Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#4451 06/04/2021 09h36

Membre
Réputation :   79  

Et vous expliquez à vos enfants que leur avenir économique (et ses répercutions politiques) va être lourdement hypothéqué pour les trente ans à venir parce que leur papa est mort de trouille ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4452 06/04/2021 09h41

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   319  

Comme on nous a expliqué que pour ne pas regarder le problème prévisible des retraites et hors avantages sociaux, on va devoir cotiser quasiment à fond perdu ?
Et que nos ainés nous ont laissé une dette immense car c’était mieux ainsi ?
Vous leur expliquez d’ailleurs que vous voulez payer le moins d’impôts pour leur laisser un maximum de dette publique ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4453 06/04/2021 09h47

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  

debcos, le 05/04/2021 a écrit :

Pour information ma compagne est positive à la COVID19 variant anglais, …

Ma fille n’est pas aller à l’école la semaine dernière en prévention

Depuis le vendredi 26 mars, je dort sur le canapé avec deux masques.
Ma compagne prend ces repas dans notre chambre, notre fille le midi dans le jardin et le soir dans sa chambre.
Moi idem dehors et le soir c’est à la fraîche le temps de tout préparer.

Voilà mon quotidien depuis 11 jours.

Alors la réalité elle est là pour le reste pipi de chat.

Par curiosité (pas sur votre gestion ou ressenti de la situation, on gère bien tous comme on peut…), vous a t-on orienté ou proposé un hébergement type hôtel pour votre compagne? Il me semblait qu’on était dans une politique ’tester, tracer, isoler’ et que les hôtels devaient faire partie du dispositif.

D’ailleurs, mettre à contribution les hôtels, j’imagine qu’ils ne demandent que ça (et ça serait utile au plan économique, à plusieurs titres).

Dernière modification par carignan99 (06/04/2021 09h49)

Hors ligne Hors ligne

 

#4454 06/04/2021 11h32

Membre
Réputation :   13  

Non aucune proposition d’isolement.
Ma compagne n’a pas de symptômes elle n’est pas en arrêt non plus.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4455 08/04/2021 08h02

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   498  

Pour ceux qui se demandent quand on pourra se passer de masques, la solution n’est pas de respirer à plein poumon, le visage nu comme une personne sous-éduquée mais plutôt d’utiliser le masque du futur pour respirer scientifiquement :

This smart face mask tells you when to wash it | World Economic Forum

Je trouve qu’il manque la petite fenêtre en plastique transparent pour voir la bouche, gageons qu’ils y penseront pour la version finale.

Vous connaissez mes penchants old-school, personnellement je préfère ce modèle intemporel, chic et discret :

Long Beak Plague Doctor Mask For Sale, Plague Doctor Costume Cosplay


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4456 08/04/2021 10h13

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   394  

Ah, attention le véritable old school populaire était déjà un tissu imbibé du vinaigre des 4 voleurs (une idée d’investissement peut être ?) : Le vinaigre des quatre voleurs - Plantes et Santé


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4457 08/04/2021 10h33

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   498  

Hors sujet, mais le vinaigre des 4 voleurs moderne est (était ? ça fait plusieurs années qu’il n’y a pas de nouvelles) un projet open-source de synthèse "à la maison" de molécules thérapeutiques : Four Thieves Vinegar


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#4458 08/04/2021 13h54

Banni
Réputation :   59  

La lecture de l’Huma de ce matin nous apprend que la France est championne d’Europe du vaccin Astra Zeneca dont elle a commandé 4,5 millions de doses, ce qui la place devant l’Allemagne (3,8 millions), l’Italie (3,3 millions) et l’Espagne (2,2 millions).

Sur ces 4,5 millions, il lui reste "sur les bras" 2,6 millions de doses qui ont bien du mal à trouver preneur, les médecins faisant état de patients se dédisant même après avoir reçu la 1ère piqûre !

Le Sputnik V susciterait-il les mêmes appréhensions ?

On apprend d’ailleurs dans ce même journal que les Etats-Unis s’apprêtent à offrir généreusement les 4 millions de doses dont ils disposent encore au Canada et au Mexique

Astra Zeneca a cependant trouvé le bon argument pour rassurer les patients : le vaccin sera renommé Vaxzevria ! Voilà en effet ce qui va vaincre les réticences, lever le doute et la suspicion…..sans doute une idée lumineuse du patron-vétérinaire d’Astra, le français Pascal Soriot toujours planqué en Australie bien loin du virus.

Autre PDG sous les feux de l’actualité, le centralien et milliardaire marseillais Stéphane Bancel, qui entre dans le classement Forbes des grandes fortunes avec 4,3 Md$.

Avec mes quelques % de PV en YTD, je me sens vraiment "petit joueur" !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4459 08/04/2021 15h23

Membre
Réputation :   69  

Cette histoire de vaccin AstraZeneca est vraiment tristement représentative du pouvoir des médias, de la défiance envers toute démarche scientifique, et de la peur des politiques envers toute prise de responsabilités.

On parle tout de même d’événements de pharmacovigilance qui arrivent dans environ 1 cas sur 100 000. Soit 0.001%. Je dis bien un événement de pharmacovigilance, car la causalité est encore à ce stade hypothétique… et d’ailleurs on peut très bien prendre des mesures de détection de ces cas en amont (à ce sujet, soulignons tout de même la piètre gestion et communication d’AstraZeneca sur le sujet…).

Je ne vous refais pas le désormais célèbre "la pilule est plus dangereuse que le vaccin" qui se focalise sur des EI similaires, mais il existe des EI graves et bien plus fréquents pour nombre de produits de santé.

Après le déni de concepts de base de médico-économie, nous passons aujourd’hui au déni de concepts de base de balance bénéfice risque. Cocace quand on nous rabâche depuis désormais un an l’importance des "décisions basées sur des faits scientifiques". Mais tout va bien, nos politiques protègent le peuple et nos journalistes ont de quoi occuper les plateaux TV !

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #4460 08/04/2021 15h41

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2903  

piwai a écrit :

Après le déni de concepts de base de médico-économie, nous passons aujourd’hui au déni de concepts de base de balance bénéfice risque.

Le bénéfice/risque pour qui ? La collectivité, ou l’individu ?

J’estime que mon risque de développer une forme grave du COVID est nul, a fortiori d’autant que je fais tout pour ne pas attraper le COVID : courses en heures creuses, masque, etc.

Par conséquent, quand bien même le risque de thrombose avec le vaccin Astrazeneca était de seulement 0,0006% ; je ne vois pas pourquoi je prendrais ce risque ! Et s’ils découvrent ce risque maintenant, qui ne dit pas qu’ils ne vont pas découvrir autre chose dans quelques mois ?

D’autre part, derrière l’agitation médiatique, on a aussi vu divers revirements d’instances étatiques : au début l’efficacité du vaccin était questionnée pour les + de 55 ans, et le vaccin recommandé au - de 55 ans. Puis avec cette histoire de thrombose, quelques semaines après, on nous fait la recommandation inverse !

Donc je ne veux pas jouer les Michous qui s’informent sur les réseaux sociaux complotistes, mais il faut quand même une sacrée dose de confiance, quand à quelques semaines près on vous dit tout et son contraire. Et ce n’est pas comme si ça n’avait pas déjà été le cas antérieurement (les masques…).

Hors ligne Hors ligne

 

#4461 08/04/2021 15h59

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  

Pour une fois que je me goure pas (et en matière politique ou économique, je suis régulièrement à coté de la plaque), je m’autocite

carignan99, le 23/11/2020 a écrit :

On a eu plusieurs phases dans toute cette histoire :

- Pas de masques > crise mondiale sur leur commerce
- 1er confinement > sidération > crash boursier
- Tests de dépistage > désorganisation > quelques centaines de millions d’Euros jetés à la poubelle?
- 2d confinement > écroulement des petits commerces hors-alimentaires
- Pendant ce temps, bourse qui réagit à la moindre annonce sur les vaccins

J’ai consulté ma boule de cristal, qui m’indique qu’on va maintenant avoir droit aux délires habituels sur les vaccins, tous plus irrationnels que les autres (genre délirium tremens sur le vaccin contre l’hépatite B, fin des années 90 puis années 2000). Avec en plus une parole gouvernementale plus nécessairement très crédible.

Voilà, on y est. Les délires sur les vaccins repartent, comme en 40. La dernière fois (Hépatite B), on a perdu 10 ou 15 ans. A partir de ce cas, on savait pourtant ce qu’il fallait éviter de faire, c’est documenté (une parole constante et rassurante, pas un jour oui, un jour non, un jour peut être) et pourtant on est reparti pour un tour.

Maintenant, chacun va faire sa petite balance bénéfices-risques sur un coin de table. Mais quel choix reste t-il? Ecouter la parole publique? Certes mais à quelle heure ou quel jour (sachant que ça peut changer vite!)

C’est désespérant.

Dernière modification par carignan99 (08/04/2021 16h01)

Hors ligne Hors ligne

 

#4462 08/04/2021 16h01

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   311  

Les stocks de vaccins coronavirus Astra Zeneca en France sont aussi liés au changement d’indications.

Tous les moins de 55 ans qui ont fait leur première injection n’auront pas la deuxième, le vaccin a donc été provisionné temporairement pour rien.

En étant méchant, je dirais que la population prioritaire pour la vaccination va bientôt être élargie pour écouler les stocks. Il ne reste plus qu’à trouver des profs de plus de 55 ans.

Dernière modification par Trahcoh (08/04/2021 16h17)

Hors ligne Hors ligne

 

#4463 08/04/2021 16h07

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   158  

Ce qui est quand même marrant c’est que ça existe depuis longtemps la pharmacovigilance et qu’en temps normal Michou s’en contrefiche royalement. Et là ça devient un sujet à prendre au sérieux alors que c’est juste le mécanisme normal et qu’il est juste mis en lumière sur le vaccin.
Découvrir des effets secondaires c’est quand même le propre de la pharmacovigilance qui a quand même été  mise en place pour suivre les médicaments sur le terrain et permettre de détecter les effets secondaires qui auraient pu échapper au labo et/ ou parce que le produit n’est pas utilisé exactement dans les mêmes conditions que les essais cliniques. Donc on va sans doute découvrir encore des choses. Ça arrive tout le temps même sur le Doliprane.

La balance évolue chaque jour avec la pharmacovigilance et les données des laboratoires. Astrazeneca a peut être pu fournir des données montrant que sur les + de 55 ans ce n’est pas plus risqué finalement.
Vu l’important marché, il n’est pas étonnant que cela évolue vite voire même que Astrazeneca a utilisé le temps masqué pour avoir son AMM tout en continuant à s’approvisionner en données. En tout cas c’est ce que j’aurai fait si j’avais été eux.

Après est-ce que suspendre la commercialisation du vaccin pour risque de thrombose était justifié ou pas. Je ne sais pas. Mais c’est une mesure qui se comprends si l’ANSM a jugé le risque trop important car recrudescence de cas. Imaginons que l’ANSM n’avait rien fait en se disant que c’est peu risqué alors qu’en fait c’est risqué voire dangereux. Le vaccin est sensé être administré a 33 millions de personne (je crois). Si on rate le signal faible c’est la cata (surtout pour le directeur de l’ANSM qui doit répondre pénalement sur sa personne). La on stoppe et tant pis ce qu’en pense Veran ou les autres car ils devaient pas être super content.

Après comparer la pharmacovigilance et la pénurie de masque c’est quand même gonflé pour le coup.

Dernière modification par Kabal (08/04/2021 16h09)

Hors ligne Hors ligne

 

#4464 08/04/2021 16h15

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2903  

Kabal a écrit :

Après comparer la pharmacovigilance et la pénurie de masque c’est quand même gonflé pour le coup.

La comparaison était sur le fait qu’on nous a d’abord dit que les masques ne servaient à rien, puis de les rendre obligatoires.

Pour le vaccin AstraZeneca, on nous a d’abord dit pour les - de 55 ans, et maintenant on nous dit pour les + de 55 ans.

Just the facts.

Hors ligne Hors ligne

 

#4465 08/04/2021 16h23

Membre
Réputation :   10  

Kabal a écrit :

Ce qui est quand même marrant c’est que ça existe depuis longtemps la pharmacovigilance et qu’en temps normal Michou s’en contrefiche royalement. Et là ça devient un sujet à prendre au sérieux alors que c’est juste le mécanisme normal et qu’il est juste mis en lumière sur le vaccin.
Découvrir des effets secondaires c’est quand même le propre de la pharmacovigilance qui a quand même été  mise en place pour suivre les médicaments sur le terrain et permettre de détecter les effets secondaires qui auraient pu échapper au labo et/ ou parce que le produit n’est pas utilisé exactement dans les mêmes conditions que les essais cliniques. Donc on va sans doute découvrir encore des choses. Ça arrive tout le temps même sur le Doliprane.

La balance évolue chaque jour avec la pharmacovigilance et les données des laboratoires. Astrazeneca a peut être pu fournir des données montrant que sur les + de 55 ans ce n’est pas plus risqué finalement.
Vu l’important marché, il n’est pas étonnant que cela évolue vite voire même que Astrazeneca a utilisé le temps masqué pour avoir son AMM tout en continuant à s’approvisionner en données. En tout cas c’est ce que j’aurai fait si j’avais été eux.

Après est-ce que suspendre la commercialisation du vaccin pour risque de thrombose était justifié ou pas. Je ne sais pas. Mais c’est une mesure qui se comprends si l’ANSM a jugé le risque trop important car recrudescence de cas. Imaginons que l’ANSM n’avait rien fait en se disant que c’est peu risqué alors qu’en fait c’est risqué voire dangereux. Le vaccin est sensé être administré a 33 millions de personne (je crois). Si on rate le signal faible c’est la cata (surtout pour le directeur de l’ANSM qui doit répondre pénalement sur sa personne). La on stoppe et tant pis ce qu’en pense Veran ou les autres car ils devaient pas être super content.

Après comparer la pharmacovigilance et la pénurie de masque c’est quand même gonflé pour le coup.

Compte tenu des délais de mise au point extrêmement réduits de ces vaccins je pense qu’on ne peut pas faire l’économie d’une pharmacovigilance particulièrement zélée, voir d’une pharmacoméfiance. J’en suis pour ma part au stade de la pharmacodéfiance.

Dernière modification par Papassia (08/04/2021 16h24)


Parrain Binance, Swissborg, Ascendex, en MP

En ligne En ligne

 

#4466 08/04/2021 16h25

Membre
Réputation :   69  

@IH

Je suis bien d’accord avec vous sur le "pour qui". Le "risque zéro" dont vous parlez pour vous est surestimé (j’ai des doutes qu’il puisse exister d’ailleurs), mais il est évidemment (très) faible. Il me semble que je disais d’ailleurs il y a quelques mois ici même que la balance bénéfice/risque pour un individu jeune était négative.

D’un point de vue sociétal, c’est une autre histoire… et comme aucun gouvernement n’acceptera de lever les restrictions sur les libertés individuelles sans vaccination (et continuera à en faire peser les conséquences financières à terme sur les personnes solvables dont je fais partie), je n’hésiterai pas à me faire vacciner dès que je le peux, et ce avec n’importe quel vaccin disponible au regard des données publiées. D’ailleurs, en vaccinant toute la population française avec le vaccin AZ, on aurait <700 thromboses cérébrales, qui peuvent être soignées si détectées en amont. Au pire des cas, cela fait l’équivalent de deux journées de morts Covid.

On peut bien sûr avoir des débats utilitaristes sur cette approche, mais que les gouvernements restreignent l’utilisation du produit sous prétexte de sauver la vie des jeunes, tout en prenant en parallèle des mesures qui la restreignent, c’est à en perdre son latin !

Concernant la capacité à identifier ce genre d’EI, vous avez suffisamment de compétences mathématiques pour comprendre qu’avec ~20k patients dans un essai clinique (ce qui au demeurant est conséquent), il est difficile d’identifier un EI qui intervient dans <1 cas pour 100k. Donc, oui, il se peut que l’on trouve d’autres EI grave, et cela sur tous les vaccins covid. Il n’y a d’ailleurs pas de médicaments sans EI.

Enfin, les recommandations d’utilisation sur certaines tranches d’âge sont elles aussi une décision politique face à une pression médiatique : l’efficacité sur la prévention des formes graves est équivalente pour le vaccin AstraZeneca et le duo Pfizer/Moderna, soit 100%.

Hors ligne Hors ligne

 

#4467 08/04/2021 16h31

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   158  

InvestisseurHeureux a écrit :

Kabal a écrit :

Après comparer la pharmacovigilance et la pénurie de masque c’est quand même gonflé pour le coup.

La comparaison était sur le fait qu’on nous a d’abord dit que les masques ne servaient à rien, puis de les rendre obligatoires.

Pour le vaccin AstraZeneca, on nous a d’abord dit pour les - de 55 ans, et maintenant on nous dit pour les + de 55 ans.

Just the facts.

Vous comparez des chaussettes et des torchons.
La pénurie de masque c’est un mensonge éhonté annonce par des politiciens.

La pharmacovigilance est un outil vivant qui évolue avec le temps et comme le dit Papassia vu le temps de développement court il est normal que la pharmacovigilance ait une place centrale dans le suivi.

Dernière modification par Kabal (08/04/2021 16h32)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #4468 08/04/2021 16h39

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   562  

InvestisseurHeureux a écrit :

a fortiori d’autant que je fais tout pour ne pas attraper le COVID : courses en heures creuses, masque, etc.

Pas "tout"… vous pourriez également vous faire vacciner…

J’estime que mon risque de développer une forme grave du COVID est nul,

A tort. Les "covids longs" semblent être une réalité qui affecte des adultes de tous ages.
Ce n’est certes pas la mort qui vous attend, mais ça reste une maladie handicapante, potentiellement chronique.

Enfin, il faut à nouveau rappeler que ce n’est pas parce que vous ne faites pas de forme grave que vous ne contaminez pas vos proches. C’est même le contraire: moins votre forme est visible, plus vous contaminerez facilement votre entourage.

Enfin, si le risque pour votre santé et celle de vos proches ne suffit pas, pensez au risque pour la santé de votre portefeuille. Moins il y a de vaccinés, plus cette épidémie durera, et plus le risque de crise européenne (puis mondiale) devient important.

Pour le vaccin AstraZeneca, on nous a d’abord dit pour les - de 55 ans, et maintenant on nous dit pour les + de 55 ans.

En effet, les recommandation évoluent en fonction des nouveaux faits connus.
N’est-ce pas ce que toute personne raisonnable pourrait souhaiter ?


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#4469 08/04/2021 16h53

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   380  

Bien d’accord avec vous Faith.
Sauf peut être sur le dernier point. De quels faits parlent-on? Tous les jours on va nous sortir des ’faits’, sans réellement savoir s’il s’agit d’une corrélation ou d’une causalité. Ce genre de choses, ça prend des années pour être établit (si ça l’est un jour…). Et des années, on ne les a pas!

A ce stade, on est dans une impasse :
- On cherche le risque 0
- On réagit aux communiqués de presse des uns et des autres
- On a des pays qui ont vacciné par millions (dizaines de millions) avec ce vaccin, sans constater de décès de masse par thrombose (ou autres pathologies)
- On a une forte probabilité que la balance bénéfices/risques soit très largement en faveur du vaccin
- On va avoir de plus en plus de thromboses et autres pathologies…c’est mathématique : plus on vaccine de gens, plus on va trouver de pathologies qui apparaissent de façon concomitante avec l’injection du vaccin.

On n’a pas finit avec ces délires.

Par ailleurs, on nous explique qu’on est en guerre (sanitaire, économique, sociale, philosophique) mais on refuserait de prendre le moindre risque?

Tout ça n’est pas raisonnable (ou pas cohérent ou pas sérieux, ou les deux).

Dernière modification par carignan99 (08/04/2021 16h56)

Hors ligne Hors ligne

 

#4470 08/04/2021 16h58

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   158  

La pharmacovigilance fonctionne aussi en % pour éviter le biais du nombre. Donc plus vous vaccinez et plus le nombre d’effets augmente mais pas le %. Si le % augmente c’est là que c’est un signal d’alerte.

Et oui les labos peuvent sortir tous les jours des données. A mon avis ils n’ont pas arrêté de générer de la data une fois l’AMM obtenu. Voire même ils peuvent utiliser les data des autres pays qui n’ont pas mis de limitation à 55 ans et qui ont vacciné en masse (genre US / Israël / ou autre) en alimentant la France / EMA avec des données terrain.

Hors ligne Hors ligne

 

#4471 08/04/2021 17h01

Membre
Réputation :   14  

Les années 70 et 80, un peu 90, heureuses et insouciantes nous ont rendu similaires à des enfants à qui rien ne se refuse.
Il est de l’intérêt commun de se faire vacciner sans penser à son intérêt particulier.
Les cas de thrombose cérébrale peuvent se retrouver dans n’importe quelle inflammation ce n’est discriminant.
Pour les thrombose aucun rapport (j’ai vu un médecin hospitalier dire que le risque était d’injecter en IV à ce niveau d’incompétence il faut se poser des questions).
Il semble y avoir quelques CIVD qui peuvent interroger : actuellement 1 cas de CIVD pour 1,5 million de doses  en France, il serait certainement arrivé la même chose à un autre moment.
Il ne faut pas être au mauvais endroit au mauvais moment mais c’est vrai pour tout et certainement pas plus pour les vaccins que pour autre chose.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #4472 08/04/2021 17h06

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   498  

Je note juste que pour nous imposer les confinements, on sacrifie l’intérêt commun pour ceux de l’individu "à risque" (qui pourrait rester chez lui - avec pourquoi pas par extension ses soignants etc… - sans qu’on enferme tout le monde) ; tandis que pour le vaccin, on nous demande de sacrifier son intérêt personnel (allez dire à la famille de cet étudiant Nantais que sa mort n’est qu’une statistique) pour l’intérêt commun.  Même vacciné, il faut continuer de se plier aux confinements, masques, distanciation sociales, et tout le tintouin. Bref, Michou prend lourd quoi qu’il arrive. Peut-être qu’on lui accordera d’aller au bar ou à un concert de Michel Sardou s’il accepte de donner accès à son dossier médical à toutes les entreprises privées qui le demanderont.

Pendant ce temps, l’élite ne semble pas si terrifiée que ça et continue d’aller chez le coiffeur (Pelosi), de dîner et festoyer (nombreux exemples), de voyager en avion sans masque (Kerry), de passer son confinement à la campagne (plusieurs gouverneurs américains) etc… sans qu’on les emmerde.

Franchement, si Michou se rebiffe, c’est qu’il a malgré tout un instinct assez fiable pour sentir quand il se fait enfler, même s’il ne sait pas forcément comment ni pourquoi.

Fauci slammed as ’consistently wrong’ after saying decrease in Texas coronavirus cases ’confusing’ following state’s full reopening | Washington Examiner

Dernière modification par doubletrouble (08/04/2021 17h18)


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#4473 08/04/2021 17h13

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   319  

gustou a écrit :

Sur ces 4,5 millions, il lui reste "sur les bras" 2,6 millions de doses qui ont bien du mal à trouver preneur, les médecins faisant état de patients se dédisant même après avoir reçu la 1ère piqûre !

Du baratin.
Le médecin de mes parents a arrêté la vaccination.
Motif : il n’arrive plus à avoir de vaccin.
Pourtant la demande est là, mais il ne peux pas y répondre.

Donc marrant, le français ne veux pas de vaccin, mais celui qui en veux n’en trouve pas!
Au point qu’il y a peu, les journaux titraient sur les resquilleurs des vaccins qui magouillaient pour avoir accès sans être prioritaire!

On voit tout et son contraire dans les médias, c’est amusant.

Hors ligne Hors ligne

 

#4474 08/04/2021 17h40

Membre
Réputation :   17  

gustou a écrit :

La lecture de l’Huma de ce matin nous apprend que la France est championne d’Europe du vaccin Astra Zeneca dont elle a commandé 4,5 millions de doses, ce qui la place devant l’Allemagne (3,8 millions), l’Italie (3,3 millions) et l’Espagne (2,2 millions).

Sur ces 4,5 millions, il lui reste "sur les bras" 2,6 millions de doses qui ont bien du mal à trouver preneur, les médecins faisant état de patients se dédisant même après avoir reçu la 1ère piqûre !

J’hésitais à intervenir pour cause de H-S mais étant donné qu’on baigne dedans, ce ne sont pas les chiffres communiqués exactement (on est plutôt à 4.4M de livrés et 2.6M d’utilisés)

Hier il était question du Sinovac et d’une étude chilienne qui montrerait 3% d’effacité après une première dose, 27.7% moins de deux semaines après la 2è dose et 56% ensuite (Il est regrettable que FranceInfo ne mette pas de lien direct vers cette étude d’ailleurs, je n’aurais pas les compétences linguistiques et techniques pour la lire mais tout de même)

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #4475 08/04/2021 17h49

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   268  

On ne sait pas si le vaccin limite les contagions puisque l’on attrape quand meme le virus et on est plus souvent asymptomatique donc on peut le refiler sans le savoir.

Donc arrêtons de dire que c’est un choix pour aider les autres. c’est un choix personnel. De plus si les autres sont vaccinés pourquoi auraient ils peur d’un non vacciné?

Si on est pas á risque, le vaccin AZ, c’est une roulette russe a 1/100000 pour éviter .. bien pour éviter rien puisque l’on risque rien avec le Covid. D’autant plus si on fait attention a son système immunitaire.

On est encore en plein délire.

En ligne En ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur