Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+2]    #1 01/02/2020 10h15

Membre
Réputation :   27  

Bonjour
Allez, un "nouveau" portefeuille, un !
Comme dit dans ma présentation, 3 sociétés en nominatif pur, le reste se répartissant entre 2 CTO (LaBanquePostale et Saxobanque), 1 PEA (Saxobanque) et 1 PEG (FCPs représentant l’action Orange)

Progression 2019 : +28,88% (rappel progression 2018 : -4,27%) (dividendes réinvestis) ; je ne ferais pas l’historique depuis l’origine en 1983, les investissements au fil de l’eau complexifiant les calculs de progression annuelle, bien que je n’y ai plus fait d’apports nouveaux depuis environ 20 ans…)

Personnellement, je fais actuellement un suivi par semaine (avec un arrêt au 31/12); il se trouve que cette année, cette fin de semaine 5 correspond à la fin du mois… donc :

Janvier 2020
Dividendes nets 2019 crédités en 2020 : FEDEX (vendu en décembre), GLAXOSMITHKLINE, TSMC : 372,62 € (ces dividendes sont intégrés dans la valeur du portefeuille au 31/12/2019 et ne comptent donc pas dans la progression 2020 mais sont comptés dans la progression 2019; il reste à recevoir environ 3,56 € de DART en février, ce qui ne changera pas grand-chose !)

Première semaine négative de cette année pour le portefeuille (-3,47% !, et un record à la baisse, aucune semaine de 2019 n’ayant atteint les -2%); le mois de janvier termine cependant positivement :  progression YTD au 31 janvier : +0,53%, avec de grandes disparités selon les sociétés (Wirecard +24,42%, Total -10,27%)

Dividendes nets 2020 : ORACLE 59,55, TOTAL : 66, soit 125,55 €
Renforcements : Royaume-Uni : GLAXOSMITHKLINE : +100, HSBC : +300
                        France : L’OREAL : +10, TOTAL : +50
                        Allemagne : KUKA : +10
                        Russie : SBERBANK (ADR) : +100
Achats : Russie : NORNICKEL (NORILSK NICKEL GROUP) (ADR) : +10
Ventes : Royaume-Uni : DART GROUP : -100

La vente a été réalisée sur le PEA, en anticipation des conséquence du brexit; micro-ligne sur Nornickel…

Après les opérations de janvier, ci-après la situation du portefeuille :

société                        poids   nombre  devise    valeur (€) plus-values variation YTD (€)
NESTLE N AG                    13,30%   1000     CHF    99 514,00    562,16%    3,05%
AIR LIQUIDE SA                  8,74%    500     EUR    65 375,00    101,58%    3,61%
DASSAULT SYSTEMES SE            8,38%    400     EUR    62 680,00     49,53%    6,93%
L'OREAL SA                      7,74%    230     EUR    57 937,00    302,30%   -4,58%
ORANGE SA                       5,39%   3150     EUR    40 334,31    -11,03%   -2,40%
ASML HOLDING NV                 5,10%    150     EUR    38 137,50     67,78%   -3,58%
DIAGEO PLC                      4,79%   1000     GBP    35 836,00    236,88%   -5,27%
FANUC CORP                      4,52%    200     JPY    33 817,40     16,46%    3,28%
TSMC LTD (ADR)                  4,29%    660     TWD    32 072,70     41,88%   -6,51%
MICROSOFT INC                   4,10%    200     USD    30 672,00    118,25%    8,72%
ROCHE HOLDING BJ                4,05%    100     CHF    30 336,80    164,94%    4,83%
GLAXOSMITHKLINE PLC             3,98%   1400     GBP    29 744,40     38,52%    1,04%
RIO TINTO PLC                   3,24%    500     GBP    24 277,00     83,98%   -8,78%
SAP SE                          3,16%    200     EUR    23 620,00     33,90%   -1,85%
ORACLE CORP                     3,16%    500     USD    23 612,50     23,94%   -0,31%
WIRECARD AG                     2,68%    150     EUR    20 062,50     -9,75%   24,42%
HSBC HOLDINGS PLC               2,63%   3000     GBP    19 674,00    -10,55%   -6,51%
BLACKROCK INC                   2,54%     40     USD    19 003,60      4,97%    5,66%
SBERBANK ROSSII (ADR)           2,50%   1300     RUB    18 718,70      9,95%   -2,08%
ESSITY AB (B)                   1,92%    500     SEK    14 328,50     34,13%   -0,35%
MOWI ASA                        1,44%    500     NOK    10 791,00      3,77%   -7,25%
TOTAL SA                        0,89%    150     EUR     6 621,75     -7,70%  -10,27%
EDENRED SA                      0,33%     50     EUR     2 439,50     17,59%    5,84%
KUKA AG                         0,31%     70     EUR     2 310,00    -48,43%   -9,59%
POLYUS (GDR)                    0,22%     30     RUB     1 650,00     56,85%    8,45%
EQUINIX INC                     0,21%      3     USD     1 593,86     14,27%    1,76%
NORILSK NICKEL GRP (ADR)        0,04%     10     RUB       291,98     -9,92%    7,05%

plus 0,33% de liquidités…

la dernière colonne est indépendante du portefeuille; elle correspond à la variation (en euros) du cours de la société depuis le début de  l’année courante; elle intègre donc aussi la variation du taux de change;
la devise de cotation pour les ADR/GDR (Russie et Taiwan) est le $US, pas celle indiquée qui est celle du siège social de la société;
BlackRock est en cours de vente, mais à un prix un peu stratosphérique actuellement (590 $) :-)
Des renforcements dans l’année probables sur EQUINIX, POLYUS et NORNICKEL, possiblement sur L’OREAL;

Expectative sur le PEA, pas vraiment adapté aux valeurs étrangères (avec la perte du crédit d’impôt - retenues à la source de 25% sur Mowi - Norvège, de 30% sur Essity - Suède, de 26,375% sur les valeurs allemandes, sans parler de celles que je n’ai plus en portefeuille : 19% Espagne, 30% Finlande, 27% Danemark, 15% Pays-Bas), perte (ça devrait venir, je suppose) de la possibilité d’avoir les valeurs anglaises (qui n’ont pas le problème du crédit d’impôt)

Cela représente environ 14K€ de dividendes annuels (nets d’impôts, soit environ 2% de rendement), réinvestis

Voilà, voilà…

Cordialement à tous

NB : modifications mineures pour intégrer sur 2019 le dividende de DART reçu en février

Dernière modification par chrispra (29/02/2020 09h09)

Mots-clés : labanquepostale, portefeuille, résident français, saxobanque

Hors ligne Hors ligne

 

#2 29/02/2020 09h29

Membre
Réputation :   27  

Bonjour
Encore une fin de mois correspondant à une fin de semaine;
février 2020
La secousse de fin janvier n’était donc qu’un prélude, dommage d’avoir passé les ordres d’achats en début février…
La psychologie des marchés a donc pris en compte le Covid-19 en cette fin de mois de février, où cette semaine 9 a vu une baisse du portefeuille de -10,47%; ce qui amène la  variation YTD au 29 février : -6,59%

Renforcements du mois : Russie : SBERBANK (ADR) : +100, NORNICKEL : +10 (toujours une micro-ligne)
Achats : Suisse : TEMENOS : +1 (nano-ligne; pour me faciliter le suivi :-) …)

société                                    poids        nombre  devise  valeur (€)  plus-values  variation YTD
SBERBANK ROSSII (ADR)        2,57%         1400       RUB   17 855,60     -3,42%    -13,27% (EUR)
NORILSK NICKEL GRP (ADR)   0,08%             20       RUB        546,24   -14,36%       0,04% (EUR)
TEMENOS AG                          0,02%               1       CHF        128,99   -17,93%    -10,41% (CHF)

Dividendes détachés : MICROSOFT (19/02 - 0,51$), GLAXOSMITHKLINE (20/02 - 0,23£), MOWI (21/02 - 26NOK), EQUINIX (26/02 - 2,66$), HSBC (27/02 - 0,21$), DIAGEO (27/02 - 0,2741£)
Crédités en mars-avril, plus le délai de l’intermédiaire : immédiat avec Saxobanque, quelques jours/semaine pour LBP;
Il s’y rajoutera pour mars les dividendes détachés/crédités de BLACKROCK et ROCHE, et pour avril les dividendes détachés/crédités de ESSITY, L’OREAL, NESTLE, ORACLE, RIO TINTO, TOTAL et TSMC, ce qui donne en prévision : mars 0,5 k€, avril 3,5 k€;

Liquidités 0,03%, autant dire pas grand chose (0,2 k€), mais qui m’a évité d’essayer de rattraper des couteaux qui tombent cette semaine;

Suivi attentif sur GAZPROM qui commence à 6,03$ à se rapprocher de mon prix d’achat pélagique …

NB : montant des frais annuel : CTOLBP : 0,133% (330 €) de la valeur du portefeuille; 0 € pour Saxobanque et le nominatif pur; le CTOLBP représentant 1/3 du portefeuille, les frais bancaires représentent donc environ 0,04% du portefeuille;

Ventes en cours : l’ordre de vente sur BLACKROCK : son exécution (à 590 $) me semle être repoussée :-)

Hors Bourse, valorisés au prix d’achat, une partie numismatique, (17,7 k€ - 2%), une partie crowdfunding (1 k€) (Wiseed), et la résidence principale (appartement) (120 k€ - 14%)

Il ne devrait pas se passer grand chose en mars vu le niveau des liquidités; Avril devrait être plus conséquent..

Voilà, voilà
Cordialement à tous

Hors ligne Hors ligne

 

#3 29/02/2020 10h04

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   206  

Gazprom este interessant, toutefois les résultats du Q1 devraient être mauvais, peut être devrez vous attendre avant de rentrer?

En ligne En ligne

 

#4 29/02/2020 10h22

Membre
Réputation :   27  

à BulleBier a écrit :

Gazprom reste intéressant, toutefois les résultats du Q1 devraient être mauvais, peut être devrez-vous attendre avant de rentrer?

Merci de la recommandation; certes le CA et le résultat net sont prévus en baisse (> -20% pour le résultat net) pour 2020, le dividende devrait rester stable ou en légère hausse (quoique impacté par le change);
Mais mon ordre d’achat (virtuel) sur Gazprom est vraiment pélagique, depuis 2018 il vise les grands fonds (4 $ environ !) donc ne devrait quand même pas être atteint de sitôt;

Et les liquidités nécessaires ne seront disponibles qu’en avril, dividendes obligent :-)

Cordialement

Hors ligne Hors ligne

 

#5 01/04/2020 07h54

Membre
Réputation :   27  

Bonjour à tous
mars 2020
Ah, il me faut peut-être signaler une "légère" baisse du portefeuille pour ce mois, en ligne avec le mois précédent…

Variation YTD du portefeuille : -11,78% , (soit une baisse en mars de -5,56%).
En rappel le point du portefeuille, janvier (fin de semaine 5) +0,53% YTD, février (fin de semaine 9) -6,59% YTD (soit une baisse en février de -7,08%)…

Ce mois a  vu :

- une "guerre" du pétrole déclenchée (8 mars) par l’Arabie Saoudite qui a déclaré augmenter sa production suite au refus de la Russie de réduire la sienne; dans ce cadre, je commence à suivre ROSNEFT (avec la forte baisse du rouble par rapport au dollar, son coût d’extraction de 199 roubles le baril (*) correspond peu ou prou à 2,50$, mieux que celui de l’Arabie Saoudite (2,80$)(**). (pour Total, c’est environ 4,10$)
Bien sûr, la demande n’est pas au mieux… les nouvelles se multiplient concernant les difficultés de l’industrie pétrolière; le site de oilprice le montre bien (Crude Oil Prices Today | OilPrice.com) ; il faut dire qu’avec un prix du Brent (26 $US/bl environ) qui a baissé de plus de 60% depuis le début de cette année… et les autres qualités (WTI, …) sont à l’avenant.

- un confinement de la population (France : 16 mars) d’un nombre grandissant de pays pour limiter, sinon l’impact, du moins la progression de l’épidémie; à une crise sanitaire se rajoute, avec l’arrêt forcé des entreprises de tous les pays, une crise économique avec probablement des faillites et des nationalisations… N’oublions pas pour l’état un effondrement des recettes fiscales alors que ses dépenses devraient augmenter (aides aux entreprises, aux hôpitaux, à la population…). On n’a encore rien vu des conséquences (et en particulier sur notre patrimoine, probablement mis à contribution…).

renforcements du mois : France : TOTAL : +10 (PEA) (06/03 !  la divination du bon moment, ce n’est pas pour moi smile  )

société                   poids     nombre    devise    valeur (€)    plus-values     variation YTD
TOTAL                    0,87%       160        EUR      5 662,40      -25,03%        -28,07% (EUR)

Parmi les valeurs du portefeuille, on remarquera une belle baisse de MOWI : -40% YTD (en €) environ, avec le confinement, on sent bien qu’elle n’est pas sur le créneau de l’alimentation de base… Dans l’autre sens, on ne sera pas étonné si la meilleure progression du portefeuille depuis le début de l’année est une minière aurifère (Russe) : POLYUS : +22% YTD (en €) environ;

valeur suivie : GAZPROM s’est rapproché (4,025$ le 18/03) du cours d’achat attendu (à 4$); je laisse courir l’ordre d’achat…
Concernant cette société, le navire (Academik Cherskiy) chargé de terminer Nord Stream II (il reste 80 kms) après la défection de la société suisse Allseas par craintes de sanctions américaines, parti de Vladivostok.arrive au Cap. Devant être terminé initialement en janvier 2020, Nord Stream II devrait probablement l’être avec une année de retard. à suivre.
source : Russia transfers pipeline-laying vessel to Baltic in push to complete NordStream 2 | Foreign Brief

Dividendes détachés ce mois : BLACKROCK (04/03 - 3,63$US), RIO TINTO (05/03 - 1,7747£), ROCHE (19/03 - 9 CHF), TSMC (19/03 - 0,410387$US), TOTAL (30/03 - 0,68€), probablement FANUC (31/03 ?)
Pour FANUC, l’information de la date de détachement (et du montant) arrive très tardivement - fin avril, le paiement intervenant environ 3 mois après (fin juin); la date indiquée ici est donc celle de 2019.

Dividendes crédités ce mois : la date de crédit indiquée est la date de paiement;
MOWI (02/03 - PEA), MICROSOFT (12/03 - CTOSB), EQUINIX (18/03 - CTOSB), BLACKROCK (23/03 - CTOSB),  pour un total d’environ 222 €.;
(La Banque Postale ayant TOUJOURS un retard parfois important, le dividende de ROCHE (date de paiement : 23/03) pour 356 € n’est toujours pas reçu au 31/03;
à fin mars, les dividendes reçus cumulés de l’année sont à 724 € environ;

Pour la suite, les prévisions de dividendes deviennent juste des espoirs… Pour le mois d’avril, les dividendes devant être crédités concernaient 11 sociétés (+4,22 k€  prévus) dont deux françaises : L’Oréal (détachement 28/04, crédit 30/04) et Total (crédit 01/04); or l’AG de L’Oréal  est reportée au 30 juin, donc reportant d’emblée son dividende;
Les prévisions restent un fil conducteur mais la réalité risque d’être bien différente, ce qui obérera la capacité de réinvestissement.

De plus, pour les sociétés russes en portefeuille (pas encore concernées en avril), j’ai vu sur RT : "une taxe additionnelle de 13% sera prélevée sur tout paiement de dividende vers un compte étranger……pour alimenter un fonds de lutte contre les effets économiques de la crise sanitaire mondiale." : je pense que mes ADR russes sont concernés.
ici : L?économie russe résiste à la pandémie mondiale et au choc pétrolier, selon Moody’s — RT en français

Liquidités en fin de mois : 0,0 k€;

(*) source coût d’extraction de Rosneft (attention : pdf)
www.rosneft.com/upload/site2/document_c … ts_ENG.pdf
(**) source coût d’extraction Arabie Saoudite
www.lesechos.fr/finance-marches/marches … de-1008043

Finalement, nous méfier des ides de mars aurait été une bonne idée 2064 ans après la première prédiction !

Cordialement à tous

Hors ligne Hors ligne

 

#6 02/04/2020 01h08

Membre
Réputation :   27  

Bonjour
Concernant les dividendes, j’ai quand même l’impression que toutes les sociétés vont sursoir aux dividendes cette année;
Après le report de l’AG L’Oréal au 30 juin, signalé dans le reporting, et la suppression de tout dividende en 2020 pour HSBC (que j’ai signalé dans la file HSBC), voilà aussi qu’ESSITY le fait à 3 jours du détachement :

En date du 30/03, pour l’AG du 02/04/2020 :
report de la décision de dividende 2019 (et revue de son montant) lors d’une réunion extraordinaire devant intervenir avant le 30 novembre 20192020.
décision ici :

(rappel : dividende initialement prévu : date de détachement 03/04/2020 date de paiement 09/04/2020 montant 6.25 SEK)

Cordialement

correction d’erreur d’année :-)

Dernière modification par chrispra (02/04/2020 11h50)

Hors ligne Hors ligne

 

#7 02/04/2020 11h40

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   314  

Bonjour Chrispra,

Je pense aussi que beaucoup d’entreprises Européennes vont « profiter » de l’excuse Coronavirus pour couper/réduire leur dividende cette année et peut-être l’année prochaine. Ce n’est tout simplement pas dans leur ADN de montrer confiance et solidité dans leur business en augmentant leur dividende.

Même une valeur comme Hermès, qui pourtant a une trésorerie énorme, a décidé de figer son dividende. Du jamais vu depuis plus de 20 ans. Je trouve que c’est un manque total de respect envers les actionnaires étant donné l’excellent bilan financier de cette entreprise.

Au moins on sait qu’avec les Aristocrats US le dividende ne sera coupé que s’il est question de la survie de l’entreprise. À l’heure actuelle je ne crois pas d’ailleurs avoir lu une coupe chez les Aristo les plus connus.

Dernière modification par MrDividende (02/04/2020 11h41)

Hors ligne Hors ligne

 

#8 02/04/2020 11h51

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   156  

MrDividende, si les actionnaires ne sont pas satisfaits avec les propositions de coupe / réduction de dividende, libre à eux de demander l’inscription d’une résolution à faire voter en AG.

Je ne vois pas cela du même œil que vous, je pense plutôt que certaines entreprises, du fait d’un statut qui leur serait attribué, pourraient ne pas prendre la bonne décision, au risque de mettre en jeu la survie de l’entreprise.

En ligne En ligne

 

#9 02/04/2020 12h05

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   314  

Bonjour Wulfram,

Je ne pense pas que la survie d’entreprises comme Hermès ou Essilor soit remise en cause sur le paiement ou non d’un dividende.

Le problème vient clairement de la pression sociale et de l’Etat.

« Toute entreprise Française payant un dividende cette année n’aura aucune aide de l’Etat ».

L’intervention de l’Etat régule donc totalement la gestion habituelle des entreprises. Cela devient une économie presque contrôlée et non libérale.

Beaucoup d’Aristo US, même des valeurs cycliques, ont augmenté leur dividende pendant la crise de 2008. Cela ne leur a pas empêché de s’en sortir avec brio pour une grande majorité, et je dirai même de mieux performer que la quasi totalité des entreprises Françaises qui elles l’ont coupé. Et tout ça sans aide de l’Etat.

Alors certes cette crise est différente de 2008 mais ça fait quand même réfléchir, surtout pour toute personne ayant pour volonté un jour de vivre des dividendes.

Bien à vous.

Dernière modification par MrDividende (02/04/2020 12h19)

Hors ligne Hors ligne

 

#10 01/05/2020 09h48

Membre
Réputation :   27  

avril 2020
Un mois de reprise, effaçant la baisse de mars, quelques renforcements grâce aux dividendes; le portefeuille reste totalement investi (liquidités 0,1%)
Variation du portefeuille : YTD : -6,29%, mois d’avril : +6,22%

Renforcements du mois :
Russie : NORILSK NICKEL (NORNICKEL) : +10, SBERBANK : +100

société                                 poids     nombre devise    valeur (€) plus-values variation YTD
SBERBANK ROSSII (ADR)      2,10%     1500     RUB   14 599,50    -25,05%   -33,81% (EUR)
NORILSK NICKEL GRP (ADR)  0,11%        30     RUB        760,56    -13,98%     -7,14% (EUR)

(la devise indiquée est celle du siège social de la société; la devise de cotation de l’ADR à Londres est le $US.)

La Russie représente environ 2,5% du portefeuille (trois sociétés avec POLYUS);
L’objectif (très long terme) est de rééquilibrer le rapport RIO TINTO (3%)/ NORNICKEL (0,1%) sans diminuer la première; la part actuelle des matières premières (au sens large incluant le pétrole, gaz et charbon) dans le portefeuille est de 12,5%

Pour les dividendes d’avril , ceux d’HSBC ont été annulés et ceux de l’OREAL et d’ESSITY reportés;  les dividendes détachés en attente de paiement sont FANUC (31/03; 174,65 yens (103,79 (ordinaire) + 70,86 (spécial), date de paiement 29/06), NESTLE (27/04, 2,70 CHF, date de paiement 29/04) et ASML (24/04, 1,35 €, date de paiement 06/05);

Le mois prochain verra, sauf surprises :
- les détachements des dividendes d’AIR LIQUIDE, EDENRED, POLYUS, GLAXOSMITHKLINE, MICROSOFT, SAP, EQUINIX, TEMENOS, NORNICKEL, DASSAULT SYSTEMES
- le crédit des dividendes d’AIR LIQUIDE (13/05), ASML (06/05), SAP (26/05), TEMENOS (26/05); (et NESTLE (29/04) probablement en mai);
MOWI : le dividende trimestriel a vécu : report de la décision du dividende du Q1 au Q2 trimestriel.: un EBIT à  107mio€  pour le Q1, inférieur de 30% aux  attentes a pesé… 

Pour juin, j’ai déjà noté le report d’un mois de la date ex-dividende (13 juin => 16 juillet) de la société SBERBANK;

WIRECARD : belle chute fin avril : la sortie du rapport d’audit de KPMG n’a manifestement pas convaincu le marché malgré le communiqué rassurant de la société :
News detail  | Wirecard
Cette société ne représente que 2% du portefeuille mais n’a clairement pas aidé à la reprise d’avril…

En instance, il reste Blackrock (pour une vente à 590$ ! ce n’est pas pour demain) et Gazprom, qui a donc rebondi sur les 4,02$… Peu de chance à court terme pour mon ordre d’achat à 4$ mais bon…

Cordialement à tous

Hors ligne Hors ligne

 

#11 29/05/2020 13h10

Membre
Réputation :   24  

Bonjour Chrispra

Je tombe par hasard sur votre portefeuille, que je trouve très intéressant.

Personnellement je m’imagine être un investisseur de moyen-long terme, mais en y réfléchissant bien, je n’ai que 4 titres que je détiens depuis 10 ans ou plus (et encore, avec quelques mouvements de temps à autre).

En fait ça fait quelque temps que je me demande, s’il existe vraiment des investisseurs de buy and hold qui gardent leurs lignes à très long terme. Je pense que vous répondez à ma question smile

Je vois que vous avez quelques titres comme Nestlé et L’Oréal avec des grosses PV latentes. Vous avez dû les acheter il y a des éternités ?

Hors ligne Hors ligne

 

#12 29/05/2020 14h00

Membre
Réputation :   27  

Bonjour, Ankh

Et oui, quelques titres sont quasiment depuis l’origine du portefeuille.
C’était aussi le temps de l’existence du "seuil de cessions", en-deça duquel il n’y avait pas de taxation des plus-values; ce qui fait que j’ai aussi pu faire des Ventes/Rachats dessus donc augmenter le PAU.

Depuis, c’est du Hold sur Nestlé et de temps en temps, quelques achats sur l’Oréal;
Pour les dates, en effet, les premiers achats : Nestlé : 1990 (dernier : 2008) sur Euronext (depuis, Nestlé - et bien d’autres - est sorti du marché parisien, L’Oréal : 1994; ma plus ancienne ligne, c’est Diageo (elle s’appelait Guinness :-) en 1989, mais avec de multiples opérations jusqu’en 2011).

Air Liquide est aussi détenu depuis 1994 (même d’avant mais en pointillé) mais avec des achats réguliers année après année, le pourcentage de la plus-value latente s’en ressent :-)

Mais de temps en temps, j’en fais disparaître, comme Merck, que j’ai eu pendant longtemps, en tryptique avec Roche et Glaxo :-) ; d’autres partent et reviennent de temps en temps (Hsbc, Total), pas sûr qu’elles ne repartent pas un jour.

NB : j’aime bien votre pseudo :-), mais pour le retour en égypte, je pense à un temps d’attente, là
Cordialement

Hors ligne Hors ligne

 

#13 29/05/2020 14h31

Membre
Réputation :   24  

Merci pour votre réponse. C’est bien ce que j’imaginais. En fait vous avez un très bon timing, 1994 et 2008 étant des années de crash: parfait pour constituer des lignes à bon prix. Et dans ces années-là c’était les soldes pour tous les titres, qu’elle que soit leur qualité.

Personnellement je m’oriente de plus en plus vers quelques valeurs core à garder pour le long terme, avec les mêmes réflexions que vous. Sur les titres étrangers hors PEA, chaque mouvement fait tourner le compteur de l’imposition. Il vaudrait mieux garder pour le long terme.

Mais dans le crash actuel, les titres vraiment intéressants pour un buy and hold (Air Liquide, L’Oreal, LVMH ou certaines pharmaceutiques) n’ont malheureusement pas beaucoup baissé. Pas un point d’entrée vraiment intéressant et donc un potentiel assez limité. Mais enfin, toujours mieux que de se placer sur des titres comme Air France ou Renault, qui sur le long terme affichent une performance d’environ zéro.

Soit dit en passant, que mon pseudo fait référence à l’Egypte antique, un sujet qui m’intéresse beaucoup. Et la "clef de la VIE" est aussi un clin d’oeil au marché financier. J’investis pour VIVRE un peu mieux demain (retraite dans 8 ans) et j’essaye comme tout le monde de surVIVRE dans un bassin de requins smile

Hors ligne Hors ligne

 

#14 30/05/2020 09h50

Membre
Réputation :   27  

mai 2020
Un mois de consolidation positive pour le portefeuille (3 semaines positives sur 4); bien qu’en réduction, l’année reste négative, les bancaires et les pétrolières (TOTAL) en particuliers étant toujours en très forte baisse sur l’année (>= 30%); d’autres sociétés restent en baisse comme Orange (-17%, après un -7% en 2019…)
Variation du portefeuille : YTD : -4,00%, mois de mai : +2,45%

Renforcements du mois :
Russie : NORILSK NICKEL (NORNICKEL) : +10
Achats du mois :
Suisse : ALCON AG : +10

société                                 poids    nombre devise   valeur (€) plus-values     variation YTD
ALCON AG                             0,08%    10       CHF       579,40      3,25%         14,72% (EUR)
NORILSK NICKEL GRP (ADR)   0,16%    40       RUB    1 129,20     -1,44%           3,41% (EUR)

(la devise indiquée est celle du siège social de la société; la devise de cotation de l’ADR NORNICKEL à Londres est le $US.)

Pour les dividendes :
Les suspensions/reports : MOWI (décision reportée au Q2), L’OREAL (report de l’AG au 30 juin, montant peut-être inchangé (3,85 €)), ESSITY (décision reportée avant fin novembre), POLYUS (AG reportée au 22 juin) et WIRECARD (AG reportée au 26 août), Pour SBERBANK, après le report d’un mois indiqué le mois dernier, un nouveau report de l’AG est intervenu (et donc du dividende) : au 25 septembre, pour une date de paiement du dividende au 5 octobre.. son montant sera déterminé courant août..
Il est à  noter que pour ALCON, spin-off 2019 de NOVARTIS, sa première distribution de dividendes a été reportée en 2021 (la proposition à 0.19 CHF ayant été retirée de l’AG).

Ceux détachés en attente de paiement à fin mai sont FANUC (31/03; 174,65 yens (103,79 (ordinaire) + 70,86 (spécial), date de paiement 29/06), EDENRED (13/05; 0,70 €, date de paiement 05/06), GLAXOSMITHKLINE (14/05; 0,19 £, date de paiement 09/07), MICROSOFT (20/05; 0,51$, date de paiement 11/06), EQUINIX (20/05; 2,66 $, date de paiement 17/06), NORNICKEL (25/05; 55,7 Roubles (par ADR), date de paiement probablement juillet), DASSAULT SYSTEMES (28/05; 0,70 €, date de paiement 02/06)

Les crédits du mois se montent à 2,3 k€ avec AIR LIQUIDE, ASML, NESTLE, SAP et anecdotiquement TEMENOS (1 action : 0,56 € net);
Il est à remarquer que pour la société suisse TEMENOS, il s’agit pour partie (50%) d’un remboursement de capital (soit 0,41 €) qui ne subit pas de prélèvements; (All Proposals Approved at the Temenos 2020 Annual General Meeting - Temenos)

Le mois de juin verra, sauf surprises :
- les détachements des dividendes d’ORANGE, BLACKROCK, TSMC, KUKA , TOTAL;
- le crédit des dividendes de DASSAULT SYSTEMES (02/06), ORANGE (04/06), EDENRED (05/06), MICROSOFT (11/06), EQUINIX (17/06), BLACKROCK (23/06), KUKA (24/06), FANUC (29/06).
A noter la division par 2 du solde du dividende d’ORANGE et la proposition de réinvestissement en action du dividende TOTAL (à 28,80 €)

Les liquidités remontent donc à 0,17% du portefeuille (1,2 k€ environ) après les achats du mois;

****************************************
@ Ankh : j’ai du l’indiquer dans ma présentation mais un de mes centres d’intérêts est l’histoire de l’égypte pharaonique… Au vu de l’actualité sanitaire, je profiterais certainement de l’ouverture du futur musée du Caire (l’arlésienne smile ) pour y retourner; mon souci, ce sont les zones pas vraiment ouvertes (Sinaï, Oasis, Nubie (nord-Soudan; là, c’est plutôt un problème d’infrastructures) n’ayant pas trop l’éternité…:-) )

Cordialement à tous

Dernière modification par chrispra (30/05/2020 09h53)

Hors ligne Hors ligne

 

#15 01/07/2020 07h43

Membre
Réputation :   27  

Bonjour

juin 2020
On continue à remonter doucement des profondeurs, avec une alternance des semaines positives-négatives; la performance reste négative à mi-année, avec les bancaires au plus bas et une société dont le cours s’est effondré.

Variation du portefeuille : YTD : -1,92%, mois de juin : +2,16%
Les extrêmes (des cours YTD convertis en euros) : HSBC : -39%, POLYUS : +48%;

Et bien sûr, dans les extrêmes hors catégorie, WIRECARD ( (cours Xetra indiqués) -95% YTD), avec une chute historique jeudi 18/06 : un plus bas de 29,90 € pour un cours de la veille de 103,62 €; en cause les comptes 2019 non audités au 18 juin comme attendus avec un doute des auditeurs sur un quart du bilan consolidé ! Les allégations du FT se sont donc finalement révélées exactes ! Une semaine après (jeudi 25/06), la société demande l’ouverture d’une procédure de dépôt de bilan; chute immédiate de son cours (qui était déjà en baisse de 90% de son cours du 17/06) avec un plus bas de 2,50 €; ensuite, baisse "régulière" du cours (plus bas 1,08 €) jusqu’à la fin du mois, où une "forte" reprise est intervenue dans les deux derniers jours du mois, peut-être suite à la décision de re-autoriser les opérations de Wirecard UK par la FCA britannique; elle finit le mois à 5,73 €; les volumes de transactions ont été tous les jours depuis le 18/06 énormes, entre 28 (le 23) et 84 millions de titres (le 30), sur un capital de 123 millions;
On verra ce qu’il en devient de cette société, peut-être le même destin que Gowex (2014), dont EY avait d’ailleurs aussi audité les comptes, peut-être que non……

Le retour des frais minimum (après leur absence plus de deux ans) sur les transactions à partir du 12 juillet chez Saxobanque a provoqué la vente en anticipation des nano-lignes suisses du CTO (futur minimum de la Suisse de 12 CHF); il me semble qu’avec la loi Pacte, le PEA ne devrait pas se voir concerner mais ce n’est pas (encore ?) indiqué.

Ventes : (totales)
Etats-Unis : BLACKROCK : -40
Un achat opportuniste de fin d’année (suite à la vente de FEDEX), clôturé après que le cours se soit remis peu ou prou de l’arrêt de l’économie (soit un gain de 6,43% net d’impôts sur 6 mois); pas une réussite au vu de la cible finale (Equinix), qui a progressé, elle, de plus de 14% ! (au moment de l’achat - 8 juin - ci-dessous) et qui a continué sa progression;
Suisse : TEMENOS : -1 et ALCON : -10
Clôture des nano-lignes (en perte globale de 59 €, soit -8,22%) en anticipation de la future grille tarifaire de Saxobanque.
Allemagne : WIRECARD : -150
Bon, sortie (trop) tardive le 18/06, à 36,02 €, … une perte finale conséquente sur cette ligne de  -17 101,38 € … soit les trois-quarts de l’investissement; Un trait d’humour vu sur Zonebourse : c’est la pelle du 18 juin smile;
Comme le montre le reporting de fin janvier, cette société représentait à l’époque 2,65% du portefeuille global, générant donc une baisse d’environ 2% pour la performance de cette année.

Renforcements du mois :
France : EDENRED : +20, ORANGE : +57,6879
(réinvestissement automatique du dividende ORANGE dans le cadre du PEG (Plan d’Epargne Groupe) sur 2 FCP dont 1 part équivaut à 1 action)
Etats-Unis : EQUINIX : +27
Russie : SBERBANK : +200, NORNICKEL : +80, POLYUS : +10, cette dernière en arbitrage des ventes suisses;

société                    poids    nombre      devise    valeur (€)   plus-values   variation YTD
ORANGE                     4,68%   3207,5758     EUR      34 144,64      -25,72%      -18,86% (EUR)
EQUINIX                    2,57%     30          USD      18 761,34        7,82%       19,78% (EUR)
SBERBANK ROSSII (ADR)      2,36%   1700          RUB (*)  17 231,20      -20,40%      -31,07% (EUR)
POLYUS (GDR)               0,41%     40          RUB (*)   3 006,24       74,15%       48,19% (EUR)
NORILSK NICKEL GRP (ADR)   0,38%    120          RUB (*)   2 806,08      -12,14%      -14,34% (EUR)
EDENRED                    0,37%     70          EUR       2 725,10       -4,47%      -15,55% (EUR)

(*) cotation en $US à Londres

Les crédits du mois (dividendes nets) se montent à 1151 € avec DASSAULT SYSTEMES, ORANGE, EDENRED, BLACKROCK, EQUINIX, FANUC, KUKA, MICROSOFT; sur 6 mois, les dividendes crédités se montent à 6056 €; l’estimation actuelle sur l’année est de 11 k€ (PFU déduit), la baisse provenant principalement de la suppression du dividende d’HSBC; le rendement prévisionnel (PFU déduit et surimposition suisse récupérée) annuel est actuellement de 1,76%.

Après ces opérations, les liquidités passent à 5,3k € (<1%) et le portefeuille à 25 sociétés (cotées); EDENRED, KUKA, POLYUS et NORNICKEL équivalentes en poids dans le portefeuille, en sont les plus petites lignes , la plus importante restant NESTLE (13,52%);

Les dividendes détachés en attente de paiement à fin juin sont GLAXOSMITHKLINE (14/05; 0,19 £, date de paiement 09/07), NORNICKEL (25/05; 55,7 Roubles (par ADR), date de paiement 18/06/2020, mais le dividende pour l’action semble être décalé au 1er juillet, donc l’ADR certainement aussi), TSMC (19/06; 0,417056 $ (par ADR), date de paiement 16/07), TOTAL (29/06; 0,68 €, date de paiement 16/07);

Pour juillet, les détachements concerneront L’OREAL (03/07 - 3,85 €) et ORACLE (16/07 - 0,24$); pas de nouvelles sur le prochain dividende de POLYUS, reporté.

Concernant Nornickel, à noter un accident intervenu le 29 mai sur un réservoir de stockage de diesel, utilisé par une centrale thermique de la ville de Norilsk : une fuite de 21,2kt de carburant dont une partie s’est déversée dans la rivière Ambarnaya proche; on peut suivre cet évènement sur le site de la société;
www.nornickel.com/news-and-media/press- … n-norilsk/

voilà, voilà
Cordialement à tous

Hors ligne Hors ligne

 

#16 04/07/2020 11h26

Membre
Réputation :   27  

Bonjour
Ayant reçu ce 02 juillet le dividende de Nornickel, et si d’aucuns se posent des questions sur le calcul du montant, il est peut-être intéressant de le détailler; alors, voilà :

Montant du crédit du dividende de l’ADR Nornickel (UK : MNOD)
NB : Le teneur de compte pour cet ADR est la banque BNY Bellon;
- Le montant du dividende de l’action est de 557,2 roubles; l’ADR représentant 1/10 de l’action, son dividende est donc de 57,72 roubles;
- le taux de change RUB=>USD utilisé par la banque a été de 68,861049 (roubles pour 1 dollar)
- les frais de la banque :
     * dividende fee : 0,02$ par ADR
     * service fee : 0,01$ par ADR (celui-ci est nouveau…)
- le retrait à la source US : 15%
- les taxes françaises :
    * PFU : 30% (12.80%+17.20%)
- le taux de change USD=>EUR appliqué (en l’occurrence par Saxobanque) : 0,8921 (euro pour un dollar)

Donc, pour 40 Nornickel : ARRONDI.INF(557,2*0,1/68,861049*0,8921*40*(1-0,3-0,15)-(0,03*40*0,8921);2) soit 14,81 €

voilà, voilà smile

Hors ligne Hors ligne

 

#17 02/08/2020 16h42

Membre
Réputation :   27  

Bonjour à tous
juillet 2020
Emergence ? eh bien, finalement non, avec cette rechute en dernière semaine de juillet; des valeurs souffrent, comme HSBC (-46% YTD !), TOTAL (-36% YTD) et FANUC (-15% - en devises - cette dernière semaine, -13% YTD - en euro), 8ème valeur du portefeuille à passer en moins-values, même si cela reste anecdotique (-2,20%)

Concernant FANUC, le dernier trimestre (avril-juin) a vu une baisse de 61% de son résultat net (comparé à la période correspondante de 2019); les prévisions financières de l’impact du coronavirus pour l’année (avril 2020-mars 2021) donnent pour l’instant un résultat net en baisse de 53%; certes attendues, ces prévisions ont néanmoins provoqué une forte baisse de l’action cette dernière semaine de juillet.

On continue donc de remonter des profondeurs mais avec lenteur et à-coups;
Variation du portefeuille : YTD : -0,99%, mois de juillet : +0,95%

Renforcements du mois
France : TOTAL : + 3 avec le réinvestissement du dividende.
Russie : NORNICKEL : +40

société                 poids  nombre  devise  valeur(€) plus-values variation YTD(EUR)
TOTAL                   0,69%   163      EUR     5 101,90    -33,21%    -36,38% 
NORILSK NICKEL GRP(ADR) 0,48%   160      RUB(*)  3 570,08    -13,67%    -18,27%

(*) cotation en $US à Londres

Toujours 25 sociétés (cotées) et un renforcement du secteur des matières premières, qui représente dans les 14,7% du portefeuille, principalement avec AIR LIQUIDE (500) pour les 2/3;

Les crédits du mois se montent à 1180 € avec NORNICKEL, L’OREAL, GLAXOSMITHKLINE, TOTAL, TSMC, ORACLE; à noter le traitement extrèmement peu satisfaisant de Saxobanque concernant le réinvestissement du dividende de Total (à l’arrondi inférieur sans choix et absence à ce jour du versement du reliquat en espèces)

Pour août, quelques détachements (Diageo, Rio Tinto, GlaxoSmithKline, Microsoft, Equinix) prévus; pour POLYUS, l’AG a donc été reportée au 18 août, le montant du dividende (2H2019) proposé à 244,75 roubles (la moitié pour les ADR représentant 0,5 actions) avec le 28/08/2020 comme "record date"; à noter que ce dividende représente une augmentation de 70%…

Après un investissement (1000 €) ce mois dans le crowdfunding (Poietis, dont le concurent historique est Organovo, en forte réduction d’activité; le secteur reste difficile), les liquidités se montent à 4,4 k€, essentiellement sur le PEA suite à la vente de WIRECARD de juin. Le non-coté (crowdfunding) et la partie numismatique pèsent pour 2,26% du patrimoine global;

Au vu des perspectives des prochains dividendes (et de la réapparition - 12 juillet - de frais minimum (**) sur les transactions chez Saxobanque), les transactions de faible montant sont à priori exclues.

(**) à titre d’exemple, sur l’achat des 40 Nornickel de ce mois (~940 €), les frais d’achat de 1 € passeront à 18 € (frais minimum de 20$ sur la bourse UK IOB (International Order Book), où sont cotés mes ADR de sociétés Russes);
NB : pour info, la liste exhaustive des ADR cotés sur ce marché est disponible ici :
International Order Book | London Stock Exchange

Bon mois d’août à tous :-)

Hors ligne Hors ligne

 

#18 01/09/2020 09h38

Membre
Réputation :   27  

Bonjour
Et voilà, le deuxième tiers de l’année terminé !
août 2020
Un mois confirmant le ralentissement des progressions mensuelles du portefeuille qui reste négative sur l’année; à noter la fermeture de la Bourse de Londres pour le dernier jour - mal orienté - de ce mois; ….
Variation du portefeuille : YTD : -0,69%, mois d’août : +0,30% (*)
Reprise de FANUC après sa baisse de juillet; la ligne n’est plus en moins-value mais son cours reste cependant en baisse depuis le début d’année ( environ -10% YTD - variation en euros).

Ces deux opérations du mois ont été réalisées (17/08)  dans le cadre du PEA
Ventes : (totales)
France : EDENRED : -70 / Petite plus-value de 6,15%…;
Renforcements du mois
France : TOTAL : + 217

société              poids   nombre  devise  valeur(€)  plus-values variation YTD(EUR)
TOTAL                1,70%    380      EUR   12 578,00    -15,77%     -32,72%

24 sociétés (cotées) maintenant, avec Total passant la barre des 1% du portefeuille  avec un secteur des matières premières à 15,6%; 3 restantes sous les 1% (Polyus, Nornickel, Kuka);
Pas d’opérations prévues de sitôt : les liquidités sont maintenant quasiment nulles (173,55 € / 0,02%) et les dividendes détachés  ce mois seront crédités soit en septembre (Polyus, Rio Tinto, Microsoft, Equinix) soit en octobre (Diageo, GlaxoSmithKline); bien sûr, les détachements de dividendes intervenant normalement en août pour HSBC et MOWI sont annulés cette année;

Le montant - tardif 21/08 - du versement du reliquat du dividende Total m’est incompréhensible : 25,50 € au lieu des 22,40 € attendus (160*0,68-28,80*3); en attente d’un retour d’explications de Saxobanque…

(*) Le terme portefeuille est à prendre au sens large : il inclut non seulement les actions mais également les parties numismatique (2,32%) et crowdfunding (non-coté) (0,26%) car achetées sur les liquidités; valorisés au prix d’achat, elles se comportent pour la performance globale comme des liquidités.
De plus, 57% du portefeuille (partie actions) correspond à des actions cotées en devises autres que l’euro; la variabilité due au change est donc assez importante.

On va voir maintenant ce que va donner le dernier tiers de cette année :-)
Bonne rentrée à tous !

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur