Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 10/01/2020 14h23

Membre
Réputation :   12  

Bonjour à tous,

J’ai commencé à m’intéresser de manière sérieuse au sujet de l’investissement boursier il y a peu car j’ai l’opportunité d’investir dans les parts de carried de ma société de gestion (je suis analyste PE).

Cette opportunité à mon âge m’a fait me poser pas mal de question sur la gestion de mon patrimoine et a notamment déclenché une réflexion annexe sur la gestion de mon prêt étudiant : remboursé asap (prêt de 25k€ à 1%) ou utilisé ma capacité d’épargne pour investir sur autre chose et bénéficier d’un spread éventuel ?

J’ai regardé l’immobilier (locatif, parking) mais ma capacité d’emprunt est fortement grévé due à un loyer parisien +  mon emprunt étudiant actuel, et pour les autres supports ma capacité d’investissement / d’épargne était trop faible. Ces réflexions m’ont fait arriver a une question que je me poserais à moyen terme qui est : acheter ou louer sa résidence secondaire ?
Ces 2 questions m’ont fait continuer mes recherches, d’autant que j’étais également conscient qu’une des clés pour la constitution de son patrimoine était de commencé le plus jeune possible

Je n’avais toujours pas l’investissement boursier en tête (déformation professionnelle oblige) j’ai fait pas mal de modèle, me suis renseigner etc.. sur ces sujets au cours des 6 derniers mois.

Il est arrivé un moment où je me suis intéressé à des portefeuilles de Dividendes (via des chaines youtubes, divers blog / site d’utilisateurs du forum ou pas etc) et  ma lecture de pas mal de livres sur le sujet.

Au fil de ses recherches et réflexions, je pense m’être rassuré sur la partie "moins risqué" d’un investissement boursier long terme (pas de trading / boursicotage).

Je m’intéresse à la constitution d’un portefeuille d’actions à Dividendes "Buy & Hold" pour une rente à long terme (45-50 ans ?) car je peux me permettre avec mon salaire actuel de rembourser mon emprunt et de commencer l’investissement et que le chemin que prend notre cher système de retraite risque de prendre du plomb dans l’aile.

J’ai encore pas mal de questions sur la construction d’un tel portefeuille :

- (i) remplir le PEA avant d’attaquer l’étranger (US) ou faire un mix avec un CT assez rapidement pour des dividendes plus réguliers mais perdre l’effet intérêts composés sur la partie de retenue à la source / je crois que ce sujet change avec la Loi Pacte dont on attend le décret d’application et donc la "bonne stratégie" serait un mix des 2 vu que je ne serais pas limité dans le temps pour les versements sur le PEA ?

- (ii) quelle est la bonne source pour se constituer un historique des dividendes des sociétés cibles sur longue période (2000 - 2019), j’ai comparé plusieurs sources (tradingsat, morningstar etc… mais en comparant aux rapports de gestions j’ai des écarts parfois significatifs qui ne sont pas les dividendes exceptionnels…

- (iii) quelle sélection effectué - bien que j’avance petit à petit sur le sujet, sujet principal intérêt de diversifier Europe sur le PEA / impact fiscal de la retenue à la source peu claire pour moi à ce stade-)

- (iv) comment investir pour bénéficier éviter l’effet market timing => je me suis renseigné sur le dollar cost averaging mais nos amis aux US on l’avantage d’avoir des robinhood / M1 qui permette d’acheter des fraction d’actions et évite les frais de courtage, j’aurais donc tendance à passer un ordre ou 2 par mois pour éviter un effet frais ?

J’ai ouvert un PEA + CT chez Bourse Direct et j’ai un PEA-PME chez ma banque (vide - ouvert en urgence pour l’investissement dans mon carried, à voir si cela à un intérêt / s’il est possible de le déplacer).

L’objectif est de déployer les 7-9k€ que j’ai de disponible maintenant sur les prochains mois pour lisser le prix d’entrée et d’alimenter mon PF avec 350-400€ / mois.

A l’écoute de tous conseils etc.. je replonge dans ce forum qui constitue une mine d’or smile

Bonne journée,

Mots-clés : buy & hold, dividende, portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

#2 10/01/2020 14h41

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   305  

Bonjour DockS,

Voici quelques pistes de réflexion :

remboursé asap (prêt de 25k€ à 1%) ou utilisé ma capacité d’épargne pour investir sur autre chose et bénéficier d’un spread éventuel ?

On conseille souvent de rembourser ses dettes en premier avant de commencer l’investissement. Cela pourrait donc être une option à envisager. En revanche, avec les taux actuellement très bas, on pourrait remettre en question cette règle car même des investissements sécurisés rapportent plus que le coût du crédit. Par exemple il vaut mieux investir sur un fond euro à 2,8% comme le proposent certains assureurs en ligne plutôt que de se forcer à rembourser en anticipé un crédit à 1%.

acheter ou louer sa résidence secondaire ?

C’est un vaste débat mais globalement si vous êtes en CDI, que votre poste est assez stable et que vous comptez rester au moins 5-10 ans au même endroit il vaut clairement mieux acheter. Après cela dépend aussi de votre ville. Certaines villes sont vite rentables à l’achat alors que d’autres ne le sont pas.

remplir le PEA avant d’attaquer l’étranger (US) ou faire un mix avec un CT assez rapidement pour des dividendes plus réguliers mais perdre l’effet intérêts composés sur la partie de retenue à la source

Il faut utiliser les avantages du PEA si possible qui est une très bonne enveloppe capitalisante, mais il est vivement déconseillé de mettre de côté la partie US avant que votre PEA soit plein. Les US sont probablement la zone la plus dynamique du monde avec la bourse la plus performante de l’histoire à long terme.

Si vous tenez à rester sur le PEA, je ferais à votre place 50% actions à dividende Françaises + 50% ETF S&P500 par exemple. Vous pourrez ainsi profiter des avantages du PEA sans rater la bourse Américaine.

quelle est la bonne source pour se constituer un historique des dividendes des sociétés cibles sur longue période (2000 - 2019)

Morningstar + tradingsat font l’affaire globalement sur la plupart des entreprises Françaises. Pour les US SeekingAlpha est très bien.

comment investir pour bénéficier éviter l’effet market timing

Le dollar cost averaging est idéal car il évite le maximum de biais psychologiques. Faire 2 ordres par mois au lieu d’un ne devrait pas avoir beaucoup d’impact financier si vous choisissez bien votre courtier (1 à 2€ par ordre).

Bien à vous.

Dernière modification par MrDividende (10/01/2020 14h49)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 10/01/2020 15h49

Membre
Réputation :   12  

Merci pour ce retour très rapide !

On conseille souvent de rembourser ses dettes en premier avant de commencer l’investissement. Cela pourrait donc être une option à envisager. En revanche, avec les taux actuellement très bas, on pourrait remettre en question cette règle car même des investissements sécurisés rapportent plus que le coût du crédit. Par exemple il vaut mieux investir sur un fond euro à 2,8% comme le proposent certains assureurs en ligne plutôt que de se forcer à rembourser en anticipé un crédit à 1%.

Je pense garder une petite poche liquide mais commencer à investir pour commencer l’apprentissage / mon portefeuille.

C’est un vaste débat mais globalement si vous êtes en CDI, que votre poste est assez stable et que vous comptez rester au moins 5-10 ans au même endroit il vaut clairement mieux acheter. Après cela dépend aussi de votre ville. Certaines villes sont vite rentables à l’achat alors que d’autres ne le sont pas.

j’habite en région parisienne sans possibilité de mobilité professionnelle à court/moyen terme mais les prix sont tellement élevés que l’investissement dans la RP ne serait "rentable" qu’au bout de 8 ans et je ne suis loin d’être sûr de rester au même endroit.

l faut utiliser les avantages du PEA si possible qui est une très bonne enveloppe capitalisante, mais il est vivement déconseillé de mettre de côté la partie US avant que votre PEA soit plein. Les US sont probablement la zone la plus dynamique du monde avec la bourse la plus performante de l’histoire à long terme.

Si vous tenez à rester sur le PEA, je ferais à votre place 50% actions à dividende Françaises + 50% ETF S&P500 par exemple. Vous pourrez ainsi profiter des avantages du PEA sans rater la bourse Américaine.

Je préférerais éviter les ETF et me concentrer sur les titres à dividendes pour bénéficier des intérêts composés et ceux qui distribuent leurs historiques sont peu disponible (en tout cas avec mes recherches actuelles). Je suis assez confortable avec cette stratégie. Je comprends néanmoins le sujet diversification. Mais l’effet impôts sur les dividendes US semble très important en début de portefeuille.

Le dollar cost averaging est idéal car il évite le maximum de biais psychologiques. Faire 2 ordres par mois au lieu d’un ne devrait pas avoir beaucoup d’impact financier si vous choisissez bien votre courtier (1 à 2€ par ordre).

C’est noté, mais sur un portefeuille de 10-12 lignes, cela revient a faire 2 ordres par an par ligne, suffisant pour  avoir un lissage ?

C’est noté pour les sources,

Merci

Dernière modification par DockS (10/01/2020 16h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 10/01/2020 16h24

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   305  

j’habite en région parisienne sans possibilité de mobilité professionnelle à court/moyen terme mais les prix sont tellement élevés que l’investissement dans la RP ne serait "rentable" qu’au bout de 8 ans et je ne suis loin d’être sûr de rester au même endroit.

En effet, la région parisienne est probablement la moins rentable à l’achat, surtout sur Paris intra-muros ou proche périphérie. Dans ce cas il vaut peut-être mieux rester en location et investir le latent. Surtout si dans une optique 8 ans vous n’êtes pas 100% sur de rester.

Mais l’effet impôts sur les dividendes US semble très important en début de portefeuille.

Dans ce cas vous pouvez faire ce que je fais en partie, c’est à dire investir sur des Dividend Aristocrats US à forte croissance et rendement faible à l’instant T. Des titres comme Visa, Starbucks, Stryker Corp, Disney….

Cela vous permettra de payer peu d’impôts au début comme les dividendes sont faibles, tout en profitant de la croissance et des interêts composés. Qu’en pensez vous ?

C’est noté, mais sur un portefeuille de 10-12 lignes, cela revient a faire 2 ordres par an par ligne, suffisant pour  avoir un lissage ?

Si vous avez un horizon de temps de 40-50 ans (pour vous citer) oui largement. Après avec des courtiers low-cost (j’utilise Degiro à titre personnel pour les US), les transactions coûtent globalement 0,50€. C’est vraiment rien, on peut donc facilement en faire plusieurs à moindre coût si on le souhaite. Même 3-4 par mois dans l’extrême vous ne payerez que 2€ maxi…

Bien à vous.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 10/01/2020 16h41

Membre
Réputation :   12  

Dans ce cas vous pouvez faire ce que je fais en partie, c’est à dire investir sur des Dividend Aristocrats US à forte croissance et rendement faible à l’instant T. Des titres comme Visa, Starbucks, Stryker Corp, Disney….

Cela vous permettra de payer peu d’impôts au début comme les dividendes sont faibles, tout en profitant de la croissance et des interêts composés. Qu’en pensez vous ?

C’est un peu ce que j’avais en tête pour diversifier, la proportion de 50/50 me parait élevé (vous recommanderiez 50/50 en valeur ?)
Je comprends la diversification mais j’hésite à me lancer sur 2 marchés dés le départ cela me parait un peu optimiste moi qui n’ai jamais investi en bourse quand bien même la finance est mon secteur.

Si vous avez un horizon de temps de 40-50 ans (pour vous citer) oui largement. Après avec des courtiers low-cost (j’utilise Degiro à titre personnel pour les US), les transactions coûtent globalement 0,50€. C’est vraiment rien, on peut donc facilement en faire plusieurs à moindre coût si on le souhaite. Même 3-4 par mois dans l’extrême vous ne payerez que 2€ maxi…

l’horizon est de 22/25 ans plutôt (jusqu’à mes 50 ans), je suis chez Bourse Direct pour mon PEA, il faudrait donc que j’ouvre un compte chez Degiro, les frais pour les US chez Bourse direct sont beaucoup trop élevés…

Dernière modification par DockS (10/01/2020 19h13)

Hors ligne Hors ligne

 

#6 14/01/2020 19h28

Membre
Réputation :   12  

La réflexion continue et en continuant de me renseigner, de lire beaucoup et en faisant pas mal de modèle historique pour voir le comportement d’un portefeuille acheté avant 2000 sur 20 ans… je n’ai pas franchement tranché entre PEA d’abord ou PEA + CTO d’entrée de jeu.

J’ai avancé par contre sur une première sélection de valeur pour alimenter mon PEA.

J’ai décidé de regarder pour réduire le champ des possibles avant une analyse un peu plus fondamentale - - le comportement du dividende sur longue période, (les période de stabilité / d’arrêts ou de réduction du dividende, la période de recovery
- le secteur
- sur le SBF120 + quelques valeurs glanées ici ou là sur d’autres sites / vidéos / blog
- et éventuellement quelques connaissance sur chaque valeur qui me ferait l’écarté (PO - Auto / Lagardère sujets de dette du holding d’AL par exemple)

Le "résultat" de cette première analyse dans la table ci-dessous :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21268_test_6.png

Pour la constitution de ce portefeuille compte tenu de l’enveloppe estimé d’ici fin 2019 de c.10k€ je j’imagine me limiter à 8-12 lignes que je constituerais progressivement

Un de sujets est la diversification sectorielle à mon goût pas assez prononcée pour le moment

A l’écoute de tout commentaire / remarque

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 14/01/2020 19h48

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   313  

DockS a écrit :

La réflexion continue […]
A l’écoute de tout commentaire / remarque

Je vous invite à prendre du recul.
Votre objectif est de vous constituer une rente à long terme.
Pour obtenir cette rente il vous faudra constituer un patrimoine conséquent au fil du temps. Soit investir au fil du temps quelques centaines de milliers d’euros.
Et vous vous faites des noeuds au cerveau pour savoir comment investir 10 ou 20k€, dans un PEA ou un CTO ou les deux…

Hors ligne Hors ligne

 

#8 14/01/2020 20h52

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   305  

Bonjour DockS,

Je partage totalement l’avis de Dangarcia ci-dessous :

vous faites des noeuds au cerveau pour savoir comment investir 10 ou 20k€, dans un PEA ou un CTO ou les deux…

L’important est surtout de commencer à investir dès maintenant, puis chaque mois pendant plusieurs années jusqu’à ce que vos objectifs soient atteints. Vous aurez tout le temps pour vous poser des questions lorsque vous aurez commencé. Il faut surtout agir. À vouloir trop réfléchir, on perd beaucoup de temps.

Bien à vous.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 14/01/2020 21h49

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   205  

Je trouve que votre approche est bonne, vous analysez et réfléchissez avant de commencer. Chose que beaucoup auraient dû faire dont moi.  Votre filtre exclut les cycliques et c’est pas plus mal pour un débutant. Cela permet d’éviter des value Trap.

Commencez et faites vos erreurs avec 10k plutôt que quand vous aurez 100k à placer. Dès années sur le marché vous prépareront. Vous êtes en formation.

Si le rendement est sous l’inflation pour le dividende, ce n’est pas la manière adéquate d’y penser. Il faut calculer le rendement pour l’actionnaire en taux de profit (earning yield)+ croissance du profit par action. Un prix sur profit de 20 qui croit de 6% aura donc un taux de profit de 5% (1/20) +une croissance de 6% donc un rendement de 11%, même si il ne paye que 1% en dividende.

Ne vous inquiétez pas si il manque des secteurs, c’est qu’ils n’ont pas pu fournir les retours adéquats sur la durée.

Toutefois je préconise a titre personnel d’avoir de l’énergie (pour faire simple en France du Total, en PEA du BP et Shell), pour se couvrir en cas de hausses des prix de l’énergie, surtout si vous en utilisez beaucoup, et non pas dans une optique de faire X3 sur le titre.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 14/01/2020 22h11

Membre
Réputation :   12  

@dangarcia & @MrDividende

Juste pour un apporter un peu de précision. il y a à peine 2 mois je n’aurais pas acheté une seule action considérant la bourse comme "trop risqué" / "trop volatile" etc… Je pense que se renseigner pendant 8 semaines avant de se lancer sur un projet de long terme justement ne fait pas de mal.

D’ou mon message précédent en 2 parties, je m’interroge (sans me faire des nœuds au cerveau), suite à vos commentaires d’ailleurs, sur le fait de de diversifier géographiquement?

D’autre part, je n’ai avant la fin du mois les liquidités pour commencer à investir donc je mets à profit ce temps pour analyser les titres potentiels en PEA (cf mon tableau) avant d’effectivement me lancer, rien ne remplace la pratique je suis bien d’accord.

Enfin je comptes bien, si je valide l’idée de cet investissement et de cette stratégie (ce dont je prend le chemin), m’y astreindre tous les mois pendant plusieurs années.
Mais pour s’y astreindre j’ai besoin de comprendre les enjeux, les sujets importants et vérifier ma compréhension initiale. Vous semblez être des investisseurs boursiers avertis, je trouve les conseils du type "vas y lance toi" un peu léger compte tenu des questions sur le nombre de lignes pour un "petit portefeuille", les valeurs identifiées et celles rejetées dans ma première analyse etc..

Si je me sentais à l’aise maitenant pour initier cette période d’investissement je ne pense pas que j’aurais pris le temps d’exposer aussi longuement mon parcours / profil / réflexion

@Bullebier

Si le rendement est sous l’inflation pour le dividende, ce n’est pas la manière adéquate d’y penser. Il faut calculer le rendement pour l’actionnaire en taux de profit (earning yield)+ croissance du profit par action. Un prix sur profit de 20 qui croit de 6% aura donc un taux de profit de 5% (1/20) + une croissance de 6% donc un rendement de 11%, même si il ne paye que 1% en dividende.

Très intéressant, je prends bonne note et vais regarder cela de plus près !
Merci pour votre retour

Hors ligne Hors ligne

 

#11 14/01/2020 22h30

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   305  

Bonsoir DockS,

Je ne dis absolument pas qu’il faut foncer tête baissée. Comprendre la bourse est en effet important pour bien débuter.

Diversifier géographiquement est important, mais cela ne veut pas dire acheter nécessairement des actions étrangères.

Prenons l’exemple de LVMH. Plus de 50% de son chiffre d’affaires est réalisé hors Europe. Ses principaux marchés sont l’Asie et les États-Unis. En achetant cette entreprise, vous investissez donc indirectement sur l’économie mondiale et étrangère. C’est donc de la diversification. C’est la raison pour laquelle il faut privilégier des grosses boites internationales.

Maintenant le nombre d’entreprises. 12 suffit largement si vous sélectionnez des grandes multinationales, leader dans leur domaine. Prenons l’exemple de Sanofi. C’est actuellement 115 milliards d’euro de capitalisation boursière (cela représente globalement la taille de l’entreprise). Une biotech Française classique c’est généralement moins d’un milliard de capitalisation. Arrondissons à 1 milliard pour l’exemple. Avoir Sanofi est donc équivalent en terme de diversification (taille, produits…) que de posséder en portefeuille 115 entreprises biotech différentes. Ça fait réfléchir…
On pourrait poursuivre le même raisonnement pour beaucoup d’entreprises.

Pour terminer, lorsque vous regardez les dividendes, il faut prendre en compte 2 paramètres : le rendement initial ET la croissance annuelle moyenne. Une entreprise avec un faible rendement mais forte croissance comme Hermès peut rattraper au bout d’un certain nombre d’années une entreprise avec un rendement élevé mais une faible croissance comme Total par exemple. Si ce thème vous intéresse, j’ai écrit un article dessus sur mon blog avec des exemples graphiques. Vous pouvez le lire ici.

Bien à vous.

Dernière modification par MrDividende (14/01/2020 22h36)

Hors ligne Hors ligne

 

#12 14/01/2020 23h38

Membre
Réputation :   12  

Bonsoir MrDividende,

Merci pour vos précisions, je m’exprime mal, toutes mes excuses. mal mes interrogations principales sont sur la construction / le mix d’un tel portefeuille de passive income (les notions de market cap de diversification géographique / par activité me sont assez familière).

J’ai bien compris l’intérêt d’avoir des sociétés avec des dividendes croissants versus des dividendes à haut rendement sur le long terme et je comprends mathématiquement les enjeux. Mon point principal est sur la proportion à avoir de l’un et de l’autre dans un PF par exemple ou encore serait-ce intéressant de prendre des société US à dividendes trimestriels dans un CTO pour bénéficier plus rapidement des interêts composés qu’avec un portefeuille "PEA" où les sociétés semblent distribués plutôt annuellement ou semestriellement

edit : vos articles sont très intéressants !

Dernière modification par DockS (14/01/2020 23h54)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 15/01/2020 08h36

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   305  

Bonjour DockS,

Un portefeuille à dividende 50% Français (PEA) et 50% US (CTO) n’a rien de délirant comme répartition. C’est d’ailleurs ma cible personnelle.

Cela permet de bien se diversifier géographiquement tout en se couvrant bien des effets de change. De plus, il faut bien savoir que les US représentent plus de 55% de la capitalisation mondiale. La répartition évoquée plus haut est donc cohérente.

Le gros avantage des actions US est en effet le versement trimestriel des dividendes. De plus, la plupart des sociétés Américaines n’ont pas le même calendrier fiscal. Cela se traduit par des dividendes tous les mois. Par exemple Apple (Fev, Mai, Aout, Nov), Cisco (Janv, Avr, Juil, Oct) et Johnson & Johnson (Mars, Juin, Sept, Dec). Cela facilite les renforcements mensuels tout en boostant les intérêts composés.

Il faut prendre en compte le fait qu’il y a énormément d’Aristocrats chez les Américains et qu’elles sont beaucoup plus solides qu’en Europe. Ce n’est pas pour rien qu’on y retrouve plusieurs kings (plus de 50 années consécutives de hausse du dividende) et aucunes ailleurs.

Certes il y a la fiscalité, mais celle-ci est à mon sens largement compensée par le surplus de croissance aux US (les bénéfices progressent plus vite qu’en Europe historiquement, donc le prix des actions et l’évolution des dividendes font de même).

Bien à vous.

Dernière modification par MrDividende (15/01/2020 08h39)

Hors ligne Hors ligne

 

#14 15/01/2020 09h18

Membre
Réputation :   11  

Dans une optique long terme et pour limiter l’impact fiscal du CTO, on peut aussi privilégier des titres US avec peu ou pas de dividendes mais avec plus de potentiels de croissance tout en restant dans des grosses entreprises (bien sur les GAFAM mais aussi pas mal de blueships US qui sont bien valorisés actuellement et donc avec des dividendes plutôt assez faibles.)

En gros, éviter la chasse au gros dividendes sur les titres US :
- du fait de l’impact fiscal avec le CTO
- et également du fait que le gros dividendes ne correspondent pas forcement aux entreprises les plus solides et profitables (ce qui est quand même un problème pour un investissement à long terme).

NB: le second point est aussi valable sur le PEA mais il y a moins d’impact fiscal.

Glindy

Hors ligne Hors ligne

 

#15 21/03/2020 10h15

Membre
Réputation :   12  

Début du portefeuille - mars 2020


Après plusieurs mois d’analyse et de réflexion sur le timing pour entrer en bourse / ma situation personnelle puis la sélection de valeurs, je me suis enfin lancé en cette fin de semaine mouvementé pour constituer le début de mon portefeuille de passive income.

J’ai considéré que si je ne rentrais pas avec une décote de c.20% par rapport au moment où j’ai commencé ma réflexion je n’investirais jamais et ai donc sauté le pas.

Je suis resté pour le moment sur des investissement via mon PEA et verrait dans les jours / mois qui viennent pour la partie US.
J’ai sélectionné 13 valeurs et ai investi dans 10 pour le moment (les 3 restantes sont Essilor, Sartorius et Ipsos [encore en réflexion pour cette dernière])

J’ai hésité pour la diversification finance sur BNP mais je ne suis pas encore rassuré sur la stabilité du système bancaire entre épidémie et nouveaux entrants qui risque de mettre à mal leurs modèles.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21268_annotation_2020-03-21_100341.jpg

Le focus a été mis sur la situation financière des sociétés, un dividende en croissance sur longue période et des secteurs majoritairement défensifs.

J’ai investi pour le moment une petite partie de mon cash disponible pour pouvoir réagir dans un marché volatil.

Dernière modification par DockS (21/03/2020 16h22)

Hors ligne Hors ligne

 

#16 09/04/2020 12h37

Membre
Réputation :   12  

Bonjour à tous,

j’hésitais à faire un update aussi rapide (je le ferais plutôt en début de moi dorénavant) après mon dernier post mais je suis intéressé pour des échanges sur la constitution des lignes de mon PF.

Après avoir acheté mes premières actions sur la 2eme quinzaine de mars j’ai poursuivi la consitution de mon PF.

Les achats de la période :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21268_acaht_mars_2020.png

Le PF à date :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21268_annotation_2020-04-09_123546.png

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21268_200409_pf_2.png

la sensibilité :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21268_200409___sensibilite.png

J’ai pour le moment constituer 14 lignes (oui de très petites lignes mais je voulais ouvrir la majorité des lignes envisagées puis ensuite renforcer).

STEF vient à ma grande déception de supprimer son dividende pour cette année malgré une activité soutenue et un statut (feu) d’aristocrate. Je ne compte pas m’en séparer pour autant, les fondamentaux sont bons et la ligne ne représente qu’une faible partie du portefeuille.

Le portefeuille est très défensif et mériterait un peu plus de sensibilité au cycle.

Mouvements envisagés
- renforcement du secteur industriel
Legrand
Thermador ? [mais small-cap]
je mets de côté Thales / veolia / suez / Vinci qui devrait avoir des pressions concernant le dividende de part leur actionnariat ou leur activité

- autres renforcements
Je me pose la question de savoir comment maintenant renforcer mes lignes, je compte investir 4-500€ / mois et aimerait faire 2 renforcements mensuel (pour avoir un meilleur lissage du prix d’entrée).

En lisant certains participants de ce forum et de la documentation sur la constitution de PF passive income je comprends que beaucoup renforcent leurs lignes avec la plus forte moins value vs leur PRU.

Je compte garder un peu de cash dans mon PEA (1 mois d’investissement) compte tenu de la période de volatilité dans laquelle nous sommes.

Au plaisir d’échanger,

Bonne journée

Dernière modification par DockS (09/04/2020 12h37)

Hors ligne Hors ligne

 

#17 09/04/2020 14h21

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   305  

Bonjour DockS,

Il a aussi souvent été constaté que le renfort des lignes avec le plus gros écart de PRU à la baisse entraînait quasi-systématiquement le renfort des canards boiteux et/ou des sociétés les moins performantes.

En effet, une entreprise en tendance haussière quasiment tout le temps comme LVMH, Sartorius Stedim… ne sera jamais renforcée avec cette méthode.

Il faut donc bien regarder les fondamentaux et ne pas se concentrer uniquement sur la plus grosse baisse de PRU.

Une autre remarque : vous dites ne pas vendre Stef même si elle coupe son dividende cette année. En revanche vous excluez de belles entreprises comme Vinci ou Thalès qui pourraient le couper où l’ont déjà coupé. C’est contradictoire non ?

Côté industriel il y a en effet Legrand et Schneider Electric qui n’ont pas encore remis en cause leur dividende (sauf erreur de ma part).

Bien à vous.

Dernière modification par MrDividende (09/04/2020 14h24)

Hors ligne Hors ligne

 

#18 09/04/2020 18h18

Membre
Réputation :   12  

Bonjour MrDividende,

Je n’avais pas résumé la fin de mon interrogation mais vous l’avez fait.
Avec le fait de ne renforcer que les lignes avec l’écart cours/PRU le plus élevées on prend le risque de ne renforcer que lignes les "moins bien portantes" d’un portefeuille en faisant ainsi.
J’aimais bien l’idée d’un renforcement "mécanique" pour éviter au maximum l’effet "market timing" sur les renforcement surtout en ce moment… Je ne sais pas franchement si je dois renforcer, si oui qui ou aller sur legrand cette semaine…

Pour STEF c’est une déception sur cette coupe du dividende, et j’ai failli y aller beaucoup plus compte tenu des bons chiffres annoncés + de la situation bilantiel + du statut aristocrate.

Je ne m’en suis pas séparé pour plusieurs raisons :
1) je n’ai qu’une action qui représente 1.5% de mon portefeuille
2) je suis en moins value (très faible mais en MV toute de même) et je n’ai pas envie de rendre certaine cette perte
3) STEF reste avec des bons fondamentaux

Si je passe en PV je verrais comment je réagis pour le moment je suis à l’aise avec la société et je pense que la coupe est temporaire.

Pour Vinci / Thales, je suis au tout début de la construction de mon portefeuille et je voudrais éviter de sociétés qui réduisent fortement ou coupe pendant plusieurs années leurs dividendes.

L’état est actionnaire de Thales et les déclarations de notre ministre de l’économie + la pression populaire en france sur les sujets de dividende (je ne m’étendrais pas sur le manque d’éducation financière chronique…) me font penser que le dividende est à risque et pas seulement pour les exercieces 2019 et 2020.
Pour Vinci, la pression populaire récente (gilets jaunes) et future (dividendes) me pousse à rester à l’écart de ses sociétés pour le moment

Je vais re-regardé Schneider, je ne l’ai pas dans mon screener mais je n’ai pas de trace de la raison de son absence dans celui-ci

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #19 03/05/2020 16h31

Membre
Réputation :   12  

Bonjour à tous,

Premier mois complet de suivi dans un contexte de marché très mouvementé…

Les achats du mois

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21268_achat_avril.png

- Legrand & Thermador : ouverture d’une ligne avec l’achat de 2 actions de chaque société, me permet de diversifier la partie industrie du PF (qui était jusqu’à présent constitué uniquement de Stef).
Thermador est une small-cap mais en lisant leurs documents, ayant regardé l’AG et comtpe tenu du track record de croissance organique et par acquisition elle m’a paru être un bon ajout.
Legrand est un leader international sur son marché, la crise actuelle pourrait avoir un impact à court terme mais ses produits sont utilisés dans bon nombre d’application. Levier raisonnable, croissance intéressante, marge élevée, taux de distribution <50% sont autant d’atouts pour cette entreprise vis à vis de ma stratégie.

- Total : renforcement de la ligne déjà ouverte avec l’achat de 3 actions, PRU en hausse mais je reste confiant sur cette société malgré la crise actuelle

- Arkema : constitution d’une ligne avec l’achat de 3 actions, valorisation élevée pour ce spécialiste de la chimie mais repositionnement sur la chimie de spécialité qui porte ses fruits, bon trackrecord de croissance, mage d’EBITDA confortable, faible levier et faible taux de distribution

- Danone : constitution d’une ligne avec l’achat de 2 actions, permet d’ouvrir mon exposition au secteur "conso de base", le mix produit de la crise actuelle devrait avoir un impact sur les marges mais à long terme je reste confiant sur cette société

Le PF à fin avril

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21268_pf_avril.png

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21268_pf_avril_22_page_1.jpg
j’ai reclassé LVMH en consommation discrétionnaire plutôt qu’en consommation de base

Secteurs

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21268_secteur_avril.png

Le PF est aujourd’hui surexposé à la consommation discrétionnaire depuis ma reclassification de LVMH (curieux d’avoirs des avis sur ce sujet par ailleurs), cela va se réguler avec les investissements mensuels qui vont rééquilibrer le PF.

Sensibilité

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21268_sensibilite_avri.png

Le PF reste fortement défensif et c’est pour le moment un choix.

Dividendes perçus

ABC Arbitrage : 2€ (2e dividende perçu c’est le début de la fortune!)

Performance

Sur le mois d’avril la performance est légèrement inférieur à la perf du CAC 40 GR (+7.4% vs +8.7%).
néanmoins la corrélation du portefeuille avec le CAC 40 GR est de "seulement" 0.72.
Grosso modo (à prendre avec des pincettes compte tenu de la volatilité pendant cette période) le PF baisse moins en période de baisse mais bénéficie également moins des périodes haussières.

Pour le moment c’était un peu l’objectif fixé, avoir un portefeuille de passive income assez défensif, je verrais pas la suite.

Dernière modification par DockS (04/05/2020 15h25)

Hors ligne Hors ligne

 

#20 03/05/2020 17h28

Membre
Réputation :   23  

Votre portefeuille se construit gentiment.

Vous avez un super PRU sir ABC ARBITRAGE.

Vous passez des ordres d’un montant assez faible par contre. Vous n’essayez pas d’arrondir vos frais en achetant un peu plus ?

Hors ligne Hors ligne

 

#21 03/05/2020 21h51

Membre
Réputation :   12  

Doucement mais sûrement (pour le moment).

Pour ABC je suis assez content mais c’est plutôt un concours de circonstance, je souhaitais avoir cette société dans de mon portefeuille et j’ai eu la chance de commencer à le constituer le 19 mars…

Pour les frais, je m’étais dit que je profitais des 20 ordres remboursés par Bourse Direct pour construire les 15-20 lignes du PF et qu’ensuite je grossirai les ordres.

J’ai bien réfléchi au début du mois d’avril, entre le fait de faire plusieurs renforcement / ordre de petits montants (100-200€) sur chaque valeur (et donc entre 3 et 5 renforcements mensuels) ou 1 à 2 par mois.

Je pense que j’essaye moins de timer le marché avec la première méthode et vais plus dans le sens d’un dollar cost averaging en renforçant avec des ordres de la taille de ceux fait en avril.
Je vais ainsi pouvoir renforcer chacune de mes lignes plusieurs fois dans l’année plutôt que une fois par an en payant plus de frais il est vrai, mais au bénéfice d’un prix d’entrée mieux lisser je pense.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #22 31/05/2020 16h34

Membre
Réputation :   12  

Reporting #3

C’est parti pour le reporting de mai, 3e mois depuis que j’ai commencé ce portefeuille

Les achats du mois

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21268_acaht_mai.png

- Renforcement de Legrand (3 actions), les fondamentaux n’ont pas changés, les annonces pendant le covid étaient rassurante je continue de construire cette ligne
- Ouverture d’une ligne Air Liquide, cela me permet de diversifié mon secteur matériaux de base qui était avant cela uniquement composé de Arkema. Bonne croissance historique, levier raisonnable, PER élevé mais positionnement R&D intéressant et assez protecteur selon moi notamment sur l’hydrogène, dividende en croissance depuis 2000
- Renforcement de Sartorius Stedim : j’avais acheté ma première action à 155€, j’augmente mon PRU ce coup-ci mais les nouvelles pendant cette période sont plutôt très bonnes c’est excessivement cher mais c’est pour moi la valeur croissance de mon PF.

Le PF à fin mai

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21268_200531_pf.png

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21268_200531_pf_2.png

Secteurs

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21268_200531_secteurs.png

Le portefeuille tend vers ma cible, je dois encore continuer de renforcer mes autres lignes pour réduire le poids de LVMH sur celui-ci. Cela va se faire avec les renforcements successifs des mois à venir.

Sensibilité

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21268_200531_sensi.png

Question sensibilité, je reste sur un portefeuille défensif ce qui est l’objectif

Dividendes perçus

Sanofi : 6.30 (soit un rendement sur PRU de 4.1%)
Air Liquide : 2.70 (soit un rendement sur PRU de 2,3%)
Arkema 8.80 (soit un rendement sur PRU de 3,1%)

Performance

Sur avril le CAC40 GR à fait +3.38%
Mon Portefeuille à fait +5.62% tout en ayant une volatilité plus mesurée

Pour le moment très content du comportement de ce portefeuille et de mon approche, à voir dans le temps.

Dernière modification par DockS (31/05/2020 23h19)

Hors ligne Hors ligne

 

#23 05/07/2020 20h54

Membre
Réputation :   12  

Reporting #4

C’est parti pour le reporting de juin, 4e mois d’investissement

LES ACHATS DU MOIS

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21268_2006_achat.png
- TOTAL
Je continue sur ma lancée en doublant ma ligne sur total ce mois-ci avec l’achat de 5 actions. Société que trouve toujours aussi attrayante et qui en plus n’a pas coupé son dividende. bilan très solide etc etc

-PERNOD
J’initie une ligne sur ce spécialiste des boissons pour pouvoir diversifier mon secteur conso de base qui était jusqu’à présent seulement composé de danone. Baisse attendue du bénéfice opérationnel, très impacté par le lockdown dû à la pandémie je reste assez convaincu par cette société malgré sa valo, forte marge opérationnelle, bonne génération de cash, leverage raisonnable, taux de distribution raisonnable, tendances de marché plutôt bien orientées.

-RUBIS
Je continue d’apprécier cette société au bilan solide, qui semble pour le moment avoir bien traversé la crise, qui continue de verser son dividende. J’apprécie la décote depuis mars.

-SANOFI
Bilan solide, santé, peu cyclique, décote vs les comparables, je continue de constituer ma ligne.

-CBO TERRITORIA
réinvestissement du dividende avec soulte à recevoir, 2 actions qui font légèrement baisser mon PRU.

LES DIVIDENDES DU MOIS

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21268_2006_dividendes.png
23.05€ touchés ce mois-ci, rendement / PRU 3% en moyenne

LE PF A FIN JUIN

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21268_2006_pf.png

SECTEURS

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21268_2006_secteurs.png
Reclassement de rubis en énergie, combiné à mon achat du mois (fait un peu rapidement), mon portefeuille est du coup un peu déséquilibré, rien d’alarmant mais je résoudrais cela dans les mois à venir lors de mes investissements réguliers.

SENSIBILITE

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21268_2006_sensi.png

Lié au reclassement de rubis, le PF est un peu moins défensif, je reste quand même dans ma cible

PERFORMANCE


Sur juin le CAC40 GR à fait +5.48%
Mon Portefeuille à fait +1.72%

C’est nettement moins bon mais j’investis pour le cash-flows que me procureront mes dividendes et je me soucis moins de la performance du portefeuille en temps que tel (qui reste fictive dans mon approche buy & hold).

J’ai tout de même eu un petit moment de doute sur ma stratégie lors du rally de début juin en voyant que je ne profitais pas du tout de cette remontée (peu étonnant compte tenu des titres en portefeuille peu cyclique et ce sont ces valeurs qui ont le plus augmentées) et que depuis la création de ce portefeuille je sous-performe mon indice de référence (CAC 40 GR).

Mais je suis finalement assez à l’aise avec mon portefeuille, je dors sur mes 2 oreilles et j’achète des cash-flow ce que je comprends.

A VENIR

Comme je souhaite que la santé représente c.25% de mon PF  je vais chercher à le diversifier avec une nouvelle valeur pour éviter une trop forte concentration, je regarde en détail ORPEA depuis 2 semaines et devrait passer à l’achat au cours du mois de juin.

Je souhaite également renforcé mon secteur conso cyclique, PERNOD est un bon candidat compte tenu du prix actuel mais j’ai déjà acheté cette action en juin donc je vais peut-être attendre, les autres candidats sont DANONE que j’ai déjà en portefeuille et peut-être l’ouverture d’une ligne SEB mais la valorisation me freine un peu.

Hors ligne Hors ligne

 

#24 06/07/2020 08h23

Membre
Réputation :   16  

Bonjour DockS,

Très beaux PRUs sur de belles sociétés (Dassault système, Pharmagest…)!.

Vous écriviez en mars:

DOckS a écrit :

Je suis resté pour le moment sur des investissement via mon PEA et verrait dans les jours / mois qui viennent pour la partie US.

Votre portefeuille commençant à prendre de l’épaisseur coté Français, avez vous débuté vos recherches sur le marché US? Peut être préférez vous d’abord renforcer vos lignes en France , les marchés américains étant revenus à des niveaux qui forcent à un peu plus de réflexion désormais.

bien à vous

Hors ligne Hors ligne

 

#25 06/07/2020 10h12

Membre
Réputation :   12  

Bonjour Selden,

Pour les PRUs c’est en effet agréable, mais j’ai eu la chance de commencer à constituer mon PF au début de la pandémie, j’ai "appuyé sur le bouton" au bon moment disons.
Cela reste des petites lignes et cet effet timing devrait se résorber dans le temps.

Pour les US j’ai commencé mes recherches et j’ai déjà quelques candidats en têtes (microsoft, disney, J&J, Esthee Lauder, JPMorgan, 3M), mais je pense que je vais encore attendre essentiellement pour les raisons suivantes :

1) j’ai encore du mal à bien appréhender toute la mécanique fiscale entourant les dividendes étrangers (a fortiori US), j’ai lu (ici et ailleurs) qu’il fallait être assez attentif aux IFU fournis par les broker et j’aimerais mieux comprendre avant (peut-être en commençant par des actions étrangères éligibles au PEA)

2) Le choix du broker, compte tenu du faible montant à investir j’hésitais entre passer par Revolut (la plupart des actions qui peuvent m’intéresser sont présentes) qui me permettrait (i) de limiter les frais (0 frais jusqu’à 3 ordres par mois) et d’avoir accès aux fractionnal shares, ce qui compte tenu de mon "faible" investissement mensuel pourrait être utile, (ii) d’éviter "d’ouvrir" un autre compte titre, ou chez Degiro / IBKR (IBKR était plutôt moins cher, mais en revérifiant je crois que cela à changé et Degiro est maintenant plus avantageux sur des petits ordres)

3) je ne suis encore qu’au tout début de mon PEA et j’aimerais profiter de l’enveloppe fiscale un peu plus avant de diviser par 2 mon investissement mensuel dessus (c’est le point le plus discutable, je pense, car je devrais diversifier rapidement sans trop tenir compte des effets fiscaux, mais j’ai un peu du mal)

La valorisation élevée des sociétés US me gêne moins, compte tenu de ma stratégie je fais "peu" attention au prix d’achat (buy & hold - dividendes), j’achète des sociétés solides, bien positionnées dans leur secteur, qui génèrent du résultat et du cash, le tout avec de la croissance et sur des marchés plutôt bien orientés (je n’ai pas d’auto, pas de banque, etc par exemple).

J’ai mis un moment pour passer le pas sur mon PEA, j’irais sûrement plus vite avec le CTO US, mais ce n’est pas avant la rentrée ou la fin de l’année je pense.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur