Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#3151 24/06/2017 17h27 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   138 

Zera, n’exagérons rien non plus.

Ce qui a été reproché à l’IF sur ce dossier, vous le savez (promesse de gain dithyrambique, incitation à la concentration et démarchage commercial agressif). Ce qui est incompatible avec les valeurs du forum.

Sur le fond, il ne faut pas non plus se mentir, beaucoup des arguments phares se sont retrouvés être faux. On peut le dire en restant neutre et factuel.

De plus, comme vous le soulignez, pouvoir confronter ses idées reste globalement constructif et utile pour un investisseur..

Ne vous y trompez pas, vous avez plus de 25% d’avis positifs, aucun point négatif et pourtant vous avez toujours "défendu ce dossier", c’est donc que l’on peut être apprécié et utile tout en étant long sur SHLD.

Enfin le dossier à sans doute changé. 40 usd n’est pas 6.5 usd. Quand un cours est divisé par 6, on peut penser que le dossier n’est plus du tout le même. Une nouvelle analyse peut rester pertinente. D’ailleurs, je serai ravi d’avoir votre point de vue plus en détail. 

PS : Vous sentez que prendre un avis à contre courant n’est pas toujours "socialement" facile, c’est exact. Mais bon, si vous n’avez rien à vendre et que vous donnez juste votre point de vue sur une valeur sans incité à faire all in dessus, je ne vous pas en quoi sa pourrait être répréhensible.

PS bis : Certaines voix discordantes ont à l’époque un peu souffert. Elles n’avaient rien à gagner à mettre en garde les gens, se sont attirées de l’inimitié. Comme toute personne bénévole qui offre du contenu de qualité au forum, d’autant plus que l’histoire à montrer que ce contenu était "utile", alors elles attendent un peu de reconnaissance. Au fond, ça me choque pas.

Déonto : Plus actionnaire de SHLD, ni en direct, ni via options

Réponse à Zera : Ne vous tourmentez pas sur votre réputation ! Je voulais juste vous dire qu’objectivement, votre réputation traduisait que vous étiez utile et apprécier, et que vous deviez pas vous sentir mal alaise.

Dernière modification par AleaJactaEst (24/06/2017 21h53)

Hors ligne

 

#3152 24/06/2017 17h31 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   121 

On peut résumer le dossier ainsi

Valeur = capacité bénéficiaire lorsque le retail est devenu plus petit + immobilier dégagé lorsque le retail est devenu plus petit - pertes à venir (en supposant que les actifs suffisent à les couvrir)- dettes.

Donc le tout est de savoir combien de temps avant d’être profitable? Combien de magasins? On est à 1200 magasins maintenant, certains sont déjà de taille réduite et consacrés aux catégories qui marchent (électro ménager et matelas etc).

J’ai aucune idée si il faut 600 ou 300 magasins pour être profitable. Sachant que la proportion de services dans la structure de couts influe sur la profitabilité. Il serait possible de modéliser tout cela dans Excel. Les liquidations de magasins baissent aussi la profitabilité court terme. C’est à la fois prometteur et risqué car on ne sait pas jusque ou iront les pertes. Nous y verrons plus clair au q3.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#3153 24/06/2017 18h25 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   92 

Zera a écrit :

Cependant, que recherchez-vous SirConstance ? Une satisfaction de votre égo d’avoir eu raison ? (c’est le sentiment que ça me donne mais je dois sûrement me tromper)
Dans ce cas, je vous remercie vous et tous les autres membres pour les arguments constructifs (mais pas toujours) pour présenter la thèse d’investissement comme plus risqué qu’estimée initialement par l’instigateur de cette file. Au même titre qu’il est toujours intéressant et utile d’avoir des contradicteurs.

Absolument pas; juste une impression de tromperie quand je vois les "instigateurs" disparaitre des écrans radars au moment où il devient évident à tout le monde qu’ils ont "vendu" une idée d’investissement qui aura fait perdre beaucoup d’argent à ceux qui leur ont fait confiance (comme vous le dite, il faudrait un x8 d’ici à 2019 pour que les retours de cet investissement ne soit pas complètement ridicule). Et de malhonnêteté de leur part d’avoir constamment ignoré les messages relevant les raccourcis/potentielles erreurs de jugement dans leur thèse.

Zera a écrit :

Malheureusement, on parle à plusieurs reprises d’horizon fin 2019 pour déterminer la conclusion de ce dossier. Enfin plutôt comme un catalyseur. Je vais rajouter "SI on y arrive un jour" histoire de coller à l’ambiance du thread.
On parlait aussi de 2018 comme le fait que 80% des leases se terminaient sans pénalité, et pour le moment il y a bien une augmentation des fermetures des magasins en cette année 2017.
Par contre oui, le cash-burn est beaucoup plus important qu’estimé en premier lieu (le secteur du retail physique étant très bearish en ce moment).
Donc oui encore une fois, les comptes consolidés sont toujours autant opaque et le manque de communication sur la holding entraîne une galaxie Sears bien malmené et un cours de l’action qui appuie cet état de fait.

L’immobilier représentait le gros de la valeur soit disant cachée; la transaction Seritage a montré que les diverses estimations des uns et des autres étaient sévèrement surévaluées.
Aujourd’hui, cet investissement se résume à mon sens en un pari sur SYW; pour lequel aucune information ne filtre mais qui ne semble franchement pas être un grand succès.

Dernière modification par SirConstance (24/06/2017 18h27)

Hors ligne

 

#3154 24/06/2017 18h54 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   166 

AJE > Merci pour votre retour. Je ne faisais qu’exprimer mon point de vue, il est très possible comme vous dites que j’ai mal interprété ce que disait SirConstance et épaissit le trait  en conséquence.
Mais j’avais le sentiment qu’on cherchait à faire avouer à un défenseur reconnu du dossier comme quoi il devait faire des aveux sur la place du marché. Et je m’en excuse par avance si ce n’était pas l’intention de SirConstance smile

Sur la forme, pas d’objection sur les reproches à l’IF, le biais de résultat est clairement à double tranchant, le sujet a déjà été évoqué à plusieurs reprises. Et puis même si la thèse SHLD aurait porté ses fruits, on en arrive à ce que disait Parisien, les gens auraient encore plus suivi aveuglement sans comprendre dans quoi ils investissaient et se seraient planté tôt ou tard (avec peut être encore plus de capital sur la table).

Sur le fond, la thèse de Sergio était initialement une valeur liquidative. Aujourd’hui on se retrouve avec une transformation/retournement (vous choisissez). Avec des éléments importants (qui ont été rappelé plus d’une fois à juste titre) qui ont été négligés : quid des 180 000 salariés, quid du fond de pension avec la baisse des taux, quid du temps et l’argent nécessaire pour redevelopper le Real Estate (pour arriver à la valorisation des 55 milliards $, il aurait fallu une qualité équivalente à des Mall Reits class A à l’ensemble des surfaces commerciales de SHLD) => 387$/sf * 142M sf.

Ensuite concernant la réputation, c’est juste que je fais beaucoup de recherches, notamment sur SHLD où c’est devenu carrément un feuilleton. Et je m’efforce de partager ce que je découvre.
Ce taux de 25% est clairement biaisé par ma volonté d’être plus qualitatif dans mes interventions. De très nombreux membres en dessous de ce ratio font des interventions de bien meilleure qualité.
De plus, je ne rentre pas particulièrement en conflit avec les gens car je ne pense pas (ou plutôt plus) vouloir démontrer que j’ai raison, cela m’a d’avantage porté préjudice dans le passé. J’exprime juste mon point de vue comme quoi je ne suis pas d’accord (ou pas), mais cela ne veut en aucun dire que j’ai raison et vice et versa.

Je n’ai aucun problème à être contrariant, je le suis déjà en dehors de mes investissements et je ne cherche plus particulièrement à convaincre quiconque du contraire (j’en ai fais l’expérience). Berkowitz disait même qu’on ne pouvait pas changer les gens, seulement soit même pas les autres. Et je trouve que c’est tellement vrai.
Aujourd’hui avec le recul, je pense que chacun évolue à son rythme, l’ego est très puissant à ce jeu là donc je me contente de semer quelques graines et interrogations qui peut être feront écho un jour.

Ensuite j’ai probablement un biais par rapport à mes sources d’informations où la qualité d’argumentation des bears/short est plus souvent au ras des pâquerettes par rapport à la complexité du dossier. C’est peut être à moi de faire un effort, c’est possible.

Dernier point, je ne voulais pas en parler ici, mais j’ai bien envie de faire une synthèse de mes recherches sur la file de mon portefeuille. J’apprécie les bilans rétrospectif et constater l’évolution de mon état d’esprit. C’est pour cela que j’interviens plus souvent depuis 3 mois que je ne l’ai jamais fait en 3 ans.

Edit : Je viens de voir le post #3153 de SirConstance. Je suis d’accord avec vous, je pense à présent que je me suis "emporté" inutilement.
Concernant les instigateurs, on retrouve quelques traces d’un d’entre eux de temps en temps sur certains sites. Je pense que le poids de leur erreur (sur les points que vous avez cité) les empêche de repointer le bout de leur nez sur ce dossier et plus globalement sur l’IH.

Même pas ! Il faudrait un 800% d’upside lundi pour que ça devienne équivalent smile

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Zera (24/06/2017 19h14)

Hors ligne

 

#3155 24/06/2017 19h26 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   356 

Zera a écrit :

Concernant les instigateurs, on retrouve quelques traces d’un d’entre eux de temps en temps sur certains sites. Je pense que le poids de leur erreur (sur les points que vous avez cité) les empêche de repointer le bout de leur nez sur ce dossier et plus globalement sur l’IH.

Le poids de leur erreur ou l’AMF.


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

En ligne

 

#3156 24/06/2017 21h08 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Banni
Réputation :   382 

Juste par rapport à mon précédent message qui ne concernait que les oppositions entre gens "bullish" (quelle qu’en soit la raison) et "bearish" sur SHLD, pas les éventuels ressentiments envers le "SI" (en Anglais) que je peux bien comprendre (dont ce qu’en dit SirConstance sur le sentiment que donne la "disparition"), même si j’y suis personnellement beaucoup moins sensible (déjà, parce que je ne l’ai pas vécu moi-même, et parce que j’ai été éduqué en me faisant répéter "si quelqu’un t.e dit de sauter d’un pont, est-ce que t.u le fais ?").

Mais je suis curieux sur un point, sans vouloir lancer de "polémique": Qui dirait qu’il est (ou a été, et a fortiori y a laissé des plumes) dans SHLD dû au "SI" ? Je ne vais pas utiliser "à cause de", et je veux dire, vraiment principalement dû à eux, qui a donc la sensation qu’il n’y serait pas allé sans eux ?

Hors ligne

 

#3157 24/06/2017 22h16 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   105 

Moi.
J’ai assez vite arrêté les frais mais à l’époque SHLD et ses "dépendances" étaient présentés comme safe (cf. All In…).
J’ai pu profiter de quelques rebonds.
Et j’ai été sauvé par la multiplication de spin off et autres fantaisies mal gérés par mon courtier… Mal et chèrement payé ! Du coup j’ai quitté à la fois cette banque, Sears et plus tard l’équipe d’analystes.


Parasite assumé, reconnaissant et partageur (un peu moins)

Hors ligne

 

#3158 24/06/2017 22h34 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   138 

Par transparence totale, je n’ai jamais été membre de l’IF. J’ai par contre déjà été démarché, de manière indirecte, directe, voir même très directe.

Je me suis posé la question à un moment, notamment pendant l’offre satisfait ou rembourser. Au final, je n’avais pas vraiment le temps à ce moment la de me consacrer à la "formation" proposée.

Si le service avait été moins cher, par exemple 15€/mois, je pense que j’y aurais souscris.

Ce qui m’a le plus freiné c’est que je ne comprendrais pas trop pourquoi demander 100€/mois alors que SB "n’avait plus besoin de travailler depuis longtemps" et qu’il faisait ça juste pour aider les gens. Ca me semblait pas cohérent.

J’ai eu une position sur SHLD, que je n’aurais jamais eu sans les interventions de l’IF.
Je ne l’ai pas fais aveuglément non plus.
Ceci dit, étant donné l’enjeu de la vitrine pour l’IF qu’était SHLD, je leur ai fais confiance sur un certain nombre de points.

J’ai  eu une position option au moment du short interest à 110%, qui a été totalement indépendante de l’IF à ce moment là.

Je précise qu’il m’arrive régulièrement de faire confiance à certains intervenant du forum sur certains points dans les investissements, je ne peux pas toujours tout vérifier moi même. Aussi je pense ne pas forcement être plus compétant. Ceci dit, je ne suis jamais à l’aveugle, j’essaye de me faire ma propre vision du dossier, pour savoir comment réagir en cas de forte hausse au baisse.

J’ai perdu environ 1% de mon portefeuille de l’époque sur SHLD.

Ce que je reproche à l’IF, ce n’est pas de s’être trompé mais c’est ce que j’ai détaillé dans mon post précédent.

PS: Si la modération ne souhaite pas poursuivre le débat, vous pouvez supprimer mon post sans problème, ça ne me dérangera pas.  /Merci

Hors ligne

 

#3159 24/06/2017 23h02 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   21 

Voici pour moi :
01/12/14 : Achat pour 5052€ à 28.48 USD
11/06/15 : Achat pour 4218€ à 25.82 USD
17/06/15 : Vente de Séritage pour 479€
11/08/15 : Achat pour 4526€ à 22.70 USD

Moins-value latente : 75%
C’est à dire -10234 € (le cours est de 6.95 USD aujourd’hui)

Ma ligne ne fait plus que 3353 € (1% de mon portefeuille)

A titre de comparaison, les Dividends Aristocrats (comme AT&T, Dover, Wal-Mart,ou Emerson) achetées durant la même période, ont fait entre 18 et 30% sans compter les 2 ans et 1/2 de dividendes. A priori, en prenant moins de risques.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#3160 24/06/2017 23h06 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   17 

Moi aussi, j’ai acheté Sears à l’époque suite aux conseils de IF ( autrement je ne connaissais même pas cette société ) , heureusement je n’ai investi que 2000 euros mais ça fait mal quand même.
J’ai tout vendu depuis un moment avec une perte près de 50% je crois…

Bon, il faut reconnaitre que en même temps j’ai aussi acheté pour la même somme Kulicke et Soffa ( analyse de Serge aussi ) qui est en plus-value de 130% depuis , ça contrebalance la perte…

Dommage que Serge n’a fait qu’un petit analyse sur Kulicke et pas de suivi ensuite, alors que justement ce dossier était intéressant et pas Sears.

Je reste toujours actionnaire de Kulicke, le cours ne bouge plus beaucoup, j’attends encore 2 mois pour vendre ( détention de 2 ans ).


L'argent n'a pas d'odeur, mais a partir d'un million il commence a se faire sentir. T.Bernard

Hors ligne

 

#3161 24/06/2017 23h36 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Banni
Réputation :   382 

AleaJactaEst a écrit :

j’essaye de me faire ma propre vision du dossier, pour savoir comment réagir en cas de forte hausse au baisse.

Je suis totalement d’accord avec cela AJE, ça fait longtemps que mon expérience m’a apprise à savoir ce qu’on fait et pourquoi on le fait. Suivre un "conseil" quand il se passe ce qui était prévu est simple, mais dès les choses partent dans une autre direction que ce qui était prévu, si on a juste "aveuglement" suivi, on ne sait absolument plus quoi faire… Encore pire avec la bourse où finalement le "prix" sur le marché peut bien faire ce qu’il veut par rapport à l’éventuelle "direction" de la vie de la société elle-même (certains ne seront potentiellement pas d’accord avec ça).

Donc j’en déduis que le SI a tout de même convaincu du monde sur Sears. Merci pour vos réponses.

Fabrice: Comme indiqué plus haut, tout dépend de ce que vous attendez de votre position, si vous le savez (sans aucune méchanceté). Vous aviez éventuellement la possibilité de liquider à presque deux fois la valeur actuelle, il y a peu. Bajb et E.F semblent avoir jeté l’éponge en cours de route en se coupant un bras (sans que je ne connaisse le raisonnement derrière, peut-être n’était-ce simplement qu’une sensation d’être sur le Titanic au niveau du "prix" justement. A la rigueur, on sait comme il a terminé).

Hors ligne

 

#3162 24/06/2017 23h47 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   17 

Mevo, je comprends votre raisonnement, mais si on doit pas suivre le conseil d’un professionnel ( qui se présente comme tel en tout cas ), si on doit tout remettre en cause et faire son propre analyse, à ce moment-là , à quoi il sert, ce professionnel ?
Mes patients ( je suis médecin ) me font confiance pour les diagnostiques, traitements et j’estime que c’est mon travail, ce n’est pas à eux de chercher les réponses ( difficile de les trouves de toute manière en n’étant pas spécialiste… ).


L'argent n'a pas d'odeur, mais a partir d'un million il commence a se faire sentir. T.Bernard

Hors ligne

 

#3163 24/06/2017 23h53 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   40 

Bien heureusement les médecins ont un taux de réussite sur leurs consultations supérieur au taux de réussite des gérants pour battre les marchés big_smile

Sur internet tout le monde peut être n’importe qui, quand je suis malade je ne vais pas me faire diagnostiquer sur un forum smile

Personnellement j’essaie de porter un regard critique sur le travail de tout professionnel que je côtoie : médecin, garagiste, collègues… le fait d’avoir fait des études supérieures et de voir la facilité à être diplômé me pousse à ne pas croire aveuglément quelqu’un parce qu’il a un beau diplôme..

Dernière modification par Kiwai10 (24/06/2017 23h56)

Hors ligne

 

#3164 24/06/2017 23h56 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   17 

Investisseur Français ce n’est pas un forum ( même si il y a aussi une partie forum ) mais une société qui donne des conseils boursiers payants via un abonnement.


L'argent n'a pas d'odeur, mais a partir d'un million il commence a se faire sentir. T.Bernard

Hors ligne

 

#3165 24/06/2017 23h58 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   166 

Je trouve que c’est un peu HS mais je vais me prêter au jeu : je crois avoir renforcé mensuellement pendant 1 an à coup de 500-1000€.
Difficile pour moi d’estimer le montant investit car j’ai fais des arbitrages entre warrant et common stock et du coup mes PRU ne veulent plus trop dire grand chose. Mais SHLD a déjà représenté 30% du portefeuille à une époque vs 8% aujourd’hui avec le même nombre de titre (bon entre temps il y a eu des apports sur d’autres titres).

D’après les PRU, -56% sur SHLD et -67% sur SHLDW, donc en réalité (beaucoup?) plus. Mais je n’ai rien vendu.

Quand je relis la thèse présentée par Sergio SHLD (que j’ai trouvé dans une synthèse de SirConstance)
Effectivement, après avoir creusé le dossier avec le temps et acquis un peu plus d’expérience, je trouve l’analyse très délirante sur certains points :
- 20 milliards de vente online, assimiler les ventes des sites Kmart et Sears à SYW étaient indubitablement faux. Ou dire que SYW est dans le top 5 des sites e-commerce
- Comparer l’immobilier de SHLD à SPG, voir affirmer que l’immobilier SHLD était de meilleure qualité que celui de GGP.

Attention, il y a des points intéressants ! Mais certains éléments sont carrément sorti d’un chapeau.

Enfin bref, il est vrai que les analyses de Serge ont évolué avec le temps (du moins quand j’étais membre il y a 2 ans), j’ai même du mal à imaginer qu’il ait écrit ça. Comme quoi, on évolue avec le temps.

Sinon juste pour le plaisir et histoire de jeter un pavé dans la mare, j’aime bien cette petite trouvaille (qui n’est pas de moi) au sujet de la vente d’une part d’un investissement.
Dans le 10-K page 98

10-K a écrit :

In July, 2016, the Company sold shares of an investment for $106 million. The sale resulted in a U.S. taxable gain of $105 million, but no current income tax is payable due to the utilization of NOL attributes of $37 million with a valuation allowance release of the same amount.

En gros, un profit taxable de 105M $ sur un vente de 106M $ soit un 105 bagger par rapport au montant de l’actif inscrit au bilan.

Il y a eu beaucoup de spéculation sur le sujet et voici une source intéressante : Résultats du Q2 de Grupo Carso

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/5636_sears.jpg

Une part de 14% d’investissement sur Sears Mexico (je ne connaissais peu/pas cette filiale) + 14% de part sur le détenteur de certaines propriétés immobilières (REMIC? SRE ? aucune idée). Donc si 14% d’equity représente 106M $, cela signifierait que la valeur de ces 2 entités seraient de 757M $ l’an passé, soit plus que la market cap à l’heure actuelle.

Et on peut faire confiance à Lampert pour ne donner aucun indice à ses co-actionnaires… Rien du tout, nada !

Il a jeté quelques indices pendant la rencontre annuelle des actionnaires en affirmant que tout le monde se contentait de regarder dans une direction alors que beaucoup de chose se passaient de l’autre côté. Ou encore que : quand tout le monde réalisera que SHLD fera à nouveau des profits, tout le monde se dira "comment j’ai pu manquer cette opportunité ???"

Franchement, cette holding est presque insondable, il est vraiment trop compliqué d’essayer d’évaluer sa NAV, ou bien il faut appliquer une énorme marge de sécurité.
Pareil au niveau du cashburn, y’a quoi qui est intégré dans les Cost of Sales vu qu’on est en période de liquidation d’inventaire pour générer du cash + génération de point SYW, idem pour les Selling and administrative, y’a du capex dedans ? C’est ça les pertes volontaire dont parlé Berkowitz ?
Les bilans des entités guarantor et non guarantor ? Les fameux 28B $, facturation en interne ? C’est du vent ? Pas du vent ?
Sears reassurance, je crois que depuis 2011, on en entend même plus parler.
Inovel Solution qui tombe au hasard dans un article comme quoi c’est une filiale de SHLD avec une superbe croissance (et dans un secteur porteur) et a déjà pour client Costco.

Et encore, j’ai jeté quelques éléments au hasard qui me venait à l’esprit.
Des éléments comme ceux-ci, il y en a d’autres. C’est pour celà que je disais :

Zera a écrit :

Ensuite concernant la réputation, c’est juste que je fais beaucoup de recherches, notamment sur SHLD où c’est devenu carrément un feuilleton.

Beaucoup d’investisseurs qui sont long sur SHLD partagent beaucoup d’informations, c’est passionnant à suivre. SHLD est aujourd’hui une de mes plus petites positions en valeur € (mais probablement celle où j’ai le plus investit), mais c’est l’entreprise où j’effectue le plus de recherche.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#3166 25/06/2017 00h04 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Banni
Réputation :   382 

E.F: Je comprends ce que vous voulez dire. Ne me lancez svp pas sur le domaine médical, parce que c’est sans doute là que j’ai le plus appris à remettre en cause ce qui m’est dit. Lorsqu’il s’agit de quelque chose de simple, ça va. Lorsqu’on sort des sentiers battus, c’est une autre histoire. Et de plus, vous vous rendrez rapidement compte que chaque personne vous dit quelque chose de différent de la précédente (quant au patient qui se met à chercher lui-même des réponses, certains y arrivent lorsqu’ils ont la sensation de ne plus avoir d’autre choix).

Finalement, tant sur le "sortir des sentiers battus" que sur le "chacun a son avis et se croit plus malin que les autres", ça vaut à peu près pour l’investissement sur Sears (c’est loin d’être un cas simple et "classique", quoique les "bearish" ont tendance à justement penser ça, et peut-être qu’ils auront raison au final, mais j’en doute).

"Faire confiance" contre "remettre en cause" ? Différence d’approche. Et on peut positionner le curseur où on veut entre les 2 extrêmes. Je sais que je suis moi-même beaucoup du coté "remettre en cause". Une dernière chose, j’ai tendance à penser que la définition d’un "professionnel" est quelqu’un qui fait cela tous les jours, en général depuis un certain temps, ça ne veut pas dire qu’il est bon (même si c’est bien ce qu’on pourrait en attendre au vu de son expérience. Je parle de manière générale, je ne vise pas le SI en particulier).

Fort heureusement, dans l’investissement, ça n’est "que" d’argent dont il est question (même si ce genre de remarque a tendance à en outrer certains).

EDIT: Zera, c’est vrai que Sears est un feuilleton ! Bien dommage qu’on essaye de le suivre comme Canal+ en crypté sans le décodeur… Parce qu’effectivement, leur communication en dit vraiment le moins possible.

Dernière modification par Mevo (25/06/2017 00h14)

Hors ligne

 

#3167 25/06/2017 00h18 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   166 

exilefiscal a écrit :

Mevo, je comprends votre raisonnement, mais si on doit pas suivre le conseil d’un professionnel ( qui se présente comme tel en tout cas ), si on doit tout remettre en cause et faire son propre analyse, à ce moment-là , à quoi il sert, ce professionnel ?
Mes patients ( je suis médecin ) me font confiance pour les diagnostiques, traitements et j’estime que c’est mon travail, ce n’est pas à eux de chercher les réponses ( difficile de les trouves de toute manière en n’étant pas spécialiste… ).

Bon, je sais que c’est complètement HS, mais depuis que j’ai beaucoup étudié la physiologie. Je me suis amusé à questionner un médecin sur certains sujet. J’ai été effaré d’apprendre qu’il me sortait des affirmation qui étaient peut être vrai il y a 40 ans. 40 ans ! Totalement obsolète.

Je ne dis pas que tout les médecins sont dans ce cas là, mais cela fait des années que je ne consulte plus un seul médecin (peut être que ça va me jouer des tours mais je ne le pense pas) et que mon état de santé s’est drastiquement amélioré.
Genre mon acuité visuelle s’est améliorée depuis ma transition après dégradation sur dégradation tout au long de ma vie, et tout ce qu’on me sort c’est : "Ah, bah non, votre vue ne s’est pas améliorée, c’est juste qu’on vous a mit trop de correction !", j’y ai droit chaque année pour renouveler mes lentilles de contact. Maintenant, je me contente juste de dire : "ah bin le hasard ou la chance fait bien les choses !"

Tout ça pour dire que sous prétexte qu’il y a des spécialistes, on ne cherche même plus à comprendre par soi même ou du moins essayer… Et c’est bien dommage. (et je ne prends personne de haut car je dis ça en connaissance de cause)

Encore une fois, je suis d’accord avec Parisien sur son post

parisien a écrit :

Que beaucoup, sur ce forum comme ailleurs, veulent juste des "stock tips", une liste d’actions "prometteuses" à acheter, et surtout pas analyser eux-même des titres. Apprendre à pêcher du poisson ? jamais de la vie, si on a  d’autres personnes qui vous donnent gratuitement du poisson.

Hors ligne

 

#3168 25/06/2017 01h13 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   138 

Pour vous répondre Mevo, l’IF à compté plus de 500 membres. La file a du être lue par au moins 3 fois plus de membre de l’IH inscrit qui ne sont pas membre de l’IF (comme moi).
J’imagine que les non inscrits ayant lu la file représenteraient encore facilement 3 à 5 fois ce nombre (la dessus seul IH pourrait nous aider).

Donc le nombre de personne ayant suivi l’IH sur SHLD serait à mon sens de l’ordre de 500/600

(1/2 membre de l’IF) 250
(1/10 lecteur inscrit de l’IH ayant lu la file, en l’estimant de manière conservative ?) 150
(1/30 pour les lecteurs non inscrits ?) 150

C’est très relatif.

Mais ça peut donner une idée.

Hors ligne

 

#3169 25/06/2017 10h22 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   17 

Je pense que mes propos n’étaient pas bien compris ou alors je me suis mal exprimée. J’ai donné médecine juste au titre d’exemple car c’est mon métier mais j’aurais pu dire droit ou autre chose.

Ce que je voulais dire ce que c’est dommage qu’il y a visiblement de plus en plus de médiocrité dans beaucoup de professions vu que les clients doivent tout remettre en cause et vérifier sans cesse, alors que ces professionnels sont payés quand même… J’ai toujours trouvé cela choquant. Dans mon cas j’essaye toujours de délivrer la meilleure information et trouver la meilleure solution, j’ai été élevée comme ça et j’estime que je suis payée pour ça.

J’ai aussi plein d’exemples à donner, malheureusement.
J’ai déjà parlé d’un exemple ici, sur le forum, il y a quelques années.
Un proche a reçu une donation assez importante de la personne qui n’est pas le membre de la famille. Ce proche est handicapé.
Figurez-vous que le notaire consulté n’était même pas au courant qu’il y avait un dispositif spécial pour les handicapés qui permettait de ne rien payer aux impôts dans son cas. Ce notaire a insisté qu’il doit verser 60% de la somme aux impôts.
Alors que ce n’est pas ça du tout dans le cas des personnes handicapés, c’est moi-même qui a trouvé cette information ( sans me vanter ) et les impôts ont confirmé.  Cela a permis à mon proche d’économiser une somme à 6 chiffres quand même.

Désolée d’être HS aussi, mais je m’arrête là maintenant pour ne pas polluer la file.


L'argent n'a pas d'odeur, mais a partir d'un million il commence a se faire sentir. T.Bernard

Hors ligne

 

#3170 25/06/2017 13h18 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   118 

Pour info, je m’etais amusé à regarder la répartition des malls seritage (si on estime que ce qui reste chez shld etait le double ? ou au moins un seritage ?)
On a 65-70% de magasins dans des malls A (principalement simon)
le reste chez cbl et ddr voire pire. (il y en a un avec 150$par sqf)

Hors ligne

 

#3171 25/06/2017 13h37 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   138 

Zera a écrit :

….
Sinon juste pour le plaisir et histoire de jeter un pavé dans la mare, j’aime bien cette petite trouvaille (qui n’est pas de moi) au sujet de la vente d’une part d’un investissement.
Dans le 10-K page 98

10-K a écrit :

In July, 2016, the Company sold shares of an investment for $106 million. The sale resulted in a U.S. taxable gain of $105 million, but no current income tax is payable due to the utilization of NOL attributes of $37 million with a valuation allowance release of the same amount.

En gros, un profit taxable de 105M $ sur un vente de 106M $ soit un 105 bagger par rapport au montant de l’actif inscrit au bilan.

Il y a eu beaucoup de spéculation sur le sujet et voici une source intéressante : Résultats du Q2 de Grupo Carso

[url]https://www.devenir-rentier.fr/uploads/5636_sears.jpg[/url]

Une part de 14% d’investissement sur Sears Mexico (je ne connaissais peu/pas cette filiale) + 14% de part sur le détenteur de certaines propriétés immobilières (REMIC? SRE ? aucune idée). Donc si 14% d’equity représente 106M $, cela signifierait que la valeur de ces 2 entités seraient de 757M $ l’an passé, soit plus que la market cap à l’heure actuelle.

Bonjour Zera,

Bravo pour avoir trouvé la contrepartie de ce deal.
Je serais curieux de savoir comme vous avez fait.
Sinon pour ce qui est de votre remarque, je pense que Shld a vendu une participation minoritaire, et je ne pense pas que les 86% restants lui appartienne, je pense que le groupe de carlos Slim (grupo carso) a fait l’aquisition d’un relicat de sears mexico qu’il controle.

Je parle très mal espagnol, mais c’est ce que j’ai compris de ce document :
www.gsanborns.com.mx/pdf/2016/IA-GRUPO- … S-2016.pdf

voir page 46 ou il y a les pourcentage de detention des societes consolidées

D’ailleurs on y apprend bcp de chose sur sears mexico et de l’autre coté de la frontiere c’est meme assez rentable !

Dernière modification par Pryx (25/06/2017 13h47)

Hors ligne

 

#3172 25/06/2017 14h31 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   166 

Bonjour Pryx,

Pryx a écrit :

Sinon pour ce qui est de votre remarque, je pense que Shld a vendu une participation minoritaire, et je ne pense pas que les 86% restants lui appartienne

Je pense que vous avez raison, c’est ce que je me suis demandé ce matin en jetant un œil aux échanges. J’avoue ne pas avoir d’avantage creusé l’information.

Petite anecdote : SHLD a détenu en 2016 des obligations d’un producteur de charbon Foresight Energy qui était sur le point de faire faillite. (la spécialité d’Eddie visiblement).

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/5636_bk5jobn.png

L’obligation cotait à 70% du pair courant 2016. Puis il y a eu un changement de contrôle qui a déclenché les covenants. Du coup, les détenteurs de l’obligation ont été payé à 101 du pair si j’ai bien compris. Donc un gain intéressant sur cette année (le rendement de l’obligation était de l’ordre de 15% courant 2016).

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/5636_felp.jpg

Pryx a écrit :

Je serais curieux de savoir comme vous avez fait.

Concernant les sources, je le répète,  je n’ai aucun mérite : je me contente juste de vérifier les informations que je vois traîner à droite et à gauche. Il y a de nombreuses interventions sur SHLD dans le web (même si 90% d’entre elles sont sans intérêt).
C’est un feuilleton même si je pense que je devrais investir moins de temps dessus.

Donc voici quelques informations que je partage qui sont plutôt en dehors du radar de la majorité.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#3173 25/06/2017 15h03 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   138 

C’est curieux de faire du trading sur des obligations de charbon pour le compte de sa société qui est en train de glisser dangereusement en zone rouge et qui emploi encore plus de 100000 personne ?

Soit c’est un génie, soit il est totalement déconnecté !

Hors ligne

 

#3174 25/06/2017 15h37 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Banni
Réputation :   382 

AJE: Lampert commence peut-être à considérer Sears comme son "véhicule de trading", ce qui est bien ma théorie de fond (qu’il est dans Sears pour en faire une société de Réassurance cotée au final, qui va être plus ou moins un "hedge fund" coté, comme peut l’être d’autres Réassureurs)

Zera, C’est un détail, mais elle a été callée à 105,906. Un joli "coup".

Zera a écrit :

qui était sur le point de faire faillite. (la spécialité d’Eddie visiblement).

Oh que oui que c’est sa spécialité, et s’intéresser un peu à l’historique de Lampert éclaire bien sur la chose. Lorsque Kmart était en faillite, il avait racheté massivement sa dette par l’intermédiaire de son hedge fund, et il avait plutôt fait un joli coup. C’est de là qu’il vient d’ailleurs: c’est majoritairement comme cela qu’il a pris le contrôle de Kmart, qui a ensuite racheté Sears…

Dernière modification par Mevo (25/06/2017 15h38)

Hors ligne

 

#3175 25/06/2017 16h02 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   138 

Bonjour,
Anecdote interessante concernant cette obligation.
C’est certainement le fond de retraite qui possède des actifs de ce genre pas la société directement.
Mais sinon il est clair que ce Lampert est un homme assez curieux…
Je suis impatient de connaitre la fin de ce dossier.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech