Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #51 11/04/2020 14h40

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2164  

patrick a écrit :

…/…, ce ne sont pas les cotisations des salaries du prive qui vont payer les indemnisées des fonctionnaires, mais les divers prélèvements sociaux qui constituent le budget de l’Etat

Oui, d’autant plus que les "cotisations salariales des salariés du privé pour l’assurance chômage" ont totalement disparu depuis octobre 2018.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#52 11/04/2020 15h01

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   327  

Canis a écrit :

Partick s’occupe d’un syndicat d’enseignants du supérieur : peut-être que le chiffre qu’il donne ne concerne que cette catégorie de professeurs. Dans ce cas, 5000, c’est beaucoup, non ?

Patrick cite le chiffre de 5000, lui même cité dans l’article cité dans le post d’Alpins, qui parle de 5000 demandes de RC dans la fonction publique, pas uniquement des enseignants.

Dernière modification par carignan99 (11/04/2020 15h04)

Hors ligne Hors ligne

 

#53 21/04/2020 10h44

Membre
Réputation :   2  

Je suis actuellement en disponibilité depuis 3 ans (FP d’état).

Cette mesure fonctionnerait elle dans mon cas ? Rien trouvé sur le site officiel

Hors ligne Hors ligne

 

#54 21/04/2020 11h02

Membre
Réputation :   57  

Article 4 a écrit :

La rémunération brute de référence pour la détermination de la rémunération mentionnée aux articles 2 et 3 est la rémunération brute annuelle perçue par l’agent au cours de l’année civile précédant celle de la date d’effet de la rupture conventionnelle.

Source.
Si vous êtes en disponibilité, votre indemnité serait de 0€.

Hors ligne Hors ligne

 

#55 18/09/2020 08h50

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   105  

Rupture conventionnelle : zéro moyen financier !

UNSA a écrit :

La rupture conventionnelle, mesure censée être mise en place depuis 6 mois, peine à décoller malgré les nombreuses demandes formulées par les agents.

La raison en est toute simple, le ministère n’a aucune enveloppe budgétaire dédiée à cette problématique.

Sans surprise,  non ?

Hors ligne Hors ligne

 

#56 12/10/2020 16h44

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   949  

Oui, sans surprise, comme souvent.
Beaucoup de "bla-bla" devant les médias pour prétendre avec pondu une "réforme sans précédent, représentant un pas en avant pour la Fonction Publique, à qui on accorde un droit identique à celui du privé"… et puis, en fait, rien (ou presque rien).

Dernière modification par maxicool (12/10/2020 16h45)


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#57 14/10/2020 20h40

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   327  

Le lien fournissait une information assez vague et invérifiable: les RC ’peinent à décoller’ me laisse un peu sur ma faim.

Pour être clair : s’il n’y a aucune (sic) enveloppe budgétaire de prévue pour ce dispositif, ça signifie qu’il n’y a eu aucune rupture conventionnelle dans l’éducation nationale (qui se soit dénouée avec succès)?
J’ai cherché des données ou informations à ce sujet, sans succès.

Dernière modification par carignan99 (14/10/2020 20h42)

Hors ligne Hors ligne

 

#58 14/10/2020 21h57

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   949  

Ce n’est pas nouveau.
À l’epoque du lancement du projet "seconde carrière" qui aurait dû créer des passerelles entre l’en et les autres ministères, ça paraissait super…
Mais au final, il n’y avait jamais de poste disponible dans le dispositif.
C’est exactement pareil pour ce projet.


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#59 15/10/2020 01h13

Membre
Réputation :   8  

La situation est sans doute assez hétérogène selon les ministères. Dans les ministères financiers, des ruptures conventionnelles ont pu être obtenues par les agents. Les conditions sont néanmoins assez restrictives : âge pas trop proche de l’âge de départ en retraite et élaboration d’un projet professionnel abouti. L’indemnité n’est en revanche pas négociée : c’est le minimum prévu par les textes.

Hors ligne Hors ligne

 

#60 15/10/2020 14h49

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   105  

Il y a 4 ans on a mis en place le télétravail dans notre organisme public suite aux textes réglementaires et à la "volonté" de le mettre en place.
Je demande : vous avez du budget pour puisse payer 2 fois plus cher des ordinateurs portables vs les fixes (sans parler du fait qu’ils sont plus fragiles, chauffent plus et seront sans doute à remplacer plus fréquemment) ?
Réponse : non, aucun budget pour cela, débrouillez-vous.

C’est exactement pareil pour ce sujet.

PS : bon, avec le COVID, on a eu du budget cette année pour acheter des portables (mais c’est parce que le confinement a diminué les autres dépenses), mais ils vont arriver en 2021 avec les délais des fournisseurs.

Hors ligne Hors ligne

 

#61 15/10/2020 15h24

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   209  

Hello

Au début de l’année 2020, une personne de ma famille qui travaille dans l’organisation que l’on appelait DDE, a évoqué la mise en place de ruptures conventionnelle. Visiblement la situation COVID est venue perturber tout cela, mais le sujet a été mis sur la table.
Je ne sais ce qu’il en est aujourd’hui.

A+
Zeb


Tout ce qui peut merder, va inévitablement merder.

Hors ligne Hors ligne

 

#62 15/10/2020 15h39

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   97  

savinien10 a écrit :

La situation est sans doute assez hétérogène selon les ministères. Dans les ministères financiers, des ruptures conventionnelles ont pu être obtenues par les agents. Les conditions sont néanmoins assez restrictives : âge pas trop proche de l’âge de départ en retraite et élaboration d’un projet professionnel abouti. L’indemnité n’est en revanche pas négociée : c’est le minimum prévu par les textes.

Bonjour à tout le monde

     Dans le texte prévoyant la rupture conventionnelle, il n’est nullement obligé d’avoir un projet professionnel élaboré, ni même en vue.
Rupture conventionnelle dans la fonction publique | service-public.fr

Par contre la loi du 6 août 2020 , article 72, abroge "l’ indemnité  de départ volontaire (IVD) pour création d’entreprise"
Quelles sont les règles de mobilité des fonctionnaires ? | economie.gouv.fr

     Voilà donc une "poche budgétaire" toute trouvée …

Et comme une rupture conventionnelle est un accord entre les 2 parties, l’ administration peut refuser une rupture pour des raisons autres que "projet professionnel abouti": salarié vers le privé / création ou reprise d’ entreprise/… (Restrictions énoncées par Savinien10)

D’autres part, concernant son montant, l’administration des Finances ne compte que les années de fonction Publique d’ Etat, voire même que les années du dernier ministère, contrairement au texte de loi "les 3 fonctions publiques"

----> Il faut donc constituer un dossier complet de toutes les périodes travaillées dans le public, contractuel et fonctionnaire, et batailler sec pour que toutes ces périodes soient incluses !

   Je vous l’affirme, car j’y suis passée par là : Ministère des Finances, et IVD pour création d’entreprise;
9 mois de bataille avec Bercy, qui changeait tous les mois les périodes qu’il retenait, sans vouloir justifier ses critères malgré mes demandes et celles des syndicats   
(D’accord ça et ci, mais pas le reste;… Bon, ok, ça et cela, plus ci ni le reste; Bon, OK ci et cela et ceci, mais plus ça, ni le reste…)
Jusqu’à la date fatidique du dépassement de limite (<5 ans avant la retraite) : OUT ….

La Fonction Publique, surtout aux Finances ! c’est une grosse machine (inhumaine)

Bon courage
Mimizoé1


Parrainages Binck, BourseDirect, Véracash, BullionVault, WeSave, (Me contacter en MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#63 15/10/2020 16h35

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   338  

Depuis que je fréquente le service des impôts et leur service des impôts des entreprises, je suis effaré par le manque d’effectif d’année en année, les agents sont sous pression, la quantité de travail augmente et les effectifs baissent, le tout dans une ambiance morose ( dans mon département il ne reste plus qu’un seul SIE, tous les autres ont été fermés ).


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

#64 15/10/2020 18h32

Membre
Réputation :   42  

Cela dépend fortement des ministères.

Ma compagne fonctionnaire a souhaité changer de poste. Son remplaçant ayant été trouvé avant qu’une mission ne lui soit attribuée, elle est actuellement en attente d’affectation à domicile pour une durée indéterminée.
C’est mieux rémunéré que le chômage … Peut être une piste pour certains en attendant la vrai mise en place de la rupture conventionnelle.

Sinon 2 anecdotes liées au COVID :

Au début du confinement mi-mars une de ses amies, fonctionnaire d’un grand ministère, était en vacances dans une ile indonésienne de l’Océan Indien. N’ayant pas vraiment envie de faire d’efforts pour être rapatriée, elle a passé  3 mois sur place ayant obtenu l’accord de sa direction pour du télétravail avec quelques moments de visioconférence par semaine.

A l’inverse, les 2 secrétaires du service de ma compagne ont été confinées sans téléphone et sans ordinateur et donc … sans activité.
La reprise a été particulièrement difficile, les syndicats sollicités à leurs demandes n’ayant pas obtenu la prolongation du travail à domicile !

Dernière modification par Barns (15/10/2020 18h34)

Hors ligne Hors ligne

 

#65 20/10/2020 10h46

Membre
Réputation :   3  

Bonjour,

Pour enrichir la file, retour d’expérience suite à une demande de rupture  conventionnelle dans la fonction publique territoriale.

Je suis en disponibilité depuis 5 ans et je me suis rapproché de ma très grosse collectivité pour demander une rupture conventionnelle en début d’année.

Dans un premier temps, la réponse était simple: "les textes relatifs à la rupture conventionnelle étant relativement récents, la crise sanitaire n’a pas permis à la collectivité de définir précisément les modalités de mise en oeuvre du dispositif."
Pour connaître bien les services, cette posture signifie que personne à la DRH n’ose imaginer qu’un fonctionnaire puisse faire une telle demande donc pourquoi travailler sur un tel dispositif. Bref, heureusement que le COVID est passé par là.

Dans un second temps, en gros après 7 mois d’attente, (j’ai bénéficié d’une prolongation de ma disponibilité pour laisser le temps à la DRH de finaliser le dispositif) je réalise que ma disponibilité est caduque alors que la DRH devait le plus rapidement possible m’informer de la position de la collectivité à l’égard de ce dispositif et surtout de ma situation personnelle.

Il m’avait tout simplement oublié!
Une petite relance pour leur signifier que je suis toujours vivant, que le covid n’est pas passé par moi et que mon arrêté de disponibilité est obsolète.

Réponse laconique de la DRH:" la collectivité ne mettra pas en place le dispositif de rupture conventionnelle en raison de la crise sanitaire. Cette mesure s’avère trop coûteuse en terme d’indemnités et elle impose à la collectivité de verser des Allocations de retour à l’Emploi à l’agent susceptible d’en bénéficier." (Dans mon cas pas d’indemnité car je suis en disponibilité)
J’avais oublié, il m’invite à prendre rapidement contact avec mon gestionnaire afin de régulariser ma situation!
Il est vraiment bien ce COVID, il a réponse à tout !

Donc c’est limpide, soit je reste en disponibilité, je démissionne ou je reviens.
Si je me suis inscrit dans cette démarche, cela va de soit que je ne souhaite pas revenir!

Je serais ravie d’échanger avec des spécialistes du sujet et recueillir leurs opinions sur une possible suite à donner.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur