Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#3401 16/10/2017 20h19 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   144 

?.
Cette histoire de sears sent vraiment le paté, j’espère juste que certains n’ont pas pris ce trade comme en remplacement de leur livret A

Hors ligne

 

#3402 16/10/2017 21h19 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

@Vbvaleur, vous êtes sûr que c’est une vente ?
(Question rethorique…)

Hors ligne

 

#3403 16/10/2017 21h56 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   72 

Il semble que Berkowitz a fermé un de ses fonds, Fairholme partnership,  en distribuant directement aux investisseurs les actions du fond :
https://www.bloomberg.com/news/articles … ngs-shares

"Bloomberg" a écrit :

As part of the shut down, the fund distributed 3.14 million Sears shares and warrants. Berkowitz, a Partnership investor, personally received 727,816 Sears shares and warrants on 810,345 shares, according to the filing. The remaining holdings went to Fairholme clients who were previously investors in the hedge fund.

Il est possible que les investisseurs revendent les actions Sears, par peur du même scénario que Sears Canada.

EDIT du 17/10/2017:
Lettre de Berkowitz du 17 octobre :

"Bruce Berkowitz" a écrit :

You will not be surprised to hear that the assets of Sears Holdings have enormous value, and that remains
my view today. As the company continues to progress in executing its strategic restructuring program, I
believe that I can now be of more value from outside and have therefore elected to step down from the Board
at the end of this month. The Schedule 13D that was filed yesterday evening makes clear that Fairholme
clients continue to beneficially own a significant interest in the common stock of Sears Holdings. Indeed,
Fairholme has not sold a single share to date in 2017.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par gilgamesh (17/10/2017 19h36)

Hors ligne

 

#3404 20/10/2017 18h08 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

" You will not be surprised to hear that the assets of Sears Holdings have enormous value " berkowitz
Il a plusieurs millions d’actions sur les bras, ce n’est pas dans son intérêt de dire le contraire. La fermeture de l’un de ses fonds va lui permettre d’en vendre un peu par l’intermédiaire de ses clients.
Peut-il vendre directement ? NON, Imaginez la réaction du marché …

Il nous parle de l’immobilier caché. Ensuite il nous parle d’un business model révolutionnaire (Shop your Way), puis le spin-off des entités profitables, maintenant c’est un nouveau plan de restructuration.
Peut-il dire qu’il s’est trompé ? NON, Imaginez la réaction de ses clients …

Quel est son PRU ? Quel est le coût immobilisation du capital ?
A combien doit-il vendre pour que son investissement dans SHLD soit rentable ? 100 USD ?

Dernière modification par niko61 (20/10/2017 18h15)

Hors ligne

 

#3405 20/10/2017 18h14 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   366 

Pour rebondir sur votre post (est-ce qu’il peut dire autre chose que "tout va bien" ?), voici une réflexion. Elle n’est pas de moi mais du forum Corner of Berkshire : "prendre en compte les dires de Bruce Bruce Berkowitz ou de Lampert sur SHLD, c’est comme demander à un coiffeur si on a besoin d’une coupe de cheveux".


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#3406 20/10/2017 19h36 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Une autre me vient : a-t-il le droit de mentir effrontément ? (Vraie question)

Hors ligne

 

#3407 24/10/2017 12h02 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   122 

Le point de vue de Lampert sur ce qu’il s’est passé pour Sears Canada:

ESL response to The Globe and Mail article | Eddie Lampert’s Blog

Depuis un bon moment déjà, je pense que le CEO a déclaré banqueroute et cherché la protection de la justice pour pouvoir racheter Sears Canada à bon compte (ce qu’il a tenté de faire, mais son offre -trop faible- a été refusée), le tout sans consulter Lampert et Berkowitz (puisque de toute façon il a voulu leur faire à l’envers).


Parrain boursorama

Hors ligne

 

#3408 24/10/2017 15h25 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   366 

Véritable bijou d’amphigouris voire de dénis… c’est toujours la faute du contexte, des crises, des problèmes macros. Je ne parle même pas du fait que toutes les données sont "hors éléments non-récurrents" dont la définition semble bien large.

J’apprécie particulièrement :

"Lampert" a écrit :

Why sell the Company at that point? Because several management teams had attempted to turn around and transform SHLD [euh pardon] Sears Canada over many years, but the changing retail environment and the specific strategies pursued had not driven meaningful operational improvements and performance.

J’avoue avoir cru un instant qu’il parlait de SHLD smile mais attendez c’est de nouveau le cas pour cette citation :

"Lampert" a écrit :

In particular, ESL noted that it would be risky and unwise for the Company to pursue additional borrowings on onerous terms to fund a new, untested strategy.

Stratégie de SHLD ou de Sears Canada ? Et la perle :

"Lampert" a écrit :

ESL believes that the liquidation of Sears Canada was not a foregone conclusion and that a less risky strategy, while not without its own difficulties, could have avoided the unfortunate conclusion.

Mais laquelle gros malin ? T.u viens de nous expliquer pendant 100 phrases que c’était très complexe de redresser Sears Canada mais en même temps il "y aurait peut-être eu, sans doute, dans un autre univers, une autre possibilité qui, peut-être, aurait pu éviter cette fin malheureuse" (OK je rajoute quelques "peut-être" mais la sur-utilisation des conditionnels par Lampert est risible).

Toutes les astuces rhétoriques y passent voilà maintenant une bonne grosse (mais alors plus c’est gros, plus ça passe) prétérition des chaumières :

"Lampert" a écrit :

It’s always easy to second guess a Company when it’s performance doesn’t match expectations,

mais je vais quand même second-guessed parce que je m’appelle le grand et génial Lampert…

Mais tout ça ne serait rien sans parler d’allocations de capital malheureuses de la part du CEO de Sears Canada… ah oui c’est vrai, j’oubliais Lampert le génie de l’allocation de capital qui a racheté massivement des actions SHLD (pour quasiment 6 G$) aux environs des 100 $ l’action !! Belle allocation de capital en effet… La lecture de cette lettre donne des frissons dans le dos.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#3409 24/10/2017 17h15 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   366 

Oups une annonce qui n’est pas anodine, un partenariat centenaire entre Sears et Whirlpool prend fin suite à des "différends commerciaux", les détails :
Sears Stops Selling Whirlpool, Ending 100-Year Partnership - Bloomberg


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#3410 24/10/2017 19h20 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Je ne suis absolument pas fan de la communication de Lampert (Pas tellement de son action non plus d’ailleurs) mais il faut re-situer l’article dans son contexte : L’objectif est de dédouaner Sears Holdings, ESL et Eddie Lampert de la banqueroute de Sears Canada ce qui justifie cette communication étrange quand on la compare avec la situation de Sears Holdings. 

Qui plus est la stratégie pour Sears Holdings (Si tant est qu’il y en ait une) est de se recentrer sur les meilleurs magasins, meilleures catégories, meilleurs membres ce qui est différent de la stratégie qu’ESL prête au management de Sears Canada :

"Lampert" a écrit :

The premise of this new strategy was to invest more aggressively in sales growth – particularly through technology and lower prices – with the objective of emerging as a more competitive, successful retailer. ESL raised concerns about this strategy with management.

Pour ma part ce qui m’a fait tomber de ma chaise c’est surtout la suite :

"Lampert" a écrit :

In particular, ESL noted that it would be risky and unwise for the Company to pursue additional borrowings on onerous terms to fund a new, untested strategy. Despite this advice, management decided to proceed with these actions and the Company’s operating losses and cash drain rapidly worsened. The opportunity for shareholders to publicly express displeasure with the strategy at the 2017 annual meeting was denied when the annual meeting was postponed/cancelled.

L’ensemble Eddie Lampert, ESL Investments, Sears Holdings a la majorité des parts, se trouve être en désaccord avec la stratégie mais laisse le board exécuter son playbook…. c’est une blague?

Dernière modification par GreenLock (25/10/2017 06h58)


Dear Optimist, Pessimist and Realist. While you were arguing about the glass of water. I drank it. -The opportunist

Hors ligne

 

#3411 24/10/2017 20h45 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Administrateur
Réputation :   1682 

GreenLock a écrit :

L’ensemble Eddie Lampert, ESL Investments, Sears Holdings a la majorité des parts, se trouve être en désaccord avec la stratégie mais laisse le board exécuter son playbook…. c’est une blague?

Je n’ai pas le détail, mais selon la composition du board, c’est une situation parfaitement possible.

On voit d’ailleurs régulièrement des activistes qui prennent des positions significatives dans des sociétés, mais s’ils n’obtiennent pas de sièges au conseil d’administration, ils ne peuvent influer sur les décisions de l’entreprise.

Sur le communiqué, je trouve également incroyable qu’EL s’exprime sur le sujet sur son… blog !

Hors ligne

 

#3412 25/10/2017 00h04 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Je vous rejoins sur les activistes mais là il s’agit de Lampert qui a la majorité des parts. C’est donc lui qui a choisi (Et sûrement proposé)ce board (Élu à plus de 97% en mai 2016). Je ne me pose pas la question de comment, le board une fois élu fait ce qu’il veut. Je me pose la question de pourquoi le board irait mener une politique en désaccord avec son actionnaire majoritaire sans être sur de se faire remercier à la prochaine AG ?

J’imagine qu’il vaut mieux juste prendre cette communication pour ce qu’elle est à savoir une "Ouverture de Parapluie" pour Lampert pour minimiser les éventuelles retombées sur les actionnaires principaux de Sears Canada.


Dear Optimist, Pessimist and Realist. While you were arguing about the glass of water. I drank it. -The opportunist

Hors ligne

 

#3413 27/10/2017 14h02 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   138 

Bonjour à tous,

Le bain de sang continue dans le Retail US, ce jour c’est JC Penney :

JCPENNEY PROVIDES UPDATE ON THIRD QUARTER 2017 PERFORMANCE NYSE:JCP

Baisse des prévisions, et l’action en premarket qui se fait découper en rondelles (-25%).

Voici un passage qui m’a intéressé :

"Press Release" a écrit :

Additionally, the Company took steps during the third quarter to create an integrated business function that combines the capabilities of its pricing and planning & allocation teams to work under the oversight of the Company’s newly appointed chief financial officer. Centralizing those functions allows the Company to streamline its pricing, promotion and markdown strategies, and consolidate all forecasting and planning capabilities to begin improving its predictive analytics and provide leadership with a more focused view of current sales trends.

"With a sharper and more disciplined focus on inventory management, we are taking a comprehensive approach to assessing the effectiveness of our inventory positions to make swift, informed decisions that promote faster inventory turn and higher productivity levels. Therefore, in the third quarter, we took the necessary steps to accelerate inventory liquidation primarily across all apparel divisions, which increases available funding to invest in new and trending merchandise categories.

J’ai l’impression de l’avoir lu ici :

"Sears Canada Announces Growth in Same Store Sales, Units Sold in Fourth Quarter 2016 Results" a écrit :

Two key merchandising strategies have recently been introduced that demonstrate Sears leadership as a retailer of high quality products at sharp price-points.  During the second half of 2016, the Company soft launched an off-price business with a dedicated merchandising team to bring outstanding deals on designer products to our customers. In early 2017, the Company formally launched this business as "The Cut @ Sears", with structured online and in-store experiences and marketing support.  In March 2017, the Company also began rebranding its private label businesses with the introduction of a new line of everyday favourites on the Sears Label – key essentials for women, men, kids and the home.  Sears Label essentials are positioned at elevated quality with prices designed to turn the inventory quickly.

Après pour une entreprise du retail c’est normal d’essayer d’adresser mieux sa clientèle et de faire mieux correspondre les stocks avec la demande pour minimiser leur impact sur le besoin en fond de roulement, c’est donc une phrase passe partout, mais bon..

A la lumière de ce qu’il se passe chez les concurrents de SEARS, on peut quand meme constater que Lampert ne s’en sort pas trop mal :
L’action est passé de 40$ au moment de l’analyse à 6$
Dans le meme temps JCP a vu son cours passé de 35$ à 3$ voir 2.5$ cet après midi

Etant donné que ce sont des concurrents direct, la chute de l’un peut bénéficier à l’autre.
Peut être que SHLD a une carte à jouer.

Hors ligne

 

#3414 27/10/2017 16h56 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   137 

De quand date l’analyse dont vous parlez ?

En ligne

 

#3415 27/10/2017 17h04 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   138 

Bonjour;

Ecoutez je ne sais pas si c’est de l’humour, mais je parle de la création de cette file.
Vous direz certainement que ce n’est pas une analyse, ou on peut chipoter sur le cours, mais bon est-ce bien important ?

Hors ligne

 

#3416 27/10/2017 20h52 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   137 

Non ! c’est juste que je n’ai jamais été membre de l’IF, donc je ne sais pas de quand date l’analyse. Je ne retrouvais pas vos chiffres sur les graphiques.

Mais vous avez raison sur le fait que SHLD ne fait guère pire qu’un retailler comparable comme JCP.

Ce qui d’un côté dédouane un peu Lambert sur sa gestion du retail, mais par contre, ça reste assez accablant sur l’estimation de la valeur du "reste" de la holding.

Dernière modification par AleaJactaEst (27/10/2017 20h58)

En ligne

 

#3417 31/10/2017 09h57 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   138 

Bonjour à tous.

Sears continu à lever de la dette par petite touche.
Est-ce un signe que cela devient de plus en plus dur ou est-ce positif ?
Aucune idée

goo.gl/g8ffeh

Hors ligne

 

#3418 31/10/2017 13h43 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   144 

Un prêt à court terme de 11% ce n’est pas positif en tout cas et si je comprends bien la société à déjà utilisé les 200 millions disponibles.. Si il lui faut encore de l’argent pour avant les fêtes ça sera sous quelle condition ? Quelqu’un veut-il encore prêter à Sears au moins ?

Hors ligne

 

#3419 31/10/2017 13h52 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Administrateur
Réputation :   1682 

11% avec de l’immobilier en garantie pour être exact :

The $200 million loan has an annual interest rate of 11 percent, with Sears’s properties acting as collateral.

Des conditions usurières, sauf si c’est ESL qui fait le prêt. :-)

D’ailleurs, cela semble être le cas :

"Chicago Tribune" a écrit :

Earlier this month, Sears borrowed $100 million from affiliates of Sears CEO Edward Lampert’s hedge fund, ESL Investments. ESL agreed to lend up to $100 million more by Dec. 1 if Sears identified additional collateral to secure the loan.

Sears borrowed $40 million of that second $100 million on Oct. 18 and drew the remaining $60 million exactly one week later.

Source : $60 million loan is Sears' 3rd time tapping CEO's pockets this month - Chicago Tribune

C’est quand même fantastique d’être à la fois actionnaire+prêteur+CEO…

Hors ligne

 

#3420 31/10/2017 14h08 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

C’est toujours moins que le prêt de l’an dernier. Ya du mieux

Hors ligne

 

#3421 31/10/2017 14h15 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   237 

C’est ironique ou vous êtes sérieux?

Hors ligne

 

#3422 31/10/2017 14h37 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Ce taux de 11% pour un prêt court-terme et sécurisé est effarant, dans un contexte où les banques ne savent toujours pas quoi faire de leur liquidité.

Pour comparaison, un prêt à 12ans à une compagnie aérienne non-investment grade, sécurisé par un avion, tourne autour des 1.5%.

Ca montre bien que personne ne souhaite prêter un centime à cette compagnie.

Dernière modification par Sheeplooser (31/10/2017 15h31)

Hors ligne

 

#3423 31/10/2017 15h10 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   43 

ESL squeeze Sears lentement mais surement…. Un jour un livre sortira et nous expliquera toute la magouille en arriêre du dossier …


La fidélité est souhaitable en amour , mais elle est une tare sur les marchés.

Hors ligne

 

#3424 31/10/2017 15h47 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Non j’étais sérieux. L’an dernier Sears se faisait prêter 500m. Avec les annonces de break even pour Kmart cet été, il y a du mieux. Suis je le seul à y voir du mieux ?

Dernière modification par Reitner (31/10/2017 15h48)

Hors ligne

 

#3425 31/10/2017 15h49 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   25 

>> syndrome de Stockholm ? smile

Plus sérieusement, personnellement je classe cela comme une mauvaise nouvelle de plus….11% + garanties, pour du court terme ça dépasse l’entendement ! C’est quand même bien un signe que personne ne veut prêter à SHLD.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech