

Oui mais ce n’est pas écrit que on ne peut pas déduire des intérêts de source étrangère.

Hors ligne Hors ligne

 

#735 20/03/2019 23h42

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   417  

Je dirai que les intérêts d’emprunt font "naturellement" partie de ces charges imputables.
Pensez-vous qu’il y a des documents plus précis à ce sujet? J’ai un doute mais peut-être.

Dernière modification par cat (20/03/2019 23h43)

Hors ligne Hors ligne

 

#736 21/03/2019 15h53

Membre
Réputation :   57  

Question envoyée au fisc. Je vous tiens au courant. Au moins on sera fixé.
En général ils répondent rapidement.

Bonjour,

J’ai acheté à crédit des parts d’une SCPI « CORUM Origin » (www.corum.fr/scpi-corum)
Cette SCPI distribue des revenus d’origine française pour seulement 15%. Le reste provient de bien situés à l’étranger. Pays bas, Allemagne, Italie, etc…

Pouvez-vous me dire si mes intérêts d’emprunt sont déductibles des revenus de cette SCPI ?

Si oui, est ce qu’ils sont déductibles entièrement, ou seulement dans la limite des 15% de revenus français ?

Sinon, est ce que ces intérêts sont déductibles des revenus que je possède d’une autre SCPI « Paref Novapierre 1 » dont les revenus sont entièrement français ?

Hors ligne Hors ligne

 

#737 21/03/2019 16h14

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   417  

La réponse sera me semble-t-il :
* il faut ventiler les intérêts d’emprunts suivant le patrimoine de la SCPI (revenus français, de type 8TI ou 8TK);
* seule la quote part "française" peut être imputée en charge sur les revenus fonciers français.

Bien à vous,
cat

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #738 21/03/2019 16h38

Membre
Réputation :   1  

J’ai creusé la question avec le cabinet ainsi qu’avec courtier.
J’ai obtenu la même réponse.
Ils me disent que ils ont même demandé à des avocats fiscalistes de creuser la question et il parait que il y a un sort de vide juridique.
Eux même sur leurs investissements personnels ils déduisent toutes les intérêts en entier français et étranger et il parait que c’est pour le moment toléré par le fisc.
Mais il m’a dit que il ne peut pas me garantir que dans le futur, le gouvernement ne puisse pas clarifier la chose et obliger donc à déclarer que la partie française.

Hors ligne Hors ligne

 

#739 21/03/2019 19h07

Membre
Réputation :   0  

bonjour à tous,

sauriez vous me dire si les intérêts d’emprunts et l’assurance associées lors d’un achat de parts de SCPI via un crédit à la consommation sont bien déductibles (à l’instar d’un crédit immobilier) ?
Y aurait-il un article qui y fait référence?

Merci pour votre soutien et votre compréhension.

Cordialement.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #740 21/03/2019 19h10

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1017  

Oui, le tout étant que ce crédit à la consommation soit bien affecté au financement de SCPI lors de l’édition de l’offre.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #741 21/03/2019 19h14

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   120  

La forme du crédit importe peu, il faut que le crédit soit affecté à cet acquisition de SCPI. En général, c’est mentionné sur le contrat (cas d’un crédit immobilier). A défaut cela va être très compliqué de déduire les intérêts d’un prêt à la consommation.

"Vous ne pouvez déduire ces intérêts que s’ils se rapportent à un emprunt contracté pour la conservation, l’acquisition, la (re)construction, l’agrandissement, la réparation ou l’amélioration des immeubles donnés en location."

Impôts.gov.fr

… pas assez rapide :-)

Dernière modification par Skarklash (21/03/2019 19h15)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #742 21/03/2019 21h44

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   417  

lucacasa a écrit :

J’ai creusé la question avec le cabinet ainsi qu’avec courtier.
J’ai obtenu la même réponse.
Ils me disent que ils ont même demandé à des avocats fiscalistes de creuser la question et il parait que il y a un sort de vide juridique.
Eux même sur leurs investissements personnels ils déduisent toutes les intérêts en entier français et étranger et il parait que c’est pour le moment toléré par le fisc.
Mais il m’a dit que il ne peut pas me garantir que dans le futur, le gouvernement ne puisse pas clarifier la chose et obliger donc à déclarer que la partie française.

Je suis étonné du vocabulaire employé : "vide juridique". Pour ma part, je ne vois pas comment le texte pourrait être beaucoup plus explicite :
* pour les revenus de 8TK, il faut intégrer les montants "après imputation des charges";
* pour les revenus de 8TI, il faut intégrer les montants "après déduction des charges".
Je ne vois pas bien pourquoi les intérêts d’emprunts ne seraient pas des charges sur la détention d’immeubles allemands ou hollandais alors qu’ils le sont pour la détention d’immeubles français.
Faudrait-il que le texte précise que les intérêts d’emprunts sont bien des charges quelque soit la localisation du bien immobilier?

La seule chose qui me semble répréhensible c’est de vouloir déduire tous les intérêts d’emprunt des revenus fonciers français car c’est clairement pour ces revenus que la déduction a la le plus d’impact (on économise TMI+PS), d’où la nécessité de ventiler les intérêts suivant la répartition du patrimoine.

Bien à vous,
cat

Dernière modification par cat (22/03/2019 07h11)

Hors ligne Hors ligne

 

#743 22/03/2019 10h51

Membre
Réputation :   57  

FCP a écrit :

Question envoyée au fisc. Je vous tiens au courant. Au moins on sera fixé.
En général ils répondent rapidement.

Bonjour,

J’ai acheté à crédit des parts d’une SCPI « CORUM Origin » (www.corum.fr/scpi-corum)
Cette SCPI distribue des revenus d’origine française pour seulement 15%. Le reste provient de bien situés à l’étranger. Pays bas, Allemagne, Italie, etc…

Pouvez-vous me dire si mes intérêts d’emprunt sont déductibles des revenus de cette SCPI ?

Si oui, est ce qu’ils sont déductibles entièrement, ou seulement dans la limite des 15% de revenus français ?

Sinon, est ce que ces intérêts sont déductibles des revenus que je possède d’une autre SCPI « Paref Novapierre 1 » dont les revenus sont entièrement français ?

J’ai été rappelé par mon centre des impôts.
Les intérêts sont déductibles entièrement des revenus fonciers. Même étrangers.

Ce qui est une bonne nouvelle.

Je leur ai dit qu’il y avait un flou non ?

La personne m’a répondu que oui, mais elle m’a confirmé la déductibilité.

Dernière modification par FCP (22/03/2019 10h53)

Hors ligne Hors ligne

 

#744 22/03/2019 11h01

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   417  

FCP, je n’ai pas bien compris le contenu de votre réponse.
Sur quel point porte exactement ce flou?

Hors ligne Hors ligne

 

#745 22/03/2019 11h02

Membre
Réputation :   57  

Sur la possibilité de déductibilité des intérêts.

Hors ligne Hors ligne

 

#746 22/03/2019 11h16

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   417  

La seule petite incertitude, il me semble, porte sur le fait de savoir si les charges déductibles/imputables des revenus 8TI, 8TK contiennent les intérêts d’emprunt.

Voyez-vous autre chose?

Hors ligne Hors ligne

 

#747 27/03/2019 18h48

Membre
Réputation :   11  

Vote possible sur Internet pour les AG de Corum Origin et XL

Des remarques, conseils sur les votes à disposition les autres associés ?

Hors ligne Hors ligne

 

#748 27/03/2019 20h23

Membre
Réputation :   57  

Rien d’extraordinaire dans les résolutions.

2 Infos intéressantes :

- Distribution de PV de cession d’immeubles" d’un montant de 1 358 407 € brut soit 1 289 615 € net de fiscalité, versé sous forme d’acompte.

Selon mes calculs ça fait environ 0,08%.

- Valeur de reconstitution = 1 126,77 € soit 4,8% de plus que la valeur de la part aujourd’hui.

Le rapport annuel 2018 est ici :
www.corum.fr/media/download/2767

2018/2017/évolution :
Valeur de réalisation      934,38 / 900,08/+3.8%
Valeur de reconstitution 1 126,77 / 1 108,67/+1,6%

Donc logiquement la part devrait augmenter cette année (+1,6% ?). Après ils peuvent décider de ne pas le faire.

Dernière modification par FCP (27/03/2019 22h57)

Hors ligne Hors ligne

 

#749 29/03/2019 16h16

Membre
Réputation :   4  

Bonjour à tous,

Suite à l’achat de 50 parts de SCPI Corum en début d’année à crédit, je vais commencer à percevoir les dividendes (loyers) en septembre 2019. Pour informations pour ceux qui cherchent une banque pour financer les parts de cette SCPI ;
Banque : BPALC
Taux : 1.45%
Durée de crédit : 15 ans

Corum propose de réinvestir ces dividendes.

Que pensez vous de cette démarche?

En vous remerciant par avance pour vos réponses.

Analog

Hors ligne Hors ligne

 

#750 29/03/2019 16h38

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   660  

On a du en parler dans la file dédiée à cette SCPI (quelque part dans les 30 pages …).

Pour faire simple, si vous n’avez pas besoin des revenus (étant jeune salarié, mais il faut payer les échéances du prêt), autant les réinvestir automatiquement. Ca ne change pas la fiscalité (complexe).
AMHA, c’est compliqué à suivre d’avoir chaque mois des pouièmes de parts avec leur délai de jouissance.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur