Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’Accor S. A. sur nos screeners actions.

[+2]    #1 18/12/2019 16h11

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3372  

INTJ

Un tout petit pitch sur Accor, que tout le monde connaît.

Accor est une société française de 11 Md€ de capitalisation boursière, qui gère un portefeuille d’hôtels de différentes gammes, présente dans le monde entier et leader européen.

La société étant française et n’ayant pas le statut REIT, elle a l’avantage de pouvoir être placée dans un PEA.

Ces dernières années, le cours de l’action a été relativement volatile et a sous-performé celui de ses pairs américains (Marriott International, Hilton Worldwide Holdings…), avec une valorisation nettement moindre en terme de multiple d’EBITDA.

CATALYSEURS


Cependant, les choses devraient changer :

1) Accor vient d’achever une grande mutation stratégique : elle ne possède plus aucun de ses murs d’hôtel, et fait uniquement de la gestion hôtelière, exactement comme ses pairs américains. Or, cette activité est la plus rentable, bénéficie d’économies d’échelle (programme de fidélisation de la clientèle, publicités), et à faible risque, car il y a peu de dépenses de maintenance.

2) D’autre part, à la suite d’une ultime cession d’actifs, elle dispose d’une importante trésorerie qui va être restituer aux actionnaires, majoritairement sous forme de rachats d’actions :

Accor va gâter ses actionnaires en 2020 et en 2021. A la suite du rachat de 7,5% de son capital pour 850 millions d’euros au cours des 18 derniers mois, le géant hôtelier français a annoncé lundi soir un retour aux actionnaires de 1 milliard d’euros, qui sera réalisé dans les 24 prochains mois. Ce montant inclut environ 300 millions d’euros de rachat d’actions pour finaliser le programme lancé en 2018. Les termes et les modalités seront détaillés au cours de la présentation des résultats annuels du 20 février 2020. "Accor est désormais devenu un groupe totalement asset light (léger en actifs, NDLR)", a déclaré Sébastien Bazin, le PDG d’Accor. "En combinant un programme de retour aux actionnaires d’un milliard d’euros sur deux ans et la poursuite d’une stratégie d’acquisitions ciblées, le groupe démontre la force de son nouveau modèle et sa capacité à exécuter avec rigueur sa feuille de route stratégique", a ajouté le dirigeant.

RISQUES


Les risques sont liés à l’activité hôtelière elle-même :
1) même si la société ne possède plus ses murs, l’activité hôtelière reste cyclique,
2) il y a une concurrence potentiellement disruptive avec les acteurs du digitaux (Airbnb, Booking…).

Mots-clés : accor, hôtel, sébastien bazin

En ligne En ligne

 

#2 18/12/2019 17h00

Membre (2014)
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   162  

INTJ

bonjour,

1) Accor vient d’achever une grande mutation stratégique : elle ne possède plus aucun de ses murs d’hôtel, et fait uniquement de la gestion hôtelière, exactement comme ses pairs américains. Or, cette activité est la plus rentable, bénéficie d’économies d’échelle (programme de fidélisation de la clientèle, publicités), et à faible risque, car il y a peu de dépenses de maintenance.

du coup c’est covivio hotels qui est propriétaire de l’ensemble des murs d’accor ?


"Without risk there can be no progress". George Low

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 18/12/2019 17h05

Membre (2015)
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 10 SCPI/OPCI
Réputation :   451  

C’est la structure AccorInvest qui gère les murs, il me semble.

Par contre, je n’arrive pas à trouver la liste des "investisseurs long terme" qui sont au capital.

Pour rebondir sur le sujet, un article récent sur BFM Business parle de la défiance des fonds activistes vis-à-vis de Sébastien Bazin :
Nicolas Sarkozy, dernier rempart contre les fonds activistes
Cela semble s’être renforcé au moment de l’épisode du rapprochement avorté avec AF-KLM :

M. Pechberty dans l’article sus-cité a écrit :

Tout a basculé à l’été 2018 quand Accor a manifesté son souhait de devenir actionnaire de référence d’Air France-KLM en rachetant à bas prix la participation de 14% de l’Etat français. "Cette idée a fait peur à tous les investisseurs", explique le responsable d’un fonds activiste. "Tout le monde s’est dit qu’il était resté un financier à l’affût de coups". Depuis, le cours de Bourse ne s’est jamais redressé. Une "décote Bazin", ironise un fonds activiste qui estime qu’Accor pâtit du caractère imprévisible de son PDG.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par cat (18/12/2019 17h17)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 18/12/2019 18h17

Membre (2014)
Réputation :   202  

Intéressant. Ma moulinette* indique une valorisation théorique à 35,61€ pour un cours réel de 41,63€ soit un potentiel de perte de 16,9% :-)
Aussi je reste tranquillement à l’écart; il est trop tôt pour se repositionner (bien qu’ayant moissonné cette valeur il y a des années avec un PRU à 36,44€)

*Sur la base de valorisation par les multiples sur 5 à 10 ans d’historique.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Dooffy (18/12/2019 18h17)


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne Hors ligne

 

#5 18/12/2019 19h28

Membre (2018)
Réputation :   79  

ISTP

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Petit aparté pour Doofy.

Quelle est votre méthode pour estimer la valeur théorique de l’action ? on peut la trouver sur des sites type boursorama, zone bourse ? Avec le recul vous trouvez cela fiable ?

Merci


PARRAINAGE : DEGIRO, ING, BOURSORAMA - MESSAGE

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 18/12/2019 20h03

Membre (2019)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   74  

cat a écrit :

C’est la structure AccorInvest qui gère les murs, il me semble.

Par contre, je n’arrive pas à trouver la liste des "investisseurs long terme" qui sont au capital.

AccorHotels cède 57,8% du capital d’AccorInvest

Accor a écrit :

AccorHotels annonce ce jour la réalisation définitive  de la cession de 57,8% du capital d’AccorInvest auprès des fonds souverains Public Investment Fund (PIF) et GIC, des investisseurs institutionnels Colony NorthStar, Crédit Agricole Assurances et Amundi, et d’investisseurs privés.

Avec cette opération AccorHotels bénéficie d’un apport de liquidités brut de 4,6md€, légèrement supérieur aux 4,4md€ annoncés en février dernier, en ligne avec l’augmentation du pourcentage de capital finalement cédé.

AccorHotels détiendra donc 42,2% du Capital d’AccorInvest

On aurai donc comme actionnaires le fond souverain saoudien (PIF), un fond souverain singapourien chargé des réserves de change (GIC), le Crédit Agricole (CA Assurances & Amundi, filiale à 70% du CA), AccorHotels et d’autres…

Dont Colony Capital (Colony Northstar), un fond d’investissement où… je n’en dirai pas plus, il peut être facile de faire le lien entre plusieurs faits, n’y voyons que pure coïncidence.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 18/12/2019 20h53

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3372  

INTJ

Dooffy a écrit :

*Sur la base de valorisation par les multiples sur 5 à 10 ans d’historique.

Certes, mais une valorisation sur les multiples historiques n’est pas nécessairement pertinente, car justement le modèle d’affaires d’Accor a changé.

Par contre, je n’avais pas pensé qu’il puisse y avoir une "décote" Sébastien Bazin, comme l’indique le message de Cat.

En ligne En ligne

 

#8 18/12/2019 22h06

Membre (2014)
Réputation :   202  

@gandolfi: il faut rendre à César ce qui lui appartient. Je me suis largement inspiré de la méthode proposée par MrDividende (voir ici).
En revanche, pas assez de recul pour vous dire si c’est très robuste (en 2019 on ne pouvait pas se planter en bourse, acheter n’importe quoi ça prenait de la valeur!).
Je n’ai pas non plus backtesté le modèle. Toutefois les résultat à date sont assez cohérents. A suivre.

@InvestisseurHeureux: certes c’est un points valide. N’étant pas capable de mesurer l’impact de ce changement de business model sur la façon dont Accor génère du cash, je me contente de rester sur mes acquis. En l’occurrence, pas de signaux d’achats donc je pourrais voir si j’ai eu raison ou pas d’ici 1 ou 2 ans sur ce dossier

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne Hors ligne

 

#9 18/12/2019 22h23

Membre (2015)
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 10 SCPI/OPCI
Réputation :   451  

"Si" les marges d’Accor rejoignent progressivement celles de Marriot International ou Hilton Worldwide Holdings Inc grâce au changement de modèle décrit par IH, il y a probablement du potentiel sur le titre car pour l’instant les marges d’Accor sont bien inférieurs à celles de ces deux concurrents.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 18/12/2019 23h42

Membre (2019)
Réputation :   6  

Woyal a écrit :

Dont Colony Capital (Colony Northstar), un fond d’investissement où… je n’en dirai pas plus, il peut être facile de faire le lien entre plusieurs faits, n’y voyons que pure coïncidence.

Colony Capital ancien actionnaire du PSG avec pour président, Monsieur ? Je vous laisse la suite.
D’ailleurs, le PSG qui accueille comme sponsor depuis cette saison, je vous laisse la suite…

Je ne pense pas qu’on soit ici pour parler foot mais étant moi-même supporter du PSG depuis toujours, je trouve beaucoup de rapprochements entre les différentes parties. Bien aidé par Nicolas Sarkozy.
Attention, ce n’est que de la stratégie Madame Irma mais le groupe a rarement eu une exposition médiatique aussi forte qu’avec le PSG. Sachant le montant du deal et la durée, toute performance sportive du PSG à l’échelle internationale (c’est-à-dire LDC) renforce la stratégie de marque du groupe. On rajoute à ceci l’exposition Neymar, Mbappé et Jordan (Via Nike) et vous avez Accor qui fait le tour du monde.

Bien sur, l’exposition médiatique ne fait pas tout sur un cours de bourse. Fort heureusement.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #11 24/12/2019 16h44

Membre (2016)
Réputation :   18  

Bonjour à tous,
quelques remarques pour rebondir sur vos messages :

Stratégie Asset-light:
C’est le savoir faire de Sébastien Bazin (Cas d’école : Buffalo Grill), c’était la stratégie annoncée dés qu’il a pris la direction d’Accor, sortir les murs pour dégager du cash, et c’est ce qu’il a fait avec 1. filialisation dans Accor Invest 2. Cession à des investisseurs.

_ Diversification
Le groupe a diversifié son portefeuille de marques avec des acquisitions petites et moyennes, Fairmont et Movenpick et aussi beaucoup de nouvelles marques locales et plutôt sur des niches.
Par ailleurs, le groupe a acquis des "startups" pour diversifier / faire évoluer son modèle économique:
Conciergerie avec John Paul
Appartements avec Onefinestay
Service aux hotels non Accor avec Availpro et Fastbookinget
j’en passe tellement la liste est longue,les montants engagés individuellement ne sont pas énormes (même si le cumul devient significatif, pour être honnête, la cohérence ne saute pas aux yeux (mais ma vision est évidemment partielle) mais surtout l’intégration est assez limitée.
Pour avoir entendu la personne qui gère l’équipe "Nouveaux Business" chez Accor à plusieurs reprises, ce n’est pas clair si on est dans une stratégie industrielle ou dans une gestion de portefeuille.

Quoiqu’il en soit, ça ne pèse pas lourd en terme de CA, le modèle économique est passé vers de la redevance / management fees vs chiffres d’affaire mais le sous-jacent principale reste le même, l’hôtellerie. 

cat a écrit :

"Si" les marges d’Accor rejoignent progressivement celles de Marriot International ou Hilton Worldwide Holdings Inc grâce au changement de modèle décrit par IH, il y a probablement du potentiel sur le titre car pour l’instant les marges d’Accor sont bien inférieurs à celles de ces deux concurrents.

Il existe plusieurs différences fondamentales entre Marriott et Hilton avec Accor.

1_Accor est historiquement sur le marché économique, aujourd’hui avec les acquisitions on est à :
1/3 économique : Ibis en gros
1/3 midscale : Mercure Novotel + acquisitions récentes
1/3 Premium luxe : Sofitel Pullman + Fairmont et acquisitions récentes

2_Accor est historiquement Français, puis Européen avec une bonne position en Asie (notamment avec un partenariat en Chine), de grosses acquisitions en Australie. Une position intéressante en Amérique du Sud notamment le Brésil et un potentiel important en Afrique ou le marché commence à se développer et où une personne comme Nicolas Sarkozy peut se révéler utile. Il est par contre inexistant sur le marche Américain, en gros un Sofitel par métropole.

3_le marché US
Pour commencer, il ne faut pas se voiler la face, Les USA aux américains, ce marché est fermé sauf pour des marques de niche (type luxe ou lifestyle).Ensuite, c’est un mystère pour moi mais les statistiques opérationnelles des hôtels aux US sont justes incomparables avec les nôtres, je parle de prix moyen (et revpar trevpar etc), c’est à croire qu’ils acceptent de payer plus cher et/ou que le marché est structuré différemment.
Tout ça pour vous dire que les marges d’Accor ne seront jamais comparables à celle d’Hilton ou Marriott, de part le positionnement produit et géographique.

InvestisseurHeureux a écrit :

Dooffy a écrit :

*Sur la base de valorisation par les multiples sur 5 à 10 ans d’historique.

Certes, mais une valorisation sur les multiples historiques n’est pas nécessairement pertinente, car justement le modèle d’affaires d’Accor a changé.

Par contre, je n’avais pas pensé qu’il puisse y avoir une "décote" Sébastien Bazin, comme l’indique le message de Cat.

Parler de décôte Bazin est un peu fort :Il a initié et bien mené la filialisation, il a sécurisé le capital avec des institutionnels et des fonds souverains et franchement il a donné un gros coup de boost au niveau management dans un groupe qui ronronnait un peu.Pour autant, Accor a réalisé des cessions pour plus de 4 milliards, il parle de redistribuer 1 milliard aux actionnaires, ça fait une belle cagnotte mais il reste encore 3 milliards sous le sapin. Généralement, quand on a beaucoup de cash, on compte moins bien…

En fait, selon moi, on est vraiment sur une question de confiance dans le management plus que de valeur, est-ce qu’ils sauront trouver des projets intéressants avec cette somme avec des acquisitions bien ciblées voir même tenter une grosse opération avec IHG pour devenir n°1 mondial, le cycle Asset-light est terminé et Bazin doit expliquer quelle est la stratégie pour les 3-5 prochaines années.

Dernière modification par latitude (24/12/2019 17h03)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 20/02/2020 14h27

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3372  

INTJ

Super résultats 2019 pour Accor :

Accor a écrit :

Chiffre d’affaires de 4 049 m€ en hausse de 16,0 % (+3,8 % a pcc)
Excédent brut d’exploitation de 825 m€ en hausse de 14,8 % (+5,9 % a pcc)
Cash-flow recurrent de 434 m€
Résultat net part du groupe de 464 m€
Développement de 327 hôtels et 45 108 chambres
Programme de rachat d’actions : 600 m€ en 2020 et 400 m€ en 2021

Dividende de 1,05 euros identique aux trois années passées par contre, mais payable en actions avec une décote de 5% :

Accor a écrit :

Sur la base des résultats de 2019, et sur recommandation du Conseil d’Administration, Accor soumettra à l’approbation de l’Assemblée Générale des Actionnaires du 30 avril prochain le paiement d’un dividende de 1,05 euro par action assorti d’une option de paiement à 100 % en numéraire ou à 100 % en actions avec une décote de 5 %.

En ligne En ligne

 

#13 15/05/2020 15h04

Membre (2019)
Réputation :   26  

Bonjour,

Aujourd’hui j’ai réalisé mon premier screener, basé principalement sur l’investissement dans la valeur.

Accor ressort en très bonne position.


Elle présente une décote importante et n’a pas l’air très endetté, avec une capacité à remboursé ses dettes à courte échéance qui est bonne.

Le potentiel par rapport au P/B des 5 dernières années est de 342 % ! La valeur de l’action pourrait tripler d’ici 1 ou 2 ans quand les choses seront revenues à la normale.

Donc, certes, ils ne doivent faire aucun chiffre en ce moment. Mais la décote est tellement importante que ça pourrait être un bon point d’entrée.

Est-ce qu’il y a quelque chose que je ne vois pas ?

Edit : Les données viennent de Morningstar US. D’où les ratios US. Et j’ai lu pas mal de bouquin en anglais, donc pour l’instant je ne suis pas encore à l’aise avec les ratios en Français, désolé pour ceux pour qui c’est l’inverse :p.

Dernière modification par Thomas74 (15/05/2020 15h05)

Hors ligne Hors ligne

 

#14 15/05/2020 15h33

Membre (2019)
Réputation :   247  

Hello Thomas,

Sur 5 ans seulement, vous ne pouvez pas avoir un aperçu de la cyclicité de la boite. Faites l’analyse des ratios depuis 2006 ou 2007. Analyser l’historique sur les 5 dernières années, qui ont été bonnes, me semble dangereux. En revanche, de 2008 à 2011, nous étions plus dans le trouble. Donc regardez la tronche des ratios à cette époque pour voir. Sachant qu’en 2008, les hôtels n’étaient pas fermés…. On pourrait aller plus bas peut-être ?

Pour calculer le P/B, essayez de le calculer avec les Capitaux propres tangibles en enlevant l’incorporel et voir l’évolution sur le long terme.

Les points bas sont vers 17.5€ soit -10/15% sur le cour actuel.

Les RNPG sont pas mal faussés avec des cessions et de l’exceptionnel, pour voir l’évolution des ratio utilisez plutôt le VE/EBIT ou EBITDA. Pareil pour les marges --> EBIT/CA ou EBITDA/CA.

Je pense que pour une position long terme, vous ne prenez pas vraiment de risques. A confirmer quand même en remontant plus loin dans le temps.

A+

Dernière modification par LoopHey (15/05/2020 15h36)

Hors ligne Hors ligne

 

#15 15/05/2020 16h41

Membre (2020)
Réputation :   11  

Accor va offrir une assistance médicale à ses clients, en partenariat avec Axa: Accor va offrir avec Axa une assistance médicale à ses clients - Challenges
Même hors coronavirus, aller à l’étranger sans soucis médicaux en pouvant se reposer sur l’hôtel pour cela, je trouve ça excellent.
Actionnaire Axa.

Dernière modification par jardinier (15/05/2020 16h42)

Hors ligne Hors ligne

 

#16 15/05/2020 22h54

Membre (2016)
Réputation :   98  

Pas besoin de faire des analyses dans tous les sens, vous dites vous même que la vie reprendra son cours Loop wink

Accor a 20€ sur le moyen terme, il y a très très peu de risque de perdre de l’argent quand même; on peut aller 10% plus bas mais on peut aussi reprendre 35% en une semaine.

Hors ligne Hors ligne

 

#17 16/05/2020 09h18

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Top 5 Actions/Bourse
Réputation :   683  

@ Ares, @LoopHey :
Accor a beaucoup changé ces dernières années. Comme d’autres chaines hôtelières (Marriot), ils ont progressivement dissocié la foncière de l’exploitation.
L’objectif est d’adopter une model capex light qui permet :
- d’avoir de meilleurs retours sur investissements : ROIC de l’activé de service hostellerie > ROIC d’une foncière
-  une meilleure croissance : (1) pas de limitation de l’endettement pour ouvrir de nouveaux hôtels. Il suffit juste qu’ils trouve un co-investisseur qui souhaite acquérir les murs des établissements. (2) développement dans  les plateformes de location de logement sur internet (ils ont une offre concurrente / complémentaire à Airbnb).

Du coup, pas facile d’analyser seulement sur les chiffres historiques. Le comportement de la société dans le futur sera bien différent des dernières crises.
Je ne sais pas vraiment qu’en penser. A priori, les activités hôtellerie pure devraient être plus impactées que les foncières car il n’y a pas d’actifs tangibles en garantie du capital.

A titre informatif, je suis actuellement short sur leur concurrent américain Marriot sur la base de :
- multiple de valorisation plus important
- couverture de portefeuille sur coronavirus

Je n’ai pas d’avis tranché sur Accor sur le CT. A LT, comme tout leader mondial, ils devraient bien s’en sortir. Attention quand même à vérifier l’endettement.
a +


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris" @StockPick_fr

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #18 16/05/2020 10h16

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3372  

INTJ

oliv21 a écrit :

Attention quand même à vérifier l’endettement.

S&P a revu sa perspective à négative le 27/03/2020, avec une notation BBB- : la notation "junk" n’est pas loin.

En dehors du coronavirus, Accor était très bien positionné avec son nouveau modèle et une grosse trésorerie.

Maintenant c’est plus compliqué, mais le chant des sirènes de l’investissement contrariant est certes bien tentant !

En ligne En ligne

 

#19 21/08/2020 12h38

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3372  

INTJ

InvestisseurHeureux, le 16/05/2020 a écrit :

S&P a revu sa perspective à négative le 27/03/2020, avec une notation BBB- : la notation "junk" n’est pas loin.

Et voilà. On est passé en junk il y a quelques jours, avec une notation BB+, perspective négative :



Toute la thèse initiale que j’avais décrite fin 2019 a été complètement pourrie par le COVID.

Par contre, Accor aurait étudié une fusion avec InterContinental Hotels Group, pour créer le leader mondial de l’hôtelerie : Accor a étudié la possibilité d’un rapprochement avec IHG - Challenges

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

En ligne En ligne

 

#20 22/08/2020 10h38

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   167  

A mon sens il est un peu tôt pour revenir sur le titre, vu que je vois mal le tourisme reprendre significativement avant l’an prochain. Par contre l’obligation perp Accor FR0013399177 paye 6,2% jusqu’au call et se traite sous le pair, ce qui est tentant. Le groupe annonce avoir 4 Mds € de liquidités représentant 40 mois dans les conditions actuelles, selon leurs estimations.

Hors ligne Hors ligne

 

#21 12/09/2020 18h48

Membre (2016)
Réputation :   18  

Bonjour à tous,

A titre perso, j’ai une assez grosse ligne avec un PRU de 21.90€

Ceci étant, je suis d’accor(d) smile) avec Betcour, si vous vous êtes fixés des règles de money management (ce qui n’est pas mon cas), le cours d’accor ne va pas remonter significativement avant au moins 18-24 mois.

Il faudra au moins 3 ans pour couvrir les pertes sur 2020 - 2021 et revenir à des stats opérationnelles comparables à 2019.

@Oliv21
On est en plein stress test du modèle asset light, on a plus les murs mais un loyer à payer, c’est un modèle procyclique, quand tout va bien ça va très bien mais quand tout va mal…

Dans le même temps, la vie continue, plusieurs ouvertures majeures (Novotel et Mama Shelter Paris Porte de Versailles, un Banyan Tree aussi de mémoire, et d’autres moins visibles évidemment).

Et surtout, le rapprochement avec IHG qui revient dans l’actualité.
Tout est une question de prix mais c’est vraiment un projet qui a du sens.

Cordialement
S

Hors ligne Hors ligne

 

#22 20/10/2020 12h51

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3372  

INTJ

Le PDG d’Accor, sur les réservations en France :

BFM a écrit :

Cet été nous étions à -40% par rapport à l’été de l’année dernière, en mars on était à -90% donc il y a eu un rebond de courte durée, du 1er juillet jusqu’au 4 septembre. Maintenant on est à -60%" a-t-il indiqué mardi sur France inter.

Et pour l’Europe :

BFM a écrit :

En Europe, où Accor fait la moitié de son chiffre d’affaires, "c’est la catastrophe", a estimé Sébastien Bazin, pointant "une totale incohérence entre les mesures prises entre les Etats de l’Union: pour le voyageur c’est incompréhensible, donc il ne voyage pas".

Source : Hôtellerie: pour le patron d’Accor, la situation "ne va pas aller en s’arrangeant"

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

En ligne En ligne

 

#23 20/10/2020 16h00

Membre (2019)
Réputation :   23  

L’intervention complète de Sébastien Bazin sur France Inter est intéressante à écouter : Sébastien Bazin : "Chaque semaine qui passe, les chiffres disent quelque chose de différent"

Il explique s’attendre à une baisse durable des voyages d’affaires, même après la de la crise.

Il évoque l’idée de mettre en place des abonnements pour les entreprises afin de permettre à leurs salariés de bénéficier des espaces communs des hôtels (salles de réunion, bureaux, wifi, toilettes, …) pour télétravailler "à l’extérieur", 80% de la population ayant un établissement Accor à moins de 20 minutes de chez lui.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#24 20/11/2020 12h26

Membre (2016)
Réputation :   18  

Bonjour à tous,

Une petite intervention de S.Bazin sur france info :

Confinement : le PDG des hôtels Accor annonce un chiffre d’affaires "amputé de 75%" cette année

Pas vraiment d’information significative, il confirme une année 2020 à -75%.
- Anticipation d’une reprise de l’activité Loisirs pour 2021;
- Incertitude sur l’activité Affaires.

Cette dernière étant la partie la plus contributive aux résultats des hôtels Accor, cela rend toute prévision de résultat difficile, la bonne nouvelle, tout de même, c’est que l’amélioration de la situation sanitaire et la clientèle loisir permettront vraisemblablement d’être à l’équilibre sur 2021, ensuite on a les JO 2024 en objectif et ils seront contributifs pour la France entière.

Au niveau opérationnel, le pipeline est bien alimenté, la marque Tribe (acquisition en Australie) rencontre un bon accueil, 1ère ouverture à Paris et 7 projets signés, plusieurs ouvertures emblématiques sur le segment Luxe. Les investisseurs sont encore là.

@Freelance37
Accor détient déjà une marque de coworking, Wojo

a écrit :

Wojo est un acteur majeur du marché des nouveaux lieux de vie au travail, lancé par Bouygues Immobilier en 2015 sous la marque Nextdoor. En 2017, Bouygues Immobilier et Accor, s’associent à 50/50 au capital de Wojo.
Début 2019, Nextdoor devient Wojo et accélère son développement, avec l’ambition de devenir le premier réseau de coworking en Europe.

En déployant une nouvelle typologie d’espaces de travail : les Wojo Spots et les Wojo Corners, en plus de ses sites actuels, le réseau entend répondre aux besoins de ses membres, et notamment permettre à chacun de pouvoir travailler à moins de 10 minutes de l’endroit où il se trouve.

Les wojo sont des coworking traditionnels, bureau pris à bail et 100% coworking
les wojo corners et les wojos spots sont des espaces dans les hôtels avec une offre type poste de travail wifi + impression + cafés. Les corners étant un peu plus premium.

Le concept est séduisant, demande peu d’investissement mais le pricing est compliqué à établir.

D’ailleurs, combien seriez-vous prêt à payer pour louer un poste de travail pour 2h ? (la question n’est pas rhétorique, j’aimerai connaitre votre réponse)

Au niveau opérationnel, c’est très complexe pour être franc, est-ce que les clients hébergement devraient payer un supplément, quid des platinum, parce qu’au final on ne loue qu’un siège et une table.
et que de questions pour une contribution au revenus marginal, ou en tout cas qui ne compensera jamais le CA hébergement.

Point de vue personnel :
(je précise que j’ai un biais psychologique très important, l’hôtellerie étant mon activité principale)

- Bazin parle de cette activité mais c’est de la mousse, en fait il n’y a rien à dire de plus que -75%.
Honnêtement, ce genre d’activité ne pourra jamais compenser le métier historique, au mieux il s’agit d’un "soft benefit" destiné aux membres ALL et dans cette optique, cela a du sens. Est-ce que cela peut constituer une nouvelle activité pour Accor, possible mais moins rémunérateur en terme de fees de toute façon.

- On constate une reprise du trafic aérien en Chine, et donc de l’activité hôtelière, on est revenu sur les niveaux d’avant crise en moins de 12 mois, je ne vois pas pourquoi l’Europe échapperait à cette logique d’autant plus que les news sur les vaccins sont plutôt meilleures que prévues (en terme de précocité je veux dire) et que la 2ème vague semble être mieux contrôlée que la 1ère.

- IHG est presque revenu sur les niveaux d’avant crise, donc on peut oublier l’idée d’un rapprochement à court moyen terme, par contre cela valide indirectement la stratégie de Bazin, à savoir monter en gamme sur le Luxe et développer le lifestyle vs l’éco, ces segments sont mieux valorisés car ils marchent mieux.

- J’ai vendu la moitié de ma ligne (ordre auto sur passage des 30€) mais si je peux renforcer sur une correction, j’irai sans hésiter.

Cordialement
S

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#25 20/11/2020 14h54

Membre (2019)
Réputation :   23  

D’ailleurs, combien seriez-vous prêt à payer pour louer un poste de travail pour 2h ? (la question n’est pas rhétorique, j’aimerai connaitre votre réponse)

En tant que freelance, j’avais l’habitude lorsque j’étais à Paris de fréquenter les "Anticafe" (on paie à l’heure, le snack est offert). De mémoire je payais 5 € HT de l’heure.

Je serais prêt à payer d’avantage pour un lieu plus design, plus confortable et avec un peu plus de service (par exemple : accès à une photocopieuse ou à des box pour pouvoir téléphoner sans que tout le monde entende ma conversation).

Je pense que ma limite psychologique serait autour de 10 € HT l’heure / 50 € HT la journée.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’Accor S. A. sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur