Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#3201 04/07/2017 02h26 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1334 

Est-ce un bug de Yahoo ? Est-ce fréquent ?  (capture d’écran faites à l’instant; le marché est fermé)

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/323_170704_shld_bug_yahoo_640x578.jpg


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#3202 04/07/2017 02h46 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   43 

Une cotation pour le moins bizarre , voici les quotes de esignal

shld_5mn.pdf


La fidélité est souhaitable en amour , mais elle est une tare sur les marchés.

Hors ligne

 

#3203 04/07/2017 04h40 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   35 

Beaucoup de bugs sur yahoo en post market. Amgen etait a -50%, etc.

Hors ligne

 

#3204 04/07/2017 07h53 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   118 

C’est pour cela que je prefere aller directement à la source : nasdaq

En plus le site du nasdaq est vraiment bien fait.

Dernière modification par francoisolivier (04/07/2017 07h53)

Hors ligne

 

#3205 04/07/2017 08h47 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   74 

L’explication provient d’un bug qui a affecté plusieurs actions :
Apple, Amazon Share Prices Go Haywire on Technical Glitch - Barron’s

barrons a écrit :

Leading U.S. tech stocks have suffered a technical glitch ahead of the Independence Day holiday that has led to whipsaw trading and strange pricing, with Amazon (AMZN) and Apple (AAPL) having their prices set at $123.47 in after-hours trading.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#3206 04/07/2017 09h15 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

C’est bien dommage qu’il s’agisse d’un bug… Cela aurait enfin permis une belle porte de sortie pour les actionnaires.


Parrainage Swissquote, N° parain: oelos1

En ligne

 

#3207 07/07/2017 19h23 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   166 

Pour les curieux : une update de la part de Lampert

Fermeture de 43 nouveaux magasins non profitable :

Eddie Lampert a écrit :

Today, we will initiate the closing of an additional 8 Sears and 35 Kmart unprofitable stores

Focalisation sur les meilleurs catégories : Ouverture 2 nouveaux magasins spécialisés en électroménager / matelats etc. J’avais également une autre source d’un magasin qui a été réajusté pour ouvrir un magasin du même concept

Eddie Lampert a écrit :

In May 2016, we opened a smaller-format concept store in Fort Collins, Colorado, and we also recently opened another smaller-format store in Pharr, Texas. The smaller store concept allows us to focus on some of our stronger categories, complemented with our Shop Your Way membership program, home services and credit offerings. We expect to introduce additional smaller, specialized concept stores in the upcoming quarters while simultaneously reducing the number and/or the size of larger-format, less competitive stores.

SHLD s’est retrouvé fragilisé à cause des menaces de non livraison de 2 fournisseurs chinois. Avec l’histoire de Sears Canada dans les médias, les fournisseurs ont du avoir de la marge de négociation.
Ca ne m’étonne pas de voir Lampert accélérer le mouvement, il n’a pas trop le choix.

Eddie Lampert a écrit :

As I have said before, the level of support we have from our vendors is an important factor in defining the size of our business and the number of stores we can operate responsibly going forward.  We reached the point in the past 12 months where some of our vendors have reduced their support thereby placing additional pressure on our business.

Eddie Lampert a écrit :

We have made significant progress in our restructuring program since the beginning of the year and are well on track to achieve our $1.25 billion annualized cost savings target. We also continue to pursue a range of steps to improve our liquidity and reduce our debt.

I believe the changes we have made will begin to build more confidence in the future of Sears Holdings among our vendors so that they will increase their support and put us on a more level playing field with our competitors. While there is still work to do, we are determined to do what is necessary to remain a competitive retailer in a challenging environment.

Cependant, aucune news concernant l’objectif de vente de l’immobilier pour 1 milliard. Il y avait des offres pour 700 M$ aux dernières nouvelles, mais ça remonte un peu.

Niveau timing, c’est un peu la gueguerre avec les shorts, apparemment il y a peu ou pas d’action disponible à shorter et les brookers réclament le retour des actions prêtées.

Il y a des thèses de short où SHLD devrait faire banqueroute courant mois Juillet à cause du "fraudulent conveyance bankruptcy" lié au spin off de Seritage. D’après cet update, la thèse risque bien d’être remise en question. (ça fait quelques mois qu’on entend que l’entreprise va faire faillite à tout moment)

Ça risque d’être sport ce mois ci.

Edit : Pas d’action disponible + taux d’intérêt des actions empruntées à 102.88% (!!!) + news flow plutôt positif ce vendredi soir.
En gros si l’entreprise ne fait pas faillite dans 1 an, les intérêts auront grignoté tout le capital emprunté.

C’est un bon cocktail pour la volatilité de ce lundi.


https://www.devenir-rentier.fr/uploads/5636_original_88216942-.png

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Zera (08/07/2017 18h28)

Hors ligne

 

#3208 08/07/2017 08h30 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   166 

Zera a écrit :

Cependant, aucune news concernant l’objectif de vente de l’immobilier pour 1 milliard. Il y avait des offres pour 700 M$ aux dernières nouvelles, mais ça remonte un peu.

Eh bien, il fallait juste attendre un peu plus. Voici un update sur les dettes et les transactions immobilières

Niveau endettement/liquidité :


ESL se remet en back-up pour le "$500 million of FILO loan capacity" en cas de besoin. Ce n’est pas une obligation de participer si l’entreprise n’en a pas besoin.

A interpréter de deux manières : soit il souhaite restaurer la confiance en disant, "SHLD est capable de marcher tout seul mais je le surveille au cas où" soit "je n’ai plus les fond pour assurer à nouveau cette dette". Je penche plutôt pour la première option. L’entreprise souhaite se désendetter mais rassure en affirmant qu’en cas de besoin, elle dispose de la liquidité.

Niveau immobilier :


SHLD a écrit :

Additionally, in June the Company closed on over $200 million of real estate transactions, which resulted in a paydown of the April 2016 Real Estate Loan from $500 million to $347 million. These actions also increased availability under the short term borrowing basket in the Company’s ABL credit facility, pursuant to which the Company can raise up to $1.0 billion in loans that can mature within the June 2020 ABL maturity. After the partial loan repayment, the real estate loan will be utilizing approximately $350 million of the $1.0 billion basket compared to $500 million previously.  Additional net proceeds of $57 million from the real estate transactions were used to reduce the outstanding balance on our revolving credit facility.

Une partie du prêt d’avril 2016 a été remboursé. Permettant ainsi d’augmenter l’endettement à court terme de 500M $. Empruntant à la suite 350M $ sur les 1 000 M$ à échéance juin 2020.

Alors pourquoi rembourser une dette pour en souscrire une autre équivalente ?
Déjà on peut pas comparer le coût de l’endettement de cette nouvelle dette vs celle de 2016 à 8%. Mais je pense que c’est surtout pour libérer les propriétés en collatéral où des demandes de transaction ont été dépsosées.

Exemple : Westfield Montgomery qui était dans the REMIC et vendu recemment pour 73 M$.
C’était louche à l’époque car si SHLD vendait des propriétés associés au prêt de Lampert, les gains devront servir à rembourser le prêt en question.

Côté vente d’actifs, j’ai découvert récemment une potentielle transaction de Sears South Coast Plaza à 186.6 M$, malheureusement il faut acheter le document pour en être sûr.
Le montant a été déterminé en fonction de la taxe de transfert de propriété qui est d’environ 1.10$ pour chaque 1 000 $ du prix de vente.

Pour les courageux, voici le "lien"

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/5636_shld_re.png

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#3209 11/07/2017 10h47 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   24 

Quelques infos intéressantes dans le Conference call transcript de Fairholme de juin 2017.

Berkowitz a écrit :

Fairholme’s latest internal figures have Sears at a net asset
value (NAV) of over $90 per share.
This figure has been dramatically reduced over
time due to the retail cash burn. We come up with the $90+ per share based upon
the remaining real estate of the company – including long-term leases, which we
have significantly discounted to be conservative – and, of course, the other major
asset values including the remaining brands and approximately $3 billion of paidfor
inventory. So it’s the owned real estate, leases, and the brands that account for
the majority of our estimated NAV.

Hors ligne

 

#3210 11/07/2017 11h40 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1712 

Sincèrement, comme peut-on citer Berkowitz sur ce dossier ?

Il mettait la NAV à $140 l’action il n’y a encore pas si longtemps, y compris après le "spin-off" des propriétés immobilière de Seritage REIT.

Hors ligne

 

#3211 11/07/2017 11h43 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   166 

Merci pour annoncer la disponibilité du transcript, il y avait des choses difficilement audibles qui sont plus clair une fois écrit.
Certains éléments vont faire écho au message de gilgamesh mais voici ce qu’on peut en retenir.

Pour contextualisé cette NAV, il est important de préciser le calcul de Berkowitz:

Bruce Berkowitz a écrit :

The last few years have diminished our estimate of intrinsic value by almost half due to the operating losses. The cash burn is real. And frankly the net asset value will continue to decline until the cash burn subsides. And more recently, we’ve haircut all the lease values by roughly 50% to reflect the continued cash burn. So, we put a major haircut on something that was already discounted at whole sale values. And the biggest risk to our thesis has been the company’s desire and ability to effectively compete as a retailer. Effectuating that corporate transformation has been costly, and the results are not yet in.

D’autres précisions importantes sont dans le call.

Bruce Berkowitz a écrit :

Well, as for the worst case, I think that we’re pretty much seeing it given that Sears equity is trading much closer to zero than it is to our $90 plus per share estimated net asset value. As for why we keep investing in the company, well, the price has declined much faster than net asset value.
A considerable margin of safety still remains and the operating losses can stop. And when losses do stop, I actually believe our net asset value estimates will increase.

A propos des "pertes volontaires", si la transformation serait stoppé, les pertes opérationnels suivraient :

Bruce Berkowitz a écrit :

The losses at Sears in recent years have primarily been due to the transformation of Sears the retailer into a profitable operation. If you stop the retail transformation, you stop a substantial amount of the losses

Scénario bullish, pas de surprise le turnaround de l’activité retail (qui me semble compliqué):

Bruce Berkowitz a écrit :

In a best case scenario, Sears is able to successfully and effectively operate as a leaner retail operation focused on Shop Your Way members – that is, focused on best members, best products, best locations – and can do it in a way where cash
flows are positive and the company is able to retain control and develop its valuable real estate.

In that case, the first $10 billion of profits will be tax free because of accumulated net operating losses. That’s the upside scenario we are looking at.

Pour les curieux :

Bruce Berkowitz a écrit :

Well, on a tax basis, our average cost is $61 per share

Bon on y apprend pas non plus des choses extraordinaires, mais ça confirme pas mal de chose qui se sont dites sur ce thread.

Edit :

IH a écrit :

Sincèrement, comme peut-on citer Berkowitz sur ce dossier ?

Il mettait la NAV à $140 l’action il n’y a encore pas si longtemps, y compris après le "spin-off" des propriétés immobilière de Seritage REIT.

Pardon IH, mais vous jugez 2 chiffres sans vous assurer que le périmètre est toujours comparable.
Il s’agit d’une somme des parties, pas d’une valorisation par DCF où la moindre chute de croissance impacte énormément le prix estimée.
Si l’action a fait 16% de croissance au lieu de 20%, l’ajustement du prix est effectivement expliqué car la formule de calcul ne change pas, ce sont juste les variables.
C’est comme dire, bon je souhaite être conservateur, je diminue la croissance d’Amazon en la passant de 20% à 10%, la valorisation va prendre un sacré coup car on modifie la formule de calcul. (chiffres au pifomètre)
Plutôt que dire : la croissance d’Amazon a été de seulement 16% au lieu de 20%, le prix objectif s’ajuste donc à xx $ à cause d’une croissance plus faible qu’estimée.
Je ne sais pas si mon exemple est parlant mais c’est comme ça que je le comprends.

Il explique de lui même pourquoi ce prix de 90$. (voir mon message pourquoi il a sévèrement discounté le prix estimée de la NAV)

En vulgarisant 1 milliard de cashburn = 10$
En retraitant, la valeur de DieHard.
En réduisant la valeur des baux long terme de 50%

On arrive rapidement à discounté 5 milliards (Delta entre 140$ et 90$)

Surtout qu’il estimait une valeur de 90-100$ dans une itw plus récente de quelques jours que celle du transcript. Il prend volontaire la fourchette la plus basse de son estimation car tout le monde le prend pour un fou.
Il le dit lui même dans une certaine mesure :

Bruce Berkowitz a écrit :

Sears has announced that expenses are going to be reduced by
$1.25 billion. In addition, overall liabilities will be reduced by at least a billion dollars. This is a big change for one year. These actions will increase profitability and liquidity, but I know and I understand that most will not believe it until they see it.

Dernière modification par Zera (11/07/2017 12h02)

Hors ligne

 

#3212 12/07/2017 11h27 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   166 

Petit exemple du positionnement de SHLD par rapport à Amazon :
La marque Craftman est déjà proposé en vente chez Amazon depuis un moment, et maintenant ce sont les produits de la marque Kenmore qui commencent à être distribués.
On a même de la technologie Kenmore compatible avec celle d’Amazon. (plutôt que se positionner, en pur perte, frontalement à Amazon, SHLD préfère le partenariat : un peu comme ShopYourWay en tant que programme de fidélité et non en tant que site e-commerce de Sears/Kmart)
Exemple de l’air conditionné qui réagit avec le Echo voice device de chez Amazon.

SHLD a écrit :

Amazon Alexa Enabled : Allows users to control the air conditioner’s temperature and power settings using voice-controlled technology on any Amazon Echo device

Source 1 / Source 2

Pour rester dans la thématique KCD, un Sears auto Center va se transformer en DieHard Auto Center.
Ca peut être interprété comme un bon signe, car il y a généralement une belle valeur assignée aux emplacements Sears Auto Center car ces emplacements sont plébiscité par les enseignes de restauration.
Donc si SHLD juge un meilleur ROI à développer un Die Hard Auto Center plutôt qu’un redeveloppement immobilier, ça peut prouver que le concept fonctionne bien.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#3213 13/07/2017 09h32 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   74 

Q2000 a écrit :

Sur le nombre de membre de SYW:

On peut trouver un "floor" en cherchant le nombre de followers du plus grand groupe:

j’ai trouvé:
1.  le groupe "DieHard" qui en a aujourd’hui 5,134 millions
DieHard Followers | ShopYourWay

2."Kmart"avec 4,691 MoM (millions of members)

3. "Sears"avec 4,692 MoM (millions of members)
[…]
Je pense qu’en suivant la croissance de ces groupes "mass-members" on tient là un bon proxy de la croissance des membres totaux de SYW

==> A titre perso je vais essayer de relever les compteurs une fois par mois pour ces 3 groupes pour me faire une idée de la vitesse d’expension de SYW

Si cela interresse les gens je posterai ce "reporting" sur le forum

Ce n’est peut être pas le meilleur moyen de suive la croissance ou plutôt la stagnation de SYW mais 3 ans après votre message, le nombre de followers de ces groupes n’a presque pas changé (en millions of members) :
1- DieHard 5,134 -> 5,196
2- Kmart 4,691 -> 4,694
3- Sears 4,692 -> 4,696

Sur similarweb on peut aussi comparer la fréquentation de SYW aux sites de cashback , j’ai trié selon le rang:

Nom du site - Classement US  -Nombre de visiteurs mensuel

groupon.com -            93 -   77,41 M
slickdeals.net -           153 -  62,67M
Ebates.com -              410 -  26,08M
swagbucks.com -        378 -  21,90M
coupons.com -            495 -  21,86 M
mypoints.com -           1,300 - 6,47M
Shopyourway.com - 1,367 - 6,19M
fatwallet.com -            2,216 -  4,96M
ibotta.com -                4,525 - 1,81M
befrugal.com -            5,415 - 1,89M
Topcashback.com -      6,237 - 1,71M
Mrrebates.com -         15,145 - 1,01M

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par gilgamesh (13/07/2017 10h08)

Hors ligne

 

#3214 13/07/2017 12h27 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   166 

SYW a changé de stratégie, avant c’était plus communautaire à la facebook like. On pouvait suivre des personnes à la Adam Levine ou Nicki Minaj.
Je ne sais même pas s’ils continuent à proposer une sélection de ses marques préférées au moment de l’inscription mais ils ont peut être arrêté depuis. (d’où le nombre de followers/like de KCD qui a stagné car c’était obligatoire à l’époque. Et comme chaque client devait s’inscrire à SYW quand il achetait une première fois en magasin, forcement KCD étaient les marques les plus "sélectionnées")

En tout cas, aujourd’hui c’est beaucoup plus comme un site de cash back traditionnel. (Échec de la stratégie passée ? L’ancien boss du developpement de SYW a été sorti en même temps que les 300 ou 400 corporates du siège)

Je ne sais pas si certain d’entre vous utilisent ce système de fidélité. (ne résidant pas aux US, j’ai juste vu un peu de tout niveau feedback sur internet, il y a un peu les 2 extrèmes mais je ne sais pas si c’est représentatif).

D’ailleurs vos statistiques de similarweb intègrent le trafic par l’application mobile ? C’est (essentiellement ?) par ce canal que SYW souhaite pénétrer le marché.

Hors ligne

 

#3215 13/07/2017 15h04 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   121 

Oui le coup du reseau social semble ne pas marcher. L’idée du site en ligne et de fidélité + vente de clientèle par segmentation peut plus facilement fonctionner.

Dernière modification par BulleBier (13/07/2017 15h12)

En ligne

 

#3216 13/07/2017 15h44 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   166 

Attention au raccourci : l’annonce parle effectivement d’environ 10% des magasins, mais rien n’indique que ce sont les "pires" magasins. Ils ont "juste" un EBITDA négatif.

L’annonce date de début Janvier, je penche pour l’hypothèse que leur lease se sont finis à ce moment là. Et donc pour éviter des pénalités, SHLD a préféré les fermer plutôt que rompre le bail avant leur fin.

Peut être que certains magasins sont encore plus déficitaire mais que leur bail courent encore quelques années. Je garde en tête que fin 2018, on avait 80% des baux qui se terminaient.

Concernant la partie SYW, effectivement les points émis affectent la marge :

10-K a écrit :

The expense for Shop Your Way points is currently recognized as
customers earn them and recorded in cost of sales. The new guidance will require the Company to allocate thetransaction price to products and points on a relative standalone selling price basis, deferring the portion of revenue allocated to the points and recognizing a contract liability for unredeemed points

Mais également la liquidation de l’inventaire qui se fait presque à prix coûtant (générer de la liquidité suite aux fermeture magasin) affectant encore les CoS, on a également des coûts liés à la fermeture des magasins et licenciement du personnel dans les S&A + potentiellement du Capex en Opex (type R&D) etc.

A la limite, on peut distinguer les entités guarantor et les non-guarantor pour déterminer qui crame le plus de pognon. En loccurence les entités non guarantor se portent globalement bien (environ +814M $ de "profits opérationnels" pour 2796M $ de ventes ou services soit une marge à 29%). A comparer avec une market cap de la holding à 819M $.
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/5636_guarantor.png

Edit : Bon mon message ne veut plus rien dire suite à l’édit de BulleBier smile

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Zera (13/07/2017 15h58)

Hors ligne

 

#3217 13/07/2017 16h08 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   43 

Au Canada , la liquidation de certains magasins débute.. On se dirige lentement mais surement vers la liquidation totale…

Sears veut lancer ses ventes de liquidation le 21 juillet | ICI.Radio-Canada.ca

Sears sollicite le feu vert de la Cour supérieure de l’Ontario, aujourd’hui, pour entamer ses ventes de liquidation dans les magasins qu’il compte fermer.
RADIO-CANADA AVEC CBC
Le détaillant, en proie à des difficultés financières, espère entreprendre ses ventes de liquidation le 21 juillet, un processus qui prendra fin au plus tard le 12 octobre, selon les documents judiciaires.

Sears Canada envisage de fermer 59 magasins et d’abolir 2900 emplois partout au pays dans le cadre d’un processus de restructuration supervisé par les tribunaux.

L’entreprise, qui s’est placée sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC), compte poursuivre ses activités durant la réorganisation.

La protection offerte par la cour contre ses créanciers lui sera d’un grand apport. Le détaillant y voit un « espace vital » pour restructurer ses activités. Sears est autorisée également par le tribunal à recourir à des emprunts, jusqu’à concurrence de 450 millions de dollars, dans le but de maintenir ses activités durant la période de restructuration.

Un fournisseur externe sera responsable de mener les ventes de liquidation. Il s’agit des entreprises Gordon Brothers Canada et Merchant Retails Solutions.

Ces fournisseurs devront suivre un plan bien précis, établi en fonction des lignes directrices du détaillant.

Jonathan Ordon, qui préside l’entreprise Danbury Global, spécialisée dans les liquidations et les ventes aux enchères, affirme que ces directives sont souvent dictées en raison des règlements établis par les propriétaires de magasins.

« C’est une question d’image, soutient Jonathan Ordon. Aucun propriétaire de centre commercial ne voudrait qu’il soit annoncé que les locataires sont en faillite ou en liquidation, car quel message cela enverrait-il aux consommateurs qui viennent sur place? », dit-il.

En plus des articles soldés, les liquidateurs peuvent vendre le mobilier du magasin : étagères, présentoirs, mobilier, etc.

Les lignes directrices ne précisent pas le type de rabais que Sears proposera aux consommateurs à partir du 21 juillet.

Selon M. Ordon, un détaillant offre généralement un rabais de 20 % à 30 % sur le prix ordinaire dans ce type d’opération.

Enfin, Sears demandera également l’autorisation d’arrêter de verser des paiements extraordinaires au régime de retraite des employés et de suspendre les prestations médicales, dentaires et d’assurance vie des retraités de Sears.

À lire aussi :

Au bord de la faillite, Sears Canada voit son action baisser de 22,5 %
Sears doute ouvertement de sa viabilité aux États-Unis
Sears Canada ferme six magasins en Atlantique
Fermeture de magasins Sears : possibilités de diversification dans de petites municipalités


La fidélité est souhaitable en amour , mais elle est une tare sur les marchés.

Hors ligne

 

#3218 13/07/2017 16h33 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   166 

Oui mais le duo Lampert/Berkowitz n’ont pas l’intention de rester inactif : source

Yahoo finance a écrit :

Earlier this week, Lampert’s ESL Partners LP and Fairholme, which own about two-thirds of Sears Canada, said they were considering a potential deal with the retailer and had engaged a legal adviser.

According to the notice, ESL, Fairholme and Lampert, the chief executive of Sears Holdings, are asking the court to grant access to Sears Canada’s employee retention plan, details on expected store closing costs relative to the savings expected and a financial retainer agreement with Bank of Montreal among other documents.

Hors ligne

 

#3219 17/07/2017 22h01 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   41 

La société a reçu une ligne de crédit de 200 millions de dollars auprès de sociétés contrôlées par le président et chef de la direction de Sears, Edward S. Lampert. La marge de crédit porte un taux d’intérêt annuel fixe de 9,75% et a une échéance de 151 jours.

cela suffit apparemment au marché pour que le scénario d’une faillite à TCT s’éloigne un peu: +12% à l’instant


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07, ALTAPROFITS et INTERACTIVEBROKERS

Hors ligne

 

#3220 18/07/2017 08h49 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1712 

9,75% de taux d’intérêt pour un crédit de 5 mois, soit environ $8 M d’intérêt à "fond perdu" pour Sears : on devine que c’est la seule solution qui a été trouvée pour financer le stock de fin d’année et permettre à la société de passer un hivers de plus.

Et Berkowitz qui continue à dire que les pertes sont volontaires…

Hors ligne

 

#3221 18/07/2017 17h43 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   46 

Non vous vous trompez, il a raison de dire que les pertes sont volontaires, elles lui permettent effectivement à lui de placer de l’argent à 6 mois à 9,75%.
C’est bien volontaire. Mais est-ce dans l’intérêt des minoritaires ?

Dernière modification par Vic (18/07/2017 17h56)


Dans la tempête : cash is king

Hors ligne

 

#3222 18/07/2017 18h54 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   92 

Je ne vois quand même pas l’intérêt de brûler du cash de manière volontaire, sauf si bien sûr c’est pour investir avec des ROI intéressants mais pour l’instant rien ne permet de l’indiquer.

Surtout, l’estimé de NAV de Berkowitz baisse à chaque publication. Il partait de quelque chose comme plus de $200, maintenant il l’estime à $90.

Même si son estimé est correct (et c’est un gros si), la question est de savoir si le cours va un jour rejoindre la NAV ou si ça va être l’inverse.

Hors ligne

 

#3223 18/07/2017 19h08 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   138 

Bonjour Vic, Bonjour Sirconstance, bonjour à tous.

@Vic. C’est Berkovitz qui parle de pertes volontaires et c’est ESL qui prete, votre message me parrait donc erroné.

@Sirconstance. Je pense que dans ce que perd Shld il y a effectivement un coté volontaire, c’est à dire obligé d’en passer par la. Le coût des fermetures de magasins et celui des licenciements est je pense volontaire car nécessaire et c’est un mal nécessaire pour transformer le business.
Il y a ensuite les promos shop your way qui le sont également qui peuvent être appréhendées comme des dépenses marketing mais qui sont en fait des investissements pour lancer ce nouveau business, mais après pour le reste c’est clairement un problème de business.

Hors ligne

 

#3224 18/07/2017 19h15 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   164 

D’abord ce n’est pas Berkowitz qui prête, mais Eddie Lampert. Et au regard de sa fortune, des fonds qu’il gère, et des ses résultats antérieurs, 200 MUSD à 9,75%, comparé à ce qu’il a perdu jusqu’à présent dans cette affaire, est infime. Il est loin de se refaire avec ça !

Et puis même si Berkowitz a effectivement dit que les pertes sont volontaires, il a préféré investir dans WPG qui rapporte plus de 12% de rendement et offre une jolie décote sur ses actifs.

Donc l’objectif de couler le groupe pour prêter à 9,75% sur six mois une somme aussi ridicule que 200 M USD ne tient pas vraiment la route.

En revanche, au-delà de votre sarcasme totalement inutile, on peut avoir une analyse plus posée de la situation. Lampert, qui a déjà fait ses preuves dans d’autres dossiers et qui a tous les éléments pour juger de la situation, n’hésite pas à prêter cette somme à son entreprise au bord de la faillite. Même si celle-ci est faible, il n’est pas - à ma connaissance - philanthrope au point d’offrir quelques mois de sursis à ses salariés juste pour son image. Il croit au redressement de son entreprise. Et en tant qu’actionnaire, l’inverse m’aurait inquiété.

Edit : j’avais promis de ne plus intervenir sur cette file, désolé pour ce message. Je ne posterai plus.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par valeurbourse (18/07/2017 19h20)

Hors ligne

 

#3225 18/07/2017 19h29 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   74 

En fait Berkowitz a aussi dit dans la dernière conférence et au moment où SHLD valait 8$/action que s’il pouvait investir maintenant dans un titre ce serait Saint JOE (société qui possède 178000 acres de terres dans le Nord Ouest de la Floride, près des côtes et d’un aéroport).Il s’agit encore d’une thèse qui repose sur l’idée que l’immobilier est sous-évalué mais cette fois la société ne perd plus d’argent.

Je ne suis pas actionnaire de ST Joe pour le moment mais je vais examiner le dossier.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech