Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#301 30/11/2016 17h44 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   63 

Fondamentalement, rien n’a vraiment changé depuis le début d’année. IBM est une entreprise avec de solides cash flow en lente reconversion.
Les marchés sont trop impatients et se sont un peu trop focalisé sur le chiffre d’affaire alors que les bénéfices et les perspectives de reconversion restaient intéressants.
On est toujours dans une sorte de phénomène de panurge d’un point de vue de la psychologie des marchés, à la baisse comme à la hausse.

Je pense néanmoins liquider ma ligne ce mois-ci pour des raisons fiscales et conjoncturelles. Je ne suis plus très à l’aise dans cet environnement post-Brexit et post-Trump, et avec un dollar aussi haut (même si un faible dollar avantage plutôt IBM).


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#302 04/12/2016 07h28 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   141 

J’aime beaucoup le comportement de Virginia Rometty vis à vis de Donald Trump et je pense que Warren Buffet devrait prendre exemple et rester un peu plus neutre politiquement parlant  .

IBM CEO Ginni Rometty?s Letter to the U.S. President-Elect - THINKPolicy

IBM devant AWS et Microsoft ? :

American Airlines s?envole dans le Cloud avec IBM

Cela n’est surement pas à cause du prix vu qu’on sait que les 2 concurrents sont particulièrement agressifs de ce coté là donc serait-ce à grâce à des services supplémentaires ou de meilleur qualité ?

Dernière modification par vbvaleur (04/12/2016 07h38)

Hors ligne

 

#303 04/12/2016 09h02 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   142 

@vbvaleur

La réponse est dans l’article :

Dans le cadre de l’accord, IBM va fournir « une large gamme de logiciels et de services pour l’infrastructure, ainsi que de l’analyse de données et l’offre Watson », explique Patrick Grubbs, vice-président de la division voyage et transport chez IBM.
En savoir plus sur American Airlines s?envole dans le Cloud avec IBM

Le cloud est traité comme une commodité et c’est l’offre de services jointe qui fait la différence. IBM s’est positionné franchement sur ce marché, descendant de ses offres antérieures (AA utilisait précédemment Sabre, fait par IBM), et pas sur la seule  ressource cloud.

Or il y a certainement plus d’argent à faire là que sur la fourniture de pure infra, où AWS et Micro$oft sont positionnés. Et de façon remarquable, c’est aussi créateur de wide moat. A noter que c’est aussi une bonne nouvelle pour Apple car les applis IBM tournent côté clients sur iPad et iPhone et pas Android.

Hors ligne

 

#304 04/12/2016 09h37 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   117 

J’irai meme plus loin que les bonnes remarques de Gaspode :
Derriere le projet de migration de AAA, il y a surement une possibilité de reprendre tout ou une partie en infogerance.
Or qui est mieux placé que l’un des tenors de l’infogerance, IBM.

IBM a une bonne carte a jouer avec le coté infogerance dans le cloud
L’un des leaders sur le marché avec hp-eds, Avec des specialistes en architecture, et une architecture ouverte (contrairement à microsoft), des machines et cloud intégré.
Je pense qu’ibm a dû packagé son offre (infogerance, cloud, outil, conduite changement, migration , etc)

Surement pas le moins cher, mais possède une offre intégré avec un seul point de contact et une seule boite de bout en bout.
Certains clients se disent (parfois à raison) que lorsque le probleme arrive, l’infogerant rejette la faute sur aws et aws rejette la faute sur l’infogerant.
Une compagnie aerienne cherche aussi une solution temps réel avec une grande qualité et forte reactivité en cas d’indicent.

Dernière modification par francoisolivier (04/12/2016 09h47)

Hors ligne

 

#305 04/12/2016 11h22 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   141 

Et oui, le vieux dinosaure qu’est IBM à encore quelques avantages à faire valoir on dirait .

Hors ligne

 

#306 04/12/2016 19h33 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   128 

Je suis d’accord avec FrancoisOlivier,

Le Cloud, c’est bien beau, mais le hosting de l’infrastructure d’une entreprise ne représente pas la totalité des activités IT. Cette activité est certes importante, mais louer de l’infra n’est pas suffisant. Il faut l’administrer (Service Managé que AWS ou Azure ne proposent pas, il faut passer par un infogéreur), définir une stratégie IT, penser, imaginer, transformer son IT traditionnelle pour aller vers une infra Cloud, developper des applis Cloud Native, maintenir ses applis en utilisant des méthodes agiles, devops etc …..
Tout ne peu aller vers le CLoud, il font donc gérer des infrastructures Hybrides ….

Toute cette couche de service qui représente 80% ou plus des coûts IT d’une multinationale, ce n’est pas Amazon, Microsoft ou n’importe quel prestataire de Cloud public qui l’offre. Ces multinationales, doivent passer par un IBM, un Accenture, un CSC ou un HPE-ES (si il en reste encore quelquechose) ou d’autres spécialistes du service.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#307 16/12/2016 19h49 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Administrateur
Réputation :   1626 

Après le rebond, voilà que les analystes passent bullish sur IBM :

Morgan Stanley a écrit :

We see three themes driving fundamental and stock performance in 2017. First, we expect accelerated iPhone upgrades on the back of OLED display, camera, and battery improvements which benefits Apple, Alps, Goertek, Largan, Luxshare, Samsung, Sony, TDK. Second, cloud adoption is inflecting higher and we see whitebox maker Quanta, and companies that can move up-the-stack, like IBM, as beneficiaries. Lastly, component suppliers will see early benefit from new trends like virtual reality and/or autonomous cars with Largan, GoerTek, Delta Electronics, and TDK most likely to translate smartphone success to these new categories. Triangulating our fundamental views with Morgan Stanley US Strategy team’s MOST quant model drives our top Overweight ideas – IBM, Quanta, Samsung Electronics, Sony, and TDK – heading into 2017.

Source : IBM, Quanta Top Ideas at Morgan Stanley, but VR, A.I. Is Next - Tech Trader Daily - Barrons.com

Hors ligne

 

#308 13/01/2017 10h39 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Administrateur
Réputation :   1626 

Et Morgan Stanley persiste :

Morgan Stanley a écrit :

Citing a shift into new businesses, particularly Watson, and multiple consideration relative to Oracle and Microsoft, analyst Katy Huberty issues a $187 price target (from $179 and factoring turn premium to Oracle’s P/FCF multiple) on IBM and offers a bull case as Watson scales to levels of sustainable revenue and profit growth of $237 (from $229 and factoring Microsoft P/FCF multiple of 17.5x).

Further: "While both Oracle and IBM deliver legacy apps in the cloud, IBM has launched new businesses, like Watson, that can help deliver future growth. Longer-term, we see IBM playing a leading role in cloud-delivered machine learning/artificial intelligence where Microsoft, Amazon, and IBM lead enterprise usage today."

Source : Morgan Stanley reissues Overweight IBM stance - International Business Machines Corporation (NYSE:IBM) | Seeking Alpha

Je reste stupéfait des retournements de veste sur IBM alors qu’il y a un an on en annonçait de déclin ad vitam, sauf Warren Buffett, évidemment.

Hors ligne

 

#309 13/01/2017 11h23 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   142 

@IH, comme je l’ai déjà remarqué, les analystes sont fascinés par l’infra cloud (AWS et consorts), à marge faibles (comme toute infra) et sont généralement aveugles à où se trouve la valeur ajoutée, c’est à dire la fourniture de solutions adaptées qui est un secteur à marges importantes.

La stratégie d’IBM n’a pas changée et est décrite dans les roadmaps depuis 3 ans au moins et ils se réveillent juste maintenant.

Hors ligne

 

#310 13/01/2017 21h23 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Administrateur
Réputation :   1626 

Peut-être.

Et pour me contredire, le jour suivant :

Credit Suisse reiterates underperformance for IBM

Analyst Kulbinder Garcha: "We see little inflection within the business fundamentals and specifically see the structural profitability may continue to erode." Expects IBM (IBM -0.5%) to miss Q4 2016 consensus estimates and guide 2017 below expectations.

Source : Credit Suisse reiterates underperformance for IBM - International Business Machines Corporation (NYSE:IBM) | Seeking Alpha

Hors ligne

 

#311 13/01/2017 23h34 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   62 

Faut pas non plus tomber dans un filtre ou l’on ne va s’extasier que sur les informations positives. IBM est sur un marché tres intéressant avec Watson. C’est du tout integré, prêt en main, pour rendre des services a des petites entreprises, alors qu’Azure et AWS sont tres scriptable et fourmillent de services.
Mais je ne crois pas qu’une entreprise saine acceptera de fournir ses donnees métiers les plus précieux pour qu’une boite extérieur fournisse un service centraux. Pour des service annexe, comme le support technique interne ou quelques aides a la decision, oui, mais pour le coeur de metier, une entreprise saine redeveloppera un programme cognitif en interne. Car les donnees sont les vrais avantages compétitifs.

Cela dit, Watson peut effectivement plaire a enormenent de petites entreprises, indépendant, …

Hors ligne

 

#312 14/01/2017 13h51 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   128 

C’est ce que Microsoft a bien compris avec Azure Stack.

Son Cloud privé Azure à la maison …… Chose que Amazon ne fait pas (encore ?).

Donc même si Watson ne fournis pas une solution au même niveau que Azure, Watson étant situé dans les couches supérieures, on peu imaginer une solution "Watson stack". Son Watson à la maison ….

A+
Zeb

Dernière modification par zeb (14/01/2017 14h02)

Hors ligne

 

#313 14/01/2017 14h12 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   186 

Réflexion intéressante
Mais le Watson a la maison, aujourd’hui concrètement c’est le Alexa d’Amazon. J’ai entendu qu’ils avaient d’ailleurs fait de très bonnes ventes sur ce produit en fin d’année.

Même si ça n’est pas une IA à la Watson (l’intelligence du plancton par rapport à l’humain), l’innovation qui est vendue aux particuliers c’est Amazon qui s’en occupe.

Par contre je suis convaincu que dans les services aux entreprises, IBM et AWS ont des potentiels énormes, et j’ai l’impression qu’ils ne sont d’ailleurs pas trop souvent en concurrence

Pour parle de ce que je connais, par exemple, une banque française ne bossera jamais avec AWS mais beaucoup plus avec IBM
Par contre j’ai des retours de personnes me disant que sur la partie hébergement par ex aux US ou en Australie, AWS sont en train de tout rafler.

Hors ligne

 

#314 14/01/2017 18h08 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   62 

Igorgonzola a écrit :

Mais le Watson a la maison, aujourd’hui concrètement c’est le Alexa d’Amazon. J’ai entendu qu’ils avaient d’ailleurs fait de très bonnes ventes sur ce produit en fin d’année.

Même si ça n’est pas une IA à la Watson (l’intelligence du plancton par rapport à l’humain), l’innovation qui est vendue aux particuliers c’est Amazon qui s’en occupe.

Ne cherchez pas plus loin: Alexa est pour Amazon le moyen de recueillir encore plus d’information sur les gouts des personnes et de cibler leur magasins en ligne.

Igorgonzola a écrit :

Par contre je suis convaincu que dans les services aux entreprises, IBM et AWS ont des potentiels énormes, et j’ai l’impression qu’ils ne sont d’ailleurs pas trop souvent en concurrence

Ils ne sont pas dans le meme niveau: vous pouvez tres bien avoir un service qui s’articule sur Azure ou AWS et qui utilise Watson a un moment ou a un autre. AWS est en concurrence directe avec Azure sur la partie base de donnees, bus de communication et bien sur stockage. Watson est different, totalement opaque avec une API tres simple. Impossible de développer ses propres algorithmes de Machine Learning avec Watson. C’est une boite noire ou l’on envoie toutes ses données d’un coté et on ressort des predictions de l’autre.

Igorgonzola a écrit :

Par contre j’ai des retours de personnes me disant que sur la partie hébergement par ex aux US ou en Australie, AWS sont en train de tout rafler.

De plus en plus de startup et grosses entreprises reviennent justement sur ce sujet, parce que AWS est vraiment hyper puissant a utiliser, que ce soit en stockage ou different service, Azure je connais un peu moins mais l’est sans doute tout autant, mais ca revient tres cher. C’est ce que l’on appelle le "Cloud Jail", où le cout de transfert d’une plateforme à une autre est prohibitif et donc les entreprises construisent leur système d’information totalement autour d’une solution… et tout transfert vers un concurrent devenu moins cher devient impossible.
Et il y a la possession des données. Meme si les NDA existent, de plus en plus d’entreprise ne veulent tout simplement plus que les données brutes quittent les locaux.
Enfin, dites vous bien que si Watson vous fourni un service parfait, vos concurrent auront ces memes services. Et des services concurrent à Watson il y en a tellement.

En un mot, attention a l’effet de hype, oui Watson peut être genial et tres rémunérateur si IBM se specialise sur des services annexes en direction des entreprises.

Pour l’anecdote, j’ai vu Watson a une conference connecté à une tete de robot. Il répondait effectivement naturellement à des questions, mais voir bouger une tete de robot est vraiment… flippant. Pas du tout impressionnant, en tout cas l’effet était raté. Je ne vois pas trop quel usage on peut en faire. Peut être pour accompagner les personnes âgées, mais c’est terriblement glauque.

Hors ligne

 

#315 14/01/2017 18h40 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   186 

Pardon j’ai mélangé dans mon message IA et solutions d’hébergement-cloud, donc la confusion est légitime.

Je suis d’accord avec vous sur la couche intelligence artificielle qui pourra être placée sur à peu près n’importe quel techno.

AWS est aussi en concurrence avec IBM sur, au sens très large, la production informatique. Mais j’ai l’impression que là où les mastodontes bancaires vont préférer du IBM, des startups ou boîtes techno vont sans hésitation aller vers AWS.

Enfin, l’IA de Watson a des milliers d’applications. Par exemples les banques songent à robotiser les tâches à faible valeur ajoutée de Back Office.
On peut aussi penser au côté aide au conseil, aide au diagnostic, qui peut être décliné dans des tas de jobs.

Je ne connais pas Azure et je n’en entends pour l’instant pas parler dans mon job, donc je suis bien incapable de me prononcer là dessus

Hors ligne

 

#316 14/01/2017 20h53 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   142 

Il ne faut pas résumer IBM à Watson.
L’activité sur laquelle IBM fournit le plus d’effort actuellement est le développement d’applications métier spécifiques avec comme terminaux les téléphones et tablettes des employés. Essentiellement sur matériel Apple parce que les entreprises du sp500 ont plébiscité ces matériels en BYOD.

Le truc est qu’ils adaptent au besoin exact du client des applications tirés de leur portefeuille, avec intégration avec les ERP ou CRM existants et leur expertise et expérience est telle qu’il y a très peu de monde qui peut les concurrencer. Rajoutez de l’infogérance là-dessus, et vous avez le cash-flow récurrent parfait. Rien de vraiment neuf ou à la mode là-dedans, mais un focus sur des développements lean qui est très nouveau dans ce domaine.Les vrais concurrents sont plus Saleforce ou SAP.

Hors ligne

 

#317 15/01/2017 02h04 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   44 

Gaspode a écrit :

@IH, comme je l’ai déjà remarqué, les analystes sont fascinés par l’infra cloud (AWS et consorts), à marge faibles (comme toute infra) et sont généralement aveugles à où se trouve la valeur ajoutée, c’est à dire la fourniture de solutions adaptées qui est un secteur à marges importantes.

La stratégie d’IBM n’a pas changée et est décrite dans les roadmaps depuis 3 ans au moins et ils se réveillent juste maintenant.

La road map 2015 soit a ce jour le dernier exercice publié que vous retouvez en page 1 de ce post faisait état d’un BNA 2015 d’au moins 20 $… La stratégie n’a peut être pas changé mais il y a eu un petit soucis execution. On peut aussi se demander si la stratégie était la bonne. Je pense personnellement qu’IBM a raté virage stratégique du cloud et les chiffres sont là. La stratégie du rachat d’action créateur de valeur n’a pas fonctionnée, IBM aurait mieux fait d’investir dans des data center surtout qu’à l’époque ils fabricaient les serveurs. IBM a oublié une règle de base de tout buisness: On laisse pas rentré le loup dans la bergerie… Surtout quand le loup s’appelle Amazon, microsoft ou google.

Les marges sont bonnes sur AWS, je regarde le T4, 26,6% de marge opérationnelle (+6 points en Year to Year) avec une croissance du CA de 55%. Zeb,Amazon lit vos posts. Vous parliez de cloud hybride, c’est lancé ! Clairement, eux n’iront pas dans le cloud privé. La force d’aws, c’est justement d’avoir beaucoup de SSII qui leur apporte du buisness. Il serait idiot marché sur leur plate bande.

Même dans les secteurs ou IBM regnait sans partage comme la finance, on voit des brèches s’ouvrir. HSBC se tourne vers AWS , JP Morgan vers Microsoft et AWS… Microsoft me semble être la plus grosse menace pour IBM.

D’une manière générale, je lis 13 pages sur 5 ans ou on parle d’un acteur incontournable avec un savoir faire unique (une belle moat)… Sauf que branche par branche, je regarde le CA et les marges d’IBM et je m’aperçois que ils sont en décroissance alors que les concurrents sont en croissance.

Globalement, j’ai l’impression que tout le monde prends des parts de marché à IBM et je ne vois pas pourquoi cela ne continuerais pas. Je trouve qu’il y a une incertitude sur IBM et autant sur les SSII. Dommage que TCS soit coté en Inde au passage. J’aurais bien misé dessus.

Hors ligne

 

#318 18/01/2017 14h10 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   62 

Voilà un exemple d’utilisation de Watson au sein d’une entreprise d’assurance japonaise. Celui-ci remplacerait bon nombre d’employé pour accompagner et calculer le remboursement.

J’ai participé il y a quelques temps à un Kaggle (compétition ouverte en Machine Learning), sur ce sujet, a savoir tenter de deviner le remboursement à donner à un assuré en fonction d’évenement (anonymiser). Oui implémenter un algorithme de prédiction n’est pas très compliqué (dans ce cas c’est une régression) mais pour améliorer un tout petit peu la précision il faut empiler des tonnes et des tonnes d’algorithmes, de réseau de neurone, etc. Ces architectures ne sont pas logiquement construite. En gros, on teste toutes les combinaisons et on prend ce qui fonctionne le mieux. Donc oui un programme peut et sais déjà remplacer l’homme sur ce genre de problème, mais il ne faut pas perdre de vue que l’on risque le surapprentissage (que l’on nomme "overfit") sur les données passées. La machine est tellement parfaite qu’elle n’introduit plus d’erreur qui pourtant sont la cause de bon nombre d’amélioration. Resultat, bien que parfait, petit à petit la prédiction perd en précision. A voir comment IBM gère ce problème d’apprentissage avec Watson.

Dernière modification par Stibbons (18/01/2017 14h11)

Hors ligne

 

#319 08/03/2017 12h33 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Administrateur
Réputation :   1626 

Pour l’anecdote :

SeekingAlpha, le 6 mars 2017 a écrit :

Bernstein reissues IBM at Market Perform
Analyst Toni Sacconaghi notes expectation for IBM’s upcoming investor presentation (tomorrow, March 7) to be "strategic in nature," with focus on technology expertise, IBM’s strategic imperatives segment and recent major Watson and Blockchain investments, though retains view company is in the midst of a turnaround.

Price target $150. IBM (NYSE:IBM) $180.50.

SeekingAlpha, le 7 mars 2017 a écrit :

IBM target raised to $215, reiterated at Buy at Drexel Hamilton
Increasing target from $186, analyst Brian White spotlights newly-announced cooperation with Salesforce, as well as observed strong positioning relative to trends involving artificial and cognitive intelligence.

Donc un analyste valorise IBM à $150 et un autre à $215 !

Alors l’argument comme quoi il est difficile de générer de l’alpha sur les bigs caps car elles sont super suivies par les analystes me fait bien rigoler, vu le peu de convergence dans les-dîtes analyses : l’exemple ici étant particulièrement frappant.

Hors ligne

 

#320 19/04/2017 08h30 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   

Encore des résultats en baisse pour IBM

A propos du FCF :

The motley fool a écrit :

IBM collected $1.09 billion in free cash flow, down from $2.32 billion a year ago. The company dipped into its savings coffers to help finance $1.3 billion each of dividend payments and share buybacks. Over the past four quarters, 88% of IBM’s free cash flows have been funneled into the dividend and buyback budgets.

Source : Here’s what you need to know

Hors ligne

 

#321 05/05/2017 11h43 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Administrateur
Réputation :   1626 

Tout ça pour ça :

Warren Buffett a écrit :

Buffett: I’ve sold a third of IBM stake this year

Ahead of "Capitalist Woodstock" -- the Berkshire Hathaway (BRK.A, BRK.B) annual meeting in Nebraska this weekend -- Berkshire chief Warren Buffett says he’s sold about a third of his stake in IBM in 2017.

"I don’t value IBM the same way that I did 6 years ago when I started buying," he tells CNBC. "I’ve revalued it somewhat downward … When it got above $180 we actually sold a reasonable amount of stock."

IBM closed today at $159.05. Buffett owned about 81M shares at the end of 2016.

He’s now stopped selling and Berkshire still has more than 50M shares. But IBM, a "big strong company," has "big strong competitors too," he notes.

Source : Buffett: I’ve sold a third of IBM stake this year - Berkshire Hathaway Inc (NYSE:BRK.A) | Seeking Alpha

Même WB ne doit pas être suivi avec une confiance aveugle.

Hors ligne

 

#322 13/05/2017 20h55 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   

Tiens personne n’a relayé ces infos (qui ne sont aujourd’hui plus toutes fraiches) :
* IBM a augmenté à nouveau son dividende de 1.4 à 1.5$ trimestriel.
* Dans le même temps oncle Warren a annoncé avoir allégé sa position d’un tiers :

W Buffet a écrit :

Je n’évalue pas l’action IBM au même montant qu’il y a six ans quand j’ai commencé à acheter… IBM est une entreprise grande et forte, mais qui a aussi de puissants concurrents.

Hors ligne

 

#323 14/05/2017 11h50 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Administrateur
Réputation :   1626 

Je l’avais mentionné mais dans une autre file, j’ai déplacé mon message.

Relire cette file depuis 2012 et les messages des uns et des autres est aussi assez éclairant…

A l’époque, Cisco était pas chère, mais considérée comme déclinant, IBM était censée être la big old tech avec le moat le plus élevé.

C’était entre autre l’analyse de Serge :

sergio8000, 2014 a écrit :

Les attraits principaux que nous voyons sont :
- le plan de retour aux actionnaires
- le moat phénoménal, ultrarésistant dans une industrie pourtant cyclique par nature.
- si on retraite la division financement (elle contient la majorité des dettes alors qu’elle génère moins d’un dixième du résultat pré-taxes), la valorisation des entités opérationnelles est très raisonnable, pour ne pas dire faible, ne manquera pas de nous surprendre pour un business de cette qualité et avec une telle visibilité aussi bien en termes d’opérations qu’en termes de taille (suivie par on ne sait combien d’analystes).

Anticiper l’avenir n’est pas facile !

Hors ligne

 

#324 08/10/2017 12h31 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   62 

Watson commence à décevoir. On commence à se rendre compte que l’intelligence artificielle, dans son état de l’art actuel, peut faire plein de chose extraordinaires, mais a aussi ses propres limites.
IBM n’a pas un moat en intelligence artificiel, ils ont peut être un avantage sur l’industrialisation de service autour d’une IA, mais se retrouve en concurrence avec nombre de startup et autre équipes de recherches qui eut font avancer l’état de l’art en la matière

Hors ligne

 

#325 08/10/2017 14h29 → IBM : encore une cash machine chez les old techs ! (action, analyse, ibm)

Membre
Réputation :   142 

on peut résumer l’article en question de la façon suivante : Watson n’est pas meilleur que les médecins.

C’est un peu fort de café de lui reprocher cela, alors qu’on souligne sa capacité à sortir les articles scientifiques adaptés. Surtout en cas d’échec de la première thérapie, ce qui veut dire que les médecins se sont trompés la première fois.

Il est vrai que le  marketing a peut être été un peu optimiste , il n’en reste pas moins que c’est un outil d’aide à la décision qui semble plutôt performant et qu’IBM est en train d’accumuler une base d’expérience inégalée, ce qui de mon point de vue est la définition d’un moat.

Dans d’autres domaines, comme l’arythmie cardiaque il semble bien que Watson est un vrai plus.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech