Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#1701 25/03/2020 22h25 → Epidémie de Coronavirus SARS-CoV-2 et ses impacts sur l'investissement et l'économie (chine, contrariant, coronavirus, investisseur patient, opportunité, épidémie)

Membre
Réputation :   

Je ne sais pas si cette video du Professeur Raoult publiée le 9 mars sur sa page Youtube ("Bulletin d’informations. Nous avons le droit d’être intelligents") a déjà été présentée. Si c’est le cas acceptez mes excuses.

Maladie à coronavirus 2019

9 Mars, c’était il y a16 jours.

Petit concentré d’anticipation médicale

A 1min 10: "la chance qu’il y ait plus de morts par infections respiratoires en France incluant ce coronavirus est proche de zéro"
A 3 09: "la mortalité de ce coronavirus n’est pas vraiment différente de la mortalité des virus qui circulent habituellement"
A 3 25 " la mortalité va être du même niveau que la mortalité de la grippe"

"Les prévisions sont difficiles surtout quand elles concernent l’avenir" (Pierre Dac)

Hors ligne

 

#1702 25/03/2020 22h38 → Epidémie de Coronavirus SARS-CoV-2 et ses impacts sur l'investissement et l'économie (chine, contrariant, coronavirus, investisseur patient, opportunité, épidémie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   190 

Pamir,

Quand vous faites une citation, ne modifiez pas le texte d’origine. Je n’ai jamais écris en caractère gras. Donc, merci de retirer cette modification de ma citation. Vous faites croire aux lecteurs que c’est moi qui ai renforcé mon message pour le rendre plus percutant. C’est faux. Je suppose que ce n’était pas votre intention, mais vous induisez le lecteur en erreur, en procédant ainsi, et à mon détriment.

J’ai tenté de vous le dire gentiment, en répétant plusieurs fois la même chose, mais de manière différente, en expliquant mes arguments. Vous ramenez toujours le sujet sur votre certitude, sans jamais discuter de mes arguments, ni apporter d’autres éléments au votre. C’était inévitable.

A+
Zeb


Tout ce qui peut merder, va inévitablement merder.

Hors ligne

 

#1703 25/03/2020 22h38 → Epidémie de Coronavirus SARS-CoV-2 et ses impacts sur l'investissement et l'économie (chine, contrariant, coronavirus, investisseur patient, opportunité, épidémie)

Membre
Réputation :   

En même temps,  c’est cohérent avec son discours actuel.
Vidéo publiée hier: Coronavirus : Remerciements, Toxicité des Traitements, Mortalité - YouTube
- Le taux de mortalité qu’il observe est similaire aux autres virus respiratoire
- Moins de décès dans son institut pour des infections respiratoires virale que l’année précédente a la même période

En ligne

 

#1704 25/03/2020 22h56 → Epidémie de Coronavirus SARS-CoV-2 et ses impacts sur l'investissement et l'économie (chine, contrariant, coronavirus, investisseur patient, opportunité, épidémie)

Membre
Réputation :   

Bonsoir à tous,

En premier lieu, au risque de paraître hors sujet, je ne veux pas parler de chloroquine.

Je souhaite faire un petit état des lieux intermédiaire sur la suite de la crise, car il me semble qu’il y a un consensus qui est en train de se dégager sur les actions à mener.
Il faut mettre au crédit de l’OMS qu’ils tiennent un discours cohérent depuis des semaines, et que plus le temps passe et plus les faits leur donnent raison.
Ci-dessous quelques extraits que j’ai traduits de la conférence de presse du jour :

Dr Tedros / Directeur général OMS a écrit :

Demander aux gens de rester à la maison et interrompre les mouvements de population revient à gagner du temps et à réduire la pression sur les systèmes de santé. Mais à elles seules, ces mesures n’éteindront pas les épidémies. Elles achètent juste une "deuxième fenêtre d’opportunité" pour attaquer SARSCoV2.

Nous appelons tous les pays qui ont introduit des mesures dites de "confinement" à utiliser ce temps pour attaquer le coronavirus.

Qu’est-ce que ça veut dire?
- Formation de nouveaux personnels soignants
- Elargir les tests
- Capacité accrue à retrouver les contacts
- Préparer des installations pour isoler les patients
- Elaboration d’un plan de mise en quarantaine des contacts

Ces mesures sont nécessaires pour que Covid19 ne resurgisse pas après la fin du confinement. La dernière chose dont un pays a besoin est d’ouvrir des écoles et des entreprises, pour être obligé de les fermer à nouveau en raison d’une résurgence.

Le temps pour agir était en fait il y a un mois ou il y a plus d’un mois.
Je pense que nous avons gaspillé la première fenêtre d’opportunité. Il y a maintenant une deuxième fenêtre d’opportunité sur covid19 et elle ne devrait pas être gaspillée aussi.

Donc en synthèse, et ce n’est pas ce à quoi s’attendent la plupart de nos concitoyens d’après ce que je perçois :
- la phase actuelle de 1ère vague épidémique est une bataille au bout de laquelle l’ennemi ne sera pas vaincu
- si rien ne change dans nos capacités de tester, de soigner, de tracer, d’isoler, alors nous serons revenus à la case départ à la fin de ce confinement.
- un immense chantier est devant nous pour acquérir les moyens de maîtriser la deuxième vague (et les suivantes)
- globalement le modèle à suivre est la Corée du sud, mais il faudra trouver un système compatible de notre culture
- le chronomètre tourne déjà. La première vague sera éteinte dans quelques temps (2 mois, 3 ?), il faudra alors avoir tous nos nouveaux outils opérationnels.

Je m’inquiète un peu de ne pas percevoir l’Etat (et les autres aussi en fait) mettre en branle ces immenses chantiers. Nous n’avons que quelques mois, ça devrait être la priorité nationale.

Est-ce qu’on ne va pas assister à une grande redistribution des cartes géographiques du business ?
Les pays bien préparés pourront à partir de cet été avoir des business opérationnels, des lignes aériennes et des lieux touristiques sous contrôles et donc suscitant la confiance.
Les pays qui vont rater le train vont se retrouver obligés de repartir en confinement à la fin de l’été/automne, les liaisons aériennes leur seront exclues, les entreprises implantées sur le sol dépériront…

Dernière modification par MetalFlakeGreen (25/03/2020 23h00)

Hors ligne

 

#1705 25/03/2020 23h06 → Epidémie de Coronavirus SARS-CoV-2 et ses impacts sur l'investissement et l'économie (chine, contrariant, coronavirus, investisseur patient, opportunité, épidémie)

Membre
Réputation :   56 

Oui, ce virus ne va pas s’évanouir, en l’absence de traitement et/ou de vaccin, la situation que nous vivons sera amenée à se reproduire sauf si nous sommes capables de faire aussi bien que la Corée du Sud, comme vous le soulignez. De plus, pour l’instant rien ne montre qu’une immunité se développerait chez les personnes ayant déjà contracté le virus, un certain nombre de cas sont signalés en Chine de personnes ayant contracté le virus une seconde fois…
Ces éléments ne sont pour l’instant pas intégrés dans les cours selon moi, les marchés sont dopés aux liquidités injectées  par la FED, à l’helicopter money et aux plans de relance budgétaires massifs…

Hors ligne

 

#1706 26/03/2020 08h41 → Epidémie de Coronavirus SARS-CoV-2 et ses impacts sur l'investissement et l'économie (chine, contrariant, coronavirus, investisseur patient, opportunité, épidémie)

Membre
Réputation :   

Le couple Lopinovar-Ritonovar ne semble pas efficace, selon cette étude chinoise

www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa2001282

Hors ligne

 

#1707 26/03/2020 09h09 → Epidémie de Coronavirus SARS-CoV-2 et ses impacts sur l'investissement et l'économie (chine, contrariant, coronavirus, investisseur patient, opportunité, épidémie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   147 

Petite nouvelle reçu ce matin
Comme je l’avait déjà évoqué auparavant, le code du travail a été modifié sans limite de temps. Une vidéo qui explique le problème.

Bref, c’est une crise sanitaire, donc c’est forcément le meilleur moment pour modifier en profondeur le code du travail!


Edit : Effectivement, j’aurais du cherché les ordonnances au lieu de me fier à mes contacts FB.
merci Sven pour les liens!

Dernière modification par gunday (26/03/2020 10h19)

Hors ligne

 

#1708 26/03/2020 09h36 → Epidémie de Coronavirus SARS-CoV-2 et ses impacts sur l'investissement et l'économie (chine, contrariant, coronavirus, investisseur patient, opportunité, épidémie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   497 

gunday a écrit :

Bref, c’est une crise sanitaire, donc c’est forcément le meilleur moment pour modifier en profondeur le code du travail!

Ce sont des mesures temporaires. L’idée, c’est de faciliter la reprise à venir, et de moins affecter les entreprises qui sont à l’arrêt actuellement.
Plutôt que de poster une vidéo, discutons des mesures prises:
1 ) les RTT qui pourront être imposés. Dans une entreprise qui ne bénéficie pas du chomage partiel, ça semble un peu normal, non? ? Réduction Temps Travail, on est bien dans ce cadre actuellement, ça ne me  parait pas idiot que des employés qui ne travaillent pas soient tenus de poser des jours destinés à compensés une plus grosse charge de travail théorique. D’autant que les entreprises peuvent déjà forcer les jours de congés payés (mois d’aout par ex), et certains jours de RTT le sont également.
2 ) supprimer le jour de carence. Je ne pense pas que quelqu’un s’y oppose: dans une situation d’épidémie, faciliter les compensations pour les gens malades semble aller de soi.
3 ) la mise en place d’un fond de solidarité pour les indépendants. Je trouve ça plutôt positif qu’on se prépare à aider des gens qui sinon n’auraient que leurs yeux pour pleurer.
4 ) le décalage des versements d’intéressement, etc: assouplir un peu la trésorerie des entreprises ne me semble pas un mal. Certains employés peuvent en souffrir, mais vu la baisse de dépenses que nous allons tous connaitre, ça devrait passer pour la plupart.
5 ) l’augmentation de la durée de travail potentielle dans certains secteurs stratégiques comme la production de masques, l’agriculture… Ca me semble essentiel: ces secteurs ont déjà un problème de main d’oeuvre, qui ne fera que s’accroitre dans les semaines à venir.
Est-ce qu’on trouverait normal qu’une usine de masques ou du traitement miracle qu’on trouvera peut-être s’arrête de tourner parce que les travailleurs ont atteint la durée légale de travail (48h) ?

Discutons de ces points, ça peut être intéressant.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#1709 26/03/2020 09h45 → Epidémie de Coronavirus SARS-CoV-2 et ses impacts sur l'investissement et l'économie (chine, contrariant, coronavirus, investisseur patient, opportunité, épidémie)

Membre
Réputation :   16 

Là, le Pr Raoult rapporte qu’il observe (pour l’instant) une mortalité réelle faible à Marseille :


Et il m’a offert un cadre d’analyse confortable quand il déclarait dans une précédente vidéo que le nombre de décès est imprévisible (chaotique, notamment faute auxdits supercontaminateurs) et que changer les statistiques de décès est difficile. Si je reformule, je dirais que y’a peu de chances que ce virus ait un impact sur les stats, mais c’est possible.

Ainsi, j’ai du mal à apprécier l’étendue de l’épidémie, même si des hôpitaux sont hélas saturés. Est-ce la première fois que des hôpitaux sont saturés ? A ce point ? Aussi, je commence à me demander si la situation n’est pas plus une pénurie de soins qu’une abondance de malades plus exceptionnelle que les autres épidémies.

Dernière modification par kikinou (26/03/2020 09h50)

Hors ligne

 

#1710 26/03/2020 09h54 → Epidémie de Coronavirus SARS-CoV-2 et ses impacts sur l'investissement et l'économie (chine, contrariant, coronavirus, investisseur patient, opportunité, épidémie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   497 

kikinou a écrit :

Aussi, je commence à me demander si la situation n’est pas plus une pénurie de soins qu’une abondance de malades plus exceptionnelle que les autres épidémies.

Ce qui est souvent présenté, c’est que le problème de cette maladie est qu’elle nécessite une longue durée de réanimation. Si un malade doit rester 5 fois plus longtemps qu’une malade "moyen", il compte en quelque sorte pour 5 patients.

une mortalité réelle faible à Marseille :

Pour la même raison, on pourrait argumenter que si les patients restent longtemps et saturent les lits, il est normal que les statistiques de mortalité baissent.
J’imagine même que lorsque les hôpitaux seront saturés, la mortalité à l’hôpital risque d’être très faible… au contraire de celle des morts à domicile.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

[+2]    #1711 26/03/2020 10h05 → Epidémie de Coronavirus SARS-CoV-2 et ses impacts sur l'investissement et l'économie (chine, contrariant, coronavirus, investisseur patient, opportunité, épidémie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   160 

GillesDeNantes a écrit :

gunday a écrit :

Comme je l’avait déjà évoqué auparavant, le code du travail a été modifié sans limite de temps. Une vidéo qui explique le problème.

Bref, c’est une crise sanitaire, donc c’est forcément le meilleur moment pour modifier en profondeur le code du travail!

La vidéo date de vingt heures, donc peut difficilement parler d’ordonnances publiées au Journal Officiel de ce matin

Parce que citer un lien Facebook mériterait un -1, cherchons donc une source fiable.
Il s’avère que les ordonnances ont bel et bien été publiées au JO:
JORF n°0074 du 26 mars 2020 - Version initiale - Légifrance
JORF n°0074 du 26 mars 2020 - Version initiale - Légifrance (prolongation des indemnités chômage, histoire qu’on ne dise pas que le gouvernement passe sa vie à taper sur les pauvres petits salariés exploités)
JORF n°0074 du 26 mars 2020 - Version initiale - Légifrance (fonds de solidarité)

Je commenterai la première en temps utile, j’espère pouvoir mettre la main sur l’analyse juridique d’un syndicat également.

Hors ligne

 

#1712 26/03/2020 10h08 → Epidémie de Coronavirus SARS-CoV-2 et ses impacts sur l'investissement et l'économie (chine, contrariant, coronavirus, investisseur patient, opportunité, épidémie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   147 

Faith a écrit :

Est-ce qu’on trouverait normal qu’une usine de masques ou du traitement miracle qu’on trouvera peut-être s’arrête de tourner parce que les travailleurs ont atteint la durée légale de travail (48h) ?

C’était pas pour cela qu’historiquement, on faisait tourner les équipes pour avoir une production continue?
Le principe des 3x8?

Sinon le texte de loi.
Il y a bien l’évocation de prolongation des mandats électoraux, mais c’est la seule date que j’ai trouvé.

Ensuite, le gouvernement a 3 mois pour publier les ordonnances, donc il faudra encore attendre pour avoir le détail.

Hors ligne

 

#1713 26/03/2020 10h12 → Epidémie de Coronavirus SARS-CoV-2 et ses impacts sur l'investissement et l'économie (chine, contrariant, coronavirus, investisseur patient, opportunité, épidémie)

Membre
Réputation :   16 

Si

« Faith » a écrit :

Ce qui est souvent présenté, c’est que le problème de cette maladie est qu’elle nécessite une longue durée de réanimation.

. C’est que souvent, on présente que le problème premier n’est ni la contagiosité ni la mortalité. Troublant, si vous me le permettez.

« Faith a écrit :

il est normal que les statistiques de mortalité baissent.

pour l’instant je me dis. En mesurant les morts quand la situation sera stabilisée (à l’équilbe après le transitoire en jargon équa diff.), on saura clairement, je me dis.

Hors ligne

 

#1714 26/03/2020 10h14 → Epidémie de Coronavirus SARS-CoV-2 et ses impacts sur l'investissement et l'économie (chine, contrariant, coronavirus, investisseur patient, opportunité, épidémie)

Membre
Réputation :   

En rapport avec le sujet de la file, l’INSEE publie ce jour une note de conjoncture.
Point de conjoncture du 26 mars 2020

En introduction, il est bien précisé que cette note a été réalisée dans des conditions très particulières, et que les incertitudes qui sont associées aux chiffres données sont très importantes.

L’estimation de l’INSEE est que cette enquête de mars (donc la plupart des résultats de l’enquête sont avant le confinement généralisé du 17 mars) décrit la situation économique suivante :
- baisse de 35% de l’activité économique
- baisse de 35% de la consommation

Un mois de confinement se traduit en une baisse du PIB de 12 points sur le trimestre, de 3 points sur l’année.
Deux mois de confinement se traduisent en une baisse du PIB de 24 points sur le trimestre, de 6 points sur l’année.

A mettre en parallèle avec la péconisation du conseil scientifique, qui s’est à ce stade prononcé pour 6 semaines (à interpréter à mon avis comme étant le plancher minimum). Cela donnerait une récession de 4.5 point en 2020.

Prochain point si possible dans une quinzaine de jours.

Dernière modification par MetalFlakeGreen (26/03/2020 10h20)

Hors ligne

 

[+2 / -2]    #1715 26/03/2020 10h26 → Epidémie de Coronavirus SARS-CoV-2 et ses impacts sur l'investissement et l'économie (chine, contrariant, coronavirus, investisseur patient, opportunité, épidémie)

Membre
Réputation :   14 

Bonjour,
Je vous propose une réflexion intelligente qui relie pandémie, économie, écologie et politique actuelle et de l’après … notamment avec Gaël Giraud à la 26e minutes et Paul Jorion en début pour expliquer ce qui risque de se passer aux US dans les prochaines semaines


Ne pas confondre le contenu et le contenant !

Dernière modification par Zhole (26/03/2020 11h47)

Hors ligne

 

[+4]    #1716 26/03/2020 10h48 → Epidémie de Coronavirus SARS-CoV-2 et ses impacts sur l'investissement et l'économie (chine, contrariant, coronavirus, investisseur patient, opportunité, épidémie)

Membre
Réputation :   11 

Bonjour,

Ci dessous 2 liens que j’ai trouvé intéressants.

Une comparaison sur l’impact de précaution ou pas lors de la grippe espagnole au USA. Certainement à prendre avec un peu de recul mais ça sort un peu des projections parfois très théoriques qu’on peut actuellement lire.
A Pandemic And A Parade: What 1918 Tells Us About Flattening The Curve - YouTube

Et sinon , un lien du nombre de personnes hospitalisés par département. C’est doublement intéressant de mon point de vue :
Ca permet d’analyser le sujet d’un point de vue plus local (nombre de cas et évolution) et le fait qu’on parle des personnes hospitalisés est une statistique a priori plus fiable que le nombre de cas (qui sont pas tous testés) ou le nombre de décès qui ne sont pas non plus tous pris en compte.
geodes.santepubliquefrance.fr/#c=indica … ;view=map2

Prenez soin de vous.

Glingy

Dernière modification par glindy (26/03/2020 10h49)

Hors ligne

 

#1717 26/03/2020 10h53 → Epidémie de Coronavirus SARS-CoV-2 et ses impacts sur l'investissement et l'économie (chine, contrariant, coronavirus, investisseur patient, opportunité, épidémie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   497 

gunday a écrit :

C’était pas pour cela qu’historiquement, on faisait tourner les équipes pour avoir une production continue?
Le principe des 3x8?

Les 3x8 nécessitent d’avoir suffisamment de personnel formé.
En cas de pandémie, le problème est justement le personnel. Par exemple l’agriculture qui manquera probablement de saisonnier.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#1718 26/03/2020 12h21 → Epidémie de Coronavirus SARS-CoV-2 et ses impacts sur l'investissement et l'économie (chine, contrariant, coronavirus, investisseur patient, opportunité, épidémie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   147 

Faith a écrit :

En cas de pandémie, le problème est justement le personnel. Par exemple l’agriculture qui manquera probablement de saisonnier.

C’est le cas tout les ans.
Mais là avec la pandémie, il va y avoir de la demande d’aide dans l’air.

D’ailleurs, une remarque à ce sujet : pourquoi certains vignerons n’arrivent pas à compléter leur équipe, alors que chez d’autre, l’équipe est complète 6 mois en avance ?
Un élément de réponse se situent peut être dans la logistique, certains proposant aux vendangeurs un endroit où loger.

Hors ligne

 

#1719 26/03/2020 12h29 → Epidémie de Coronavirus SARS-CoV-2 et ses impacts sur l'investissement et l'économie (chine, contrariant, coronavirus, investisseur patient, opportunité, épidémie)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   111 

La logistique joue, ainsi que "l’ambiance" : certains vigneron offriront le repas (arrosé) aux saisonniers, d’autres non. Il est évident que goûter à la cuisine locale et au vin du domaine est un grand plus !

Le niveau de difficulté est également pris en compte par les saisonniers habitués, toutes les variétés de vignes n’ayant pas la même hauteur : entre vendanger debout ou le dos cassé, le choix est vite fait quand on l’a.

Hors ligne

 

#1720 26/03/2020 12h34 → Epidémie de Coronavirus SARS-CoV-2 et ses impacts sur l'investissement et l'économie (chine, contrariant, coronavirus, investisseur patient, opportunité, épidémie)

Membre
Réputation :   32 

Le principale problème est que personne ne veut faire ce job, ramasser les melons, les fraises, les pommes, faire les vendanges pour un travail payé au smic en pleine campagne.

Il s’agit donc souvent d’une main d’oeuvre qui vient du maghreb ou des pays de l’est pour laquelle le logement est un plus. Ils ne viendront pas cette année.

Si la situation ne s’améliore pas rapidement, je pense en plus du pilotage à distance de mon activité pro, aller ramasser les melons près de chez moi comme alternative à mes dividendes unibail.

Dernière modification par Barns (26/03/2020 12h42)

Hors ligne

 

[+1]    #1721 26/03/2020 12h50 → Epidémie de Coronavirus SARS-CoV-2 et ses impacts sur l'investissement et l'économie (chine, contrariant, coronavirus, investisseur patient, opportunité, épidémie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   147 

Barns a écrit :

Le principale problème est que personne ne veut faire ce job, ramasser les melons, les fraises, les pommes, faire les vendanges pour un travail payé au smic en pleine campagne.

Précision, personne ne veux faire ce job dans les exploitations se contentant du minimum.
Dans les exploitations avec avantage (repas, dortoir, etc), le recrutement n’est pas un problème, il faut même refuser du monde!

Donc la question n’est pas de savoir si les gens veulent, mais si les gens peuvent.
Exemple à Chably, le camping ferme pendant les vendanges, donc sans lieu de couchage, pas de vendangeurs.

Hors ligne

 

[+1]    #1722 26/03/2020 16h20 → Epidémie de Coronavirus SARS-CoV-2 et ses impacts sur l'investissement et l'économie (chine, contrariant, coronavirus, investisseur patient, opportunité, épidémie)

Membre
Réputation :   81 

raoult a écrit :

Dans le cadre de l’urgence sanitaire, l’hydroxychloroquine peut être prescrite en traitement du COVID-19. M.erci à @olivierveran pour son écoute.

t.co/NX2H6iwI07

Rapide le comité

Hors ligne

 

#1723 26/03/2020 18h40 → Epidémie de Coronavirus SARS-CoV-2 et ses impacts sur l'investissement et l'économie (chine, contrariant, coronavirus, investisseur patient, opportunité, épidémie)

Membre
Réputation :   

La vox populi a eu raison des précautions de la Science officielle qu’elle ne comprenait pas…on va voir rapidement si Raoult était bien le prophète espéré, ou s’il est voué  au bucher médiatique…en tout cas il prend un maximum de précaution pour se préserver des éventuels effets délétères cardiologiques, en faisant un ECG à J0 et J2, plus que ce qui est recommandé..il se doute qu’il est attendu au tournant…

Hors ligne

 

[-1]    #1724 26/03/2020 18h50 → Epidémie de Coronavirus SARS-CoV-2 et ses impacts sur l'investissement et l'économie (chine, contrariant, coronavirus, investisseur patient, opportunité, épidémie)

Banni
Réputation :   

Barns a écrit :

Le principale problème est que personne ne veut faire ce job, ramasser les melons, les fraises, les pommes, faire les vendanges pour un travail payé au smic en pleine campagne.

Il s’agit donc souvent d’une main d’oeuvre qui vient du maghreb ou des pays de l’est pour laquelle le logement est un plus. Ils ne viendront pas cette année.

Si la situation ne s’améliore pas rapidement, je pense en plus du pilotage à distance de mon activité pro, aller ramasser les melons près de chez moi comme alternative à mes dividendes unibail.

Franchement pensez-vous que cette année il soit vraiment utile et nécessaire de ramasser les fraises ?

Quel quidam sera assez inconscient pour en acheter et encore davantage pour en manger ? Ou alors peut-être bouillies ou assaisonnées à l’eau de Javel….

Pour cette année je ne mangerai que des fruits qui s’épluchent, les fraises et sans doute les cerises attendront des jours meilleurs !

Ah ils sont forts ceux qui nous gouvernent : il faut rester à la maison sauf pour aller aux champs ramasser les fraises !

L’Ecclésiaste : "malheur au pays dont le roi est un enfant et dont les princes se goinfrent dès le matin".

Hors ligne

 

[+1]    #1725 26/03/2020 19h10 → Epidémie de Coronavirus SARS-CoV-2 et ses impacts sur l'investissement et l'économie (chine, contrariant, coronavirus, investisseur patient, opportunité, épidémie)

Membre
Réputation :   63 

evaristecha a écrit :

Franchement pensez-vous que cette année il soit vraiment utile et nécessaire de ramasser les fraises ?

Les fraises qui seront ramassées dans quelques semaines, c’est la confiture de fraises ou des yaourts à la fraise sur les rayons l’hiver prochain. Si vous pensez qu’on peut arrêter l’activité agricole parce que vous n’avez pas très faim, vous négligez un petit peu le problème de l’approvisionnement de la planète d’ici six mois à un an. Non, on ne peut pas se permettre de remettre à l’année prochaine la production agricole, celle de meubles peut-être, mais celle de nourriture ça me semblerait assez irresponsable.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Faites un don
Apprendre le bonheur