Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 15/01/2020 23h55 → Les meilleurs filtres à eau de voyages et de camping ? (filtre a eau, purification de l'eau, voyages)

Membre
Réputation :   36  

Bonjours a tous ,

L’eau de qualité est précieuse !
Ainsi des avis et des expériences sur quels seraient les meilleurs filtres a eau de voyage long terme , de camping ?

Personnellement , lors de mes voyages ou a d’autres occasions j’utilisais les filtres a eau Berkey , et en était satisfait.
Mais récemment l’eau filtrée est jaunâtre et me donne mal a la tête .
Par le passé avec ces filtres Berkey la même eau filtrée était clair , mais récemment même en achetant des filtres neufs ( qui coutent vers les 130 Euros la paire ) l’eau est maintenant jaunâtre .

Il y a énormément de filtres a eau dans le commerce et je trouve que beaucoup ne sont pas vraiment efficace , surtout pour du long terme .
Je trouve après essais que les filtres a 0.1 micron , donnent aussi de l’eau jaunâtre et donc pas terrible du tout .

Les filtres a 0.02 micron sont mieux .
Comme le MSR Guardian Purifier , de la norme NSF P248 dit utilisé par l’armée américaine . J’ai juste eu une occasion de le tester .
Il vaut vers les 300 Euros , et il faut aussi pomper manuellement a chaque fois pour l’utiliser .

Aussi dans des Pays d’Afrique , d’Asie ou autres , il serait intéressant de savoir comment font les gens de terrain et les professionnels .

Dernière modification par Serrure (16/01/2020 00h59)

Mots-clés : filtre a eau, purification de l'eau, voyages

Hors ligne

 

#2 16/01/2020 00h28 → Les meilleurs filtres à eau de voyages et de camping ? (filtre a eau, purification de l'eau, voyages)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   506  

Bonsoir !

Juste un détail : le terme "micron" a été abandonné et remplacé par "micromètre" il y a une cinquantaine d’années ; "micro" étant un préfixe de valeur (10 puissance -6). Voir : wikipedia

Sinon, je ne crois pas que les filtres 0.02 µm puissent arrêter les ultramicrobactéries, les bactéries dormantes ou les virus.

Quand à une couleur jaunâtre, cela ne veut pas dire que l’eau soit impropre à la consommation(*). Il faudrait compléter par des analyses, pour déterminer ce qui confère cette coloration, avant de pouvoir se prononcer.

(*) de même, une eau limpide n’est pas synonyme d’eau potable.


M07

Hors ligne

 

#3 16/01/2020 12h50 → Les meilleurs filtres à eau de voyages et de camping ? (filtre a eau, purification de l'eau, voyages)

Membre
Réputation :   36  

Une eau limpide ou pas peut être aussi contaminée par des produits chimiques , c’est pour cela que choisir une bonne source d’approvisionnement et vital .

Ainsi il n’y a que certains filtres a base de charbon qui peuvent diminuer plus ou moins cela , mais la bonne nouvelle est que l’on peut très facilement rajouter une extension composée de charbon sur certains filtres classiques .

L’osmose inverse diminue très bien les produits chimiques , mais ce genre de filtre n’est pas vraiment simple et pas fait pour les voyages , le camping .

Sur le marché US il y a encore plus de filtres a eau de disponibles .
Dans de nombreux Pays cela doit être un business probablement très lucratif avec des consommateurs qui cherchent les meilleurs techniques de purification de l’eau .
Comme quand j’étais a Madagascar pendant 6 mois .

Donc s’il y aurait des gens qui voyagent ou sont expats avec des avis et des expériences intéressantes ?
Comme notre ami Scipion si éventuellement il en aurait .

Dernière modification par Serrure (16/01/2020 12h52)

Hors ligne

 

#4 16/01/2020 13h43 → Les meilleurs filtres à eau de voyages et de camping ? (filtre a eau, purification de l'eau, voyages)

Membre
Réputation :   3  

Bonjour,

J’ai un ami qui part bientôt traverser la Nouvelle Zélande en randonnée (4-5 mois)
Il a comme contrainte pour filtrer l’eau : le poids de l’équipement.

Il utilise donc sur les conseils d’un proche très grand randonneur à travers le monde :

- Filtre souple Befree 1L (67g)
- Pastilles purifications micropur forte 50 cps (30g)

Il combine ça avec un sac à eau de 3L (style totebag) et j’imagine ponctuellement une bouteille d’eau.

Au plaisir,

Hors ligne

 

[+1]    #5 16/01/2020 14h01 → Les meilleurs filtres à eau de voyages et de camping ? (filtre a eau, purification de l'eau, voyages)

Membre
Réputation :   11  

J’utilise un filtre mini Saywer, pas tres cher( autour de 35 euros) et assez léger. Attention au gel par contre.

Pas eu de problème avec pendant 6 semaines en Nouvelle Zélande ou dans les alpes, par contre, j’essaie de prélever de l’eau assez propre.

J’ai par contre chopé une bonne gastro (un truc à vomir ces trippes) en filtrant de l’eau de la Loire avec un filtre katadyn (j’avais conservé l’eau une journée dans mon kayak… c’est peut etre la raison…)

Sinon, les randonneurs que j’ai croisé en NZ évitais à tout prix les pastilles micropur sur plusieurs jours.
Et certains ne filtrais pas leur eau (en tout cas dans l’ile du sud).

A mon avis, il y aura plus d’infos sur le forum de expemag.com et surtout sur le forum de voyager-leger.com

Glindy

Hors ligne

 

#6 16/01/2020 14h37 → Les meilleurs filtres à eau de voyages et de camping ? (filtre a eau, purification de l'eau, voyages)

Membre
Réputation :   10  

J’utilise une lifestraw depuis quelques années lors de mes randonnées. Jamais eu de problèmes.
De plus une partie de leur profit va à l’ONG dont ils sont partenaires.

Hors ligne

 

[+1]    #7 16/01/2020 14h51 → Les meilleurs filtres à eau de voyages et de camping ? (filtre a eau, purification de l'eau, voyages)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1590  

Bonjour Serrure,

Désolé, je n’ai aucune expérience avec les filtres à eau, je n’en utilise jamais (ma copine si… en Europe - je ne comprends pas vraiment pourquoi). Mes conseils pour l’Afrique (après une enfance à Sfax en Tunisie, et depuis 4 ans des missions un peu partout en Afrique : Algérie, Tunisie, Mauritanie, Guinée, Liberia, Cameroun, Tchad, Gabon, Madagascar, Tanzanie, Ouganda, Seychelles) :

1) Privilégier les fruits juteux : ce sont des filtres naturels efficaces, souvent disponibles en abondance à des coûts dérisoires (moins chers que l’eau en bouteille) : enfant en Tunisie, ma mère me gavait de pastèques (91% d’eau)… Ici en Afrique occidentale, je bois du bissap à chaque repas. Chaque pays a ses fruits, il faut s’adapter. Evidemment, il vaut mieux peler les fruits (plutôt que les laver avec une eau potentiellement contaminée). Je suis déjà tombé malade avec des mangues (que certains au Cameroun considèrent porteuses du palu… mon oeil !).

2) Sélectionner ses ménagères ou restaurants avec soin : "In Rome, do as the Romans do" - je donne carte blanche à ma ménagère sur les repas, les ingrédients, sa façon de les préparer, mais elle sait que si je tombe malade elle est virée. Donc je mange et bois comme les locaux et je lui fais confiance pour la préparation et l’hygiène : au bout d’une ou deux semaines, si je ne suis pas malade, je pars du principe que tout va bien (bon, je dois avoir un estomac solide et je reste sceptique sur certaines spécialités locales). Ici je n’ai pas de ménagère, mais j’applique les mêmes critères de sélection aux restaurants. Si on part en Afrique en exigeant les mêmes critères d’hygiène et en voulant manger pareil qu’à la maison, on se complique trop la vie. (Cela dit, selon mon expérience j’ai eu moins de problèmes d’hygiène dans les restaurants en Afrique qu’en Asie.)

Je comprends bien que pour du tourisme "backpacking" / camping, on préfère se débrouiller tout seul, mais dans la plupart des pays africains, perso je conseillerais de recruter un(e) local(e), en vérifiant ses expériences, ses compétences etc. Les mamans africaines connaissent les ingrédients locaux, les règles d’hygiène de base pour leurs enfants, et elles les appliqueront aussi à vous (bon, au début, l’estomac va devoir s’adapter…). Vous créez ainsi un (bon) job, vous vous prémunissez de plein de soucis potentiels (sécurité etc.), vous comprendrez mieux votre environnement et le pays que vous visitez. Et le coût est dérisoire (je me renseigne sur le SMIC ou salaire de base local et je multiplie par 2 ou 3 + bonus si tout va bien).

3) Ne jamais boire l’eau du robinet (même filtrée, à mon avis) : Pendant ma période de missions court-terme incessantes, je changeais tout le temps de continent et d’hôtel, et j’étais épuisé. Lors d’une mission en Tanzanie, j’ai oublié où j’étais et je me suis levé au milieu de la nuit pour boire au robinet… Le réveil a été douloureux et j’ai dû être hospitalisé d’urgence avec une bactérie préhistorique. Perso, hors de question que je boive cette eau, même avec un filtre. Je comprends bien que ma ménagère lave mes couverts, assiettes et aliments avec la même eau - mais je lui fais confiance sur le choix des méthodes pour préserver ma santé (pastilles de purification, faire bouillir l’eau etc.) - et si je tombe malade, elle connaît les conséquences.

4) Bien connaître les différents types de dérangements intestinaux et les médicaments appropriés : Là encore, c’est l’évidence. Il faut bien distinguer les "situations" (pour parler pudiquement) avec fièvre et sans fièvre, connaître les principaux symptômes de maladies locales (palu etc.), avant de prendre un anti-diarrhéique. Se pourvoir des 2 types de médicaments (avec et sans fièvre) avant le voyage (la disponibilité et la qualité des médicaments en Afrique étant très aléatoire) et bien connaître la posologie adaptée (certains me donnent des nausées insupportables, donc je limite la posologie comparé à la norme, et ça marche dans mon cas).

Voilà, on s’éloigne des filtres à eau, mais c’est mon approche de la question en Afrique. Cela dit, je n’ai pas du tout un esprit pratique et j’ai tendance à déléguer ces questions à la plus proche femme autour de moi (ma mère, ma copine, ou ma ménagère) car en général mes "intuitions" sur les sujets pratiques ont des effets catastrophiques.

Dernière modification par Scipion8 (16/01/2020 15h08)

Hors ligne

 

#8 16/01/2020 15h31 → Les meilleurs filtres à eau de voyages et de camping ? (filtre a eau, purification de l'eau, voyages)

Membre
Réputation :   36  

@ Scipion , toujours intéressantes vos expériences de terrain détaillées .

Et puisqu’on parle de voyage , peut être pourriez aussi partager vos expériences si vous en avez , avec la gestion d’un autre fluide vital en voyage , qui est cette fois l’électricité ?
Pour alimenter les PC , smartphone et autres .

Je sais que dans certains Pays il n’y en a pas tout le temps de l’électricité , et des fois de mauvaise qualité .
A Madagascar , j’ai lu dans un article sur le web , que beaucoup de ménage dans la capitale ont carrément grillé leurs appareils électroniques et électroménagers après la reprise de courant suite a une coupure de courant .
Il y a eu un pique d’intensité !

Une autre fois j’avais vu un reportage sur une usine de textile en Afrique .
Le dirigeant disait qu’après une coupure de courant quand ils ont voulu réutiliser les machines à coudre est bien au lieu de coudrent elles décousaient , parce que lors de la reconnexion du courant ils avaient inversé les polarités du plus et du moins !

Dernière modification par Serrure (16/01/2020 15h33)

Hors ligne

 

#9 16/01/2020 15h51 → Les meilleurs filtres à eau de voyages et de camping ? (filtre a eau, purification de l'eau, voyages)

Membre
Réputation :   2  

Bonjour.

Personnellement j’utilise le filtre Berkey Big mais pour un usage domestique.
Nous filtrons l’eau du robinet et n’achetons ainsi plus d’eau en bouteille plastique depuis plus de deux ans.
Les risques sanitaires ici (IDF) sont nuls en terme de virus /bactéries mais je pense éviter d’ingérer des résidus médicamenteux par exemple . Il est d’ailleurs possible sur ce filtre d’ajouter des cartouches céramiques pour améliorer la filtration des produits chimiques (fluor , arsenic etc …)
Pour nous l’utilisation n’a rien de vitale , c’est sécurisant et cela influe peut etre plus sur ce que nous rejetons plutôt que sur ce que nous ingérons.

Je suis étonné que vous ayez des soucis sur ce produit. Avez vous bien "amorcé" le filtre ? Il faut l’entretenir de temps en temps. Contactez l’importateur il répond meme au téléphone .
Je n’ai pas d’action chez Berkey mais apres pas mal de recherches j’ai pu constater que c’est vraiment une marque qui est plébiscitée.

Dans la nature et en cas de doute sur la filtration au niveau biologique ,il est toujours bon de faire bouillir son eau en respectant le ration temps/quantité adapté.

Pour le conseil de Scipion8 concernant les fruits meme si ça parait intuitif si je peux me permettre ,je tempererai grandement.
La pastèque notamment , arrosée avec des eaux usées est connue pour causer de nombreuses intoxications chaque années.

Hors ligne

 

[+1]    #10 16/01/2020 16h30 → Les meilleurs filtres à eau de voyages et de camping ? (filtre a eau, purification de l'eau, voyages)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1590  

@Serrure : Sur l’électricité, j’ai un certain niveau d’expertise car j’ai traversé une période bien pénible l’été dernier au Cameroun avec de très longues coupures d’électricité, pendant des mois (dont une semaine entière de coupure totale), en raison de l’incendie d’un poste électrique à Yaoundé. Mon immeuble n’avait pas de groupe électrogène…

Cela dépend des pays africains, mais dans certains pays, les coupures sont fréquentes et longues, en raison (i) d’infrastructures vétustes, (ii) des difficultés techniques de réparation (la compagnie d’électricité doit parfois acheter en urgence les équipements de remplacement en Europe), et (iii) une mauvaise gestion des compagnies d’électricité. A Madagascar, il y a un système de rationnement de l’électricité, par plages horaires et par quartiers de la capitale. Au Cameroun, le rationnement n’est nécessaire qu’en cas d’incidents (malheureusement fréquents) ou de travaux sur le réseau (également fréquents).

Le "bon côté", si je puis dire, c’est que les populations citadines d’Afrique sont de plus en plus "dépendantes" à l’électricité, comme chez nous en Europe (pour le travail, les hôpitaux, bien sûr, mais aussi internet, la télé etc.). Donc désormais une panne générale et prolongée d’électricité est un sujet politique en Afrique (potentiellement déstabilisateur pour le pouvoir si elle se prolonge vraiment longtemps), ce qui conduit généralement à la mobilisation des moyens nécessaires. Cela dit, il arrive que le quartier où vit le Président et sa cour continue à recevoir l’électricité, alors que le reste de la ville reste dans le noir… sans que l’on ose en informer le Président ;-)

Quelques conseils :

1) S’équiper de téléphones et d’ordinateurs portables avec de bonnes batteries : perso, 2 de chaque (c’est essentiel pour mon travail). S’habituer à les utiliser avec le mode faible consommation d’énergie.

2) Garder les batteries le plus possible chargées : par exemple, ne pas s’endormir avec des appareils qui ont des batteries déchargées. Utiliser la moindre opportunité (pause restau etc.) pour recharger les batteries.

3) A la moindre coupure, éteindre les équipements électroniques non essentiels et utiliser leurs batteries pour recharger (si la coupure se prolonge) l’équipement essentiel (généralement le téléphone mobile avec l’accès internet) : d’où l’intérêt d’avoir un ou 2 ordinateurs portables avec de bonnes batteries (chargées…) : cela prolonge mon accès à internet (via mon smartphone) d’environ 4-5 heures (par ordi portable), après le déchargement de la batterie du téléphone.

4) Se renseigner systématiquement dans son quartier sur les commerces (cafés, restaus) qui ont un groupe électrogène : chaque fois que je vais dans un restau pas loin de chez moi, je demande s’ils ont un groupe électrogène et leurs jours et heures d’ouverture. En cas de coupure prolongée, il me suffira d’y aller avec mes 2 smartphones et 2 ordi portables, pour les recharger lors d’une pause restau ou café de 2 heures, et repartir avec une autonomie électrique potentielle d’environ 4*5 = 20 heures pour mon équipement essentiel (en utilisant les batteries les unes après les autres).

5) Acheter 2 lampes forte intensité à recharge : je ne sais pas si on en trouve en France, mais en Afrique on trouve facilement des lampes (made in China) forte luminosité, avec une autonomie d’environ 4 heures (l’intensité lumineuse baisse petit à petit), pour une dizaine d’euros. Bien les garder chargées, et les recharger au café/restau du coin pourvu d’un groupe électrogène en cas de coupure prolongée. Je ne conseille pas les bougies car les normes anti-incendie des immeubles ne sont pas souvent respectées en Afrique.

6) Ne pas trop utiliser l’air conditionné : il faut laisser le corps s’accoutumer au climat local et ne pas trop s’habituer à une utilisation excessive de la clim’ (la mettre quand elle n’est pas forcément indispensable, ou la régler sur une température trop basse). Quand la (longue) coupure d’électricité viendra, vous la tolèrerez mieux.

7) S’équiper de répulsifs anti-moustiques : Un des soucis avec une panne électrique prolongée, c’est qu’elle finit par affecter aussi l’approvisionnement d’eau. Comme il fait chaud et que l’air conditionné ne fonctionne pas, on transpire. Beaucoup. Les moustiques viennent alors en masse. Donc il vaut mieux avoir des répulsifs en réserve.

8) Ne pas stocker trop de nourriture dans le frigo : Si on stocke trop de nourriture dans le frigo et qu’il y a une coupure prolongée, la nourriture se gâte rapidement (quand il fait 35 degrés dehors…). En outre, la collecte/gestion des déchets domestiques est souvent aléatoire et une panne électrique générale peut encore la compliquer. Dans mon immeuble, ça puait partout et au 7e jour les rats sont venus… (Là, malgré toutes mes astuces, je n’en pouvais plus et j’ai alerté mon employeur aux USA, qui m’a proposé de me reloger à l’hôtel - finalement ça n’a pas été nécessaire car l’électricité est revenue peu à peu.)

9) Accepter de vivre comme les locaux : Quand on est un Européen habitué à vivre dans un confort douillet, on est fragile et "intolérant" à perdre l’électricité, internet, l’eau potable… ça fait sourire les locaux qui sont habitués à des conditions de vie plus rudes. On peut se préparer et "s’endurcir" par du camping à l’ancienne (c’est mon cas : pas d’eau ni d’électricité dans notre 1ère maison de campagne, pendant mes vacances d’enfance - il y a des aspects très sympas, les dîners à la chandelle etc.). Quand il y a une coupure en Afrique, il ne faut surtout pas se dire, "zut, ma journée est foutue" et ressasser "quand est-ce que ça va revenir ?", mais réagir pro-activement avec les combines indiquées et rester actif et philosophe. Car après tout, c’est le quotidien de la vaste majorité des populations locales. (Bon, c’est plus facile à dire qu’à faire, hein.)

Dans mon pays de mission actuel, les pannes d’électricité sont bien plus courtes, je me sens presque comme en Europe, j’ai le sentiment de vivre dans le confort.

Hors ligne

 

#11 16/01/2020 17h01 → Les meilleurs filtres à eau de voyages et de camping ? (filtre a eau, purification de l'eau, voyages)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1640  

Ca dépend :
- du besoin de légèreté
- de l’usage (une personne pour quelques jours, ou 10 personnes pendant longtemps ?)
- du risque de pollution : bactériologique, chimique, turbidité, etc ?

Personnellement, j’accorde une grande confiance aux filtres Katadyn. C’est un spécialiste du secteur.

Pour un usage ultra-léger et avec peu de volume à filtrer (genre une personne, randonnée <7 jours), un produit intéressant est Aquamira frontier straw (une paille, on filtre directement en aspirant, depuis un récipient ou même directement depuis une rivière ou un creux de rocher).

Une solution qui fonctionne aussi est le Steripen. C’est différent des autres approches, car on ne filtre pas (ou alors sommairement avec un autre dispositif) et on stérile par un appareil qui émet des UV-C dans l’eau. Mon frère a utilisé cela en Afrique pendant plusieurs semaines en buvant l’eau du robinet sans être malade  ! Tout le monde était horrifié, mais ça fonctionne. Bien appliquer le mode d’emploi.
Pour un usage assez prolongé, le coût de revient au litre devient intéressant. On apprécie aussi la facilité d’emploi et la rapidité.


Surtout, ne pas nuire à l'ambiance générale.

Hors ligne

 

#12 16/01/2020 19h42 → Les meilleurs filtres à eau de voyages et de camping ? (filtre a eau, purification de l'eau, voyages)

Membre
Réputation :   36  

@ Scipion
Et utilisez vous ou des autres utiliseraient du matériels spéciales , comme des prises anti surtension de qualité , des PC portable renforcés , des panneaux solaires … ?

@ Muschmann
Les filtres Berkey sont réputés de qualité , cela m’a quand même étonné que j’ai reçemment des problèmes , il faudrait comparer avec d’autres expérience d’utilisateur mais pour le moment je n’ai pas trouvé de forum d’utilisateurs de cette marque .

Et si vous auriez d’autres exemples de fruits et légumes pollués et a risques , selon le contexte .
À Madagascar j’ai vu un producteur dans un petit hameau qui laissait ses canards boirent les eaux usées toutes grises de la vaisselle et de la lessive . Certains d’entre eux avaient des problèmes de plumage et de peau , donc je n’avais absolument pas voulu manger de la viande de canard , ou manger des oeufs que j’aimais bien .

@  Bernard2K
Je pense qu’il  me faut un filtre performant du style 0.02 , comme cela on prend moins de risques et il est plus polyvalent . Mais comme on dit il ne faut jamais se contenter d’une seule technique .
Intéressante l’histoire de votre frère .

PS : désolé si j’écris avec un style assez rapide mais je suis sur smartphone et en déplacement .

Dernière modification par Serrure (16/01/2020 22h01)

Hors ligne

 

#13 17/01/2020 14h10 → Les meilleurs filtres à eau de voyages et de camping ? (filtre a eau, purification de l'eau, voyages)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1590  

@Serrure : Non, pas de matériels spéciaux pour moi, que de l’équipement standard mais de bonne qualité (notamment batterie). Je le renouvelle dès qu’il y a un souci (il ne vaut mieux pas voyager en Afrique avec de l’équipement semi-défectueux, les remplacements sur place étant parfois compliqués).

Je fais peu de backpacking dans mes pays de mission (quand j’en fais c’est en vacances avec ma copine, donc c’est "soft"). La principale épreuve pour mes matériels informatiques, ce sont les contrôles à l’aéroport : ça dépend des pays, mais dans certains aéroports africains, on peut fouiller vos bagages (sans délicatesse) une dizaine de fois, le principe étant qu’il vaut mieux faire 10 contrôles à-la-va-vite qu’un seul contrôle sérieux… L’autre spécialité locale étant de confisquer toute arme létale potentielle, du type coupe-ongles ou liquide pour les lentilles… Donc il faut préparer ses bagages avec soin, en prévision de ces fouilles répétées et contrôles tatillons.

S’agissant de la viande, si vous appliquez les mêmes critères d’hygiène qu’en France, vous risquez de ne jamais en manger. La plupart des boucheries n’ont pas réfrigérateurs ; il suffit de vous balader sur un marché pour comprendre le principe (bon, ça dépend des pays - je parle de pays pauvres) - les poulets couverts de mouches etc. (les locaux les lavent avec soin avant préparation). L’intérêt d’une ménagère, c’est aussi d’externaliser cette tâche en croisant les doigts - l’objectif essentiel étant de ne pas tomber malade. (L’autre approche étant bien sûr de sélectionner des restaurants "à l’européenne" ou de bonne qualité.)

Hors ligne

 

#14 17/01/2020 15h31 → Les meilleurs filtres à eau de voyages et de camping ? (filtre a eau, purification de l'eau, voyages)

Membre
Réputation :   38  

Pour compléter le retour d’expérience de Scipion sur l’afrique, voici quelques astuces développées sur le tas:

1) boire uniquement de l’eau en bouteille scellée. Il m’est souvent arrivé de voir des bouteilles en plastique remplies d’eau du robinet que les locaux font passer pour de l’eau en bouteille.

2) pour les boissons chaudes du type thé/café, préférrer l’eau en bouteille également.

3) pour la cuisine où il faut bouillir les aliments (par exemple les pates), je n’ai généralement pas de problème avec l’eau du robinet non filtrée à condition de la laisser bouillir pendant un certain temps avant de plonger les aliments dedans.

4) afin de pallier une coupure d’eau (tous les soirs de 20h30 à 6h du matin quand j’étais en afrique il y a 2 semaines) avoir des (très) grosses réserves d’eau en bouteille de prévues. Ca aide pour boire, faire la vaisselle, mais aussi se laver le corps et les dents, et… pour tirer la chasse d’eau.

5) lorsqu’une coupure d’eau intervient, les canalisations sont libre d’accès pour les rongeurs et autres bestioles type cafards. J’en ai vu sortir des toilettes, de l’évier, et de la douche. Afin de se prémunir contre cela, boucher les arrivées des conduits de canalisation avec un torchon humide.

Dernière modification par capital (17/01/2020 15h32)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Faites un don
Apprendre le bonheur